Partagez | 
 

 Première virée à L.A [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Première virée à L.A [fini]   Sam 30 Jan - 1:33

L'emménagement était enfin finit !

Cela faisait maintenant 3 jours que Noah était à L.A. Il avait sa maison, il avait son boulot... Mais en arrivant chez lui après sa première journée de boulot il avait réalisé qu'il était un peu beaucoup seul dans cette ville loin de chez lui et de ses amis.

C'est pourquoi, après avoir enfilé un jean et une chemise à manche courte blanche, il était partit à la conquête de la vie nocturne de Los Angeles. Pour cela rien de plus simple, il avait tout bêtement sauté dans un taxi et demandé au chauffeur de le conduire à ce qu'il estimait être le meilleur club de la ville.

15 minutes plus tard, les yeux bleus de Noah se posaient sur l'enseigne du Viper Room. Un coup d'oeil au videur, plutôt canon, et il entra.

Il aima les lieux aussitôt. C'était classe sans être bourge et bien remplis. Slalomant parmis les clients, Noah se dirigea vers le bar et s'y installa en se commandant une bière.

C'était étrange de se retrouver seul dans un club. Jusqu'à présent, Noah avait toujours eu une vie sociale très remplie mais l'Iowa et le Nebraska n'étaient pas à côté malheureusement. Il lui serait difficile de voir régulièrement sa bande d'amis. Pour la première fois depuis qu'il l'avait prise, Noah se demanda s'il avait bien fait de prendre la décision de venir à L.A. Il avait décidé cela sur un véritable coup de tête en lisant un article dans le journal lors d'un service de nuit à son ancien lieu de travail. Il prenait toujours ses décisions sur des coups de tête. Ces amis avaient d'ailleurs tout fait pour essayé de le faire changer d'avis mais quand il avait une idée en tête, il ne l'avait pas ailleurs.

Il était jeune, il était célibataire et il rêvait de folie et d'extravagance. La routine l'ennuyait, tout simplement. Métro-boulot-dodo avec partie de galipettes 3 fois par semaine toujours avec le même... Ce n'était pas ce dont il avait envie actuellement. Ni ce dont il avait besoin.

Ainsi, Noah se retrouvait donc au bar d'un club de la Ville de toutes les folies part excellence. Cette pensée le remit d'aplomb. Certes, il ne connaissait encore absolument personne ici hormis ses collègues de l'Hôpital et alors ? Quand il avait quitté le Nebraska pour l'Iowa, il y connaissait personne non plus et finalement il s'y était fait un véritable réseau d'amis. Pourquoi en serait-il pas de même ici ?

Buvant tranquillement sa bière pression, Noah observait les corps qui ondulaient au rythme de la musique avec sensualité. Dans la pénombre du club, personne, aps même les femmes lui jetant des regards discrets, ne constatait que les yeux du beau brun ne s'attardaient pas sur les décolletés provocant et les mini-jupe...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Lun 15 Fév - 14:34

Que faire de beau aujourd’hui ? Bah après tout un peu comme tous les jours non ? Et oui, plutôt train train quotidien, mais qui finalement m’allait plutôt bien à vrai dire… Soirée un peu spéciale au Viper ce soir, il fallait bien évidemment que j’y aille en même temps c’était mon club, alors j’y serais bien sur, mais là, certains de mes amis seraient sans doute présent, et le show serait assuré, en tout cas je l’espérais…

Départ du loft à 19 heures pour aller voir si toutes les préparations se faisaient bien, à vrai dire je pouvais être un très gentil gérant, comme un gérant exécrable en même temps un patron c’était toujours chiant pour certains ou super pour d’autres !

Effervescence au niveau du bar comme d’habitude, une serveuse était toujours à la bourre, elle ne resterait bien évidemment pas longtemps, parce que je pouvais comprendre un retard de temps en temps mais tous les soirs, il ne fallait pas se foutre de ma tronche !

« Dépêchez vous, la soirée commence bientôt »

Puis je regagnais la partie personnelle, avec mon bureau et mon téléphone qui n’arrêtait pas de sonner…

Quelques heures plus tard, je ressortais enfin de mon bureau, et faisait tranquillement le tour du club, j’allais voir le videur pour savoir si tous ce passait bien, et retrouvait quelques amis que je faisais rentrer bien évidemment sans problème, l’avantage de connaître le gérant du club, j’avais connu cela quand j’étais arrivé ici il y a 3 ans…

Rentrant après, je me fondais dans la masse, allant parmi les clients pour voir si tout se passait bien, les saluant au passage, certains devait se demander qui j’étais mais ce n’était pas grave….

Les danseuses étaient la pour mettre de l’ambiance sans pour autant paraître spécialement vulgaire, après tout ce n’était pas le but rechercher loin de là, ce n’était pas non plus un endroit à prostitué non plus XD


Puis j’allais alors vers le bar pour commander un cocktail maison, et regardais les personnes le long de ce bar, un jeune homme se trouvait à côté de lui, il buvait tranquillement une bière… Je le regardais puis lui dit

« Bonsoir, la soirée se passe comme vous voulez ? »

Peut être un peu cash et chiant de parler comme cela, ou d’être interpeller comme cela, mais après tout, je faisais cela pour améliorer au maximum mon club pour que tout le monde se sente bien à l’aise, et qu’ils aient
accès à tout ce qu’ils voulaient et souhaitaient…


Regardant alors tout au tour de moi, le serveur m’amena alors mon cocktail en disant voilà patron, je le regardais, il n’était pas très vieux, et ne savait pas que je ne voulais pas que l’on m’appel comme cela lors
des soirées quand j’étais au bar, encore quand c’était dans la partie V.I.P tout le monde me connaissait !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Lun 15 Fév - 14:58

Noah buvait tranquillement son 2ème verre, adossé contre le bar, un coude posé dessus. Il n'avait pas fallu longtemps pour qu'une première Barbie siliconnée vienne à la charge, parlant d'une voix aigue en enroulant une mèche teinte blonde autour de ses doigts dans une geste qu'elle devait sans doute imaginer excitant tout en s'appliquant à coller son décolleté plus que plongeant sous le nez d'un Noah qui ne lui accordait qu'une très vague attention. Si au moins elle avait un minimum de conversation, mais même pas.

Comment se débarrasser d'une sangsue en un temps record ? Noah pourrait en écrire tout un bouquin. Fatigué d'entendre sa voix irritante il se décida enfin à lui adresser la parole en prenant une voix aigue en agitant GAYement une main.

- Ma chérie j'adoooooooooooooooore ta robe ! Il faut absolument que tu me dises où tu l'as trouvée elle irait à merveille avec mon nouveau rouge à lèvre.

Il avait même pas terminé sa phrase que Barbie avait déjà tourné les talons.

Plié de rire, Noah se tourna à nouveau vers le bar pour reprendre son verre dont il vida le reste d'une traite. Cependant, il n'avait pas reposer son verre vide qu'ue voix, cette fois-ci masculine, se fit entendre à ses côté.

« Bonsoir, la soirée se passe comme vous voulez ? »

Noah observa un court instant, le type, plutôt pas mal d'ailleurs, puis regarda autour de lui. Personne semblait ne prêter attention à son interlocueur qu'un serveur servait en appelant Patron. C'était donc bien à lui qu'il s'adressait.

- Disons que j'ai pas à me plaindre. L'endroit est sympa. Vous êtes le Patron des lieux c'est ça ?

Un boss qui se balladait ailleurs que dans le carré VIP ? ça existait ça ? Wouaw.

Et c'était vrai que l'endroit lui plaisait assez. C'était très sympa, peut être un peu trop d'hétéro mais sinon ça il ne regrettait pas d'avoir écouté le chauffeur de taxi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Lun 15 Fév - 15:54

J’avais entendu et remarquer ce que le jeune homme avait pu dire et avait fait, j’avais alors un grand sourire, il n’aimait sans doute pas être importuné comme cela, ou simplement par cette nana , en même temps elle
était vraiment blonde, mais gentille… Mais comme on dit gentille mais c’est tout… Elle n’avait pas l’air d’avoir de conversation…


Je lui adressais alors la parole, et il se retournait un peu sur le côté, et oui je m’adressais bien à lui, je n’étais pas roulé comme la jeune fille qui venait de passer, mais vu comment il l’avait jeté fallait peut être mieux ^^

Je commencais alors doucement à boire une gorgée de ce cocktail magnifique d’ailleurs que j’appréciais tout particulièrement, d’ailleurs le serveur était nouveau sinon il aurait su ce que j’allais prendre, je ne changeais pas vraiment lors des soirées comme celle là, mais après tout un jour je changerais, le changement faisait du bien… L’homme me regarda et m’indiqua alors qu’il n’avait pas à se plaindre, que l’endroit était sympa, et il me demanda si j’étais bien le patron des lieux, alors je lui souris et dit


« D’accord, en tout cas si vous avez le moindre problème ou la moindre suggestions, n’hésitez pas le personnel est là pour cela. Oui je suis le patron des lieux… »

Je lui tendis la main et lui dit

« Adrian Guevara, j’espère pas trop vous importuné en vous parlant, mais j’aime bien savoir si les personnes venant à mon club sont bien accueillis et ont ce qu’ils recherchent ! »

Je regardais en finissant mon verre et en commandant un deuxième, puis je lui dis

« Vous souhaitez boire quelque chose ? »

J’étais la près du bar comme quasiment tous les soirs, je continuerais mon tour un peu après, et j’irais voir sans doute d’autres personnes, j’aimais être au contact des clients, des futurs serveurs, danseurs et danseuses, futurs amis sans doute…

C’était la meilleure façon pour avoir des idées, des envies et autres de descendre un peu alors que mes amis étaient tout simplement dans le carré V.I.P en haut, mais après tout pas besoin d’être la haut pour qu’ils s’éclatent loin de là…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Lun 15 Fév - 20:02

« Adrian Guevara, j’espère pas trop vous importuné en vous parlant, mais j’aime bien savoir si les personnes venant à mon club sont bien accueillis et ont ce qu’ils recherchent ! »

Noah serra la main tendue d'Adrian, vraiment ravit de faire sa connaissance. Grand, brun, élégant, beau gosse et patron du club. En voila un qui devait en faire tourner pas mal des têtes.

- Noah Clark, enchanté. Et vous ne m'importunez pas, au contraire. Vous pouvez vous rassurez, j'ai été très bien accueillis. Quant à savoir si je vais trouver ce que je cherche là... Seul l'avenir me le dira.

Au contraire c'était pas peu dire. Jusqu'à présent il n'avait été abordé que part des filles en manque d'attention assez collante. Et en plus cet Adrian était... Plutôt pas mal. Parcontre, il était assez difficile de savoir de quel bord il était.

Une légende disait que les gay avaient une sorte de radar pour se reconnaitre entre eux. Ce n'était pas tout à fait faux. Mais parfois, même avec le meilleur radar du monde, il était impossible de le deviner. Adrian faisait partit de ces cas complexe. Mais cela ne le rendait que plus interessant. Noah adorait les défits.

« Vous souhaitez boire quelque chose ? »

Noah observa son verre vide, puis le cocktail d'Adrian. Il avait l'air pas mal son truc. Noah venait de se faire deux bières, à présent il voulait passer à quelque chose d'un peu plus fort.

- Volontiers oui. C'est quoi le nom de votre cocktail-là ? Il a l'air pas mal

Y a pas que le cocktail qui à l'air pas mal d'ailleurs, songea Noah qui ne se gêna absolument pas pour détailler Adrian du regard. Il y avait bien longtemps qu'il avait décidé d'arrêter toutes mascarades et d'être simplement lui-même, sans plus prendre la peine de cacher ses préférences, même si cela déplaisait à la plupart des hommes qu'il mattait, aussi bien chez les hétéros que les Gay restant dans leur placard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Lun 15 Fév - 20:50

Voilà un beau jeune homme dans mon bar, c’était plutôt sympa, mais bon, je n’étais pas la pour draguer quoi que… Mais pas devant tout le monde comme ca après tout, je sentais sa main serrer ma main, il avait l’air plutôt content de faire ma connaissance, c’était plutôt bon signe, non ? Il s’appelait Noah, je l’écoutais alors tranquillement, l’avenir lui dirait si il trouverait ce qu’il voulait, hé ben moi j’espèrais vraiment qu’il le trouverait Wink Je lui dit alors par la suite

« Enchanté Noah, très joli prénom court en tout cas ! Content de ne pas vous importunez alors, je ne suis pas comme la pimbêche qui est venu il y a quelques minutes, vous n’avez pas à avoir peur… »

Je rigolais légèrement et jetait par moment des coups d’œil dans la salle puis lui continua alors

« Tant mieux alors si vous avez été bien accueillis, sinon je m’en serais occupé, l’accueil est la première chose primordial pour une bonne impression dans un club, sinon les gens font souvent demi tour. Pour la suite ,j’espère que vous le trouverez Wink »

J’espère aussi que les filles qui étaient là, n’étaient pas autant collante avec lui que la première fille que j’avais vu vers lui, après tout c’était bien chiant, et je connaissais cela… Je le regardais doucement de temps à autre remarquant ses magnifiques yeux,craquant ce jeune homme, il fallait que j’attende un peu avant de savoir ce qu’il pensait, et si il jetait encore une ou deux filles qui viendraient vers lui c’est qu’il n’était pas attiré par celle-ci, car il n’était pas marié puisqu’il n’avait pas d’alliance…


Me voilà alors en train de lui demander si il voulait boire quelque chose, intéresser par ce jeune homme finalement, je ne savais pas si j’allais passer tout de suite en haut… Il me répondit positivement, en me demandant le nom du cocktail, il avait l’air pas mal… Alors je souriais et lui dit

« Il s’appel le Guevara, un jour j’ai demandé de faire un mélange à ma serveuse, vous voyez la belle brune la bas, et elle m’a fait ce
cocktail que l’on a décidé de nommer par mon nom tout simplement, un petit plus qui fait venir certaines personnes pour le goûter. Je ne dis pas ce qu’il ya dedans vous me direz ce que vous en penser »


Je le sentais me regarder et demanda alors donc deux cocktails, puis le serveur ammena alors nos cocktails, prenant le mien je me levais et lui dit

« Venez avec moi, on va aller un peu plus loin, où les barbies ne nous embêterons pas sauf si vous avez peur de me suivre»

J’avancais alors en rigolant, puis le regardant me regarder ainsi… Ce Noah était il gay, sans aucun doute, et cela ne me dérangeait absolument pas d’être regarder et surtout pas par lui a vrai dit… Je le regardais et attendais sa réponse pour savoir si il allait me
suivre où pas… Nous pourrions plus sympa être mieux et plus tranquille tout les deux comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Lun 15 Fév - 21:23

« Enchanté Noah, très joli prénom court en tout cas ! Content de ne pas vous importunez alors, je ne suis pas comme la pimbêche qui est venu il y a quelques minutes, vous n’avez pas à avoir peur… »

- Merci mais il faudrait surtout dire ça à mes parents. On m'a pas vraiment demandé mon avis pour mon prénom. Quant à la pimbêche ne vous en faites pas, j'ai l'habitude je les attire comme des mouches malheureusement.

Comme pour prouver ses dires, il désigna d'un petit geste de la main deux filles très légèrement vêtues dansant de manières provocatrices qui ausitôt adressèrent des petits signes de la mains à Noah en émettant des petits rires très superficiels avant de monter un peu plus dans les aigues en voyant Adrian. Même sans entendre leur conversation il était évident qu'elles discutaient déjà de laquelle choisirait qui entre les 2 jeunes hommes.

- Ah ben je suis pas le seul on dirait.

Amusé, Noah adressa un sourire complice à Adrian avant de lui tapoter l'épaule en riant, dans un geste typiquement masculin. Il fallait dire que Noah partait du principe que ce n'était pas parce qu'il était gay qu'il devait forcéement renoncé à sa virilité et ça même s'il n'avait pas une carrure super masculine. Tout deux à nouveau plus occupé part le bar que part les deux filles qui semblaient vexées plus que tout, la discussion dévia sur la boisson.

« Il s’appel le Guevara, un jour j’ai demandé de faire un mélange à ma serveuse, vous voyez la belle brune la bas, et elle m’a fait ce
cocktail que l’on a décidé de nommer par mon nom tout simplement, un petit plus qui fait venir certaines personnes pour le goûter. Je ne dis pas ce qu’il ya dedans vous me direz ce que vous en penser »


Non, il n'avait pas vu la belle brune là-bas et quand Adrian lui en parla, il ne lui adressa qu'un rapide coup d'oeil part curiosité.

- Et ben goûtant donc à ce Guevara alors !

Naaaaan il n'y avait aucun sous entendu dans ce qu'il venait de dire. Du tout... Noah regarda le serveur préparer les cocktails puis, tout comme Adrian, il prit le sien et en respira l'odeur. Une chose était sûr, ce n'était pas du sirop.

« Venez avec moi, on va aller un peu plus loin, où les barbies ne nous embêterons pas sauf si vous avez peur de me suivre»

- Très volontiers. J'ai l'impression d'être à Silicone Valley je n'avais jamais vu autant de faux seins réunis au même endroit.

Si au moins les poitrines volumineuses l'interessait cela pourrait être pas mal mais non. Ainsi, c'est sans la moindre hésitation qu'il suivit le Maître des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Mar 16 Fév - 0:32

Je lui faisais un compliment bien évidemment que je pensais, car niveau franchise, je l’étais pas mal, bien que dans le métier que je faisais des fois il fallait mieux fermer sa gamelle, mais là, il ne voyait pas pourquoi mentir la dessus… Il me remercia en même temps il n’était pas obligé mais qu’il fallait surtout le dire à ses parents, car on lui avait pas demander son avis pour son prénom, heureusement parce que si il fallait attendre que les enfants commence a comprendre où choisisse eux-mêmes leurs prénoms on serait pas embêtés en attendant XD Concernant la pimbêche, il me dit de ne pas m’en faire, et qu’il les attirait comme des mouches, c’était con ca , en plus dans les soirées comme celle la, il y en avait souvent…

Il me montra alors les deux filles qui étaient un peu plus loin et c’est vrai qu’au niveau provocation elles étaient pas mal , mais ce ‘nétait pas le genre de fille que je regardais, bien que ce pouvait être le genre de fille qui dansaient pour moi lors des soirées privées… Il me dit alors qu’il n’était pas le seul, je souriais et dit


Apparemment, non… Disons quand je les vois pour la première fois je me pose des questions, mais sinon je sais très bien pour quoi elles sont intéressées Wink

Je lui souriait et un peu plus quand il me tapota l’épaule, après tout c’était vrai si c’était la première fois c’était sans doute parce que je leurs plaisais physiquement, mais après quand elle savait qui j’étais, bah c’était pour mon argent, pour une place au club, ou pour des trucs dans ce genre là…

Et il pouvait ainsi le voir que cela m’intéressait très peu a vrai dire ce genre de filles ne m’intéressait pas du tout… Et le cocktail était plus intéressant qu’autre chose… Enfin, presque…


Je lui indiquais alors le nom de ce cocktail et rigola doucement à la phrase de Noah, puis lui dit

Vous voyez j’aime bien le genre de sous entendu que cela pourrait faire en disant la phrase que vous venez dire, bien que la plupart du temps, je ne suis pas près des gens qui le boivent où qui le commandent Wink

J’avais beaucoup d’humour, et bien que je pensais qu’il n’avait pas fait de sous entendus la dessus, moi je me lançais sur ce jeu là, après tout, c’était sur moi-même j’avais bien le droit , non ? Je lui disais alros de venir avec moi si il voulait, et je souris à sa réflexion il avait l’impression d’être à Silicone Valley, je le regardais et dit

« C’est étonnant quand on met le mot club, et soirées spéciales , tout de suite toutes les nanas refaites et siliconés de la ville et des alentours arrivent pour se retrouver, et limite se battre pour avoir leur place ici…

Je lui faisais alors discrètement visité les lieux, et l’emmenait alors prendre une petite porte où il y avait un vigile qui bien évidemment les salua et ils purent monter l’escalier pour se retrouver juste un étage au dessus et voir d’un peu plus haut tout le club, c’était la partie privée, mais après tout c’était quand même plus tranquille, je le regardais et lui dit

« La au moins, on ne sera pas importunés, et vous allez pouvoir passer une soirée bien tranquille après si vous préférez redescendre vous faites comme vous voulez »

Je m’installais alors au fond ayant saluer des amis et autres connaissances présent là, puis m’installa sur un canapé blanc, posant alors mon cocktail regardant de temps à autres la salle et lui dit

« Puis je savoir pourquoi vous êtes venu ce soir ici ? »

J’étais un peu curieux certes après tout, j’aimais savoir pourquoi et il m’avait dit que seul le futur pourrait lui dire après tout si je pouvais l’aider a trouver ce qu’il était venu voir ou chercher, je buvais doucement une gorgée de mon cocktail et quand je vu le faire de même je le regardais et lui dit

« Alors le verdict ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Mar 16 Fév - 22:50

Visiblement furieuses d'être soudainement ignorées par les deux hommes, les demoiselles, rageuses, partir à l'autre bout de la salle avec des airs de Diva qui fit bien rire Noah qui jeta u coup d'oeil part dessus son épaule pour les regarder s'éloigner. Les femmes se vexaient vraiment trop facilement.

Apparemment, non… Disons quand je les vois pour la première fois je me pose des questions, mais sinon je sais très bien pour quoi elles sont intéressées

Noah jeta un coup d'oeil à Adrian. Ce n'était pas avec son salaire d'infirmier que lui-même avait à craindre de les voirs s'accrocher pour son compte en banque. Non en général lui c'était ses yeux qui attirait les filles. Chacun ses attraits.

- Que voulez-vous ? Elles rêvent toute d'une vie de Princesse et elles coûtent cher à entretenir mine de rien alors elles visent tout de suite haut.

Noah se souvenait que trop bien la fortune que lui avait coûté ses petites amies-façades à l'époque du lycée. Heureusement que les mecs étaient moins matérialiste. Ou du moins, généralement quand ils voulaient quelque chose il se le payait eux-même.

Quand le sujet des cocktail vînt sur le tapis et que Noah fit innocement son jeu de mot, la réaction d'Adrian lui tira un regard amusé et curieux.

Vous voyez j’aime bien le genre de sous entendu que cela pourrait faire en disant la phrase que vous venez dire, bien que la plupart du temps, je ne suis pas près des gens qui le boivent où qui le commandent

- Moi ? Faire des sous-entendu ? Jaaaaamais

Et voila Noah prenant son air le plus innocent. Pas vraiment convaincant l'air innocent d'ailleurs. Il suffisait de le vois 5 minutes pour en conclure, assez justement d'ailleurs, qu'il était à peu près aussi naïf et innocent que le Marquis de Sade et confrères.

Les cocktails arrivent au même moment et Noah en sentit l'odeur et en rajouta une couche.

- En tout cas ça semble très plaisant ce Guevara, j'ai hâte d'y goûter.

Hilare, difficile de savoir s'il était sérieux ou pas, il adressa un cli d'oeil à Adrian et le suivit.

« C’est étonnant quand on met le mot club, et soirées spéciales , tout de suite toutes les nanas refaites et siliconés de la ville et des alentours arrivent pour se retrouver, et limite se battre pour avoir leur place ici…

- C'est plutôt une bonne chose pour vous. C'est la preuve que votre club est un des lieux incontournable de la ville.

Noah suivit Adrian à travers le club et monta à l'étage bien plus calme dont l'atmosphère était tout à fait son genre. Il y avait quelques personnes installés un peu partout dans la pièce et Noah en déduisit qu'il devait s'agir d'une sorte d'espace VIP.

« La au moins, on ne sera pas importunés, et vous allez pouvoir passer une soirée bien tranquille après si vous préférez redescendre vous faites comme vous voulez »

- Non ça me convient parfaitement. J'adore ce genre d'endroit.

Noah observa la vue qu'ils avaient sur le club depuis l'étage puis s'installa sur un fauteuil face à Adrian et goûta enfin au cocktail. Délicieux, effectivement.

« Puis je savoir pourquoi vous êtes venu ce soir ici ? »

Noah avala une seconde gorgée de son cocktail puis s'adossa dans le fauteuil, jambes croisées, les bras posés sur les accoudoirs, totalement à l'aise.

- C'est assez simple. Je viens d'arrivé à Los Angeles en laissant mes amis dans l'Iowa donc il faut bien que je me fasse de nouvelles relations je vais pas passer tout mes soirs devant ma télé. Alors j'ai appelé un taxi, lui ai demandé de me déposer devant le meilleur club de la ville et j'ai attéris ici. Sans regrets d'ailleurs.

Il but une nouvelle gorgée de son cocktail et se pencha pour le poser sur la table avant de reprendre sa position décontractée.

« Alors le verdict ? »

- Ben à priori il semble presque parfait ce Guevara, il faudra voir après quelques uns.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Mar 16 Fév - 23:44

C’était marrant de voir comment on pouvais agacés des filles en très peu de temps, et les faire fuir, rien de pire que l’ignorance pour ce genre de nana pour les faire s’énerver et fuir l’endroit…

Je sentais alors Noah me regarder puis sans doute réfléchir ou penser à quelque chose, je ne savais pas trop ce qu’il pouvait faire comme métier, mais si elles étaient intéressés par lui, c’était déjà physique, après pour la suite, il était peut être connu ou faisait un métier qui lui permettait de bien gagner sa vie je n’en savais rien, et après tout pour l’instant ce n’est pas ce qui m’intéressait…

Il me disait alors qu’elles rêvaient toute d’une vie de Princesse, et qu’elles coutaient cher à entretenir c’est pour cela qu’elles visaient haut… Je lui répondis alors tout simplement

« Et oui, elles rêvent d’une vie de Princesse, mais les Princes ne veulent pas toujours les entretenir et réaliser tous leurs désirs… Et puis dans le monde moderne actuel, l’égalité des sexes elles la veulent pour certaines choses, il faudrait qu’elles l’acceptent pour ça aussi… en tout cas, elles pourront toujours me chercher, elles ne me trouveront pas en tant que leur Prince Charmant… »

Bien que je disais cela, je n’étais pas du tout radin, loin de là même quand j’étais avec une personne que j’aimais j’étais prêt à tout offrir pour lui faire plaisir, mais sans que celle-ci demande, après tout rien de mieux que de faire des surprises plutôt que de répondre à des caprices, et il fallait dire que jusqu’à présent je n’avais pas eu à me plaindre des personnes qui étaient entrer dans ma vie…

Je le regardais et souriait bien évidemment à son jeu de mot, bien qu’un air innocent, je n’étais pas sur qu’il le soit pour autant… Et vu la réponse de Noah quand je lui disais ce que je pensais… Je le regardais alors droit dans les yeux et souriant je lui dit


« C’est sur que vu cet air que vous prenez, on va vous croire… Mais après tout, j’aime bien ce genre de sous entendu… »

Et puis, c’était sûr même qu’il n’était pas du tout innocent, et il me le confirma alors qu’il me disait que le Guevara semblait plaisant et qu’il avait hate d’y gouter, en m’adressant un clin d’œil, je lui souriait, en avancant et en répondant alors

« Faite attention, ca se trouve en y goutant, vous prendrez peut être tellement goût au Guevara vous ne voudriez plus le lâchez »

Parlant alors du club, et de toutes les nanas, il me disait que c’était plutôt une bonne chance pour vous, et cela prouvait que mon club était un lieux incontournable de la ville je rajouta alors

« Une bonne chose pour le patron, mais pas spécialement pour l’homme… et surtout par moment pas pour les vigiles, mais bon je vais pas me plaindre la dessus je préfère avoir du monde ici »

Bien que d’être en bas au contact de toutes les personnes qui venaient j’aimais bien évidemment être en haut, là ou je préférais être au calme et une atmosphère bien plus intime, bien plus sombre comme j’appréciais, enfin sombre… disons plutôt tamisés …

J’espèrais après tout que cela plaise à mon invité maintenant, beaucoup n’appréciais pas passé une soirée tranquille dans un club, et préférais bouger, mais il m’expliquait alors que cela lui convenait parfaitement, qu’il adorait, je ne m’étais pas tromper, j’avais encore ce petit sens d’observation intérieur qui réussissait !

Je le voyais alors observer un peu les endroits et boire une gorgée alors que je lui demandais le pourquoi de sa venue, buvant doucement et me mettant bien dans le fond de mon fauteuil, je l’écoutais alors tranquillement, il venait alors d’arriver ici, peut être pour des études, du travail ou retrouver quelqu’un… Bien qu’apparemment il ne connaissais personne sinon il ne pensait pas passer
ses soirées devant la télé… Et c’était donc le taximan qui l’avait déposer ici, il faudrait alors que je remercie la compagnie de taxi si à chaque fois que l’on demandait le meilleur club il emmenait la personne ici… il ne regrettais pas , c’était bien positif ca dis donc !Je répondis alors doucement


« Je vois, en tout cas si vous avez besoin d’un guide dans cette ville, je la connais, enfin en droit ans j’ai eu le temps de la connaître bien plus le soir qu’autre chose, mais après tout… Vous ne regrettez pas, c’est positif pour mon club et moi alors ! »

Buvant alors tranquillement mon cocktail, bien que la descente était assez rapide, il me répondit alors tranquillement, il semblait presque parfait et qu’il faudrait voir après quelques uns…


« Presque parfait, c’est sûr la perfection n’existant pas pour moi… et pour un Guevara bien que la recherche de celle-ci pourrait
être une lutte… Mais vous verrez si vous en prenez plusieurs, que selon votre tenue à l’alcool il peut être traite… »


Je le regardais alors tout sourire, puis regardait de temps à autre si tout se passait bien dans le club, bien que si il y avait eu un problème j’en aurais été le premier averti… Je regardais alors le jeune homme, et fixait doucement ses yeux qui étaient bien magnifiques même dans cet endroit plus sombre et lui dit


« Vous me dites si je vous ennui avec mes questions, mais j’aime bien savoir à qui j’ai a faire devant moi , bien que je ne vais pas
vous faire un interrogatoire pour autant … Mais vous faites quoi dans la vie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Mer 17 Fév - 0:39

en tout cas, elles pourront toujours me chercher, elles ne me trouveront pas en tant que leur Prince Charmant…

Cela eut le mérite de réveiller la curiosité de Noah. ça pouvait vouloir dire pas mal de choses. Tout de fois son "radar" semblait commencé à clignoter. C'était pas trop tôt.

Une fois dans la salle à l'étage, la joute des sous entendus reprit. Après tout cela restait le moyen le plus efficace de découvrir les tendances de son interlocuteur et Adrian semblait volontiers se plier au jeu, ce qui était encourageant, même si la dernière remarque de ce dernier au sujet du cocktail... concernait visiblement bel et bien le cocktail.

« Vous me dites si je vous ennui avec mes questions, mais j’aime bien savoir à qui j’ai a faire devant moi , bien que je ne vais pas
vous faire un interrogatoire pour autant … Mais vous faites quoi dans la vie ? »


Noah se pencha en avant pour reprendre son cocktail en souriant à pleines dents. Il avait de la peine à cerner Adrian. Il ne semblait psa gêné ou énervé part ses sous entendus, y répondait même souvent mais cela s'arrêtait-là. Non pas que Noah s'attendait à une séance de drague à mort, loin de là même, mais son interlocuteur semblait sur la retenue. A l'aise, certes, mais très hétéro.

- Tant que je suis pas dans une pièce noir avec une lampe dans les yeux ça va.

C'est vrai que le coup de l'interrogatoire, cela ne faisait pas vraiment partit de ses fantasmes.

- Je suis infirmier au St Sinaï Hospital, celui qui est en reconstruction sur la Grande Avenue et qui ressemble à un hosto tout droit sortit de l'imagination de Stephen King.

Oui, l'hôpital encore en moitié en travaux était encore assez lugubre avec ses bruits étranges, ses coupures de courants et son grand manque de fenêtre. Noah ne serait même pas surprit de trouver un jour un squelette ou deux dans un placard ou dans les sous-sols. Franchement, il priait pour que l'apparence du bâtiment ne soit que dut aux travaux et qu'il serait plus chaleureux une fois ses derniers terminés.

- Et vous ? Vous êtes originaire de Los Angeles ? Ou alors qu'est-ce qui vous a poussé à venir dans la capitale de la vie nocturne ? Quoi que là, la réponse semble évidente de la part d'un Patron de Club.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Mer 17 Fév - 1:17

Regardant le jeune homme en haut, alors que nous étions bien tranquille tous les deux au moins personnes pour venir nous embêter que se soit garçon ou filles bien que de temps à autre on pourrait venir m’embêter, enfin non ils faisaient tout simplement le travail…

Le jeu des sous entendus l’un et l’autre apparemment on aimait mutuellement cela, après tout cela pouvait mettre un peu de piment à la soirée et puis cela nous faisait plutôt rire… Ne sachant pas vraiment si on parlait de moi, ou du cocktail au cas ou s’il voulait des détails je lui en donnerais après tout…

Début d’interrogatoire ? Si il n’aimait pas cela j’étais sur qu’il ne se gênerait pas pour le dire, enfin c’est ce que je pensais, ou si il le disait pas il le ferait bien comprendre cela j’avais pu le voir directement quand nous étions en bas… Un beau sourire qui pouvait faire craquer pas mal de monde surtout avec les yeux qu’ils avaient, je prenais alors doucement le temps de voir et prendre connaissance de cet homme… Il me disait que cela ne le dérangeait pas tant qu’il n’était pas dans une pièce noir avec une lampe dans les yeux ca allait… Je souriais et dit

« Dans une pièce noire encore ca va, mais c’est sur que la lampe dans les yeux ca craint un peu… »

Je rigolais légèrement imaginant alors la scène comme dans les films où on interrogeait des personnes comme cela dans des clubs ou autres, où le trafic était roi… Puis je l’écoutais alors, il était infirmier, à l’hôpital qui était en reconstruction sur la Grande Avenue mais qui ressemblait pour l’instant à un hosto sortit de l’imagination de Stephen King… j’étais passé devant à vrai dire mais je n’avais pas trop fait attention, à vrai dire beaucoup de chose était en reconstruction… Le regardant et dit

« Infirmier, ce n’est pas trop ce que j’aurais dit en vous voyant la, mais après tout je vous imagine bien maintenant que vous le dites… Heureusement que vous ne l’avez pas dit en bas à vrai dire sinon je ne serais pas là en train de vous parlez, mais vous seriez encore en train de vous battre avec l’une des bimbos ou autres qui seraient en train de vous posez pleins de questions la dessus… Le fantasme des infirmiers ou infirmières… »

J’étais en train de l’imaginer dans sa tenue, bah quoi fallait bien que je fasse quelque chose quand même, mais là il ne fallait pas trop abuser à vrai dire, j’y penserais peut être plus tard… Puis lui dit alors par la suite…

« J’espère pour vous alors que bientôt il sera mieux quand même parce que sinon je vous pleins de travailler dans cet hôpital… Après tout, vous pourrez vous transformer en réalisateur et utilisez ce lieu comme cela Wink »

Puis il me demanda moi, si j’étais originaire de LA… Et ce qui m’avait poussé à venir dans cette capitale, bien que la réponse semble évidente…

« Moi… je ne suis absolument pas d’ici à vrai dire… Je suis Français, né à Paris, et à vrai dire vous m’auriez dit il y a 5-6 ans que je viendrais ici, je ne vous aurais pas cru, bien que j’ai toujours aimé le pays, mais entre aimé et y vivre… Je suis venu ici pour vivre et suivre un amour qui aurait pu mettre interdit et finir rapidement en France… alala… Sacré Robin… et ma famille n’étant pas spécialement au courant j’ai préféré suivre ici cette personne en ayant ainsi une occasion de connaître du monde et ne pas me prendre la tête en disant que je partais pour du travail… Et puis je me suis installé par la suite dans cette ville après avoir passé quelques temps à me faire un portefeuille d’amis connu plus que d’autres, avoir travaillé pour des personnes pour enfin ouvrir mon propre club, qui est maintenant Le club de L.A
pour beaucoup… »


Je souriais, la réponse paraissait évidente, certes, mais ce n’était pas spécialement cela au départ, bien que c’est vrai, la capitale de la vie nocturne c’était là où il fallait que je m’installe, bien que j’aurais pu aller à Las Vegas… Une serveuse arriva et je recommandai alors deux cocktails en espérant bien évidemment qu’il boirait un deuxième alors que moi j’avais fini mon verre avant qu’il me pose cette question…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Jeu 18 Fév - 15:40

Cette soirée était décidemment de splus agréable. Bien que la salle ne lui avait pas déplut malgré les attaques de bimbos, le carré plus privé en compagnie du Patron des lieux était tout aussi plaisant. Discuter avec lui était un vrai plaisir et sa remarque sur la profession de Noah fit éclater d'un rire franc ce dernier.

- Vous m'auriez imaginé dans quel genre de boulot avant que je ne vous le dise ?

Noah était curieux de le savoir, c'était vrai. En revanche, l'idée de s'attirer les fantasmes d'une équipe de Barbie ça, ça lui plaisait un peu moins. Il n'avait plus touché une fille depuis ses 18 ans et franchement, cela ne lui manquait pas le moins du monde.

- Et pour ce qui est de l'hôpital. C'est vrai qu'il ressemble beaucoup au Kingdom Hospital mais ça lui donne un charme traumatisant tout à fait charmant.

Il avait dit cela en faisant une grimace qui contredisait tout à fait ses dires. Adrian enchaina avec un résumé de ses origines et raisons de sa venue. Ainsi donc il était français ? Cela expliquait son très léger accent des plus charmant.

En revanche, le prénom Robin ne l'avançait pas des masses. Noah ne savait pas ce qu'il en était en France mais aux USA, il s'agissait d'un prénom neutre que portaient aussi bien les hommes que les femmes. Décidemment, cet Adrian avait l'art de masquer ses pistes.

- Et en quoi ce fameux amour aurait pu voutre être interdit en France si c'est pas indiscret ?

Noah ou comment tâcher de savoir à quoi s'en tenir mine de rien. Il savait d'expérience que beaucoup de gay encore très secret prenait très mal le fait d'être questionner de manière directe alors Noah avait prit l'habitude d'emprunter des chemins détournés.

Lorsque la serveuse arriva et que Adrian commanda deux autres cocktails, Noah avala la derière gorgée qui restait dans le sien avant de rendre son verre vide à la jeune fille sans lui prêter autrement d'attention.

- Et qui sont ces gens ?

Noah désigna d'un geste vague les quelques personnes discutant tranquillement dans l'espace privé.

- Votre Cour ?

En effet, Noah imaginait très bine Adrian en Roi de la nuit suivit de sa cours personnelle à la manière de Versailles. Idée qui l'amusait assez d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Jeu 18 Fév - 16:29

Notre jeune patron lui avait ainsi dit alors qu’ils étaient là tout les deux dans le carré V.I.P loin de personnes bien collantes qu’il ne l’avait pas spécialement imaginé infirmier, bah quoi… C’est vrai il aurait puavoir plein de profession, à vrai dire sur la profession des personnes que je croisais je n’avais pas beaucoup de bonnes réponses à chaque fois… J’étais observateur sur certaines choses mais pas sur le métier, après tout l’habit ne fait pas le moine comme on dit en France, bien que je ne savais même pas si ily avait une citation équivalente ici, bref… Il me demanda dans quel genre de boulot je l’aurais imaginé… Je lui souriais et dit

« Disons que je ne sais pas spécialement pourquoi je vous aurais bien vu Pompier, ou Policier…. Peut être que j’ai trop d’imagination et que je vous voyais plus avec ce genre d’habit »

Je me mis à rigoler doucement, je l’aurais peut être vu en tueur à gages, mais bon j’allais peut être pas lui dire…
*qu’est ce que je peux penser à des conneries*

Puis il reparla de l’hopital, il m’expliqua qu’il ressemblait au Kingdom Hospital, je souriais, c’est vrai que c’était quand même pas spécialement ça… Il lui disait que cela donnait un charme traumatisant mais charmant et vut sa grimace par la suite je comprenais que ce n’était pas le cas… Je le regardais et dit

« J’imagine… J’irais faire un tour pour voir si ils ont besoin de quelque chose … »

C’est vrai,mon club avait été touché et on m’avait aidé, alors si je pouvait aidé à mon tour, je le ferais… Je lui
expliquais alors que j’étais Français, je ne savais pas si il s’en doutait, car j’avais garder mon accent pas aussi pointu que lorsque nous sommes gamins et que l’on apprend l’anglais avec un accent à couper au couteau, mais bon…

Je lui parlais alors de Robin, juste comme cela sans rentrer dans les détails après tout cela ne l’intéressait peut être pas… Mais apparement il était légèrement curieux, ce qui ne me dérangeait guère après tout nous parlions bien tranquillement… Il me demanda pourquoi cet amour aurait pu m’être interdit…


« Si vous voulez l’amour entre moi et Robin aurait été mal vu… Enfin un amour entre deux garçons dans une famille qui est plutôt conservatrice bien qu’ayant l’esprit ouvert mais pas pour les personnes de leur
propre famille… Et la famille Guevara est pas mal connu en France, donc j’aurais fait un peu tâche dans une belle famille connue de beaucoup de monde… Vous voyez ? »


Il pouvait me demander n’importe quoi après tout cela ne me dérangeait pas spécialement de parler de ma vie où autre bien que je ne crierais pas cela sous tout les toits mais la nous étions tranquillement en train de parler, et de nos vies mutuelles, alors bon…

Bref, voilà maintenant c’était dit, il savait que j’étais venu pour l’amour d’un garçon à la base… Tant pis ou pas ^^ Après tout, je le regardais et le voyant finir son verre, il ne dit rien sur le fait que j’avais commandé un autre
cocktail donc bon… Puis il me demanda alors qui était ces gens, en me montrant les quelques personnes qui étaient derrière moi, j’allais lui répondre quand il me demanda si c’était ma cour, je le regardais et me mis à rigoler doucement…


Je m’imaginais étant suivit de toute ses personnes tout le temps, l’un me tenant mon verre, l’autre me fesant de l’air, l’autre me remettant mieux mon costume et autre… Je me retournais doucement puis reposa mon regard sur Noah…

« Alors la première table pourrait être ma cour… En effet, ce sont des personnes qui travaillent pour moi, ce soir il y a mon banquier, un ami qui s’occupe des castings des filles ou des mecs pour les shows, le petit jeune c’est celui qui prend tout mes rendez vous bien que ca m’enerve de pas m’occuper de cela, mais en ce moment avec la reconstruction de l’autre partie du club j’ai pas trop le temps… »

Puis je souriais et lui dit

« Je ne suis pourtant pas le genre de personne qui délègue tout comme les personnes de la mafia… Je vous rassure… Et l’autre table ce sont quelques amis à moi qui travaillent à L.A que se soient dans des boites de danseurs ou danseuses, dans des boîtes , avec des stars, pour des défilés et autres… Une
petite brochette de personnes à connaître si vous avez des amis qui veulent rentrer dans le show biz, ou se faire un nom dans n’importe quelle carrière… »

Je le regardais ainsi et lui dit

« Du beau monde comme on appel cela en France… Vous connaissez la France ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Jeu 18 Fév - 21:54

- Moi ? Pompiers ou policier ? J'avoue que j'ai est jamais autrement songé... J'ai toujours été attiré part les domaines du paramédical en fait donc j'ai pas eu trop de peine à trouver ma voie.

Il était vrai que depuis tout môme, il avait toujours adoré jouer au Doceur. De manière plus ou moins innocente tout au long des années.

La conversation dériva d'un sujet à l'autre avec une simplicité plaisante. Aucun des deux homems ne semblaient avoir de la peine à trouver de nouveaux sujets, ses derniers su succèdant naturellement. Tout de fois, le sujet qui interessa le plus Noah fut tout de même celui du mystère Robin. Heureusement, le suspens prit rapidement fin à la question de Noah et ce dernier écouta d'ailleurs la réponse d'Adrian avec beaucoup d'attention.

Ainsi donc ce Robin était un homme ? Ah ben au moins le radar de Noah n'était pas trop déféctueux. Malgré un peu de peine, il avait vu juste finalement. L'histoire d'Adrian lui rappela assez la sienne sur certains côtés d'ailleurs. La famille conservatrice avalant difficilement la nouvelle, il connaissait bien.

- J'vois le genre. Ma famille n'a rien d'une famille aisée. En fait c'est même la famille clichée du trou paumé du Nebraska. Résultat, j'ai grandit avec des grands frères et un père ayant une vision très clair de la virilité... J'ai bien crû qu'il allait me péter la gueule quand il a découvert que j'étais gay. Après ça a été chaud durant plusieurs années mais à présent il a fini par se faire une raison.Je pense pas qu'il supporterai de me voir avec un autre gars mais il a finit par oublier son idée de me renier et me radresse même la parole de son plein gré.


Noah ne put s'empêcher de rire en repensant à la tête qu'avait tiré son père lorsqu'il l'avait surprit avec son mec de l'époque. Sur le coup, il Noah avait plutôt flippé mais avec les années, il trouvait la scène assez hilarante.
De plus, parler de son homosexualité n'était de loin plus un soucis pour Noah depuis longtemps. Il ne s'en cachait plus et le vivait pleinement. Ainsi, en discuter autour d'un verre avec un quasi étranger ne le dérangeait pas le moins du monde.

Alors que les cocktails arrivèrent, Adrian expliqua à Noah qui étaient les personnes l'entourant. Que du beau monde, le jeune infirmier y faisait presque tâche là au-milieu. tout de fois, ce n'était pas le genre de chose qui allait le gêner. Il y avait bine longtemps que Noah avait cessé de se soucier de ce qu'on pouvait bien penser de lui.

Vous connaissez la France ?

Noah but une gorgée de son Guevara, dont le goût succulent s'accordait très bien au nom qui lui était donné avant de répondre.

- Que de nom. Je sais que c'est en Europe et qu'il y a Paris avec sa Tour Eiffel et le Louvres mais j'y suis jamais allé.

Il avait fait l'effort de prononcé les mots Paris, Tour Eiffel et Louvres en français, avec tout de fois un accent extrêmement prononcé. Il avait quelques bases de français pour l'avoir étudié un temps à l'école mais cela s'arrêtait-là.

- Cela dit, je compte bien aller à Paris un jour. J'aime beaucoup l'art et il parait que Paris est une oeuvre d'art à elle-même.

A vrai dire, comme plus du 80% des américains, Noah n'avait jamais quitté le continent tout court. Pour lui, le Canada et le Mexique étaient déjà des destinations exotiques. Et en plus, s'il était biên déjà allé au Canada, il n'avait jamais mit les pays en Amérique du Sud.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Jeu 18 Fév - 22:52

Bah oui effectivement, je le voyais avec un habit comme cela… Pompier ou Policier àvrai dire, je la voyais ainsi, je sais pas trop pourquoi mais après tout il avait l’air d’être un homme qui sauve XD Il me dit alors qu’il était attiré par le domaine du paramédical et qu’il n’avait pas eu trop de peine à trouver sa voie, certes c’est sûr que si il aimait cela … Autant faire ce qu’il nous plaisait !

Parler avec Noah me plaisait bien, il avait de la discussion et c’était quand même bien plaisant, j’avais bien fait de vouloir passer un moment avec lui et de le faire venir ici pour être plus tranquille… Et me voilà en train de parler de ma vie, de mon histoire avec Robin, de ma famille conservatrice et autre…. Je lui parlais de cet homme alors que je ne connaissais pas vraiment ce qu’il pensait lui, bien que je le saurais rapidement… Il me disait qu’il voyait le genre, et qu’il avait vécu qu’entre hommes ou la virilité était présente… Et qu’il avait cru qu’il allait se faire déchiré quand son père avait découvert qu’il était gay… Lui aussi alors il l’était c’était un point commun… Je lui dit alors

« Ah oui je vois… Moi disons que cela ne les dérange pas ailleurs, mais ils ont peur des regards des autres envers la famille, c’est pour cela qu’en étant loin, cela ne les dérange pas… Disons que d’être fiancé à une jeune fille fort connue et de partir pour un homme c’était pas trop bien vu, mais ca se passe super bien maintenant… Enfin, on fait aller et je pensa pas que cela les dérangeraient… Tant que je m’affiche pas trop trop en France… Mais bon… Je vis ici, donc je vais ce qu’il me plait ici maintenant, et puis là je peux aller les voir je suis célibataire donc ils m’attendent ^^ »

Je le voyais alors rire juste avant que je lui réponde, et puis après tout il fallait mieux rire de certaines discutions que de ne pas en parler ou autres…


Je lui indiquais alors qui était le beau petit monde derrière nous, en allant assez rapidement après tout , je ne savais pas si cela l’intéresserait vraiment de tout détailler mais après tout… il m’avait poser la question alors je lui répondais tranquillement

Je buvais doucement une gorgée de ce cocktail et voyait qu’apparemment il plaisait vraiment à Noah et je lui demandais alors si il connaissait la France… Il me disait alors que de nom, et je souriais il faisait un effort pour prononcé les mots avec son accent prononcé… Je le regardais alors et il disait qu’il comptait y aller, humm Interessant, je lui dit alors


« Si un jour ça vous dit, je pourrais vous servir de guide dans cette ville que je connais par cœur, bien que je n’y suis pas retourné depuis 3 ans, mais j’ai l’intention d’y aller rapidement, si bien sur cela vous intéresse je ne vous force pas du tout ! »

Puis le regarda après avoir bu une gorgée de ce cocktail et dit

« En plus vous avez prononcer les mots Paris et Tour Eiffel en Français, avec un très joli accent bien du pays… Il reste plus qu’à aller voir justement Paris et cette magnifique Tour Eiffel Wink »

Je lui faisais alors un petit clin d'oeil en souriant, je voulais le taquiner un peu la dessus bien que j'aimais ca façon de prononcer les mots Français ainsi, il avait un effort c'était bien sympathique de sa part
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Dim 21 Fév - 15:49

Tout en sirotant son 2ème cocktail, Noah écoutait Adrian lui parler de sa situation familiale qui, même si pour lui semblait assez simple, était assez compliquée aux yeux de l'américain. En effet, ayant grandit dans ce pays encore si jeune, le concept d'image de marque prestigieuse de la famille lui était quasi inconnu. Les seules familles du pays à s'en soucier... Etaient des familles étrangères ! Après tout, il y avait qu'à voir la prestigieuse famille Hilton et les frasques de leurs filles pour comprendre que se genre de principes étaient méconnus aux USA.

- je peux aller les voir je suis célibataire donc ils m’attendent ? ça veut dire quoi ça ? qu'ils vous attendront plus quand ce ne sera plus le cas ?

Noah réalisa que son rustre de père avait dû être Français dans une autre vie.

En parlant de France, voila qu'Adrian se proposait comme guide touristique de Paris tout bientôt. Voila qui était interessant. Non pas que parce que la compagnie d'Adrian était très plaisante mais aussi parce qu'il était toujours plus plaisant de visiter une ville avec un habitant des lieux. Cela permettait de découvrir autre chose que les lieux touristiques habituels.

- Vraiment ? Pourquoi pas oui. Ce serait très volontier. Et je ne pense pas que Paris aille à se point changé en 3 ans donc vous devriez encore pouvoir vous y retrouver.

Certes, une ville pouvait radicelemen changer de visage en quelques heures mais aux dernières nouvelles, aucun grave séïsme n'avait secoué l'Europe ces dernières années et aucune guerre ne s'était déclarée dans les environs de la France non plus.

Les compliments d'Adrian sur son "joli accent bien du pays" fit éclater de rire Noah. Ce même accent ayant faillit rendre dingue son prof de français au lycée qui avait finit par se décourager.

Noah posa son verre et se concentra sur ses restes de la langue de Molière pour articuler en riant avec son super accent américain.

- Merci beaucoup. J'ai appris le Français à l'école mais... euh... Je ne suis pas... fort ?... pour ça.

Seigneur, il n'avait plus tenté de parler français depuis des années et même à ses oreilles sa tentative sonna de manière particulièrement drôle. Ainsi, il éclata de rire avant de reprendre son cocktail pour en reboire une gorgée avant de reprendre dans sa langue maternelle.

- Pas très concluant hein ? J'avais pris Français seconde langue dans le seul but de me retrouver dans le même court que Dylan McDermott. Résultat j'ai jamais réussit à avoir Dylan mais je peux frimer en faisant croire que je parle français à des gens qui ont jamais entendu un mot de cette langue de toute leur vie.

Il fallait admettre que le français était l'équivalent pour les américains de l'Italien pour les français. Rien de plus efficace pour draguer, même quand on le parlait que vaguement avec un accent à couper au couteau.

- Et ça ne vous manque pas trop la France ? On m'a traité de fou quand j'ai tout plaqué en Iowa pour venir ici et pourtant je restais dans le même pays. Vous vous avez carréement changé de continent. L'Europe c'est pas la porte d'à-côté mine de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Dim 21 Fév - 19:10

Il reprit quasiment mot pour mot ce que j’avais dit, oui mes parents je pouvais aller les voir parce que j’étais célibataire, et que cela ne les dérangent pas que je m’affiche, je le voyais alors s’interroger, me demandant si il ne m’attendrait plus quand je ne serais plus célibataire… Le regardant alors tranquillement

« Disons, qu’ils seront plus content de me voir, de s’afficher avec moi et autres, de me présenter à leurs nouveaux amis tant que je suis célibataire… Après ce n’est pas sur que je pourrais voir le beau monde comme cela, mais bon, cela ne me dérange pas… Si je vais en France c’est pour voir ma famille, et puis c’est ce qu’ils me disent, mais après tout on verra bien… Et si ils veulent pas de moi en couple et ben ils me verront plus^^ »

Tout le monde disait ne pas détester les homosexuels, ou autres, mais c’était tellement plus difficile quand c’était dans sa propre famille, et encore plus son propre enfant… Heureusement que je n’étais pas le seul enfant de la famille sinon saurait été encore des plus difficile, mais il y avait Max et le Frangin pour remonter la pente, et leurs donner des petits enfants et autres ..

Je lui proposais ainsi la visite de Paris, après tout c’était bien normal je connaissais par cœur, et puis si on s’entendait bien c’était mieux que d’y aller tout seul, bien qu’il pourrait y aller avec son compagnon, ou des amis enfin ce qu’il avait dans sa vie après tout… il avait l’air surpris que je lui propose mais après tout c’était vraiment sincère, si il acceptait je le ferais, il disais alors pourquoi pas, et je souriais ainsi à la suite de sa réponse


« He ben, dés que vous le pouvez et le voulez vous prévenez et on ira ! Et si vous avez quelqu’un dans votre vie, ou autre que vous voudriez emmener il n’y a pas de souci, l’avantage pour moi d’être le patron c’est que j’ai plus de possibilité que vous la dessus… Et oui je pense aussi que Paris n’a pas changé énormément en 3 ans, mais après tout on ne sait jamais, bien que changer tout une ville autant, j’aurais été au courant, mes parents m’auraient prévenus la dessus…

Puis mes compliments le fit rire, j’aimais bien ce petit accent qu’il essayait de prendre, et qu’il avait alors quand il prononcait quelques mots français et je le voyais réfléchir, puis il me sortit une phrase en Français, et je le regardais tout sourire, il faisait un effort, et l’entendre parler ainsi ma langue maternelle, me fait bien rire… Puis je lui répondis alors en Français

« De rien, c’est sincère, en tout cas vous avez peut être appris le Français seulement à l’école, mais vous avez des restes, et c’est plutôt bien dit =) »

Il avait un accent que je trouvais fort sympathique quand il parlait Français c’était marrant, je lui avait répondu en Français juste comme cela, après tout c’était histoire de lui parler un peu, si il venait il entendrait beaucoup de Français et même si je lui parlais dans sa langue maternelle, il essayerait peut être de parler un peu ma langue…

Il me donnait alors la raison de pourquoi il avait pris Français en seconde langue, pour un jeune homme qui n’avait pas pu avoir dommage pour lui, mais il disait ainsi qu’il pouvait frimer en faisant croire qu’il parle français si les gens ne connaissait pas…


« Dommage, que vous n’ayez pas réussit à avoir ce que vous vouliez, mais c’est vrai que cela vous à permis d’apprendre quelques mots, et cela pourra un jour vous servir, regardez cela vous a servi à me faire partager quelques mots de ma langue maternelle aujourd’hui »

J’avais pu remarquer que les américains et américaines aimaient bien les personnes qui parlaient Français, et beaucoup de couples et autres se formaient déjà par rapport à la langue, une langue comme technique de drague …

Il me demandait par la suite si la France ne me manquait pas trop… Bien sur que si la France ma manquait , mais bon… Il me disait alors qu’on l’avait traité de fou tout simplement parce qu’il changeait d’endroit alors qu’il était resté dans le même pays…


« Vous savez la France me manque terriblement, mais après tout je suis occupé ici, je travail, je sors, je profite plus ou moins de la vie, j’ai ma petite vie maintenant ici, et puis je ne suis pas arrivé ici tout seul à vrai dire je suivais quelqu’un… Donc au départ j’étais toujours occupé… Et même maintenant, bien que j’ai du temps pour moi, ce n’est pas comme si je faisais rien de mes journées et que j’avais le temps de me poser la question… La France reste mon pays, et j’y retournerais de temps en temps, mais quand j’ai besoin de changé, je ne pars pas à côté, je change totalement, j’avais besoin de changé de vie. Mais cela peut choquer et faire poser beaucoup de questions…

Et vous le changement comme cela, même dans le même pays cela vous a pas déranger ? Après tout ce n’est pas spécialement la même chose… »


Je finissais alors mon cocktail, regardant cet homme avec qui je passais un bon moment, bien qu’apparemment tout le monde passait un bon moment quand je pouvais voir par-dessus les petites barrières tout le monde en train de danser, alors que des personnes partaient et d’autres arrivaient tout simplement…

« Et je préfère quand même faire quelques choses que j’aime ici, plutôt une vie que je n’aurais peut être pas apprécié dans mon pays tout simplement »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Dim 21 Fév - 20:32

- Je vois le genre. Par présenter leurs nouveaux amis ils entendent ceux dont la fille célibataire à votre âge c'est ça ? Je connais bien, mon père continue encore et toujours a essayé de me faire ce coup-là.

Et oui, si sa mère et ses frères avaient finalement finit par se faire à l'idée, sans trop de peine d'ailleurs, le père de Noah continuait de garder un infime espoir de voir son benjamin redevenir soudain hétéro. Il avait toujours du mal a avaler que son fiston aille pu tromper une pompom girl avec le quaterback de l'équipe de foot.

Lorsque le sujet voyage à Paris arriva sur le tapis, Noah se voyait déjà très bienvisiter la capitale française avec son guide auto-proclamé

- J'ai pas encore posé mes vacances mais je vous tiendrez au courant. Parcontre il faudra me prendre en pauvre solitaire célibataire que je suis.

Et puis qui était assez barge pour partir en vacances sur un autre continent avec un mec aussi interessant que mignon en s'attachant un boulet à la cheville ? Noah en tout cas pas, ça c'était certain. En revanche, il allait pouvoir se replonger dans ses cours de français. C'est ce qu'il découvrit lorsqu'Adrian lui parla dans sa langue maternelle. Même si Noah avait comprit l'idée générale, certains mots étaient hors de sa portée.

- Hum ouais ben j'ai quelques progrès à faire quand même avant de partir moi hein. Quant à Dylan, ce n'est pas trop grave. Je m'en suis remis avec les années quand même.

Décidemment d'excellente humeur, Noah adressa un clin d'oeil à Adrian avant de termina son cocktail. Heureusement qu'il avait de l'entrainement parce que ce truc ce buvait comme du sirop. Dans le même lapse de temps, Adrian lui expliquait que son pays certes lui manquait mais qu'il semblait trouver ses repaires aux USA, ce qui était une bonne chose. Changer de pays et découvrir que l'on ne s'y plait pas, cela devait être un cauchemars.

- Pour ma part disons que j'en avais marre de la météo en Iowa.

Noah posa son verre en semblant réfléchir avant de poursuivre.

- Je crois que j'avais aussi besoin de changer radicalement d'air. J'étais partit en Iowa parce que c'est l'étât voisin de de celui où j'ai toutes mes racines et finalement je me suis retrouvé à tourner en rond. Et puis je suis tombé sur un article disant que depuis la catastrophe, Los Angeles était en grave pénurie de personnels médical alors j'y ai vu un signe pour me lancer sans filet si je puis dire. Je crois que j'avais besoin de faire un saut dans le vide pour me sortir de ma routine boulot, fiesta, dodo. Non pas que je ne compte pas continuer ici mais disons qu'au St Sinaï j'ai vraiment l'impression d'être utile.

Tout comme Adrian, Noah jeta un coup d'oeil à la salle en contre-bas. L'endroit ne désemplissait pas et la fête battait son plein. Il y a encore peu, à l'heure actuelle il aurait été quelque part parmi la foule, déjà particuklièrement bien alcoolisé, à enchaîner les conneries mais d'être ainsi au calme à l'étage lui convenait tout aussi bien. Il fallait croire qu'il commençait enfin à devenir quelque peu adulte.

« Et je préfère quand même faire quelques choses que j’aime ici, plutôt une vie que je n’aurais peut être pas apprécié dans mon pays tout simplement »

Cette remarque dessina un sourire entendu sur les lèvres de Noah. Cela résumait parfaitement bien sa propre pensée.

- N'avoir aucun regret... C'est devenu ma philosophie. La vie est trop courte pour s'encombrer de mascarade et de regrets.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Lun 22 Fév - 1:23

Tout a fait cela, ils vont me présenter la famille de telle jeune fille qui est tout simplement magnifique, où elle est jeune célibataire de mon âge et son père travail dans telle boîte… Où sinon c’est pour voir si leur fille craquerait pas sur moi car son fiance n’est pas cela, enfin ils essayent, ou essayeront mais cela ne marche pas du tout… Ce n’est pas pour autant que je changerais … J’aime trop les mecs pour être hétéro, et puis hétéro pour la gloire et l’argent ce n’est pas moi non plus…

Après tout, ses parents étaient comme cela on ne pouvait peut être pas changer, où seulement si je me ramenais avec un garçon et que je m’affichais clairement, j’avais dit un jour à mon père que maintenant c’était moins considéré comme une maladie, et que certaines personnes s’affichaient sans problème, après tout des humoristes, des maires de grande ville, des personnes connues étaient homosexuelles et l’avouaient… Donc ce n’était pas pour autant que je lui ferais mauvaise pub, mais bon les parents veulent qu’on les écoutes mais pas l’inverse…

Me voilà prêt a l’emmené à Paris, le faire faire le tour de la ville, et des alentours si il voulait ! Il me disait alors qu’il n’avait pas encore posé ses vacances et qu’il me tiendrait au courant, il n’y avait pas de souci la dessus…. Et il faudra que je la prenne en pauvre célibataire qu’il est… Hummm plutôt intéressant après tout…

« D’accord, il n’y a pas de souci, moi je partirais sans problème… Et pour ceux qui est de vous prendre en pauvre solitaire célibataire… Ce n’est pas grave loin de là… Au moins je ne tiendrais pas la chandelle… »

Je rigolais bien évidemment, je préférais y aller tout seul avec lui, je ne lui avais pas dit clairement, mais après tout… Je ne tiendrais pas la chandelle, c’était bien mieux… Et puis comme cela si on faisait plus ample connaissance bah au moins on pouvait le faire tranquillement , c’était bien plus sympa… et puis au moins lui je le connaissais et je n’avais pas besoin de connaître 36 000 personnes, bien qu’une deuxième ce n’était pas de trop…

Je ne savais pas si il avait tout suivit ce que j’avais pu dire, mais bon, au moins une grande partie… Il me disait qu’il avait quelques progrès à faire avant de partir, et que Dylan ce n’était pas grave il s’en était remis…


« Pour les progrès vous avez un peu de temps, nous allons pas partir demain ? et puis au cas ou vous avez un professeur devant vous, et vous savez où le trouver Wink Pour Dylan, faut espérer sinon ce serait quand même dommage de ne pas vous mettre sur le marché des hommes célibataires… »

Répondant alors son clin d’œil, et je le voyais finir ce bon petit cocktail, j’espèrais qu’il savait que si il avait besoin et soit il pouvait appeler ma petite Lilas ou autres, elles étaient là et lui servirait tout ce qu’il voudrait… Il me parlait de la météo en Iowa

« Je n’ai pas eu la chance de connaître encore cet endroit… »

Puis il poursuivait alors je l’écoutais, il avait besoin de changer d’air, et après la catastrophe il avait vu cela comme un signe… Il avait l’impression d’être alors d’être utile..

« C’est vrai que si vous vous sentez utile c’est quand même plus sympathique que de ne pas se sentir utile, et de ne pas savoir quoi faire… Et puis de temps en temps changer c’est sympa, bien que vous voulez sortir de cette routine, elle revient toujours quand même, bien que dans votre travail la routine au boulot n’existe sans doute pas spécialement, les cas de patients sont toujours différents… »

Je lui disais que je préférais faire ce qu’il me plaisait… Il me disait alors que sa philosophie c’était de n’avoir aucun regret, j’étais bien d’accord la dessus

« Tout a fait d’accord la dessus, avec vous…. Je n’ai pas envie de regretter quoi que se soit, et puis après tout ce n’était pas en restant en France, et près de mes parents et en ayant ce nom la que j’aurais pu faire un peu ce que je voulais, au moins un autre pays un nouveau continent que du bonheur, et puis en étant moi-même patron, je m’éclate bien que se ne soit pas toujours facile… »

« Sinon a part votre métier d’infirmier vous devez avoir d’autres passions que vous faites peut être pendant vos moments de repos »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Mar 23 Fév - 21:04

Bon ben Noah allait pouvoir prévoir de passer ses prochaines vacances à Paris visiblement. Pour lui qui n'avait jamais quitté le territoir américain, cette idée était très grisante. Surtout en si sympathique compagnie.

La suite de la conversation, ainsi que les cocktails qui s'alignaient il fallait le reconnaitre, fit rire Noah de bon coeur.

- Un Professeur hein ? J'aurais droit aux cours particuliers ?

Noah vida son verre et la serveuse disparu aussitôt derrière le bar sans qu'il aille a demander quoi que se soit. Efficace l'équipe Guevara. Au point que Noah se demanda avec amusement combien de jeunes hommes la demoiselle avait servit jusqu'à les rendre ivres en compagnie de son patron dans cette pièce.

- Et pour Dylan, croyez-moi je suis bien trop heureux de pouvoir profiter de mon célibat pour me murer dans une vie de moine. Très peu pour moi.

Effectivement, il préférait enchaîner les aventures que les soirées seul devant Dr House. Et visiblement, c'était aussi le cas d'Adrian qui lui expliqua avec vivacité la liberté qu'il avait trouvé en arrivant sur le Nouveau Continent. C'était ça le rêve américain. Le rêve Californien encore plus d'ailleurs.

Noah regarda la nouvelle tournée de cocktail arriver et remercia la demoiselle de son habituel sourire Colgate. C'était plus fort que lui.

« Sinon a part votre métier d’infirmier vous devez avoir d’autres passions que vous faites peut être pendant vos moments de repos »

A vrai dire, Noah n'avait pas a proprement parlé de passions. Il n'était pas acro à un hobby quelqu'il soit. En fait, il pouvait adorer quelque chose durant des semaines, voir des mois et tout à coup tout oublier pour tout autre chose.

- Ben j'aime sortir. J'aime beaucoup sortir. Sinon j'ai eu fais de la moto aussi, je joue de la guitare et aussi étrange que cela puisse paraitre de ma part, j'adore lire. Et vous ? Des passions ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Mer 24 Fév - 15:53

Je savais qu’il faudrait que j’appel mes parents pour leurdire que je viendrais sans doute faire un tour en France avec un ami, pour lui montrer un peu la France, et puis selon le temps que l’on pourrait aller la bas, je l’emmenerais sur Paris, mais peut être dans la maison de Provences, enfin avant de voir cela, il faudrait déjà savoir la date des vacances, et il me le dirait par la suite…

- Un Professeur hein ? J'aurais droit aux cours particuliers ?

« Bien sur, je suis un Professeur, et si vous avez besoin aux cours particuliers, il n’y a pas de souci… J’aime bien les cours particuliers moi… »

Je souriais doucement en lui faisant un clin d’œil, un sousentendu la dedans ? Moi ? Jamais voyons je n’étais pas de ce genre la…
Tout du moins… Enfin bref, je souriais encore en le voyant regarder ma serveuse, et oui chez nous le verre ne doit pas être vide tant qu’il y a quelqu’un devant celui-ci… Sauf bien sur tout dépend l’état de la personne mais la, Noah tenait encore largement… Il était donc heureux de pouvoir profiter du célibat et de sa vie comme cela… En même temps il avait raison…

Il fallait qu’il profite de la vie tant qu’il pouvait, et puis passés les soirées seul ce n’était pas terrible, bien qu’il devait sans doute avoir quelques choses à faire à chaque fois… Mais bon, rien de mieux que de passer la soirée avec quelqu’un comme nous vivions ce soir tranquillement tout les deux… J’étais pareil après tout rien de mieux que la liberté que l’on trouvait ici…

Je souriais en voyant ma serveuse et lui fit un petit clin d’œil , elle était si sympathique et serviable, une jeune qui était là depuis le début…


- Ben j'aime sortir. J'aime beaucoup sortir. Sinon j'ai eu fais de la moto aussi, je joue de la guitare et aussi étrange que cela puisse paraitre de ma part, j'adore lire. Et vous ? Des passions ?

Je l’écoutais alors, et souriait en l’entendait qu’il aimait les sorties, j’avais pu comprendre celaapparemment c’était un grand fêtard, un point commun ensemble, puis il me parlait de la moto, de la musique et de la lecture… Intéressant, et il me demanda alors pour moi…

« Bah, j’adore sortir , même si la nuit la plupart du temps je suis là, il m’arrive d’aller voir un très bon ami à moi au Coyott, où les soirées sont un peu plus particulières qu’ici Wink

Sinon j’adore la moto également et les voitures anciennes, j’ai quelques modèles chez moi en France, et j’ai une ancienne moto de collection ici, qui heureusement a survécu a bien des choses… Sinon j’adore faire un tour avec et voir des belles voitures…

Sinon j’adore la musique et le cinéma et dès que je peux j’essaye de voir des concerts, ou aller voir des films bien qu’un film au cinéma ou a la maison avec des potes le choix est vite fait … Sinon la lecture je ne me laisse pas du tout le temps… au moins la musique je peux la mettre en faisant pleins de choses en même temps, mes factures et autres tout cela en même temps qu’un bon son… »

Je bu alors doucement une gorgée de mon cocktail en pensant a la musique, une chose que je partageais et que j’aimais, d’ailleurs le dj avait du changer, ce n’était pas tout a fait le même genre…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Mer 24 Fév - 19:09

Tandis qu'un cocktail réapparaissait comme par enchantement, Noah écoutait Adrian avec attention. Il fallait dire que c'était pas au fin fond de l'Iowa qu'il avait beaucoup eut l'occasion de rencontrer des gars classe et capable de soutenir une vraie conversation tout en étant gay de surcroit. Généralement c'était un des trois points, pas les trois en même temps.

« Bah, j’adore sortir , même si la nuit la plupart du temps je suis là, il m’arrive d’aller voir un très bon ami à moi au Coyott, où les soirées sont un peu plus particulières qu’ici

- Le coyott vous dites ? Je crois que c'est justement là-bas que mes collègues veulenebt aller en virée prochainement. Il semblerait qu'ils apprécient particulièrement une des serveuses. J'ai hâte de voir à quoi l'endroit ressemble dans ce cas.

Oui, il lui semblait bien que c'était ce nom-là qu'on lui avait donné. Les serveuses et la videuse sexy peu habillées dansant sur le bar était le sujet de conversation numéro 1 tout les lundis parmi les gars de l'hôpital.

Noah bu une longue gorgée de cocktail tandis que Adrian continuait. Ce qu'il lui dit alors fit sourire le jeune homme.

Sinon j’adore la moto également et les voitures anciennes, j’ai quelques modèles chez moi en France, et j’ai une ancienne moto de collection ici, qui heureusement a survécu a bien des choses… Sinon j’adore faire un tour avec et voir des belles voitures…

- Anciennes de chez anciennes les voitures ? Personnellement je roule avec un Ford Mustang décapotable de 1970. Malgré son âge elle ronronne encore comme un bébé. Une vraie merveille, c'est increvable ces bagnoles.

Il était visible à l'écouter que Noah était raide dingue de sa bagnole. Sans tomber dans l'obession totale, il était pas barge à ce point non plus, il aimait passer parfois un arès-midi complet à la bichonner et à l'entretenir. L'avantage quand on à grandit avec un père ayant son propre garage était qu'il avait apprit les ficelles de la mécanique dès son plus jeune âge.

- Et niveau musique ? Vous écoutez quoi en général ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Mer 24 Fév - 22:41

- Le coyott vous dites ? Je crois que c'est justement là-bas que mes collègues veulenet aller en virée prochainement. Il semblerait qu'ils apprécient particulièrement une des serveuses. J'ai hâte de voir à quoi l'endroit ressemble dans ce cas.

Oui c’est bien cela le Coyott… J’espère pour vous que vous vous éclaterez… Mais c’est surtout intéressant pour les hommes qui aiment les filles, car la bas elle n’ont pas beaucoup de vêtement… Mais après tout pour passer de bons moments entre collègues ou entre potes c’est sympa aussi…

Après tout j’y allais bien moi, mais c’était pour voir Max et Lou surtout , mais après voir les danseuses sexy et autres, cela ne medérangeait pas et cela pouvait même m’éclater après tout…

- Anciennes de chez anciennes les voitures ? Personnellement je roule avec un Ford Mustang décapotable de 1970. Malgré son âge elle ronronne encore comme un bébé. Une vraie merveille, c'est increvable ces bagnoles.

« Ah oui, les anciennes de chez anciennes voitures, j’ai quelques très vieilles voitures et j’aime les faire tourner juste pour entendre le bruit qu’elles font… Enfin cela fait un moment mais mon frangin doit les faire tourner un peu de temps en temps j’espère… Ah je vois aussi amateur de voiture ancienne, pas mal dis donc une Ford Mustang décapotable en prime un petit bijou à l’époque, cela ne m’étonne pas qu’elle
fonctionne encore… »


Il était donc fana aussi des voitures, il serait sans doute fou de voir toutes celles que j’avais à la maison, enfin une petite collection par rapport à certains collectionneurs que je connaissais mais c’était toujours cela… Les vieilles voitures au moins celle là ne nous causait pas trop de problèmes avec de l’électronique car il n’y en avait pas ou très peu et au moins c’était bien plus sympathique…

- Et niveau musique ? Vous écoutez quoi en général ?

« Je suis plus rock, et pas mal de pop, bien qu’ici j’écoute un peu de tout, tout le long de la journée… Mais rien de mieux que le rock à mes yeux, bien qu’en fait rien qu’écouter la musique me détende… »

La musique , moi qui pouvait très peu m’en passer, même dans mon bureau il me fallait un peu de son, une journée sans musique c’était vraiment que je n’étais pas bien où que j’étais enerver et ce jour là il faudrait pas trop me faire chi*r
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Mer 24 Fév - 23:05

Adrian confirma les soupçons de Noah concernant le fameux bar Coyott. Effectivement, il allait y aller que dans le but de bien déconner avec ses potes car franchement, il était gay a 100%. Les filles, aussi belles et sexy soient-elles ne lui faisait vraiment plus le moindre effet. Plus car, dans son adolescence, il avait eut des histoires hétéro afin d'entretenir l'illusion et s'était même envoyé en l'air avec ses petites amies mais depuis son coming out, il n'en avait même jamais plus embrassé une seule. Au grand désespoire de certaines d'entre elles d'ailleurs.

- Et bien dans ce cas j'espère vous y croiser un jour qui sait ?

Et si c'était pas le cas, il y avait des chances pour que Noah traine ici, au Viper, en compensation.

Suite à cela, la conversation prit une tournure typiquement masculine en déviant sur les bagnoles. Décidemment, ils venaient-là de se trouver un nouveau point commun.

- Ce soir je suis en taxi...

Noah leva son verre pour le désigner en riant.

- On m'a déjà retiré mon permis 2 fois, je vais pas tenter le Diable. Mais si vous voulez voir ce que ce bébé a dans le ventre à l'occas il y aura qu'à dire et je vous filerai les clés pour un petit tour dans les collines ensolleillées de Los Angeles.

Il était même tout à fait prêt à l'accompagner s'il le désirait. Pas de problèmes. Rien de tel qu'un road trip en Mustang d'époque avec, en prime, du rock à fond dans les enceintes flambants neuves non ?

- J'adore le rock. Plus il y a de riffs de guitare et plus c'est pour moi. J'adore surtout les vieux groupe comme Iron Maiden. Mais sinon j'écoute aussi un peu de tout. J'ai même de cd de classique et d'opéra à la maison c'est pour dire.

D'ailleurs Noah songea que Keven allait tirer une drôle de tête le jour où, fouillant dans les cd de son coloc rangeait dans le meuble prévu à cette effet dans le salon, il tomberait dessus.

Vidant son verre, Noah en avait perdu le compte, il jeta un coup d'oeil à sa montre et poussa un petit sifflement surprit. Il n'avait vraiment pas vu le temps passer en compagnie d'Adrian.

- Je suis désolé je passe vraiment une soirée génial mais je suis de service de nuit demain donc il faut que j'aille me reposer la moindre. Et évacuer l'alcool au passage. C'était un plaisir de vous rencontrez en tout cas.

Se relevant, Noah sortit une carte de visite de la poche de sa chemise et la tandis à Adrian avec THE sourire charmeur par excellence.

- Appelez-moi à l'occas.

Sur ce, il adressa un dernier signe de la main à Drian tout en le gratifiant d'un clin d'oeil et quitta la pièce en saluant la serveuse, puis le club en lui-même tout en pensant que le jour où il reverrait le chauffeur de taxi, il faudrait qu'il ense à le remercier chaleureusement.

[fin rp]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Première virée à L.A [fini]   Aujourd'hui à 8:59

Revenir en haut Aller en bas
 

Première virée à L.A [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Terminés-