Partagez | 
 

 Under my skin (pv sean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Laura Capel

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 888
• Avatar : Laura Capel

• My age : 22 si tu m'as pas oublié le 17 décembre ^^
• My job : euh des stages de temps en temps
• My dwelling : la villa des fous
• Others : pense au tatouage, au piercing au nombril pkoi pas

___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Under my skin (pv sean)   Sam 19 Sep - 21:29

La petite laura était revenue de France toute seule, non mais je vous jure déjà elle devait partir pour se retrouver un peu avec sa sœur et ça tombait à l’eau, non mais celle là elle avait intérêt à se rattraper sinon laura allait la bouder et ne plus jamais lui parler, mais si elle pouvait bien le faire ça. Bon en suite avec son peter, mais lui aussi il devait retrouver sa famille, et puis ses potes, bosser un peu, bon ils n’arriveraient peut être pas à régler tous leurs problèmes, mais bon il était un peu seuls de temps en temps, et elle trouvait que se balader avec lui dans paris c’était des plus romantique, elle était bien avec lui, et elle espérait retrouver la complicité des débuts. Bon sinon bombe du jour, enfin du moment, sa mère était enceinte, premier choc, mais attention on s’accroche y’avait pas un têtard mais deux. Bon là elle abusait un peu, mais elle était super contente, là milie elle allait lui foutre la paix, ce serait plus elle le petit bébé, y’aurait du monde. Bon d’accord ce monde là était en France et elle aux états unis. Ça voulait dire que milie aurait toujours un œil sur elle, tsss laura pouvait toujours pas faire de bêtises, non mais bon elle se gênait pas de trop pour ça en fait. C’est ça l’avantage d’avoir une sœur qui a plein d’embrouilles sur le plan sentimental, on peut passer un peu inaperçu.
Elle venait de finir son boulot, c’était d’ailleurs pour ça qu’elle était rentrée plus tôt, elle ne pouvait pas se faire des vacances illimités la demoiselle, et puis une semaine sans lui ce serait le bonheur le jour des retrouvailles. Restait à voir si il l’appellerait pour qu’elle vienne l’accueillir à l’aéroport, elle s’en serait fait une joie. Elle avait passé une excellente journée, bon assez crevante, mais heureusement pour elle, elle finissait plus tôt. Il était 5h, il faisait encore beau, et chaud comme toujours, elle se décidait à aller faire un tour du côté de la plage, elle marchait les pieds dans l’eau, et remontait doucement sur la plage. Elle voulait aussi s’offrir un tour dans les rues près de la villa, il y avait pas mal de coin sympa, et elle n’était pas impatiente de rentrer à la villa. Elle avait remis ses souliers et elle marchait tranquillement vraiment heureuse, elle était d’humeur fofolle, pas de soucis, tout se passait pour le mieux. Sauf que ça n’allait pas durer, parce que là et paf le chien, non pas paf le chien mais alors qu’elle se promenait du côté du quartier de la plaa elle se retrouvait nez à nez avec un fantôme. Pour être plus précis un cauchemar du passé, non mais c’était impossible, elle devait devenir cinglé, parce qu’il était impossible que ce mec là soit là à une dizaine de mètres d’elle. Elle voyait, non elle pensait voir son ex, et là elle se souvenait de tout, elle repensait à son passé avec lui, à toutes les autres qu’il s’était tapé alors qu’elle l’aimait. Elle se souvenait de leur première fois pas si glorieuse que ça, en fait elle se souvenait des mauvais moments, elle se demandait même si ils en avaient eu des bons. Elle se souvenait de la peur qu’elle avait qu’il la largue comme une merde, et en fait c’était bien ce qui lui était arrivé au final.
Non mais là s’en était trop pour elle, les souvenirs le malaise qu’elle ressentait en ce moment, elle devait partir de là, n’importe où, mais pas où il semblerait être là. Forcément à ce moment là le dit mec en question tournait la tête vers elle, c’était toujours impossible que ce soit lui, elle tournait la tête et passait par la première porte qu’elle trouvait. Le dream’s paradise, c’était peut être pas la meilleure de ses idées, mais c’était ce qu’il y avait à sa portée. Elle se commandait une vodka orange, elle avait besoin d’un remontant là.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Under my skin (pv sean)   Ven 6 Nov - 21:11

[Vraiment désolée pour le gros gros retard de réponses... =$ Promis, ca n'arrivera plus... ]


    Los Angeles. Soleil, chaleur, superficialité et excitation. Tels étaient les termes qui caractérisaient le mieux la ville. Depuis mon arrivé, quelques semaines seulement auparavant, ma vie n'avait pas beaucoup évoluée. Je restais le même que j'avais toujours été. Sean Evans, politiquement incorrect. Mais je sentais que ma vie devait prendre un nouveau tournant. Mon père, qui m'avait gracieusement prêté l'une de ses villas pour se faire pardonner son absence ces 17 dernières années, risquait de ne pas supporter bien longtemps mes frasque et mon comportement nonchalant. Il ne serait pas le premier à me le reprocher. Avant lui, ma mère et ma grand mère avaient déjà essayé de me changer. Mais rien à faire, on ne se refait pas. Je suis et resterais éternellement Sean Evans, j'en avais conscience.

    Dans une ultime tentative de reprendre ma vie en main, j'avais entrepris d'aller me fourrer dans le domaine boursier et monétaire. Placer des actions en bourses, les faire fructifier, c'était encore ce que j'avais trouvé de mieux pour m'occuper. Et puis ainsi, mon père ne pourrait pas dire que je ne fais que perdre mon temps puisque je rapporterais suffisamment d'argent pour m'assumer.

    Ma journée passée chez divers investisseurs n'avait pas été très fructueuse. Certainement ma gueule de bois de la vieille n'avait-elle pas joué en ma faveur. Il était aux environs de cinq heures lorsque je décidais de quitter le quartier d'affaire de la ville des Anges, pour me diriger vers la plage. Rien de tel que l'air marin pour... graver une gueule de bois et provoquer une migraine atroce! Je maugréais des jurons intelligibles, avant de rebrousser chemin, me dirigeant vers ma Mercedes qui était garée un peu plus haut.

    Me frottant douloureusement l'arrête nasale, je tachais de faire le vide autours de moi. Oublier ma migraine, oublier cette vie qui au fond, ne me satisfaisait plus... Lorsque je relevait la tête, je failli ne pas croire ce que mes yeux me montraient. Elle était là. La première chose qui me frappa, se fut son regard, bleu azur. Ils n'avaient pas changé depuis notre dernière rencontre, à ceci près qu'ils n'étaient plus embués de larmes. A son expression, je compris qu'elle était aussi surprise et incrédule que moi. La situation était cocasse. Qui aurait cru que nous nous serions retrouvé, à des milliers de kilomètre de là où je l'avais lâchée?

    Je me rendis compte que ma migraine avait soudainement disparue. La situation et tout ce qu'elle représentait avait réveillé mon instinct. Il était cinq heures et demi, Sean Evans venait de se réveiller.

    La jolie blonde me tourna vivement le dos, comme pour m'effacer de sa vision. Trop tard ma belle, c'est déjà foutu pour toi... Elle s'engouffra vers la première porte qui croisa son regard, ce qui m'amusa beaucoup. La traque était la partie la plus intéressante de notre jeu. A mon tour, me laissant guider par mon instinct, je me dirigeais vers la porte où elle était entrée. Un bar apparemment. Le Dream's Paradise. Dream, c'était le bon mot. Paradise était moins vrai... Du moins pour Laura. Je pénétrais dans le bar, presque désert à cette heure. Elle était bien là, assise au comptoir. Le serveur lui apporta un verre. Je souris, amusé. Visiblement, je la troublais encore. Un point pour moi. Je m'installais à une table en retrait, d'où je pourrais l'observer sans risquer d'être vu. Je voulais soigner mon effet.

    Une serveuse vint, et je commandais un mojito, avant de remettre un petite enveloppe à la serveuse, en lui demandant de la porter à la jeune fille assise au comptoir, avec une coupe de champagne. Qu'y avait-il dans cette enveloppe? Un petit quelque chose que j'avais toujours sur moi, fort utile en cas de coup de barre. L'ectasie, la meilleure des narcotiques jamais inventés par l'homme. Associé au champagne, voilà qui risquait de rappeler de brulants souvenirs à la jolie blonde. Assis bien confortablement, je dégustais mon mojito en jubilant de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Laura Capel

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 888
• Avatar : Laura Capel

• My age : 22 si tu m'as pas oublié le 17 décembre ^^
• My job : euh des stages de temps en temps
• My dwelling : la villa des fous
• Others : pense au tatouage, au piercing au nombril pkoi pas

___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Under my skin (pv sean)   Jeu 12 Nov - 2:33

C’était impossible, la petite brune blonde devait se calmer, elle venait de rentrer de France, elle y avait laisser son petit ami, celui qu’elle aimait. Elle était enfin tranquille, les choses se passaient plutôt bien pour elle, enfin c’était toujours un peu compliqué pour elle et peter, mais bon ils étaient jeunes et galéraient c’était bien normal.
Et lui, ce lui qu’elle ne voulait plus jamais revoir, il ne pouvait pas être là, il avait des milliers de choses à faire sur paris ou ailleurs mais non, il ne se repointait pas dans sa petite vie bien réglée, pas moyen. Elle n’avait aperçu cet homme qu’une minute, moins même, il devait lui ressembler fortement, mais ça ne pouvait pas être lui. Et le temps d’un petit instant, elle paniquait de nouveau en face de lui, ou de ce qu’il avait représenté dans sa vie, avait il encore ce pouvoir de la troubler. Dans un geste débile en prenant son verre elle prenait son portable et envoyait un sms à sa sœur, qu’est ce qu’elle pouvait bien y faire la pauvre, elle était toujours à bora bora, et sarah et yaman à Paris. Personne ne viendrait à son secours cette fois ci, en plus ils ne connaissaient même pas toute l’histoire, certes ils savaient qu’elle avait souffert à cause de sean, qu’elle l’aimait, que c’était son premier mec et que ça avait duré un petit moment. Mais aucun d’entre eux, non personne ne savait jusqu'à quel point elle avait été pour pouvoir le garder, parce que c’était le jeu, et qu’elle n’avait pas envie d’en sortir, pas envie d’être sans lui.

Elle essayait de chasser ça de sa tête, en prenant son verre, elle voulait se plonger dedans et oublier tout, oublier son passé, oublier que son mec n’était pas là pour éviter que les gros bras ne viennent l’embêter, elle était seule pour gérer ça et bien qu’elle fasse des progrès elle n’était pas sûre d’y arriver comme il le faut. A peine elle reposait son verre qu’on lui apportait une coupe, avec une enveloppe, son corps se couvrait de frisson, non mais elle rêvait toujours. Elle se retournait brusquement pour voir qi il y avait quelqu’un, pour savoir ce qui se passait, mais elle ne reconnaissait personne. Elle était déjà paumée, mais en ouvrant l’enveloppe, ça devenait pire encore. Qui était là, qui pouvait savoir ça, qui pouvait la connaître à ce point là, même sa sœur , son double, sa vie, même elle ne savait pas que cette petite pilule laura ne la connaissait que trop bien.

Elle repartait quelques années en arrière, elle se revoyait la première fois qu’elle l’avait prise, oh bien sûr il ne la forçait pas, non jamais il n’avait hurlé, jamais il n’avait réellement frappé, mais il avait toujours eu ce qu’il voulait, elle cédait, elle faisait ce qu’il demandait, il y gagnait. Il l’avait en petite amie fidèle et obéissante, et lui il faisait ce qu’il voulait, il allait voir ailleurs et revenait la traquer quand elle se croyait enfin protéger. La première fois, la première fois où il lui avait donné ce mélange tout resté gravé en elle, elle ne pouvait pas oublier ça. Son refus d’abords parce que non ce n’était pas bien, non elle ne pouvait pas se droguer, et elle n’en avait pas besoin pour ce qu’il avait prévu de faire avec elle. Et puis lui, comme toujours et son regard se posant sur elle, lui disant qu’il en avait envie, lui prouvant que c’était cool, et elle prenant cette petite pilule et puis elle voulant recommencer parce qu’avec ça elle restait un peu dans les vapes et ce n’était pas plus mal.



Mademoiselle vous pouvez remporter cette chose, et la coupe aussi, il doit y avoir erreur ce n’est pas pour moi.


Elle avait envie de se cacher, et en même temps, elle n’était plus cette petite fille paumée cédant au moindre de ses désirs, aimant la traque tout comme la redoutant. Elle avait toujours son portable dans la main, elle avait envie de lui envoyer un sms, de se rassurer de vérifier qu’il n’était pas là. Elle faisait défiler les noms dans son répertoire, et pourquoi le sien était toujours là, pourquoi l’avait elle gardait malgré tout. Ce mec la blessait, la rendait malheureuse et elle avait toujours son numéro, c’est dire à quel point il avait de l’emprise sur elle, même sans un mot, même sans un geste, il pouvait la manipuler comme il le désirait. Non pas cette fois, elle repoussait le verre et l’enveloppe que la serveuse tardait à reprendre, non elle ne craquerait pas, ce n’était plus la même. Elle allait peut être l’effacer son numéro allez oui, c’était le moment…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Under my skin (pv sean)   Aujourd'hui à 9:05

Revenir en haut Aller en bas
 

Under my skin (pv sean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-