Partagez | 
 

 Faut pas prendre racine (Yamson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Faut pas prendre racine (Yamson)   Mer 3 Fév - 22:26

- Mesdames et messieurs, veuillez accrocher vos ceintures, nous atterrissons.

* Pas trop tôt *

Au hublot, le ciel était bleu, sans aucun nuage apparent. Un bleu azur, même en fin d'hiver, hors, à Paris, c'était tout sauf le cas. Il pleuvait, il neigeait... Pas joyeux quoi. En plus, il avait consulté la météo avant de prendre l'avion et le temps n'était pas froid ni frais. Il était tiède, comme en plein printemps. Le monde était bizarre, A un endroit il faisait glacial, et dans un autre, on pouvait se croire aux Caraïbes, quoiqu'on n'y était pas bien loin. Enfin... Notre Jojo national fit comme la jolie et mignonne hôtesse de l'air leur demanda. Il attrapa la ceinture et la bloqua, il fut satisfait quand il entendit un *click* signe que sa ceinture était bouclée et que quoiqu'il arrive, qu'il vive ou qu'il meure, il sera scotché à son siège de vol, installé confortablement à côté d'un hublot, qu'il ferma car il ne supportait pas de voir le décor pencher lors d'un atterrissage, la nausée lui venait très vite et loin de lui était l'idée de gerber avec beaucoup de souplesse en sortant de l'appareil, ou alors sur les pieds de cette charmante hôtesse qui lui faisait d'ailleurs de l'œil...

* Eh, ma belle me cherche pas ou tu me trouvera *

Il lui adressa un joli sourire auquel elle répondit... Ca devenait intéressant, bien que maintenant c'était la voix chevrotante du pilote qui résonnait dans les hauts parleurs de l'avion.

- Chers passagers, l'atterrissage s'est produit sans aucun accrochage.

Et là, tout le monde applaudi, pas de malade, pas de tympan en sang, même pas de lueur de mal de cœur, c'était un pro ce type! Mais tout le monde cessa d'applaudir car aussi non, ça allait faire comme avec Gad Elmaleh, il va finir par re-décoller, m'enfin! Un second *click* retentit, signe qu'il était libéré de l'emprise de ce machin. Il se leva d'un bond, et attrapa sa sacoche de voyage qu'il passa autour de son cou, histoire de pas la paumer. Doucement, tous les passagers étaient évacués vers l'extérieur, et dirigés dans l'enceinte du parking pour avion, un peu délabré, car, ne l'oublions pas, la ville avait été secouée par un violent séisme. Mais bon, ce n'était pas ça qui avait fait reculer le beau gosse, quand on veut briller, on brille. Quand on veut, on peut... C'était ce que sa 'mama' lui disait sans cesse... Enfin! Il passa la douane américaine, avec ces questions habituelles et répétitives, ce scanner anti-arme qui avait la salle manie de sonner à chaque fois qu'il passait. Ce n'était pas de sa faute (enfin si) s'il avait décidé de se faire un magnifique piercing à l'arcade sourcilière et qu'il avait une ceinture à la boucle en métal pour soutenir son pantalon un brin trop large pour sa fine taille de danseur... Bref, après un scanner plus approfondit effectué par un policier aux salles allures et qui puait la transpiration à plein nez, c'était terrible. D'ailleurs, il lutta contre l'envie de l'envoyer voir ailleurs s'il était, mais là, c'était une visite dans le bureau du grand chef, et il se passerait bien de ça... Bref, quand il put enfin passer, il fila rapidement aux toilettes et se rinça le visage, ça faisait un bien fou, mine de rien!

Il était vêtu d'un simple sweat-shirt blanc et d'un baggy kaki, surmonté d'une paire de basket pratiques, bref, une tenue décontractée pour un gars décontracté. Il faisait bon dans ce parking pour avion, mais il était temps pour lui de rejoindre les autres, c'était également pour retrouver ses bons amis qu'il était revenu ici, pas pour rester là à pourrir comme un clebs sans rien alors que ses potes sont à l'autre bout de la ville, sans se soucier que le Jojo national était de retour, après plus de deux ans d'absence. C'était long, mais Joseph n'avait pas pu partir tant que ses contrats n'étaient pas enfin terminés. Il allait en entamer ici, très certainement, mais pour le moment: HOLLYDAYS!

Il attrapa son téléphone portable, tapota un peu sur l'écran pour envoyer un texto et mis comme destinataire son bon vieux copain Yamson, qui lui avait d'ailleurs répondu très rapidement. Effectivement, il n'avait rien précisé mais il se souvenait que c'était l'aéroport au Nord de la ville, pour le nom, il n'en savait rien du tout, mais rien de chez rien, donc bon... Avant d'envoyer le second texto, il sortit du bâtiment et chercha un endroit clé, ou le Yamson pourrait le retrouver très facilement. A première vue, il remarqua un grand mur jaune, et il s'y dirigea, mais en y arrivant, il remarqua qu'il y en avait encore plein d'autre et mis un peu partout sur le terrain, donc, ce n'était pas un bon repaire. Il en chercha bien d'autre et à la fin, il abandonna sur un panneau bleu en plein milieu de tout. Il ne savait pas ce que voulait dire ce panneau, il ne savait pas pourquoi il était là d'ailleurs, mais c'était un bon repère, du moins, pour lui, s'en était un bon! Il s'empressa d'envoyer le texto et attendit, valises à la main (oui, parce qu'il était allé les chercher avant d'aller aux toilettes). Il posa ses jolies fesses au sol, assis en tailleur, et il attendit son poto.

Il reçu un autre sms, lui disant de monter sur le poteau et de faire de grands signes. Hum... Intéressant, mais s'il y avait des flics, ça allait pas faire sérieux! Bon, on tente quand même, façon, il n'allait pas durer éternam, il était rapide en auto. Il se leva, mais ne grimpa pas sur le poteau, en plus, il n'avait pas l'air plus solide que ça. La preuve, il n'était même pas ancré dans le sol. Enfin, quand il verrait le turc, il agitera les bras, là pour le moment, il patientait bien tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Mar 9 Fév - 3:27

Journée grasse mat pour une fois, il n’avait pas de rendez vous prévu, il avait envie de s’éclater avec son fils. Sarah avait une journée bien rempli, il s’était blotti dans ses bras, parce que oui le matin, il aimait bien aller la respirer, la garder contre lui, il avait des tendances câlines en ce moment lui. Elle s’était levée tôt, et lui avait vite replongé dans les bras de Morphée. Il kiffait s’étaler dans le lit. Sarah était revenue alors que lui serrait son oreiller dans ses bras. Elle tenait dans ses bras un petit ilhan à moitié réveillé à moitié blotti contre celle qu’il appelait sa maman. Remarque c’était une place enviée par beaucoup de monde. Elle le mettait dans le lit avec yaman, qui pour le coup ouvrait un œil, mais bien vite les deux petits hommes se rendormaient, le plus petit bien blottit le dos contre son papa. Ils n’allaient pas y passer la journée au lit mais c’était toujours agréable de se faire un câlin comme ça. Ils finissaient par se réveiller doucement, et jouait tous les deux, ils se tapaient dans la main. Bien vite un petit bruit se faisait entendre, un léger gargouillis dans le bidon. Yaman se levait et attrapait son petit monstre, ils se dirigeaient vers la cuisine, yaman se préparait un verre de lait, et des tartines, pour le mini un biberon de lait croissance, des fruits et des céréales un truc dont ils raffolaient tous les deux. Forcément ilhan était sur les genoux de son père pour prendre son biberon, ouais c’était un grand mais il aimait bien être avec son papa, normal. Une fois le petit déj avalé, le tout débarrassé, il remontait pour le laver, et l’habiller comme le pur bogoss qu’il était. Une fois le petit monstre habillé et parfumé, bah oui on a dit bogoss et un vrai en plus, il allait le passer à laura le temps qu’il prenne sa douche.
Il en profitait, pendant ce temps là laura s’occupait de jouer ave lui, elle ne bossait pas et devait ne sortir que l’aprèm, elle restait avec les deux montres. La journée suivait son cours pépère, ils mangeaient tous les trois avant de se mettre devant la télé, avec option petite sieste pour le plus jeune. Et là alors que yaman avait préparé le sac et la poussette et prêt à aller faire un tour dès que le petit monstre serait réveillé, sauf que son portable se mettait à sonner pour lui annoncer un sms. Tien Jo faisait son retour, il était à l’aéroport. Aller le chercher oh bah oui pas de soucis, juste un petit point d’organisation. Après deux secondes de discussion laura emmenait le petit monstre en promenade et lui de son côté rentrerait vite, elle aurait le temps d’aller faire ce qu’elle avait prévu.

Il prenait sa voiture, et se diriger vers l’aéroport indiqué par jo, bon il avait faillit se gourer et partir dans la direction opposée. Quoi yaman boulet, oh hey mais ça suffit hein, il arrivait enfin à l’aéroport, la vache c’était grand. Il avait bien tenté de demander où qu’il est le poteau bleu aux gens, mais sans vraiment savoir pourquoi, sans comprendre les gens se barraient vite, roh , non mais c’était fini ou pas la psychose du basané barbu. Il allait finir par se faire une épilation intégrale, et pu un poil sur le caillou.
Bref à force de tourner il finissait par trouver un poteau et un grand blanc bec juste à côté.


Tain mec t’as besoin de soleil…Pis je t’avais pas dis à poil sur le poteau ? tsss t’assures pas…

Il lui avait parlé de sa voiture par la fenêtre ouverte, bon il lui avait peut être fait peur si il ne l’avait pas vu arriver, mais pas grave il allait vite reprendre le rythme le dimarco. Yaman après avoir mis les warning, était sorti pour ouvrir le coffre non pas pour y mettre le danseur chanteur, non mais c’était pas sympa comme accueil sinon. C’était juste pour y mettre ses sacs hein.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Mar 9 Fév - 14:00

Par principe et par pudeur, le jeune danseur avait refusé de se foutre à poil en plein milieux d’un parking d’aéroport. Déjà, y avait des poulets partout et il n’avait pas de mais pour les calmer, c’était un gros problème, surtout qu’ils n’étaient pas fort indulgents ici, donc ce n’était pas une super bonne idée. Ensuite, il tenait à ne montrer son sublime corps qu’à une personne splendide qu’il aurait préalablement choisi, enfin, c’était son point de vue, maintenant, si Yamson avait une soudaine envie de mec bien gaulé, il en pouvait rien le Dimarco ! Ce n’était pas son faute non plus. M’enfin, le nain turc pouvait comprendre ça, vu que lui aussi était fier de sa personne et n’hésitait pas à fanfaronner et faire le paon pour montrer que c’était le plus beau, le plus fort et tout et tout.

« Je sais gros j’assure pas, mais j’suis trop beau pour me montrer à poil tu vois ? »

Bref, d’un coup, il le vit se diriger vers sa voiture, vers le coffre, plus précisément, et l’ouvrir. Joseph haussa un sourcil, il voulait le foutre dans le coffre, le tuer ? L’abandonner sur une route perdue au milieu de nulle part ? Le ligoter et le foutre à l’eau avec un message dans la bouche, telle une bouteille à la mer ? Sauf que là, c’était Joseph qui servirait de bouteille et qui en aurait plein la tronche ? Qu’il se noiera super rapidement parce qu’il serait ligoté… Mais loin de lui ces idées noires, apparemment, le turc ne voulait simplement que mettre l’unique valise, et légère, que le danseur transportait. Cool ! Il n’allait pas le tuer ni rien. Quelle nouvelle réjouissante pour le beau gosse. Il allait encore pouvoir profiter de son corps d’athlète, et faire trembler toute les petites minettes et après se caser et avoir des enfants, mais ça, ce n’était pas pour maintenant, tout simplement parce qu’il voulait encore profiter de son célibat.

Il était vrai que le jeune danseur avait légèrement besoin de soleil. Mouais, parce qu’à côté du turc, il avait l’air blanchâtre, malade presque, d’ailleurs, les gens qui passaient autour d’eux s’arrêtait quelque secondes pour voir la différence de couleur.


« Rooh mais ça va quoi, je vais prendre des couleurs ! Après j’vais aller faire des défilés et voilà »

Y sont nul les gens ! Ils sont toujours occupés à vous épier comme une bête sauvage. Sauf que comme il parlait en français, les petits américains le regardaient encore plus comme une bête sauvage. Bon, ok ! Il parle plus comme ça, tout le monde se porte bien !

Quand la valise fut enfournée dans le coffre, le turc le ferma et ils montèrent dans la voiture. Il attacha sa ceinture, mesure de précaution, vu le chauffeur, et ils démarrèrent, en trombe, comme toujours.


« Alors gros, les amours, les amis et les emmerdes ? La famille aussi ! Tu ne m’avais pas dit que tu avais un fils, il est de qui ? Une belle américaine aux gros nénés ? »


Bah quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Mer 10 Fév - 2:11

Il avait récupéré joseph, il avait réussi à le retrouver. Non mais c’est que c’était grand cette ville, oh pis y’avait du monde partout. Et pourquoi les gens se barraient devant lui ça, ça restait une grande énigme, non parce que avoir peur des bronzés parce que l’équipe des bronzés barges s’amusaient à lancer des avions sur des tours avec plein de monde, oui même lui il commençait à avoir peur des barbus…Mais là ce que venait de subir la ville c’était un séisme, non franchement là il y était pour rien. Ils avaient qu’a s’en prendre à leur dieu tout puissant qu’ils vénéraient, non parce que là c’était personne de l’équipe des cinglés basanés promis…

Mec dans tes rêves t’aurais surtout effrayé la population ouais. Ils ont vu assez d’horreurs comme ça les pauvres.

Bah il attendait quoi le blanc bec , ça faisait déjà 5 minutes que yaman l’attendait à côté de son coffre, il croyait quoi, qu’il allait aussi faire le groom et lui portait ses bagages non mais dans ses rêves, déjà qu’il lui faisait chauffeur, fallait pas abuser. Ah bah oui fallait pas en demander de trop à yaman. Les gens continuaient à les regarder mais pour une fois, c’était pas forcément yaman qu’on regardait de travers, mais plutôt le grand qui avait limite l’air d’être malade. Chez les ricains ça allait vite donner oh mais regarde le il doit avoir un cancer, une leucémie, il a un truc qui ne va pas. Et là yaman il passait plus pour un terroriste en puissance.

Ouais bah va faire des uv mec, tu sais que tu fais peur quand même. Tu vas effrayer les enfants, tu sais que tu fais vraiment flipper ? Il te laissait pas voir le soleil quand tu faisais Cléopâtre ou quoi ? Marche après marche lalalalalala

J’ai pas pu y passer quand j’étais à paris, c’était blindé sérieux…Et euh tu m’explique comment ils ont laissés salem avoir un texte à interpréter mes potes m’on fait tourner la vidéo c’est euh énorme…Il est en lice pour un Molière ou pas ?


Oui il ne pouvait pas s’empêcher d’en rire encore de ça. Bref JO avait enfin mis sa valise dans le coffre, et il montait en voiture, direction la villa, ouais il allait le laisser s’installer et récupérer son fils, après ils iraient peut être faire un tour, où juste glander entre mec. Justement il lui demandait quoi de neuf…euh…

Les amours je crois je vais finir par gérer… Et oui j’ai un fils, tu ne le savais pas ? Merde tu dois être un des rares pas au courant en fait. Oh et puis un détail là, mais les ricaines aux gros nénés bah c’est surfait je te jure, en plus t’as l’impression de jouer avec des ballons gonflé à l’hélium ça leur détraque le cerveau en plus c conneries là.
Hey euh en fait la mère officielle de mon fils c’est alexandra, frouin tu vois qui c’est , c’est bon, t’es pas ncore alzheimer le grand ?


Bon il rigolait mais c’était pas forcément le passage le plus marrant de sa vie, et puis au final pour ilhan et lui la mère du petit c’était sarah, personne d’autre, c’était elle qui veillait sur lui, elle qui le prenait dans ses bras quand il tombait, ouais à croire qu’il le faisait exprès pour y retourner dans ses bras, faudrait qu’il teste la technique le turc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Mer 10 Fév - 12:23

Bon, il avait fait attendre son poto, et ce n’était pas cool, donc après s’être posé toutes ces questions, il se décida enfin à embarquer. Et c’est la ceinture attachée qu’ils démarrèrent en trombe.

Il allait faire un questionnaire digne d’un interrogatoire de police, c’était promis Yamson. D’ailleurs, pour bien commencer la journée, il commença à le questionner sur sa vie sentimentale et familiale. Il n’était au courant de rien du tout, comme d’habitude, et puis, de toute façon, ça faisait longtemps qu’il n’était plus revenu ici. C’était une occasion en or pour savoir tout ce dont il avait besoin pour ne pas avoir l’air con en temps voulu.


« Ah oh, c’est bon hein, tu dis ça parce que t’ose pas avouer que je suis parfait. »

Ouais, il aimait taquiner le turc, bien qu’il prenne tout avec le sourire. C’était appréciable chez lui. Enfin bon… Il lui répondit qu’il gérait et qu’il avait effectivement un môme et qu’il était… D’Alexandra Frouin.

« Hein ? Alex ? Sérieux gros ! Mais pourquoi ‘la mère officielle’ t’es plus avec ? »


Il avait éveillé sa curiosité là. Hum… La mère officielle du petit c’est Alex. Mais pourquoi officielle ? Il l’avait plaquée ? Ils s’étaient disputés et puis un des deux est partit ? Bref… Il allait le savoir dans très peu de temps, de toute façon, il allait surement lui répondre.

« Ton marmot il a quel âge alors ? »

Bah ouais, parce que depuis le temps qu’il était partit, il ne se souvenait plus de combien de temps son exil avait duré donc bon, il devait resituer un peu l’histoire, et c’était un besoin humain et logique après tout. La voiture tourna a un angle et on pouvait distinguer pas très loin de là la plage et juste à côté une énorme villa un peu amochée mais déjà en reconstruction. Apparemment, le séisme n’avait pas été minime, mais bon, il fallait s’y attendre. Il aurait pensé que tout serait détruit donc que la villa tienne encore dans les croutes, c’était mieux que son espérance.

« Tu vas aller chercher ton fils et après on va faire un tour ? »

Bah quoi ? Il était de retour, il n’avait pas vraiment envie de rester seul dans la villa, donc autant proposer une activité quelconque qui pourrait faire qu’il ne soit pas seul. Enfin, en espérant qu’il ne dérange pas le turc, ça c’était une toute autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Jeu 11 Fév - 21:49

Il s’y attendait à l’interrogatoire, en plus quand il voulait jo, il pouvait débiter une tonne de question à la minute. D’ailleurs à bien y réfléchir, il pouvait avoir des faux airs de derrick, il pouvait peut être y songer pour sa reconversion, non parce qu’avec un petit imperméables, une bonne paire de lunettes, un petit brushing, bon ok là ça pouvait clocher. Mais à part ça… Non mais c’était normal qu’il se pose autant de question, ils ne s’étaient pas vu depuis un bail, et en plus pas mal de chose avaient changées. Mais une chose ne changeait pas et ne changerait jamais, yaman ne s’arrêterait pas de le charrier c’ était dans sa nature. Tout comme les poissons ont besoin d’eau pour respirer pour survivre, le yaman il a besoin de dire des conneries, non parce que sinon il allait manquer d’air et se mettre à se tortiller dans tous les sens pour pouvoir survivre. Bon ce serait mignon à voir mais on va essayer d’éviter ça quand même.

Mais dans tes rêves mon pote, pis tu sais parait que sur Beverly Hill y’a plein de chirurgiens, ils pourraient peut être faire quelque chose pour t’arranger.
Mais désolé tu seras jamais aussi beau gosse que mon fils ou que son père…


Le pire c’était que ses conneries le faisaient rire. Et qu’il n’était pas prêt de s’arrêter. Bon le problème c’est qu’il venait de lancer le joseph en mode oh mon dieu mais qu’est ce que tu me racontes là, version géant arnold, et là il devait lui répondre à tout, bon pas dans le détail quand même faut pas pousser, il est pudique le turc, bon pas vraiment, mais c’est pas grave, et en plus à ce rythme là yaman il n’en sortirait pas des questions. Il démarrait un peu rapidement à la turc américaine, et puis maintenant c’était pas tout un œil sur la route, un sur les piétons, et re sur la route, et re a droite, la route à gauche, vache il allait choper un torticolis. Bon aller, on répond au gadjo.

Alors non je suis plus avec depuis longtemps, et que sur le papier c’est la mère officiellle, mais elle ne l’est ni pour moi ni pour mon fils. Il est né pendant la tournée de mado, c’est pour ça que je me suis barrée avant la fin, quand je suis arrivé elle l’avait abandonné tout seul à l’hôpital, elle est reparti juste après l’avoir mis au monde. Elle est revenue une fois, à peine on avait parlé, à peine elle l’avait aperçu elle est partie.

Je lui pardonnerais jamais de l’avoir laissé seul ne serait ce qu’une minute…Sinon il s’appelle ilhan et à 18 mois. C’est le plus beau, il se marre tout le temps et il fait autant de connerie que deddy c’est pour dire.


Il avait parlé calmement, en général il restait calme sur ce sujet, sa colère c’était dissipé avec le temps, il avait repris sa vie en main, et tout allait pour le mieux. Son fils était heureux, il avait sa maman à lui, il était très aimé et ne manquait de rien, yaman veillait bien la dessus.
Ils étaient enfin arrivés à la villa, il descendait et attendait que jo se bougent de la voiture, mais il avait des réactions au ralenti le pauvre, c’était ça le défaut des grands ça circule moins bien. Il en profitait pour passer un coup de fil à laura histoire de voir où elle était, il lui proposait de repasser prendre son fils qu’ils étaient rentrés et qu’il pouvait prendre la relève.


Mec si tu veux je te trouves une piaule dans la villa, tu déposes tes fringues et on retrouve laura, elle va rapprocher de la villa, ils seront sur la plage, après on peut t’ensablé.. hum j’ai rien dit, avec ilhan on te fera redécouvrir les joies des tours à la plage… C’est bon pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Ven 12 Fév - 0:02

Ouais, c’est vrai que le Dimarco, quand il était lancé dans l’interrogatoire-digne-d-un-questionnaire-policier bah voila quoi ! M’enfin, mine de rien, il se remettait à jour et c’était l’important.

« Eh attend, j’y suis déjà allé, ils n’ont pas voulu m’opérer, ils m’ont dit que j’étais trop beau pour ça. Pis toi, faudrait que tu songes à boire ta soupe. »

Non, il ne faisait absolument aucun sous entendus au niveau de la taille du turc. Mais il trouvait ça amusant, de toute façon, taquinerie pour taquinerie, et qui aime bien châtie bien, c’est bien connu, de toute façon ! Les conneries lâchées les faisaient rire tous les deux. Ce qu’ils pouvaient être cons des fois. C’était terrible quand même. Enfin. Il avait demandé un peu plus de renseignement sur Alexandra, pourquoi la mère officielle, et pas la mère qui était encore avec lui et qui lui faisait des mamours et tout et tout, il était curieux, lui, il n’était au courant de rien du tout !

« Attend gros. Elle n’est pas partie sans raison. Qu’est-ce qui s’est passé ? L’Alex je la connaissait bien, je ne pense pas qu’elle se soit barrée sans raison, parce qu’elle te kiffais grave mec. Explique à tonton Jojo. »


Puis, il lui expliqua que son petit nain avait 18 mois, donc, ça faisait plus d’un an qu’Alex et lui c’était fini. Puis, il lui dit également qu’il était aussi fou que Dedson. Oh. Façon, fallait pas s’étonner, avec un père pareil, c’était pas étonnant.

« Tu m’étonne que ton lardon il est aussi foufou que Ded. T’as pas vu l’entourage qu’il a. J’aurais pas voulu naitre dans une maison comme ça moi, je serais devenu fou. »

Enfin, il dit ça, mais il n’en sait rien. Il est né en Italie et à vécu à Liège et pas dans une famille super gigantesque. A peine avait-il fini son blablatage qu’ils arrivèrent en face de la villa. Enfin ! Ils se garèrent et il descendit de l’auto et partit prendre sa valise. Ensuite, le nain lui dit qu’il allait lui trouver une piaule et rejoindre Laura pour prendre le petit et aller sur la plage par après.

« Ok. »

Quelques secondes après, ils étaient dans la villa. Ca sentait bon les pâtisseries, qui c’est qui s’amusait ? Enfin, ils montèrent et ensuite, cherchèrent après une piaule vide. Et, tadaaaam, une chambre avec un pitit balcon qui donnait sur la piscine était libre.

« Cool. »

Il posa sa valise et ils partirent chercher le nain2.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Lun 15 Fév - 15:10

C’était cool de retrouver son pote, il ne se posait pas de question, il enchainait connerie pour connerie et ne se prenait pas la tête.

Mec ils ont dis ça pour pas te vexer, parce que gros, y’a trop de boulot, c’est pour ça, en plus ils préfèrent faire des gros nibard ici, et désolé ça t’irait pas, non mais franchement pas du tout…Attends en fait ce serait peut être pas pire.

il n’avait même pas relever la blague sur sa taille, non mais c’était franchement une habitude, fallait peut être qu’ils se recyclent les gars.
Bon les plaisanteries étaient finies, et maintenant ils parlaient de l’affaire alex, c’était quand même un sacré morceau de sa vie, non il n’avait pas envie de parler de sa petite fille, il en parlait très rarement. En fait il n’en avait parlé qu’avec soria, et depuis il s’était plus occuper d’élever son fils en essayant d’oublier ou de mettre de côté l’image de la petite. Vivre ça presque seul l’avait pas mal remué et il en voulait tellement à alex, il avait essayé de la revoir qu’elle connaisse au moins son fils, qu’elle le voit, mais non elle était partie encore une fois. Il lui ne voulait vraiment, et il n’était pas le seul, rien ni personne ne devait faire qu’elle puisse laisser son fils de côté. Lui jamais il n’abandonnerait, si quelqu’un venait essayer d’emmener son fils loin de lui, il se battrait comme jamais il n’avait pu se battre auparavant. Jamais il ne laisserait quelqu’un le priver de son fils et rien ne lui ferait peur. Elle avait pris l’excuse de soria, trop facile, trop simple, et complètement faux. Qui plus est soria était aussi une lâcheuse qui lui avait fait miroiter un avenir et qui s’était tirée, il ne pardonnerait jamais ni à l’une ni à l’autre.


écoutes mec c’était compliqué, j’étais foutu après le départ de sarah, je suis parti en vadrouille, en revenant elle était là. Je ne sais pas je me suis peut être accroché trop vite, j’étais peut être pas prêt à me relancer. On a vécu de bon moment, et j’étais bien, je me sentais mieux. Et puis tout s’est enchainé bizarrement, soria est venue à los angeles, on a déliré, on chahutait comme d’habitude, comme des potes, et puis on a dérapé. J’en sais rien je crois que j’avais le béguin pour elle depuis longtemps et là d’un coup les choses se sont passées. Alex était à l’hosto elle avait eu une infection ou je ne sais quoi, j’ai jamais rien compris à ce qui c’était passé. Le fait est qu’en revenant elle était enceinte, elle a appris pour moi et soria. Y’avait rien, en même temps soria se tapait chris mais j’étais fou d’elle. J’ai essayé de rassurer alex, et soria ne l’a jamais approché, mais après avoir accouché dans la journée qui suivait, elle s’est barrée, c’est tout. Y’a pas d’autres histoire.

Oui il avait merdé en trompant sa petite amie officielle, mais elle n’aurait pas du partir, il restait sur ce point là et quoi que dise son pote, rien n’y changerait, il lui en voulait toujours. Elle l’avait laissée seule pour se débrouiller dans tout ce merdier. Il était rentré au plus vite, mais si il n’avait pas pu, et si la mado ne lui accordait que deux ou trois jours pour voir son gosse et rentré, et si leur fils c’était retrouvé seul. Et si personne n’avait voulu lui laisser, ils étaient en droit de le remettre aux services sociaux y avait elle pensée, lui il ne faisait que ça, depuis qu’il avait eu son fils dans les bras il ne faisait que ça.
Bref il espérait que ça passe, il emmenait jo dans sa piaule qui semblait lui convenir.


C’est un peu le bordel moi je suis au bout du couloir, euh normalement y’avait medhi avec moi, mais je sais pas si il ira avec laura, qui a quitté la chambre de sa sœur, enfin je sais pas si c’est définitif ou parce qu’elle en avait marre de l’entendre ronfler. Enfin ça voyage comme tu sais…Aller on va sur la plage récupérer mon petit monstre. Bon il est aussi comme deddy, il a un peu peur des petits nouveaux, il se méfie…mais ça lui passe quand il en a envie.

Il emmenait son pote à l’extérieur, ils passaient le jardin, et se retrouvaient sur la plage, quel pied cette villa. Ils faisaient deux ou trois pas, et un petit monstre arrivait en courant et en criant papa… Yaman l’attrapait et le soulevait comme un poids plume qu’il était, et chahutaient avec lui dans les bras. Laura arrivait derrière, donnait le sac à dos avec les affaires du mini turc, et leurs faisait un bisou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Sam 20 Fév - 14:07

Alex... Il arrivait pas à croire qu'une minette l'ai fait se barrer. Il était un peu con sur le coup, parce qu'il pensait qu'elle était plus forte que ça. Il se souvenait les jours où elle faisait la forte, le dure, en faisant comprendre à tout le monde que le petit nain allait revenir, qu'il était parti juste pour se changer les idées, suite à la séparation d'avec Sarah. Elle était forte cette petite. Si elle avait pu, elle aurait changé le monde, mais bon... Apparemment, il s'était trompé, il avait encore merdé sur le coup. Un jour, il fallait qu'il songe à aller remuer la jeune femme. Tout bien réfléchi, c'était pas possible. Il ne savait pas où elle habitait et en plus elle était en France... Bon, c'était une mauvaise idée... Elle s'était vraiment barrée en fait...

" Ouais, je vois... Mais... Enfin, je veux pas mettre de l'eau dans le vin hein, mais... Ouais, elle a agit bizarrement, parce qu'elle était dingue de toi, quand t'es partit pendant deux mois elle a espéré que tu rendre sans jamais se démonter, et là, pour une nenette elle serait partie? Moi je dis y a pas que ça, je sais pas, elle est pas comme ça. La nenette elle l'aurait démontée en trois seconde trente tellement elle en avait dans la cervelle. Mais c'est pas joli de tromper sa chérie officielle. M'enfin, moi j'dis, y a pas que Soria qui l'a fait partir... Ca cache quelque chose."

Fin psychologue ou pas, bref, le jeune homme avait décidé de réfléchir sur la question, essayant de comprendre le pourquoi du comment, c'était bien son droit non? En plus, empêcher une mère de voir son gosse c'était cruel, et ça ressemblait pas à yamson. Enfin, mine de rien, elle s'était barée à l'accouchement, il aurait surement réagi comme ça, mais il savait que la jeune femme, où qu'elle soi, s'en voulait terriblement... Bref. Il découvrit sa piaule, qui était pas mal. Il déposa ses affaires, acquiesça aux dires de Yaman et ensuite ils allèrent sur la plage. Il voyait une silhouette très très lointaine, qu'il pensait avoir déjà vue et Laura se rapprocher d'eux. La plage n'était jamais très peuplée et donc il était surpris de voir une silhouette au loin.

"Salut"

Il fit la bise à la mini capel, qui ressemblait fort à la capel... Ensuite, looka le p'tit nain junior. Il était mignon comme tout, et il y avait pas photo, il avait aussi bien des traits à Alex qu'à Yamson. Il était tout choupidou. Tient, il pensait comme ça lui maintenant? Enfin... Faut dire, c'était un grand enfant aussi, même s'il faisait peut être moins de conneries que yaman ou même deddy.

" Eh bah eh bah, gros, t'as bien travaillé. "

Il avait un sourire tout con planté sur le visage, son gosse était mignon comme tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Dim 7 Mar - 17:31

Il aimait bien parler avec jo, faut dire que même dans une conversation prise de tête il pouvait le faire rire en lui sortant une expression bien à lui, donc il ne voulait pas mettre de l’eau dans le vin certes, mais là en abordant ce sujet, il pouvait difficilement faire autrement.
Yaman parlait rarement de cette période, et du départ de sarah, de son besoin de fuir, de partir pour oublier tout ce qui pouvait lui rappeler sa brune, parce qu’il était incapable d’y faire face à ce moment-là. Il ne pouvait pas nier qu’a cette époque Alex avait été présent pour lui, oui au fond de lui, il ne cessait de se reprocher ce qu’il lui avait fait subir. Il s’en voulait, il pensait être sûr de lui à ce moment-là, mais il s’était semble tout trompé, et les conséquences étaient assez dramatiques pour eux. Outre le fait qu’ins n’étaient plus ensemble et sans espoir de retour, elle avait fuit , et son petit garçon devait vivre sans elle, bon il avait fini par ce choisir sa maman, et yaman était enfin heureux, il n’avait plus de nuage à l’horizon, il se sentait bien alors il pouvait essayer d’en parler en restant un peu plus zen.


écoutes le fin mot de l’histoire je ne l’ai pas moi-même, t’as qu’a lui demander. Au début je voulais vraiment savoir le fin mot de l’histoire, quitte à m’engueuler avec je m’en foutais, mais maintenant je n’ai même plus envie de gaspiller mon énergie à ça. Elle a fait son choix, elle a pris sa décision, on pourra jamais revenir en arrière. Elle a perdu tout un tas de chose précieuse, et notre fils s’est choisi une maman d’adoption, je te jure oui soria était devenu en quelque sorte une personne cher à mon cœur, et alors c’était pas une raison de partir de me laisser seul pour faire face à tout ce qui arrivait.
Laura saluait les mecs elle remettait tout le barda de ilhan plus c’est petit plus ça prend de la place avec toute ses petites affaires. Elle papotait cinq minutes avec eux et puis elle filait à ses petites affaires.
Yaman ne cessait de jouer avec son minimoy, il le levait dans les airs et le ramener plus bas, et le petit ne cessait de rire aux éclats. Bon yaman s’arrêtait parce qu’après c’était le repas du petit turc qui allait s’éclater.


Ouais il a tout mon charme ce petit, c’est un véritable beau gosse, et tu vas voir il est doué avec les filles, c’est encore mieux qu’un aimant.
Allez venez mes boulets on va se balader un peu, je connais un zinzin qui a envie de mettre les pieds dans l’eau. Ah et ilhan toi aussi tu pourras faire comme joseph, bien sur, alors tu peux l’appeler joseph, l’affreux jojo ou je sais pas encore marco polo, tu peux encore trouver ce que tu préféres.


Ils étaient en train de se rapprocher un peu de l’eau, quand ilhan ouvrit sa bouche pour dire zef, zef, bah voilà, il savait comment l’appeler maintenant le grand machin, c’était zef, ça lui allait bien en plus.

Alors jo, toujours pas casé, faut dire qu’avec une jupe ça devait être galére pour conclure non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Sam 13 Mar - 14:14

[Ce sujet va être surprisant ^^]



C'était une histoire bien compliquée aux yeux du grand jojo et il trouvait ça stupide. Dans un sens, Yaman aussi a abandonné, mais il pouvait comprendre pourquoi il en voulait à Alex, mais bon... Connaissant la demoiselle, elle devait se sentir mal... D'ailleurs, il se demandait comment ça se faisait qu'il n'avait pas encore reçu de carte de condoléances... Il savait qu'elle avait un bon tempérament, mais dans cette situation, il ne savait pas comme elle aurait pu réagir, mais apparemment, elle n'avait rien fait de grave.

"Mec, désolé de dire ça, mais tu devrais voir ce qu'elle devient, j'suis sur qu'elle fait la même chose, puis, faut pas oublier, ok, ton minimoys a trouvé une maman de remplacement, mais la vraie? Quand il va comprendre, on sait pas comment il peut réagir... Enfin, je dis ça, mais j'ai jamais eu d'enfant, mais moi je l'aurai pas laissé filer, quitte à la ramener par la peau des fesses pour qu'elle me dise ce qui va pas, je l'aurai fait."

Bref, la discussion semblait close. Laura partit et ils se levèrent. Le Minimoys senior expliqua à son fils comment il fallait l'appeler et au final son nom se résuma en "Zef" Ouais, pas mal pour un titio Smile

Il les regardait jouer, c'était mignon tout plein. Il serait presque attendrit, si jamais il avait voulu un enfant sur le champ, hors, il voulait peut être encore en profiter un maximum avant de faire quoique ce soi!

" Tout le contraire de toi!"

Il aurait pu être sincère, mais il est vrai que le petit était mignon tout plein, mais on pouvait y retrouver sur sa petit bouille des traits à Alex, très peu, certes, mais il y en avait.

Il s'avancèrent dans l'eau, quand le Turc lui demanda s'il était pas casé.

"Figure toi que c'était plus simple avec une jupe. Ca va plus vite à enlever et ça passe partout, tu devrais essayer vieux. Puis nan, chui pas casé."

C'est pas vraiment ce qu'il cherchait pour le moment, quand il en aurait marre des coups d'un soir, il s'y mettrait surement.



Ca faisait un petit temps qu'elle marchait, elle cherchait le moindre recoin qui pouvait lui rappeler de bons moments... Mais les souvenirs étaient douloureux, elle vagabondait dans les rues, elle se souvenait de ce café à double étage, dans lequel elle avait trouvé un Sofiane, qui lui avait fait la morale parce qu'elle était enceinte... Elle n'entra pas, elle continua son chemin. Elle vit l'hopital, un peu en ruine, mais qui accueillait encore des blessés, dans lequel elle avait accouché, dans lequel elle avait abandonné tout ce qui était cher à ses yeux. Pourquoi était-elle partie? Pourquoi avait-elle abandonné tout ce qu'elle aimait? Un coup de tête? Elle avait eu peur? Mais qu'est-ce qu'elle avait fait?? Enfin, elle ne pouvait plus retourner en arrière pour changer les choses, ça ne changerai rien, elle devait aller de l'avant et essayer, au moins essayer, de récupérer les amours de sa vie, revoir les amours de sa vie, juste les voir, et elle serait heureuse, mais ça, c'était déjà difficile...

Il faisait bon... La plage de la villa avait été un lieux de souvenirs purs, tout simplement parce qu'elle passait la majeure partie de son temps dessus, elle avait rit, pleuré, joué... Tout... Elle s'avança donc. Comme il faisait bon, elle avait décidé de mettre une robe en soie blanche, qui lui arrivait aux genoux et avait attaché ses cheveux. Aucun artifice, rien... Elle marchait donc, le long de la plage, les pieds dans l'eau, parce que ça lui faisait du bien... Elle savait que la plage de la villa était privée, mais le nombre de fois qu'elle avait vu des personnes inconnues sur cette plage... Et puis, elle ne faisait que passer...

Soudainement, en relevant la tête, elle vit deux silhouette au loin, juste en face de la maison. Deux hommes, et un bambin jeté à maintes reprises en l'air. Elle entendait des éclats de rire. Son cœur se resserra, elle crut même qu'il allait lâcher. Elle continua à avancer, mais elle avait la trouille, une trouille monstre.

Arrivée à quelques mètres d'eux, il semblait qu'elle n'avait pas été remarquée. Enfin, elle était loin d'eux mais pouvait les voir très clairement... Joseph... Yaman... Ilhan... Elle était là, tétanisée.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Mer 17 Mar - 18:20

Bien sûr qu’il s’était déjà demandé comment il devrait parler de ça avec ilhan, écoutes mon petit ta mère était trop jeune, elle a flippée parce que la petite amie de papa, qui mesure un mètre deux les bras levés, et dont le truc le plus agressif chez elle, c’était le pit bull, qui mangeait trois paires de chaussures par jour, et qui bavait partout, qui s’était souvent retrouvé habillé en wesh wesh…Du coup mon petit gars t’as mère à pris la fuite te laissant toi, sa chair et son sang, seul dans un hosto avant que quiconque ne puisse être là pour veiller sur toi, pour prendre soin de toi, te garder dans les bras quand tu avais des crises de larmes. Non yaman n’arriverait pas à pardonner son ex, il ne pouvait pas accepter ça, et il n’avait pas envie de la voir resurgir dans sa vie pour prétendre être une mère et avoir des droits sur le petit bout alors qu’elle avait fait cette chose impardonnable par deux fois. Il avait tenté de la comprendre la première fois qu’elle était revenue, mais rien n’avait changé.
Bref il n’avait pas vraiment envie de débattre de ça avec jo, même si c’était un pote, yaman parlait rarement de ça, avec qui que se soit, même avec sarah, qui était devenue la maman du mini turc, alors il écourtait un peu le sujet en passant à autre chose.


mais arrêtes c’est tout moi ce gosse, le charme et tout, attends faut que tu le vois à bord de sa petite voiture, il se la péte, mais digne de deddy et de moi, on en est fier de notre petit…

‘est vrai qu’ils étaient fier de leur petit junior, on aurait dit de deux mères poules, c’était le minimum pour un petit monstre tel qu’ilhan qui malgré tout faisait exactement ce qu’il voulait avec les deux nigauds, ce qui faisaient beaucoup rire sarah et milie.
Bien vite ils parlaient d’un sujet plus fun que les soucis de yaman, la drague et les filles, y’avait rien de mieux dans la vie à part les mini soi. Et sur ce sujet yaman pouvait charrier son pote pendant des heures, et il ne s’en privé pas, tout en jouant avec son fils qui se marrait de plus belle, tellement chatouilleux les hommes turcs.


Mais mon gars j’ai jamais eu besoin de ça, et en plus je suis casé moi, et j’ai pas envie de me faire tuer par une brune incendiaire, j’en cherche pas d’autre. Et si t’as besoin d’une jupe pour rameuter les filles mon pauvre, faut faire ça sans accessoire c’est ça être un beau gosse mon vieux.

Il se marrait de plus belle reprenant son fils dans les bras alors que celui avait sauté dans l’eau essayant d’en envoyer le plus possible autour d’eux, bon heureusement il ne pouvait pas en envoyer énormément. Yaman câlinait son fils, et soudain, peut être par instinct de survie, il releva la tête. Et là il avait l’impression de sombrer dans un cauchemar, ça peut être paraître un peu fort, mais c’était ce qu’il ressentait il voyait alex. Son ex, la mére biologique de son fils, tout d’un coup il se crispait il était très tendu de la voir en face de lui, pourquoi maintenant, pourquoi quand sa vie était devenue super, elle voulait quoi, juste faire carriére comme d’hab, lui prendre son fils, parce que là il irait se battre devant toutes les cours du monde, mais jamais il n’abandonnerait son fils. Son étreinte c’était d’ailleurs un peu resserré autours de son fils. Le petit ressentait d’ailleurs le changement d’attitude de son père, il relevait la tête vers son papa, et il mettait sa main sur la joue mal rasé toujours un peu crispé. Yaman posait les yeux sur le petit, sur alex, il avait la subite envie de partir en courant et en laissant tout le monde là, sauf ilhan bien sûr.

Putain…

Il n’avait rien pu dire d’autre, son fils se blotissait dans ses bras, la tête nichait au creux de son épaule, il avait bien compris qu’il y avait un souci, il n’aimait pas que son papa soit comme ça, il aurait voulu être avec sarah dans le salon à rigoler tous ensemble comme la dernière fois. Non parce que là son papa il ne rigolait plus du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Faut pas prendre racine (Yamson)   Aujourd'hui à 3:29

Revenir en haut Aller en bas
 

Faut pas prendre racine (Yamson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-