Partagez | 
 

 Tout parait pourtant si calme... ((PF))

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Dim 31 Jan - 22:01

    C'était fou! La jeune femme était revenue à LA il y a à peine une semaine et elle était terrifiée. Elle ne reconnaissait plus rien de cette ville qui avait été son rêve, son bonheur, mais aussi son cauchemar. Elle avait refait le tour de tous les bâtiments dans lesquels elle avait passé de très bons moments, le studio de danse avait été son domaine de prédilection, la plage aussi et surtout le fameux centre commercial, dans lequel elle pouvait se permettre toute sortes de dépenses utiles ou inutiles... Les bâtiments étaient presque tous détruits... Elle pensait à son fils, son unique enfant, qu'elle avait lâchement abandonné (et à regret), sachant qu'une partie très vaste de la grande ville avait été totalement abattue, elle avait eu les jetons. Son fils avait peut être courut un grand risque, mais qu'en savait-elle? Yaman n'avait pas prit la peine de l'en avertir, et pour la peine, elle n'avait avertit personne de son retour, mais ils s'en rendraient bien vite compte... La ville, illuminée auparavant était presque horrible maintenant. Là où elle habitait, tout était encore plus ou moins intact, d'ailleurs son appartement était le strict minimum, mais il était fort éclairé et montrait une grande partie de la ville, elle observait donc de là tout ce qu'il y avait aux alentours...

    Le matin même, elle s'était levée de très bonne heure, calculant plus ou moins l'heure de l'ouverture du centre commercial. Elle se donnait le temps de prendre le temps! Elle s'était servie un petit déjeuner pas très copieux, vu qu'elle n'avait encore rien été acheter, et ensuite elle parti s'habiller, avec les moyens du bords car elle n'avait rien, ou pratiquement rien apporté de France, préférant tout laisser là bas. Elle attacha ses cheveux en un chignon ébouriffé de partout et attrapa son sac à main. Les lignes de bus n'allaient pas fort loin, malheureusement, donc elle allait passer sa journée à marcher, mais rien ne la dérangeait là dedans... Elle voulait passer inaperçue, du moins, pour le moment. Elle s'en alla chercher un horaire de bus et regarda celui qui menait le plus près de la playa, au Sud de la ville.

    Quand se fut trouvé, elle alla attendre ce bus et ensuite s'arrêta à l'arrêt voulu. Il lui restait plus ou moins un kilomètre à parcourir jusqu'à dans la ville, mais le problème était qu'elle ne reconnaissait plus rien d'avant, tout avait tellement changé depuis la dernière fois... C'était horrible et stressant... Il fallait qu'elle refasse tout ses repères, qu'elle retrouve tout et qu'elle redécouvre tout, ça allait prendre du temps, certes, mais bon, elle était là pour "reconquérir" Los Angeles...

    Au bout d'une heure de marche et de recherche, elle trouva enfin le centre commercial, il avait un air lugubre, malgré tous les échafaudages accrochés partout sur la façade de ce bâtiment gigantesque. Elle remarqua que certains endroits avaient été épargné par le séisme car la façade était intacte, c'était étrange... Elle entra dans le bâtiment, auparavant somptueux mais bon marché... Certaines vitrines avaient bouclé bagages, d'autres étaient encore en réparation et même d'autres étaient ouverte et n'avait apparemment subit aucun dégâts. Elle sourit, tout n'avait pas disparut, ça lui faisait chaud au cœur, elle repensait à son fils, il n'avait peut être rien eu. Après tout, si Yaman n'avait pas pris la peine de le lui dire, c'est peut être qu'il n'y avait rien de grave.. Enfin, ça faisait près d'un an qu'elle ne l'avait plus vu, donc...

    Il y avait malgré tout peu de monde! Comparé à avant, à cette heure ci, les caissières couraient dans tous les sens, se faisant appeler à tout bout de champs pour demander telle ou telle chose... Ça lui faisait tout bizarre.

    Non loin d'elle, un petit stand était dressé, et sur la banderole, on pouvait y lire (en anglais) "STAND DE DONS POUR LE TERRIBLE SEISME DE LA". Elle ne pouvait pas y rester indifférente, elle partit donc déposer de l'argent, histoire de contribuer à la reconstruction des quartiers. Après tout...

    Elle s'en alla ensuite prendre une glace, son petit déjeuner ne lui avait pas calé l'appétit, il fallait donc y remédier. Quand elle eu payé, elle s'installa sur un banc, en face d'une vitrine de vêtements pour bébé et enfants, chose qui la déprima, comme à chaque fois qu'elle passait devant une telle vitrine... Elle ne put d'ailleurs pas entamer sa crème glacée. Elle était dans la contemplation des vêtements...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Dim 31 Jan - 23:58

Noah ne devait prendre son service qu'en fin d'après-midi. C'était la tranche horaire qu'il aimait le moins. Commencer en milieu d'après-midi, finir en milieu de soirée, il y avait rien de mieux pour vous pourrir la journée.

C'est pourquoi il avait décidé de mettre sa matinée à profit pour aller faire des achats. Jusqu'à présent il connaissait surtout l'épicerie se trouvait plus bas dans sa rue mais pour aller au boulot à l'Hôpital, il passait toujours devant ce qui semblait être un centre commercial tout droit sortit de l'imagination de Stephen King. Un peu comme tout ce qui se trouvait dans cette ville d'ailleurs. Noah ne pouvait pas regarder le St Sinaï Hospital sans penser à la série Kingdom Hospital. Franchement, il ne serait même pas surprit d'y croiser un jour dans les couloirs une gamine morte accrochée à sa clochette accompagnée de son Fourmilier causant.

M'enfin bref. La télé allumée sur une chaîne musicale, Noah avalait son petit-déjeûné traditionnel. C'est à dire jeus de fruits fraîchement pressé et bol de céréales tout en feuilletant une revue médicale arrivée la veille.
Cela terminé, il quitta la maison pour sauter dans sa décapotable dernier cri, une folie qu'il avait pu s'offrir grâce à la chute vertigineuse des prix immobilier à Los Angeles.

20 minutes plus tard, il arpentait les boutiques du centre commercial, dévalisant au passage un magasin de fringues pour homme. Les vêtements étaient sans aucun doute son péché part excellence. La plupart de ses amies féminines se moquaient d'ailleurs souvent de lui lorsqu'elles découvraient la taille de son dressing room. Mais soudain, comme pour le faire culpabiliser des 3 sacs qu'il portait, le regard bleuré de Noah croisa la pancarte "STAND DE DONS POUR LE TERRIBLE SEISME DE LA". Après une petite hésitation, Noah finit part s'en approcher et prit u billet de son porte-feuille qu'il laissa dans la boite de dons. Au moins il aurait fait sa BA du jour. Enfin, avant de passer sa soirée à s'occuper de blessés et malades, le plus souvent imaginaire d'ailleurs.

S'éloignant du stand, une vibration accompagnée d'un bip bip attira son attention sur la poche de son jeans. Sortant son natel, où il découvrit un SMS d'un de ses amis de l'Iowa, il s'asseya sur un banc sans faire attention à la jeune femme assise à son côté. Du moins, il n'y prêta pas attention jusqu'à ce qu'il sentit quelque chose de froid, de mouillé et de mou s'écraser sur son jeans juste au dessus du genou.

Baissant les yeux, il y découvrit une magnifique petite montagne de crème glacée, vraisemblablement échappée de celle de sa voisine. Ce qui se confirma à la même seconde lorsqu'une 2ème grousse goutte alla rejoindre la première.

- Et merde ! C'est pas vrai...

Agacé, Noah regarda autour de lui dans l'espoir de trouver quelque chose pouvant lui permettre de sauver son jeans Tommy Hilfiger volontairement délavé qui lui avait coûté une fortune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Lun 1 Fév - 19:28

    Elle était toujours attirée dans sa contemplation de la vitrine de vêtements pour bébés et enfants. Elle était triste, et avait d'ailleurs oublié sa crème glacée fraichement achetée. Oui, elle repensait à tout ces moments qu'elle avait loupé, enfin, elle les imaginait plutôt, car elle n'avait aucun souvenir de son fils, elle n'avait pas été là pour ses premiers pas, ni pour ses premiers mots, ni pour se premier rot, rien du tout... Elle ne l'avais pas vu grandir, elle n'avait rien vu de tout ça, une maternité gâchée par la peur d'autrui...

    Elle était focalisée toujours sur la vitrine d'enfant, à demi tentée d'aller acheter des vêtements et d'aller frapper à la porte de la villa « tadaa c'est moi, je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour, la team rocket plus rapide que la lumière, rendez vous tous ou se sera la guerre... Oui la gueguerre » >< bref. C'était une idée très stupide de sa part car elle savait parfaitement qu'elle allait se faire jeter comme un papier chiffon, une malpropre, et c'est plus ou moins ce qu'elle était, une intruse dans la vie des autres, un déchets contaminé et rempli de honte, une femme qui a abandonné un homme et un enfant, qui a lâchement lâché ses amis, qui a pris fuite, tout ça parce qu'elle n'était pas assez mature pour foutre une beigne à une bonne femme qui n'en valait pas la peine. M'enfin, la non maturité qu'avait la jeune danseuse en tombant enceinte ne lui a pas facilité la vie, bien au contraire!

    Enfin, on n'est pas là pour tourner autour du pot, on est juste là pour essayer de prendre un nouveau départ, de reprendre son envol, d'avoir de nouveau confiance en soi... Mais ce n'était pas gagné! Même à Paris, la vie était loin d'être simple, elle avait l'impression que tout ce qui l'entourait était très très loin au dessus d'elle et aurait souvent voulu se transformer en petite souri ou bien se fondre dans le décor, mais tout n'est pas possible, la sorcellerie d'Harry Potter n'est pas encore à la portée de tous après tout! D'ailleurs, si elle avait eu des pouvoirs magiques, elle aurait empêché cette satanée crème glacée de glisser du cornet et de couler le long de ses doigts et par ailleurs d'en foutre plein le jeans de son voisin, qu'elle venait seulement de remarquer parce qu'il avait parlé.

    En parlant de remarqué... Elle se leva d'un bond, sa boule de glace allant se poser directement et (vraiment pas) délicatement sur les jambes du jeune homme.


    « Désolée, désolée, désolée!!! »

    Elle jeta le cornet à la poubelle, très rapidement et sorti de son sac à main des mouchoirs en papier et tendit au jeune homme, un air d'excuse très profonde sur le visage, car il avait l'air frustré et très en colère.

    « Je m'excuse, je n'étais pas sur terre, vraiment désolée... Rooh mais quelle tarte! »

    Elle s'abaissa et se permit de frotter les tâches qu'elle avait causée, mine de rien, ça partait facilement, mais on pouvait y voir une auréole après avoir frotté, preuve qu'il y avait eu quelque chose d'humide à l'endroit... Elle s'en voulait, car l'homme qu'elle avait en face de lui avait toujours l'air aussi frustré. Décidément....

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Mar 2 Fév - 19:16

Et SPLASH !

Noah n'avait pas eu le temps de ce mettre à l'abris que le reste de la glace s'écrasai déjà sur son jeans.

« Désolée, désolée, désolée!!! »


Sans même prendre la peine de masquer son irritation, le jeune homme posa ses yeux bleu glace en cet instant sur la terroriste à la crème glacée qui attentait à la vie de son Tommy Hilfiger Mais aussi pourquoi fallait-il toujours que ce soit pour lui ce genre de plan ? D'une manière ou d'une autre il avait dû se mettre à dos toutes les grandes instances cosmiques un jour, ce n'était pas possible autrement.

Prenant une profonde inspiration, Noah accepta le mouchoir que lui tendit l'inconnu... Avant de rester comme un idiot, le mouchoir en main, pendant qu'elle même se précipitait sur son jeans pour commencer à le tripoter.

« Je m'excuse, je n'étais pas sur terre, vraiment désolée... Rooh mais quelle tarte! »

Ils ont des manières radicale de s'excuser dans le coin songea-t-il en baissant les yeux pour voir ce que Diable fabriquait la Demoiselle, craignant un peu de ce retrouver avec elle en cellule pour attentat à la pudeur lorsqu'il réalisa soudain que non, elle ne tentait pas de ce faire pardonner de manière radicale mais essuyait juste son jeans.

Tout de fois, cela n'était pas beaucoup plus rassurant. Depuis quand les femme tripotaient-elles les cuisses de parfaits inconnus dans le but de nettoyer leur pantalon ? Surtout quand l'homme en question avait 26 ans et non pas 6... Quelque peu abasourdie, Noah se mit à prier intérieurement pour que ce ne soit pas là la dernière technique de drague à la mode à Los Angeles.

- Euh... Ouais non mais euh... C'est très gentil à vous mais... Je peux le faire moi ça.

Tant bien que mal, Noah réussit à se relever et se mit à frotter la tâche lui même. Bon ben le jeans était bon pour passer à la lessive. Tête baissée pour inspecter les dégâts, Noah releva juste son regard sur l'étrangère. La pauvre semblait pétrifiée. Je fais peur à ce point moi ? Pensa-t-il avec un léger amusement. Poussant un léger soupire résigné, Noah abandonna sa besogne de nettoyage sommaire pour se redresser et faire face à la jeune femme.

- ça va c'est pas grave. Je dois de toutes façons passer part chez moi avant d'aller bosser je me changerais en cours de route... Mais faites gaffe quand vous êtes armée d'une boule de glace. Surtout que je vois pas ce qu'il y a de si captivant à une vitrine avec des mannequins sans têtes en tenues de morveux.

Disant cela, Noah désigna d'un léger signe de tête la fameuse vitrine. Cette dernière ne lui faisait de loin pas le même effet qu'à Alexandra. En effet, à ses yeux, son jeans était plus important que des barboteuses.

Cependant, une idée fit soudain son cheminement dans l'esprit de Noah. Une femme perdue en pleine contemplation de vêtements pour trolls, une glace à la main, se précipitant pour nettoyer le pantalon d'un pauvre type comme s'il avait 4 ans... Goups, elle allait peut être pas trop apprécier le terme de morveux. Aussitôt, ses yeux se posèrent tout d'abord sur son ventre. Il semblait assez plat sans la formation de graisse annonçant un début de grossesse. Un coup d'oeil plus haut lui apprit que la poitrine n'était pas gonflée non plus... Il avait apprit à reconnaître ses signes du premier coup d'oeil à la longue à l'hôpital mais bon, on ne savait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Jeu 4 Fév - 19:05

    Elle s'en voulait tellement! Depuis qu'elle était revenue à LA, même si elle avait gardé son état d'esprit combatif, elle se sentait différente, elle se sentait un peu... Désorientée, serais-ce du au fait que la ville soit complètement détruite ou alors que lors de ses visites anonymes elle avait souvent croisé des gens qu'elle connaissait mais qu'elle s'enfuyait automatiquement pour ne pas être reconnue ou bien alors était-ce le fait qu'elle savait son enfant pas très loin d'elle, mais qu'elle ne pouvait pas l'atteindre, ni même le voir, ne serais-ce qu'une demi seconde, une demi seconde de pur bonheur? Les questions se chamboulaient, sans jamais arriver à trouver une réponse... C'était très embêtant. Enfin, l'histoire n'était pas là pour le moment... Elle avait fait tomber toute sa crème glacée sur le jeans de son voisin et elle s'en voulait terriblement. Manquer d'attention n'était pas une habitude chez la jeune femme. Enfin... Elle s'était donc agenouillée en face du jeune homme pour essuyer la tâche, comme le ferais une maman envers son enfant, sauf qu'au bout d'à peine dix secondes, il lui expliqua qu'il pouvait le faire seul. Elle s'excusa et se releva. Elle était vraiment mal là, ça lui réussissait pas le manque d'attention, apparemment, il était temps qu'elle se ressaisisse, qu'elle reprenne les devants, aussi non, elle allait vite couler, sans comprendre ce qu'il se passait. Elle était perdue dans ses pensées, oui, elle voulait revoir son enfant, pouvoir au moins lui faire un bisous sur sa joue, lui montrer que ce n'était pas un orphelin, qu'il n'y avait pas que des personnes qui ne partageait pas son sang autour de lui et qu'il n'avait pas qu'un père, mais qu'il avait également une mère, qui pensait à lui tous les jours, même si elle savait parfaitement qu'il ne la reconnaitrait pas, elle serait déjà heureuse de pouvoir le toucher, pouvoir profiter d'un moment de bonheur, d'un moment intense, comme elle n'en n'avait jamais ressentit le goût, car même la danse ne lui donnait pas l'impression de passer un moment génial, non, depuis qu'elle avait abandonné sa petite famille, c'est comme si une partie d'elle s'était déchirée à tout jamais. Gênant comme situation... Vraiment! Surtout quand un charmant jeune homme vous parle qu'il va retourner chez lui pour nettoyer son pantalon avant d'aller au boulot et qu'il vous demande pourquoi être si distraite par une vitrine avec des mannequins sans tête et vêtus de vêtements de morveux.

    En même temps qu'il tourna la tête vers la vitrine, elle fit de même, ses yeux s'embuant de larmes qu'elle tenta de ravaler très rapidement, avant même qu'il puisse se rendre compte de sa tristesse. Elle se voulait forte et ne pouvait pas vaciller comme ça, juste parce qu'on parle d'enfant et qu'elle a été distraite à cause de ça, justement. Elle remarqua également que le jeune homme la scruta, il regarda d'abord son ventre et ensuite sa poitrine. Non, rien n'était gonflé et elle ne portait plus aucun signe apparent de sa grossesse, il faut dire, après près d'un an et étant danseuse, si elle n'avait pas tout perdu, c'était vraiment un manque de volonté total.


    « C'est captivant... Surtout quand... Laissez tomber, c'est une longue histoire, et très dure à raconter... »


    Elle baissa la tête et se tourna une nouvelle fois de la vitrine, scrutant les vêtements, pour la énième fois... Décidément, c'était pas son jour de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Jeu 4 Fév - 21:17

« C'est captivant... Surtout quand... Laissez tomber, c'est une longue histoire, et très dure à raconter... »

Noah releva son regard sur la terroriste juste à temps pour voir ses yeux embués. Et merde... Prenant un air nettement raddoucis, il se pencha sur elle, déposa délicatement une main sur son épaule et reprit d'une voix très douce. C'était ce genre de comportement qui faisait de lui le chouchou des patients de où il travaillait généralement.

- Hey ce n'est pas grave, c'est qu'un jeans il s'en remettra. Asseyez-vous ce n'est rien...

Avec douceur, il l'a força à se rasseoir tout en se rasseyant à ses côté et ne lâcha son épaule qu'après cela sans la quitter des yeux. Les femmes, même les plus émotives, ne se mettaient pas à pleurer à cause dûn jeans tâché. Généralement cela signifiait juste que c'était là l'événement qui avait finit par les faire craquer.

Noah était certes un fêtard souvent exubérant et pouvant être parfois assez égocentrique mais on ne devenait pas infirmier si, au fond de soi, on ne se souciait pas du bien-être des autres. Ainsi, de voir les yeux de cette étrangère s'embuer pour une simple tâche, même sur son Hilfinger préféré, avait réveillé son instinct altruiste.

- Vous voulez un peu d'eau ? Je viens d'en acheter une bouteille attendez

En disant cela, il fouillait déjà dans l'un de ses sacs et en sortit une bouteille qu'il tendit à la jeune femme. Après quoi il jeta un nouveau coup d'oeil à la vitrine. Il aimait bine les gamins, il avait même fait un long stage en milieu pédiatrique. Mais de là à s'émouvoir devant une vitrine de magasin pour môme non quand même pas. Les choses auraient peut être été différentes s'il aurait pu avoir l'occasion d'être père un jour. Peut-être que l'idée qu'il était très peu probable qu'il puisse le devenir faisait qu'il était ainsi détaché à ce sujet. En tout cas, ce n'était pas captivant à ses yeux à lui.

Observant son attaquante, il se remémora en vitesse les bases de ses cours psychologique. A savoir, dans le cas présent, ne pas faire la bétise de demander à une femme visiblement retournée part une imagine enfantine si elle avait des enfants. Ce genre de questions étaient le moyen le plus efficace de mettre les pieds dans le plat.

- Vous voulez que j'aille vous chercher une autre crème glacée histoire que vous ayez cette fois-ci une chance d'y goûter ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Jeu 4 Fév - 21:55

Avoir tant d'émotion en regardant une simple vitrine de linge pour enfant était vraiment démesuré. C'était du grand n'importe quoi et un sacré manque de confiance en soi. Enfin, elle n'était pas là pour ça, elle était là pour se battre, au départ, alors pourquoi pleurer, pourquoi s'émouvoir, pourquoi? Pourquoi tout ça? C'est vraiment pas possible. Enfin... Son jeans n'avait pas été d'une importance capitale pour la jeune femme, ce fut juste les évènements qui n'avaient pas été là au bon moment, elle aurait préféré que ses larmes coulent quand elle était dans son appart à ressacer des choses sombres, sous la couette, bien au chaud, au moins, elle n'aurait pas eu l'air débile, et cet homme ne se serait pas inquiété aussi rapidement pour elle. Il était intentionné envers elle. Quel métier exerçait-il? Il avait la tête d'un homme frivole, à première vue, un mec avec qui on pourait faire la méga fête, mais sous son apparence, il était doux et plein de bonnes intentions... Enfin, elle s'installa sur le banc, comme il le lui avait suggéré, de toute façon, son cerveau n'était pas tout à fait oppérationnel, donc, si on lui avait dit "va te jeter dans le canal" elle l'aurait fait sans trop se poser de questions... Il lui tendit par la suite une bouteille d'eau qu'elle attrapa mais ne but pas. Elle n'avait pas soif et elle n'avait plus faim, d'ailleurs, quand il lui demanda si elle voulait une autre crème glacée...

" Non, non, ne vous inquiétez pas... Je n'en veux plus. C'est gentil à vous..."

Elle gardait toujours la bouteille en main, tête baissée...

* Alex! Fait pas la conne, vas-y ressaisit toi bordel! *

Elle leva la tête vers le jeune homme, et l'observa bien attentivement et un léger sourire s'imissa au coin de ses lèvres. Il lui inspirait la confiance, la gentillesse, bien que dans un sens il ai l'air un peu... Fier de sa personne, et c'était une qualité rare, la gentillesse, quand quelqu'un est fier de lui!

" Encore désolée, je perd un peu mes repères, de ces temps ci... Merci pour l'eau, mais je n'ai pas tellement soif. "

Elle lui adressa un sourire tout mignon, les larmes ayant tracé leur route sans passer par la case 'oeil' elle était plus que tranquille. Elle avait reprit du poil de la bête, mais pour combien de temps, ça c'était encore imprécis. M'enfin!

" Excusez moi d'être indiscrète, mais, où travaillez vous? "

Oui, sa gentillesse l'intriguait, vraiment! C'était con, mais c'était comme ça, elle voulait absolument savoir.

Avec tout ce qu'elle venait de subir, émotionnellement du moins, elle en avait oublié les bonnes manières, mais bon, parler anglais n'était pas très simple, surtout pour elle, bien qu'elle ai l'habitude de l'Amérique, depuis le temps qu'elle y est, elle a encore du mal. Enfin, avant de revenir, elle avait fait des stages linguistiques, ça devrait plus ou moins aller... Bref!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Lun 8 Fév - 12:17

Toujours assis, Noah observait la femme à ses côtés avec la même douceur qu'il le faisait avec ses patients.

D'après ses amis, cette habitude, quelque peu à l'opposé de son exubérance habituelle, tenait du fait que malgré ses airs détaché, c'était un gros coeur tendre. Tout de fois, pour Noah, marqué de la compassion pour un parfait inconnu au dehors de son lieu de travail était surtout à cause de la déformation professionnel. En vérité, il refusé simplement d'admettre que contrairement à ce qu'il voulait croire, il y avait un gentil garçon altruiste qui se cachait sous sa vie frivole et égocentrique. Inconsciemment, il avait petit à petit monté cette carapace sortant de l'ordinaire autour de lui mais sa compassion revenait au galop généralement.

Comme l'inconnue refusait sa bouteille d'eau, Noah la reprit, la déboucha et en bu une longue gorgée avant de reprendre la parole.

- C'est vrai que perdre ses repères peut être destabilisant mais il faut prendre sa positivement. C'est généralement une bonne chose de casser la routine parfois. Moi même je suis à Los Angeles depuis moins d'une semaine alors les pertes de repères je suis en pleins dedans

Noah se mit à rire avant de reprendre une gorgée. Son propre petit discours lui rappelait les cours de psycho qu'il avait dû suivre durant ses études. Mais bon, il avait l'avantage d'être sincère malgré tout.

Cependant, la jeune femme semblait se reprendre, ce qui était plutôt une bonne chose. Certes, en cas de larmes s'il l'avait fallu elle aurait pu pleurer sur son épaule mais après avoir attaqué son jeans à coup de glace, Noah devait avouer qu'il préférait qu'elle n'achève pas son attentat en mettant du rimel mouillé sur sa chemise blanche à manches courtes Calvin Klein.

C'est alors qu'elle lui posa une question qui le surprit vraiment. D'habitude, quand on rencontrait un inconnu on ne commençait pas plutôt par lui demander son nom ? Décidemment la vie Californienne était bien différente que celles dans le Nebraska ou l'Iowa, les deux états dans lesquels il avait vécu jusqu'à présent.

- Je suis infirmier secrétaire récéptionniste babysitter psychologue homme d'entretien et parfois même limite médecin au St Sinaï Hospital...

Noah adressa un regard des plus sérieux à la jeune femme et ajouta après une petite seconde

- Ouais ils manquent cruellement de monde là-bas. Et vous ? Qu'est-ce qui vous a emmené à Los Angeles ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Lun 8 Fév - 22:53

Ce jeune homme avait raison, elle ne devait pas perdre aussi rapidement ses repaires, alors qu'avant, les yeux fermés elle pouvait aller n'importe où. Maintenant, c'était différent, depuis qu'il y avait un manque en elle, elle avait du mal à tout refaire comme avant, déjà en France, c'était pas trop ça, mais depuis qu'elle savait qu'elle se rapprochait de plus en plus de son bébé, maintenant bambin, elle avait vachement plus de mal.

"Ah, ça ne fait qu'une semaine que vous êtes ici alors."


Elle le regarda en souriant, une question lui était venue à l'esprit, bien avant de se présenter, là, n'étant pas son but premier. Elle voulait savoir où il travaillait, tout simplement parce qu'il avait un air complètement fêtard mais qu'en fait, il était doux et gentil, c'était assez étrange, et en entendant sa réponse, elle comprit tout de suite d'où venait cette sympathie et cette joie de vivre contagieuse.

- Je suis infirmier secrétaire réceptionniste baby-sitter psychologue homme d'entretien et parfois même limite médecin au St Sinaï Hospital...

Une personne normale, dotée de capacité normales aurait hurlé de frayeur, mais comme Alex était tout sauf normale de ces temps ci, elle ne réagit pas tout de suite, c'est seulement quand il lui dit qu'il manquait cruellement de personnel qu'elle avait tilté.

" Infirmier, secrétaire, réceptionniste, babysitter, psychologue, homme d'entretien et médecin... Vous êtes vachement polyvalent!"


Elle avait le sourire accroché aux lèvres, ça la surprenait de savoir que quelqu'un pouvait effectuer autant de tâche à lui tout seul, alors qu'elle, elle avait déjà du mal d'assumer son rôle de danseuse... Elle n'avait même pas su gérer son rôle de mère et c'était enfuie! Lâche! Le jeune homme venait de mettre le doigt sur le point sensible de la jeune femme. Pourquoi était-elle ici? A LA alors que pour elle, la France était un bon moyen de travailler...

" Je suis revenue, j'ai abandonné deux personnes et je m'en veut amèrement, c'est pour ça que je suis là, au moins tenter de m'excuser, tenter même l'impossible. Vu que vous faites psychologue avez vous un peu de temps à m'accorder?
"

Elle avait légèrement perdu son sourire habituel, sourire était sa drogue, mais par moment, elle devait s'en passer.

" Hum... Au fait, je m'appelle Alexandra, mais je préfère Alex"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Lun 8 Fév - 23:42

Noah éclata de rire lorsque la jeune femme affirma qu'il était polyvalent. C'était assez vrai ceci dit mais il avait pas autrement le choix en même temps.

- Disons que je suis polyvalent part nécessité. C'est le cas de tous le personnel de l'hôpital d'ailleurs, il y a pas que moi je vous rassure.

Noah fouilla dans un de ses sacs et en sortit un paquet de nounours en guimauve qu'il ouvrit. Il en prit un, la galanterie n'était pas vraiment son point fort, puis proposa le paquet à la jeune femme tout en l'écoutant.

La pauvre semblait vraiment mal en point. Noah se demandait même si elle couvait pas une dépression tout à coup. Les coups de déprime il connaissait bien. Ou plutôt, il avait bien connu quelques années plus tôt donc il savait que parfois, parler à un parfait inconnu pouvait faire du bien. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il était encore là. Il c'était déjà aperçu que généralement, c'était ceux qui pleurait en et rajoutait le plus dans leur malheur qui en fait en avait le moins. Ces gens-là, il avait tendances à les fuir comme la peste. Combien de fois il avait laissé en plan des miss écervelée chialant comme des idiotes en jurant qu'elles allaient partir ce suicider ? Bizarrement, elles étaient toutes toujours en vie malgré tout. Par expérience, suite à un stage en milieu psychiatrique, Noah savait que c'était généralement les plus silencieux, les plus discret qui étaient les plus mal et non pas les braillards.

Voila donc pourquoi il était assit sur ce banc dans un centre commercial avec un jeans taché à manger des nounours en guimauve avec une parfaite inconnue.

" Je suis revenue, j'ai abandonné deux personnes et je m'en veut amèrement, c'est pour ça que je suis là, au moins tenter de m'excuser, tenter même l'impossible. Vu que vous faites psychologue avez vous un peu de temps à m'accorder? "

Noah avala un second nounours avant de répondre avec un petit sourire.

- Je fais même gratuite la première séance.

Il posa alors le sac qu'il avait auprès de lui parterre et se mit plus à l'aise, assit en biais sur le banc, un bras sur le dossier sans quitter la demoiselle qui se présentait du regard.

- Enchanté, moi c'est Noah. Bon, si j'ai bien compris, vous êtes venue à Los Angeles pour reprendre contacte avec 2 personnes et vu comment vous en parler, cela vous semble insurmontable. Il s'agit de membres de votre famille ? Des amis ?

Très professionnellement (hum), Noah attaqua un troisième nounours avant de prendre une longue gorgée d'eau puis adressa un sourire encourageant à Alex.

- L'avantage c'est que vous pouvez me parler sans craintes... J'ai personne à qui aller répéter vos dires !

Noah rigola en disant cela. Il était évident qu'il cherchait à détendre l'atmosphère. Après tout il était pas psy et Alex était pas allongée sur un divan. Ils n'avaient pas à prendre le ton cérémonieux de ce genre d'entretien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Mar 9 Fév - 0:11

Elle ne se sentait pas en coup de déprime, juste un peu démontée suite aux nouvelles qu'elle avait eu récemment. Sarah s'était remise avec Yaman et le petit s'était attaché à tout le monde, ce qui était en soi, une bonne chose, mais qui attristait péniblement la jeune mère. Mais ce n'était pas pour ça qu'elle se sentait déprimée, bien au contraire... Enfin, elle essayait peut être de se mentir, après tout! Elle a toujours tenté d'être forte, de sourire comme une délurée, tout ça pour quoi? Pour montrer qu'elle était forte et qu'il n'y avait pas un seul problème pour elle, qu'elle n'avait jamais rencontré de pépins, rien. Enfin, ce parfait inconnu, nommé Noah, prénom mignon, entre parenthèses, allait peut être l'aider, l'écouter sans pour autant la juger, et c'est ça qu'il lui manquait.

"Gratuitement? Génial!"

Elle souriait, après tout, c'était pour le moment sa seule arme, celle qu'elle avait à disposition depuis un moment déjà. Elle n'avait jamais pensé à consulter un psy, ça lui aurait surement fait un bien fou, mais ce n'était pas son genre du tout, elle préférait passer du temps avec ses amis, parler, et puis c'est tout, lâcher son sac et danser jusqu'à en avoir des courbatures terribles, elle s'en foutait, du moment qu'elle se dépensait.

" Attendez, je reprend tout depuis le début... L'homme que j'aimais, et que j'aime toujours malgré mes erreurs, s'appelle Yaman... Nous étions ensemble depuis... Un bout de temps déjà quand j'ai commencé à avoir des problèmes de santés, me clouant à un lit d'hôpital pendant plus d'un mois. C'est pendant ce mois là que j'ai appris que j'étais enceinte, seulement, il n'était venu qu'une seule fois me rendre visite, c'était au début de mon entrée. Quand je suis enfin sortie de l'hôpital, le ventre légèrement arrondis, j'ai découvert une chose que jamais dans ma vie j'aurais pu croire... L'homme auquel j'accordais le plus d'importance me fuyait... Et j'ai découvert pourquoi... Je l'ai épié, et j'ai vu, par hazard, des griffes très significatives dans son dos... Il m'avait trompée, de là à découlé une fameuse histoire... La femme avec qui il m'avait trompé me faisait terriblement peur, j'avoue... Mais Yaman et moi n'étions plus en bon terme, pendant la grossesse, et je n'ai pas voulu avorter, tout simplement parce que je croyais encore en l'amour de cet homme... Mais il est resté avec elle... Quand j'ai été faire la première échographie, j'avais des jumeaux... A l'accouchement, la petite pouponne est morte suite à une malformation de naissance... J'avais déjà eu le coup de la tromperie un peu avant et là, la mort d'un de mes enfants... C'était dur... A la maternité, et j'ai décidé de léguer mon fils à son père, et j'ai fuis... Lachement, tout ça parce que j'étais faible, que je n'ai pas su garder mon couple et que j'avais peur de cette femme... Et maintenant je suis revenue pour m'expliquer, pour régler les problèmes... Du moins, essayer..."

Elle avait parlé parlé parlé, et il avait eu la gentillesse de ne pas l'interrompre... Et ça lui avait fait du bien... Enormément de bien, surtout quand on parle à quelqu'un qu'on ne connais pas de ses problèmes, et que cette personne travaille dans un hopital... Enfin... Elle attrapa un nounours en guimauve, vu qu'il lui en avait proposé et le mangea. Ca aussi ça lui fit du bien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Jeu 11 Fév - 11:55

Sans la quitter de ses grands yeux bleus, Noah écoutait le récit d'Alexandra avec la plus grande attention tout en piochant de temps à autres dans le paquet de nounours en guimauve et chocolat, tout en songeant au passage que décidemment il aimait la physiologie paternelle qui faisait qu'il ne prenait jamais un kilo même en se gavant de sucre.

Il n'avait pas l'intention de sortir à Alex un discours à la Je comprend ce que vous endurez, compte tenu du fait qu'il n'en avait pas la moindre idée. Certes, il avait déjà été trompé mais il n'avait jamais abandonné d'enfant à la naissance, chose qui serait assez difficile d'ailleurs. De plus, il s'était depuis longtemps déjà fait à l'idée qu'il ne serait très probablement jamais père. D'ailleurs, pour plus facilement se faire à cette idée, inconsciement, il avait tout simplement cessé de penser à l'idée d'en avoir un jour. Noah avait décidé un jour qu'il n'aurait jamais de regrets, qu'il ne regretterait jamais un seul de ses choix. Ainsi, il s'était convaincu lui-même que sa vie lui plaisait comme ça et qu'un enfant ne ferait que l'encombrer inutilement. Part conséquent, aimer un enfant, l'abandonner et vouloir le revoir était des sentiments puissants qu'il ne connaissait tout simplement pas.

Tout de fois, cette histoire tragique lui faisait mal au coeur pour la pauvre jeune femme à ses côtés. Il avait déjà renseigner des amies à lui sur les avortements et autres, son entourage n'étant pas vraiment composés de Saintes et de Moines. Il les avaient aussi souvent aidées dans des démarches de droits de gardes ou d'abandon et plusieurs de ces histoires avaient pour fond des raisons bien plus condamnables que celles d'Alex, c'est pourquoi il ne portait aucun jugement sur ce qu'elle avait fait. Tout le monde commettait des erreurs, tout le monde lâchait prise un jour ou l'autre. Le plus important était de réussir à se ressaisir et à aller de l'avant tout en faisant son possible pour réparer ses torts et Noah était tout à fait prêt à aider cette inconnue si elle le souhaitait. Sa fragilité le touchait.

- Je vois... Enfin je crois. Et ce Yaman, c'est bien ça ?, sait que vous êtes de retour dans la région ? Et qu'est-ce qu'elle a bien pu faire pour vous coller une trouille pareil sa maîtresse ?

Tout en réfléchissant, se qui le fit légèrement plissée le front, Noah vida d'un trait le reste de sa bouteille d'eau avant d'observer à nouveau Alexandra.

- Et maintenant vous voudriez ravoir la garde de votre fils c'est ça ? Il a quel âge au fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Jeu 11 Fév - 15:35

Elle parlait, elle parlait et blablatait, lâchant tout ce qu’elle avait sur le cœur et ça lui faisait un bien fou. Elle en avait besoin de se confier à un parfait inconnu, ça lui faisait pas mal de bien… Et c’était fort appréciable. Après tout, il devait avoir déjà rencontré ce genre de problème… Enfin, c’est ce qu’elle pensait, pas qu’il les a vécu mais que des personnes qui venait le voir avait vécu une situation comme celle là…

Il lui posa une toute petite série de question, un peu bizarre, enfin, elles étaient normales, mais à y réfléchir, la réponse pouvait être bizarre…


« Non, je ne lui ai pas dit… La dernière fois que j’étais revenue, je m’étais fait manger tout cru par toute la villa dans laquelle il vit, donc là, je préfère me taire pour le moment… Quand j’estimerais le moment venu, je pense que je me lancerai… Enfin… Ca fait mal… »


La maitresse en question avait foutu les jetons à Alex… Elle avait été une menace pour elle, et apparemment, elle était repartie en France… Elle ne courait donc plus de grave danger, mais bon…

« Elle avait l’allure d’un pitbull, elle était toujours sur ses gardes, une tigresse mangeuse d’homme… C’est le genre de femme auquel on ne veut pas se frotter. Même avant, la première fois que je l’ai vue, elle m’a fait peur, et je savais que si je restais, elle allait tout me prendre, m’abattre à petit feu… J’ai préféré prendre lâchement la fuite… Et quand j’y repense, je n’aurais pas du… Elle est retournée en France, un an après mon départ… »

Elle baissa la tête, elle se sentait bête, elle était partie, elle avait fui, juste pour cette brune tigresse, qui dévorait tout sur son passage… Tout le monde l’aimait, l’appréciait, mais pourquoi ? Elle n’avait rien d’enviable, rien d’appréciable, elle mettait ses conquêtes dans de beaux draps… C’est tout… Mais bon…

« En quelques sortes… Mais bon, le pauvre, il ne sait pas qui je suis… Il n’a pas de mère fixe… Il a 2 ans, maintenant, car ça fait deux ans que je suis partie… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Jeu 11 Fév - 22:28

Noah écoutait Alex avec un air légèrement surprit.

- Vous avez faillis vous faire agresser part toute la ville ? Il vit en communauté ? C'est quoi, une espèce de secte ?

Il s'imaginait déjà bien le tableau de la bande super bizarre vivant limite en reclus dans leur villa à un demi-million de dollars. Et la description qu'Alex lui fit de la maitrsse ne fit que renforcer son appréhension. Dss furies dans le genre, il en connaissait plusieurs et franchement, il ne pouvait pas les supporter, pour rester poli. En toute franchise, c'était droit le genre de fille qu'il adorait laissé tout faire pour le séduire en soirée et qu'il laissait bien sympathiquement en plan devant le bar fermé à 4h du mat sans plus une tune pour un taxi pour rentrer bien tranquillement chez lui sans elles. Quand on lui faisait des remarques à se sujet il répondait toujours innocement que ce n'était pas sa faute si ces pauvres filles croyaient qu'il suffirait de lui payer à boire toute la nuit en minaudant à côté de lui pour réussir à se glisser dans son lit. Tout comme il soutenait que ce n'était pas sa faute si avec sa silhouette mince et musclée, ses vêtements à la dernière mode et ses magnifiques yeux bleus il les attirait toutes comme des mouches. Ce n'était pas parce qu'il n'était absolument pas interessé qu'il allait refuser de boire gratuitement quand même.

Bref, il était beau, il avait beaucoup de succès auprès de la gente féminine, il le savait et surtout il en profitait sans le moindre remord même si son comportement avait brisé le coeur de plus d'une demoiselle vraiment accro.

Enfin, Noah en revînt à ce que lui disait Alex. Elle avait l'air plus détendue, ce qui était plutôt une bonne chose.

- A deux ans il n'est pas encore vraiment conscient de ce qu'il se passe vous savez. Je ne pense pas que l'arracher d'un coup à son père serait une bonne chose c'est^sûr mais pourquoi pas une garde alternée pour commencer ? Après tout c'est votre fils, vous pouvez en réclamer la garde auprès d'un juge, elle vous sera accordé si vous montrez patte blanche.

Noah se dandina légèrement sur le banc assez incofortable et jeta un coup d'oeil derrière lui.

- ça vous dirait pas de continuer cette conversation au café un peu plus loin avant que j'aille la marque des latte de ce foutu banc imprimée sur les fesses ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Jeu 11 Fév - 23:35

Quand il demanda si c’était une espèce de secte, elle émit un léger rire. Une secte, elle ne savait pas… Ils étaient pourtant adorable, chacun avec son caractère… Mais bon, parfois, ça arrivait qu’il y ait des « intrus de mauvaise augure » qui s’incruste là dedans.

« Non, c’est juste une maison en commun parce qu’avant nous faisions partie d’une comédie musicale, et notre chorégraphe et réalisateur nous à payé cette villa pour nos vacances, mais il s’avère qu’elle est permanente. »

Elle était triste quand même, car elle ne pouvait plus avoir aucun contact avec les personnes qu’elle appréciait ni même avec son fils, qu’elle avait abandonné, ni rien… C’était vraiment désagréable, et ça l’attristait fortement, mais elle devait se montrer forte et ne surtout pas baisser les bras. Elle se devait ça. Si elle voulait récupérer son petit nounours, elle devait se montrer forte et ne pas baisser les bras aussi facilement.

Il lui parla ensuite d’une solution, à laquelle elle avait pensé mais à laquelle elle avait renoncé immédiatement, car, même si elle le voulait, elle ne pourrait récupérer la garde de son fils, tout simplement parce qu’elle avait fait un abandon volontaire, enfin, du moins, c’était son avis…

« Je sais, et je ne veux surtout pas l’arracher à son père, ni aux amis de son père… Ce n’est pas à 18 mois qu’on peut faire ça à un enfant. Puis, je sais pas si le juge voudra que je récupère la garde de l’enfant… J’ai fait un abandon volontaire à la naissance… Purée… »

Peu après, il lui demanda s’ils pouvaient aller dans un café, car le banc, et il faut l’avouer, était très inconfortable. C’était un banc installé là en attendant que le chantier se termine, alors ce n’était pas évident à supporter pour les jolis fessiers qu’ils avaient.

« Oui, bien sur. »


Elle lui souriait. Elle attrapa son sac et elle se leva, en même temps que le jeune homme et ils se dirigèrent vers le café. En entrant, ils allèrent à une table. Il y avait peu de monde… Ensuite, le serveur arriva pour prendre la commande.

« Une limonade s’il vous plait. »


Elle laissa Noah choisir sa boisson, et ensuite le serveur reparti. Elle continua la discussion qui avait été abandonnée pendant un petit moment.

« Vous croyez que si je vais demander à un juge la garde alternée de mon enfant, même si j’ai fait un abandon volontaire, je pourrais l’avoir ? Mais l’avis du père compte beaucoup aussi, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Ven 12 Fév - 21:56

Noah écouta bien tranquillement Alex mais il ne lui répondit pas tout de suite, préférant d'abord se rendre au Café, ce qui lui permit de réfléchir un peu à tout cela. Il était infirmier, pas juriste. Il n'y connaissait pas grand chose en droit de garde.

Il se commanda un coca, bien qu'il aurait préféré une bière mais il était de service dans la soirée donc nada, puis observa Alex avec un air sincèrement compatissant.

- Pour être franc, j'ai pas fais d'études de droit donc je ne connais pas tous les coups retords que les avocats peuvent inventer. Ce que je sais en revanche c'est que la Mère biologique à des droits et ça, même si le Père n'ai absolument pas d'accord. Donc à priori vous pouvez réclamer une garde partagée de l'enfant.

Noah se tut le temps que le serveur apporte les commande et lui tendit directement l'argent pour régler le tout. Ensuite de quoi, il but une longue gorgée de son coca. La morsure fraîche de la boisson lui fit un bine fou. Il appréciait la chaleur mais avait encore un peu de mal à s'y acclimater.

- Je crois, et c'est juste mon avis, que vous devriez commencer part contacter le père. Demandez à le voir un jour pour boire un café ou autre, discutez avec lui et dites-lui que vous souhaitez revoir votre fils. Peut être qu'il comprendra et acceptera qui sait ?

Il adressa alors un doux sourire à la jeune femme, son regard vrillé au sien.

- Je vous accompagnerez si vous ne voulez aps le voir seule, c'est pas un soucis. Qu'est-ce que vous en dites ?

Dieu sait dans quoi je me fourre moi cette fois-ci, songea-t-il sans cesser de sourire. Certes, il risquait les ennuis mais il avait sincèrement envie d'aider Alex. Elel était seule dans cette galère, cela se voyait. Elle n'avait personne pour l'épauler dans ses démarches alors il ne pouvait vraiment pas la laisser tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Sam 20 Fév - 13:46

Ils étaient donc allés au café. Il était vrai que les sièges étaient un peu plus confortable que le banc qui se trouvait dehors. Mais bon. Elle commanda un Soda et quand les verres furent servis, le jeune homme régla l'addition, sans qu'elle puisse protester.

" Hum..."

Elle écoutait ce qu'il lui disait, toute information était bonne à prendre. Elle savait que si elle voulait récupérer la garde de l'enfant, ça allait être tout sauf simple, surtout avec la bande qu'elle allait devoir "combattre". Dans la villa, elle n'avait plus aucun allié, Dieu sait à quel point elle rêve de revivre en communauté avec ses inconvénients et ses bienfaits.

" J'espère."


Elle espérait, vraiment, d'ailleurs, une petite lueur qu'elle avait perdu quelques mois auparavant commençait à se raviver. Elle espérait sincèrement qu'il comprenne, qu'il l'écoute au moins...

" Non, non, ne vous inquiétez pas. Si jamais ça ne se déroule pas bien, je passerait surement à l'hopital voir si vous y êtes. Mais merci quand même."

Pour le moment, elle voulait tenter de récupérer ce qu'elle avait perdu seule. Si jamais ça ne va pas, elle ira surement demander de l'aide, au moins un soutient moral... Enfin... Elle fini son verre de soda bien frais quand son téléphone sonna. Elle s'excusa et se leva, elle répondit.

A peine deux minutes plus tard, elle revint et elle s'excusa une seconde fois.

" Je suis désolée de vous fausser compagnie mais mon agence vient de m'appeler... Je dois y aller. Encore merci pour tout."

Elle s'approcha de lui, lui fit la bise, ramassa ses affaires et s'en alla. Elle avait le coeur un peu plus léger, maintenant que certains points étaient éclaircis. Elle avait enfin quelqu'un sur qui elle pouvait compter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Dim 21 Fév - 14:59

" Non, non, ne vous inquiétez pas. Si jamais ça ne se déroule pas bien, je passerait surement à l'hopital voir si vous y êtes. Mais merci quand même."
Aux yeux de Noah, il fallait vraiment être malade, dans tout les sens du terme, pour aller de son plein gré dans ce sinistre hôpital. Ainsi, il sortit une nouvelle fois son porte-monnaie, en retira sa carte de visite frachement imprimée avec ses nouvelles coordonnées et la donna à Alex.

- Passez plutôt un coup de fil. Il y a mon fixe et mon portable. Vous pouvez même passer à la maison en cas de besoin, je peux même vous y héberger.

Maman Clark avait pour habitude de dire de Noah que sous ces airs frivoles se cachait un garçon très généreux. C'était plutôt vrai. Même un peu trop parfois et c'était-là une facette de sa personnalité qu'il s'appliquait à essayer de garder le plus caché possible. Mais parfois c'était plus fort que lui. En Iowa il avait même hébergé durant plus d'un mois un SDF qu'il avait soigné à l'hôpital, non sans le menacer de mort à son départ pour si l'idée lui venait de raconter à qui que se soit ce que Noah avait fait pour lui. Noah ne pouvait s'empêcher d'aider les gens autour de lui mais refusait pertinement que cela se sache, tout simplement.

Lorsque le téléphone d'Alex sonna et qu'elle s'éloigna, Noah en profita pour attraper son propre portable pour envoyer un sms à un de ses amis avocat en Iowa. Hey gars, dès que tu as 10 minutes tu peux m'envoyer par mail un max d'info sur le droit de garde ? merci je te revaudrais ça et rangea son téléphone avant le retour de la jeune femme. Après tout, il connaissait 2-3 bases mais ça rstait-là mais il avait des amis qui eux en savaient plus alors autant en profiter.

" Je suis désolée de vous fausser compagnie mais mon agence vient de m'appeler... Je dois y aller. Encore merci pour tout."

- Il y a pas de quoi et hésitez pas a appeler ok ? Même si c'est simplement par envie d'aller boire un café, se serait avec plaisir.

Noah lui rendit sa bise et la regarda s'enloigner tout en terminant son verre avant de regarder l'heure. C'est fou comme le temps avait passé vite, il allait falloir qu'il se dépêche la moindre s'il voulait rentrer ranger les courses et se changer avant de filer. Ainsi, il se releva et, tout si sifflotant, se dirigea vers le parking avec ses cornets.


[RP terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tout parait pourtant si calme... ((PF))   Aujourd'hui à 9:03

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout parait pourtant si calme... ((PF))

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-