Partagez | 
 

 Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Ven 30 Oct - 4:00


Il était une fois...
... Dans un pays très lointain, une jeune femme, jolie, brune, doté d'un regard d'un bleu magnifique, se baladant au grès de ses envie dans la jolie ville de Paris... Cela faisait un peu moins d'une semaine que cette demoiselle avait retrouvé son pays d'origine, et elle avait déjà profité pour revoir tous ses amis qui lui avait tant manqué, ainsi que sa famille. Une journée complète à passer avec son frère, à faire les idiots dans l'aeroport de Paris, passant pour des dingues à danser dans le parking souterrain, la jolie brune vêtu comme en hiver tellement la difference de temperature entre la Californie et Paris était impressionante... Cette première journée avait vraiment très ressourcante pour elle, un grand bol de pur bonheur à retrouver les délires habituels qu'elle pouvait avoir avec son frangin. Il n'avait malheureusement pas put rester plus longtemps avec elle, mais il lui avait promis de revenir la voir, et surtout de venir la voir jouer sur scène, et il fallait avouer qu'elle était impatiente de le revoir... Les jours qui avaient suivis l'avait pas mal occupé, elle avait dût participer à toutes les répititions pour la scène de théatre, son rôle lui plaisait beaucoup, jouer les infirmière sexy l'amusait, et cela se voyait... Mais Clinic ne semblait pas avoir autant de succé que voulu, et les représentation se faisait avec de moins en moins de motivation, et Sarah commençait à drôlement s'ennuyer de sa famille de coeur, mais surtout de sa femme il fallait bien l'avouer... Et d'ailleurs, un sourire ne tarda pas à apparaitre sur le visage de la demoiselle en entendant la sonnerie de son téléphone réservé à Milie, et il ne lui fallut vraiment pas longtemps pour répondre tellement elle était contente de pouvoir lui parler un peu... Elle n'eut le temps de dire quoi que ce soit qu'elle ne put s'empêcher de rire vu ce qu'elle pouvait entendre de ce qui se disait derrière Milie, Deddy semblait être en grande forme en tous cas. Les deux danseuses discutèrent alors pendant un bon moment, prenant des nouvelles de l'une et l'autre, parlant de tout et de rien, et même si d'entendre la voix de sa femme lui rappelait à quel point elle lui manquait, elle lui faisait aussi beaucoup de bien, la reboostant pour la soirée qui l'attendait. D'ailleurs elle était tellement bien à se balader tout en parler à sa brune, qu'elle ne fit même pas attention à l'heure, et se retrouva finallement à devoir raccrocher, ce qui, d'après ce qu'elle avait entendu, tombait très bien pour sa moitié qui avait bien l'intention de continuer de profiter de son séjour à Bora... Sarah était reboosté mine de rien, cette petite discussion lui avait redonné du baume au coeur, et c'était tout sourire qu'elle était rentré chez elle pour récuperer ses affaires avant de filer au théâtre... Elle était super fier d'elle ces derniers jours en ce qui consernait Milie et Deddy, elle avait organisé tout un plan lorsqu'elle avait comprit que sa soeur de coeur ne pouvait être heureuse qu'avec lui désormais, et de savoir qu'elle ne s'était pas trompée, et que tout se passait bien entre eux, la ravissait... Elle fut en retard, évidement, mais ce n'était pas la première fois, c'était très rare qu'elle soit à l'heure d'ailleurs et c'était pour ça qu'elle ne s'était pas réellement préssé non plus... Ils passèrent bien 2h a revoir les scènes, les dialogues, pour être toujours meilleurs, même si la pièce ne marchait pas plus que ça. Mais ce jour là, Sarah était réellement de bonne humeur, et visiblement c'était contagieux, puisqu'elle avait réussit à remonter le morale des troupes, et leur faire réaliser qu'il faisait ça par plaisir, et par amour de ce metier, pas pour avoir la reconnaissance du public, mais pour offrir un spectacle et partager leur passion... Tout le monde avait retrouver le sourire ce soir là, et cela c'était ressentie sur leur representation qui n'en avait été que meilleure. Ils venaient de prendre leur pied sur scène, et ça faisait un bien fou ! Sarah était sortie de scène revigorer, épuisée par ce show, mais pourtant en pleine forme tellement elle avait adoré ça ! Et tout le monde semblait de cet avis au vu de ce qu'elle pouvait entendre... Des rires, des cris, des félicitations à tout va, toute la troupe était heureuse et c'était bon à voir... Et pour que même de sa loge elle puisse entendre tout cela c'est que vraiment tout le monde y allait de bon coeur.. Elle était donc entrain de se changer, lâchant des petits rires de temps à autres en entendant les âneries de ses collègues, mais lorsqu'elle en vint à son démaquillage-remaquillage, elle oublia tout autour d'elle, pour se concentrer sur ce qu'elle faisait... Elle n'était pas vraiment de ces filles superficielles à trop se maquiller et tout, mais elle aimait prendre soin d'elle, et passait beaucoup de temps devant le miroir... Elle était tellement dans son truc, qu'elle sursauta de peur en voyant le reflet d'un homme dans ce miroir. Elle n'avait pas entendu la porte, du coup elle ne savait pas que quelqu'un était avec elle, et se fut avec une main sur le coeur, tentant de reprendre une respiration normal qu'elle le fixait à travers la glace... C'était Yaman, elle avait les sourcils froncés tellement elle ne s'attendait pas à le voir ici, et certainement pour s'assurer que c'était bien lui alors qu'elle était encore incapable de parler... Mais c'était bien lui, et elle ne comprenait vraiment rien... Que faisait-il ici ? En France, dans sa loge... Il devait être à LA, alors quoi ? C'était juste son sozie ? Nan, il ne serait pas là si c'était le cas, pourquoi le sozie de son pote voudrait la voir ? Aucune raison, alors ça ne pouvait être que lui... Un sourire se pointa alors doucement sur ses lèvres alors que son visage se decrispait petit à petit... Elle aurait put lui sauter dans les bras, ou du moins bien plus lui montrer qu'elle était contente qu'il soit là, mais pourtant la seule chose qu'elle fit, fut de le fixer à travers à miroir, à lui sourire sincèrement...


Qu'est ce que tu fais là beau gosse ?
Si vraiment il ne voyait pas sa tête, il aurait certainement put mal le prendre, mais vu comme elle le regardait en cet instant, il ne pouvait que comprendre ce qu'elle pensait... Décidement, cette journée était vraiment très bonne pour la danseuse-comedienne... Une chouette journée à se balader en discutant avec sa siamoise, une soirée au gout de plaisir et joie, et voilà que la fin de soirée semblait se profilait tout aussi plaisante... Elle ne savait pas ce qu'elle avait put faire pour avoir une telle récompense, mais une chose était sûr, c'était qu'elle n'allait pas s'en plaindre...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Mar 3 Nov - 4:02

Quand y’en a marre, y’a malabar, certes mais y’a aussi l’aéroport et le gros n’avion. Yaman avait passé les un an de son fils seul avec lui, bon ce n’était pas terriblement triste, ils s’étaient tous les deux gavés de gâteaux au chocolat et à la chantilly. Mais mine de rien ses potes lui manquaient, tout le monde était bien occupé, et lui il n’avait pas de projet pour le moment. Il avait passé pas mal de temps sur face book, et à force de parler avec mamson il était presque convaincu, son pote lui disait de venir donner un ou deux stages, et qu’il y avait un concours qui se préparait dans le style juste debout, et puis il pouvait organiser quelques Battle. C’était vrai que retourner au pays, délirer avec les potes et en plus se bouger un peu c’était assez tentant. Et puis autre point positif, ses nounous potentielles étaient sur paris déjà, et il avait eu le malheur d’évoquer un éventuel retour en France à sa mère, et là après avoir hurlé de bonheur dans le combiné, elle lui disait qu’elle allait lui présenter plein de jeune femme très bien, il ne pouvait pas rester tout seule avec un bébé si mignon à charge. Et c’est marrant comme dans ses cas là même les soupirs super appuyés ne font en rien changer l’avis de la personne.
Sans trop prévenir, il prenait donc les billets pour le retour en France, un aller simple non parce qu’il ne savait pas combien de temps il allait y rester plutôt que d’avoir une limite, il préférait ne pas en avoir et de se débrouiller pour rentrer.
Il mettait ses plus beaux habits à ilhan, et préparait un bagage pour garder avec lui assez complet, parce que franchement c’était son premier gros voyage avec le petit, et il ne savait pas comment ça se passerait, entre les couches, les biberons, et puis des petits pots qu’il ne savait pas comment il réchaufferait, oh bah il draguerait les hôtesses, à mon avis elles devaient avoir l’habitude.
Comment vous raconter le voyage en bref, ilhan, il était pire que son père et que son tonton deddy réuni, Non parce que franchement à part tenter de l’assommer il en avait fallut de la patience. Quelle idée aussi de jouer à cache cache dans un avion, et en plus c’est que c’est grand un grand n’avion. Mais heureusement pour tout le monde, le jeu l’avait fatigué, et il avait passé le reste de son temps à dormir, et ça ce n’était rien que pour le père…
Une fois en France, yaman était reparti avec ses parents, il y avait passé une partie de la journée avant de se décider à sortir, faut dire que son fils était de nouveau en forme, et il avait un nouveau terrain de jeu à explorer, avec une grand mère à ses basques qui s’émerveillait de tout ce qu’il faisait. Il était parti faire un tour dans cergy, il avait vite retrouvé des potes, organisé un stage ou deux, et il était parti faire la fête. UN truc l’obsédait, à chaque fois qu’il passait dans les couloirs du métro, autant dire très souvent, il ne pouvait pas rater une sexy infirmière avec des yeux de malade, qui était placardait un peu partout. Il n’avait pas encore repris le contact avec son petit groupe d’exilé, mais revoir cette jolie brune en deux d lui donnait envie d’aller se faire ausculter dans sa clinic.
Le lendemain matin, bon d’accord vers midi, l’envie d’aller à la clinic était toujours aussi forte, du coup il se renseignait pour avoir une place, et vu qu’ils avaient un peu de mal à remplir la salle, il en obtenait une facilement. Il s’habillait classe mais simple, un baggy noir, un débardeur, mais alors comme on était plus à L.A et que là à paris il était bon pour une hypothermie, il avait aussi mis un pull, et un manteau. Non mais quelle idée de venir dans un pays aussi froid, pourquoi avant de parler il n’avait pas retenté le jeu autour du globe avec ilhan, ils seraient peut être en Australie à surfer en ce moment même. Bon on arrête de divaguer et on prend place dans la salle de théâtre. Il passait un bon moment, elle était magnifique comme toujours, terriblement attirante dans sa tenue de petite infirmière, et la pièce n’était vraiment pas mal. La fin était arrivée bien trop vite a son goût, il n’avait pas vu le temps passer.
Il se faisait emmener dans les loges, il avait réussi tant bien que mal, et il était devant la porte. Il entrait dans la loge de son infirmière préférée sans faire de bruit, il la regardait dans ce miroir. Il la voyait comme il ne l’avait pas vu depuis un petit moment, terriblement attirante, fallait qu’il le garde en mémoire la tenue infirmière ça lui faisait un effet bœuf. Il souriait intérieurement en l’observant. Et enfin elle le voyait, il ne pouvait se retenir de laisser échapper un large sourire, il venait de lui faire peur. Ou alors c’était l’effet qu’il lui faisait à chaque fois, elle flippait devant lui, pourquoi elle ne venait pas lui dire bonjour, non mais il était tout propre, rasé de près, il n’avait pas l’air d’un terroriste, bah quoi il était devenu repoussant en France lui ou quoi ? Bon le petit film se terminait vite, parce que la demoiselle souriait de nouveau en le voyant, et elle avait un regard des plus pétillant…


Moi, je crois que je suis malade, je cherche quelqu’un pour me soigner…


Il ne quittait pas une seule seconde le regard de sarah dans le miroir. Ils s’entendaient toujours aussi bien, dès qu’ils étaient ensemble tout allait mieux, les soucis s’évaporaient, et il n’y avait plus qu’eux avec éventuellement un peu de monde qui gravitait autours.


Tu saurais pas par hasard où je dois me rendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Jeu 12 Nov - 1:40

Malade ? Vraiment ? Intéressant… Il était donc venu là pour elle, il allait falloir qu’elle cherche à savoir pourquoi mais avant ça elle ne pouvait cesser de sourire tellement elle était contente de voir la tête d’un ami… Ça ne faisait pas longtemps qu’elle était en France, mais la présence de ses potes lui manquait horriblement, du coup de le voir là, mais si ce n’était pas normal vu qu’il devait être à LA logiquement, ben c’était juste super… Elle ne chercha d’ailleurs pas de suite à lui poser toute les questions qu’elle devait poser, au lieu de ça, elle se passa le dernier coup de crayon pour finir sa séance maquillage, et se releva doucement sans jamais le lâcher des yeux, mais toujours à travers ce miroir pour le moment… Le seul instant ou son regard quitta le sien, se fut lors des courtes secondes qui passèrent pendant qu’elle tournait sur elle-même pour finir enfin face à lui pour de bon… Elle s’approcha alors super doucement de lui, le fixant droit dans les yeux, se mordant même la lèvre, jouant l’infirmière cochonne jusqu’au bout tellement elle était sûr que c’était ce qu’il avait sous entendu par cette question… Il voulait quelqu’un pour le soigner ? Il tenait à savoir si elle connaissait quelqu’un pour ça ? Forcement jouant dans un spectacle se prénommant Clinic, et surtout vu le rôle qu’elle avait, il ne fallait pas avoir BAC+5 pour comprendre ce qu’il cherchait à lui faire dire… Il voulait qu’elle réponde qu’elle allait s’occuper de lui, et elle s’approchait de lui dans cet état d’esprit là… Ou pas… Lorsqu’elle fut vraiment collée à lui, le visage à quelque millimètre du sien, lui laissant croire à un beau baiser de bienvenue, elle tourna brusquement le visage pour fixer la porte derrière lui… Elle n’était pas fermé, ce qui faisait que dehors ou dedans on entendait super bien ce qu’il se passait, et se fut donc sans prévenir que Sarah se mit à hurler…

Stéphanie !!! J'ai besoin de toi !!

Forcement en l’entendant hurler de la sorte, d’ailleurs elle avait surement du exploser les oreilles du danseur là mais pas grave hein, tout les gens passant dans le coin à ce moment la firent bon dans le couloir ce qui fit rire Sarah, mais personne ne prêta plus attention à elle que ça, à croire que ce n’était pas la première fois qu’elle se mettait à hurler de la sorte… Sarah continua alors, faisait comme si la prétendue Stéphanie était tout ouïe à ce qu’elle lui disait, vu que Yaman n’avait pas osé se retourner…

Mon pote est malade… Tu voudrais pas t’occuper de lui ?

Elle continuait de fixer derrière lui, le sourire aux lèvres, n’attendant alors plus que la réaction du turc… Il ne devait sûrement pas s’attendre à ca, et elle avait hâte de voir ce qu’il comptait faire… Alors beau gosse ? On fait toujours autant le malin ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Dim 15 Nov - 2:24

Allez savoir pourquoi la température montait très vite entre ses deux là, un rien les mettait en route. Yaman n’avait pas réellement de but en venant en France, non rien de prévu à la base, si ce n’est de faire que sa mère arrête de lui coller des future femmes potentielles dans les pattes, et qu’elle voit qu’il se débrouillait bien tout seul. Oui d’accord il avait une tonne de baby sitter, mais ça il le garderait pour lui. En fait le but tout premier, c’était d’aller retrouver ses potes, oui tout le monde était parti de la villa et il s’ennuyait d’eux. Dans la villa il y’avait toujours tellement de mouvement, de bruit que là il avait commencé à flipper et à se sentir seul. Depuis qu’il la regardait dans son miroir il se rendait compte que ce petit jeu ave elle, et tous les autres ça lui manquait pas mal aussi. Il était heureux de la compter parmi ses amis, et il était très content de s’être bouger pour aller au théâtre, et en plus le coquin il avait dit à ses potes qu’il y allait le lendemain comme ça il était sur ou presque d’avoir la paix.
Il ne quittait toujours pas ses yeux dans le miroir, elle était toujours très sexy, même sans rien, ses yeux qu’il retrouvait avec joie alors qu’il ne les avait perdu de vue à peine dix petites secondes. Ses yeux, il se perdait dans le bleu de ses yeux, et elle savait très bien jouer avec lui. Elle ne pouvait pas l’entendre mais à chaque pas qu’elle faisait en venant vers lui, son cœur battait un peu plus fort. Il la fixait des yeux et tout de suite le jeu reprenait de plus belle, il avait le cœur au bord des lèvres en la sentant s’approcher de lui, il savait bien que ce n’était pas ce qu’on pouvait croire en les voyant. Mais quel mec ne deviendrait pas fou en voyant une femme aussi sexy qui de plus cous a fait fantasmer pendant près de deux heures… dans sa tête le turc avait tout un tas de petit scénario qui se déroulaient, impliquant une belle brune lui, et rien d’autre. Oui elle arrivait toujours à le rendre comme ça, elle lançait son imagination en mode accélérée, elle avait ce don en elle, quand elle se mettait en mode sexy elle pouvait mettre tout le monde à ses pieds. Elle était proche de lui, limite collée à lui, et si il avait voulu l’embêter il aurait pu essayer de lui mordre la lèvre, elle aurait eu l’air maline, mais le jeu lui plaisait tellement.


Elle est douée ou pas Stéphanie ?

Je ne fais pas confiance facilement moi.


Son visage n’avait pas bougeait d’un pouce, il l’observait toujours, sentant son souffle lui effleurer la base du cou, si il laissait libre cours à son instinct de mâle dominant, il lui aurait sauté dessus, il aurait viré la belle tenue qu’elle portait en deux secondes, et il lui aurait montré comment il aimait être soigné. Mais ils étaient juste potes, et ils se cherchaient, qui céderaient en premier. Qui sait si sa stéphanie, n’était pas un stéphane chiropracteur, qu’elle adorerait voir torturer un yaman.
Il approchait son visage encore un peu plus près du sien, ses lèvres déviant légèrement vers le cou de la demoiselle comme si il allait doucement y déposer des baisers brûlants, sauf que non c’était juste le jeu et à part son souffle la chatouillant il n’y aurait rien de plus.


Oui stéphanie je souffre, j’ai besoin d’une infirmière perso…

Comme vous pouvez le voir yaman ne cessait pas le jeu, il avait beau avoir l’air d’un adulte responsable, sage, calme prenant les bonnes décisions, na c’était toujours un grand gosse. Et là il venait de retrouver sa partenaire de jeu favorite …
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Mer 18 Nov - 4:14

Il avait tout un tas de petits scenarios dans sa tête impliquant seulement elle et lui ? Tiens donc... Etonnant... Comme quoi ? Des trucs du style mauvais porno, elle jouant l’infirmière sexy, forcement, et lui le malade à soigner ? Les deux jouant aux docteurs cochons a base de " j'ai mal a la tête…" "Déshabillez-vous !" ? Sûrement un peu de tout ça oui, et même si elle ne pouvait lire dans ses pensées, elle était pourtant sûr que c’était plus ou moins ce qu’il voyait dans sa tête, elle pouvait le voir à son regard, et ça la faisait sourire… Il avait voulu lui mordre la lèvre ? Il n’en aurait pas eut le temps, elle aurait tourné la tête avant, ou bien se serait reculé, parce que le jeu, c’était elle qui le menait, non lui, et ça il allait bien vite le comprendre… La preuve, elle venait de lui hurler dans les oreilles pour faire appel à une amie histoire qu’il est quelqu’un pour le soigner le pauvre… Elle le vit du coin de l’œil s’approcher encore plus d’elle pour amener ses lèvres dans son cou, et même si cela avait entrainé chez elle une bonne bouffée de chaleur, elle ne pouvait s’empêcher de sourire… Il venait de demander si Stéphanie était douée ou pas, mais il ignorait que la Stéphanie en question était bien réelle, et qu’en entendant la danseuse, comédienne, elle était désormais dans le couloir entrain de la cherché… En la voyant, Sarah lâcha alors un simple…

Super douée oui…

Elle savait qu’il allait démarrer au quart de tour, elle le connaissait parqueur, et ça ne manqua pas ! Elle sentit son souffle se faire un peu plus présent dans son cou, l’obligea à se mordre la lèvre tant qu’il ne pouvait pas la voir, tout comme il ne pouvait voir que Steph était désormais à la porte, prête à s’excuser de les déranger, sauf qu’elle arriva pile poile au moment ou Yaman fit son petit one man show à demander réellement de l’aide à la comédienne la pensant surement sortie de l’imagination à Sarah…

Huum… Avec plaisir beau goss, t’as mal ou ?

Biensûr elle était entré dans la loge avec la permission de Sarah, qui, par un simple regard, lui avait demandé de jouer le jeu jusqu’au bout… La brune aux bleus avait alors lâché un rire super franc alors qu’elle s’était dégagé de Yaman comme si ce qu’il lui fait ne lui faisait absolument rien, mensonge évidement, mais ça il ne devait pas s’en rendre compte, et elle était très douée dans la comedie… Elle rejoignit Steph pour se coller à elle et laisser croire qu’elles allaient s’embrasser avant de se mettre à parler en le fixant alors droit dans les yeux…

Peut être que deux infirmière, ça serait encore mieux non ? Imagines ces 4 mains se balader partout sur ton corps musclé…

Tout en parlant, elles avaient laissé leur mains glisser sur leur corps à elle, en se montrant super cochonne, se pinçant les lèvres, et le regard super chaud, autant l’une que l’autre… Surtout que sa collègue était une vrai bombe elle aussi, et la faire la cochonne ça l’amusait autant que Sarah, du coup elle se faisait super plaisir les deux là, jusqu’à ce que Sarah affiche un sourire de vainqueur en voyant l’état de Yaman…

Et ben tu peux ranger ton esprit pervers mon turc, tu serais pas à la hauteur de toute façon… Merci ma poule… On se voit à la soirée ?

La fin de sa phrase étant biensûr pour Stéphanie qui était toute souriante et super fier d’avoir participé à la connerie de Sarah. Elle partit en lui faisant signe que oui de la tête, laissant donc Sarah et Yaman seuls dans la loge de la brune… Elle retourna devant son miroir pour vérifier son maquillage, et se retourna enfin vers le breaker pour lui parler sérieusement cette fois…

Alors, qu’est ce qui t’amène en France ?

Ben ouais, avec tout ça, elle ne savait toujours pas elle hein… Restait plus qu’à savoir si il allait lui dire la vérité ou si il allait encore chercher à jouer… Bien qu’elle voulait vraiment savoir quand même, même si ils avaient bien le temps de parler de tous ça…


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Mer 25 Nov - 19:22

Non mais ce n’était pas drôle du tout, pourquoi, il n’arrivait pas à se contrôler un peu plus. Quoi juste parce que c’était un mec, elles appuyaient sur un bouton on, et lui il tombait en extase. D’accord c’était pour ça que le bon dieu avait inventé les douches froides, et aussi le jogging et le sport. Bon d’accord, mais là le pauvre turc il était pris au piège, complètement attrapé dans la toile qu’elle mettait autours de lui. Non mais là on aurait dit le loup de tex avery, prêt à laisser la langue se déplier au maximum, et le pied qui tape à toute vitesse, prêt à lâcher des yahouuuu. Vous trouvez ça normal qu’une femme puisse se jouer d’un homme comme ça, aussi facilement. Il avait beau essayer de vider son esprit de toute pensée tordue, bah c’était dur, deux heures d’infirmière, des yeux qui vous bouffent, tout le monde comprend le pauvre yaman. Et il n’entrait pas dans le jeu, il y courait, il s’y jetait à corps perdu.
Mince voilà qu’il entendait des voix lui ou quoi, ah bah non la stéphanie était bien réelle, ah bon, ok bon ça il ne l’avait pas vu venir, mais en même temps ça rajoutait du piment, et allez savoir pourquoi ça ne le dérangeait pas le moins du monde le petit turc. Bon le rire franc, là il n’était que sûr qu’elle se jouait de lui, mais est ce qu’un jour il arriverait à renverser la vapeur. En tout cas il ne se laissait pas démonter et seul maintenant, planté en face des jeunes femmes, il regardait la dite kiné.


Là aux yeux…

Non mais il hallucinait , bah voilà il voulait reprendre le contrôle, et déjà avec une il avait du mal, mais deux filles comme ça, associée pour le mettre à terre.

J’imagine bien…Hey stéphanie repart pas j’ai toujours bobo, bon c’est pas grave je te retrouverais, paris c’est pas si grand.
Au fait c’était au dos que j’avais mal, mais c’est pas grave, j’ai même pas le droit d’être soigné moi. Je souffrirais en silence, ah et attends toi…


Il s’approchait d’elle au moment où elle vérifiait son maquillage, juste pour réctifier un léger détail.

J’aurais été à la hauteur, sous estime pas le turc… C’est dommage, tu sauras pas… Peut être que ta copine, ça lui déplaira pas de tester mes forces…


Il s’éloignait avec un petit sourire, non mais il ne pouvait pas s’en empêcher, entrer dans le jeu, s’amuser. Il était ravi de sa soirée, non mais en plus elle ne faisait que commencer, il était content de la revoir, là au moins il n’était plus seul à tourner en rond dans la villa, à regarder son fils foncer dans les meubles, et à faire quelques conneries pour lesquelles stacee porterait le chapeau. Il regardait de nouveau Sarah, en face, bah oui vu qu’elle c’était retournait maintenant elle lui faisait face, logique.

L’avion…

Bah oui quoi qui l’amenait en France, c’était l’avion, si si pour de vrai, et en plus il allait galérer pour rentrer fallait attacher ilhan dedans il n’allait pas courir après éternellement.

Non sinon on m’a proposé de venir pour du boulot, ou du boulot parce que je venais je sais plus pour le coup. Pourquoi, ça t’intéresse de savoir ça ? Tu croyais quoi, que je ne pouvais plus me passer une seule seconde de toi, et qu’il fallait que je vienne absolument te retrouver pour partager ne serait ce qu’une seconde de ton temps…


Taquinerie quand tu nous tiens.



Bah non c’est rien que pour le travail.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Mer 2 Déc - 2:03

Est-ce que ça déplairait à Stéphanie de le tester ? Évidement que nan ! Mais elle ne comprenait pas trop ce qu’il cherchait à faire en lui disant ça, parce que si vraiment il voulait d’elle, il n’avait qu’à la suivre, il ne lui devait rien, alors il n’avait rien pour le retenir ici… Alors c’était quoi ? Essayait-il de la rendre jalouse ? Nan, il n’avait pas de raison de faire ça, si c’était le cas, ça voudrait dire qu’il s’intéresse à elle, et ça, ça faisait longtemps qu’elle savait que ce n’était plus le cas… Biensûr ils étaient attirés physiquement l’un par l’autre, et ça, ça ne changerait certainement jamais, mais de là à chercher à la rendre jalouse, elle en doutait fortement tout de même… M’enfin, elle ne put s’empêcher de lui faire une petite remarque tout de même… Après tout, c’était assez normal, il oublié à qui il parlait là, elle l’avait déjà testé elle, et elle savait plus que bien de quoi il était capable, alors qu’il lui fasse remarquer cela ne put que lui faire échapper un petit rire…

Je t’ai testé beau gosse, et je sais que tu ne tiendrais pas la distance… mais là ou tu as raison, c’est que je suis sûr qu’elle te testerait avec plaisir, alors n’hésite pas, elle est dans la loge d’à côté…

Mais il n’avait pas l’air de vouloir bouger, du coup elle profita pour lui demander ce qui l’amenait en France… L’avion… En l’entendant lui répondre cela, elle ne put faire autrement que de lever les yeux aux ciels tellement elle aurait dû s’y attendre… Il savait très bien qu’elle ne parlait pas de ça, et elle savait très bien qu’il allait finir par lui répondre vraiment, du coup elle attendait la suite, toujours le cul posé contre la table derrière elle, les bras croisé sur sa poitrine, en le fixant, alors qu’il souriait de son ânerie… Comme elle s’en doutait, il avait finit par lui répondre, ou pas… Ben ouais il était incapable de lui dire pourquoi il était là, du coup il retournait, ou du moins essayait de retourner la situation contre elle, en cherchant à lui faire dire qu’elle était persuadé qu’il était venue pour elle… Elle en avait souris, parce qu’elle n’avait pas pensé à cela une seule seconde, se demandant seulement pourquoi il était là dans sa loge, alors qu’elle le croyait en France avec son fils. Du coup sa réponse se fit quasiment automatiquement…

Je voulais seulement savoir pour quelle raison tu étais venu en France, maintenant, alors que ça aurait été bien plus sympa pour toi si tu étais venu en même temps que nous t’as vu. Mais ce que tu viens de dire est très intéressant Yaman… Réfléchis quelques secondes… A aucun moment, j’ai sous entendu, ou bien même, fait comprendre que j’étais heureuse que tu sois là, n’est ce pas ? A aucune moment j’ai donc laissé croire que je pensais que tu étais la pour moi… Mais toi, tu viens de prouver tout seul comme un grand que c’est le cas… Si c’est pas mignon ! Mais je vais faire comme si je ne l’avais pas compris, bien que si tu es la dans ma loge, ce n’est pas pour moi non plus…

Elle lâcha un petit rire avant de lui offrir un beau sourire de vainqueuse et quelque peu moqueuse, avant de bouger pour récupérer son sac à main et ranger les quelques affaires qui trainait de ci et là, avant de se diriger vers la porte…

Aller, suis moi, j’ai une bonne journée à fêter moi !

Tout sourire, elle sortit d’ici sans même regarder s’il suivait ou pas, sachant très bien que ça allait être le cas… Et puis elle savait qu’elle avait toujours tendance à être en retard, mais les autres allaient finir par s’impatienter… Elle ne partit pas très loin pour autant, attendant le turc à la sortit du théâtre… Une fois qu’il fut à ses côtés, elle s’accrocha à son bras pour commencer à marcher en direction du métro…

Direction le ‘N’importe Quoi’ ce soir c’est No Wax, et c’est nous les DJ, t’as ton pod sur toi ?

En effet ce genre de soirée laisse les clients gérer la musique, une clé usb, un pod, ou quoi ce soit et vous devenez le DJ de la soirée. Le turc était donc venu la voir le bon jour finalement, vu que ce genre de soirée ne se faisait qu’une fois par semaine, et qu’après avoir passer des heures sur une scène à jouer la comédie, la brune avait vraiment très envie de danser… Ça lui allait au turc ? En même temps elle ne lui laissait pas vraiment le choix il fallait bien l’avouer…


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Dim 6 Déc - 22:05

Pourquoi il s’amusait comme un petit gamin, va savoir, en tout cas, il avait envie de s’amuser, et il n’allait pas s’en priver. Ok avec ses potes, il avait pu faire le con comme toujours, mais elle, c’était différent, elle avait une sacré répartie, et à chaque fois qu’il croyait gagner un petit point, non elle le remettait en place vite fait, et elle lui faisait comprendre qui était réellement le chef. Et lui au lieu de rendre les armes, non il continuait encore et encore qui sait peut être qu’un jour le bon dieu, euh Allah, lui enverrai les bonnes attitudes…Personne n’avait écrit un livre sur comment dire une phrase bien sortie à sarah Gellé, sans que celle-ci ne trouve à en redire. Peut être que c’était une reconversion possible pour lui, en tout cas il pourrait certainemen t écrire tout ce qui ne marchait pas.

T’as dû mal tester ou tu ne te souviens plus, parce que j’en suis plus que capable.

Pourquoi se vanter pourquoi avec elle, en plus elle le connaissait parfaitement. Peut être qu’avec ses potes, il pouvait plaisanter, et il le faisait comme tous les mecs en groupe. Il n’avait pas besoin de se forcer, mais avec elle ça faisait encore plus naturellement, il se sentait bien et même si il n’avait pas sa réparti ça lui faisait tout seul, ça lui faisait des vacances.

La loge à côté, ok je retiens, on verra pour demain, je ne suis pas encore parti, elle me semble très sympathique en tout cas.

Et forcément, à force de parler de tenter d’avoir le petit sourire de vainqueur qu’elle arborait, c’était lui qui se retrouvait encore une fois à la ramasse. En même temps qu’est ce qu’il pouvait bien lui dire d’autre, oui il se sentait seul à la villa depuis que tout le monde était parti. C’était qu’ils prenaient tous une sacré place, et oui elle lui manquait. Ça voulait rien dire de plus qu’elle était importante pour lui, qu’il s’entendait bien avec elle, elle le faisait rire, et avait toujours de sacré idées de sorties. Il était venu à paris pour ne plus s’ennuyer et pour le moment c’était le cas. Il ne pouvait s’empêcher de rire avec elle, et puis pour se donner une contenance, même si c’était couru d’avance que ça ne marcherait pas.

Non mais rêve pas la vrai raison, j’avais plus de baby-sitter de confiance sous la main, c’est qu’on a du mal à trouver du bon personnel de confiance.

Dis tu fais quoi demain, non pas pour aller danser, non ou alors mieux encore, c’est quand votre day off ici ? Non parce que je ne peux pas toujours demander à ma mère, faut bien qu’ilhan est des vacances aussi, et j’aurais rencart avec la jolie Stéphanie moi. Il t’aime bien en baby-sitter.

Il ne se lassait pas de la mater pendant qu’elle ramassait tout ce qui trainait, ça c’était un avantage non négligeable, que ses potes n’avaient pas, et c’était tellement agréable pour les yeux. Bon bien sûr il faisait ça en douce, sinon il n’aurait pas fini de l’entendre lui faire remarquer ça. A sa petite remarque il ne pouvait retenir un faux air prétentieux, vantard, qui ne lui allait pas du tout.

Mais quand je suis là dans les parages c’est forcément une bonne journée.

Même lui il était incapable de tenir son air jusqu’au bout et il se mettait à rire. Il sortait avec elle, non mais elle n’aller pas le semer avant la soirée en plus. Il souriait en la regardant, un la soirée lui plaisait, deux mais comment elle pouvait lui demander si il avait éventuellement son mp3 sur lui, c’était à se demander si il n’était pas greffer à lui. En plus il avait fait le plein de son avec ses potes, les nouveaux trucs dont ils se servaient pour les défis, et puis des trucs cool pour aller donner ses stages.
Pour toutes réponses il tapotait sa poche où était son lecteur, rempli à bloc. Ils avançaient tous les deux en direction du métro.


Alors mis à part de nouvelles amies sexy t’as vu qui de passionnant depuis que t’as fuis los angeles, avec la moitié des habitants de la villa.

Ouais bien sûr il avait envie de savoir ce qu’ils étaient devenus. C’est qu’il n’avait pas grande nouvelle de son pote mais avec deddy tout était possible, il pouvait avoir paumé son portable sur la plage et être en train de tout creuser pour le retrouver, alors que celui-ci se trouvait dans sa poche basse de baggy.
Ils avaient passés les portes fantastiques du métro, et ils attendaient sur le quai. Il savait qu’il n’allait pas s’ennuyer avec la jolie brune, elle lui réservait toujours pas mal de surprises, et en plus ses collègues semblait sympa et déjanté, tout ce qui lui fallait avant d’aller bosser. Et en plus il avait envie de danser, il n’avait pas fait de soirées depuis un bail, avec ses potes la veille, ils avaient bu, étalés dans des canapés et fait des paris de plus en plus cons, pour finir par faire des films qui atterriraient sous peu sur you tube.

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Jeu 31 Déc - 20:28

Il était là pour qu’elle joue les baby sitter… Mais biensûr ! Elle avait levé les yeux au ciel tiens ! Par contre il avait raison sur un point le turc… Ilhan adorait la brune comme baby sitter, et ça tombait plutôt bien vu qu’elle l’adorait elle aussi, du coup tout se passait toujours super bien avec lui, et elle aimait lui apprendre des petites bêtises à faire à son père il fallait bien l’avouer, même s’il ne savait pas vraiment que ca venait d’elle le pauvre… En tous cas tous ce qu’il venait de dire l’avait bien fait sourire, mais elle avait mieux à faire que de continuer de jouer à celui qui réussira à faire parler l’autre, enfin pas vraiment mais il fallait quand même qu’elle récupère toutes ses affaires et qu’elle aille fêter cette belle journée… Elle lui fit donc part de cette envie tout en l’entrainant avec elle vers la sortie du théâtre, et biensûr il ne put faire autrement que de se venter une nouvelle fois… Il n’était vraiment pas croyable ce mec, elle faisait partie de ceux qui le connaissait le mieux, et pourtant il ne pouvait s’empêcher de faire le malin avec elle, mais ca ne lui déplaisait pas, elle trouvait ça rigolo, et puis dans le fond, c’était un peu leur marque de fabrique à toutes cette petite bande d’amis, le fait de se venter, et de s’envoyer des piques à longueur de temps, ils s’ennuieraient bien trop si jamais il arrêtaient de le faire… La preuve, elle ne put faire autrement que de répondre à cette petite remarque…

J’ai surtout eut le droit à plus de 2h au téléphone avec Milie, et ont a fait une représentation de malade ce soir… Tu n’y es pour rien beau gosse !
Bon ça c’était un peu faut parce qu’il faisait quand même beaucoup partie de sa bonne humeur, mais ça il ne fallait pas le dire biensûr… Et puis en parlant de Milie, elle venait de se rendre compte qu’elle ne savait pas du tout si le turc était au courant que la danseuse était à Bora ou non, il fallait peut être éviter qu’elle gaffe après tout, mais elle ne pouvait pas mentir non plus… Bah elle verrait bien si jamais il lui en parle ou pas après tout… En attendant ils avaient du chemin à faire ! Et comme elle s’y attendait, Yaman avait bien l’intention de prendre des nouvelles de tout le monde, mais elle ne répondit pas de suite, préférant attendre d’être bien installé dans le métro pour le faire…

On est allé faire un tour à Cergy en arrivant, du coup on a vu Abka, Sofiane et toute la bande, mais je pense que tu es allé les voir n’est ce pas ? Quoi que… T’es là depuis quand ? T’es allé les voir hein ? Ils vont te tuer s’ils savent que t’es là mais que t’es pas allé les voir…
Oui elle se laissait emporter rapidement la pauvre, mais ce n’était pas de sa faute, vu comment tout le monde avait réagit quand ils y étaient allés Laura, Peter, Sofiane et elle, elle était certaine de ce qu’elle avançait… Et puis elle savait qu’il le savait aussi, c’était un peu un code d’honneur chez eux, être les premier que chacun d’entre eux devait aller voir lorsqu’il se retrouvait dans le même pays, ou la même ville… Donc au fond, elle se doutait qu’il avait d’abord était voir sa famille, et ensuite ses potes, mais elle voulait quand même s’en assurer… Et puis d’après ce que la madame venait d’annoncer dans le micro, il leur restait encore trois stations avant de descendre, ça leur laissait donc le temps de causer un peu mieux, non ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Jeu 7 Jan - 4:01

Pourquoi il ne pouvait pas s’empêcher de la taquiner, oui parce qu’il était comme ça avec tout le monde, peut être qu’elle c’était encore pire, elle avait la meilleure réparti de tout le groupe. Non mais en plus elle était super comme baby sitter, et elle ne prenait pas cher en plus. Non et puis, on va aussi rajouter le couplet il avait confiance, et il ne laissait pas son fils à n’importe qui, enfin il notait quand même que le mini monstre arrivait à faire de drôle de trucs que ni lui ni le tressé ne lui avait appris. Bon il était peut être doué d’une intelligence supérieure, et il était capable de trouver tout seul des bêtises à faire va savoir. Tiens faudrait qu’il lui raconte qu’il avait faillit pousser un hôtesse de l’air au saut sans parachute, et qu’il avait bien compris que sa grand mère était gaga de lui et qu’il pouvait en faire ce qu’il voulait, à ce rythme là , il allait devenir une vraie paris hilton, en masculin, en sexy, en vrai beau gosse, et en moins con… Bref pour le moment même si il était fier du moindre exploit de son fils, il n’avait pas envie d’en parler, na il avait envie de se la jouer potache avec la jolie brune, et il y arrivait bien, en tout cas ils passaient un bon moment et ce n’était pas prêt de s’arrêter.


Mais ouais non mais si tu veux je vais avec madame là bas hein madame…oh oops je voulais dire monsieur na cache moi sarah…Je vais encore me faire remarquer tsss.


Oui à peine arrivais dans le métro il lâchait une connerie, non mais il était intenable, yaman le boulet, rah ils en avaient tous l’habitude aussi maintenant, ça faisait parti de son charme. Non mais à décharge le monsieur il aurait fait une jeune femme potable, un peu de rouge à lèvres de truc aux yeux et il pouvait faire une belle illusion.

Dis si tu préfères les coups de fil, la prochaine fois je t’appelle et je reste à la maison…Et je mail à steph de venir me soigner à domicile…

Ah ouais vraiment impossible le mec, lourd non, juste égal à lui-même et normalement ça la faisait rire. Ouais sauf que là il avait dû enclencher par erreur le bouton sarah non stop. Il avait une place à côté d’elle, et il la regardait, il essayait d’ouvrir la bouche ah ouais mais non, mais vas y je peux te le dire mais sarah euh laisses moi parler roh. Il regardait d’un peu plus près pour voir si y’avait un bouton d’urgence, mais apparemment, ses parents avaient oublié ça sur le modèle de base, faudra qu’il les prévienne un jour, non mais ça pouvait être utile. Ah ça y est une pause et c’est pas pour respirer.

Je me suis fait chambrer dès mon arrivée. Je suis descendu faire un tour dans le quartier, tu me diras déjà l’arrivée avec le nain, on ne pouvait que me voir. A peine redescendue de chez ma mère, qui m’a enguelé par la fenêtre, j’avais l’impression d’être redevenu un gamin. On s’est bien marré. Ils m’ont pas dis ils vous avaient vu. A moins que les cinglés c’était peut être vous… faudra je demande des précisions, après demain je vois le boss pour organiser en détail…

Oops c’était vraiment contagieux le on parle trop. Elle allait finir par le prendre pour une pipelette, bon c’est vrai faut pas se mentir, il pouvait l’être parfois. Encore trois stations, le temps de se saouler de paroles avant d’aller danser. Et faut dire que de rester coincer dans le métro ça lui donnait une folle envie d’aller remuer ses guiboles. Non il n’avait pas envie de pisser à remuer comme ça, à ne pas pouvoir tenir en place, non il avait juste hâte d’y être.

Et vous avez fait quoi de beau entre filles à paris ? des folies ou pas encore ? Laura m’a juste envoyer un sms pour dire ça se passait bien avec ses parents…
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Mar 19 Jan - 4:57

Heum… Elle n’avait pas trop comprit pourquoi il était entrain de lui dire ça là mais pas grave hein, c’était peut être sa réponse au fait qu’elle lui faisait savoir qu’il n’était pour rien dans son bonheur du jour, enfin c’est qu’elle disait en tous cas, mais que la seul responsable était Milie et son coup de fil, qui sait… De toute façon, elle n’allait pas chercher à en savoir plus, et préféra faire comme si elle n’avait rien remarqué, et puis continuer la discussion l’air de rien, abordant alors le sujet de leurs potes de Cergy… Elle avait été super contente de les revoir tous, ça c’était clair et net, d’autant plus ceux qu’elle n’avait vraiment pas vu depuis pertpet’, comme Abka par exemple… Ils avaient tous parlé et fait les cons pendant un bon moment avant qu’elle n’arrive à joindre son frère, et qu’elle passe donc le reste de la journée avec lui… Normal en même temps, il était hors de question qu’elle soit en France sans voir son frère… C’était juste impossible ! Enfin bref, elle était donc entrain d’expliquer vite fait tout cela à Yamson, et forcement une fois qu’elle eut finit sa phrase, le turc avait enchainé, normal dans une discussion en même temps… Mais voilà Sarah ne l’écoutait plus vraiment… Non elle était passée en mode beug complet… A croire que Deddy avait déteint sur elle a force de passer du temps avec lui… Yaman venait de lui poser une question ? Elle allait lui répondre, enfin sûrement un jour… Sauf qu’au lieu d’ouvrir la bouche pour dire quoi que ce soit, ben elle, elle avait le regard qui s’était posé sur une affiche qu’elle n’avait pas vu depuis super longtemps ! Ben depuis qu’elle était à Los Angeles en fait… Elle n’avait remarqué ce lapin que dans les métros de Paris, et du coup de le revoir là, ben ça la faisait sourire… Elle était en beug total sur ce truc, à fixer le moindre détail de cette pub protectrice adressé sûrement plus aux enfants qu’aux adultes, mais il fallait croire qu’elle avait gardé son âmes d’enfant la miss, parce qu’il était vraiment très dur de la faire revenir sur terre là hein… C’était même presque sûr que même s’il passait sa main devant ses yeux elle ne réagirait pas, enfin si, faut peut être pas pousser… Quoi que… Elle était juste entrain de se dire que cette affiche n’était pas très réaliste en fin de compte… D’après elle, si les portes venait à se fermer sur ses doigts, ca ferait surement bien plus mal qu’un pincement hein, mais en même temps elle ne s’était jamais amusé à mettre ses doigts sur la porte en attendant de vois si c’était vrai ou pas, et elle ne comptait pas le faire, donc bon… Elle se demandait aussi pourquoi un lapin ? Nan mais sérieux, vous avez déjà vu un lapin dans le metro vous ? C’était quoi le rapport avec les enfants ? La petite taille ? Bah c’était bon pour Yaman ca alors ! Sauf que c’était elle qui était entrain de beuguer la dessus et non lui.. Se fut donc après bien 10 minutes à avoir le regard dans le vide ou presque, qu’elle se mit à secouer la tête pour se réveiller en quelque sorte, alors qu’elle lâche un petit rire, avant de poser son regard un peu perdu sur le danseur pour se rendre compte qu’il la regardait bizarrement désormais…

Pardon tu disais quoi ?
Elle offrait un big sourire du style « mais nan j’étais pas à l’ouest du tout ! » attendant qu’il lui répète la question ou du moins ce qu’il lui avait dit, alors que son regard souriant s’excuser gentiment de son égarement… Il n’allait pas lui en vouloir hein ? Nan, elle le connaissait, elle savait qu’il ne pouvait pas résister à son regard de toute façon, du coup elle en abusait, il fallait bien l’avouer… Une fois qu’il lui eut redit ce qu’il venait donc de lui expliqué, bien qu’elle se doutait que du coup il avait fait un résumé de son résumé par flemme de tout redire, elle lui répondit enfin…

C’est possible que ce soit nous oui, on a fait pas mal de conneries, et puis on était tellement content de les revoir qu’on leur a un peu sauté dessus les pauvres… Pour ce qui est de ta mère, et ben… Tu avais fait quoi comme connerie encore ? Les mamans ont toujours une bonne raison pour crier !
Oui, oui, elle était bien entrain de lui faire savoir qu’elle était sûr que sa maman avait raison de lui avoir mit la honte de la sorte, mais il put comprendre à son sourire qu’elle rigolait biensûr, alors qu’elle ne cessait de parler…

C’est cool pour le boulot, ca te fera du bien de redanser avec les Wanted un peu, ils doivent te manquer non ? Quand aux filles, ben heu… Pourquoi au pluriel déjà ? Il y a que Laura qui est venu !
Ben voilà, c’était malin tient ! Elle s’était tellement évadé avec son lapin qu’elle en avait oublié qu’il n’était sûrement pas au courant pour Milie, et que du coup elle était peut être entain de lui apprendre d’une façon un peu trop choc… Quoi qu’elle n’avait pas dit grand-chose là, juste que Milie n’était pas en France avec eux, mais c’était sûrement beaucoup trop déjà… De toute façon il aurait bien fallut qu’elle finisse par lui dire un jour ou l’autre, elle aurait juste aimé que se soit le plus loin possible dans leur discussion, mais surtout qu’elle annonce ça d’une manière un peu plus douce tout de même. Il y avait pire pour apprendre cela, elle était bien d’accord, mais bon… Du coup elle était là, à le regarder, essayant de voir si il avait capté ou pas ce qu’elle venait de lui dire… Alors ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Ven 29 Jan - 2:15

Non mais si c’était gentil ça, il était en train de lui parler de choses super importantes, bon peut être pas mais pour le principe, et elle, elle était à la limite de baver devant une vitre. Non mais elle avait quoi là, la seule chose qu’il voyait c’était le lapin crétin, oui celui il fait que des conneries, avec ses potes ils l’appelaient deddy le lapinou. Oui le boulet qui se prend les pieds en rentrant dans la rame du métro, ce lui qui reste comme un con devant la porte ouverte et qui quand il revient à la réalité, ressort mais extrême limite. D’ailleurs ils s’attendaient tous un jour à le voir en train de courir avec le métro le dos de la veste coincé entre les portes. Bref il ne comprenait pas le pourquoi du comment elle était en mode youplaboom non parce que cette affiche elle était là depuis des lustres, y’en avait même où le lapin portait une petite tenue en cuir des plus sympathique. Bref elle était peut être malade la demoiselle, de toute façon il était à deux secondes de lui prendre les deux mains, pour qu’elle les serre afin de savoir si elle faisait un avc ou pas. Attendez ça pouvait arriver à n’importe quel âge, et on sait jamais avec le voyage en avion, le surmenage avec la pièce et tout ça.
Il la regardait avec des yeux tellement grands ouverts, qu’ils allaient finir par lui sortir de la tête. Il s’amusait même à lui passer la main devant les yeux de temps en temps, mais visiblement elle restait dans son monde. Ou pas…


Oh moi je disais juste que je vais passer maire de Cergy, que je vais me maquer avec miss paris, et que c’est Geneviève notre témoin.

Tsss du coup, il lui répétait ce qu’il avait réellement dis, non parce que ça, c’était pas franchement crédible. Non mais voilà qu’elle se mettait du côté de sa mère, non mais il n’avait rien fait en plus. Promis juré il était sage.

Tu parles elle voulait vérifier que j’étais bien habillé pour pas attraper froid, ceux à quoi la mère de sofiane a gueulé pour savoir si il n’avait pas encore oublier ses clefs. J’ai cru qu’elles allaient toutes s’y mettre.

Il rigolait, non mais de toute façon même pas ils pouvaient se charrier entre eux la dessus, parce leurs mères étaient toutes susceptible ou de crier un coup si elles les voyaient encore tout près, ou de les appeler aux portables pour vérifier un détail ou un autre. Et yaman il en dirait encore moins la dessus parce que franchement il n’arrêtait pas d’appeler les baby-sitters de son gosse, il serait encore pire.
Elle lui parlait du boulot, mais vite il le zappait pour un détail, il s’était passé quoi, pourquoi seule laura était venu, il avait l’impression d’être largué là. Alors soit il était un vrai boulet et il n’avait pas compris un traitre mot de ce qui s’était raconté, ou alors y’avait eu un changement de programme, et là il se demandait pourquoi il n’était pas au courant. Enfin il n’allait pas tarder à le savoir parce qu’il n’allait pas se gêner pour demander.


Que laura, bah milie elle ne venait pas avec toi ?

Il avait le sourcil à la Christophe maé, bon après tout la portugaise faisait bien ce qu’elle voulait, c’était juste qu’il était persuadé que les filles partaient faire des folies ensemble sur paris… Bref ils étaient dans le métro et il en profitait pour parler de ça avec elle, avant d’aller faire la fête et de danser. Bon comme si il ne le faisait jamais ça. Mais ça faisait longtemps qu’il n’avait pas fait la fiesta à paris et ça lui manquait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Mer 3 Fév - 1:56

Le coup du maire de Cergy marié à miss Paris l’avait fait rire il fallait bien l’avouer alors qu’elle s’excuser du regard en se mordillant la lèvre offrant alors un visage irrésistible pour qu’il ne lui en veuille pas biensûr, mais aussi pour qu’il lui répète le tout, ce qu’il fit, et ce qui prouva alors qu’elle pouvait vraiment faire ce qu’elle voulait de lui en un battement de cil… Bon ok il n’y avait rien qui le prouvait là, il s’était juste montré poli, mais elle avait le droit de rêver nan ? Ben si alors elle se disait que s’était grâce à ça parce que ça lui plaisait de le penser, et elle l’écouta parler cette fois ci en le regardant lui histoire d’éviter tout autre beugage. Evidement elle prit la défense de madame Okur, déjà parce que s’était quelqu’un qu’elle avait toujours apprécié, mais aussi parce que les mamans avaient toujours raison de fâcher leur petit garçon, même si là c’était surtout pour faire sa chieuse face à lui. Elle laissait son côté contradictoire prendre le dessus juste pour l’embêter un peu, alors que son sourire et son regard joueur la trahissait en deux secondes tellement s’était flagrant qu’elle s’amusait tout simplement… Puis vint alors le sujets de Milie, ou plutôt de leur voyages entre filles qui avait été quelque modifié par Sarah et son esprit matrimonial pour le coup, même si ça elle se devait de le garder pour elle pour le moment, même si elle savait très bien que son stratagème pour réunir Milie et Deddy avait marché d’après le coup de fil de sa femme qu’elle avait eut un peu plus tôt… Mais Yaman était au courant de rien de tout ça, à vrai dire mis à part Deddy, Milie et elle-même, peut être Sofia par Deddy, personne n’était au courant de cela, Sarah avait prit la peine de trouver une excuse pour expliquer l’absence de Milie à tout le monde ce qui permettait de laisser tout le monde dans le flou histoire d’éviter des prises de tête inutiles pour le moment… Sauf que du coup en exposant le fait que Laura était la seule à être en France avec Medhi et elle en ce moment, et bien elle fit comprendre au turc que sa femme n’était plus de la partie, et il était donc temps de ressortir le petit mensonge pas si mensonger que ça…

Je te l’ai pas dis ? Milie est partie à Bora pour me sauver la vie ! J’avais un clip à tourner là-bas, et vu que j’ai été engagé pour Clinic, le tout se passant en même temps, je me suis retrouvé dans la merde et Milie a eut la gentillesse de me remplacer… Du coup elle se la coule douce sur une île paradisiaque pour toute la semaine, pendant que nous on se caille à Paris…
Elle lâche un léger rire parce que c’était vrai que la situation était rigolote à imaginer, Sarah perdant l’occasion d’aller se dorer au soleil pour se retrouver dans le métro à beuguer sur une affiche de lapin, certes en charmante compagnie, le contraste était plutôt rigolo non ? Pour elle oui en tout cas, mais elle ignorait que Yaman savait que Deddy se trouvait sur Bora aussi, et que du coup ce n’était pas très sûr que son petit truc le fasse rire là… Enfin en même temps elle n’en savait rien hein, mais histoire d’éviter toutes questions, bien que si il voulait vraiment les poser il n’allait pas se gêner, elle reprit la paroles rapidement même si elle ne savait pas du tout quoi dire…

Je crois qu’on descend à la prochaine, ou peut être celle d’après… Non… Si… Non je sais plus… Arf, je vais regardé sur mon téléphone !
Vive l’Iphone et ses nombreuses applications ! Besoin d’un bon resto pas loin de vous ? Il y a une application pour ca… Besoin d’un trajet de voiture ? Il y a une application pour ça… Et ben c’était pareil pour les circuits de métro, il y avait aussi une application pour ça… Enfin bref on s’en fout… Elle était donc tranquillement entrain de tapoter sur son téléphone pour ouvrir les circuit de métro même si elle n’en avait pas vraiment besoin, espérant seulement qu’il y croit, après tout elle était comédienne, elle devait bien être crédible non ? Bah il fallait espérer parce que ne sachant pas du tout à quoi s’attendre, elle préférait faire la meuf qui est vraiment perdu dans le métro de Paris alors qu’elle y avait vécu des années durant… Au pire elle ferait marché son côté bordelaise de naissance pour la sauver, ca pourrait peut être marcher non ? Bah il ne restait plus qu’à attendre… Alors Yaman ? On réfléchit à Deddy/Milie ? On se fait avoir par la fausse perte de route de Sarah ? On fait quoi ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Ven 12 Fév - 3:11

Fallait peut être qu’il l’emmène voir un médecin, non mais elle était peut être désorientée, et c’était le premier symptôme de sa grave maladie. Bon Il reprenait bien vite son petit speech pour lui expliquer le pourquoi du comment. Heureusement qu’il ne devait pas lui expliquer comment on fait les bébés sinon ils allaient faire une paire de fois le tour en métro, parce qu’il ne s’en sortirait jamais. Bref alors que calimero lui racontait son petit retour à paris, et forcément elle prenait la défense de sa mère. Non mais comment elle pouvait faire autrement. Elle lui faisait toujours ça, alors comme d’habitude, il lui faisait une petite grimace, tsss ce n’était pas qu’il raffolait qu’on le plaigne, mais il ne pouvait pas s’empêcher de jouer à la taquiner aussi. Sauf que la taquinerie s’arrêtait vite, il ne comprenait pas tout ce qui se passait.
Il en était arrêté au stade où les filles partaient à paris et devaient faire la fiesta, et en fait quand il arrivait bah non. Bon il n’avait pas dit qu’il venait, il n’avait même pas prévu de les retrouver à paris, il avait pas mal de chose à faire, et il ne savait pas s’organiser, enfin si il savait, mais là avec ses potes ça changeait tout le temps. En habitant avec deddy, donc en étant tout près de lui il pouvait le voir facilement, limite il pouvait le croiser entrain de sortir ses poubelles, du coup il en avait presque oublié qu’ils étaient tous comme ça. D’un jour sur l’autre les plannings pouvaient changer très rapidement, et plus d’une fois en prime. Enfin là ce qui le préoccupait le turc c’était que milie ne soit pas là et qu’elle soit à bora, oh elle n’était pas obligé de lui en parler, ils ne se devaient rien à l’autre, ça lui faisait juste bizarre.
Il laissait sarah parler, pour une fois c’était lui qui ne la suivait pas et qui était perdu dans un beugage. Enfin plus qu’un beug, c’était surtout qu’il était parti en mode pensée. Il savait déjà que deddy était à bora dans les rares sms qu’ils s’étaient envoyés il lui avait dit. Ce qu’il savait aussi c’était que la communication était distante entre eux, mais il ne comprenait pas pourquoi. Alors c’était quoi le souci, ils étaient ensemble et s’amusaient ensemble sans rien de méchant, et ils ne voulaient pas lui dire histoire de ne pas faire des histoires, ou alors y’avait de quoi faire des histoires et fallait pas lui dire.
En moins de 5 minutes il se faisait plusieurs films qui partaient dans 20 directions différentes, et là ça ne se calmait pas. Il allait finir par être parano ce garçon. Il essayait de passer à autre chose. Mais bon il lui fallait un peu plus de temps que ce qu’il ne souhaitait, il ne voulait pas que sarah aie le sentiment qu’il la zappait complètement.


Et laura elle est bien là, ça se passe comment pour elle, avec Medhi ça allait ?

Oui bah il était pas franchement monté pour passer du coq à l’âne comme ça en un clin d’œil et il se demandait qui était au courant et surtout qui savait quoi…Bon il n’allait pas passer son temps la dessus parce qu’à la saint glinglin il serait encore là en train de se demander ce qui se passait réellement, et en plus il avait le pressentiment qu’il ne serait jamais vraiment ce qui se passait, il ne voulait peut être pas le savoir en même temps. Bon on va dire que ça ne le regardait pas, et que pour sa santé mentale valait peut être mieux qu’il passe à autre chose. Il n’avait pas envie de perdre sa soirée, c’était franchement bien parti ce serait dommage de s’en arrêter maintenant. C’était à peu près à ce moment là que sarah découvrait semble toute, les subtilités de l’i phone… Bon il ne pouvait pas tout comprendre, faut dire qu’il avait raté un petit passage de son histoire perdu entre l’ailleurs et l’au-delà…Bref il se rapprochait de son oreille pendant qu’elle se concentrait au maximum sur son i phone.

Euh depuis quand tu te perds dans le métro, je commence à flipper avec toi…

Bon d’accord il ne flippait pas du tout, il était même presque sûr qu’il pouvait aller au bout du monde avec elle, qu’elle perde la route et qu’ils se retrouvent complètement isolés, il était sûr qu’il passerait un moment avec elle. Ils riaient toujours ensemble, et ils se comprenaient…Bon alors elle a une application pour lui répondre, où il allait se trouver obligé de lui prendre son téléphone et courir avec dans la rame de métro… ? Il était capable de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Dim 21 Fév - 21:33

Elle se rendait bien compte que cette discussion n’était pas la meilleure à avoir avec le turc, mais en même temps elle ne pouvait pas lui mentir et lui dire que Milie était bien là, si jamais il cherchait à la voir, il y aurait souci, et tout le monde sait bien que Sarah est au courant de tout en ce qui concerne sa femme, ou presque tout, mais le principal en tout cas, donc là s’était impossible qu’elle ne le sache pas. Bref, s’était mieux de lui faire savoir que la danseuse était à Bora, et biensûr elle ressortie le même mensonge qu’elle avait put dire à Laura, et à Milie d’ailleurs au début, comme ça, tout le monde est d’accord sur le comment ça s’est passé, et elle, elle ne se perdait pas dans quinze milles mensonges différents et finir par ne plus se souvenir ce qu’on a dit et à qui… La pas de soucis, elle sortit son blabla, et chercha de quoi changer de sujet rapidement pour ne pas avoir trop de questions auxquelles répondre, mais s’était sans compter sur le turc qui avait visiblement réagit plus vite qu’elle ne s’y attendait…

Ben écoute au dernière nouvelle elle était là oui, et pour Dimé je sais pas du tout, ça avait l’air d’aller…
Il fallait dire qu’elle n’avait pas vraiment eut le temps de passer beaucoup de temps avec eux, le jour de leur arrivée seulement après quoi elle avait du bosser, bosser, et bosser encore, donc les visites amicales n’était pas des plus simples… Ne voulant pas revenir sur le sujet Milie, Sarah n’avait pas laissé le temps au turc de dire quoi que ce soit de plus, et avait paré de l’arrêt qu’il devait prendre pour aller à cette soirée No Wax, laissant penser qu’elle était un peu perdu, et s’amusant à surjouer le tout avec sa superbe application sur son I-phone. Son stratagème avait visiblement marché vu qu’il ne parla de rien d’autre que ce qu’elle était entrain de faire, ce qui la fit sourire d’ailleurs avant qu’elle ne lève le regard sur lui…

Depuis jamais… Mais je kiffe me servir de ce téléphone !
Elle laissa entendre un petit rire pour bien faire passer le tout, se doutant que maintenant il n’allait pas revenir sur le sujet précédant et qu’elle pouvait donc arrêter de stresser… Enfin elle l’espérait parce qu’en vrai elle n’en savait rien du tout, mais au pire elle improviserait, après tout elle est comédienne, elle devait bien savoir trouver des truc à sortir sans avoir à réfléchir quinze ans…

Aller, bouge ! On descend là…
Elle le poussa gentiment, bien qu’assez pour qu’il fasse un petit mouvement, même si elle savait très bien qu’elle n’avait pas assez de force pour bouger complètement cette masse de muscle, mais il n’allait pas jouer au plus fort ce coup ci, à moins qu’il veuille rater l’arrêt et que du coup il doivent galérer pour revenir au bon point… Elle le laissa donc se lever, et lui passa devant pour aller vers la porte, et sortir dès que les portes s’ouvrir, avant de passer son bras sous le sienne et l’entrainer avec elle du côté de la bonne sortie, et respirer un bon coup d’air frais qui faisait du bien au poumon…


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Mer 10 Mar - 0:05

Il était un peu perturbé le petit turc, non mais il n’avait rien espéré en venant à paris, il voulait juste faire la fête. L’anniv de son fils avait été un peu déprimant, ils étaient seuls et ce n’était pas des plus agréable, alors il était parti pour un retour aux sources et un besoin fou de retrouver ses proches. L’histoire que lui donnait sarah était plausible, pendant un moment il avait eu envie de poser pleins de questions, d’en savoir plus, elle était à la fois précise et vague. Enfin il n’avait pas vraiment envie d’avoir des détails, juste pour laura, il lui enverrait un texto pour savoir comment ça se passait et si elle voulait un petit câlin en prime. Bref il n’avait pas envie de se prendre la tête plus, il avait envie de s’amuser avec sarah, de faire la fête comme il le faisait toujours. Alors pour le coup tant pis pour les histoires, et surtout ses questions qui restaient sans réponses, sarah venait de le faire rire, et il avait envie de continuer.

Non mais vas y bientôt tu vas me dire que ce gadget est mieux qu’un mec… Paris t’as rendu geek ou quoi ? vas y passes le que je vois si y’a une application pour trouver une jolie fille…

Il essayait de lui piquer son téléphone mais à ce jeu là la demoiselle était vraiment douée, elle arrivait à le garder, rooh mais pas drôle papa était de sorti sans enfant, il avait bien le droit de draguer. Bon à espérer aussi que personne dans la rame de métro ne se retrouve à la soirée, non parce que là pour sur il était grillé. Oh quoi passé trente ans on a plus le droit d’embêter les filles, non pas possible. Bon forcément en regardant les gens à avec un sourire à la con, euh non pardon à la salem, pas sûr qu’il marque des points, mais pourquoi elle le laissait pas jouer avec son i phone, pff même pas grave il s’en achèterait un et même pas il lui prêterait. Bon fallait d’abord qu’il apprenne à ilhan non on ne met pas le téléphone de papa dans les toilettes, ni dans la piscine, et on le lance pas ce n’est pas un yoyo y’a pas la ficelle pour amortir le choc. Pour le moment suffisait de le mettre à un mètre du sol, oui là yaman pouvait encore l’atteindre mais pas son fils.
Bref le trajet n’était pas très long et à chahuter doucement comme ça, ils étaient près de la sortie. Bon sauf que le turc était encore en mode je fais chier le monde, et sarah avait beau lui faire signe très délicatement de se magner le cul pour se lever, il prenait plus que son temps, d’un air de dire non quoi maintenant t’es sûr. Bon heureusement il se souvenait très bien les galères du métro parisien et il n’avait pas envie de se taper tout paris intra muros en version souterraine. Ils ressortaient enfin du métro, et ils se retrouvaient dans le bon air pur , enfin dans la pollution parisienne, mais franchement après l’air restreint du métro, et l’ambiance surchauffée qu’on pouvait y sentir, c’était aussi bon qu’une bonne bouffée d’air frais.
Euh c’est où qu’ils allaient déjà, non parce que yaman là il avait envie d’aller à gauche, mais si ça se trouvait, ils allaient se perdre, et plus jamais ils ne s’en sortiraient il resterait prisonnier de paris, sans aucunes possibilités de sortie, alors ils feraient une société à eux deux, hum ça restait une solution plus qu’acceptable pour lui, seulement si ils faisaient venir son fils.


Bon d’accord, je sais pas où on va, faut je m’achéte un téléphone i tech comme toi c’est ça…Non j’ai mieux, je me paye une jolie guide, ça c’est la classe.

Yaman boulet ? Oui encore et toujours, mais ça le faisait rire, y’avait rien à faire ça l’éclatait. Depuis quelques heures maintenant, il avait gardé un sourire sur le visage sauf à de rares occasions. C’était ça l’effet clinique il allait en reprendre plusieurs piqures de rappels. A moins que ce ne soit dû à autre chose.

T’as profité de ton retour à la vie parisienne pour sortir, ou t’as trop de boulot ?
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Jeu 1 Avr - 3:22

Bon elle ne savait pas trop si elle avait réussit à rattraper sa boulette mais vu comment il était entrain de chercher à la faire chier à lui piquer son téléphone, il fallait croire que oui… De toute façon elle ne comptait pas chercher à vérifier que ce soit bien le cas en prenant le risque de revenir sur le sujet, sinon elle était sûre de se faire avoir à son propre jeu et elle ne le voulait pas, mais alors pas du tout ça. Du coup elle préféra rentrer dans son jeu, et reprendre son meilleur rôle, la chieuse ! Elle s’amusait biensûr à faire passer le téléphone d’une main a une autre toute en usant de sa souplesse pour s’assurer qu’il n’y ai pas accès, même si s’était clair qu’à partir du moment ou il userait de sa force elle serait foutu tellement elle faisait pas le poids à ce niveau là. Remarque encore heureux hein, sinon elle aurait l’air maline la pauvre avec ce tas de muscle sur le corps, et femme bodybuildée ce n’est vraiment pas son style à la brune, carrément pas même hein… Enfin bref, tout ça pour dire qu’ils avaient joué à ça pendant un petit moment jusqu’à ce que la danseuse, comédienne, fasse savoir qu’il était temps de se bouger si jamais ils ne voulaient pas faire tout un tour de métro pour revenir à la bonne station... Elle avait bien vu que Yaman avait pensé à faire son chieur, mais il avait tout de même réussit à être raisonnable visiblement, vu qu'il se leva et se dirigea vers les portes, suivit par la danseuse, attendant l'arrêt complet de l'appareil et l'ouverture des portes pour sortir de là. Bon pour le grand bol d'air il fallait tout d'abord sortir des tunnels, et une fois fait, la brune ne put que prendre une bonne inspiration elle aussi. Il fallait avouer qu'elle n'avait plus vraiment l'habitude de se retrouver fermer de la sorte, à LA ils étaient plutôt tous en extérieur, à marcher dans le sable, ou alors se déplacer en voiture, donc même si ca faisait que quelque jours qu'elle était de retour à la vie parisienne, elle avait un peu de mal il fallait l'avouer... Enfin bref, ils étaient donc enfin sortie de là, et visiblement Yaman était toujours dans son rôle de comique improvisé, ce qui faisait sourire la danseuse comedienne, qui elle, ne bougeait pas, le regardant seulement agir et voir ce qu'il comptait faire désormais...

Tu devras te contenter de moi comme guide, à moins que tu veux que je te laisse là tout seul pendant que je vais m'éclater avec les potes en boîte...
Elle avait biensûr un jolie sourire en coin sachant très bien qu'il ne prendrait sûrement pas le risque de la défier, la connaissant bien assez pour savoir qu'elle était vraiment capable de le laisser là en plan, et elle avait visiblement vu juste vu qu'il revint vers elle et lui posa des questions quand à son retour en France...

Un peu des deux, mais j'ai plus bossé que danser pour le coup, on a pas eut beaucoup de temps pour nous, il fallait qu'on soit au top pour la première et puis, répétition tous les jours même si on connait le truc par coeur...
Elle avait de nouveau passé son bras sous le siens pour l'amener avec elle en direction de la boîte, alors qu'ils parlaient tous deux de tous et de rien au fur et à mesure qu'ils avançaient... Une fois devant l'entrée, Sarah les fit entrer sans grand mal, ça sert d'être belle gosse, mais surtout de se retrouver face à un videur qui a kiffer la voir dans Clinic... Une fois à l'intérieur, elle s'empara de la main du turc pour le trainer avec elle jusqu'à la bande de fou qui faisait partir du spectacle avec elle, et elle s'installa alors sur la banquette en faisant de la place pour Yaman, avant de le présenter à tout le monde. Bon il connaissait déjà Stéphanie, mais il y avait les autres quand même...

Bon... Champagne ?!
C'est pas qu'elle avait soif mais un peu quand même ! Mine de rien ca assèche de parler du coup il fallait qu'elle évite la déshydratation et quoi de mieux que du champagne pour ça ? Tout le monde semblait être d'accord avec elle en tous cas, du coup une bouteille ne mit pas très longtemps à atterrir sur leur table, et Sarah fut aussi très rapide pour servir tout le monde, avant qu'un collègue ne porte un toast à la réussite de Clinic ! Sarah observait un peu tout ce qui l'entourait avant de reposer son regard sur le turc qui semblait faire connaissance avec ses potes un peu... Sans un mot elle plongea sa main dans sa poche à lui, à la recherche de son pod, et une fois qu'elle l'eut en main, elle le parcourra doucement, cherchant de la bonne musique à mettre pour passer à la danse...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Jeu 15 Avr - 12:59

Comment ça lui faisait du bien de faire le con. Non mais c’est vrai après tout il n’allait pas rester sage éternellement, en plus il paraissait rarement sage, non mais même en faisant des gros efforts il avait toujours l’air d’un gamin près à faire une connerie.
Ça lui faisait bizarre d’être de retour à paris. Non mais il était là depuis plusieurs jours, oui deux ça fait plusieurs, et il avait du mal à se sentir à l’aise. C’était débile, parce que paris c’était ses origines, c’était sa ville, et il s’y éclatait. Mais il s’était vite habitué à los angeles et à sa vie américaine. Déjà il arrivait à décrocher pas mal de contrat puis son fils était un vrai petit ricain, il adorait passer son temps sur la plage, jouer avec son fils, la ville avait beau être immense, il s’y sentait plus libre, bon ok face aux grands buildings il passait encore plus petit mais il kiffait ça.
Enfin revenons à nos petits moutons, être à paris c’était un peu comme être en vacances, bon en vacance dans un temps pourri, ok il abuse, non mais c’était qu’on s’y habituait vachement vite au soleil, à la chaleur et à plonger tout nu dans la piscine…Oops ça fallait peut être pas que tout le monde le sache, ça pourrait mal finir. Enfin bref encore une fois il était reparti dans un petit délire, là il ferait mieux de se reconcentrer sur la demoiselle qui se proposait, euh en fait non qui s’imposait en tant que guide unique pour la soirée…Oh mais quel dommage, c’est triste. Quoi on n’y croit pas, bon d’accord franchement ça lui déplaisait pas du tout, et il pouvait visiter tout paris avec elle pour aller faire la fête, sans soucis, rooh bon l’avantage avec son téléphone i Tech, c’était le côté tactile, il pouvait le toucher du doigt dans tous les sens, et s’amuser à le rendre barge mais si il s’amusait à en faire autant avec la demoiselle, il pensait à coup sur se retrouver sur le carreau et se manger une belle baffe… Pour jouer le jeu et surtout parce qu’il ne pouvait pas vraiment s’en empêcher, il prenait sa petite mine boudeuse, déçue un brin chieur, oui la même qu’ilhan vous pensiez que c’était qui , qui lui avait appris ça…Son père forcément.


Rooh que toi… Bon heureusement…attends je vérifie, non ça va t’es super sexy aussi, tu seras charmante je pense…On verra bon en tout cas je ne veux surtout pas rester là et je te connais.

Non mais attention parce que la demoiselle avait de l’humour, elle déconnait pas mal, mais elle pouvait le larguer là comme ça, et il n’avait pas du tout envie que la soirée se termine ici, maintenant et surtout pas comme ça.
Il se laissait emmener par la brune, bras dessus bras dessous, ils parcouraient les rues de paris, bon ça va y’avait pas des kilomètres à faire non plus, et une fois à l’intérieur le turc se retrouvait déjà un peu plus dans son élément, il avait envie de se lâcher de danser et de faire la fête.
Elle l’entrainait jusqu'à la table où il reconnaissait les personnes qui étaient avec elle sur scène et puis aussi Stéphanie, ah oui son infirmière perso, bah quoi il ne perdait pas espoir le jeune homme. Non mais en plus la soirée ne faisait que commencer et il avait les pieds qui lui démangeaient grave. Bon pour le moment elle avait raison la jolie brune, fallait arroser leur spectacle, et puis trinquer à eux, il levait sa coupe de champagne et buvait son verre. Il reportait son attention sur les personnes autours de lui, de temps en temps il jetait un coup d’œil à steph, pour lui dire une connerie ou deux, et il continuait à faire connaissance avec tout le reste de la bande.


Ah ouais mais en fait c’est ta voix normale ça, ah ouais original hein…j’ai pas dis moche, non je boirais pas mon verre d’une traite pour la peine ouais pzzzzit quick ttszzz prttt bam.
Je vais m’y mettre aussi tiens…Miaou… Hey mais c’est quoi ça, tu compte trouver quoi la dedans ?


Parler en onomatopée c’était pas si évident que ça, et en plus ils avaient vachement l’habitude les autres, bon pour sa défense il n’avait qu’a dire qu’il parlait turc pour le coup et zouuu. Il avait été interrompu par une main coquine qui avait plongée dans sa poche pour trouver son lecteur et oui il n’avait pas pu s’empêcher de faire une remarque la dessus. Il savait bien sûr que c’était sarah, et oui même si sa poche descendait grave sur sa cuisse, ça restait yaman, le premier à dire des trucs de ce genre. Il regardait la playlist avec la demoiselle, son mp3 était blindé, bon y’avait aussi des trucs pour ilhan la dedans, non mais yaman il chantait super mal les berceuse par contre son mp3 en haut parleur, et pas hurlé non pardon chanté par lara fabian c’état grave efficace pour assommer le petit monstre enfon des fois.

T’as envie de mettre quel style…ça c’est que je mets pour m’entrainer, sinon ça c’est pas mal non plus…Roh sofia elle m’a foutu du omarion la dedans, faut plus que je laisse trainer mes affaires, remarque celle là elle est pas aussi. Enfin je te laisse faire dj miss.

Il s’était penché contre son épaule, pour voir avec elle, et faut dire que y’avait vraiment de quoi pour choisir. Il attendait pour vite aller sur la piste de danse, une coupe de champ c’est clair c’était bien pour mettre dans l’ambiance, mais là fallait se bouger un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Mar 4 Mai - 16:18

Voilà, après ce long périple ils se retrouvèrent enfin en boîte à boire du champagne et discuter tous ensemble, Sarah avait biensûr présenté Yaman au reste de la bande, le laissant ensuite discuter avec tout le monde, alors qu'elle aussi leur parlé bien évidement, mais qui surtout regardé un peu partout autour d'eux pour voir comment cela se passait. Elle observait les gens danser, la représentation de clinic ayant duré une bonne partie de la soirée, il était déjà tard et donc le monde était déjà présent mais surtout été déjà sur la piste à danser. Mais Sarah trouvait que cette musique ne bougeait pas assez, et elle savait très bien ou chercher pour avoir du bon son qui donne envie de se bouger les fesses... Du coup, pas forcement discrètement, elle plongea sa main dans la poche du turc pour lui piquer son pod et voir un peu ce qu'il avait comme music. Elle s'attendait biensûr à ce qu'il lui fasse une remarque, s'était sans doute pour ça que pour seul réponse il eut le droit à un levé d'oeil au ciel pour bien lui faire comprendre qu'il fallait qu'il arrête de se faire des films, surtout qu'il la connaissait bien assez pour savoir que si vraiment elle voulait de ça avec lui, elle serait bien plus cash que ça, et elle ne se serait pas contenté de plonger sa main dans sa poche hein... Enfin bref, elle faisait donc défilé les music cherchant le truc qui lui ferait tilt pour aller sur la piste, tout en écoutant les conseils qu'il avait à donner, et en voyant les chansons d'Omarion défiler, elle ne put que sourire en coin, sachant très bien qu'il ne le portait pas forcement dans son coeur, et aussi par curiosité parce qu'il fallait bien avouer qu'elle n'avait jamais écouté ses chansons plus que ça. Mais à en voir son style, et sa façon d'être, elle se doutait déjà que ce genre de chanson devait certainement mettre une ambiance très chaleureuse sur les pistes. Du coup sans même un mot pour lui, elle se releva, l'obligeant donc à retirer sa tête de sur son épaule, pour se diriger vers le truc ou elle devait balancer les musiques. Elle brancha alors le lecteur sur la machine qui lui afficha le menu de l'ipod, étonné par tant de technologie, elle joua un moment à cliquer un peu partout avant de se décider à vraiment faire la copie de musique pour qu'elle se mette à la suite de celle déjà enregistrer par d'autre client. Elle avait fait gaffe à bien faire seulement une copie et non pas un coupé, ca serait dommage de lui virer toute ses chansons quand même, surtout pour une fausse manip, même si elle était sûr qu'elle trouverait bien un moyen de se faire pardonner si jamais ça lui arrivait... Enfin bref, se ne fut pas le cas, et une fois qu'elle eut enregistré les chansons, elle débrancha le bidule pour retourner auprès de tout le monde en tendant son pod à Yaman...

Merci bien...
Avec le beau sourire qui va avec évidement, alors qu'elle reprennait son verre pour boire un peu alors que ses collègues cliniquois lui demandait ce qu'elle avait mit comme chanson. Sa réponse ? Aucune ! Elle haussa les épaule alors que son visage laissa très bien comprendre qu'elle était passé en mode chieuse et que donc de toute façon elle ne rpondrait pas, ou en tout cas pas en disant la vérité, et la preuve lorsque Stephanie lui fit savoir qu'à elle, elle pouvait bien le dire...

Yaman est pas top niveau music, du coup j'ai fait avec ce qu'il avait hein, mais je suis pas sûr que du Dorothée nous fasse bien bouger, on verra bien !
Comment foutre la honte au turc vu que forcement tout le monde avait tourné le visage sur lui en fronçant les sourcils se demandant si vraiment il avait ce genre de chose sur son pod, avant que Sarah n'éclate de rire en voyant tout ça, avant de se lever de nouveau en entendant du Lady Gaga & Beyonce résonner dans la salle, lui donnant alors très envie de bouger. Elle ne demanda même pas si quelqu'un voulait venir sur la piste ou pas, après tout si cela tentait quelqu'un il allait bien la rejoindre, et puis elle n'avait besoin de personne pour danser la demoiselle, et vu que ça commençait à faire un bout de temps qu'elle n'avait pas dansé, elle se faisait un réel plaisir de bouger au rythme de cette musique entêtante et entrainante... Comme elle le pensait, il ne fallut pas longtemps pour que Steph la rejoigne et se mette à danser à ses côté, avant que les deux demoiselles ne décident de faire augmenter un peu la chaleur de ce club en dansant vraiment très sensuellement ensemble... Yaman aurait put avoir l'habitude, après tout il avait dû la voir faire ce genre de chose plus que très souvent avec Milie, même s'il fallait bien avouer que là ça n'avait rien à voir. Avec sa femme, elles pouvaient se montrer vraiment vraiment très aguichante, alors que là c'était plus de l'ordre du jeu, histoire de voir quel allait être les mecs qui allaient les approcher pour danser avec elle, après tout c'était un bon moyen de les faire approcher nan ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Jeu 27 Mai - 1:41

Yaman ne pas dire une connerie quand une femme plongeait la main dans ses poches, non c’était carrément impossible. Et en plus quand c’était sarah, il savait que même si elle faisait une tête de trois mètres de long, avec son charmant sourcil qui danse, elle aimait bien ses conneries là, elle ne se gênait pas pour en faire autant. Il aimait emmerder le monde ce n’était pas de sa faute, c’était dans sa nature et puis c’est tout. Il la laissait prendre son i pod, et regardait avec elle, pour voir défiler la liste de titres, c’est vrai qu’il en contenait un max, entre les chanson pour passer à son fils, pour le faire rire et remuer, les nouveaux sons que ses potes lui envoyaient et sur lesquels il aimait s’entrainer en vue des différentes compètes, plus ce que les filles telles sofia s’amusaient à mettre dessus, sarah avait une liste de choix assez vaste. Il regardait avec elle, par-dessus son épaule, d’abord parce qu’il était curieux, et que pour ne pas gâcher son plaisir, elle avait un parfum délicieux et que franchement c’était assez agréable.
Ouais sauf qu’elle avait d’autres plans en tête, et elle l’abandonnaient bien vite, bon forcément elle allait mettre de la musique, et ce serait forcément mieux que ce qui passait là. Pendant ce temps là il prenait une deuxième coupette, histoire de se faire plaisir, et surtout de ne plus penser à Los angeles, ce qu’il avait laissé derrière lui, ni aux remords d’avoir laissé de côté son fils pour la soirée. Il se tournait vers Stéphanie qui était non loin de lui.


Alors mademoiselle, vous n’en avez pas assez de travailler avec cette bande de loufoques ? Je pourrais vous faire avoir un entretien d’embauche dans une école de hip hop, je suis sûr que les élèves seraient ravis de vous compter parmi le personnel.

Il se lançait dans une conversation des plus délicieuses avec la jeune femme, elle était marrante, et très jolie. Pas le temps de faire plus connaissance, sarah revenait pour lui rendre son i pod, il le prenait en hochant la tête, et le remettait dans sa poche, il n’avait pas envie de le perdre. Il finissait son verre, et manquait de s’étouffer en entendant sarah, non mais Dorothée, non mais elle n’avait pas pire à lancer, Chantal Goya tant qu’on y était, il lui chanterait pioupiou petit poussin, voulez vous danser bécassine c’est ma cousine, non il ne connaissait pas le répertoire par cœur, mais il savait bien que ce matin un lapin avait tué un chasseur voyons.

Non mais je te signale que le revival ça cartonne, et qu’en plus elle rempli bercy la dame…Et vas y je sais que tu chantes allo allo monsieur l’ordinateur quand t’es sous la douche…

Fallait peut être trouvé quelque chose pour les stopper non parce que sinon entre c’est deux là, ça pouvait durer très longtemps voir la nuit complète. Ah quelqu’un semblait enfin avoir mis un son intéressant, faut dire que beyonce c’était un must pour danser, et associée à gaga c’était du pur bonheur, pas le temps de réagir, que sarah se mettait debout, et partait avec son amie sur la piste de danse. Il la regardait faire, elle savait très bien bouger, oui je sais normal c’est son métier et sa passion, mais ce qu’il voulait dire par là, c’était qu’elle savait très bien comment faire monter la température et mettre une assemblée à ses pieds. Il était le premier spectateur, avec milie, elles étaient capable de se montrer très chaudes et sensuelle, là avec Stéphanie c’était bien plus sage, mais assez provocant pour attirer l’œil de tout le monde.
Il se levait vite, comme aimanté par la danse, il avait envie lui aussi de mettre le feu à la piste, et de passer un bon moment comme prévu. Il abandonnait là les potes, cas cliniques, de sarah, pour allez rejoindre la piste. Il arrivait juste à temps parce qu’il n’était pas le seul à se sentir alléché par la proposition qu’elles leurs faisait.
Yaman s’intégrait vite à leur petit duo, dissuadant légèrement les personnes qui voudraient entrer elle aussi dans la danse. Il se collait à sarah, il sentait son postérieur contre lui, et ne pouvait se retenir d’esquisser un petit sourire. Il avait posé la main sur les hanches de l’une de ses partenaires, même si il est vrai qu’il s’occupait peu de la seconde, et remuait en faisant corps avec elle, ils faisaient maintenant un drôle de couple à trois au milieu de la piste, se laissant aller à danser collé serré, chauffant un peu tout le monde aux alentours.
Soudain cette musique se fait entendre, et là yaman n’a pas forcément envie, en fait il n’a pas du tout envie de continuer la danse à trois, il préfère en mettre plein la vue, et surtout danser en se lâchant sur le son de usher, non parce que danser avec les potes à Cergy c’était bien sympathique, mais même si il était proche d’abkari, il ne pouvait pas être aussi sensuel avec lui. Il attrapait la main de sarah, et la faisait se tourner face à lui, et comme un timing parfait, un mec venait pour danser avec steph et elle en semblait plus que satisfaite. Yaman faisait glisser sa main le long du dos de sarah, puis il venait la positionner au creux de ses reins, il commençait à danser doucement, tout en fixant sarah le sourire aux lèvres. Il se laissait aller à quelques petits pas, donnant pour le moment, encore assez de liberté à sarah. Sauf que petit à petit lui qui voulait à son tour chauffer un peu le monde autours se prenait de plus en plus au jeu, et commençait à être de plus en plus insistant dans ses gestes. Il prenait la jeune femme par le poignet et la faisait tourner, de la sorte elle se trouvait de nouveau le dos collé contre don torse. Yaman continuait la choré se montrant doucement mais sûrement plus torride. Il laissait sa tête glisser au creux de l’épaule de la jeune femme, pris par l’ambiance par le moment.

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Mar 1 Juin - 17:24

Bien plus sage que lorsqu'elle s'amusait à danser avec Milie sans aucun doute, mais bien assez pour que les mecs ne viennent à leur rencontre, ce qui tombait assez bien puisqu'étant toutes les deux célibataires, s'était tout simplement ce qu'elles cherchaient l'une et l'autre, histoire d'avoir de la compagnie pour cette nuit, et ça semblait fonctionner à merveille... Personne n'avait encore osé les séparer, ou bien même les rejoindre, mais elles pouvaient se sentir fixé et maté comme pas permis et c'était super plaisant comme sensation... Il ne fallut tout de même pas longtemps pour que Yaman ne fasse sont apparition, en même temps ça l'aurait étonné la brune qu'il en soit autrement, du coup se fut avec un sourire super aguicheur qu'elle lâcha première d'une main sa pote pour laisser un peu de place au turc pour qu'il puisse se joindre à elles deux, chacun suivant ce rythme très sympathique de cette chanson, avant qu'elle ne s'éloigne complètement de la demoiselle, pour qu'elle prenne tout simplement le breakeur en sandwich... Sarah devant lui, le dos collé à son torse, alors que Stéphanie était la poitrine collé à son dos, leur quatre mains allant et venant à leur guise sur tout ce corps de malade qu'il avait à leur offrir... Yaman était réellement entrain de faire des envieux pour le coup, alors que Sarah était tout simplement entrain de se régaler, sachant très bien quel danseur il était, et à quel point de les voir bouger à trois de la sorte, aussi sensuellement, pour ne pas dire sexuellement tellement la brune aux yeux bleus prenait un malin plaisir à appuyer son boule contre l'entrejambe du turc, se cambrant alors un peu beaucoup pour l'attiser encore plus, se laissant tout simplement porter par l'ambiance, devait être très alléchant à voir... Elle était tellement dans son monde en cet instant, ne se laissant porter que par la musique, finissant par oublier tout ce qui les entourait, comme quasiment à chaque fois qu'elle avait le droit de danser, surtout ces derniers temps d'ailleurs puisqu'avec la pièce, elle n'en avait plus réellement l'occasion, elle allait sûrement finir rouiller de la danse avec tous ça d'ailleurs, du coup c'était avec l'esprit super libre qu'elle se déhancher contre son potes, et c'était aussi pour cette raison qu'elle n'avait même pas vraiment remarqué que la musique avait changé. Alors si déjà elle ne s'était pas rendu compte de cela, vous vous doutez qu'elle allait encore moins capter que Yaman et elle avait un peu abandonné sa collègue de clinic pour s'enfermer dans leur petite bulle à eux. Bulle qui se formait assez facilement d'ailleurs, en même temps avec leur histoire communes cela ne pouvait être autrement, et ce, même s'ils n'étaient plus que des amis désormais, rien d'autre. Bon si Milie était dans la tête à sa femme là, ça la ferait bien rire d'entendre ce genre de réflexion, sachant très bien que Sarah se disait surtout çà pour s'en convaincre elle même, ayant bien trop peur de souffrir encore en se laissant enticher de ce mec au corps de malade qui avait sans aucun doute un pouvoir sur elle sans même qu'il ne le sache, mais heureusement elle n'y était pas et donc Sarah était libre de penser ce qu'elle voulait, bien que ses gestes se faisait réellement sans qu'elle ne puisse y faire quoi que ce soit... Elle se retrouva alors face à lui, relevant automatiquement la tête pour pouvoir le voir et pouvoir répondre à son sourire sans même savoir ce qui en était la cause, mais en tous cas, son état d'esprit était visiblement très communicatif puisque Sarah l'imitait sans même s'en rendre compte. Suivant ses pas, se laissant guider, ondulant contre lui comme elle savait si bien le faire, alors qu'une de ses mains venait de se lever pour se perdre sur sa nuque, laissant l'autre ballant le long de son corps... Sans réellement réaliser, elle avait déjà le regard qui tombait de temps à autres sur ses lèvres, mais sachant très bien ce que ça voulait dire, elle fut limite soulagé de le sentir la faire se retourner de nouveau, ainsi elle n'avait plus aucun tentation, mais comme si cela l'avait frustré quelque peu, elle ne put faire autrement que de fermer les yeux, cherchant inconsciemment à revoir ses lèvres dans sa tête, alors que la danse se faisait super naturellement entre eux sans qu'ils n'aient réellement besoin d'en faire plus... Sa main précédemment dans son cou n'avait pas bougé, même lorsque leur position avait changé, la tête posée vers l'arrière, contre son épaule, les fesses réellement très appuyer contre son entre jambe, comme si elle cherchait à sentir l'effet qu'elle pouvait lui, comme si elle voulait vérifier qu'elle lui faisait toujours de l'effet tout simplement, et son autre main allant chercher la sienne pour la mener au niveau de son bas ventre pour qu'il sente un peu mieux ces léger mouvements de bassins qu'elle faisait tout contre lui, se régalant de ce moment entre eux... Il cherchait à chauffer le monde qui pouvait poser le regard sur eux ? Qu'il ne s'en fasse pas, il était clair que cette alchimie entre eux pouvait se ressentir dans toutes la boites tellement c'était intense...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Dim 13 Juin - 2:54

Yaman était en pleine ébullition, l’ambiance c’était vite réchauffée, il y avait une tension sexuelle évidente qui émanait des danseurs. Il se laissait vite aller, faut dire avec les gestes que les deux demoiselles faisait il était juste sur le point d’imploser.
Sans vraiment s’en rendre compte, il s’était vite rapproché de sarah excluant du jeu la deuxième partenaire, pas qu’elle ne l’excitait pas elle aussi, non là franchement il aurait pu continuer à se partager avec elle, et plus si affinités ou même sans. Mais c’était plus évident avec sarah, ça se faisait naturellement sans le rechercher. Les gestes étaient comme programmés et d’une sensualité à fleurs de peau. Il dansait avec, la dirigeant comme une sexy marionnette entre ses mains. Ses mains la frôlaient, mais petit à petit ses mouvements se faisaient plus appuyés, la température montait indéniablement entre ses deux là. Il la fixait dans les yeux, et une seule chose lui venait à l’esprit, ses lèvres pulpeuse l’attiraient énormément.
Les mouvements de bassin se faisaient de plus en plus marqué, il avait envie d’un moment encore plus torride si c’était possible, et évidemment avec elle, il savait que ça pouvait devenir encore plus caliente.
Quelle idée il avait eu de coller le dos de sarah contre son torse, il était collé à elle et il ne pouvait plus s’en détacher, ses mains se posaient sur ses hanches, la pression se faisait ressentir de façon de plus en plus forte. A chaque mouvement de bassin s’appuyant sur son bas ventre, il ressentait une impulsion électrique qui allait d’ici peu le faire exploser.
Elle lui attrapa la main comme si il en avait besoin pour être guidé, non il n’avait pas oublié les gestes charnels avec les jeunes femmes, et il allait en faire la preuve à sarah. A peine avait elle amenée sa main sur son aine, qu’il entrelaçait leurs doigts de sorte que sa main ne puisse plus lui échapper, et qu’elle continue à bouger avec lui. Il attirait sa main en appuyant ses caresses sur le corps de la jeune femme, il la faisait glisser lentement, mais sûrement, il ondulait ses hanches en suivant les mêmes mouvements que la belle brune, se faisant il appuyait un peu plus chacun de ses gestes.
Et autant vous dire qu’il était de plus en plus attisé par ses simples gestes. Il ressentait une chaleur le brûlant un peu partout, partant de son abdomen pour aller s’étendre un peu dans chacun de ses membres et revenant de plein fouet dans la partie la plus intime de son anatomie. A ce petit jeu, la boite serait bientôt au courant que le jeune homme était enthousiaste grâce à cette petite danse.
Il aurait pu essayer de se contrôler, de continuer à danser, en y prenant toujours autant de plaisir, mais en gardant un œil sur tout le monde autours de lui, sauf qu’il n’en avait pas la moindre envie, et de toute façon il en était incapable, il avait enclenché la position off de son cerveau depuis qu’il l’avait rejointe sur la piste et n’avait qu’une envie, qu’un besoin suivre ses pulsions. Sa main descendait un peu plus bas , jouant toujours avec sarah, la collant au plus possible à lui, jouant avec son bas ventre contre elle, la forçant avec cette pression bien placée a ressentir chacune de ses ondulations un peu plus intensément.
Ce qu’elle ne pouvait pas voir, c’était ses lèvres qui frémissaient à cette danse de plus en plus torride, ce qu’elle ne savait pas c’était qu’il était entrain de se mordiller les lèvres pour rester concentrer sur une danse qui n’en était plus une depuis que leurs corps étaient entré en contact, ce qu’elle ne devinait pas ou pas assez c’était qu’il était ardent, que tout son corps était en train de s’enflammer et qu’il n’y avait qu’une façon pour l’éteindre ou le faire se consumer intégralement, mais elle ne tarderait pas à le savoir.

Il n’y tenait plus, la danse l’avait mis dans un tel état, qu’il avait besoin de ses lèvres, il ne faisait qu’y penser depuis de longues minutes, il en avait besoin. Brutalement ses doigts lâchèrent ceux de sarah , la pression n’était peut être plus effective d’un coup mais pourtant il la ressentait toujours en lui, ce feu qui ne le laisserait pas tranquille et qui finalement avait été bien attisé par ses quelques pas. Il attrapait sarah par le poignet la faisait de nouveau se tourner vers lui. En deux petites secondes, sa langue effleurait sa lèvre inférieure. Ses dents mordillait un peu sa bouche charnue, et bien vite, il s’approchait des lèvres de sarah, la danse continuait, ses mains étaient venues se placer sur ses reins, descendant un peu en maintenant la pression, le corps de la danseuse ne se décollait pas du sien. Il s’emparait de ses lèvres, et le baiser devenait rapidement très intense, toutes la tension sexuelle qui c’était emparée de lui depuis le début de la danse, se transmettait dans se baiser. Sa respiration était vite devenue plus courte mais il n’en avait rien à foutre, il faisait danser leurs langues dans un tourbillon torride, et il n’était pas apte à s’arrêter. Il ne pouvait plus stopper cette danse, il était embarqué dans cette tornade et il y prenait un plaisir fou.
Ce baiser ne calmait en rien ses ardeurs, qui au contraire n’allait pas tarder à affoler son compteur perso, le mettant directement dans le rouge.


Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Mer 23 Juin - 3:21

Bon, c'était officiel, Sarah avait complètement zappé tout ce qui l'entourait… Elle ne faisait que danser en total harmonie avec ce turc qu'elle connaissait si bien et qui était capable de lui retourner le cerveau très facilement sans même qu'il ne s'en rende compte, sans même qu'il ne le sache vraiment… Elle avait donc complètement oublié qu'ils étaient au beau milieu d'une piste de danse d'une boîte parisienne, qu'il y avait un bon nombre de personnes autour d'eux, ne se laissant tout simplement porter que par cette musique, cette danse entre elle et lui, rien qu'elle et lui… Elle savait très bien que c'était dangereux pour elle de jouer à ca, que d'eux deux, elle était certainement celle qui allait se faire avoir le plus facilement, en même temps elle se faisait avoir un peu plus à chaque fois qu'elle passait un peu de temps avec lui, et ce, même sans contact physique de ce style là. Et elle n'était pas folle, elle savait très bien que s'ils commençaient à jouer ce jeu du chat et de la souris, à se chercher, ils allaient finir par se trouver et c'était ça qui n'était pas une bonne idée… Elle ne voulait pas retomber la dedans, elle ne voulait pas retomber dans ce truc ou elle est toujours là pour lui et lui toujours là pour Milie… Enfin bref, elle n'était pas vraiment en état de penser à ça de toute façon, elle ne pensait à plus rien, mis à part ces lèvres qu'elle avait en tête et qu'elle n'arrivait pas à ignorer… Mais elle savait tout de même prendre sur elle, du moins un minimum, parce qu'elle aurait très bien put se retourner et lui sauter dessus, d'autant plus lorsqu'elle sentit ses mains à lui glisser sur son corps, bien qu'elle s'y attendait vu que c'était tout de même elle qui avait fait en sorte qu'il ramène cette main à cet endroit précis du corps… Il aurait put s'amuser avec Stéf, ou bien avec elles deux, mais pourtant il avait préféré se concentrer sur elle et ne danser qu'avec elle, alors il était clair qu'elle comptait en profiter au maximum… Ce gars n'avait qu'à jeter un filet dans la foule pour le ramener à lui et le dévider à ses pieds pour avoir toutes les nanas qu'il voulait, mais visiblement, il ne voulait qu'elle pour le moment, et ça tombait bien, parce que plus ça allait et plus elle ne voulait plus que lui elle aussi… A croire qu'il avait réussit à lire dans ses pensées parce que sans même qu'elle n'ait le temps de dire ou faire quoi que ce soit, elle se retrouva soudainement face à lui, et comme si elle avait senti le truc venir, son visage s'était relevé automatiquement pour planter son regard dans le sien sans jamais cesser de danser… Elle le voyait s'approcher, elle sentait de plus en plus son souffle chaud effleurer son visage, et elle savait très bien ce que ça voulait dire… Ce n'était pas la peine de jouer les marchands de fruits et légumes et se mettre à hurler pour se faire entendre, leurs regards et leur danse était bien assez explicite pour ça tellement c'était évident ce qui leur faisait envie à ce point… Elle ne chercha pas à fuir, elle ne fit rien d'autre que le laisser faire, ne donnant rien à ce baiser pour le moment, ne faisant que recevoir, surement ce reste de retenue qui ne voulait pas la quitter, mais cela ne dura pas très longtemps… Ses bras vinrent rapidement s'enrouler autour de son cou pour se coller encore plus à lui si cela était possible, alors que la danse n'avait jamais prit fin tellement cela faisait partie d'eux de toute façon… Elle se laissa prendre par cette ambiance, par cet échange, y mettant du sien comme elle savait très bien le faire, et enflammant ce baiser de plus en plus avant de réussir à revenir sur terre sans même vraiment savoir pourquoi… Elle mit donc fin à ce baiser, doucement, avec beaucoup de mal il fallait bien l'avouer, mais par contre elle ne se sépara pas de lui pour autant, ses bras gardant cette même position, restant collé à lui, déposant son front contre le sien, ne sachant pas trop quoi dire pour le coup, alors elle se contenta de rouvrir les yeux pour le regarder alors que si la musique n'était pas si forte il aurait put entendre un petit rire s'échappant d'entre ses lèvres tiré par ce beau sourire…

Viens… On va boire un coup…
Ce n'était pas ce qu'il fallait dire ? Pourtant elle trouvait ça de circonstance elle, et puis ils étaient là pour faire la fête et la boisson en faisait partie, et surtout, ils n'avaient pas commandé du champagne pour rien hein, alors voilà… Et puis de toute façon elle ne lui laissa pas vraiment le choix, elle lui attrapa la main et l'entraina avec elle jusqu'à leur table alors que toute la petite troupe ne cessait de les complimenter sur leur façon de bouger alors que Sarah ne put faire autrement que dire qu'il était bien meilleur en break qu'il ne l'était dans ce style là, même s'il était clair qu'il gérait comme un boss ! En tous cas, la danseuse comédienne imitatrice de chat, elle se sentait très bizarre là, elle était heureuse, elle s'amusait comme une dingue, mais elle avait le cœur qui battait un peu trop vite pour elle et c'était pour ça qu'elle avait besoin de boire là, il ne fallait surtout pas qu'elle prenne le temps de réfléchir sinon s'était mort… Et puis surtout, si elle voulait vraiment que son cœur joue au montagne russe à battre à tout rompre de la sorte, elle serait montée sur la corniche de la boite hein, alors là qu'elle gardait les pieds sur terre, enfin pour le moment, ça serait peut être sympa de la laisser respirer sans douleur nan ? Quelqu'un avait remarqué qu'elle venait de s'enfiler son verre en deux gorgé seulement la ? Nan hein ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Sam 11 Sep - 3:30

Il n’avait même pas eu besoin qu’elle entre dans la danse, qu’elle réponde à ses ardeurs, pour se rendre compte que son compteur perso n’était pas allé dans le rouge, non bien pire que ça, le pauvre était décédé par explosion, combustion spontanée de tous les réacteurs. A peine leurs lèvres étaient-elles rentrées en contact que yaman savait déjà qu’il lui en faudrait plus. La danse l’avait peut être un peu chauffé, mais là , il n’était plus question de gérer de simples pulsions, une simple ardeur, non là il fallait arrêter un monstre mis en marche. Le savait-elle ? savait elle qu’en répondant à ce baiser, elle allait le rendre dingue. Ses mains glissaient sur le corps de sarah, jouant doucement avec ses courbes, mais le rendant plus fou à chaque seconde qui passait. Il avait du mal à calmer ses ardeurs, et ce n’était certainement pas lui qui calmerait le jeu, na, ce n’était qu’un mec, avec deux neurones, un pour parler, et l’autre pour mettre les hormones en marchent.
Il aurait pu laisser sarah, et se dire qu’il était plus que bouillant et qu’il ferait bien de se trouver une nana pour la soirée, ou pour le séjour à paris, et finir de faire monter la température, et qui c’est la faire revenir de temps en temps cette sensation de fou qui parcourait son corps, ses décharges électriques, irradiant tout son corps. Cette sensation de fou qui lui faisait comprendre que c’était ça de prendre du bon temps, et qu’il allait avoir le sourire dans peu de temps.
Qui a dit qu’un homme ne pouvait pas penser à deux choses en même temps, sûrement un mec qui lui aussi c’était trouvé dans la même situation que yaman, devenant de plus en plus bouillant à mesure que ses mains jouaient sur le corps de sa danseuse, au plus ses lèvres restaient en contact avec la pulpeuse bouche de sarah au plus sa raison s’envolait. Il avait perdu la notion du temps, son esprit entier étant occupé a canaliser ses pulsions, autant vous dire qu’il était à deux doigts d’oublier le monde autours d’eux, et d’assouvir ses pulsions dévorantes là au milieu de la piste de danse. Il avait plus qu’envie d’elle, elle ne pouvait que ressentir se désir ardent, ce souffle devenant rauque, elle devait sentir son cœur s’emportant sous les assauts de plaisirs défendus qu’imaginait yaman…Elle avait seule le choix d’y mettre fin, de l’emmener brûler avec elle, ou de le refroidir, en laissant les braises se consumer pour mieux rallumer l’incendie…Alors elle décidait quoi la demoiselle en tout cas elle allait devoir faire vite, il avait de plus en plus chaud le petit turc, elle devait le connaitre depuis le temps…


Euh..mais non pas comme ça, si quelqu’un avait observé la réaction de yaman, au moment ou sarah l’éteignait brutalement, il devait à l’heure actuelle rire comme jamais. Le pauvre…Son visage avait changé d’expression du tout au tout en une petite phrase, l’instant d’avant il se consumait de plaisir, son visage reflétant le désir ardent en lui, et juste après une douche tiède, oui vu la température, c’était juste tiède, il était comme un enfant privé de son jouet, prêt à faire un caprice.
A contre cœur, yaman suivait sarah pour aller prendre un verre, il buvait, il ne boudait pas, mais son visage essayait de calmer ce qui se tramait en lui, il essayait de ne pas regarder la jolie brune, il essayait de ne pas rencontrer la moindre courbe féminine dans son champ de vision, sûr qu’il bondirait dessus, le mâle en lui prenant le dessus de ne plus jouer avec le feux, mais de se laisser aller à succomber aux plaisirs, puisque de toute façon, c’était dans la nature de l’homme d’y céder, a ces putain de pulsions qui faisaient toujours saliver notre turc. Est-ce que quelqu’un avait remarqué qu’il respirait difficilement, bon pas en version asthmatique quand même, mais tout le brulait, l’alcool ne le calmait pas au contraire, et si il enfilait un autre verre, est ce qu’il serait de nouveau près à tenir une conversation avec un autre être humain, ou alors il aurait toujours envie de bondir sur la jeune femme qui avait allumé la mèche…
Oh et puis pourquoi calmer les envies, qu’est ce qu’il risquait après tout, qu’elle parte au réveil, préférant allez voir ailleurs…Pour le moment ça lui importait que peu, il avait envie d’elle, dès qu’il fermait les yeux, il voyait son corps, il le touchait encore, il sentait sa peau contre la sienne, il revoyait ce que ça pouvait donner elle et lui à unir leurs corps, dans une danse torride, un corps à corps sensuel, une débauche de plaisir qu’ils savaient si bien se donner l’un à l’autre.
Rien qu’en y pensant il avait un sourire qui se dessiner sur le visage, après avoir descendu son verre, il se penchait vers elle, sans la regarder, juste pour lui murmurer aux creux de l’oreille sa folle envie d’elle.


T’as deux options, où tu m’emmènes là où on ne sera qu’a deux, ou tu verses sur moi le seau à glaçon pour me refroidir…Choisis vite sans y réfléchir…

Sans y penser une heure c’était bien ce qu’il voulait lui dire, et peu importait son choix, il était quasi sûr de la vouloir encore même sous les glaçons, il aurait envie de s’emparer encore de ses lèvres, et il le ferait.
Il risquait quoi…

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Mar 19 Oct - 16:51

Bon ok elle savait très bien que ce qu'elle venait de lui demander avant de filer vers les autres n'étaient pas du tout ce qu'il attendait d'elle, mais même si en effet elle avait super envie de s'envoyer en l'air avec lui, elle ne voulait surtout pas que ça rentre dans le sentimental.. Juste une partie de jambe en l'air histoire de se faire plaisir, parce qu'ils en avaient tous les deux envie, sachant très bien que ca n'entrainerait rien… Voila ce qu'elle voulait, sauf qu'elle savait très bien que ça ne serait pas le cas, du coup elle voulait juste prendre le temps de boire encore un peu pour que son cerveau arrête de réfléchir, c'était plutôt simple à comprendre en fin de compte nan ? Pour elle oui, d'ailleurs s'était pour ça qu'elle s'enfilait sa coupette de champagne d'une traite en arrivant à leur table avant de se mettre à participer aux diverses discussions en cours par ses collègues en tentant de ne pas poser son regard sur Yaman… Elle se connaissait, elle savait très bien que si elle se mettait à le regardait elle ne tiendrait pas le coup, alors il valait mieux qu'elle évite, et pour ça quoi de mieux que de se resservir un nouveau verre hein ? Elle se servit donc en rigolant aux conneries qu'elle entendait alors que sans même tourner le visage, et sans même qu'il n'ait le temps de lui parler elle avait sentit qu'il s'était rapproché d'elle.. Rien que la chaleur de son cœur était reconnaissable, et elle savait très bien que quand ses sens était en éveil au point de le reconnaitre rien qu'à sa manière de se pencher sur elle, c'était que c'était mort pour elle, et que son envie de lui elle allait avoir du mal à passer outre… Elle pensait pourtant que la dernière fois qu'ils s'étaient offert avait suffit à les remettre sur la bonne voix, qu'ils n'en auraient plus envie ensuite, mais il fallait croire qu'elle s'était trompé, à moins que ce ne soit sa discussion récente avec Milie qui avait réveillé tout ça, elle n'en savait rien, mais quoi qu'il en soit, là, elle avait l'impression d'être dans la merde, surtout avec ce qu'il était entrain de lui dire… Elle savait très bien ce qu'elle voulait, elle savait très bien que c'était sa première proposition qui la tentait le plus mais pourtant, le fait qu'il lui parle de ce seau à glaçon lui donna très envie de faire sa chieuse… Du coup elle tendit le bras, sans rien lui dire, aucune réponse, et elle attrapa le seau pour le ramener vers elle, elle en sortit la bouteille, doucement, cherchant à voir s'il allait prendre la fuite de peur qu'elle le fasse vraiment ou pas, et elle servit tout le monde pour finir par s'enfiler le reste au goulot vu qu'il ne restait pas grand-chose… Une fois fait, elle se mit à rire évidement parce que tout le monde lançait la phrase ridicule du "mariée dans l'année !" parce qu'elle avait finit la bouteille de champagne, si ce truc était vrai elle devrait être marié un bon nombre de fois déjà hein… Enfin bref, une fois son rire calmé, elle leva le seau au dessus de la tête du turc sans rien faire de plus pour le moment, elle tourna le visage vers tout le monde qui la matait en se demandant ce qui lui prenait…

Quoi ? Quelqu'un en a besoin ? Me regardait pas comme ça c'est lui qui m'a demandé de le faire hein !
Mais si visiblement tout le monde pensait qu'elle était vraiment capable d'aller jusqu'au bout, ça ne devait pas être le cas de Yaman vu qu'il ne bougeait toujours pas…

T'as même pas peur que je le fasse vraiment ?
Elle était curieuse hein, et puis elle se demandait pendant combien de temps il pouvait faire le malin comme ça, alors qu'il la connaissait assez bien pour savoir qu'elle en était capable, et d'ailleurs elle le prouva… Doucement, elle renversa le seau sur lui, laissant alors cette eau complètement gelée glisser sur son crane pour suivre son visage, son cou et glisser sous son tshirt alors que son cerveau ne pouvait s'empêcher de lui faire imaginer cette eau redessiner ses muscles… Elle se mordait la lèvres pour s'empêcher d'éclater de rire alors qu'il devait très bien voir dans son regard qu'elle avait juste eut envie de faire sa chieuse mais qu'elle voulait bien de la première proposition… D'ailleurs, une fois que tout le monde se fut bien moqué de Yaman, elle lui attrapa la main pour se lever et le forcer à en faire de même…

Je vais l'aider à se sécher… Et peut être trouver un moyen de me faire pardonner…
Elle mima le chat en faisant un "graou" silencieux qui fit rire tout le monde. Elle n'avait pas cherché à mentir sur le fait qu'ils s'éloignent tous les deux parce qu'elle savait très bien que personne ne serait dupe, mais aussi et surtout pour faire comprendre au danseur ce qui l'attendait… Ca marchait ou pas ? Il lui en voulait pour le seau ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]   Aujourd'hui à 3:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Si on faisait un petit tour dans une clinic française ? [le BG Turc]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-