Partagez | 
 

 When you say nothing at all...(pv peyton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: When you say nothing at all...(pv peyton)   Ven 23 Oct - 1:28

C’était devenu super compliqué entre lucas et peyton, il ne comprenait pas bien pourquoi, c’était surtout arrivait de manière très brutale au final. Il pensait que le geste qu’il avait eu pendant la soirée à la fête foraine, ne représentait rien qu’un moment d’égarement, et que ça ne remettait pas en cause leur amitié. Mais pourtant tout semblait si différent, ils étaient loin, ça promettait pas mal de soucis, ils se voyaient à l’entrainement, et ils devaient aller au bal ensemble.
Il avait retourné dans sa tête une bonne dizaine de fois la situation, il avait analysé dans les moindres détails et non rien ne lui faisait comprendre pourquoi elle était si froide avec lui. Il était un peu surpris par se retournement de situation, surtout qu’il n’avait pas senti le coup venir. Mais bon il fallait peut être du temps à la demoiselle pour faire le point, et elle n’avait peut être pas envie de le voir pour le moment après tout. Des amis ce n’étaient pas obligés d’être collé l’un à l’autre en permanence, et puis il voulait qu’elle reprenne sa vie, qu’elle aille mieux. Elle devait sortir et se faire des potes, avoir un copain même si ça, ça lui écorchait toujours les lèvres de le dire.
Il avait donc laissé de l’espace à la demoiselle, et lui avait aussi repris sa vie après son retour de tree hill. Il avait pas mal de boulot en cours, une analyse poussé d’henry James qu’il aimait assez, et puis la saison de basket battait son plein et là aussi il devait être au top niveau. L’entraîneur leur en demandait beaucoup, mais le championnat universitaire, c’est une étape importante, c’est un véritable vivier de jeunes prometteurs, et qui veulent à tout pris se faire remarquer pour passer en NBA. Il faisait tout son possible pour se montre à la hauteur des espérances de son équipe, et puis le sport restait sa passion première, il aurait tout sacrifié, pour jouer encore un peu.

Il portait un jean délavé, et sa veste de sweat à capuche de la fac. La capuche bien vissée sur la tête, il avançait dans les couloirs. Il sortait de son cours de littérature, il avait une pause pour aller manger, et puis un cours de socio, il se demandait parfois ce qu’il faisait dans ce cours, mais il ne s’y ennuyait pas et c’était le principal. Et il finissait avec un entrainement, la préparation pour le match du samedi pour lequel ils étaient donnés perdant. Bon c’est vrai les gator de Floride c’était une sacré équipe, mais les petits californiens n’avaient pas dis leurs derniers mots.
Il arpentait les couloirs de l’université, totalement plongé dans son livre, dès qu’il le pouvait il en lisait plus sur cet henry James, des recueils, des analyses, tout et là c’était un livre qu’il ne connaissait pas encore et il avait hâte de le dévorer, tellement qu’il n’attendait pas d’être posé dans un coin tranquille, non il le lisait en marchant.

Par inattention, il bouscula légèrement une personne.


Pardon je ne regardais pas.

Il levait les yeux en enlevant sa capuche, pour s’excuser…
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: When you say nothing at all...(pv peyton)   Sam 24 Oct - 19:37

Cela faisait un bon moment que ça n'allait plus entre Peyton et Lucas. En effet on voyait bien, qUe depuis leur retour de Tree Hill, Peyton était froide avec Son ex petit-ami. Effectivemnt, les deux jeunes personnes c'étaient embrassés dans le week end, et lorsque Peyton ramena Lucas au campus, celui-ci lui déposa à nouveau un baiser, en la laissant ainsi là. Peyton était resté sur place 5 bonnes minutes, ne sachant que faire et que penser. Elle passa sa journée à penser à ce baiser qui n'était qu'une idiotie de plus. Après leur premier baiser, elle avait été confuse, et avait dit au beau blond que c'était une erreur, et que cela ne représentait rien à ses yeux. Mais c'était totalement faux, car elle avait du faire face à ce qu'elle ressentait vraiment pour Luke, c'est à dire, un amour fou et éternel qui jamais ne disparaitra. De plus, elle avait peur que cela nuise à l'amitié qu'ils tentaient à tout prix de reconstruire. Voilà les raisons de la distance qu'elle mit entre eux.
Elle passa une semaine horrible. Lucas lui manquait, elle comprenait à quel point sa vie n'aurait aucun sens, si elle le sortait totalement de sa vie! Il fallait qu'elle soit forte, et prenne son courage à deux mains, pour ne pas perdre ce beau sportif à nouveau. Et puis, si Keith avait réussi à mettre son amour pour Karen afin de préserver leur relation, elle se devait d'y arriver. Elle décida donc un soir qu'elle affronterait Lucas le lendemain. Ce matin là, après être sortie de la douche, la jeune fille se peigna les cheveux de telle sorte à les laisser ondulés, et elle préféra rester naturelle, sans se maquiller. Après tout , elle n'avait à plaire à pesonne. Elle se vêtit d'un jean et d'une chemise! Alors qu'elle se dirigeait vers la cafétéria, elle apperçut son ex petit-ami. Elle alla dans sa direction. Ils se retrouvaient maintenant face à face. Soudain, il cogna une jeune fille qui le reconnut et lui sauta au cou pour l'embrasser, en l'appelant haut et fort "chéri". Il la vit, alors que toute triste, elle rebroussait chemin. Peyton entendit quelqu'un l'appelait, mais elle se mit à courir. Là, cloche sonna et la jeune fille entra dans une salle.

Plus tard dans la journée, elle croisa Luke, ou plutôt le bouscula. Lucas semblait vraiment dans la lune aujourd'hui. Il dit alors géné:"Pardon je ne regardais pas." Peyton le regarda à peine, le coeur déchiré, et répondit:

" C'est bien dommage!!! Enfin, pas pour toi quand tu remarques qu'ensuite que tu bouscules une fille, celle ci t'embrasse."

Elle releva les yeux vers lui,ce regard était plein de peine et de colère, et tourna les talons, pour ne pas avoir à l'affronter une fois de plus. Alors, elle rejoigna ses amies d'un pas pressant.




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: When you say nothing at all...(pv peyton)   Sam 31 Oct - 4:09

Oui il avait fait n’importe quoi ce week end là, il avait eu du mal à redevenir que l’ami. Et puis le retour à tree hill ça l’avait un peu perturbé, il essayé de rester lui, mais être là bas repenser à tout ce qu’ils avaient vécus et puis être avec elle, les baisers il n’avait pas réussi à l’éviter, il n’avait pas vraiment essayé en fait c’était plus fort que lui, et puis il n’y voyait pas le mal. Il pensait que ça ne changerait rien entre eux, étant donné qu’ils avaient bien décidés d’être que des amis, bon ce n’était pas de la tarte comme dirait l’autre mais qui sait avec un peu de chance…
Sauf qu’une fois rentré de tree hill rien n’était plus comme avant, leur semblant d’amitié ne ressemblait plus à rien, elle ne lui parlait plus, elle ne cherchait pas à le voir, et même elle le fuyait. Ce matin là une petite altercation anodine, oui cette fille là, il l’avait un peu vite chassé de sa mémoire, c’était une fille avec qui il avait eu une petite histoire, une avec qui il passait du temps, de temps en temps. Il avait bien aperçu peyton il avait essayé de la rattraper mais en vain elle était parti en courant. Il se demandait si il sentait mauvais, mais vu comment la petite brune le collait encore il ne devait pas sentir si mauvais que ça. Alors il avait repris le cours de sa journée, comme toujours, elle voulait le fuir, elle n’avait pas envie de le voir, il lui laissait de l’espace c’est ce qu’elle voulait et bien il allait lui en laisser pour le moment, il n’avait pas le choix, le cours commençait.
Et là il la percutait, les dieux étaient pour qu’ils se causent ces deux là, sauf qu’encore une fois, elle lui lâchait une phrase assassine, enfin si on veut. Il comprenait que si ce matin elle était partie, c’était bien qu’elle avait été blessée par son amie, mais ils étaient amis, elle aurait du le comprendre il continuait sa vie, il n’avait pas le choix. Ils ne devaient être que des amis, et ça en passait aussi par voir l’autre avec des conquêtes. Ok c’était plus facile pour lui, ce n’était pas elle avec un mec, mais il essayait de s’y préparer.

Cette fois si elle ne partirait pas sans lui parler. Il la rattrapait se mettait à sa hauteur.


Hey tu vas où s’il te plait… ?

Tu peux me dire pourquoi on ne se parle plus, attends on est ami et dès que tu me vois tu te casses.


Je peux te demander si tu veux vraiment qu’on soit des amis ou si tu veux qu’on aille chacun de son côté.

Il était peut être trop franc, il lui en demandait de trop. Mais il n’avait pas le choix non plus, il avait bien vu son groupe d’amie, il savait qu’elle pouvait partir vite, il avait le sentiment qu’ils devaient se parler maintenant sinon il n’en aurait pu l’occasion.

On ferait mieux de mettre tout au clair non ?

Il la regardait et ses yeux le mettaient mal à l’aise, il y lisait sa peine, sa colère, il avait l’impression de repartir quelques mois auparavant quand il l’avait retrouvait et que ses dans ses yeux à lui qu’elle pouvait lire tous ses sentiments confus. Il attendait en face d’elle, qu’elle décide où elle partait retrouver pour rejoindre ses amis où ils s’expliquaient maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: When you say nothing at all...(pv peyton)   Mar 3 Nov - 15:46

http://www.deezer.com/listen-2847437



Peyton n'aimait pas se sentir ainsi face à Lucas. Son coeur était brisé. On pouvait lire dans ses yeux la peine et la colère. Peyton était triste car elle savait qu'entre elle et Lucas tout était complètement fini... Elle n'aurait plus jamais la possibilité de le serrer dans les bras et de lui dire à quel point elle l'aimait...Lui avait tourné la page depuis bien longtemps, alors qu'elle n'avait jamais cessé de l'aimer. Il était temps pour elle de vivre sa vie, faire le tri dans ses sentiments et rayer d'un trait tout ce qu'elle avait vécu avec le beau blond. Et cela avait le don de la rendre malheureuse, car elle savait quelle était la difficulté de lutter contre un amour si puissant. La colère lisible dans les yeux de la belle blonde était due à sa simple jalousie. Bien qu'ils n'étaient censé être qu'amis, lorsqu'elle le voyait avec une autre fille, son coeur se fendait en milles morceaux. Elle enviait cette fille, et lui en voulait d'attirer Lucas dans ses filets, et de le détourner de la même manière de notre jolie pompom girl. De plus, elle s'en voulait d'agir ainsi. Peyton comprenait alors qu'elle se faisait autant de mal qu'elle lui en faisait. Pour mettre fin à ce supplice, il n'y avait qu'une seule solution, oublier Lucas et que lui l'oublie....donc tirer une croix sur l'amitié qu'ils tentaient de construire.

Peyton fit demi tour et tenta de rattraper ses amies, mais ce fut en vain, car en quelques minutes le jeune homme l'avait rattrapé. Elle se tourna vers lui, car il venait de lui adresser la parole. C'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait pas le laisser planté là sans rien faire. Elle resta quelques instants sans rien dire, à seulement le regarder dans les yeux. Ses yeux se remplirent de larmes, car elle comprenait qu'il était temps pour elle de se séparer de ses espoirs de reconquérir le coeur de Lucas, et de lui dire que plus rien irait et existerait entre eux. Comment une si magnifque histoire pouvait-elle se terminer ainsi? Dans les larmes , les cris et la douleur.....Peyton savait d'avance que sa vie n'aurait plus aucun sens après cette discussion, mais qu'en serait-il de celle de Lucas? Serait-elle autant bouleversée??? Serait-il lui aussi malheureux?? Peyton réfléchit rapidement à un autre moyen d'arranger la situation, mais elle remarqua que c'était l'unique pour ne plus souffrir. Il fallait donc qu'elle prenne son courage à demain et réagisse. Elle lui répondit alors:

" Je rejoignais mes amies....je pensais que c'était la meilleure chose à faire.... T'éviter, et éviter ces révélations que je te dois!!"

Son coeur battait à des milliers de kilomètres. Les larmes comencaient à couler et s'enfuir de ces beaux yeux. Elle reprit la parole:

" Il est vrai que mon comportement de ces derniers jours craint un max..et que je te dois des excuses... Mais avant cela , je veux te poser une question, qui me donnera la réponse de comment je dois gérer cette situation."

Elle tremblait de peur de la réponse. Car cette simple réponse allait complétement changé sa vie.

" Chaque jour que je passe loin de toi, je ressens un vide Lucas, une sensation de manque comme si j'avais perdu une partie de moi-même. J'ai tout fais pour résister Lucas, j'ai voulu combler ce vide avec le travail, les amis, la musique, y avait toujours ce manque jusqu'au week end dernier, le soir quand tu m'as embrassé. Et à ce moment la c'était comme si la vie reprenait enfin son sens. Lucas regarde moi dans les yeux et dis moi que tu n'as pas ressenti exactement la même chose qu'il y a 3 ans quand tu m'as dis que j'étais celle que tu voulais à tes côtés lorsque tu réaliserais tes rêves. Dis moi juste si oui ou non, tu as ressentis cela?"

Elle se tut pour laisser répondre Lucas.




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: When you say nothing at all...(pv peyton)   Lun 9 Nov - 11:45

Comment en étaient ils arrivaient là tous les deux. Elle le regardait avec plein de haine, et de tristesse. Il essayait de la capter de la regarder, de lui montrer qu’il n’était pas indifférent. Et il ne l’était pas, chaque larme qu’il voyait naitre dans les yeux de peyton, lui arrachaient le cœur, et pourtant, sans le vouloir il en était la cause.
Depuis le retour de tree hill, il n’avait cessé de se demander, pourquoi, pourquoi l’avait il embrassé, pourquoi c’était il laissé aller à ça. Il revoyait chaque instant en détail, et bien sûr que comme elle lui demandait, s’en était presque magique. Bien sûr il n’était pas de ses filles fleurs bleue, ressentant des vibrations jusqu'à fond de leurs êtres. Non mais il avait embrassé des dizaines de filles, sans rien ressentir, ou juste une pulsion, un désir ardent de conquérir l’autre. Il en avait passé des nuits avec des filles à se demander si il allait continuer comme ça, à multiplier les conquêtes d’un soir, où si il devait se poser.
Sa vie de maintenant le satisfaisait pour le moment, il ne se fatiguait pas à essayer de comprendre l’autre, ils passaient du bon temps et puis après ils passaient à autre chose.
Ça c’était sa vie, mais depuis elle, depuis qu’il avait posé ses lèvres sur celle de peyton rien n’était plus comme avant, quelques chose en lui avait changé mais il ne savait pas encore quoi, il avait beau prendre le temps de se poser, et de dire allait merde bouge toi, réfléchis essaye de comprendre, ça doit pas être si dur, non rien ne venait, tout comme la fin de son livre.


Je pense que j’aurais du te laisser rejoindre tes amies alors.

Ça pouvait sembler blessant mais ça ne se voulait pas comme tel, non il ne voulait pas lui faire de mal , pas plus qu’il ne l’avait déjà fait. Mais si une chose avait évolué en lui, le sentiment qu’elle compterait toujours plus qu’une autre pour lui, une autre avait repris une place ferme et définitive en lui, s’éloigner d’elle pour ne plus la blesser. Peu importait que lui souffre de la voir avec un autre, et que rien que d’y penser ça le rendait fou, non tant pis, elle devait reprendre goût à la vie, arrêter de pleurer pour un imbécile.
Il comprenait à certain changement en lui, que rien ne serait aussi fort qu’avec elle, et qu’il avait beau essayer de refouler au plus profond de son être tout au fond de lui ses sentiments, il voyait bien qu’ils n’étaient pas mort.
Alors pour la protéger, pour la protéger de l’ordure qu’il était lui parfois, il ne pouvait s’empêcher de lui mentir. Il ne pouvait pas lui promettre de revenir vers, elle, il ne savait pas être son ami, pas tant qu’il n’était pas capable de réfréner ses pulsions. Il n’avait pas le droit de la faire attendre, et pas le droit de lui promettre qu’un jour il pourrait réussir à se contenter de l’amitié, ou alors qu’eux deux ce n’était pas fini.
Il comprenait enfin cette phrase de l’autre, il devait arrêter de faire souffrir peyton, il ne savait pas où il en était peut être, mais une chose était sûre, si déjà là il la faisait pleurer alors qu’il tentait de n’être que l’ami, le petit ami lui aurait forcément fait beaucoup plus de dégâts. Elle souffrirait sur le moment, mais elle finirait par comprendre, c’était le mieux pour eux, il fallait cesser de se faire souffrir come ça sans fin, ils ne seraient plus que l’ombre d’eux même si ils continuaient, et elle méritait bien mieux que ça.
Bien sûr elle pourrait lui dire, que non, qu’il était toujours possible de rallumer la flamme entre eux, que cette petite étincelle qui lui avait fait perdre le contrôle à plusieurs reprise , pouvait faire redémarrer entre eux bien des choses, que non leur couple n’était pas mort, et qu’ils pouvaient se battre comme d’autre avant eux, parce qu’entre eux deux ce ne serait jamais que de l’amitié. Oui mais non, non il n’allait pas recommencer, pour une fois elle était sûre d’eux e de leur avenir, quand pour lui tout était flou. Pour lui il pouvait peut être revivre une petite passion de quelques mois, mais non plus jamais ils en seraient au point de se dire qu’ils s’aimaient au point de vouloir finir leur vie ensemble.


Peyton je suis désole de te faire souffrir encore une fois, mais je te fais la promesse de ne plus recommencer, de ne plus être con. Bien sûr que j’ai ressenti quelque chose, tu n’es pas n’importe qui, et le souvenir entre nous est fort. Mais je n’aurais pas dû me laisser aller, la nostalgie de ce qu’on a été aurait dû être que de la nostalgie, je ne veux plus te faire de mal peyton. Tu mérites d’avoir une histoire heureuse, et je sais que ça entre nous c’est impossible.
Je ne peux pas recommencer, je suis égoïste d’accord, je suis pourri tout ce que tu veux, mais… Je ne suis plus le même et je ne ressens pas pour toi des choses aussi fortes que ce que tu sembles ressentir.
Je suis désolé peyton, j’aurais dû passer mon chemin il y a quelques mois et te laisser vivre ta vie…


Il essayait de conserver le regard de sa jolie blonde, mais il savait à cet instant précis qu’il venait de lui briser le cœur, que personne ne pourrait jamais plus lui faire autant de mal. Jamais elle ne le pardonnerait ces mots, ces actes. Il devait être honnête, tout en lui était différent, et bien qu’il se sente troublée par elle, il ne se croyait pas amoureux d’elle. Se fixer avec quelqu’un était devenu son cauchemar sa peur, il ne voulait pas se caser, il pensait qu’il n’en serait plus capable.
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: When you say nothing at all...(pv peyton)   Mer 11 Nov - 18:41

Il semblait à Peyton connaître d'avance la réponse du beau blond, et elle se préparait ainsi à encaisser cette réponse. Il est vrai qu'elle aurait du partir et rejoindre ses amies, mais elle en avait assez de fuir. A quoi bon cela servait....quoiqu'il arrive le jour des dures révélations serait forcément arrivé. Lucas bouscula Peyton avec une telle réplique. Comment pouvait-il lui dire qu'il pensait qu'il aurait du la laisser aller avec ses copines alors....Cela signifiait-il qu'il ne voulait pas non plus faire face à la révélation qui allait suivre, comme si au plus profond de lui, il sentait que tout serait fini entre eux. Etait-ce une bonne chose, ou cela n'était que le signe d'une future rancœur...
La jeune fille fit les yeux ronds. Les larmes continuaient à couler sur ses joues. La jolie blonde se rappela des dires de Nathan et de Josh qui tentaient de lui faire comprendre que si Lucas ne voulait pas d'elle, ben c'était un bel imbécile et qu'il n'en valait pas la peine. De plus, elle se rappela de Dereck son frère qui un jour l'avait forcé à confronter ses peurs les plus profondes...Ce même jour, il lui avait dit ces paroles qui lui avaient redonner courage, et la force de se battre: "il y a des gens qui boivent la tasse, qui perdent leur famille, leurs amis et tous les jours, les mêmes gens refont surface, et se remettent à vivre il ne reste pas à pleurer dans leur chambre....Je sais que tu es forte Peyton, et que tu vaincras et dépasseras tous les obstacles que tu croiseras sur ta route. Pour ça, il faut juste que tu lèves ta tête et te battes pour ton bonheur et ta liberté". Ce fut ces mêmes paroles qui résonnèrent dans sa tête, et lui donnèrent le courage d'affronter sa peur aujourd'hui. Une des amies de Peyton l'appela. celle-ci se retourna, et leur fit signe de partir. Elle profita de s'être tournée, pour sécher d'un passage de la main, et prendre une bouffée d'oxygène, avant de se retourner vers Lucas qui allait lui répondre.
Peyton avait comprit qu'il ne servirait plus à rien de lutter pour récupérer Lucas. De plus, elle comprenait aussi peu à peu, que l'attendre serait en vain, car jamais il ne reviendrait vers elle, et l'aimerait comme elle l'aimait toujours, car elle l'avait rejeté lors de sa demande. Elle ferma les yeux, et son visage changea. Dans son regard, la peine et la colère avait disparu. Son cœur avait beau battre à des milliers de kilomètres, son visage n'exprimait rien. Lorsque Lucas répondit à Peyton, la jeune fille restait de marbre, comme si rien ne l'atteignait. Mais en réalité son cœur se brisait, tout au long que les mots exprimaient par Lucas glissaient en elle, tel de l'acide sur son cœur. Sur un ton neutre, et n'exprimant toujours pas la souffrance qui emportait son âme dans les ténèbres, elle répondit:


"Il est vrai que tu aurais du passer ton chemin, et me laisser vivre ma vie. Mais le destin en a voulu autrement. Je ne peux plus laisser le destin conduire ma vie Lucas.....On ne peut pas aller ensemble à ce bal, nous ne devons pas.....Ce n'est pas moi que tu dois amener, mais plutôt ta petite amie.....Et puis à quoi bon y aller en amis, alors que nous ne sommes même pas amis."

Elle le regarda dans les yeux, ne laissant échapper aucuns sentiments. Elle savait que ce qu’elle était sur le point de dire changerait à tout jamais son existence, mais elle avait décidé de prendre une décision ferme. Elle ajouta alors, sur le même ton neutre :

« Une chose en moi c’est éclairée il ya peu……On ne peut pas continuer à se mentir Luke……Il ne nous reste plus qu’une chose à faire……Tout oublier !!!!Ne m’adresse plus la parole !!!Oublie qu’un jour on s’est aimé, Oublie moi, oublie la Comet !!! »

Elle le regarda en silence, restant toujours de marbre comme si de rien n’était. Elle restait là, attendant une quelconque réponse. Allait-il tenter de la faire changer d’avis, ou accepterait-il cela sans rétorquer, car il se fichait bien de Peyton ??? Après quelque temps, à rester là, le cœur serré, tentant de dissimuler tout ce qui lui prenait le cœur, et les sentiments qui se battaient en elle, cherchant à s’échapper, sans plus un mot, elle se retourna. Peyton avait le cœur détruit, et elle avait peur de faire le mauvais choix. Quoiqu’il arrive, il fallait qu’elle l’assume et qu’elle reste forte. Elle se dirigea vers la comet, et entra dans la voiture. Là, elle ne savait qi Lucas la regardait ou non, mais elle démarra en trombe. La jeune fille quitta à la fois l'université, mais la vie de Lucas. La comet disparaissait au loin emportant avec elle la fille et sa croyance en l'amour.Lucas , si il regardait, put la voir griller les deux feux rouges de l'allée....Après tout, tout le monde part un jour, même Peyton, plus détruite que jamais!!!




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: When you say nothing at all...(pv peyton)   Mar 17 Nov - 13:35

Il lui faisait du mal encore une fois, il savait choisir ses mots quand il devait les écrire, quand il les donnait à des personnages, qui d’ailleurs avaient une vie moins compliquée que la sienne, mais dès qu’il devait parler lui, plus rien ne se passait comme il voulait, tout se mélangeait.
Il avait vu le changement de réaction de peyton, elle était vide quand il lui parlait, il avait beau savoir que chaque mot qu’il lui disait devait lui faire un mal de chien, il pensait sincèrement la protéger. Il ne voulait plus dans leurs intérêt à tous les deux refaire les même erreurs, il ne savait pas combien de fois ils arriveraient à s’en relever.
Il savait qu’il la blessait mais il ne s’attendait pas à prendre autant de claque, bien sûr les séparations ça ne se passe jamais bien, même quand on essaye de rester ami. Il n’avait pas mesuré la conséquence que ce baiser aller prendre pour eux deux. Là il ne pouvait que comprendre, il avait le sentiment d’avoir brisé peyton, au lieu de lui faire réaliser ses sentiments ça ne faisait que le conforter dans l’idée de s’éloigner d’elle.
Partir après sa demande en mariage n’avait pas été simple non plus, mais il avait tellement de colère que tout était passé plus simplement. Là il avait mal, il avait peur, il n’avait jamais voulu la perdre complètement, et là il voyait bien que c’était ce à quoi l’amenait ses états d’âmes.


Je te quitte pas pour une autre, j’ai pas de petite amie, je n’en veux plus.
Je veux plus m’attacher, je ne sais pas comment m’expliquer.

Tout comme j’étais sûr de vouloir me marier, je suis sûr que je ne peux plus recommencer, j’ai peur, je ne veux plus refaire les même erreurs.


Il ne savait pas comment la faire moins souffrir, comment lui rendre les choses plus simples. Mais après tout il ne pouvait rien y faire, il venait de la briser, il n’aurait pas pu la faire souffrir plus, qu’l ne venait de le faire, il n’avait plus qu’une chose à faire, la laisser se reconstruire sans lui. Il la regardait partir sans faire un geste de plus pour la rattraper il était peut être temps que chacun reprenne le cours normal de sa vie.

Il s’éloignait vers la cafétéria, il se posait à une table, il essayait de percuter tout ce qu’il venait de se passer, il venait de la perdre. Il restait là à revoir la scène encore et encore, il revoyait le visage de peyton passer de la colère à la tristesse et puis à se vide, il était toujours autant paumé, la voir comme ça bien sûr que ça lui avait fait un sacré coup, mais il pensait toujours avoir pris la bonne décision.

Il revoyait peyton dans le temps quand il était heureux tous les deux, parce que c’était arrivé, et que c’était pour toute ses raisons qu’il voulait se marier avec elle, le bon comme tous les drames qu’ils avaient traversé tous les deux. Oui mais voilà aussitôt venait se superposer l’image de peyton ce matin, parce que si elle était comme ça c’était à cause de lui, c’est lui qui avait fait d’elle cette jeune fille aussi malheureuse.

Ils ne devaient plus se voir, il devait lui laisser faire sa vie, peut être que son crétin de frère avait raison après tout, elle serait bien mieux sans lui. Alors pourquoi même perdre le semblant d’amitié qu’il avait créé avec elle, lui faisait aussi mal que ça.
Il savait bien au fond, malgré tout ce qu’il faisait pour se convaincre que c’était mieux comme ça, il n’avait pas vraiment envie de la voir sans lui. Toute sa vie, depuis que cette blonde était apparue à ses yeux, il avait toujours cru qu’elle ferait parti de sa vie, d’une manière ou d’une autre, et il se serait même battu pour ça.

Alors qu’est ce qui avait changé ? Pourquoi tout était aussi compliqué maintenant, pourquoi il ne voyait pas de solution, et si il arrêtait de se poser autant de questions ?

Il partait rejoindre son cours, il devait essayer de se concentrer sur autre chose pour ne pas devenir barge.

(Pf)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: When you say nothing at all...(pv peyton)   Aujourd'hui à 13:13

Revenir en haut Aller en bas
 

When you say nothing at all...(pv peyton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Terminés-