Partagez | 
 

 Une arrestation musclée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Une arrestation musclée   Mer 9 Sep - 14:33

Il est 9 heures moins dix lorsque Shawn était en train d'harpenter les rues de la ville dans son Hummer, en route vers son café habituel. Il n'a dormi que quatres heures et son ventre crie aux Pancakes. Une longue journée s'annonce, il a rendez vous avez les affaires internes à 11 heures pour s'expliquer sur une de ces saisies de drogue qui a mystérieusement disparue. En réalité, elle n'a pas disparue. Shawn l'a refourguée à Bryant, un dealer de moyenne gamme enterré au fin fond de Downtown, et s'est fait un jolie bonus de salaire pour la semaine. Il s'est déjà que cet interrogatoire va le gonfler mais connait bien la musique maintenant, et doit absolument avaler quelques pancakes bien chauds et se réveiller avec un bon café serré.

Il n'était qu'à trois rues du café lorsqu'il vit un latino à l'allure louche qui tenait un mur près d'une épicerie, il ralentit le regarda bien attentivement et percuta tout de suite que c'était un dealer et lui il ne le connaissait pas... Il rigola tout seul en se mordant la lèvre et tourna à la prochaine intersection pour aller se garer hors de son champ de vision.

Personne ne deal ici sans que Shawn ne leur donne un passe-droit. C'est comme ça, et ce n'est pas gratuit... Il prenait un loyer à tous les dealers recensés en échange de tranquillité et de protection policière. Il ne faisait ça qu'avec les petits dealeurs bas de gamme et profitait en même temps de ces arrangements avec eux pour remonter jusqu'aux grands pontes et couper la tête des traffics, réaliser un gros coup. Il descenda de son 4X4, jetta sa cigarette et sorti un glock de son holster, vérifia qu'il était bien chargé, et le rangea à nouveau dedans. Il partit à pied jusqu'à l'endroit où le dealer latino faisait le piquet et arrivé à vingt mètres de lui, leva les bras en l'air pour bien mettre en évidence sa chaîne avec sa plaque de flic en pendentif et s'écria en rigolant: Hey ombre!.

A sa vue, le dealeur partit comme un fusée pour s'enfuir dans la rue, bousculant trois ou quatre passants au passage. Shawn le poursuivit aussi, chose qu'il détestait plus que tout et qui le mettait de très humeur, encore plus ce jour là avec le peu de sommeil, le manque de pancakes et son rendez-vous chez les affaires internes... Il le poursuivit sur 150 mètres environ avant que le dealer ne rentre dans ce centre commercial, tenu également par un latino. Shawn l'a vu rentrer et rentra lui aussi à l'intérieur, le chercha un moment en parcourant les rayons puis le vit débouler vers la sortie en sortant d'un rayon. Il lui rentra dedans et le projetta contre le rayon, ce qui renversa tous les produits dessus, puis s'approcha du dealer au sol en rigolant, s'agenouilla pour lui mettre les menotte avant de dire toujours en se marant comme une baleine

Y a vraiment des pauvres types qui ont pas chance dans la vie... Tu viens de tomber sur un inspecteur des stupéfiants très enervé ce matin et pour courroner le tout, cet inspecteur est un ancien Safety All American*... Maintenant on va peut-être faire les présentations... Inspecteur Shawn Hainsworth, ton nouveau dieu... Y a trois choses à savoir sur moi. 1) Personne ne deal ici sans que je dise amen, 2) L.A est une grande ville, mais personne n'a nul part où se planquer avec moi, Et 3) J'ai detèste vraiment... vraiment qu'on me fasse courir. Et toi chico, t'es qui? J'ai jamais vu ta sale tronche dans le coin...

Le dealeur répondit en jurant en espagnol, langue que Shawn ne maîtrisait bien, la minorité latino-mexicaine étant bien installé dans les gangs et les affaires de traffic de drogue. Il rigola puis le fouilla pour trouver ses papiers, le dealeur continuant de l'insulter et de remuer dans tous les sens pour se débattre. Shawn sortit son glock et lui braqua sur la tempe devant les yeux médusés des clients à côté.

Ca suffit, j'ai pas envie de perdre plus de temps avec des crapules dans ton genre, il est presque neuf heures et j'ai toujours pas mangé mes pancakes... Tu sais que ça me met encore plus de mauvais poil si j'ai pas mangé mes pancakes? T'as envie de me mettre de mauvais humeur ombre, hein? lui dit-il en appuyant un peu plus son arme sur sa tempe, ce qui a le don de le calmer un peu plus.

Shawn continua sa fouille et trouva un calibre à sa ceinture, une demi douzaine de sachets de came et une jolie liasse qu'il rangea sans gêne dans la poche intérieur de sa veste.

Bien bien bien... On dirait que tu viens de gagner entre 5 et 10 ans de pension complète à Pelican Bay...

Alors que le gérant mexicain arrive et se prend la tête à deux mains devant les dégats de son rayon, Shawn le relève et l'emmêne dans un rayon isolé loin des clients.

Ecoute moi... J'ai pris ton petit bénéfice de la matinée comme une caution de ton premier loyer. Je garde aussi ta petite panoplie de dealeur T'as l'air assez idiot pour travailler pour ton compte. Je passerais une fois par semaine là où tu faisais le piquet pour prendre mon loyer. En échange, tu fais ton business tranquille ici, personne viendras te mettre dans bâtons dans les roues, ni dealeurs concurents, ni flics. T'es pas réglo, tu manques un rendez-vous, tu oublies de me donner un dollar et t'iras jouer aux dominos avec tes potes mexicains dans une cellule pourrie. Entiendo?

Le dealer attendit un moment pour finalement répondre oui de la tête avec un regard rageur. Shawn lui retira les menottes et le laissa partir en courant du centre commercial.

Il prit une bière d'un frigo et se dirigea vers les rayons qu'il avait mis en vrac devant tous les regards interloqués des clients. Il arriva devant le gérant énervé qui le dévisagea avant de lui demander pourquoi il l'avait relâcher et qui allait ranger le fouilli qu'il avait mis dans ces rayons. Shawn qui en avait marre d'avoir déjà perdu trop de temps, souria jaune, regarda les clients autour avant de revenir sur le gérant pour lui dire

Ca commence sérieusement à me gonfler... Escucha me, j'ai repéré au moins une bonne douzaine d'entorse aux règles anti-incendie dans ton magasin pourris. Et si j'ai envie, je peux enquêter sur la validité de ta carte de séjour et de toutes celles de ta famille...

Le gérant attendit un moment avant de passer son chemin pour partir commencer à ranger ses rayons. Shawn ouvrit sa bière, bu une gorgée et vu une pile du Times du jour. Il en prit un et commença à lire les gros titres du jour au milieu du rayon.


* Poste de Football américain: Le safety est le dernier rempart défensif de l'équipe. Il se décompose en deux groupes : « Free safety » et « Strong safety ». La mention All American est un honneur reçu par les meilleurs jeunes joueurs de lycé dans tous les Etats Unis.
Revenir en haut Aller en bas
 

Une arrestation musclée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-