Partagez | 
 

 Retrouvailles... {Adrian}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Retrouvailles... {Adrian}   Mar 8 Sep - 0:13

Elle s'était réveillée vers 9:00, tant mieux, justement elle avait vu en revenant de l'aéroport la veille, sur la vitrine d'un restaurant, que celui ci cherchait des serveurs en plus, parfait, elle irait voir pour le poste. Angel' se leva donc doucement de son lit avant de mettre sa robe de chambre et de se diriger vers la cuisine pour se préparer, comme à son habitude, une tasse de thé à la fraise. C'était sa première nuit à LA, elle était un peu dépayser et surtout crevée après 11:30 de vol. Malgré tout, la jeune française était heureuse, et oui heureuse de découvrir la Californie et la magnifique cité des anges et surtout de retrouvé celui qui fait battre son coeur depuis un bon bout de temps maintenant, elle se souvenait encore de leur douloureuse séparation quelques mois auparavant, mais maintenant tout allait être parfait.
Une fois son thé avalé, Angelina partit rapidement prendre une bonne douche, afin de se détendre et se réveillée. L'eau chaude coulait sur sa peau alors qu'elle commençait à se savonner avec un gel douche au parfum de noix de coco, elle se lava également les cheveux avec cette fois-ci un shampoing à la lavande, elle finit par se rincer. Une fois sortie, elle se sécha et s'enroula dans une serviette blanche pour aller chercher ses vêtement dans sa petite commode qui était un peu usée, en même temps elle n'était pas tout à fait chez elle vu que ce n'était qu'une location à durée indéterminée le temps qu'elle puisse le payer à sa propriétaire légitime, une femme charmante d'ailleurs. La jeune femme opta pour un simple débardeur rouge, une jupe lui arrivant à mi-cuisse noire et un legging noir également, elle mit également de petits escarpins noirs lui faisant gagner quelques centimètres. Enfin elle repartit dans la salle de bain embuée et se brossa les cheveux, les laissant libres et se maquilla légèrement de crayon noir et de mascara, une fois prête, elle attrapa ses clefs et son sac à main avant de sortir de l'appartement.

Il devait être maintenant 10:30 et Angel' marchait dans les rues de Los Angeles, cela la changeait totalement de la France, à Los Angeles on aurait dit que les personnes vivaient leur vie vraiment à 200 km/h, pire que des Parisiens dans le métro; une vraie fourmilière cette ville! Elle ne mit pas longtemps à retrouver le restaurant, la pancarte «Wanted» était toujours présente, elle entra donc et alla directement à l'accueil où elle expliqua son cas, la personne qui y était lui dit que le patron n'étant pas là aujourd'hui elle ne pouvait pas faire grand chose mais elle pouvait la prendre à l'essaie et ce serait le patron qui déciderait si elle restait. Son "entretien" ne dura pas si longtemps que cela, seulement une demi heure, elle commencerait donc le lendemain son boulot de serveuse...

Elle mangea tranquillement de 12h à 13h avant d'envoyer un sms à Adrian pour lui dire qu'elle était arrivée la veille au soir, elle aurait dû le lui dire plus tôt mais elle voulait d'abbord voir pour son emploie. Finallement le jeune homme lui proposa de venir à son club « Viper Room » bien sûre elle accepta tout de suite, heureuse de le revoir après des mois d'attente. Elle descendit rapidement les escaliers du bâtiment avant de se mettre à la recherche de ce club... Elle marcha un moment avant de demander de l'aide à une passante, pas la peine de se perdre dans une ville aussi grande.


« Excusez moi, sauriez vous où se trouve le Viper room ? »

« Yeah, vous continuez tout droit puis arriver rond point vous prenez la deuxième sortie, le Viper Room est juste à côté de la banque. »

« Merci, bonne journée. »

Bon au moins elle était sur le bon chemin, il ne lui restait plus qu'à suivre les indications de cette femme puis bientôt elle retrouverait Adrian. Elle marcha encore cinq petites minutes avant d'arriver devant le Viper Room qui semblait déjà ouvert malgré que ce soit l'après midi, il ne semblait pas y avoir de vigil, elle entra tout de même un peu timidement, avant de regarder autour d'elle, à part trois, quatre personnes, il n'y avait pas grand monde, sûrement parce que c'était l'après midi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles... {Adrian}   Mar 8 Sep - 22:01

Il était en train d'écrire une suite de chiffres dans la colonnes des heures. C'était le jour des comptes. Même si beaucoup de gérant comme lui qui avait beaucoup de choses à gérer et à compter se payaient des Experts Comptables, Adrian préférait faire ça lui même. Il voulait avoir les connaissances et le contrôlé total sur tout ce qui se passait ou s'était passé dans son club. Il finit de remplir la colonnes des heures de ses employés lorsque son assistante lui apporta son café. Il la remercia et elle retourna dans la pièce annexe de son bureau. Son bureau était grand. Il l'avait fait aménager à ça façon pour qu'il corresponde exactement à ce qu'il voulait. Il avait une forme rectangulaire, il y avait trois portes. La porte en face du bureau était celle par laquelle tout le monde rentrait, elle venait des escaliers qui venaient eux même de la salle du bas, la salle principale. Sur cette porte était écrit son nom en lettre d'or. Ensuite la deuxième porte était à la gauche de l'entrée principale et à la droite du bureau (quand on y était assi étant donné qu'il est en face de la porte principale), elle donnait dans le bureau de la secrétaire. Puis la dernière porte était celle qu'il y avait derrière son bureau, elle donnait directement dehors par un escaliers en colimaçon. Celle-ci était blindée. Enfin bref, les meubles avaient été choisis sur mesure, et l'organisation restait la sienne aussi. Il était donc sur son bureau et lisait maintenant un papier sur le nouveau matériel qu'il avait fait installé. Les commandes allaient maintenant être gérées électroniquement, par des appareils qu'auront les serveurs et sur lequel ils taperont la commande et elle sera directement envoyée en cuisine ou au bar. C'était cher mais il trouvait que c'était une bonne idée. Il sentit une odeur étrange. En fait une odeur inhabituelle. Il renifla et remarqua qu'elle venait de son café. Il sen approcha et le goûta prudemment. Il fit les gros yeux, il était outré. Il se leva d'un bond et sorti de son bureau pour descendre et trouver les employés qu'il avait fait venir. Aujourd'hui Adrian avait fermé, enfin il ne rouvrirais pas avant ce soir. Il avait fait venir le personnel pour leur parler du nouveau matériel et leur apprendre à s'en servir. Il déboula dans la salle à la stupéfaction de tout le monde avec la tasse à la main. Il la pointa du doigt.

Qui m'a préparé cette merde !?

Tout le monde fit les gros yeux. L'un d'eux avoua avoir mis un autre café que celui de d'habitude parce qu'il avait mal rempli la machine. Adrian l'engueula un coup et lui demanda de lui rapporter un autre café. En remontant dans son bureau il vit que son portable sonnait. Il avait un SMS. Il jeta un oeil et vit avec surprise que l'expéditeur était Angelina <3. Il sourit et regarda le message. Elle était à Los Angeles depuis la veille. Adrian lui donna vite rendez-vous. Son coeur battait plus vite. Il était tout excité à l'idée de la revoir. Il demanda à la secrétaire de dire qu'il était occupé pour les appels et descendit voir le personnel. Ils étaient en train de regarder le nouveau matériel. Il vint à leur rencontre. Il ne savait pas exactement quand son amour allait arriver alors il alla leur parler.

Tout va bien ? Pas de problème avec le matos. Faudrait pas que ça foire parce que vous l'utilisez dès ce soir.


Il leur parla un peu et leur proposa de faire une pause. Ils allèrent s'installer sur des sièges, comme des clients. Il était en train de vérifier l'affichage sur l'écran des cuisines quand son adjoint lui fit un signe de tête en direction de la portE. Il se retourna et vit avec bonheur son visage. Elle était magnifique. Alors qu'elle entrait sans trop savoir où elle allait, il demanda à son adjoint de terminer le boulot et se dirigea vers elle. Elle ne le vit qu'à la dernière minute. Il écarta les bras en sa direction et dit en français :

Ma chérie !

Il l'attrapa et la serra dans ses bras. Il sentait déjà son odeur. Hmm, un vrai bonheur de la retrouver se disait-il. Il lui fit un gros câlin et finit par la lâcher. Il l'emmena dans la salle VIP ou personne ne viendrait les déranger. Il lui fit signe de s'asseoir. Il ne savait comment elle réagirait s'il l'embrassait. Certes ils avaient parlé de se revoir et tout ça mais il ne savait pas si elle pensait vraiment se remettre avec lui. Il préférait la laisser faire le premier pas. Il s'assit en face d'elle et s'adressa à elle en français.

Tu peux pas savoir comment ça me fait tellement plaisir de te voir ! Tu es magnifique !



[Le jaune c'est pour le français. Comme ça ça m'évite de devoir dire que je parle français à chaque fois. Et le cyan c'est l'anglais.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles... {Adrian}   Mar 8 Sep - 23:03

Elle n'osait pas trop avancer ou faire quoi que ce soit, elle n'avait pas vu qu'Adrian était un peu plus loin, il se dirigea bien vite vers elle. Son visage s'illumina et un sourire se dessina sur ses lèvres quand il vint la prendre dans ses bras, elle passa sa main dans ses cheveux tandis qu'elle en profita pour humer son parfum. Il finit par relâcher son étreinte à la déception de la brune qui aurait voulu rester la tête sur son épaule, elle lui sourit avant qu'il ne l'emmène dans une salle qui selon l'écriteau sur la porte était VIP. Elle vint s'asseoir près de lui n'étant ni trop près ni trop loin, après tout cela faisait quelques mois qu'ils ne s'étaient pas vu et malgré son envi de l'embrasser elle se retenait, préférant ne pas aller trop vite non plus. Il pris la parole comme à l'instant en français, elle y décela un léger accent ce qui la fit sourire.

« Merci, toi aussi tu es très élégant. Moi aussi mon chéri, j'étais tellement pressé d'arriver à L.A. afin de te revoir !! »

Ses yeux brillaient sous le coup de l'émotion, cela lui réchauffait le coeur de le revoir, de pouvoir lui parler et de le prendre dans ses bras, ses sentiments n'avaient vraiment pas changer. Elle le regardais tendrement avant d'entrelacer ses doigts avec les siens, c'était une habitudequi revenais qui allait s'installer de nouveau, de toute façon plus question de le laisser partir où que ce soit sans l'accompagner, bien sûre sans être dans l'extrème, mais elle ne referait plus l'erreur qui remontait à quelques mois, maintenant elle n'écouterais qu'elle-même. Et puis elle avait beaucoup souffert du départ de son cher et tendre, maintenant restait tout de même à savoir si ce dernier accepterai la reprise de leur relation qui avait été mise en suspend. Le silence était un peu lourd mais en même temps les mots ne sont pas très utiles par moment, tout de même Angel' le brisa.


« Et sinon ta vie à L.A. ? Je vois que tu as très bien réussis avec ce club, c'est tout toi ça »


Elle lui fit un sourire.

[Excuse moi, manque d'inspiration :/]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles... {Adrian}   Mer 9 Sep - 0:46

Assis sur le siège très confortable dans le Carré VIP, il avait Angelina en face de lui. Leurs mains s'entrelaçaient. Ceci fit penser à Adrian qu'il n'avait pas concrètement parlé de leur futur couple si couple il y allait avoir. C'est vrai qu'il avait échangé des mots d'amour longtemps, elle lui disait qu'elle allait venir, mais tout ça c'était plus facile à dire qu'à faire et aussi beaucoup plus facile - et c'est là le problème de l'homme moderne tout se gère de cette façon là - d'en parler par le biais d'internet ou par le réseaux télécom pour les téléphones. Enfin maintenant qu'ils étaient tous les deux là, face à face, il était vraiment soulagé d'enfin pouvoir la retrouver. Son coeur s'accélérait, il était non seulement sous le coup de l'émotion mais en plus, il était amoureux. Oui, ses sentiments étaient toujours bel et bien présent dans son coeur. Il savait qu'Angelina avait toujours trouvé sa place à cet endroit. Il avait fréquenter d'autre fille, mais elle était vraiment la seule qui avait conquis son coeur. Depuis ce jour là, ce jour où elle faillit se faire tuer par une voiture et qu'au final il n'avait eu que la jambe cassé et elle la vie sauve, depuis ce jour, elle était son amour. Cette pensée ralentit son rythme cardiaque. Il put entamer la discussion avec elle. Après tout ce temps, ils n'avaient en fait pas beaucoup beaucoup de chose à dire...

« Merci, toi aussi tu es très élégant. Moi aussi mon chéri, j'étais tellement pressé d'arriver à L.A. afin de te revoir !! »

Et moi comme j'ai attendu ta venue pour te revoir ! Tu m'as vraiment manqué.


Oui, tous les jours il avait pensé à elle et à son odeur, à elle et à ses formes, à elle et à ses yeux, à elle et à son caractère...Il l'aimait de fond en comble, c'était sûr. Il ne savai trop que dire face à tout cet aflux de sentiment et d'émotion, il avait un peu le souffle coupé. Comme avait dit un grand homme : "La vie ce n'est pas seulement respirer, c'est avoir le souffle coupé !". Ben oui, il avait le souffle coupé. Et ça c'était grâce à elle. Bien sûr il avait d'autres centres d'intêret mais l'une des principales choses était elle. Il la regardait avec un regard doux et admiratif. Comme s'il voulait dire qu'il la trouvait splendide. Ele finit par briser le silence.

« Et sinon ta vie à L.A. ? Je vois que tu as très bien réussis avec ce club, c'est tout toi ça »


J'ai bien réussi oui. J'ai monté un des clubs les plus populaires de la ville, si ce n'est le plus populaire. Encore hier je recevais Vin Diesel, qui étais d'ailleurs à ta place et Sean Penn l'autre soir. Je me suis même amassé un bon pactole...


Il faut avouer que l'affaire Viper Room avait été quelque chose d'important tout de même. Tout le monde connaissait cet endroit maintenant et Adrian avait vu un paquet de star. Il avait des habitués, mais aussi de nouvelles têtes tous les jours. C'était en plus très branchés ici. Il ne pouvait pas se plaindre. Il regardait Angelina fixement. Il voulait lui qu'il l'aimait mais n'en avait pas le courage. Il ne voulait pas brusquer les choses. Dans quelques jours ou même tout à l'heure, il reparlerait de leurs projets à eux deux et là il verra ce qu'il faudra dire...ou faire Smile. Mais là il voulait faire ses retrouvailles en bonne et due forme, il voulait la retrouver !



[Désolé, mais c'est pas top top.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles... {Adrian}   Mer 9 Sep - 16:10

La jeune femme était plus qu'émut de retrouver le jeune homme, elle n'avait cesser de penser à ce jour depuis qu'elle avait imposer son départ à son père pour retrouver son cher et tendre sur la côte Californienne. Même si ce ne fut que quelques mois de séparation, la brune avait eu du mal à se faire à son absence, combien de nuit elle n'avait elle pas réussit à trouver le sommeil car elle le savait loin... Maintenant tout devrait aller pour le mieux, bien sûre leur relation mettrait peut être un peu de temps avant de redevenir comme avant, après tout le jeune homme pouvait ne plus vouloir d'une nouvelle relation, cela lui briserait le cœur, c'est certain mais après c'était quelque chose qu'il fallait voir ensemble; car si elle s'écoutait elle l'aurait déjà embrasser... Il fallait bien sûre laisser le temps au temps vu le temps de séparation des deux adultes. Si seulement elle n'avait pas obéit à son père en restant en France et donc en accompagnant Adrian à Los Angeles, tout serait déjà beaucoup plus simple.
Le jeune homme lui dit qu'elle lui avait vraiment manqué, Angel' lui sourit ne détachant pas son regard du sien et en gardant ses doigts entrelacés avec ceux du brun.


« Et toi alors ! Ca m'a parrut tellement long... »


C'est vrai que la brunette assez démoraliser du départ de son cher et tendre n'avait pas fait grand chose, elle sortait par moment mais elle a mis un moment avant de ne plus déprimé de son absence, elle se répètait sans cesse qu'une fois qu'elle se serait trouver une location à L.A elle partirait le rejoindre et ce même si son père n'était pas d'accord. Elle replaça une de ses mèche de cheveux tout en écoutant Adrian qui lui disait qu'il avait réussit à monter la boîte la plus populaire de Los Angeles et qu'il voyait pas mal de célébrités chaque jours. Elle lui sourit de nouveau, ça a toujours été son ambition de faire son propre business.


« Tu as toujours eu l'âme d'un patron. Cet endroit est vraiment beau et accueillant, pas étonnant que les stars viennent passer à ton club. »

Elle était vraiment fière de lui, c'était un travail qu'il aimait, qui lui ressemblait et dans lequel il réussissait, que demander de plus ? Un peu songeuse elle lui caressa lentement sa main qu'elle tenait, à quoi pensait elle ? A tout et à rien, enfin surtout à eux deux pour être exact... Elle ne pensait pas que ce soit réellement le moment de parler de ça, car après tout pour l'instant la première chose qu'elle souhaitait, c'était un peu de la tendresse qui lui a manquer pendant ces derniers mois et puis discuter, comme elle le faisait en ce moment, avec lui. En même temps, que dire quand on veut tout deux parler de la même chose mais en tournant tout de même autour du pot avant d'arriver au sujet tant attendu ? La jeune femme ne sachant qu'ajouter d'autre, passa nerveusement sa main libre dans ses cheveux sans pour autant baisser réellement les yeux, elle n'avait pas à avoir peur, si ça se trouve il était lui aussi dans le même cas que la brunette... Que c'est dur de se retrouver après un moment qui semble si long...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles... {Adrian}   Mer 9 Sep - 21:41

« Tu as toujours eu l'âme d'un patron. Cet endroit est vraiment beau et accueillant, pas étonnant que les stars viennent passer à ton club. »

Il sourit. C'est vrai que maintenant qu'il y pensait, il avait toujours eu l'envie et l'état d'esprit d'un chef, d'un patron et d'un organisateur. Il avait toujours su comment organiser une fête, une sortie, il savait à quels endroits il fallait aller et comme il connaissait les patrons d'un grand nombre d'endroit, ça facilitait les choses pour les réservations et autres. Mais bon, le Viper Room avait quand même carrément changé depuis son premier jour. Il avait mis tellement d'argent dedans aussi. Mais bon, cette question là ne lui faisait pas peur, étant donné que ce qu'il avait gagné après avait largement et de loin couvert tout ce qu'il avait investi. Il avait commencé dans le rouge, avec un crédit et était maintenant dans le vert clair ayant remboursé le prêt etc... La preuve encore aujourd'hui, il venait de recevoir les derniers équipements high-tech qui avaient, il faut bien l'avouer, coûter une fortune. C'était d'ailleurs un peu mal vu par certains concurrents. En même temps, dès qu'un concurrent se procurait du matos de qualité, le genre de matos qui leur assurait de faire monter leur chiffre d'affaire rapidement, c'était la pagaille et tout le monde était jaloux ! Adrian ne savait que dire. Il avait pourtant l'intention de lui raconter plein de trucs après tout ce temps, mais là, une fois qu'il était en face d'elle, plus rien ne venait. En fait, plus rien n'avait d'importance. Oui ça ressemblait à une histoire kitsch des années 80's mais c'était vrai pour lui. Maintenant qu'elle était là, tout ce qui la concernait n'avait plus d'importance. Finit la paperasse pour tenter de la faire venir, ou encore de se soucier de où elle pourrait vivre et toute ces choses là. Non maintenant, elle était là et c'était tout ce qui comptait. Il lâcha délicatement sa main et s'appuya sur le dossier de la chaise. Il fit venir un serveur. C'était un jeune garçon blond, avec un mèche sur le visage. il avait revêtu les vêtements du Viper et avait le nouveau matériel de commande accroché à sa ceinture. Adrian regarda son piercing à la lèvre avec dégoût et frisson. Il n'aimait vraiment pas ce genre de chose, sur lui en tout cas. Il regarda Angelina.

Tu veux boire ou manger quelque chose ?
Pour moi ce sera une Caipirinha avec beaucoup de citron.

Le serveur parti. A peine le pas de la porte passé, Adrian pensa à lui parler d'eux. Oui il allait le faire. Mais il ne savait pas ce qu'elle allait répondre. Il avait toujours eu l'habitude, dans son métier c'était un peu normal tout de même, de se prendre la tête pour tout, même les choses les plus simples. Il y avait toujours des complications, il fallait réfléchir aux conséquences, aux déroulement futur des choses, aux réactions et aux actions qui pourrait se passer après. Il ouvrit la bouche pour parler mais le blond, qui s'appelait Ando d'ailleurs, revint avec la commande. Adrian but repidement une gorgée. Rien de tel qu'une infusion d'alcool pour avoir le courage de dire ce qu'il fallait. Une fois le blond reparti pour la deuxième fois, Adrian reposa son regard sur son interlocutrice. Il se baignait dans ses yeux. Son regard devenant un peu rêveur, il décida de parler, pour ne pas tomber dans ses pensées et pour lui parler de leur avenir. C'était peut-être un peu rapide comme approche mais il fallait qu'il sache. Il fallait qu'il sache si oui ou non, cette histoire ferait parti de son futur, qu'il sache si elle allait encore lui procurer tout le plaisir et l'amour qu'ils avaient autrefois.

Écoute. Je sais que c'est un peu tôt pour en parler mais...nous deux ? On en avait beaucoup parler mais on n'a rien dit de concret. Tu penses qu'on va pouvoir reformer une relation comme celle qu'on avait il y a quelques mois ?


Adiran été parti de France depuis un peu plus de 3 ans maintenant en laissant derrière lui sa soeur, qui est vite revenu le rejoindre, et Angelina. Mais il avait fait des visites plus ou moins régulière, avec ou sans Max. Dans sa dernière visites, qui remonte maintenant à quelques mois, il était allé voir Angelina pour voir comment elle se portait. Et pendant le mois où il est resté, ils se sont remis ensemble. Ce fut tout aussi puissant et intensif que quand il était parti, et c'est depuis ce moment là qu'ils avaient gardé un contact fort par le biais d'internet. Donc il n'avait pas reparlé concrètement d'une future possible relation. C'était peut-être le bon moment pour en parler. Il attendit qu'elle donne sa réponse. L'alcool l'avait stimulé mais il sentait toujours qu'il avait un petit sentiment de peur quand à sa réaction. Il sentait son coeur battre. Peut-être battait-il plus fort ou plus rapidement ou alors c'est parce qu'il était tellement concentré sur ce qui allait bientôt se passer qu'il avait un tel vide en lui qu'il pouvait entendre son coeur. Il arrêta de réfléchir. Il vit ses lèvres bouger et son coeur s'arrêta de battre pendant quelques secondes. Du moins c'est ce qu'il pensait, parce qu'en réalité, il avait juste calmé son propre corps. Il l'avait fait une micro seconde avant qu'elle réponde. Là, il était prêt à recevoir une réponse positive ou négative. Il était prêt. Il ne manquait plus que...bah la réponse d'Angelina.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles... {Adrian}   Mer 9 Sep - 23:01

La jeune femme était encore dans ses pensées, l'air totalement ailleurs, bien que le jeune homme passait souvent la voir en France pendant 3 ans, ce n'était pas vraiment pareil, leur histoire a toujours été fusionnelle et sincère, mais maintenant qu'elle était là ce serait encore mieux, enfin ils pourraient envisager un avenir solide et stable. Il ne restait plus qu'à savoir si c'était aussi dans les projets du beau brun... Malgré le silence qui régnait, l'ambiance était tout de même agréable comme dit le proverbe : « La parole est d'argent mais le silence est d'or ». En effet, pas besoin de parler pour dire ce que l'on ressens, parfois un seul regard suffit pour démontrer ses sentiments vis à vis de l'être aimé, et si Angelina se fiait au regard d'Adrian dans le sien, elle pouvait voir qu'ils semblaient lui dire la même chose qu'il y a quelques mois, avant son retour à Los Angeles. Un peu plus tard le jeune homme lui lâcha la main et appela un serveur, un grand blond qui selon sa mèche et son piercing pouvait peut être appartenir à la nouvelle mode des émos, mais l'uniforme du "Viper Room" l'empêchait de fonder sa théorie. Adrian lui proposa quelque chose à boire ou à manger avant de se commander un Caipinrinha.

« Un simple whisky coca pour moi s'il vous plaît »

Il partit rapidement une fois qu'il eut noté les deux commandes. La jeune femme se redressa avant de croiser ses jambes, elle sentait Adrian assez songeur, et quand il se décida de faire repartir la discussion, le blondinet revint avec leur deux verres les donnant à Angel et à Adrian. Elle prit son verre qui, selon elle, aurait très bien pu sortir d'un congélateur, à cause de la fraicheur de sa boisson, elle approcha doucement son verre de ses lèvres et but lentement une gorgée afin de ne pas trop être sensibilisé au niveau des dents par le froid. Elle sentit le regard d'Adrian poser sur elle, il se lança, le sujet devint leur couple, lui demandant si ils auraient la même relation... Le cœur de la jeune femme loupa un battement, elle avait ce qu'elle voulait entendre, elle lui fit un sourire avant de lui répondre:

« Mes sentiments n'ont jamais changer et ce depuis le jour où tu m'as sauver la vie. »


Elle était tout simplement heureuse, d'après ce que demandait le jeune homme il avait encore et toujours des sentiments pour la brune. Malgré la longue distance qui les avaient séparé pendant 3 ans, sans compter les courtes visites d'Adrian en France, rien n'avait changer si ce n'est que ça avait sans doute renforcé ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre. Maintenant qu'ils étaient réunis, leur couple pouvait redevenir stable et ils pourraient peut être un peu plus tard commencer des projets d'avenir, comme aménager ensemble etc... Elle ne cessait de lui sourire, un poids venait de s'enlever des épaules ou plutôt du cœur d'Angelina.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles... {Adrian}   Sam 12 Sep - 20:01

« Mes sentiments n'ont jamais changer et ce depuis le jour où tu m'as sauver la vie. »

BOOM ! Voilà ce que venait de faire le cœur qui se trouvait dans la poitrine de l'interlocuteur de la jeune Angelina. Ce fut très intense et fort, tellement fort qu'on aurait pu croire l'avoir entendu. Mais tout ça, c'était dans sa tête. Ces souvenirs qu'Angelina venait de faire remonter à la surface furent un vrai choc pour son interlocuteur. Tout ça avait été quelque chose d'enfouis, de passé, de lointain. Pas que ce ne fut pas quelque chose de magique et d'extra-ordinaire mais c'était quelque chose qui remontait tellement et qui avait été enfouis sous une telle masse de souvenirs heureux que c'était compréhensible qu'on l'ait oublié. Mais cette scène était pourtant très clair. Le jeune patron l'avait encore très clairement dans sa mémoire. Oui il pourrait même décrire l'ambiance qu'il y avait ce jour là, aussi la marque de la voiture. Mais pour lui ce ne fut pas à ce moment là qu'il avait découvert ces fameux sentiments pour Angelina. Non. Même si ce n'était que quelques temps après, un temps bref, ça changeait absolument tout. Tout ça n'était qu'une question de logique. Au moment où la voiture arrivait, à un peu grande vitesse c'est vrai, et qu'il vit la brune traverser sans remarquer la Peugeot s'avancer, il avait ni une ni deux sauter pour la pousser hors de la route et à la place, c'était lui qui avait vu sa jambe se faire tamponner et se briser en 5. Après ça, il avait perdu connaissance quelques minutes plus tard. A ce moment là, Angelina avait toutes ses raisons de tomber sous le charme de son sauveur, mais le contraire était impossible. Les sentiments de son bien aimé ne sont apparus qu'à l'hôpital, quelques jours plus tard. Il se réveillait en ce mardi matin, et à l'ouverture de ses yeux, il fut submergé par une forte lumière. Mais ce qu'il vit après quelques secondes d'attente pour avoir une distinction parfaite de ce qu'il voyait, c'était un beau visage. Le visage de la femme dont il était aujourd'hui amoureux.

Adrian ne comprit qu'après quelques minutes que c'était à elle qu'il avait sauvé la vie. Avant ça, il n'avait même pas pris conscience de ce qu'il avait fait, de l'acte "héroïque", si je puis dire, qu'il venait d'accomplir. Il avait tout de même empêcher la jeune femme de devoir quitter le monde des vivants à un jeune âge, et c'était vraiment à prendre en considération. Aujourd'hui, ce n'était que rarement qu'il repensait à cet événement passé. C'est donc pour cela que quand Angelina prononça ces mots, Adrian eut un pincement au coeur, il revoyait la scène en direct. C'était en même temps le jour où il avait faillit mourir mais aussi l'un des plus beaux jours de sa vie. Sans ça, il n'aurait peut-être pas connu l'amour aussi fort qu'il éprouvait aujourd'hui pour elle. Il ne put s'empêcher d'esquisser un très petit sourire sur ses lèvres. Il ne voulait pas montrer son enthousiasme trop explicitement. Il l'avait attendu ce moment depuis longtemps et maintenant qu'il était là, il le redoutait. Il se mettait sur la défensive vis-à-vis de ce dernier, mais finalement compris que c'était maintenant qu'il fallait en profiter pour en parler et mettre carte sur table. Il fallait dire ce qui est, dire les choses clairement. Il ne savait pas trop quoi dire, mais au risque d'être incompris, il répondit tout de même.

Je dois t'avouer que ça me fait plaisir de t'entendre dire ça. Pour tout te dire, j'ai attendu ta venu pour te le dire en face. C'était vrai et ça l'est toujours...

Il ne finit pas sa phrase toute de suite. Les mots ne sortaient pas. Ils étaient là, coincé entre les cordes vocales et la sorties buccales. Il les connaissait par cœur ces mots là, mais le problème n'était pas là. Ils ne venaient pas. Il repensa à la première fois qu'il les dit. Angelina en était la personne visée évidemment. Ce souvenir lui donna la force qu'il fallait pour les prononcer. Il n'avait plus rien à craindre. Beaucoup de gens se dirait "Pourquoi hésiter autant pour une chose comme ça ?", mais ces gens ne connaissent pas la vraie valeur de ces mots. Les gens l'utilisent à la légère, dans le langage courant, ou aux gens de tous les jours. Là c'était différent. C'était pas du bidon, c'était du vrai. Hésiter à le dire, c'est le penser très fort. Mais de toute façon, il n'y avait pas de règle pour ces choses là. C'était quelque chose de naturel, ça venait, ça allait, on ne pouvait pas le contrôler. C'était justement pour ça que c'était aussi difficile. Maintenant, c'était bon, il était prêt. Certes, le temps avait passé, mais il avait aussi remarqué que pour lui, les choses étaient les mêmes. Il était grand temps de faire le pas et de parler. Les choses se devaient d'être mises au point maintenant au lieu de durer et de se former petit à petit jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien au final. Rien, sauf l'obligation d'être enchaîné à une personne que l'on n'aime pas et à qui on aurait du dire la vérité dès le début pour avoir une vie différente. Adrian allait le dire à Angelina, et ça déciderait de la suite. Il ouvrit sa bouche, complètement décontracté et calme...

Je t'aime.


Et oui, vous ne vous attendiez pas à ça ? Vous vous disiez que pour autant d'hésitation, ce serait quelque chose d'autre, de plus intense et plus fort. Et bien laissé moi vous dire que vous n'avez pas compris la valeur de l'amour. Adrian sait de quoi il parle, et c'est pour ça que ce fut quelque chose de si difficile à dire. A partir de maintenant, il pourra sans problème lui redire, mais c'est justement au début que c'est quelque chose de dur, et qui mérite vraie réflexion. Maintenant, il fallait laissé Angelina parler, elle qui avait jusque là était plutôt silencieuse. Peut-être qu'elle attendait le dernier mot d'Adrian. Peut-être aussi qu'elle redoutait ce qui pouvait se dire. Mais maintenant, elle avait toutes les cartes en main, c'était à elle de décider de ce qui allait se passer. Adrian n'avait pas peur qu'elle donne une réponse négative, il avait un sentiment positif là dessus. Mais la vie réservait tellement de surprise, qu'il ne voulait pas toujours se fier à son instinct. Il la regardait avec douceur et...amour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles... {Adrian}   Sam 12 Sep - 20:59

L'émotion faisait briller les yeux de la jeune femme, il a toujours été et sera toujours son sauveur, elle le lui avait dit des milliers de fois quand Adrian fut sortit de l'hôpital et que la relation des deux jeune gens ne cessait de se concrétiser et de grandir. Les trois dernière années furent très dures pour la jeune femme, ils se sont séparés mais se remettaient tout de même ensemble quand le jeune homme venait rendre visite à la brune, et maintenant qu'elle venait de lui dire ce qu'elle ressentait elle patienta assez anxieuse de la réponse du jeune homme. Elle avait une boule dans la gorge, après tout il n'avait fait que lui demander son avis au sujet de leur relation, pas son affirmation pour reformer un couple. L'attente qu'il ouvre enfin la bouche semblait paraître de très longues minutes, ou alors c'était comme si on avait figer le temps, elle le regardait dans les yeux, comme pour l'inciter à parler ce qu'il fit peu après, sa réponse pouvait être assez angoissante, surtout qu'il ne finit pas sa phrase, la laissant en suspend. Elle attendait posément ses dernières paroles, enfin, elle semblait calme et sereine, elle tentait de contrôler ses émotions, de ne rien paraître à l'extérieur, essayant de calmer sa respiration, et pourtant à l'intérieur c'était totalement l'inverse, plusieurs questions se bousculait mais ne sortaient pas, préférant attendre ce qu'avait à dire Adrian. 'Voulait-il encore d'elle ?' ; ' l'aimait-il toujours ? '... La boule immatérielle logée dans sa gorge continuait de prendre du volume, puis, quand elle vit enfin que les lèvres du jeune homme se mirent à bouger, ce fut comme si elle retenait sa respiration. Et quand elle entendu trois mots, trois mots qu'elle ne connaissait que trop bien d'ailleurs, ce fut le soulagement, l'émotion était complète, et elle vit la façon dont il la regardait, elle eut le cœur remplit de bonheur. Naturellement et calmement, elle se leva de son siège et supprima la distance entre elle et le jeune homme assis en face d'elle, les larmes aux yeux et sans hésitation, elle posa ses lèvres sur celles d'Adrian, l'embrassant tendrement avant de lui dire sur un ton doux et presque inaudible:

« Je t'aime... »

Cela faisait trois ans qu'ils vivaient sur un continent différent, séparé par l'océan Atlantique, malgré qu'ils se voyaient plus ou moins régulièrement, leur relation n'était plus la même que lorsqu'ils était tout deux à Paris, bien sûre que c'était prévisible mais malgré les préparations à l'absence de l'être aimé c'est toujours dur, mais maintenant tout était finis, Angel n'a jamais cessé de l'aimé et d'espérer retrouvé leur relation passé, aujourd'hui c'était comme un nouveau départ. On pourrait croire à une vieille série américaine romantique où les deux amants se retrouvent à la fin mais là tout était réels, aucune préparation, juste le fait de dire tout ce que l'on a sur le cœur à l'autre personne...
Que c'était bon de pouvoir l'embrasser, l'enlacer, le sentir près d'elle et surtout d'être rassuré sur ses sentiments, elle se redressa, prenant les deux mains du jeune homme dans les siennes, après tout ce temps d'attente tout était clair, pendant un instant elle se demanda qui était l'idiot qui avait cité " Loin des yeux, loin du cœur " car malgré la grande distance étant d'environ neuf mille kilomètres, elle a toujours cru en leur relation même si c'était par moment dur.
Elle ne pouvait plus détacher son regard du sien, repensant au départ d'Adrian trois ans auparavant, la jeune femme lui dit ces mots, sur le ton du murmure.


« Je ne veux plus te quitter »

Ça non, elle en avait assez souffert la dernière fois à cause de son père, le jeune homme également, et maintenant qu'ils s'étaient retrouvé, c'est sûre qu'elle ne laissera plus son cher et tendre, sans prendre bien sûre cela au mot près...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Retrouvailles... {Adrian}   Mer 16 Sep - 22:21

La suite se passa rapidement. Oui, d'un point de vu extérieur, on voyait une scène rapide et vive, pleine d'intensité et de fraîcheur. Mais pour Adrian, tout c'était passé au ralenti. Il avait savouré chaque nano-seconde des événements. Absolument tout ce qui s'était passé allait être, à ce moment là alors qu'il ne le savait pas, à jamais gravé dans sa mémoire. Elle avait avancé son magnifique visage et déposé le plus beau, enfin c'est ce que pensait Adrian ne l'ayant pas vu depuis longtemps, de tous les baisers qu'ils n'avaient jamais eu ensemble. C'était le baiser de retrouvailles, celui qu'on donne après un temps impossible d'attente, c'était le baiser de déclaration, celui que l'on donnait pour prouver les sentiments forts qu'on avait pour l'autre, mais Adrian avait comme l'impression que c'était aussi un premier baiser. Pour lui, tout ça ne faisait que commencer quelque chose. C'était le trampoline sur lequel il fallait sauter pour pouvoir rebondir sur cette nouvelle relation tant attendue. Là, il y avait quelque chose qui se créait dans sa tête. Comme s'il voyait l'avenir. Il voyait déjà quelque chose. Mais c'était encore flou. Il fallait quelque chose vienne éclaircir toute cette brume qu'il avait dans les yeux alors qu'il regardait au loin pour voir s'il voyait un signe de bonheur dans son avenir. Mais voilà ce qu'il attendait. La suite...

Il y eut un retour. Cette histoire était donc probablement sur le point de commencer. Disons quand même qu'à ce stade, Adrian ne savait pas du tout à quoi il allait être confronté. La seule chose qu'il savait, et que son cerveau captait encore, c'est qu'il venait de prononcer les mots magiques. Des mots qui ne sont que rarement sorti de sa bouche, des mots qu'il n'est pas du genre à employer à la légère, des mots que pourtant il venait de dire à une femme qu'il avait beaucoup aimé dans le passé et qu'il n'avait pas vu plus de deux mois depuis 3 ans. Ces mots étaient simples. Vous les connaissez sûrement et les avez peut-être déjà employé. Ces mots doux que l'on ne peut dire qu'avec le coeur, des mots qui doivent transmettre un sentiment, et pas n'importe quel sentiment d'ailleurs, ces mots qui sont souvent susurrer à l'oreille de la personne à qui ils s'adressent, ces mots qui doivent directement toucher la personne visée. Ces mots sont simples. Mais là où il était encore plus heureux, une fois que sa conscience était revenue à la normale, c'est quand il reçu une réponse. Oui, c'est bien beau de les avoir dit, d'avoir eu le courage de les dires (c'est vrai que si on les pensent, dire ces mots peut être un acte remarquable), mais si ils ne font aucun effet et ne suscite pas chez la cible un certain sentiment, ces mots ne sont pas d'une grande utilité. C'est pour ça que c'était comme un émerveillement d'entendre parler Angelina à son tour. Qu'avait-elle dit ? Des mots simples. Les mêmes que lui. Elle les avait prononcé avec une douceur et une tendresse magnifique. Ils s'étaient déposé dans l'oreille d'Adrian comme une vague de mer douce sur la plage. Il sentait cette sensation de bonheur naître en lui. Ils s'étaient tous les deux dit "Je t'aime".

Alors qu'il prenait une douche de bonheur parfumé au soulagement, Adrian reposa son attention sur elle. Angelina serait assurément la seule femme qu'il aimera jamais. C'était peut-être un peu idiot de tenter de prévoir l'avenir comme ça, mais pourtant, les sentiments qu'il avait à ce moment là étaient plus fort qu'aucun sentiments qu'il n'avait jamais eu avant. Il ne savait d'ailleurs pas vraiment ce qu'était ces sentiments. Mais il comprit bien vite. La distance qu'ils avaient eu à subir avait fait grandir une très grosse envie de revoir l'autre. Cette envie s'était complètement dissipé. Maintenant elle s'était transformé par quelque chose d'autre. Quelque chose comme une envie de ne plus jamais devoir se séparé de l'autre. Adrian avait déjà ressenti quelque du genre auparavant. Notamment avec sa sœur. Depuis qu'il avait quitté la France, il avait non seulement laissé Angelina, mais Max aussi. Elle lui manquait terriblement, et à son retour, Adrian avait ressenti ce même sentiment. Un sentiment très spécial. L'envie de ne plus jamais quitté la personne, jamais ! Ben cette fois, le même sentiment était de retour. Mais cette fois, il était plus fort. L'amour qu'il porte pour sa soeur est incomparable, mais étant donné que ce n'est pas le même amour que celui qu'il porte à Angelina, il ressent tout ça de façon différente.

Il l'a regardait dans les yeux. Il voulait décrire ce qu'il ressentait mais ne pouvait pas. Il valait peut-être mieux laisser le silence parler. Le silence permet parfois de mieux définir la situation ou les sentiments ressentis plutôt que des paroles improvisées et dépourvues de sens. Finalement, ce fut Angelina qui parla la première. Elle brisa le silence. Les paroles qu'elle prononça firent bouger les lèvres d'Adrian. Il ne put s'empêcher de sourire quand il entendit ce qu'elle avait à dire. Elle ne voulait plus le quitter. Tout ça confirmait un peu le type de sentiment qu'avait ressenti Adrian quelques secondes auparavant, et qu'il ressentait toujours d'ailleurs. Elle ne voulait plus le quitter. Etrange ça, parce qu'il ne voulait plus la quitter non plus. Vous trouvez ça étrange ? Moi pas. Je trouve que c'est tout simplement la représentation lyrique de l'amour. On ne peut pas toujours bien exprimer son amour par "Je t'aime", c'est donc pour ça qu'il faut prouver son amour par des phrases de ce type. Ou alors par des gestes. C'est aussi pour ça que l'on appelle l'acte sexuel, faire l'amour...à la base (Pour précision, faire l'amour est différent de "baiser", qui est péjoratif et qui signifie, faire l'amour sans amour).

Moi aussi. Cette fois, tu ne me quitte pas. Je t'ai à l'œil maintenant.

On entendit un bruit sourd dans la pièce centrale. Adrian tourna vite la tête. Il aurait en temps normal sauté de son siège pour directement courir voir quel était le drame du jour mais cette fois, il n'allait pas le faire. D'abord, il fallait demander à la dame si elle acceptait qu'il vérifie. Et puis après, il lui ferait visiter un peu le club et il lui montrerais son bureau. Il serait bien resté assis là avec elle, mais bouger un peu ne leur ferait pas de mal. Il lui demanda poliment si elle voulait bien venir avec lui pour voir ce qui s'était passé.

Ensuite je te montrerais un peu le club.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retrouvailles... {Adrian}   Aujourd'hui à 9:05

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles... {Adrian}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-