Partagez | 
 

 Chauffeur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Chauffeur...   Lun 7 Sep - 21:41

xXx
    Chauffeur…
    Prio to Alex.


    Première journée de tournage enfin terminée et je devais avouer que, pour une fois dans ma vie, j’étais épuisée. Il fallait dire que, comme souvent, j’avais mis vraiment beaucoup de bonne volonté pour les premières scènes aussi j’avais rapidement eut un bon coup de barre. Et, au milieu des prises pour la première scène, j’avais eut la surprise de voir Omarion venir vers moi pour me dire qu’il avait quelque chose à me dire. J’avais tout d’abord pensé que j’étais peut être un peu trop « visible » en tant que figurante car j’étais un peu trop à fond dans la scène mais non… En fait c’était juste qu’il voulait que je prenne la place de Max. Oo. Je restais surprise de cette demande en regardant ma meilleure amie. Je ne désirais pas l’emmerder ou bien lui prendre sa place. On avait fait beaucoup de choses avec Max et ce n’était pas la première fois que je restais en retrait. Après tout elle était bien meilleure danseuse que moi donc voila quoi… Mais apparemment elle semblait soulagée de prendre ma place en tant que simple danseuse et que je prenne le rôle d’Alana. Bon… Pourquoi pas.

    A la fin de la première scène j’avais donc pris à cœur le rôle de la jeune Alana qui était la petite amie d’Omarion qui jouait David. Cela me faisait bizarre d’ailleurs mais O m’avait dit que c’était ok, j’avais compris la psychologie du perso alors je n’allais pas me plaindre. Au contraire ! Je prie un peu de temps pour discuter avec Deddy que j’avais clairement malmené pendant la première scène or je ne désirais pas qu’il m’en veuille pour quoique ce soit. Ce n’était pas que du jeu… Mais j’avais cru remarqué qu’il ne semblait pas bien donc j’avais pris deux cafés et deux parts de gâteau pour aller lui parler et cela m’avait permis de souffler un peu. J’avais ensuite pris quelques minutes pour communique avec Alex car j’avais envie de lui faire partager ce que j’étais en train de vivre. Après tout c’était un bon ami et puis on s’était revu un certain nombre de fois depuis notre première rencontre à la cafet – concert, boite, etc… - et … Et bah rien j’avais envie de lui raconter ma vie c’était tout.

    Sa réaction me fit sourire alors que je retournais vers le plateau pour une nouvelle scène et c’est donc plutôt heureuse que je continuais mon travail en ayant hâte de terminer pour voir ce qu’Alex pouvait bien me préparer. Il m’avait dit qu’il viendrait me prendre en voiture et j’étais curieuse de voir celle qu’il allait choisir tout de même. Et surtout curieuse de savoir où il m’emmènerait manger… Et puis la suite quoi… U.U. Je terminais donc ma scène rapidement – enfin deux heures mais c’était court au vue du temps pour faire la première – et j’allais me changer de nouveau pour récupérer les fringues que j’avais portées le matin. Vêtue de nouveau d’un simple jean avec un haut qui s’attachait autour de mon cou pour laisser mon dos nu, je remettais mes petits talons avant de récupérer mon sac à main et de sortir. Je croisais Max à qui je signalais que je sortais finalement et je lui tirais la langue quand elle me posa pleins de questions en commençant par un « Ne serait ce pas le fameux Alex ? » Maisss euhhhh …

    Je sortais rapidement du studio en saluant tout le monde avant de sortir sur le trottoir pour voir, au même instant, une magnifique voiture devant moi avec Alex appuyé sur le capot. Frimeur va ! *_* Un petit sourire sur les lèvres, je m’approchais de lui pour l’embrasser avec douceur sur la joue.

    « Bonjour vous… »


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Mar 8 Sep - 0:37

Mais non, c'était toujours comme ça... Tiens Alex, un vieux moteur. Tu peux le retaper ? Bah bien sûr.... Tu crois que je suis la poubelle ? ... Tu va voir ton moteur ce que je vais en faire. Il va se retrouver vite fait dans une de mes caisses...

Alex était en train de soulever cette masse d'un poids extrême. Il tenta une fois, deux fois mais finit par comprendre que même s'il avait des gros bras, il n'arriverais jamais à soulever un truc pareil. Il utilisa "la grue". Il était dans un de ses garages persos, un mec qu'il connaissait de loin venait tout juste de lui déposer un moteur en lui demandant de le retaper pour lui. C'était pas la première fois qu'il faisait ça, mais avait réfléchit et trouvait que ça ne lui apportait absolument aucun avantage. Alors cette fois, il avait un autre plan pour ce moteur qu'on venait de lui fourguer. Il allait le retaper certes, mais allait le mettre bien au chaud dans une des ses voitures et là, il en tirerait un avantage. Bien sûr le mec sera en colère, mais Alex n'avait pas peur de lui. Il plaidera d'abord la mauvaise compréhension et si l'homme veut vraiment s'énerver, il aura le droit à un calmement dans les règles. A cette pensée, Alex hocha la tête en signe de désespérance. Il venait de penser à tabasser un mec si celui-ci cherchait l'embrouille. C'était pas bien, il avait dit qu'il changerait, qu'il marcherait droit dorénavant. Enfin bref, pensa-t-il. Il fit monter le moteur et le posa sur un connecteur d'alimentation à intervalle. C'était en gros une grosse machine sur lequel on posait un moteur et elle faisait le même effet que si elle était relié à un moteur, et donc quand on l'actionnait, elle faisait comme si on mettait le contact. Ensuite, c'était réglable, mais voilà l'idée. Il prit sa boîte à outils et se baissa pour s'enfoncer dans le moteur. L'odeur de l'essence lui monta au nez et lui rempli les yeux de larmes. Une odeur aussi forte en aussi grande quantité était dangereux. Il réalisa qu'il n'avait pas mis son masque. Il le posa vite sur sa bouche et son nez et retourna dans le moteur. C'était un vrai bordel, il y avait des fils cassés de partout et un trou dans l'enclot à explosion. Il soupira profondément. Le moteur avait du potentiel mais hélas il fallait aller devoir le chercher ce potentiel, car il était en piteux état. Il commença son oeuvre, puis tenta un coup : marche pas. Il tenta encore : marche toujours pas. Alors il tenta deux fois de suite et jeta la clé contre le mur de toutes ses forces. Ce moteur lui faisait perdre ses nerfs. Il se calma et y retourna.

Deux minutes après il entendit un faible son. Il coupa sa respiration pour écouter. Rien. Ah si, un faible son d'un truc qui bouge. Son téléphone vibrait ! Il se releva d'un coup, se cogna la tête contre le grue et attrapa son téléphone. SMS. Il lut. Un sourire s'afficha nettement sur ses lèvres. C'était Mayra. Elle lui annonça les dernières nouvelles et ils finirent pas se donner rendez-vous. Alex laissa même trois points de suspension sur ce qui pourrait arriver. Il posa son téléphone avec le sourire. Il avait deux heures pour tout préparer. Il ferma le garage et rentra chez lui. Il prit une douche froide et repensa sous l'eau à Mayra. La première rencontre qu'il avait fait, c'était elle. Depuis ils étaient sortis encore quelques fois ensemble, en boîte, au Starbuck et puis aussi au concert, où elle l'avait invité. Et puis ils s'étaient aussi parlé de temps à autre par SMS. Mais il se souviendra toujours de la fin de leur première rencontre. Il était revenu dans le hall, et Mayra allait partir. Elle lui laissa un doux baiser et s'en alla. Il l'avait regardé jusque au bout, avec un regard tendre et un peu sous le charme. Il se rappela aussi avoir jeter un rapide coup d'oeil sur la partie un peu plus bas que le bas du dos...mais bon, c'était surtout une entente morale qu'ils avaient. Non en fait, c'était aussi physique mais et alors ? Après 15 minutes de douche il sortit. Il était glacé mais la pensée qu'il allait voir Mayra le réchauffa. Il opta pour un caleçon D&G, un jean un peu large (sans être baggie) comme il les aimait, un haut à manche longues et enfila une veste. Il lui restait une 1h15. Il décida de marcher jusqu'à un garage d'un ami où l'attendait la voiture qu'il lui fallait. Cette voiture, il l'avait eu en tête depuis qu'elle lui avait dit de choisir. Il n'était pas le plus grand fan de cette marque mais quand il s'agissait de faire bonne impression et d'être classe, c'était ce qu'il fallait.

Une fois au garage, il l'a remarqua d'un coup d'oeil. Elle était là. Cette magnifique Lamborghini Gallardo LP 550-2 [Photo] couleur métalisé chormé. En gros, elle était couleur argent et elle brillait à la lumière. Il salua le gérant et prit les clés. Il monta et fit gronder le moteur. Il afficha un sourire quand il l'entendit. Le moteur n'était pas d'origine, il l'avait changé. Là il avait une belle bête entre les mains. Mais Mayra l'aimerait-elle ? Arf, sûrement. Et puis de toute façon, pas le choix ! pensa-t-il en rigolant. Il roula jusqu'au studio d'enregistrement et fit le tour deux fois avant de trouver la porte par laquelle elle allait sortir. En se garant là, il ne gênait probablement pas. Il coupa le moteur et attendit un peu dans la voiture. Il avait 20 minutes d'avance. Il consulta son téléphone. Puis il regarda devant lui l'air pensif. Il resta à regarder le vide pendant 10 minutes et finit par sortir de la voiture. Il ne savait pas vraiment où emmener Mayra. Il ne connaissait pas encore très bien la ville, même si Mayra lui avait montré pas mal de choses. Il réfléchit un peu. Non, il ne voyait pas. Mais au moins, il lui tiendrais compagnie aussi longtemps qu'elle le voudra, et même plus si affinités. Il se posa sur le capot. Il regarda sa montre, elle allait sortir bientôt, enfin sûrement. Il releva la tête et la porte s'ouvrit. Il sourit. Elle était très jolie. Il n'était pas déçu d'être là. Elle s'approcha de lui et lui déposa un gentil baiser sur la joue avant de dire :

« Bonjour vous… »

Bonjour Mademoiselle. Il me semble que vous avez demandé un chauffeur ?


Il ouvrit la porte passager avec les portes en papillons. C'était encore plus classe. Il la fit monter et referma la porte. Avant de monter à son tour. Il se tourna vers elle.

Tu es très belle... Où puis-je t'emmener ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Mar 8 Sep - 1:49

xXx


    Je devais avouer que j’étais particulièrement curieuse de savoir la voiture qu’il allait choisir et surtout… avant tout autre chose… de le revoir même si cela ne faisait pas particulièrement longtemps qu’on ne s’était pas revu tous les deux. En fait cela me faisait étrange de sortir avec quelqu’un pour danser, manger, se faire une toile ou un concert et qu’il ne soit pas mon petit ami. Non non cela ne me dérangerait aucunement car j’appréciais beaucoup Alex et je devais avouer que je trouvais que cela avait un petit quelque chose de charmant d’apprendre autant à se connaitre avant de chercher à aller plus loin. Je ne savais pas trop ce qu’il pensait de tout cela mais je n’avais pas remarqué qu’il soit particulièrement contre tenter quelque chose. Mais aucun de nous deux n’avait fait le premier pas et je pensais peut être le faire à un moment. Au pire je prendrais une belle crampe de toute façon xDxD. Mais ce n’était pas ça qui trottait dans ma tête alors que je finissais de m’habiller en remettant mes bijoux aussi car je ne pensais pas qu’Alana portait la même chose que moi aussi j’avais mis de côté deux ou trois petites choses et surtout mon piercing de nombril qui n’était pas toujours fait pour supporter tous types de vêtements qui frottait dessus. Je remis donc mon « diamant » avec des longs fils d’or qui descendaient le long de mon ventre avant d’attacher mon haut dans le cou et de sortir pour essayer de trouver Alex. Il m’avait dit qu’il serait là en avance aussi je ne pouvais pas le faire attendre tout de même.

    Sur mes petits talons, je traversais rapidement le hall d’entrée du studio tout en expliquant à ma meilleure amie de ne pas m’attendre pour manger ce soir et je sortais pour trouver une… magnifique… oui oui magnifique… Franchement je n’aurais pas pu imaginer une voiture plus belle que celle-ci. Enfin si je savais qu’il serait capable de m’en montrer d’autre mais alors j’étais totalement amoureuse là…. Elle était trop belle cette voiture ! Magnifique ! Enorme ! Je promenais mon regard sur la voiture avant de le relever vers le beau brun qui était appuyé sur la voiture et je m’approchais rapidement de lui pour lui déposer un léger baiser sur la joue puisque c’était de cette façon que je le saluais depuis notre première rencontre.

    « Bonjour Mademoiselle. Il me semble que vous avez demandé un chauffeur ? »
    « En effet. Et je dois avouer que je suis très contente du service… »

    Car la voiture était agréable. Et il n’y avait pas que la voiture…. U.U. Je lui fis un petit sourire malicieux alors qu’il venait m’ouvrir la porte de la voiture. Hannn… J’adorais ce genre de voiture !! *___* Je n’avais jamais eut l’occasion de pouvoir en profiter en plus donc je n’allais pas me plaindre et je pénétrais à l’intérieur avec le regard pétillant. Comme une gamine devant un nouveau jouet. Je l’attendis tout en défaisant l’élastique noir que j’avais autour du poignet pour accrocher mes cheveux car j’avais trop chaud. C’était rare que j’attache mes cheveux aussi, malgré l’attache de mon haut blanc, une partie d’un de mes tatouages apparus sur la gauche de ma nuque alors qu’Alex entrait dans la voiture à son tour.

    « Tu es très belle... »
    « Merci »

    Mais non je n’avais pas du tout rougi ! Ce n’était qu’une impression ! Ce n’était pas du tout mon style de rougir de toute façon. A part si les compliments me touchaient vraiment d’accord et… Bon ok j’avais une légère teinte rosée sur les joues soudainement mais c’était pas comme ci ça ce voyait trop…. Et puis c’était toujours charmant. Après tout ça prouvait que je n’étais pas insensible aux compliments. Et surtout les siens même.

    « Où puis-je t'emmener ? »
    « Comme tu le désires. Chez toi si tu te sens de me faire à manger comme tu me dois un massage ensuite. Ou alors on peut s’acheter à manger ou bien aller au japonais. »

    Je m’étais tournée vers lui tout en disant cela et j’avais posé son sac à main à mes pieds. Je souriais malicieusement à l’évocation du massage car non je n’oubliais rien. Et certainement pas sur ce genre de choses là en plus. Surtout pas quand cela avait un petit quelque chose de très intéressé en plus. J’avais, bien entendu, un certaine préférence pour la première solution mais bon, c’était à lui de choisir notre soirée comme on se l’était dis par sms donc…

    « Et ton moteur alors ? Tu as réussis à le réparer ? »

    Demandais-je par curiosité sans le quitter du regard.


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Mar 8 Sep - 23:04

« En effet. Et je dois avouer que je suis très contente du service… »

Il lui fit un beau sourire. Il avait comme le sentiment que la soirée s'annonçait bien. C'est vrai qu'il n'avait pas vraiment prévu quelque chose pour la soirée. En fait, il n'avait jamais été très bon choisir où emmener les gens pour passer une soirée. C'est pour ça qu'il avait à la base prévu de laisser Mayra choisir et puis comme ça il était sûr qu'elle aimerait, étant donné que ça aurait été elle qui avait choisit. Il l'a fit monter dans la super voiture avec les portes en papillons. En fermant la porte il esquissa un sourire discret pour pas que Mayra ne le voit. Il monta à son tour dans la voiture alors qu'elle s'attachait les cheveux. Elle était vraiment belle ce soir. Alex ne put s'empêcher de lui faire remarquer. De toute façon il en avait prit l'habitude. On s'était souvent moqué de lui (les mecs pas les filles) parce qu'il avait tendance à dire aux filles ce qu'il pensait d'elle, leur faire les compliments qu'il jugeait d'approprié et quand elles en valaient vraiment la peine, il se permettait de même faire des compliments un peu plus...spéciaux mais uniquement en leur chuchotant à l'oreille. Mayra le remercia avec un petit merci. Alex sourit discrètement quand il vit que le teint de Mayra tourna au rosâtre. Il avait réussi sur ce coup. Le compliment l'avait sûrement touché. Il y avait des signes comme ça qui ne trompaient pas. Là, Alex était persuadé qu'il avait touché au bon endroit. Ce compliment avait été placé avec habileté, au point que Mayra le prit très bien. Alex remarqua alors quelque chose qu'il n'avait pas remarqué avant sur elle. Un tatouage. Il lui semblait en avoir vu déjà un mais pas celui là. D'ailleurs celui-ci ressemblait beaucoup à l'autre. Il pensa à lui demander plus tard.

Il attendit qu'elle ait fini de s'installer pour lui demander où elle voulait aller. Sa réponse fut une surprise. Alex ne s'y attendait pas. « Comme tu le désires. Chez toi si tu te sens de me faire à manger comme tu me dois un massage ensuite. Ou alors on peut s’acheter à manger ou bien aller au japonais. ». Il se trouvait vraiment con de ne pas y avoir pensé avant. Elle pourrait vouloir aller chez lui ! Il n'y avait absolument pas pensé. Il était un peu en panique parce que le plan de l'emmener chez lui était le meilleur mais il avait peur que...Mais non ! La femme de ménage était passé ce matin alors qu'il partait au garage, il avait même trouvé ça bien rangé quand il était passé prendre une douche et se changer. Il sourit. C'était là qu'il fallait qu'il l'emmène. Et puis ce serait avec plaisir qu'il lui ferait le massage qu'il avait promis. En plus cette chose là avait un grand avantage c'est qu'elle pouvait laisser suposer à des suites...Enfin...

En plus de ton chauffeur et de ton masseur, je serais aussi ton cuisinier ce soir. On va chez moi, ça te va ?


Il se regardait les deux dans les yeux, l'un tourné vers l'autre et l'autre tournée vers l'un. Alex voulait l'embrasser mais préféra ne pas tenter. Ce n'était qu'une idée qui lui avait traversé l'esprit. Il ne trouvait pas ça en être une bonne peut-être, parce qu'elle pouvait ne pas avoir la même attirance pour lui qu'il commençait à avoir pour elle, elle pouvait ne pas avoir envie d'un homme dans sa vie maintenant et puis plein d'autres raisons. Il n'alluma pas le moteur tout de suite, il pourrait rester là à la regarder sans rien faire mais voulait juste attendre un peu avant de partir, histoire de se dire deux trois mois avant.

« Et ton moteur alors ? Tu as réussis à le réparer ? »

HAHA ! Non j'ai pas réussi. Mais je vais y arriver, t'inquiètes pas pour ça.

Il était surpris qu'elle lui pose cette question. Peut-être parce qu'elle l'avait tiré de son travail pour lui parler ? Ou parce qu'elle voulait être polie ? Ou parce qu'elle voulait savoir si ce moteur marchait bien ? Enfin. Il se regardait tous les deux. C'est le moment ! se disait-il. Mais il ne fit rien. Ce n'était pas le moment justement. Mais une question trottait dans sa tête. Le bon moment arriverait-il dans les étapes suivantes ? D'un côté c'était fort probable, ils allaient chez lui quand même ! Enfin, il ne voulait pas la brusquer, surtout si en plus elle ne voulait pas elle. Il ne voulait pas se manger de vent par elle, parce qu'il pensait que ça aurait de l'influence sur leur relation qui pour l'instant se passait à merveille. Et si vraiment il voyait des signes montrant qu'elle n'était pas contre approfondir leur relation, alors il ferait peut-être le premier pas. bien qu'il préférait qu'elle le fasse, il serait fixé au moins et ne refuserait pas du tout une approche de sa part, il se disait que si elle ne le faisait pas, il le ferait. Mais vraiment en cas de dernier recours. Il arrêta de penser à ça et se focalisa sur l'instant présent. Il observa Mayra. Il avait raison, elle était vraiment belle. Déjà que d'habitude, il l'avait toujours trouvé jolie, alors ce soir là, elle avait comme un autre effet. Il reposa son regard sur le tatouage. Il était beau. Lui aussi était tatoué, il en avait plein.

Il est beau ton tatouage. C'est pas le seul que tu as si je me trompe pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Jeu 10 Sep - 21:35

xXx


    Oui le compliment était TRES apprécié mais je n’avais jamais été insensible aux compliments de toute façon et encore moins à ceux qui venaient de la part de personnes que j’appréciais donc Alex ne pouvait que bien jouer sur cette histoire là et j’étais totalement consciente que je ne cachais en rien ce que je pensais. Pourquoi le cacher après tout !? Ce n’était pas pour rien que je le voyais autant et que j’étais toujours en train de lui raconter ma vie par sms dès qu’il se passait quelque chose. Cela montrait bien que j’étais attachée à lui et que je l’appréciais beaucoup. Si ce n’est plus mais comme je l’avais déjà dit et pensé plusieurs fois il était aussi agréable d’apprendre à connaitre quelqu’un avant de sortir avec lui. Surtout que c’était beau de se mettre ensemble juste parce qu’on s’entendait bien mais qu’il était encore plus agréable de profiter d’un peu d’attente et de beaucoup de feeling avant de craquer et là… Ca faisait pas mal de fois qu’on se voyait et j’étais toujours aussi heureuse de le voir arriver. Si ce n’est plus d’ailleurs. Surtout en cette journée où j’étais déjà très fière de ce qui s’était passée et où j’appréciais vraiment de le voir venir me chercher dans une magnifique voiture et d’être mon masseur pour la soirée. *___*’.

    Son attitude me plaisait… Cela faisait très « mec » mais c’était ce qui me plaisait à vrai dire et je m’approchais de lui pour l’embrasser avec douceur sur la joue avant de monter dans la voiture en le remercier de m’ouvrir la porte. Je pénétrais à l’intérieur de la voiture et reportais mon attention sur lui alors qu’il me faisait un joli compliment et que je lui expliquais ce que j’avais envie de faire pour la soirée car je voulais un truc tranquille. Juste entre lui et moi.

    « En plus de ton chauffeur et de ton masseur, je serais aussi ton cuisinier ce soir. On va chez moi, ça te va ? »
    « Bien sur. »

    Je venais de lui proposer alors, forcément, cela me convenait. Cela nous permettrait d’être tranquille ensuite pour la fin de soirée. Je me mis sur le côté pour pouvoir continuer de discuter avant qu’il ne démarre et son regard me fit sourire. Il semblait penser à la même chose que moi et pourtant ne pas faire le premier pas. Aurait il peur que je lui mette une crampe comme moi je pouvais penser qu’il le ferait ? Etions nous en train de penser exactement la même chose et se regarder comme des idiots alors que cela serait tout de même vachement plus simple si on se posait beaucoup moins de questions ? Et pourquoi est ce que je me prenais autant la tête aujourd’hui avec cette histoire d’ailleurs ? C’était bien la première fois que je réfléchissais autant mais… Autant enchainer sur autre chose pour l’instant car, oui, je m’intéressais à ce qu’il faisait aussi. Logique non ? L’amitié n’était pas à sens unique.

    « HAHA ! Non j'ai pas réussi. Mais je vais y arriver, t'inquiètes pas pour ça. »
    « Je ne m’inquiètes pas mais ça m’intéresse aussi. Certes je pense pas que je serais capable de comprendre à part si tu m’expliques tout simplement mais ça m’intéresse quand même. »

    Logique pour moi. Je ne pensais pas que cela l’étonnerait d’ailleurs mais comme je ne lisais pas dans les pensées je ne pouvais pas le savoir aussi je m’étais contentée de répondre simplement sans le quitter du regard. Je sentis ses yeux se poser sur mon tatouage.. Ahhh mes tatouages… Tout un symbole pour moi mais il était clair qu’il n’avait pas pu voir les autres – à part peut être celui sur ma cheville les dernières fois où on s’était vu – aussi je me doutais qu’il se posait des questions dessus. Devinerait il qu’il y en avait plusieurs ?

    « Il est beau ton tatouage. C'est pas le seul que tu as si je me trompe pas ? »
    « Non j’en ai 5 identiques sur le corps. »

    Mais je ne lui dirais pas où ils étaient. Il n’avait qu’à chercher après tout. U.U. Il les verrait surement rapidement d’ailleurs s’il jouait véritablement mon masseur ce soir. Alors que je lui répondais je m’étais légèrement rapprochée de lui sans vraiment m’en rendre compte et, quand je terminais ma phrase avec un sourire malicieux sur les lèvres, j’étais très près de lui. Peut être un peu trop près pour ne pas avoir envie d’aller gouter ses lèvres. Et pourquoi lutter alors ? Je parcourus alors les quelques millimètres qui séparaient nos lèvres pour aller l’embrasser avec passion tout en passant un de mes mains derrière sa nuque. Finalement c’était moi qui avait craqué en premier mais il n’était pas nouveau que j’étais la jeune femme la moins patiente au monde et même si j’avais beaucoup apprécié les dernières soirées, il m’avait été bien dur de me retenir de l’embrasser aussi, ce soir, je me laissais aller. Au pire il me repousserait, au moins je pourrais continuer de l’embrasser avec passion… Profiter de la douceur de ses lèvres, de la saveur capiteuse de sa langue et surtout lui donner envie de rester contre moi toute la soirée… Voir plus…

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Jeu 10 Sep - 23:41

Voilà le plan, il était préparé. Il allait l'emmener chez lui, il lui ferait un bon miam miam, avec toute la finesse et les qualités du cuisinier qu'il était, ensuite, il lui ferait un bon massage et après...c'était de l'impro. Pour en revenir à ses qualités de cuisinier, petite parenthèse, il avait appris plein de choses avec sa mère. Sa mère l'obligeait tout le temps à l'aider avant et il observait toujours avec attention ce qu'elle faisait, quels mouvements elle faisait, quelles techniques elle employait pour toujours arriver à ses fins et préparer un dîner sensationnel pour sa famille. Depuis, Alex avait cuisiner maintes fois sans l'aide de sa mère (heureusement) et avait toujours abouti à une conclusion, il avait quand même pas mal réussi à imiter sa mère. Mais hélas elle ne lui apprendrait plus rien dorénavant. Il regardait toujours Mayra dans les yeux. Il ne pouvait décoller son regard. Remarque elle ne le faisait pas non plus. Il ne savait pas quoi faire. devait-il faire le premier pas et ainsi risquer de briser son amitié avec elle ? Non, il était trop suspicieux pour ça. Il démarra la voiture, et dut donc décoller son regard quelques secondes. Elle lui posa une question. Il ne s'y attendait pas. D'ailleurs, ça le fit rire au départ. En fait, il n'avait surtout pas l'habitude que les filles se soucient de ses voitures ou de ses moteurs. Mais c'est là que Mayra se différenciait. Il lui répondit que de toute façon, elle n'avait pas à s'inquiété, il allait s'en sortir. Et puis il s'en sort toujours ! Les moteurs n'était pas la chose qui lui résistait, loin de là. Il était tellement passionné qu'il se donnait à fond et à coeur joie d'y mettre le nez.

« Je ne m’inquiètes pas mais ça m’intéresse aussi. Certes je pense pas que je serais capable de comprendre à part si tu m’expliques tout simplement mais ça m’intéresse quand même. »

C'est cool que ça t'intéresse. Ben pour faire simple, je me suis trop prit la tête dessus et j'ai toujours pas réussi ! Je sais pas ce qui coince, j'ai bidouillé mais pas encore trouvé. Ton SMS m'a donné une idée, mais je voulais pas manquer notre rendez-vous.


Bah oui, s'il s'était lancé sur son inspi, il ne serait pas encore parti là et elle attendrait. Il n'aurait jamais pu faire ça. De toute façon, il avait remarqué que ces derniers temps, il avait pas mal tendance à abandonner son bricolage pour aller voir Mayra... Etrange ? Non pas vraiment. En même temps, il avait une relation tellement belle. Il n'avait voulu en tout cas ça n'était pas arrivé, sortir ensemble rapidement. Eux deux ensemble aurait pu tout à fait être possible, mais ça aurait duré que peu de temps. Alors que là, il avait prit la chose dans un autre sens. Il avait d'abord commencer par se fréquenter, puis par parler, puis par encore plus se voir et puis Alex espérait vraiment que ça finirait par une vraie relation amoureuse. Il avait comme le sentiment de tomber un peu amoureux d'elle mais n'en était pas sûr. Il verrait. Il la reregardait. Son regard se posa sur son tatouage. Il fit un remarque dessus. On aurait dit une sorte de papillon ou comme un signe avec une symétrie axiale. C'était beau. Lui ses tatouages étaient un peu différent. Il lui en toucherait quelque mot quand elle aura répondu à se question. Il aimait les montrer, il en était fier. Juste...Il ne savait pas s'il fallait lui dire pour l'aigle. Oui c'était le signe de son gang, mais il se demandait ce que dirait Mayra si elle savait qu'il avait toujours un signe de son gang. Après tout, elle avait été la plus compréhensive de toute. Oui, depuis qu'il était arrivé, il avait touché quelques mots à propos de son ancienne vie à pas mal de personnes, et dans tout cela, Mayra avait été celle qui l'avait le plus traité avec indifférence. Enfin, juste à ce sujet là. Disons qu'elle l'avait tratié avec quelque chose entre la compassion et la compréhension. Elle ne l'avait pas jugé et avait été, enfin peut-être, il n'en était pas sûr, un peu touchée par son histoire. Sacré histoire qu'il avait tout de même ce jeune homme.

« Non j’en ai 5 identiques sur le corps. »

Dans ce cas, je verrais où ils sont. Tu n'en aurais pas un sur la cheville ou le bas de la jambe ? ... Moi aussi j'en ai. Je suppose que tu les as déjà vu.

Quoique nan. Il aurait du réfléchir sur ce coup... Elle n'avait probablement pas vu celui sur le dos et celui sur le torse, au dessus niveau des poumons. Il le lui montrerait si elle le demandait de toute façon. Il continuait à la regardera avec le sourire. Il sentait qu'il fallait le faire. Oui, là maintenant. Mais non, il ne se sentait pas. Il n'avait pas peur de le faire mais pensait que ça ne marcherait pas. Mais pourtant il avait pensé des centaines de fois qu'ils pouvaient se mettre ensemble. Mais là, une fois qu'il était face à son destin, il n'osait plus. C'était tout de même plus facile en pensant qu'en faisant... Il remarqua que Mayra lui semblait plus proche. Oui, elle avait bougé. Peut-être sans s'en rendre compte, mais Mayra était plus proche que tout à l'heure. Mais alors, peut-être que c'est ce qu'elle attendait. S'il ne le faisait pas, il passerais pour un con ou alors elle comprendrait qu'il ne veut pas d'elle. Mais pourtant, il ne le fit pas. Enfin, sans la quitter du regard, il comprit. Il la regardait avec douceur et intensité. Il comprit quand Mayra s'avança doucement. Leurs lèvres se touchèrent et Alex était complètement soulagé. Mayra avait fait ce qu'il attendait. Elle posa sa main sur sa nuque et fit de même mais plus bas, entre le dos et les côtes. Il ne pensait plus à rien. Il était en train de l'embrasser. Avec une telle intensité de fraîcheur et de joie, il ne voulait pas la laisser partir. Il ne la retint pas mais maintenant son coeur avait ralenti et il était heureux. Il pensait vraiment qu'il tombait amoureux. Leurs lèvres en contact et leur langue se touchant à certains moment, il aimait ça. Ils finirent par se séparer après un beau baiser passionné. Il la tenait toujours et la regardait. Leur deux visages étaient à quelques millimètres l'un de l'autre. Il sourit. Il montrait qu'il était content, qu'il était heureux. Maintenant, tout ce qui allait se passer serait merveilleux. Alex vit une pensée éclair passer dans sa tête. Et si Mayra voulait juste l'embrasser mais rien de plus ? Non, c'était faux. Il savait qu'il comptait quand même un peu pour elle. Il lui fit encore quelques baisers, plus vifs et rapides. Et finalement il la laissa se remettre à sa place. Il avait un sourire au lèvre. Il attacha sa ceinture. Il dit d'une douce voix :

Allons-y.

Il était vraiment comblé. Il ne savait ce qui allait se passer mais au moins, il avait déjà rempli une bonne part de sa satisfaction. Il fit un peu grondé le moteur pour montrer à Mayra qu'elle était dans un joli paquet. Il fit une manœuvre pour sortir de l'endroit où il était garé et s'engagea sur la route. Il était un As en conduite, ça se voyait. Il avait vraiment une belle aisance...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Ven 11 Sep - 0:56

xXx


    Moi je n’avais jamais été une bonne cuisinière. J’avais un père qui faisait magnifiquement bien la cuisine mais cela n’avait clairement jamais été mon domaine de prédilection ! Je ne savais pas pourquoi et cela désespérait bien souvent mon père de voir sa fille incapable de se faire à manger ou bien de faire cuir une escalope mais c’était ainsi. Quand je m’approchais d’une cuisine et surtout d’une plaque de cuisson tout se mettait à brûler tout de suite ! Non non je ne rigolais pas c’était effectivement ce qui se passait en fait donc il ne fallait pas croire que j’abusais. Mon père l’avait cru un long moment avant de se rendre compte que tous ses repas étaient toujours dans un état lamentable quand je m’en approchais. Même si je regardais tout le temps le plat et que je le remuais cela finissait forcément par prendre feu. Une vraie malédiction ! U.U Et il m’avait toujours charrié en me disant que je n’avais plus qu’à me trouver un mec qui savait cuisiner. C’était une idée en effet et aujourd’hui je devais avouer que cette pensée me faisait sourire car Alex ne semblait pas du tout déranger par l’idée de me faire à manger. Je ne savais pas que c’était sa mère qui lui avait appris tout cela comme nous avions parlé de beaucoup de choses sur nous deux mais pas forcément de nos familles. Moi je parlais toujours de mon père qui était MA référence et surtout l’être que j’aimais le plus dans ce monde mais c’était clair qu’ayant perdu ma mère… Ce n’était pas forcément un sujet à amener… Surtout qu’Alex pouvait tout à fait comprendre mon état d’esprit sur ce sujet hélas. Bref… Je ne savais pas pourquoi il semblait aimer faire à manger mais cela m’arrangeait bien car, encore une fois, nous étions assez complémentaires…

    Et oui je m’intéressais à ce qu’il faisait mais quoi de plus normal après tout !? Il était un ami – et un ami proche – et il était bien toujours en train de m’écouter lui raconter ma journée alors pourquoi je ne pourrais pas faire pareil ? Surtout que j’étais réellement intéressée par ce qu’il pouvait faire. Je n’y connaissais rien en mécanique comme je ne connaissais personne qui en faisait autour de moi mais il était toujours tant d’apprendre aussi Alex voudrait peut être me montrer tout ce qu’il aimait faire. Tout simplement. Je n’aiderais surement pas mais je me sentirais moins bête quand il me parlera de tout ça.

    « C'est cool que ça t'intéresse. Ben pour faire simple, je me suis trop prit la tête dessus et j'ai toujours pas réussi ! Je sais pas ce qui coince, j'ai bidouillé mais pas encore trouvé. Ton SMS m'a donné une idée, mais je voulais pas manquer notre rendez-vous. »
    « Faudra que tu me montres… »

    Je n’avais pas encore vu les tatouages d’Alex à vrai dire. Ceux sur les épaules oui comme je l’avais déjà vu en tee shirt mais je n’avais jamais été assez proche de lui pour pouvoir voir les autres. Après je ne voyais pas pourquoi cela me dérangerait qu’il ait un signe de son gang. C’était son ancienne vie après tout non ? Cela me dérangerait s’il me disait qu’il désirait encore faire du vol ou bien aller dealer avec certaines personnes – je ne savais pas tout ce qu’il avait pu faire avant de se faire prendre – car je n’apprécierais pas de sort…. Euhhh… d’être ami dirons nous plutôt avec quelqu’un comme ça. Mais il m’avait expliqué ce qu’il avait fait avant et je pouvais aussi comprendre qu’il garde les marques – même si ce n’était que des tatouages – de son ancienne vie. Après tout ce n’était pas en effaçant qu’on oubliait mais plutôt en apprenant à vivre avec. Comme avec le mental quoi. Tout simplement. C’était peut être un peu trop optimiste ou simplet mais c’était ma façon de penser et je ne pensais pas que je changerais aujourd’hui c’était clair. Pourquoi après tout ? Je me plaisais très bien comme ça ! U.U.

    « Dans ce cas, je verrais où ils sont. Tu n'en aurais pas un sur la cheville ou le bas de la jambe ? ... Moi aussi j'en ai. Je suppose que tu les as déjà vu. »
    « Si. J’en ai un sur ma cheville gauche et tu as peut être pu apercevoir celui que j’avais sur l’arrière de mon genou droit. Pour les deux autres… Faut mieux chercher… »

    Fis je avec malice en le regardant car, oui, pour voir celui sur l’aine gauche et le côté de mon sein droit il fallait bien chercher et surtout me voir nue ce qu’il n’avait jamais eut l’occasion de voir donc… Quant à ses tatouages… Comme je l’avais déjà expliqué…

    « Je n’ai vu que ceux que tu as sur les bras. »

    Aussi je me doutais qu’il y en avait ailleurs pour qu’il m’annonce cela comme ça. Surtout dans le dos et sur le torse… Peut être les jambes aussi je ne savais pas en réalité mais je comptais bien le savoir un jour. Surtout que, pendant cette pensée, je m’étais doucement rapprochée de lui sans réellement m’en rendre compte. Je n’étais plus qu’a quelques millimètres de ses lèvres et j’étais réellement très bien aussi près. Je voulais même encore m’approcher un peu pour pouvoir gouter à ses lèvres et c’est ce que je fis. Un dernier mouvement et je pouvais gouter à la douceur de ses lèvres. Frissonnant quelques secondes en sentant sa main dans mon dos je m’en accentuais que plus notre baiser ayant toujours été une jeune femme particulièrement passionnée dans tout ce que je faisais. Je continuais de l’embrasser un long moment avant de me reculer car respirer pouvait aussi être une bonne idée à un moment. Me mordillant l’intérieur de la joue je ne le quittais pas des yeux en me demandant ce qu’il allait faire mais, vu qu’il ne m’avait pas repoussé, je n’avais pas de doute sur le fait qu’il partageait mes « sentiments ». Je m’approchais de nouveau pour l’embrasser à plusieurs reprises rapidement avant qu’il ne se recule cette fois ci car il était vrai qu’il serait peut être intelligent de bouger à un moment. Pour pouvoir aller se poser tranquillement chez lui et passer une soirée agréable.

    « Allons-y. »

    Je me redressais pour pouvoir mettre ma ceinture et un sourire vint s’afficher sur mes lèvres alors qu’Alex était en train de faire ronronner le moteur et je me penchais à son oreille pour lui murmurer un “frimeur va” avant de deposer un sensuel baiser dans son cou histoire de le chercher un peu quand même. Il conduisait particulièrement bien aussi je me laissais aller au fond de mon siège en appréciant le rapide trajet mais aussi la beauté de cette voiture qui faisait vraiment un bruit de ouf mais que j’aimais déjà !! *___*. Au bout d’un bon quart d’heure il se gara de nouveau et sortit de la voiture pour en faire le tour et m’ouvrir de nouveau la porte. J’en sortis délicatement en lui tendant ma main avant de me redresser contre lui et de sourire de nouveau.

    Manger ? Oui dans quelques instants… Mais là j’avais bien plus intéressant à faire à vrai dire. Des fois que le gout de ses lèvres ait changé en quelques minutes… Rolling Eyes Je me levais donc sur la pointe des pieds pour aller l’embrasser de nouveau avec passion en passant ses bras autour de son cou et en me collant à lui. A vrai dire je me rendais compte que j’attendais ce moment depuis quelques temps maintenant et que je n’avais pas forcément envie d’autre chose que le sentir contre moi. Mes mains descendirent le long de son dos pour se faufiler sous sa chemise. J’aimais le grain de sa peau aussi je la caressais avec douceur en remontant mes mains pour pouvoir en profiter entièrement. J’en avais complètement oublié le lieu où on était et le repas qu’il devait me préparer.


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Sam 12 Sep - 0:10

Alex était content que Mayra s'intéresse à ça. Bien sûr elle avait toujours été intéressé par lui, elle voulait toujours en savoir un peu sur sa vie, étant donné qu'Alex suivait la sienne avec intérêt. Mais il fallait avouer que c'était tout de même rare que ses amis qui n'avait pas grand intérêt pour ça s'intéresse aux voitures et à toute la mécanique qui faisait partie, et qui prenait une place importante d'ailleurs, de la vie d'Alex. Donc entendre Mayra poser cette question lui faisait plaisir. Il était toujours prêt à en apprendr eplus à n'importe qui sur ce sujet, mais comment dire...Il serait encore plus heureux d'en apprendre plus à Mayra. Ce qui, quand on regarde bien, est plutôt logique...allez comprendre vous même pourquoi. En tout cas c'était bon de savoir qu'elle s'en intéressé.

« Faudra que tu me montres… »


Encore mieux dis donc. Elle voulait en plus voir. Peut-être qu'elle faisait ça par politesse mais c'était très peu probable. Mayra était un peu du genre à dire ce qu'elle pensait, dissimuler les choses qu'on pense pour faire plaisir aux gens, Alex doutait que ce soit son type de personnalité. Et puis, Mayra avait depuis le premier jour dit qu'elle était partante pour en apprendre plus sur ce milieu, l'automobile, alors c'était tou à fait cohérent qu'elle dise maintenant qu'elle voulais en voir plus. Et puis Alex lui faisait confiance. Qu'elle dise ça alors qu'elle s'en fiche (ce qui est peu probable voire impossible je vous rappelle...il faut suivre) ou qu'elle dise ça parce qu'elle veut vraiment en savoir plus (ce qui est plus probable), Alex lui faisait confiance.

Avec plaisir. Prochaine fois je t'emmène au garage si tu veux.

Pas super bien dit, mais l'idée était là, la prochaine fois qu'il se verrait, ou encore une des prochaines fois, il lui montrerai un peu comment tout son bazar marche. Enfin, sans trop rentrer dans les détails non plus. Enfin voilà. Ils étaient tous les deux bien proche l'un de l'autre. Il était bien là, il en aurait presque oublié de démarrer. Mais il était tout de même le maître de sa situation là, même s'il se demandait comment aller se passer la suite des événements, il restait calme et avait un avis positif sur l'ambiance et la situation...tout comme ça l'avait été à chaque fois qu'il avait eu rendez-vous avec Mayra. Mais là il avait tout de même un petit sentiment différent. Il sentait quelque chose, quelque chose qui n'avait jamais eu lieu d'être les fois précédentes. Il se dit d'abord que c'était juste qu'il était vraiment bien avec elle mais il comprendra plus tard que c'était un peu plus que ça...enfin je n'en parle pas, ça va venir. Ils parlèrent du tatouage de Mayra, enfin des tatouages de Mayra et aussi de ceux d'Alex.

« Si. J’en ai un sur ma cheville gauche et tu as peut être pu apercevoir celui que j’avais sur l’arrière de mon genou droit. Pour les deux autres… Faut mieux chercher… »


J'avais vu celui de la cheville mais pas celui du genou. Mais les deux autres, je compte bien les trouver...


Il ne se rendit compte qu'après avoir dit sa phrase que celle de Mayra avait eu une consonance un peu...coquine disons. Oui, il n'avait tout de suite remarqué mais s'en été tout de même douté un peu, que Mayra avait dis ça en montrant que ces tatouages n'étaient pas dans des endroits qu'on voyait tous les jours...

« Je n’ai vu que ceux que tu as sur les bras. »


Oui, les autres sont cachés. Mais tu les verra sûrement...

Il allait dire "bientôt" à la fin de sa phrase mais se disait que ce n'était pas très judicieux. Oui, elle aurait pu croire qu'il voulait la mettre dans son lit et ça Alex ne voulait pas...enfin sauf s'ils étaient amené à sortir ensemble. Mais pour l'instant, Alex n'y pensait pas. Il voulait que les choses avancent comme elles devaient avancer et ne voulait pas les forcer. Mais la suite des événements allaient bouleverser son idée de la situation. Alors qu'ils étaient tous les deux à une très infime distance l'un de l'autre, il finirent, enfin sans Mayra faisant le premier pas qui sait si ça aurait eu lieu (quoique c'est fort probable), par s'embrasser. Avec une telle intensité de bonheur, Alex avait l'impression qu'on lui injectait de la sensualité et du bonheur par transfusion. Il était très content. Une fois le baiser terminé et après être restés encore un peu proche l'un de l'autre, Alex finit par démarrer. Conduisant avec une bonne aisance et sachant exactement quelle route emprunter, ils arrivèrent rapidement en bas de son immeuble. Pendant le trajet, Alex avait gardé un sourire malicieux, un peu semblable à celui qu'il avait souvent pu voir sur les lèvres de Mayra. Il avait aussi souvent tourné la tête vers elle, pour la regarder...encore et encore. Il ne pensait plus à ce qui allait se passer et à l'avenir de leur relation (en gros s'il allait faire le premier pas ou pas), maintenant il était juste content. Content d'être avec elle, content d'être là et content que quelque se soit enfin passé. Pour tout dire, Alex y avait pensé déjà depuis quelques temps, mais n'avait pas osé. En même temps il avait un peu pris ça pour un signe, le fait qu'elle soit la première personne qu'il rencontre. Il coupa le moteur. Il la regarda une dernière fois avant de sortir pour lui ouvrir la porte. Du très long chemin de sa porte à celle de sa compagne, il afficha un beau sourire, entre le signe de victoire et le signe de "je suis trop content !". Il lui ouvrit la porte et prit sa main pour la faire sortir. Elle devait enfin sentir qu'elle était une star. Cette scène, beaucoup de gens l'ont imaginés. Oui oui la scène des films ou la voiture super classe s'arrête et un homme bien stylé bien frais vous ouvre la porte, vous prends la main et vous fait sortir, comme une reine. Il la fit donc sortir. Une fois debout face à lui, elle lui passa la main autour du cou et l'embrassa de nouveau. Encore une fois, Alex sentit comme un courant électrique dans son corps, encore cette injection. Il aimait vraiment ça. C'est à ce moment qu'il comprit vraiment quel était ce sentiment étrange qu'il avait pour cette soirée. Oui...il commençait à tomber amoureux d'elle. Ce n'était pas encore l'amour fou, mais l'amour commençait peut-être bien à entrer en jeu en tant que critère principal dans les relations qu'il avait avec elle. Les yeux fermés et ses lèvres en contact avec celles de Mayra, il se voyait avec elle, se ballader en amoureux dans le Highland Park. Il vit comme des flashs où il se voyait avec elle, dans différents endroit. Il repensa alors qu'il devait encore préparé un mangé pour sa dame, et puis qu'il devait la satisfaire avec son massage qu'il lui avait promis et que...enfin la suite des événements s'annonçait forte en émotion et grande en bonheur. Ils finirent leur baiser et Alex lui prit la main. Il verrouilla la voiture avec sa super protection et emmena Mayra dans l'enceinte de l'immeuble. Il pensa à prendre les escaliers, mais eut une autre idée. Il appela l'ascenseur. Oui il voulait la jouer série américaine. Le bisou dans l'ascenseur, il n'avait jamais fait. Il rentrèrent et cette fois, ce fut lui qui prit l'initiative de l'embrasser. Ding. Ils étaient arrivés. Il l'emmena donc chez lui. Pas très grand, mais Alex avait lui même choisi la décoration. Tout avait été acheter par ses soins, sauf les carreaux du carrelage dans les toilettes, il avait eu une flemme grave.

Voilà, c'est chez moi. Mais fais comme chez toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Mer 13 Jan - 3:05

xXx


Non je ne disais pas ça juste pour faire plaisir à Alex. Ce n'était pas vraiment mon style. En réalité j'étais vraiment intéressée par ce qui le passionnait. Je trouvais cela logique en plus de pouvoir partager nos passions ensemble après tout. Je ne disais pas que j'allais m'y intéresser au point de savoir défaire et refaire un moteur dans deux mois mais cela n'empêchait que je serais heureuse de pouvoir parler avec lui d'automobile sans avoir l'impression d'être totalement blonde quoi. Après tout je comptais bien aussi l'intéresser à la photo -qui était ma passion- et il m'avait expliqué plus d'une fois qu'il était partant pour venir avec moi pour me voir faire mes séances photos donc... Et puis j'aimais les voitures. Comme je lui avais souvent expliqué je n'en avais pas car je n'avais pas vraiment les sous pour en avoir une mais j'espérais bien pouvoir me faire un cadeau un de ses prochains jours. Et ce n'était pas pour rien que j'enchainais deux boulots en plus de ce tournage... Nous avions trouvé un beau logement avec ma meilleure amie, Max, donc on dépenserait plus et ensuite il me fallait payer mes voyages ici et là pour compléter mon book. Je ne savais pas encore dans quoi j'allais me spécialiser mais j'étais, pour l'instant, plutôt attiré par les photos de nature... Des phénomènes naturels... Après faudrait que je vois ce que je peux faire pour ma passion et ce qui serait plus intelligent à faire pour pouvoir manger correctement. 'Fin... Le sujet n'était pas là pour l'instant... On parlait mécanique avec Alex et oui, j'étais intéressé d'en découvrir plus sur sa passion. Après tout, depuis que nous nous étions rencontrés a l'UCLA, nous nous étions vus une fois tous les deux jours max donc... Plage, soirées, sortis, ciné... C'était bien la première fois que je sortais autant avec un homme sans avoir rien tenté jusqu'à présent mais ça avait un petit côté... romantique qui était très agréable...

« Avec plaisir. Prochaine fois je t'emmène au garage si tu veux. »
« Je veux. »

C'était assez clair comme ça ? Non parce que je finissais par bien connaitre Alex qui avait beau être un peu assez "mec" justement sur pas mal de côté, avait tendance aussi à se poser des questions là où il n'en avait pas. Je ne savais pas la relation qu'il avait eut avant... avant.... -pourquoi est ce que j'allais dire : moi ?- mais cela lui avait clairement laissé des traces car il était toujours en train de remettre en cause la moindre de mes paroles alors que je ne disais QUE ce que je pensais de toute façon x). En attendant il y avait aussi quelque chose de changeant dans l'air depuis quelques minutes... Quelque chose en plus mais cela ne m'étonnait pas vraiment car cela faisait quand même 5 ou 6 fois qu'on sortait ensemble et faudrait bien qu'on finisse par choisir... Juste amis ou plus ? Moi je savais déjà la réponse mais Alex ne semblait pas trop encore savoir... Ou alors il ne voulait pas faire le premier pas et, même si ça me faisait râler, ce n'était pas ça qui allait me faire reculer. Sinon je ne m'appellerais pas Mayra !

« J'avais vu celui de la cheville mais pas celui du genou. Mais les deux autres, je compte bien les trouver... »

Je me contentais de sourire à cette réplique car, oui, je savais très bien qu'il allait chercher à les trouver... Après tout il était venu pour me servir de chauffeur mais aussi de masseur alors il risquait de les trouver... Quoique ça dépendait du massage au vue de l'emplacement d'un des cinq mais on verrait bien...

« Oui, les autres sont cachés. Mais tu les verra sûrement... »
« Je compte bien chercher. »

Et pas besoin de rajouter "bientôt" à la fin de cette phrase car, pour moi, c'était totalement logique. Car, si Alex ne voulait pas faire le premier pas, moi cela faisait quelques secondes maintenant que je m'étais rapprochée de lui et maintenant j'étais à quelques millimètres de ses lèvres et je ne mis pas longtemps à combler cet espace pour pouvoir enfin gouter à ses lèvres. Cela faisait au moins deux soirées que j'avais envie de faire cela et là je n'avais plus envie d'attendre même si le début de notre relation m'avait permit de profiter d'un certain romantisme que j'aimais beaucoup... Et qui faisait que j'étais certainement plus attachée à Alex que je ne l'avais jamais été à des ex... En attendant, maintenant, j'avais juste enfin de l'embrasser et de pouvoir me mettre dans ses bras. Certes la voiture n'était pas l'endroit le plus facile pour cela mais ce n'était pas grave, je m'en moquais... J'avais juste envie de rester contre lui quelques instants et profiter de ce baiser tout à fait passionné qu'on retenait depuis quelques temps. Quand il s'éloigna de mes lèvres, je fis une petite moue boudeuse avant de réaliser qu'il était temps qu'on démarre en effet si on voulait se rendre à notre diner en tête à tête. Je mis donc ma ceinture et le laissais nous conduire chez lui. J'aimais sa conduite... Elle était sportive et je savais bien qu'il faisait exprès de faire du bruit pour m'impressionner mais... Ça ne me dérangeait pas l'ombre d'un instant. Au contraire même...

On arriva enfin et je le laissais faire le tour de la voiture pour prendre sa main quand il ouvrit la portière. Délicatement -si si je pouvais l'être é_è- je sortis de la voiture avant de laisser ma main glisser le long de son bras pour aller se placer derrière sa nuque. Ma deuxième main vient rejoindre l'autre et j'en profitais pour l'embrasser de nouveau... J'avais bien le droit de profiter maintenant... Je le laissais cependant reprendre sa liberté en entrelaçant mes doigts avec les siens et en lui suivant dans l'ascenseur -ne me faisant pas prier pour répondre à son baiser- avant de le suivre chez lui. Curieuse comme je l'étais, je déposais ma veste légère sur la première chaise que je croisais et dévoilais donc mon dos nu et donc mon tatouage qu'il avait vu dans la voiture et que je portais sur la nuque... Je jetais un rapide coup d'oeil sur ce que je voyais de la pièce principale avant de me retourner vers Alex.

« Voilà, c'est chez moi. Mais fais comme chez toi ! »
« Tu me fais visiter ? »

Tant qu'à faire... Au moins je pourrais faire exactement comme chez moi comme ça... Je lui suivis donc en notant dans un coin de ma mémoire tout ce que je voyais avant de revenir vers la cuisine puisque nous devions diner -apparemment il avait tout préparé- mais peut être avait il prévu autre chose ? Je n'en savais rien à vrai dire comme il avait prévu de me faire des surprises et de gérer toute la soirée comme si j'étais une princesse... *___*

« Tu as prévu quoi pour notre soirée ? »
xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Jeu 14 Jan - 2:01

Je veux.

Bon bah d'accord. Là au moins c'était clair. Alex se retira très rapidement les idées idiotes qu'il s'était mise dans la tête. Il sourit intérieurement. Oui, une pensée agréable venait de traverser son esprit. Mayra venait de prouver qu'elle apportait vraiment de l'intérêt à ce qu'était la passion d'Alex. Oui, il savait bien qu'elle en devait pas totalement se foutre de lui sinon elle ne serait pas assise à cette place là et Alex serait en train de ranger le moteur qu'il avait finalement réussit à réparer. Mais l'une des peurs qu'il avait c'est que Mayra ne soit pas vraiment intéressé par ce qu'il faisait. En même temps c'était plutôt compréhensible étant donné que la plupart du temps (et en fait c'était surtout un cliché) les filles n'étaient pas du genre à s'intéresser à ce qu'il y avait sous le capot d'une voiture et se demandait souvent pourquoi ça pouvait autant exciter les mecs. Alex disait toujours que c'était ainsi parce qu'elles étaient jalouse qu'une voiture puisse les intéresser plus qu'elles ne le peuvent. Mais ce n'était heureusement pas toujours vrai. En tout cas il était rassuré parce qu'elle avait l'air de ne pas en être indifférente et ça lui faisait plaisir. Après tout, c'était sa passion ! Et d'ailleurs, il comptait bien en faire de même.

Oui il ne s'était jamais vraiment intéressé particulièrement à la photographie mais il resté toujours bouche bée face à une photo magnifique d'un paysage ou de quelqu'un. Il pouvait rester en admiration devant un objet ou un endroit complètement banal mais photographié avec tellement de classe que ça le rendait dingue. Alors si bien sûr la fille qu'il fréquentait (je parie que cette périphrase risque de changer bientôt) voulait faire parti de ce monde tellement vaste et extraordinaire, alors il ne ferait qu'être derrière pour l'aider à aller au sommet. Une image de lui en train d'admirer une magnifique photo d'un paysage apparut dans son esprit. En bas de la photo était inscrit le prénom de sa belle. Oui, c'était sûr, il voulait l'accompagner dans sa passion autant que possible et être sûr qu'elle y trouve la place qu'elle désire.

La discussion s'orienta tatouage. Il savait maintenant que Mayra avait deux tatouages plus ou moins caché et qu'il devait trouver. Non pas que ce soit un défi qu'il s'était posé, mais Mayra l'y invitait implicitement. Alex sentait très bien que quelque chose allait se passer. Oui, il faisait un peu plus chaud. Peut-être que c'était parce que Mayra lui semblait de plus en plus proche de lui. Ou alors parce qu'elle venait de dire qu'elle aussi partirait à la recherche de ses tatouages... Alex espérait juste que les siens à elle n'étaient pas aussi facile à trouver que les siens à lui...et qu'il prendrait le temps de bien les chercher. En tout cas, quelque chose faisait qu'il se sentait différemment. Plus il se rapprochait d'elle, plus il sentait que quelque chose allait se passer. En même temps, logique. Finalement, il ne fut pas capable d'y aller en premier. Mais à sa grande surprise, Mayra s'avança lentement et lui fit faire ce qu'il attendait depuis un moment. Le sentiment qu'il avait eut à la première discussion s'avéra vrai. Mayra allait sûrement devenir importante.

Ils arrivèrent en bas de chez lui. Après encore quelques enlacements il se retrouvèrent devant sa porte. Il avait au début chercher une collocation pour faire des rencontres, mais n'ayant pas eut de résultats et ayant trouvé que les rencontres ses faisaient facilement dans les environs, il laissa tomber. Et puis c'était plus pratique pour se retrouver seul avec quelqu'un...

Voilà, c'est chez moi. Mais fais comme chez toi !

Tu me fais visiter ?

Oui bien sûr ! Tiens avance.

Alex lui fit rapidement faire le tour de l'appartement. La chambre « d'invités », sa propre chambre, salle de bain, toilette et ils finirent par le salon et la cuisine. Ces deux dernières pièces communiquaient librement. Ce n'était pas gigantesque mais l'endroit pouvait accueillir 3 personnes à plein temps. Or Alex était tout seul, c'était largement suffisant. Il voyait Mayra jeter un œil à la cuisine.

Tu as prévu quoi pour notre soirée ?

Alex sourit. Il lui avait promis qu'il s'occuperait de tout et qu'elle n'aurait rien à faire. Il avait tenu sa promesse. Il avait prévu de lui même faire la cuisine. Pour un mec c'était plutôt rare et pourtant c'était ici le cas, Alex savait plutôt pas mal cuisiner. Il était une fois sorti avec une fille qui était très forte en la matière et donc Alex n'avait eut d'autre choix que d'apprendre. Plus tard, en pratiquant, il avait appris pas mal de chose. Il avait prévu pas trop lourd. Mais qui sait, ils ne mangeraient peut-être pas beaucoup, ou pas longtemps...

Le dîner est pour un peu plus tard. Je te propose un apéro... Champagne ?

Il s'assit à côté d'elle sur le canapé et les servirent tous les deux. Il avait sorti une belle bouteille, pour une belle occasion et pour une belle fille. Il y avait quelque chose de romantique. Alex savait maintenant très bien qu'au fond de lui, il était amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Jeu 14 Jan - 3:29

xXx


Oui je voulais. Mais quoi de plus logique que vouloir partager les passions de l'homme que j'avais bien appris à connaitre depuis une semaine après tout ? Surtout que tout le monde savait que j'avais une patience plus que moyenne -voir inexistante- aussi il était déjà tout à fait hors du commun que je n'ai pas déjà cherché à savoir s'il voulait -oui oui non- sortir avec moi. oui oui Max se moquait clairement de moi car je revenais de chacun de nos sortis en poussant un petit soupir de bonheur car je me sentais bien avec lui mais que je ne tentais rien. Pour elle c'était clairement "le bon". Comme ci elle pouvait deviner ça juste en entendant mes soupirs de bonheur... Tssssss... Bon ok j'étais totalement pas objective car je savais très bien que les mecs qui m'avaient que moyennement intéressé avaient déjà trouvé le chemin de mon lit ou bien le chemin vers la porte alors que je sortais avec Alex depuis deux semaines sans m'être lassé encore alors qu'il y avait rien entre nous... Enfin rien... Disons que nous n'avions pas fait le premier pas pour qu'il y ait quelque chose mais je comptais bien que cela change... Et je devais avouer que ce petit jeu sur nos tatouages avait fini de me décider sur le fait que je voulais savoir. Surtout que j'étais très proche de lui... Trop proche peut être pour reculer aujourd'hui et c'est naturellement que j'étais venue chercher ses lèvres.

Maintenant qu'il répondait à ma demande silencieuse de rester avec moi, je pouvais encore plus avoir envie de passe mon temps avec lui et donc d'apprendre ses passions. Car j'avais envie de l'emmener sur les lieux que je prenais en photo voir de le prendre en photo tout simplement. Je ne savais pas encore ce que je ferais en photo dans ma vie professionnelle mais je pouvais au moins lui expliquer comment cela fonctionnait et lui montrer toute la phase de développement que j'appréciais particulièrement... Après tout... Rien de tel que l'argentique pour pouvoir se faire plaisir parfois. Même si le numérique était bien pratique et permettait de magnifiques retouches et travaux sur la lumière. Mais j'étais en train de m'égarer -mais comment ne pas s'égarer quand on était en train de reprendre son souffle dans celui de son compagnon ?- aussi je me contentais de penser que oui, j'avais envie de profiter de ses passions comme je voulais qu'il partage les miennes.

Mais la conversation s'arrêta là. Comme l'espérait Alex, mes tatouages n'étaient pas si faciles que cela à trouver... En réalité il ne l'était pas car il faudrait que je sois nue pour qu'il les voit mais je ne doutais pas qu'il se ferait un plaisir de les chercher. Quant aux siens, je ne mettrais peut être pas longtemps à les trouver mais je pouvais toujours en chercher un autre inexistant... Rolling Eyes Ça servait toujours de jouer à la blonde xD... Même si j'étais plus rousse que blonde... En attendant je me laissais aller dans le siège passager -à la place du mort U.U- et appréciais son style de conduite avant qu'on arrive au bas de son immeuble. Après quelques étages et quelques baisers qui avaient un petit arrière gout de trop peu pour moi, nous pénétrâmes dans son appartement que je trouvais plutôt grand pour quelqu'un qui vivait seul ! Faut dire qu'on s'était loué un truc un peu plus grand avec Max -genre 6om² max- et on avait déjà l'impression de se perdre dedans comme on avait eut l'habitude de nos deux minuscules chambres alors là.... Pour moi c'était super grand...

On revint à la cuisine et comme Alex m'avait dit qu'il préparait le repas, je regardais avec intérêt ce qui se trouvait dedans. Avoir un mec qui cuisinait je trouvais ça top car, moi, je cuisinais pas DU TOUT pour le plus grand désespoir de mon père d'ailleurs donc bon... >.> Mais bon on ne pouvait pas toujours être parfaite hein...

« Le dîner est pour un peu plus tard. Je te propose un apéro... Champagne ? »
« Avec plaisir... »

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas bu du "champagne" aussi c'était avec plaisir que je suivis mon homme jusqu'au canapé pour pouvoir m'y installer à ses côtés avant de récupérer la coupe de champagne. Voila une soirée qui commençait bien et je devais avouer que je partageais les sentiments d'Alex même s'il me faudrait surement encore un peu de temps pour le réaliser complètement. Je levais mon verre...

« A nous et à notre rencontre imprévue sur les marches du campus... »

Car je n'avais pas pensé que le jeune homme qui était tout seul en train de se prendre la tête et que j'avais décidé d'aider serait aujourd'hui un homme avec qui j'étais particulièrement bien. Il n'était pas le seul que j'avais aidé pour s'y retrouver dans le campus et pourtant je n'avais jamais été aussi inspiré que ce jour là... Quand j'étais venue lui parler... Je bus un peu de champagne avant de regarder de nouveau l'appartement. Il aurait été utile de lui dire ô combien son appart' était sympa ou autre mais, a vrai dire, j'en avais RIEN a faire de son appartement... U.U Oui oui j'étais une jeune femme très intéressée... Très intéressée par le jeune homme qui était à mes côtés à vrai dire. Je bus une autre gorgée de champagne avant de poser ma coupe pour venir m'installer à cheval sur les genoux d'Alex.

« J'avais encore deux tatouages à trouver je crois bien... »

J'avais déjà vu ceux sur ses bras mais certainement pas les autres donc autant les chercher tout de suite. Oui je n'étais pas patiente... Et alors ?? Je l'embrassais de nouveau en laissant mes mains se faufiler sous son haut à manche longue histoire de le faire voler quelques secondes plus tard car je trouvais qu'il faisait trop chaud pour porter cela...

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Ven 15 Jan - 4:13


A nous et à notre rencontre imprévue sur les marches du campus...


Le regard d'Alex s'illumina. Il n'y pensait pas souvent mais c'était tout de même à la base de tout ! Comment aurait-il deviné ce jour là, alors qu'il était assis dans le fauteuil inconfortable de la cafétéria de l'UCLA en train de siroter sa boisson et d'essayer d'en apprendre plus sur Mayra, alors qu'il était en train de noter son numéro de téléphone, alors qu'ils parlaient de leur vie sans trop se gêner, alors qu'elle était la première personne à qu'il il déballait son histoire comme ça, et surtout, et c'est sûrement là le plus important dans toute cette suite d'événement, comment aurait-il deviné ce jour là alors qu'il parlait à la première personne qu'il rencontrait à Los Angeles ? Cette pensée semblait rendre leur relation totalement inimaginable et complètement folle. Personne, pas même lui ou elle, savait ce jour là qu'ils se retrouveraient dans son appartement en train de lever une coupe de champagne pour se remémorer les souvenirs passés de leur rencontre si anodine ! Mais c'était justement là tout l'art de la vie. Le hasard provoquait des choses complètement surréalistes et vraiment magnifiques. En un instant éclair, Alex se rappela les choix qu'il avait fait et qui l'avait conduit à aujourd'hui se retrouver à face à cette magnifique jeune fille en train de boire du champagne entre deux baisers... Le choix décisif de sa vie. Il avait décidé d'habiter à Los Angeles. Sans ça, jamais il n'aurait fait la merveilleuse rencontre de Mayra. Autant grâce à lui qu'à elle, ils en étaient arrivés là.

Alex comprenait la situation de la façon suivante. Pour lui cela faisait une bonne semaine que les choses devenaient de plus en plus spéciales entre elle et lui. Une bonne semaine qu'ils voulaient passer à des choses plus physiques et plus charnelles mais aucun des deux n'avait fait le nécessaire pour. Et surtout, cela faisait une bonne semaine qu'Alex et Mayra attendait cette instant. Cet instant était pour lui un nouveau début. Il y a à peine une heure, Alex avait déjà le pressentiment que quelque chose allait se passer. Ce quelque chose arriva et l'ancienne relation qu'ils avaient s'arrêta. Avant ça ils étaient comme deux oiseaux libres, virevoltants d'endroit en endroit, souvent ensemble, mais leur relation restait purement mentale. Ils ne faisaient rien. Et ceci leur allait très bien, ils avaient une relation qui leur plaisait, pour Alex en tout cas. Depuis ce nouveau départ ayant commencé dans la voiture, Alex se sentait différent. Pour lui, tout était maintenant clair. Ils s'étaient dit par des gestes ce qu'ils voulaient se dire depuis un moment. Pour Alex, l'amour naissant qu'il ressentait officialisait complètement leur nouvelle relation. Elle était maintenant pour lui celle qu'il avait choisi et ce sûrement pour un sacré bout de temps. Tout dépendrait de comment réagirait Mayra sur la suite des événements.

Ce qui était sûr, c'est que Alex savait qu'il n'était pas juste un coup à tirer pour elle. Enfin, c'était plus de l'espoir que de la certitude mais certains signes prouvaient ce qu'il pensait. Tout d'abord, elle avait été avec lui beaucoup plus sensuelles qu'elle ne l'aurait sûrement été s'il ne comptait pas. Et puis ils s'intéressaient l'un à l'autre et c'était pour lui un preuve très forte ! En tout cas, elle était maintenant pour lui un centre d'intérêt particulier. Il n'était même pas perplexe quant à la suite de la soirée. En tant normal il serait en train de réfléchir à comment faire pour que tout se passe bien mais pour cette fois, il avait la certitude que tout allait bien se passer et que même en ne réfléchissant à rien il arriverait à créer une ambiance parfaite pour sa belle... Il but une gorgée de champagne en regardant la fille qu'il avait en face. Il la trouvait magnifiquement à son goût. Il avait envie de la prendre dans ses bras et de l'embrasser mais se disait que laisser passer le goût du champagne dans sa bouche serait un bon motif pour attendre qu'elle vienne elle. Pas qu'il ne voulait pas se bouger, il le ferait sur le champ, mais il voulait voir si elle allait bouger. Certes elle en avait déjà fait pas mal mais il voulait la laisser continuer.

Il ne fut absolument pas déçu. Après sa deuxième gorgée de champagne, Mayra posa sa coupe et vint s'assoir sur ses genoux. A cheval sur lui il la regardait dans les yeux en reculant les bras, la coupe toujours à la main. Il but une dernière gorgée et posa sa coupe. Il posa ses mains sur les hanches de la jeune fille assise sur lui. Elle lui chuchota quelque chose en passant doucement ses mains sous son haut.

J'avais encore deux tatouages à trouver je crois bien...


Libre à toi d'aller les chercher... Mais il me semble que moi aussi j'ai des choses à chercher...


Il s'embrassèrent. Les mains de Mayra plus froides que son torse lui donnèrent un frisson qui traversa tout son corps. Impulsive de nature comme elle est, Mayra souleva le dernier vêtement qui lui gardait la pudeur de son buste et il se retrouva torse nu. Elle découvrit donc facilement le premier tatouage. Celui ci représentait le Cercle du Zodiaque. Tous les signes y étaient représentés. Il se trouvait entre le plexus et la côte se trouvant directement sous le pectoraux droit. Il le regarda avant de regarder Mayra.

Un à zéro.

Il sourit. Il savait que tant qu'ils resteraient dans cette position elle ne verrait pas le dernier. Lui par contre avait une idée d'où pouvait se trouver le sien mais préférait y aller plus doucement. Il l'embrassa et ce fut son tour de doucement soulever son haut, les mains sur son dos. Il arriva jusqu'à la hauteur de la poitrine et à son tour lui retira son vêtement. Il ne remarqua pas de suite qu'il pouvait maintenant voir un bout d'un des tatouages qu'elle avait. Pas grave, il chercherait plus longtemps. Il lui déposa des baisers de la joue à son épaule droite et remarqua alors qu'il avait trouvé quelque chose. Oui, sous ses yeux se trouvait l'un des mystérieux papillons. Il le caressa délicatement. Un deuxième frisson parcouru son corps... Leur jeu se poursuivait.

Égalité ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Ven 15 Jan - 5:05

xXx


En fait aucun de nous deux n’avaient prévu quoi que ce soit et c’était surement pour cela que notre histoire était si agréable. Oui nous pouvions parler d’histoire maintenant que nous avions fait le premier pas tous les deux. Enfin non… J’avais fait le premier pas et il avait répondu mais cela ne me dérangeait pas. J’avais l’habitude de faire le premier pas dans mes anciennes relations mais celle-ci n’avait rien à voir avec toutes les relations –et j’en avais eut- que j’avais pu avoir avant car il y avait un petit quelque chose en plus dès le début. Nous avions tenu bon pendant une semaine alors que, franchement, j’aurais pu aller chercher ses lèvres dès le premier soir où nous étions sortis ensemble tous les deux mais j’avais senti qu’Alex voulait faire les choses bien et cela avait un petit côté romantique que je ne me connaissais pas mais que j’appréciais en fait. Cela voulait dire qu’il me plaçait au dessus des autres filles et cela me plaisait. Pour une fois, j’avais été patiente… J’avais profité de longues soirées avec lui à lui parler de ma vie et à en apprendre plus sur la sienne. J’avais un mec particulier mais ne l’étais je pas moi-même ? Et puis nous étions tous particuliers à notre façon hein. Il suffisait juste de regarder un peu plus loin que le bout de son nez et on voyait que nous étions tous différents et c’était ce qui faisait notre force comme notre faiblesse. Aujourd’hui je rencontrais un homme peut être pas forcément le plus innocent qui soit au monde et surement pas le plus parfait mais ça tombait bien, ce n’était pas ce que je désirais comme compagnon. Je voulais quelqu’un qui était capable de décider d’une minute à l’autre qu’on prenait l’avion pour aller à l’autre bout du pays, quelqu’un qui savait être un vrai mec sans pour autant être macho à souhait, je voulais quelqu’un dans les bras duquel je me sentirais aussi protégée que désirée… Et je voulais encore des tas de choses comme toutes filles qui se respectent mais je ne cherchais pas la perfection, je voulais juste profiter de la vie avec quelqu’un qui était capable de suivre ma cadence tout en sachant me calmer quand il le faudrait car j’étais aussi trop hyperactive et ça ne le savait que trop bien.

Voila… Je cherchais tout cela et je l’avais trouvé dans cet homme qui attendait que la secrétaire obtue que nous avions au campus veuille bien l’aider. Mais je l’en remerciais de ne pas l’avoir aidé car cela m’avait permit de le rencontrer et de l’aider et donc de parler avec lui. Sans cela on serait peut être passé l’un à côté de l’autre sans même se voir. Maintenant on était tous les deux… J’avais enfin craqué alors nous étions réellement tous les deux et cela avait un petit quelque chose de…. « plus » que j’appréciais… Oui le fait d’avoir attendu donnait une toute autre dimension à notre relation et je pouvais l’embrasser avec passion en ayant déjà l’impression d’être amoureuse de lui. Bien entendu je mettrais peut être un peu de temps à m’en rendre compte mais je savais très bien qu’au fond de mon cœur j’étais tout a fait capable d’échapper un « je t’aime » entre deux baisers et il serait pensé… Et pourtant… Pourtant nous venions seulement de nous mettre ensemble tous les deux, je venais seulement de découvrir la douceur de ses lèvres, la saveur capiteuse de sa langue, la chaleur de sa peau… Comment cela était il possible ? Je n’en savais rien mais, tout ce que je savais, c’est que je n’avais pas envie de penser alors, même si je regardais son appartement, je n’avais pas grand-chose d’autre à l’esprit que lui… Seulement lui… C’était étrange mais c’était comme cela et j’accueillis avec plaisir la coupe de champagne et le toast. A nous… A cette rencontre imprévue et à notre histoire que je pensais longue pour une fois. Et dire que cela ne me faisait même pas peur alors que j’avais tendance à fuir justement quand cela devenait sérieux. On m’avait changé !! U.U

Je reposais ma coupe sur la table avant de me mettre sur lui car, non, je n’avais pas envie de manger tout de suite. Je n’avais pas faim… Enfin si mais la peau d’Alex me suffirait largement car j’étais persuadée qu’elle serait tout à fait à mon gout… Toute sa peau… Un petit jeu s’était établi entre nous quelques minutes plus tôt quand il avait démarré la voiture et, même si je n’avais pas besoin de ce jeu pour avoir envie de découvrir la moindre parcelle de son corps, je profitais de cette occasion pour passer ses mains sous son tee shirt.

« Libre à toi d'aller les chercher... Mais il me semble que moi aussi j'ai des choses à chercher... »
« Si on compte celui de la cheville, du genou et celui de la nuque il t’en reste 2 à trouver… »

Un petit sourire malicieux sur les lèvres, je le regardais avec envie avant de virer son tee shirt qui ne mit pas longtemps à se retrouver par terre. Je découvris un grand signe du zoodiaque sur son torse et, avec douceur, je laissais mes doigts dessiner les contours de son tatouage. Je n’en avais jamais vu d’aussi important sur le corps d’un homme et je me doutais que le dernier serait certainement encore plus grand. Le corps d’Alex me semblait clairement marqué par les années en tant que coureur mais aussi en temps que détenu mais cela ne me dérangeait pas… De toute façon rien de ce qu’il avait fait pouvait me déranger…

« Un à zéro. »

Je récupérais ses lèvres pour l’embrasser passionnément avant de devoir me reculer quelques milli secondes pour qu’il puisse ôter mon haut qui ne tarda pas à rejoindre le sien. Portant un dos nu je n’avais aucun soutient gorge aussi il ne mit pas longtemps à voir le papillon que je portais sur le côté de mon sein droit et un soupir vint compléter sa découverte alors qu’il posait sa main dessus… Je fermais les yeux, appréciant la chaleur de sa main sur ma poitrine tout en commençant à onduler sensuellement contre lui car ces découvertes faisaient monter la chaleur de la pièce et mon corps semblait complètement aimanté au sien…

« Égalité ? »

Un simple baiser plus que passionné vint confirmer ses dires alors que je quittais ses lèvres pour perdre les miennes dans son cou avant de descendre le long de sa pomme d’adam, de son torse. Ma langue traça un sillon humide le long de son tatouage alors que mes mains avaient trouvé le chemin de son pantalon pour le défaire comme il me dérangeait pour mon exploration. Un petit mouvement de sa part me permit de lui virer le reste de ses affaires alors que je vérifiais que, non, le tatouage ne se trouvait pas là…. Je quittais un instant son corps pour me redresser et l’aider à virer le reste de mes affaires avant de reprendre place sur lui pour pouvoir récupérer ses lèvres qui m’avaient clairement manquée… Me serrant contre lui, je sentis sous mes doigts le léger relief d’un tatouage dans son dos et me mis à sourire. Trouver… Trouver mais franchement je n’avais pas envie de le dire tout haut et puis il trouva au même instant le dernier de mes tatouages ce qui me fit échapper un soupir de plaisir fort peu discret qui me fit rater un battement de cœur… Ou plutôt qui les excellera alors que je cherchais à avoir plus de sensations en me serrant contre lui et en allant chercher un tout autre jeu que je savais apprécier… Surtout contre sa peau…. Soupirant contre son oreille tout le désir que je pouvais ressentir pour lui à ce moment précis, je me laissais aller contre son corps en calquant les mouvements du mien sur le sien pour ne surtout perdre aucune sensation, aucun plaisir, aucune jouissance... J'en demandais toujours plus, il faisait de même... La chaleur continuait de monter, nos corps ne se décollant plus l'un de l'autre mais c'est ce que je désirais à la fin... Qu'il se fonde totalement en moi.

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Dim 17 Jan - 3:11


Si on compte celui de la cheville, du genou et celui de la nuque il t'en reste 2 à trouver...

Les voilà donc partit à la chasse aux trésors. Le terrain de jeu était le corps de l'autre et ils étaient tout les deux là à jouer à ce jeu comme deux enfants. Mayra n'eut aucun mal à trouver le premier tatouage qu'Alex arborait sur son torse. Il sentit la main de Mayra le caresser et en ressentit une grande sensation de douceur. Chacun de ses tatouages avait une signification particulière. Il avait prit l'exemple des mafias russes qui retraçaient l'histoire des hommes par les dessins de peau. En Russie, un homme sans tatouage n'exista pas. Chaque tatouage est posé quand un moment de la vie marque la personne qui les porte. Libre à lui de mettre le dessin qu'il veut pour des événements personnels mais des signes spéciaux existait pour des situations communes. Par exemple, des tatouages étaient obligatoire pour un séjour en prison. Une étoile, un chat, une rose... Tout ça décrivait quel type de peine le porteur a subit. De plus, la position en changeait aussi la définition. Le coeur, le torse, le bras, les genoux, les épaules, tout ça voulait dire quelque chose de différent. Trouvant cette culture extraordinaire, Alex imita leurs faits et gestes. Il n'avait encore que peu de tatouages et la plupart étaient des tatouages personnels. Les tatouages racontant la vie du porteur, ils se doivent d'être posé pour la vie, car on ne peut revenir en arrière sur ce qu'on a fait et on doit assumer les actes dont on est responsable. Mayra était sûrement loin de se douter que derrière ces dessins d'apparences annodins se trouvait un réfléchis aussi impressionnant.

Il trouva à son tour le papillon qui survolait la zone droite de sa poitrine. De douces caresses, il reproduisait avec sensualité les contours du dessin. Ce n'était pour lui qu'un tout petit avant goût de ce qu'il voulait voir et ressentir. Il avait là un grand plaisir de poser sa main tremblante de sensation sur la douce peau de Mayra mais restait pourtant sur sa faim. Il en voulait plus et sentait très bien qu'il n'était pas le seul à ressentir ça. Mais il faisait pareil. Il n'était qu'en train de donner la bande-annonce de ce qui allait suivre, il voulait mettre l'eau à la bouche de Mayra pour que le plaisir soit d'autant plus grand après. Tout se déroulait parfaitement. Mayra continua son exploration et par soucis de position gênante ouvrit son pantalon avec un sourire malicieux. Ses lèvres sourirent sans qu'il ne les contrôle. Les choses allaient s'accélérer et il n'allait pas être déçu. Déçue que le tatouage ne se trouvait pas là, Alex continuait ses recherches mais ne trouva rien et en déduit qu'il fallait lui aussi qu'il cherche plus bas. Avant qu'il n'ait pu faire quelque chose il sentit Mayra toucher son dos trop longtemps au même endroit pour qu'elle n'ait pas compris ce qui s'y trouvait. Le bouffon qui s'affichait sur son dos frissonna au contact de la peau de Mayra. Les choses allaient s'accélérer alors que c'était au tour d'Alex de finir de déshabiller sa compagne et il ne mit d'ailleurs que peu de temps à trouver le dernier tatouage. Un tout autre jeu était sur le point de commencer...

Sentant la respiration de Mayra se faisant de plus en plus haletante dans son oreille alors que son rythme cardiaque s'accélérait aussi il ne contrôlait absolument plus son corps. Il était maintenant ailleurs, dans un autre monde, celui du sensuel plaisir de l'amour physique. Ce n'était plus le canapé, la table, le champagne, la pièce, l'ascenseur, la voiture, le studio d'enregistrement, les SMS, les sorties, la cafétéria de l'UCLA et ses marches. Cela faisait parti du passé maintenant. Là, ce n'était plus qu'Alex et Mayra ne faisant presque plus qu'un. Elle ressentait ce qu'il ressentait et il ressentait ce qu'elle ressentait. Leurs esprits s'étaient fusionnés et Alex avait l'impression qu'il pouvait entendre ses pensées. C'était tout simplement parce que maintenant, ils ne pensaient plus. L'action présente n'était plus que la seule chose qui comptait. Alors que la chaleur montait, que l'excitation était à son comble, Alex allongea sa bien aimée sur le canapé et reprit le travail qu'il avait commencé. Il n'en avait pas fini avec elle et elle le savait sûrement. Son esprit envolé, il regardait avec plaisir le visage de la femme dont il était amoureux. Il pourrait lui dire maintenant, à l'apogée de leur sensuel acte, il pourrait prononcer les simples et magnifiques mots : « Je t'aime » mais pourtant ces mots ne sortirent pas. Complètement abasourdi par ce qu'ils faisaient maintenant, il ne pouvait placer un mot. Son souffle se faisait entendre et s'accélérait. Il était amoureux...

xXx

Aimer. Comment pouvait-on définir ce terme ? Comment pourrait-on expliquer à un quelqu'un ce qu'était l'amour ? Qu'est-ce que c'était ? Aimer. Aimer, c'est perdre le contrôle, c'est doubler son regard, c'est trouver sa richesse hors de soi, c'est préféré un autre à soi-même, c'est donné raison à l'être aimé qui a tort, c'est avoir son propre soleil, c'est mourir en soi pour renaître en autrui, c'est se donner corps et âme, c'est avoir du plaisir à voir, toucher, sentir, par tous les sens, et d'aussi près que possible un objet aimable qui nous aime, c'est créer, c'est la moitié de croire et c'est essentiellement vouloir être aimé. Qu'est-ce que aimer ? C'est avant tout ne pas se poser la question. L'amour n'était pas un sentiment que tout le monde pouvait s'offrir. Ce n'est pas quelque chose que l'on demande et que l'on obtient comme les autres choses. C'est quelque chose qui se mérite, qui demande de la patience, qui demande d'avoir fait des choses, qui demande du courage, de la dignité et de la fidélité. L'amour nous tombe dessus sans que nous nous y attendions, et quand il nous tombe dessus, on se retrouver écraser sous le sentiment le plus puissant de tous, et de sous lequel il faut réussir à se lever pour se retrouvé embarqué dans la meilleure relation qui puisse être...

Alex était allongé dans son lit. Les yeux ouverts et l'esprit pensant il fixait le plafond. Ses battements de coeur rythmait les inspirations et les expirations que produisait le souffle de Mayra. Bercés par les le régulier son de son coeur, elle était endormie sur son torse. Il avait une main dans ses cheveux qu'il passait doucement et sensuellement. Il faisait le point. Les événements très récents avaient complètement éclairci les choses dans sa tête. Il savait maintenant Mayra comme la femme qu'il avait peut-être longtemps cherché, celle que l'on cherche toute sa vie. Il ne comprenait pas comment c'était possible, mais avoir un sentiment tel avec une personne après une si courte durée... Il se disait au début que c'était passager et qu'il ne fallait pas s'attendre à que ce sentiment joue sur la longue durée. Mais pourtant, maintenant, il se disait totalement le contraire. Il ne comprenait pas mais ne voulait pas comprendre. Il était heureux d'être avec Mayra et ça lui allait très bien. S'il ne fallait pas poser trop de question pour que ça reste comme ça, alors silencieux il sera. Chaque expiration fit frissonner le torse d'Alex sur lequel Mayra avait sa tête. Il ne voulait rien dire. Il ne pouvait rien dire. Il déposa un baiser sur le haut de son front. Doucement il chuchota...

Mayra...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chauffeur...   Dim 17 Jan - 16:46

xXx


En réalité j'avais hâte de savoir tout ce que ses tatouages représentaient pour lui... Car, si je ne savais pourquoi, je pouvais me douter que cela signifiait au moins quelque chose pour mon petit ami puisque, moi même, les différents papillons signifiaient quelque chose même si c'était peut être beaucoup moins recherché que lui. En effet c'était beaucoup plus primaire et cela servait aussi à ce petit jeu qui s'était installé entre nous deux depuis que j'étais monté dans sa voiture et qu'il avait découvert un de mes tatouages en disant qu'il y en avait surement d'autre. Dont un qu'il ne pouvait pas voir si facilement mais, depuis que nos lèvres s'étaient trouvées, je ne voyais pas comment il ferait pour ne pas le découvrir à un moment... Surtout maintenant... Surtout que les choses étaient en train d'évoluer entre nous. Il n'y avait pas besoin de s'avouer tout de suite qu'on s'aimait car, en réalité, il n'y avait pas besoin de mots pour traduire ce qui était en train de se passer.... Certes ce n'était pas mon premier homme comme je n'étais clairement pas sa première petite amie mais nos regards, notre façon d'agir, de se sentir tellement bien quand on était ensemble tous les deux traduisaient très bien tout ce qu'on ressentait l'un vis à vis de l'autre alors pourquoi chercher à parler ? Surtout que perdre mon souffle dans le sien était bien plus intéressant que d'avoir envie de dire des évidences...

Mon corps traduisait tout ce que je ressentais vis à vis de lui... J'avais découvert son dernier tatouage et sa main venait de trouver le mien alors que j'échappais un long soupir contre ses lèvres car elle ne semblait pas s'être arrêté et je n'avais aucune envie qu'elle s'arrête. Me laissant aller sur le canapé, je suivais son mouvement avant de remonter mes jambes de part et d'autre de ses reins et de capturer de nouveau ses lèvres... Loin de penser, loin de chercher une quelconque réflexion, je me laissais aller par les sensations de son corps sur le mien, de sa peau contre la mienne, de ses mouvements qui me faisaient échapper des soupirs de moins en moins discret alors que je me cambrais contre lui pour accentuer la moindre de nos sensations et le sentir toujours plus profondément en moi. C'était tout ce que je désirais et personne ne pouvait mieux répondre à mes désirs que lui... Car je n'avais pas envie que quelqu'un d'autre comble mes désirs de toute façon... Je ne désirais que lui et c'était ce que je lui prouvais à chaque mouvement, à chaque soupir et encore plus au dernier long gémissement que j'échappais contre ses lèvres alors que mon corps se collait contre lui, tremblant sous le désir éprouvé, profitant de ses quelques minutes de plénitude après un sentiment aussi fort...

Sans trop savoir comment -et sans avoir envie de comprendre non plus- on se retrouva quelques minutes plus tard dans la chambre à profiter de nouveau de ce début de soirée que je trouvais particulièrement agréable. Surtout quand je pouvais continuer de profiter de sa peau avec autant de plaisir... De découvertes en nouvelles recherches, je profitais de pouvoir embrasser la totalité de son corps pour vérifier qu'il n'y avait pas un autre tatouage de caché. Oui c'était une mauvaise excuse mais je la trouvais très bonne personnellement.... Surtout pour m'attarder à certains endroits ayant envie de sentir mon petit ami à la merci de ce que je faisais et le sentir se crisper sous mes baisers... On avait reprit là où nous nous étions arrêté sur le canapé car, après tout, si les geste remplaçaient les paroles, autant en profiter pour lui faire comprendre encore et encore ce que je ressentais à ses côtés...

C'est ainsi que, bien plus tard, j'étais assoupie contre son torse. La journée avait été longue et riche en évènements aussi la découverte de nos sentiments avaient fini de me faire tomber de sommeil. Surtout que j'étais particulièrement bien contre son torse, une de mes jambes par dessus les siennes, une main sur son cœur et la tête contre son torse. Mon souffle caressait avec douceur sa peau alors que je dormais peut être pas profondément mais paisiblement en tout cas. Ce qu'était l'amour ? Beaucoup de choses et en même temps une seule : permettre à une autre personne d'entrer dans sa vie et de compter autant que sa propre vie. Après on pouvait aller chercher beaucoup plus loin mais, pour moi, c'était aussi simple que cela pouvait être très compliqué. L'amour était une notion qui pouvait changer un univers entier. L'homme n'était pas fait pour être seul et on voulait tous trouver l'âme sœur. Certains y arrivaient... D'autre pas... Chacun avait sa propre conception de l'amour et, pour ma part, je trouvais qu'Alex correspondait très bien à l'idée que je me faisais de cela... Et c'était aussi pour cela que je me sentais si entière, endormie contre son torse...

« Mayra... »
« HumMmm... »

Je bougeais légèrement à ce murmure en me serrant un peu plus contre lui et en enfouissant mon visage dans son cou avant de pousser un soupir de bien être... Je mis quelques instants à me souvenir de l'endroit où je me trouvais avant de faire le point et de déposer un baiser dans son cou.

« Oui... »

J'ouvrais un œil doucement avant de me redresser sur un coude cette fois ci et de le regarder encore un peu endormie et les cheveux en bataille. Je déposais un léger baiser sur ses lèvres avant de prendre place sur lui histoire de rester contre son corps mais, en fait, un sentiment venait soudainement s'emparer mon esprit puisque j'étais réveillée : J'avais faim U.U.

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Chauffeur...   Aujourd'hui à 3:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Chauffeur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-