Partagez | 
 

 Eternel recommencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Eternel recommencement   Lun 7 Sep - 16:54

Shawn est pour une rare fois au commissariat, installé à son bureau qui a pris la poussière à force de ne pas être occupé. Si il est là, c'est par force majeure. Il a passer la nuit à rédiger un rapport sur une de ces saisie de drogue qui a mystérieusement disparue...

C'est ce fouineur des affaires internes qui a lancé cette nouvelle enquête, qui ne mènera sans doute pas à plus de résultats que toutes les autres qu'il a mené, mais il faut croire que cela le satisfait d'embêter Shawn. Assis sur son fauteuil, la tête encore un peu imbibé du scotch, qu'il a caché dans son tirroir à l'arrivée des premiers officiers ce matin... Il se rallume une nouvelle cigarette, sa dernière, le paquet y est passé cete nuit. Tire et recrache la fumée sur la page de son rapport et tout se bouscule dans sa tête: Son enfance, l'école de Police, son mentor allongé sur le trottoir... Il sourit narquoisement, passe sa main sur sa nuque et est interpellé:

-Shawn!

C'est son chef, il est 9:00, le capitaine arrive. Shawn regarde sa montre et se rend compte que cela fait bientôt cinq heures qu'il est sur sa feuille lorsqu'il reçoit une tappe amicale sur l'épaule.

-C'est gentil de nous faire l'honneur de ta présence! Que nous vaut le plaisir de la visite de l'inspecteur Hainsworth? dit-il en se marant comme une baleine.

- Il faut qu'on parle... répond Shawn avec un air sérieux.

Devant l'air sérieux de son ami, le Capitaine fronce les sourcils et regarde autour de lui, les agents qui sont là.

-Dans mon bureau...

Shawn le suit dans son bureau en sentant tous les regards des quelques policiers présents qui le dévisagent. Il les regarde tête haute avec son air arrogant, sourit en se mordant la lève puis entre et ferme la porte derrière lui, baisse les stores des vitres et s'emporte.

-Les affaires internes... Ces fouines commencent vraiment à me gonfler. J'ai autre chose à faire que taper des foutus rapports sur un bureau... Si tu veux que je continue mon travail dans la rue, que les résultats se maintiennent au top et recevoir les lèches du maire, va faloir que tu l'empêches de m'enchaîné à ce bureau. Je peux pas être partout...

-Je sais Shawn... Ecoute, c'est pas nouveau. Continue ton boulot et laisse moi m'occuper des affaires internes OK... Tu m'as toujours fait confiance non? Alors continue...Mais par pitié, calme toi un peu. Fais toi oublier quelques temps... Bordel où-est-ce que t'as foutu cette came? Je peux couvrir quelques dérapages mais je suis pas magicien, 3 kilos de mexicaine qui disparaisse dans la nature, çà passe pas inaperçu... Bien... Donne moi ton rapport, je vais m'en charger, va faire un tour, te détendre un peu hein?

Shawn, un peu sur les nerfs, cherche ces cigarettes dans ses poches avant de se rappeler qu'il n'en a plus. Il prend un cigarre dans la boite du Capitaine et l'allume avant de recracher la fumée profondemment comme soulagée d'un énorme poid sur les épaules. Il sourit narquoisement puis quitte son bureau en repassant devant les officiers toujours aussi méprisants dans leurs regards. Il leur crache volontairement sa fumée au visage puis retourne à son bureau, prend son arme, la remet dans dans son holster, enfile sa veste en cuir, son bonnet et se dirige vers la sortie.

Il arrive dans le Hall où défilent toute la déchance de cette ville, criminels, prostituées, droguées, SDFs qui interagissent bruyament avec quelques policiers en uniformes aux coups faciles. On appelle cette ville la citée des anges... Mais ici il n'y en a aucun...

Il passe les portes, jette son cigarre sur le trottoir et se dirige vers son Hummer. Direction, le tabac puis le snack.

Une nouvelle journée dans l'Enfer des rues de cette ville de Los Angeles débute...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Eternel recommencement   Lun 7 Sep - 17:31

xXx


    Pffffffffffffffffff….

    Voila c’était ce que je pensais sur cette journée qui commençait difficilement. J’étais en train de préparer les commandes au starbuck ce matin quand un idiot – car il n’y a pas d’autres mots – avait trouvé le moyen de venir braquer la caissière. Et il était reparti avec…. 100 euros… Allez… 200 avec le fond de caisse qu’on avait à l’ouverture mais certainement pas plus comme tout le reste était dans les coffres fort que nous ne pouvions pas ouvrir sans les clés que le manager avait or il n’était pas présent puisqu’il déjeunait avec sa belle famille et qu’il m’avait donc demandé d’ouvrir à sa place. Et voila… Pour une fois que j’ouvrais, je me retrouvais avec un simili braquage sur les bras. J’avais donc fait signe à ma caissière de tout donner – on n’était pas payé pour se faire tuer – et le mec était reparti avec ses 200 euros en nous insultant. Bah oui mais bon hein… A 8 heures du matin il s’attendait à quoi franchement ?!! Oo. Enfin il aurait de quoi se payer sa drogue et franchement… Tout ça pour ça quoi... Y'avait vraiment des malades dans c'te ville.

    Enfin, à part les 200 euros et ma collègue assez traumatisée, tout était ok. J’avais donc fait appel rapidement à un extra pour la remplacer et qu’elle puisse rentrer chez elle se reposer et ensuite j’avais appelé mon chef pour lui raconter ce qui s’était passé. Il était à la campagne donc il me demanda de prendre tous les papiers du magasin et d’aller porter plainte bien entendu. Je déposais donc mon tablier du starbuck dans les vestiaires avant de partir le commissariat pour déposer ma plainte pour vol. J’étais franchement pas motivée de le faire mais je n’avais pas le choix alors… Courage !!!!

    J’arrivais assez rapidement avant d’attendre un bon moment qu’on s’occupe de mon cas. Explication… Description du mec, de ce qui s’était passé et de combien on avait dans la caisse à ce moment là. La femme qui écrivait le rapport semblait particulièrement blasée et je pouvais la comprendre car ça devait être ch*ant de taper ce genre de rapport pas vraiment importants à longueur de journée. M’enfin… Je signais et voila… J’étais libre ! P'tinnnn le temps que je venais de perdre ! La prochaine que je le voyais je lui faisais manger le tiroir caisse à ce c*n !! T____T’.

    Je sortis avec plaisir du commissariat – car l’ambiance était franchement désagréable – et respira l’air FRAIS en m’étirant. Bon… Fallait que je retourne au magasin moi. T_T’. J’étais d’une motivation !! U.U. Je descendais les marches avant de me décaler un peu pour laisser un mec passer et grimaça en sentant une brulure...

    « Aie ! »

    Fis je en secouant ma main car il venait de me bruler avec sa clope qu’il avait jeter sans vraiment faire attention. T___T’. Ptin ça allait vraiment être une journée trèèèèèèèèèèèèèèèèès longue U.U Vivement ce soir !!!

    « Faites attention quand vous jetez votre clope ! »

    Quand même. Ok c’était pas une clope mais moi je n’avais pas fait attention à ce que c’était exactement hein. J’avais juste senti la brulure et clope ou cigare… Ça brulait. Je secouais donc la main en frottant la rougeur qui était en train d’apparaitre. Heureusement ce n'était pas grand chose mais bon, après tout ce qui s'était passé, c'était juste le truc de trop pour aujourd'hui quoi. Enfin je n'avais pas l'air super énervée non plus, j'avais juste l'air blasé.


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Eternel recommencement   Lun 7 Sep - 18:12

Shawn déjà sur les nerfs, se dit qu'il ne manquait plus qu'une autre plainte pour ruiner définitivement le début de sa journée... Les affaires internes, une nuit blanche, plus de cigarettes... Ca commençait réélement à le mettre de mauvais poil. Il lui falait une cigarette et des pancakes, vite... Il chercha du regard d'où venait la voix féminine qui l'interpellait puis aperçu cette jeune fille en train de se frotter la main...

-Oh... Euh... Désolé! Vous devriez porter plainte, vous êtes au bon endroit...

Il se mord sa lèvre en rigolant discrètement puis voit passer des collègues qui le saluent hypocritement. Des vieux flics pas loin de la retraite qui croient avoir le respect dû à leur âge. Mais Shawn n'aimait pas cela. Il pensait fièrement du haut de ces 25 ans être supérieur et avoir déjà fait plus de travail et connaître mieux la rue que ces dinausaures durant toute leur carrière.

-Qu'est-ce qui se passe Shawn? T'as encore fait des tiennes? T'es dans le rouge petit... A trop jouer avec le feux tu vas te bruler.

Les officiers passent leur chemin pour entrer dans le commissariat en rigolant... Shawn lui, n'appréciait pas ce genre de remarque, mais s'en fichait complètement comme de tous ses collègues qu'il méprisait profondemment. Il n'avait pas besoin d'être apprécié. Il travaille seul depuis le décès de son mentor, peut-être pour ne pas s'attacher. C'est un loup solitaire, c'est comme ça.

-Ouai... Vous croyez pas si bien dire... Bande de clowns.

Il tourna à nouveau son regard vers la jeune fille, jetta un oeil sur sa rolex: 9 heures et quart... Son ventre gargouille, son corps crie après une cigarette et il doit passer interroger l'entourage d'un suspect... Un dealer mexicain soupçonné d'avoir écoulé de la mauvaise drogue qui a provoqué le décès soudain de plusieurs étudiants. Encore un magnifique compte de la ville de Los Angeles... Et une journée pourrie de plus qui s'annonce. Il soupira un grand coup voyant l'heure, l'observa attentivement de haut en bas pendant de longues secondes puis, voyant l'air blasé de la jeune fille et son insistance sur la brûlure, se décida finalement à aller la voir.

-Rah... Bon faîtes moi voir ça... Ca doit pas être grand chose. Et puis d'abord qu'est-ce qu'une jeune fille comme vous fait ici? Au fait... Vous n'avez pas une cigarette?

Il se dit que c'était une question idiote, au vue de son énervement d'avoir reçu le cigarre qu'il avait jeté sur sa main mais il aurait pu demander une cigarette à une bonne soeur qui passait dans la rue tellement il en avait besoin. Zut! Il aurait du demander aux vieux dinausaures... Il se rapelle en avoir aperçu un fumer sur son bureau. Tant pis... Mieux faut ne pas avoir a se rabaisser à leur demander quelque chose, pense-t-il fièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Eternel recommencement   Lun 7 Sep - 18:46

xXx


    « Oh... Euh... Désolé! Vous devriez porter plainte, vous êtes au bon endroit... »

    Ah ah ah j’étais morte de rire. Ca ne se voyait pas ? Tiens étrange ! U.U Tsssssssssss. C’était qu’il se croyait vraiment très drôle ce mec en plus ! Je soupirais longuement tout en continuant de masser ma main. Oui oui ce n’était pas bien grave cette petite brulure mais c’était tout simplement la goutte d’eau qui faisait déborder le vase comme ce mec qui en avait déjà marre de sa journée alors qu’il était à peine 9 heures. Bref… Tout cela n’était pas bien grave mais je continuais de râler pour la forme. Ce n’était pas trop trop mon style à vrai dire mais cela montrait tout simplement que cette histoire m’avait peut être plus touché que je n’y avais pensé à la base. Car, là, maintenant que tout était fini, mes nerfs étaient clairement en train de se relacher et j’avais besoin de râler… Ou de rire un peu coup… Non pleurer n’était pas trop trop mon style et je n’avais pas vraiment eut peur. Trop de choses à gérer au même instant quoi.

    Je ne suivais pas trop trop l’échange entre les mecs et celui qui était à ma gauche. A vrai dire cela ne me fit que capter que ce mec était aussi un flic vu ce qu’ils étaient en train de lui dire mais cela ne changeait rien à ce que je pensais à vrai dire. Bah quoi… Qu’il soit un flic ou pas il n’avait qu’à faire attention à ce qu’il faisait tout de même ! Depuis quand on jetait ses clopes comme ça, sans faire attention aux autres. Tsssss. Je continuais donc de pester avant de sentir sa main être prise par l’homme pour regarder sa blessure de guerre. Oui oui j’étais au moins une blessure de guerre c’était clair U.U

    « Rah... Bon faîtes moi voir ça... Ca doit pas être grand chose. Et puis d'abord qu'est-ce qu'une jeune fille comme vous fait ici? »
    « A votre avis !! J’suis venue faire un tennis ! »

    Fis je ironiquement en relevant mes yeux vers lui avant de me rendre soudainement compte de mon état de nerf et de soupirer une nouvelle fois avant de faire signe au jeune homme de ne pas faire attention de la main et en récupérant la « blessée » pour la mettre dans la poche de mon jean. J’abusais. Après tout il n’avait rien fait d’extraordinaire et il s’était excusé donc je n’avais pas à me comporter de cette façon face à lui. Ce n’était pas lui qui m’avait pourri la journée donc pas la peine de lui pourrir la tête.

    « Désolée… C’est juste les nerfs qui lâchent un peu… J’suis venue porter plainte pour vol a main armé dans le magasin où je travaille. »

    Le truc bien ch*ant quoi mais qui ne devait certainement pas paraitre très grave pour le flic. Je n’en faisais pas une montagne non plus mais je pense que j’avais juste besoin d’une bonne nuit de sommeil histoire de passer à autre chose quoi… Tout simplement.

    « Au fait... Vous n'avez pas une cigarette ? »
    « Non j’fume pas. Par contre vous connaitriez pas un endroit pour petit déjeuner ? »

    Un peu de graisse et de sucre dans le sang ne pourrait franchement pas faire de mal à mon caractère avant que j’essaie de manger quelqu’un. PffffFFffF…


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Eternel recommencement   Lun 7 Sep - 21:30

Shawn fût surpris par les rétorques de la jeune fille et en déduisit donc que le mal était plus profond que cette histoire de cigarre jeté malencontreusement. Mais bon, finalement il se dit qu'il ne falait s'ettoner une matinée comme ça. Il rigola jaune doucement, non pas pour se moquer, mais parce qu'il était définitivement blasé de sa matinée. °"Y a un moment où je fais quelque chose de bien?"° pensa-t-il avant de lâcher sa main.

Lorsqu'il entendit qu'elle était venue pour une affaire de vol à main armée, il comprit qu'elle devait vraiment être d'une humeur au moins aussi mauvaise que la sienne. C'est vrai quoi, malgré toutes les saloperies qu'on voit au quotidien dans ce métier, on parvient tout de même à se placer dans la tête des personnes qui subissent cela de manière soudaine et brutale. Au fond, on ne s'habitue jamais vraiment aux crimes...

Il hésita à lui avouer que les affaires de vols à mains armées ne font pas du tout la priorité de son commissariat et sont dans 90% des cas classées sans suite car aucun enquêteur ne s'attarde trop dessus. Il ne dit rien, ne voulant pas aggraver on état de nervosité et le sien par la même occasion qui était déjà bien avancée, encore un peu plus avec sa réponse négative à sa demande de cigarrette.

Il pesta intérieurement, regarda à nouveau sa montre alors que cela faisait à peine trois minutes qu'il l'avait déjà fait et remordit sa lèvre. Quelle sale habitude, qui trahit soit de l'interrogation, soit de la nervosité. Dans ce cas précis, c'était les deux cumulés. Beaucoup... Surtout ce matin là.

Lorsqu'elle lui demanda s'il ne connaissait pas un bon endroit pour déjeuner, son esprit se dégagea un peu de toute la brume accumulée. Il hésita à lui répondre une nouvelle fois de manière défensive que la cafétaria du commissariat n'était pas mauvaise. C'est vrai, c'est peut-être la meilleure chose qu'on ait ici mais à l'évidence, cette jeune fille n'avait vraiment pas envie de rester cinq minutes de plus près de ce qui se rapproche de ce commissariat. Il réfléchissa un moment puis dit

-Euh... Ecoutez... J'allais justement dans un snack manger quelques pancakes avant de débuter ma journée. Bon.. Ecoutez si vous voulez je vous invite pour me faire pardonner? Il la regarda en souriant, comme pour la convaincre

Ils font vraiment de très bons pancakes... Par contre, il faut vraiment que j'achète des cigarettes avant... Vous êtes à pieds?

Il se surpris lui même à l'inviter... °"Pourquoi j'ai fais ça?"°... Pas son genre, pas depuis longtemps du moins... Il a peut-être trop pris l'habitude d'être seul. Il continue de sourire en imaginant la tête du gérant du snack s'il le voyait accompagné, a un réflexe nerveux de retaper sur les poches de sa veste pour chercher ses cigarettes, et attendit sa réponse en touchant son bouc pour faire quelque chose de ces mains.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Eternel recommencement   Aujourd'hui à 7:02

Revenir en haut Aller en bas
 

Eternel recommencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-