Partagez | 
 

 Un doux Soleil sur ma Peau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Un doux Soleil sur ma Peau   Lun 29 Juin - 5:27



    Un doux Soleil sur ma Peau.
    Priorité à Lucas Scott.




    Enfin une pause entre deux cours ! Voila quelque chose que j'attendais car je n'allais pas tarder à m'endormir dans mon bac de solution de la chambre noire car j'étais encore sortie la veille et que je n'avais dormi qu'une heure avant de devoir enchainer sur les cours. Oui oui ce n'était pas du tout raisonnable me dirait mon père -quoique j'étais pas sure qu'il me le dise- mais bon on n'avait qu'une seule jeunesse et avec la fin de l'année approchant j'avais pas mal de mes camarades qui avaient déjà terminé leurs années. Moi aussi d'un autre côté car c'était les derniers cours et je savais que, de toute façon, ce n'était pas de venir en cours qui validerait mon année mais plutôt le book que je devais rendre la semaine prochaine mais bon j'avais toujours été a moitié sérieuse tout de même donc je préférais finir les cours. On ne savait jamais. Je ne m'étais pas fait ch*er a suivre tous les cours pendant deux ans pour planter mon année et mon futur a cause d'un truc que j'aurais pu rater ! Quand même ! Bref... J'avais donc lutté contre le sommeil un bon moment avant de pouvoir enfin sortir de cours et me dire que j'allais profiter du soleil pendant ma pause avant le prochain cours de chimie. Cours dont je pensais avoir fait le tour cette fois ci par contre.. T_T

    Je sortis donc dans la cour de l'école avant de me diriger vers le parc. Je ne mis pas longtemps à repérer l'arbre que j'aimais bien et qui avait pris une forme un peu étrange depuis le tremblement -il était tout allongé sans pour autant avoir été déraciné- et je me posais dessus après avoir jeté mon sac au pied de l'arbre. Allongée dessus, je remis mes lunettes de soleil sur le nez tout en soupirant de bien être car j'étais vraiment bien là. Rien qu'un peu de soleil pour se sentir mieux. C'était fou comme le soleil avait un petit quelque chose de merveilleux. Même le pire des ennuies s'évaporaient avec un rayon de soleil qui caressait avec douceur votre peau. Un sourire sur les lèvres, je baissais les bretelles de mon débardeur pour que mes épaules puissent profiter complètement de l'astre et remontait un peu ma jupe histoire de profiter totalement de ce moment sans pour autant être indécente -et emmerdée surtout- avant de sombrer légèrement.

    Une bonne demi heure plus tard j'ouvrais un œil car un petit oiseau venait de se mettre dans l'arbre pour chantonner. Je m'étirais longuement avant d'entendre des pas qui semblaient venir dans ma direction. Tiens... Je devais avoir une camarade qui était aussi en pause...
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Mer 1 Juil - 3:11

Dure journée pour lucas, roh bah quoi un peu comme d’hab non. Bon si on peut plus se plaindre non plus, bref lucas se prenait pas mal la tête le soir en ce moment, il était un peu paumé sur ce qu’il ressentait pour la blonde, il ne savait pas comment être son ami du coup il galérait pour tout. Et pour lui galérer bah ça veut dire se prendre une cuite. On se soigne comme on peut, bon ça pouvait lui apporter quelques problèmes notamment se retrouver le lendemain avec une crête ah bah celle là il ne l’avait pas vu venir. Oh il était plutôt pas mal avec, bon il avait dû la raser quand même, le coach il avait dit que ça faisait mauvais genre.
Bon au moins un avantage il était tellement paumé qu’il avait arrêté de trainer avec toutes sortes de filles, non il s’était un peu calmé la dessus aussi. Attention à ce rythme là dans quelques semaines il sera redevenu un gentil garçon, peut être qu’il sera moins marrant, oh bah non quand même pas.
Bref journée plutôt calme, il avait envie de prendre l’air entre deux cours, par moment il en avait assez d’être enfermé, en plus après il se faisait un entrainement en salle, alors non franchement il devait faire un tour à l’extérieur sinon il allait devenir fou. Il sortait en évitant le plus de monde possible, pas envie de faire mumuse, de parler du prochain math, ou de rien, il voulait juste aller à l’extérieur.
Une fois dehors, il avançait quelques peu, il lui semblait qu’i l n’y avait personne, bon ce n’était pas qu’il ne voulait voir personne c’est pas un sauvage non plus, mais bon il ne voulait pas déranger, non plus.
Sauf qu’en avançant comme ça, il était un peu reparti dans ses rêveries, et heureusement pour lui il en sortait vite enfin heureusement surtout pour la jeune fille qui était là et sur laquelle il aurait pu tomber comme un garçon pas doué. Il ne la reconnaissait pas de suite, mais il était sûr de l’avoir déjà vu au bahut, mais y’avait tellement de monde aussi. Oh elle ouvrait les yeux, elle était très jolie cette demoiselle, bon maintenant il ne pouvait pas s’enfuir elle l’avait vu.


Salut

Oui j’ai déjà nu lucas il n’était pas doué pour engager la conversation, si elle ne lui parlait pas là , il était capable de lui parler du beau temps et des petits oiseaux dans les arbres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Mer 1 Juil - 4:12


xXx


    Ah non pas une mais un camarade U.U. J’ouvris les yeux au moment où je découvrais un de mes camarades vraiment TRES près de moi. Aurait il faillit me marcher dessus par hasard ? oO Les rayons du soleil bien présents me firent plisser légèrement mon nez alors que je remontais mes lunettes de soleil pour mieux le voir et remettre le second captain de Basket. « Salut » « Salut Lucas ! » Fis-je en lui adressant un charmant sourire. S’il ne se souvenait pas des jeunes femmes qui les encourageaient pendant qu’ils étaient en train de jouer sur le terrain de basket c’était dommage quand même. Bon ok on avait tendance à toute nous ressembler comme on était habillée exactement pareilles quand on était en train de faire nos figures pour les encourager pour bon… En tout cas moi je ne pouvais pas faire autrement que de me souvenir de son nom. Je passais ma vie à le crier et il y avait eut assez de match pour cette fin d’année pour que les « Donnez moi un L ! Donnez-moi un U !!! Donnez-moi un C !!!! … » etc. etc. me permettent de me souvenir qu’il s’appelait Lucas ! XD

    Je me redressais légèrement en mettant mes bras derrière moi pour rester tout de même dans une position cool tout en étudiant le jeune homme du regard. A vrai dire je ne me rappelais pas qu’on se soit déjà croisé en dehors des entrainements qui avaient lieu en même temps –même si ce n’était pas les mêmes car il était clair que les pompons lui iraient beaucoup moins bien qu’à moi- et des matchs. Je ne savais même pas dans quelle filière il était d’ailleurs. Juste sport ou il y avait autre chose ? Oui oui j’étais curieuse mais je ne me voyais pas l’assassiner de questions tout de suite aussi je me contentais de me pousser pour qu’il puisse s’installer s’il le désirait. « Installes toi si tu veux. Rien de plus agréable que le soleil à cette heure ci… » Manquait juste un petit quelque chose à boire mais bon fallait pas pousser mémé dans les orties. M’enfin j’aurais du tout de même penser à dire à notre chère déléguée que c’était ça qui manquait dans l’école : un service dans le parc U.U

    « Alors, comment ça va depuis le dernier match ? » Demandais-je en me mettant correctement pour continuer de profiter du soleil et pouvoir regarder Lucas aussi tant qu’a faire. « Tu fais quoi comme études au fait ? » Bon ok j’avais dit que je ne l’assassinerais pas de questions et c’était ce que j’étais en train de faire mais bon il pouvait toujours fuir au pire des cas je ne le retenais pas hein U.U

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Sam 4 Juil - 2:38

Non mais vraiment quel boulet ce garçon, il avait manqué de s’écraser ou d’écraser une charmante jeune femme. A première vue, il ne l’avait pas bien reconnu, non mais c’était dire que franchement là il s’était freiné à deux secondes, la reconnaître alors qu’il l’avait pas vu, c’était un peu trop lui en demander. Il reprenait donc pied, et mine de rien il était content de lui il avait su garder l’équilibre. Il se remettait de ses émotions, bon il n’allait quand même pas faire une petite danse de la victoire parce que, ne pas tomber sur une fille ce n’est quand même pas la gloire du siècle. Il faisait le tour et la regardait de face, Et bah maintenant les yeux ouverts, il ne lui fallait que quelques minutes pour se souvenir de qui elle était.
Faut avouer qu’il était un peu dans la lune, il pensait à tout un tas d’autres choses en ce moment, et il ne l’avait pas reconnu de suite, une erreur impardonnable, parce qu’elle était vraiment mignonne, mais faut pas oublier que lucas connaissait pas mal de pompom girl, et que ayant un passé avec pas mal d’entres elles, il ne voulait pas s’attirer les foudres de toutes, il ne passait pas des heures à les mater, dommage, vraiment dommage, il ratait des trucs par moment.


Hey mayra un peu plus et je te tombais dans les bras. Ouais je vais rester un moment avec toi si ça te dérange pas bien sûr.

Il s’asseyait à la place qu’elle venait de lui faire, il avait vraiment envie de se faire une pause, un moment à la cool. Il posait son sac pas trop loin de lui sur le sol, et se mettait à l’aise avec elle, elle semblait avoir envie de le connaître de parler avec lui. C’est vrai qu’ils ne se connaissaient pas vraiment en dehors des terrains de basket, et pendant l’entrainement, ou pendant les matchs il était vraiment trop occupé pour ça.

Bah écoutes ça va pas trop mal et toi ? Je dois dire que les entrainements sont pas forcément évidents, je galère avec nathan, pendant les matchs on arrive à se tolérer mais en dehors de ça ce n’est pas le bonheur. Un de ses quatre whitey va nous virer tous les deux.
Et toi avec les filles ça se passe comment ?


Il en profitait pour regarder la demoiselle, c’est vrai qu’il avait tout le loisir de le faire pour une fois, elle était vraiment très jolie, non mais il allait arrêter de jouer pendant les matches, et puis il allait se mettre dans les gradins pour faire comme tout le monde et mater les pompom girl.

Je suis un littéraire, j’aime lire, et je me passionne pour mes études, en fait le sport et les bouquins c’est mes deux passions, et je me débrouille bien des deux côtés je pense. Et toi tu fais quoi de beau ?

Il se sentait bien assez à l’aise, il avait envie de parler avec elle, et de la découvrir un peu plus. Il se doutait bien qu’elle n’était pas qu’une simple danseuse y’avait une vie en dehors des matchs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Ven 10 Juil - 1:50

xXx

    Oh ça je connaissais très très bien la réputation des basketteurs auprès des pompoms girls et vis et versa comme mes collègues me racontaient pas mal de choses. Et puis je n’étais pas la dernière a avoir profiter de la belle musculature de certains des « mâles » qu’on encourageaient pendant leurs matchs. Mais je n’avais jamais eut vraiment l’occasion de discuter avec Lucas c’était clair mais c’était le moment d’en profiter pour faire connaissance puisqu’on se croisait dans le parc avec la même envie de profiter du soleil apparemment. Elle avait remarqué qu’il avait faillit lui marcher dessus et cela la faisait plutôt marrer qu’autre chose. D’un autre côté il en fallait beaucoup pour vexer la jeune femme donc il était tranquille.

    « Hey mayra un peu plus et je te tombais dans les bras. Ouais je vais rester un moment avec toi si ça te dérange pas bien sûr. »
    « Si j’te propose ! »

    C’était rare de proposer quelque chose alors que cela emmerdait mais bon. Je lui fis donc une place histoire qu’il puisse s’installer tranquillement auprès de moi et profiter du soleil. Je me réinstallais ensuite tranquillement et totalement à l’aise comme toujours. Comme l’arbre n’était pas particulièrement grand quand même, je me posais à moitié contre lui – contre son torse – avant de remettre son nez orienté vers le soleil. Du coup je lui offrais une vue directe sur mon décolleté mais franchement ça me dérangeait pas du tout – sinon je ne porterais pas de débardeur – et puis au moins j’étais confortablement installée maintenant. Bien mieux que tout a l’heure. HUmMMm.. Voila des moments comme je les aimais. Profitant d’être avec Lucas quelques instants, je lui posais quelques questions histoire de mieux le connaitre. Que je sache ce que faisait le mec dont je criais le prénom pendant les matchs tout de même U.U

    « Bah écoutes ça va pas trop mal et toi ? Je dois dire que les entrainements sont pas forcément évidents, je galère avec nathan, pendant les matchs on arrive à se tolérer mais en dehors de ça ce n’est pas le bonheur. Un de ses quatre whitey va nous virer tous les deux. Et toi avec les filles ça se passe comment ?. »
    « Bah moi ça va. Avec la fin d’année ça va forcément très bien après tout ! Les entrainements sont finis pour moi car j’ai fini ! C’était ma dernière année ! Enfin si on me valide mes deux ans mais je ne vois pas pourquoi ça ne fonctionnerait pas donc l’année prochaine vous aurez une autre pompom girl à ma place ! Mais je viendrais vous faire un petit coucou de temps en temps »

    Je relevais la tête un peu histoire de lui faire un petit clin d’œil. Et oui c’était la fin pour moi. Je n’avais jamais été une grande grande motivée pour faire des études très longues aussi j’avais fait ce que j’aimais : la photographie mais maintenant j’avais clairement envie de rentrer dans la vie active histoire de pouvoir prendre mon envol donc que je valide ou pas mon année je partais. Mais je ne voyais pas pourquoi cela se passerait mal et mon prof avait été plus confiant tout comme moi. Bahhh de toute façon je ne stressais jamais donc cela n’allait pas commencer aujourd’hui hein ! xD

    « Je suis un littéraire, j’aime lire, et je me passionne pour mes études, en fait le sport et les bouquins c’est mes deux passions, et je me débrouille bien des deux côtés je pense. Et toi tu fais quoi de beau ? »
    « Bah en sport je peux confirmer t’es bon. »

    Fis je avec simplicité car ça je pouvais tout de même le confirmer. Je ne jouais pas au basket mais j’avais quand même appris les règles pour ne pas me retrouver cruche devant les matchs quoi….

    « Etudes de photographie. Je vais essayer de me trouver des petits contrats maintenant. Sinon je travaille aussi au Starbuck depuis un an et demi donc je pense continuer la bas en attendant de pouvoir vivre correctement de ma passion. »

    Basique quoi. En tout cas pour moi c’était basique comme j’avais besoin de faire 15 millions et demi de trucs histoire de m’occuper ! Et puis bon là j’avais le tournage du film d’O au passage ! *_*

    « Tu veux devenir écrivain au fait ? T’en as encore pour longtemps ? »


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Dim 12 Juil - 1:22

Il souriait à la jeune femme, là au moins il la voyait de près, elle était très ravissante, en plus elle ne faisait pas une chorégraphie énergique, du coup il pouvait vraiment profiter de ses courbes, en ayant bien le temps détailler le tout. Non ce n’était pas un gros pervers mais comment dire, tant qu’a faire autant profiter de la vue, et justement il n’était pas aveugle. Il s’installait à côté de la jeune femme en souriant. Oui d’accord le si ça te dérange pas était peut être en trop mais en fait il était comme ça, il disait toujours ça à croire qu’il avait toujours le sentiment de déranger les gens.

Non mais on ne sait pas, au cas où tu dirais ça par politesse, mais qu’en fait t’en a pas vraiment envie, non parce que je te préviens, moi je m’installe je reste, tu vas peut être le regretter.

Il avait envie de rire, et de plaisanter avec la jeune femme, un besoin de se détendre de ce temps là, c’était juste le pied d’être au soleil en charmante compagnie. Et puis il était sûr qu’il n’allait pas se prendre la tête, mayra semblait charmante et il savait qu’il allait passer un bon moment. Ils se mettaient confortablement l’un contre l’autre, c’était franchement très , mais alors très agréable pour lui, et oui bien que pas pervers il avait laissé ses yeux vagabonder sur le décolleté de la demoiselle c’était un peu obligé pour le coup. Il écoutait les projets de la demoiselle.

Han non comment ça tu pars déjà, mais non je ne suis pas d’accord. Bah voilà tu m’aurais dis ça avant, je t’aurais emmené sortir tous les soirs pour que tu ne réussisses pas tes exams.

Non je ne suis pas méchant, mais sérieux tu vas manquer dans l’équipe des pompom. Tsss et voilà c’est toujours comme ça.
En tout cas ne nous oublie pas.


Il lui souriait, il trouvait ça dommage qu’ils ne prennent le temps de se connaître qu’au moment où elle partait, en même temps à la fac le temps passé super vite. A peine arrivé tu repartais déjà continuer ta vie d’adulte. Il ne savait même pas comment ça se passerait par la suite.

Merci de confirmer, t’aurais pu me dire non t’as deux pieds gauche, ou plutôt deux mains gauche dans mon cas. Bon j’aurais fait une dépression mais à part ça.

Alors t’es dans la photographie toi, intéressant. Si un jour t’as besoin d’un modèle, euh non oublie ça, je suis nul pour ça, si t’as besoin d’un mec pour porter ton matos, je suis là


Il se disait qu’elle était passionnante non mais réellement, elle voulait vivre de sa passion, il devrait en faire autant encore pour ça , il fallait qu’il sache vers quoi se diriger l’écriture ou le sport…

Je sais pas, j’ai cru que je pourrais, mais je suis pas doué, j’aime ça. J’adore lire, et mettre ce qui me passe par la tête sur le papier c’est cool.
Mais je sais pas, l’étape suivante après écrire c’est être lu et je sais pas je le sens pas. . .
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Ven 7 Aoû - 18:40

xXx

    « Non mais on ne sait pas, au cas où tu dirais ça par politesse, mais qu’en fait t’en a pas vraiment envie, non parce que je te préviens, moi je m’installe je reste, tu vas peut être le regretter. »

    Je me mis a rire en entendant la réflexion du jeune homme mais n'y répondais pas, me contentant de m'installer contre lui pour lui montrer que non non non je n'avais pas du tout de soucis au fait qu'il vienne s'installer avec moi. Et non je n'avais pas peur de regretter car, au pire, ce serait un gros lourd et donc je partirais dans quelques minutes en prétextant un rendez vous ou quelque chose dans ce genre. Après tout on ne pouvait jamais savoir avec qui on discutait mais je doutais avoir un soucis avec lui. Premièrement parce que je n'avais jamais eut de mauvais échos de lui et, deuxièmement, parce qu'il en fallait beaucoup pour me gonfler.

    Le visage orienté de nouveau vers le soleil, j'expliquais à Lukas que j'avais fini mes études quant à moi. Enfin il fallait encore que je valide mon année mais je ne me faisais pas trop trop de soucis la dessus comme je pensais avoir plutôt bien réussit le book que j'avais rendu. Me manquait encore l'oral où je pourrais expliquer mes choix au pire. Et puis que j'ai mon année ou pas je comptais tout de même entrer dans la vie active dès l'année prochaine et je ne voyais pas pourquoi je changerais mes plans. Oui je pouvais être quelqu'un de particulièrement têtue quand je le voulais U.U

    « Han non comment ça tu pars déjà, mais non je ne suis pas d’accord. Bah voilà tu m’aurais dis ça avant, je t’aurais emmené sortir tous les soirs pour que tu ne réussisses pas tes exams. Non je ne suis pas méchant, mais sérieux tu vas manquer dans l’équipe des pompom. Tsss et voilà c’est toujours comme ça. En tout cas ne nous oublie pas. »
    « Et pourquoi tu ne m'emmènerais pas tous les soirs maintenant ? Ce n'est pas parce que je ne suis plus à l'école que je n'ai pas le droit de profiter. Au moins je ne t'oublierais pas comme ça... »

    Fis je avec malice en levant ma tête pour faire un clin d'œil au jeune homme comme il était derrière moi. Je ne voyais pas pourquoi le fait que je ne suis plus étudiante pouvait empêcher qu'on profiter de soirées ensembles et que je les oublies. Ce n'était pas vraiment compatible pour moi. Surtout que j'avais toujours adoré me faire plaisir et passer des soirées avec des amis donc...

    « Merci de confirmer, t’aurais pu me dire non t’as deux pieds gauche, ou plutôt deux mains gauche dans mon cas. Bon j’aurais fait une dépression mais à part ça. Alors t’es dans la photographie toi, intéressant. Si un jour t’as besoin d’un modèle, euh non oublie ça, je suis nul pour ça, si t’as besoin d’un mec pour porter ton matos, je suis là… »
    « Tu as vachement confiance en toi !!! Puisque c'est ça je te prendrais en modèle pour te montrer que tu peux faire un super mannequin ! »

    Je me mis rire de bon cœur. Non non ce n'était pas des paroles en l'air car je comptais bien faire des photos de lui ! Et j'étais persuadée que je pouvais faire de supers choses en plus donc je ne comptais pas oublier ce que je venais de lui dire ! Bien au contraire ! Au pire je trouverais un moyen de le coincer si jamais il se défoulait. D'ailleurs j'étais même déjà en train de penser à quelles sortes de photos je pouvais lui faire faire mais j'avais une ou deux idées en tête déjà... U.U

    « Je sais pas, j’ai cru que je pourrais, mais je suis pas doué, j’aime ça. J’adore lire, et mettre ce qui me passe par la tête sur le papier c’est cool. Mais je sais pas, l’étape suivante après écrire c’est être lu et je sais pas je le sens pas. . . »
    « Tu n'as jamais fait lire ce que tu as écrit ? Tu aimes quel style ? »

    Demandais je clairement intéressée par le sujet et me demandant pourquoi Lukas avait aussi peu confiance en lui.

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Dim 16 Aoû - 2:39

Il était bien avec elle, il ne savait pas bien à quoi c’était dû mais ça semblait simple avec elle, il ne se prenait pas la tête, il se mettait à l’aise avec elle. Il n’était pas gênait d’être aussi proche d’elle, non ça en était même très mais vraiment très plaisant. Non mais si il avait su que c’était aussi bien de venir se perdre un peu dans cet endroit, il serait venu bien plus souvent, non mais vous avez vu les jeunes filles cool qu’on pouvait rencontrer, mais qu’est ce qu’il pouvait perdre comme temps à trainer à la bibliothèque, ou en cours, même au basket. Non bon d’accord, rien ne surpassait le basket mais quand même les filles, ça finissait par devenir une seconde passion pour lui.
Il n’était toujours pas à l’aise pour aller vers une fille et draguer, non bon là fallait pas charrier non plus, il ne pouvait pas changer du tout au tout, quoi que un peu alcoolisé, il pouvait devenir très amical.
Bref il était là avec la jeune femme prenant le soleil, jouant de temps en temps avec les mèches des cheveux de la jeune femme qui venait lui chatouiller le bras.


Bah oui c’est vrai ça, je suis con, ça veut pas dire que tu vas déménager à l’autre bout du pays, à milles millions de kilomètres. Non mais tu sais quoi, ce sera un plaisir de sortir avec toi d’aller en boites, de se faire un match de temps en temps, ou d’aller à la plage tout ce que tu veux, en plus j’ai toujours du temps libre pour aller faire des trucs cool.

C’était une fille cool, et il était bien dommage qu’il n’ait pas passé du temps avec elle, non mais il le savait, il le savait bien qu’il ratait des trucs en allant jouer à la baballe sur un terrain. Il avait envie de connaître un peu plus de chose sur elle, qui elle était pourquoi elle faisait ce qu’elle faisait, mais attention ce n’était pas un harceleur, il avait juste envie de découvrir la personne avec qui il était parce que ça le fascinait.
Elle savait le percer à jour, pour ce qui est d’être sur un terrain, se démener pour marquer, ça il avait confiance. Pour ce qui est de réparer une voiture, même les yeux fermés il pouvait le faire, mais alors sur son physique bon il se savait pas moche mais après sportif ouais, donc bien foutu mais quoi de plus qu’un autre franchement.


Si j’ai un peu confiance en moi, mais je me sens pas différent d’un autre, je ne vois pas ce que j’aurais de mieux, enfin pourquoi on me prendrait en photo, attend j’ai quoi pour moi, je suis blond, je suis raisonnablement musclé, mais bon ce n’est pas comme si c’était aussi le cas de la moitié de la population de los angeles. Non et puis, être sous le feu des projecteurs, aux yeux de tous, c’est pas franchement un truc qui m’éclate, je préfère être dans l’ombre et aider un autre à se mettre en valeur ça c’est plus mon truc.
Tu vois je préfère écrire un scénario qui mettra un acteur talentueux en valeur plutôt que de jouer moi-même mes mots, mes situations.


Il voulait la connaître mais elle était plus rapide que lui, et elle enchainait les questions, enfin elle lui posait les bonnes questions.

En fait j’ai fait lire à un prof, pour voir, avoir une petite idée, mais juste des passages, jamais rien de complet, je ne sais pas, je me sens pas encore tout à fait prêt. Non mais c’est flippant de se mettre à nu devant quelqu’un qui peut vous dire, c’est de la daube merci au revoir.
Ce que j’aime vaste question, ce que j’aimerais réussir à écrire, c’est des histoires qui touchent les gens, je m’initie pas encore à l’action tout ça, j’adore voir toutes sortes de films, mais de là à l’écrire non. Enfin voilà c’est encore un peu confus, des histoires vraies, je crois que c’est ça des histoires vraies, romancées mais ayant une grande part de vérité.


Il était content de parler de ça avec elle, de parler de ça avec quelqu’un, et là on pouvait dire que mine de rien, il se confiait vachement à elle. Elle finirait par le connaître très bien, autant que ses amis proches.

Et toi alors pourquoi la photographie, ça te vient d’où ? Tu vas faire quoi maintenant parcourir le monde pour photographier les plus beaux endroits du monde, ou te lancer dans la mode, y’a encore la photo d’art dis moi tout je t’écoute sagement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Dim 6 Sep - 22:53

xXx


    « Bah oui c’est vrai ça, je suis con, ça veut pas dire que tu vas déménager à l’autre bout du pays, à milles millions de kilomètres. Non mais tu sais quoi, ce sera un plaisir de sortir avec toi d’aller en boites, de se faire un match de temps en temps, ou d’aller à la plage tout ce que tu veux, en plus j’ai toujours du temps libre pour aller faire des trucs cool. »
    « Tiens oui c’est une bonne idée ! J’voulais aller à la plage le week end prochain. Ca te tente de te joindre à moi ? »

    Je pensais y aller avec Max mais comme on avait pas mal de choses à faire toutes les deux avant de partir en vacances chez moi puis, ensuite, chez elle donc je n’étais pas sure que cela se fasse. Surtout que je croyais me souvenir qu’il y avait des malades au mcdo donc elle avait accepté de filer un coup de main quand ses chefs en auraient besoin. Bref… On avait prévu d’aller à la plage toutes les deux mais, hélas, j’étais presque sure que je me retrouverais toute seule à y aller donc autant en profiter pour inviter Lukas s’il le désirait. Non non je ne le connaissais que peu mais ce n’était pas pour autant que je ne pouvais pas passer une bonne journée avec lui. Après tout c’était un jeune homme tout a fait charmant. En tout cas je trouvais.

    Je le laissais jouer avec mes cheveux qui étaient en train de le chatouiller sans bouger puisque je me trouvais super bien contre son torse. Surtout avec le soleil qui était en train de dorer ma peau. Je me demandais pourquoi il avait aussi peu confiance en lui à vrai dire. Bah oui il était plutôt beau mec – et autant dire que quand on était pompons girls on avait un peu que ça à faire : de mater les basketteurs – donc je ne voyais pas du tout pourquoi il jugeait qu’il n’était pas beau… Ou pas un canon… Bref… Puisque c’était ça je le prendrais en séance photo ! Puisqu’on allait à la plage – enfin normalement – la semaine prochaine j’en profiterais pour pouvoir lui faire subir une séance photo. J’étais persuadée qu’il serait tout a fait parfait et que je pourrais en faire craquer plus d’une avec les photos que je pensais faire… Oui tiens… Ca c’était une bonne idée.

    « Si j’ai un peu confiance en moi, mais je me sens pas différent d’un autre, je ne vois pas ce que j’aurais de mieux, enfin pourquoi on me prendrait en photo, attend j’ai quoi pour moi, je suis blond, je suis raisonnablement musclé, mais bon ce n’est pas comme si c’était aussi le cas de la moitié de la population de los angeles. Non et puis, être sous le feu des projecteurs, aux yeux de tous, c’est pas franchement un truc qui m’éclate, je préfère être dans l’ombre et aider un autre à se mettre en valeur ça c’est plus mon truc. Tu vois je préfère écrire un scénario qui mettra un acteur talentueux en valeur plutôt que de jouer moi-même mes mots, mes situations. »
    « Je comprends tout a fait. Après tout je suis moi-même photographe et peu photographiée mais je te montrerais que ça peut être sympa si tu m’y autorise. Tu n’auras qu’à me prendre en photo aussi. »

    Comme ça il n’aurait pas à se prendre la tête et puis je ne me voyais pas lui faire subir une séance de photos dans un studio et tout et tout car, premièrement, je n’en avais pas et, deuxièmement, il venait de me dire qu’il ne serait pas à l’aise et je ne désirais pas le stresser justement. S’il n’aimait pas ça de base… Cela ne servirait à rien donc autant qu’on s’amuse à se prendre en photos la semaine prochaine et j’étais persuadée que cela pourrait donner quelque chose de super sympas. Au pire ça ferait de supers souvenirs tout bêtement !!! Et je trouvais que c’était un « pire » tout a fait agréable personnellement ! Bref...

    « En fait j’ai fait lire à un prof, pour voir, avoir une petite idée, mais juste des passages, jamais rien de complet, je ne sais pas, je me sens pas encore tout à fait prêt. Non mais c’est flippant de se mettre à nu devant quelqu’un qui peut vous dire, c’est de la daube merci au revoir. Ce que j’aime vaste question, ce que j’aimerais réussir à écrire, c’est des histoires qui touchent les gens, je m’initie pas encore à l’action tout ça, j’adore voir toutes sortes de films, mais de là à l’écrire non. Enfin voilà c’est encore un peu confus, des histoires vraies, je crois que c’est ça des histoires vraies, romancées mais ayant une grande part de vérité. »
    « Je crois que je vois. Tu veux écrire des histoires dans lesquelles les gens puissent s’identifier pour pouvoir les toucher. C’est ça ? »

    Moi je devais avouer que j’aimais beaucoup les histoires fantastiques mais j’avais toujours eut beaucoup d’imaginations donc cela me faisait rêver. Et je trouvais que c’était le plus important de rêver car lire une histoire qui vous racontait la vie de tous les jours ne m’intéressait pas. Je préférais vivre tout simplement à ce moment là et les histoires un peu tristes… Non je n’aimais pas mais bon ce n’était que mon avis à moi et je pouvais tout a fait comprendre qu’on pense autre chose. A moins que je me suis trompée aussi j’écoutais avec interet l’avis de Lukas.

    « Et toi alors pourquoi la photographie, ça te vient d’où ? Tu vas faire quoi maintenant parcourir le monde pour photographier les plus beaux endroits du monde, ou te lancer dans la mode, y’a encore la photo d’art dis moi tout je t’écoute sagement. »
    « Je ne sais pas trop. J’ai toujours aimé garder des photos de tous les gens que je croisais et des endroits que je visitais donc c’est devenue une habitude avant que je commence à chercher plus compliqué. La mode ne m’intéresse pas trop je dois avouer. Je vais faire un book sur le prochain film d’Omarion comme je suis figurante dedans donc je vais m’essayer mais sinon je pense plutôt voyager en effet… Ca me plairait assez. Enfin quand j’aurais assez d’argent pour le faire. »

    Car il fallait des tunes pour voyager donc il fallait d’abord que je travaille. Mais je pensais voyager dès que je pourrais poser des vacances et donc partir dans différents pays pour faire des tas de photos… Bref je ne savais pas trop non plus dans quoi j’allais me lancer donc j’allais faire des tas de choses pour tout tester. Mais c’était clair que la mode… Booffff… Je préférais faire d’autres trucs comme photographier des phénomènes naturels absolument magiques…


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Jeu 17 Sep - 2:34

Il était vraiment content d’être là, en plus lui aussi pouvait prendre le soleil, il ne se donnait que rarement l’occasion de faire une pause au soleil, et surtout en aussi bonne compagnie. Bon heureusement pour lui, comme tout mec qui se respectait quand il allait faire du basket sur son terrain près de la plage, il se mettait vite torse nu et c’est comme ça qu’il prenait la jolie couleur de miel, ah oui sinon il serait blanc comme un cachet d’aspirine certes mignon mais vraiment pâlichon. Bref tout ça pour dire que c’était rare pour lui de se retrouver là à jouer avec les mèches d’une jeune fille, du coup il avait envie d’en profiter à fond, en plus elle était vraiment mais vraiment très canon.

Bien sûr ce serait cool, en plus on a pas entrainement, on peut passer un bon moment là bas.


Ça pour sur il n’allait pas le refuser, même si il avait eu plein de choses de prévu, il aurait réussi à trouver un moment de libre pour passer du temps en sa charmante compagnie. A bien y réfléchir il devait avoir pas mal de trucs à faire non, il se demandait si il allait partir un peu en vacance, bon il ne roulait pas sur l’or, alors ce serait réellement difficile de partir à l’autre bout du monde. Mais même quand on n’avait pas d’argent on pouvait bien s’éclater non ? Attendez, y’en a qui arrivait à faire je ne sais plus où pékin avec un euro par jour, alors lui il pouvait bien réussir à faire le barge pour une ou deux semaines, Il pensait faire un tour avec les membres de l’équipe sur l’ile de Catalina, y’avait un truc d’accro banche, ils pourraient se charrier et faire les fous en plein air. Et puis il pourrait retourner chez lui, se prendre une vraie pose loin de tout, du bahut, du monde. Il allait revoir sa petite sœur, ouais autant dire qu’il s’amuserait, et tout ça commencerait très bien avec une après midi à la plage avec mayra.

Bon d’accord, va pour une bonne séance photo à la plage, et oui je me ferais un plaisir de te prendre en photo, une jolie jeune fille c’est toujours plus facile à photographier.
Mais attention on ne se moque pas de moi, sinon tu finis direct à l’eau ! en plus je crois que ma mère sera ravie d’avoir une photo de moi où je ne fais pas l’idiot, quoi que c’est pas encore gagné…


Il se mettait à rire, il avait bien besoin d’aller s’éclater à la plage, faire le dingue avec les potes ça va bien 5 minutes, voir une journée entière, mais une jolie fille c’est encore bien mieux. Et en plus, à défaut de ne voir en lui qu’un sportif, elle le voyait lui, elle s’intéressait à ce qu’il écrivait et ça lui faisait du bien, il parlait de plus en plus de son envie d’écrire, il avait même montré à max un morceau de ce qu’il faisait, c’est pour dire qu’il commençait à prendre confiance le petit. En plus il avait envie de parler de passion, on est rien sans passion, ça nous rend vivant.

Oui je veux commencer comme ça, après je ne sais pas, j’ai peut être pas assez vécu pour pouvoir faire rêver les gens j’en sais rien. Ce serait plus simple si je ne prenais pas autant la tête je crois, ou alors je suis trop jeune encore, je ne sais pas. T’aime lire toi ?

Il l’écoutait parler de sa passion pour la photographie. Il ne pouvait s’empêcher de réagir à l’évocation d’omarion, bah oui son fidèle ami, ennemi, on ne sait pas vraiment enfin depuis son histoire avec sofia de l’eau avait coulé sous les ponts et ça se passait bien. Il aimait bien l’entendre parler de photographie, elle avait le visage qui s’illuminait quand elle parlait de ça, de ce qu’elle aimait faire, du pourquoi elle avait commencé. Il voulait toujours en apprendre plus encore.

Et dis moi le truc le plus fou que t’aimerais prendre en photo, ce dont tu rêves. C’est un métier qui peux te faire aller loin ça.


Il préférait parler d’elle que de s’occuper de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Mar 17 Nov - 15:16

xXx


« Bien sûr ce serait cool, en plus on a pas entrainement, on peut passer un bon moment là bas. »
« Ok ! Samedi 13h ici. Ça te va ? »

D'ici là je trouverais bien le moyen de piquer une voiture à une de mes connaissances. Oui je finissais par connaitre pas mal de monde donc cela ne serait pas le plus dur. Etant du genre sociable -Max tais toi- je n'avais pas trop de mal à me faire des amis et comme j'étais toujours en train de filer un coup de main à droite ou a gauche ayant toujours de l'énergie à dépenser j'étais persuadée que je trouverais bien quelqu'un pour me filer les clés de sa voiture. J'avais le permis depuis une bonne année maintenant mais il était clair qu'avoir une voiture cela coutait réellement trop cher aussi je me contentais d'emprunter la voiture à des potes quand j'en avais vraiment besoin et, au pire, quand j'avais vraiment envie d'un week end j'en louais une car cela coutait clairement moins cher que de devoir en entretenir une tout au long de l'année. 'Fin voila. J'étais heureuse de Lucas accepte et je sentais que cela allait être vraiment une journée assez sympa. Surtout si j'arrivais à faire poser le jeune homme. Oui oui quand j'avais une idée dans la tête je ne l'avais pas ailleurs mais j'avais toujours été comme ça alors on n'allait pas me changer tout de suite hein. Sinon Mayra ne serait plus Mayra U.U

« Bon d’accord, va pour une bonne séance photo à la plage, et oui je me ferais un plaisir de te prendre en photo, une jolie jeune fille c’est toujours plus facile à photographier. Mais attention on ne se moque pas de moi, sinon tu finis direct à l’eau ! en plus je crois que ma mère sera ravie d’avoir une photo de moi où je ne fais pas l’idiot, quoi que c’est pas encore gagné… »
« Bah c'est aussi fait pour s'éclater les journées à la plage mais j'essaierai de t'avoir au moins une fois en garçon sage pour maman Razz »

Un sourire amusé sur les lèvres je le taquinais. Mais je pouvais tout a fait comprendre car mon père avait tendance à être pareil sauf que cela faisait de nombreuses années qu'il avait abandonné l'espoir d'avoir une photo de moi où je n'étais pas en train de faire une bêtise. Mais, d'un autre côté, j'étais ainsi et même totalement sage, j'avais toujours une lueur espiègle dans les yeux qui faisait comprendre que j'allais faire une connerie sous peu. Et je la faisais toujours d'ailleurs. Enfin il était bien pareil -les chats ne font pas des chiens- donc il avait arrêté de râler comme j'avais du répondant et qu'on finissait toujours en bataille d'oreiller... U.U. Oui oui... Pas un pour rattraper l'autre U.U

Et oui je ne m'intéressais pas qu'au sport voir à son physique -même s'il était très agréable- car j'étais curieuse et je devais avouer que la littérature m'avait toujours intéressé alors pourquoi est ce que je ne serais pas intéressée ? Au contraire. J'aimais bien tout connaitre des gens que je rencontrais aussi, comme toujours, je jouais ma curieuse pour essayer de comprendre ce qu'il voulait exactement faire en devenant écrivain car on n'avait pas forcément tous les mêmes raisons pour vouloir faire un métier. En tout cas je sentais que ce n'était pas par orgueil car, sous ses airs de beau mec, il semblait pas super super sur de lui quand même. C'était touchant d'ailleurs.

« Oui je veux commencer comme ça, après je ne sais pas, j’ai peut être pas assez vécu pour pouvoir faire rêver les gens j’en sais rien. Ce serait plus simple si je ne prenais pas autant la tête je crois, ou alors je suis trop jeune encore, je ne sais pas. T’aime lire toi ? »
« On n'a pas forcément besoin d'avoir vécu des tonnes de choses pour avoir une philosophie de vie qui peut plaire aux autres tu sais. Je pense qu'il faut tout simplement que tu écrives avec le coeur.... Si jamais... Enfin si tu as confiance en moi je pourrais lire si tu veux un avis. Jsuis pas sure d'être le meilleur mais au moins tu en auras un. »

Je pense que j'étais tout a fait capable de ne pas juger son travail trop durement et j'étais la première à aimer me plonger dans un livre donc j'étais persuadée que je saurais tout de suite si cela plairait ou pas. Oui oui j'avais confiance en mes capacités mais, après tout, c'était comme ça qu'on avançait dans la vie et ce ne serait pas la première fois que je pousserais quelqu'un aux fesses puisque j'avais tendance déjà à le faire avec les personnes qui m'entouraient.

« J'aime un peu tout mais je dois avouer que je suis assez fan de SF de base. Après histoire vraie et enfin les livres concernant les religions me plaisent beaucoup... J'aime connaitre la vie des gens qui m'entourent. »

Et rien de mieux que de connaitre les religions du monde entier pour mieux comprendre ce qui nous entourait. Moi j'étais croyante mais pas pratiquante car je n'avais pas trouvé de religion qui me convenait donc j'aimais lire tout ce que je trouvais dessus quoi....

« Et dis moi le truc le plus fou que t’aimerais prendre en photo, ce dont tu rêves. C’est un métier qui peux te faire aller loin ça. »
« Un volcan en pleine activité ! Une comète ! »

Je m'étais levée en disant cela et je faisais de grands gestes tout en continuant de dire tout ce que j'aimerais vraiment photographier. Un torrent, un feu de foret, que des trucs où il y a de l'adrénaline car ce sont des manifestations naturelles particulièrement importantes et violentes ! Oui oui on voyait clairement que j'étais passionnée par ce que j'étais en train de lui expliquer et je me retournais soudainement en me mordillant la lèvre inférieur avant de reprendre place sur ses genoux. Oui oui je le trouvais très confortable aussi je ne me posais que peu de question hein. x)

« Tu vois ! Que des images insolites qui demandent de voyager et d'être au cœur de l'évènement quoi !! »


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Sam 21 Nov - 4:04

C’est niquel, euh par contre j’aurais pas ma voiture, Je dois allez faire l’entretien, et ça fait un moment que je repousse. Oui je suis débordée mais je bichonne ma voiture, je l’entretiens passionnément.

Il se mettait à rire, non mais en plus c’était un peu beaucoup vrai, il se serait fait un plaisir d’emmener une jolie fille dans sa voiture, ça fait tout de suite beaucoup plus agréable ça. Mais bon, on ne traumatise pas penny, et on ne risque pas d’abimer quoi que se soit, parce que franchement, il n’avait pas les moyens de payer une réparation importante. Mais bon il n’avait pas envie que ça les empêche de se faire une bonne sortie. Non mais elle devait être une super magicienne, la demoiselle, elle l’avait déjà ensorcelée, il acceptait de faire des photos, non mais elle avait fait quoi. Déjà faire les photos d’identité pour les cartes d’étudiant et autres, non mais c’était pas possible pour lui de rester en place, et de ne plus bouger. Bon qu’est ce qu’on ne faisait pas pour les jolis yeux d’une demoiselle, un jour ça le perdrait.

Ça lui ferait plaisir, et qu’est ce que je ne ferais pas pour elle.
C’est la deuxième non bon la première femme de ma vie, ex aequo avec lili, mais bon c’est vrai qu’elle est arrivé récemment lili, donc maman garde la pôle position.


Il souriait, et ouais même pas gêné d’être un fils à maman, est ce que ça faisait de lui quelqu’un de plus fragile, non au contraire il avait vécu tellement de chose avec elle, qu’ils étaient plus fort ensemble. Elle lui avait inculqué ce qui ferait de lui un mec bien, mais bon il fallait juste qu’il mette en pratique.
Il aimait bien parler de ses romans, et même si il n’était pas le plus sûr de lui, non il restait lucas tout de même, il prenait un peu plus confiance, et il en montrait des extraits aux gens plutôt sympa.


Le premier, j’ai du mal à écrire une scène, j’ai zappé un peu le moment où je devrais l’écrire, j’ai continué en me disant pas grave ça ira mieux plus tard. Mais je ne sais pas ce n’est pas toujours évident de parler de ce qui nous touche vraiment.

Ecoutes je vais réfléchir, humm est ce que t’es une personne de confiance, je me demande bien.

Il faisait mine d’y réfléchir, si si avec l’index sur la bouche, les yeux qui se plissent, un vrai acteur, à quand l'oscar.

Hum bon je dirais bien oui de suite, mais je ne suis pas un mec facile, faudra me convaincre. On verra si tu me forces pas à prendre la pose version mannequin intelligent, je pense que ce sera possible.

Et oui il était capable de rester sérieux en sortant des âneries pareil. Il aimait bien la rencontre avec la demoiselle, finalement se croiser comme ça par hasard après avoir passé un temps fou à se côtoyer sur le terrain et finalement se parler de tout ce qu’on ne s’était jamais dis. Et il aimait la voir s’animer en parlant de photographie. Quand elle s’était relevée, il s’était appuyé sur ses avants bras, et la regardait, elle rendait tout ça plus réel, plus vivant, il la voyait déjà sur place, dans les hélicos, prenant des photos sur le moment, pleine de force comme elle était pleine d’envie à l’idée de faire ses photos.
Il ne pu s’empêcher de sourire en basculant la tête en arrière quand elle parla de la comète.


Oh une comète ça me poursuit ça. Dis promet moi, le jour ou tu prends une photo de comète, tu me l’envoies ok ?

Quoi se serait pas mal comme couverture de son roman si il le finissait un jour
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Jeu 14 Jan - 0:59

xXx


« C’est niquel, euh par contre j’aurais pas ma voiture, Je dois allez faire l’entretien, et ça fait un moment que je repousse. Oui je suis débordée mais je bichonne ma voiture, je l’entretiens passionnément. »
« Pas de soucis. Je trouverais bien un moyen de piquer une voiture à quelqu'un. »

Je ne voyais pas pourquoi j'en voudrais à Lukas de vouloir prendre soin de sa voiture. Après tout il avait bien le droit de s'occuper de Choupette hein !! xD. Non mais franchement y'avait pas de soucis et puis je trouverais bien le moyen de piquer la voiture d'un pote donc ce n'était pas vraiment comme ci cela m'inquiétait. Bien au contraire... En fait je me disais qu'il serait vraiment temps que je m'achète une voiture mais je n'en avais pas forcément les sous pour l'instant. J'adorais les voitures mais il fallait beaucoup d'argent pour en acheter une mais aussi pour l'entretenir. Pour l'instant on s'était acheté un super appart' avec Max -enfin on louait- et franchement on allait déjà avoir pas mal de dépense comme cela allait clairement nous changer de notre petite chambre au campus aussi j'attendais de voir comment on allait s'en sortir pour voir si je prenais un peu de ce que j'avais mis de côté pour m'acheter une voiture... Surtout que j'avais utilisé une partie de mes économies pour aider papa a reconstruire la boutique mais aussi la maison qui avait pris cher avec le tremblement de terre qui avait secoué les USA. 'Fin je verrais ça plus tard... Et oui je savais que j'étais une jeune femme extraordinaire. Pas la peine de le dire Rolling Eyes. Non franchement je ne trouvais pas que j'avais eut particulièrement besoin de pousser pour pouvoir le convaincre à venir faire des photos avec moi mais bon... Et puis c'était vraiment dommage de cacher un corps pareil hein ! Je l'avais regardé jouer pendant assez d'années pour en être consciente ! U.U

« Ça lui ferait plaisir, et qu’est ce que je ne ferais pas pour elle. C’est la deuxième non bon la première femme de ma vie, ex aequo avec lili, mais bon c’est vrai qu’elle est arrivé récemment lili, donc maman garde la pôle position. »
« C'est qui Lili ? »

Demandais je avec curiosité car non je ne savais pas qui était Lili. Je pensais que cela pouvait être sa petite amie ou bien sa meilleure amie ou bien sa petite sœur. Bon... Il y avait de fortes chances pour que cela ne soit pas sa petite amie car sinon j'en aurais entendu parler. Tout se savait toujours dans le campus et encore plus quand cela concernait des mecs aussi populaires que Lukas. Après cela pouvait encore être sa meilleure amie ou sa petite sœur et comme je n'étais pas la moité d'une curieuse je comptais pas le savoir... Quant au fait qu'il était le fiston de sa maman, j'étais la fifille de mon pôpa alors je me voyais mal dire quelque chose à Lukas hein ! Mon père était toute ma vie et je comptais bien le faire passer avant tout ce que j'aurais dans ma vie. On était tous les deux depuis tellement d'années...

D'un sujet plutôt "futile" on en arriva à parler de la passion de Lukas et je devais avouer que je ne me doutais pas qu'il aimait écrire. C'était débile... On se faisait toujours des amalgames et il était vrai que je le plaçais plus en sportif qu'écrivain mais j'étais franchement agréable surprise...

« Le premier, j’ai du mal à écrire une scène, j’ai zappé un peu le moment où je devrais l’écrire, j’ai continué en me disant pas grave ça ira mieux plus tard. Mais je ne sais pas ce n’est pas toujours évident de parler de ce qui nous touche vraiment. Écoutes je vais réfléchir, humm est ce que t’es une personne de confiance, je me demande bien. »
« HEY ! »

Je lui collais un coup de poing sur l'épaule. Un de ces coups où on fait pas du tout mal à l'autre mais où on se fait mal soi même ! Logique x) Aussi je secouais la main. Aie aie aie aie aie aie... T_T

« Hum bon je dirais bien oui de suite, mais je ne suis pas un mec facile, faudra me convaincre. On verra si tu me forces pas à prendre la pose version mannequin intelligent, je pense que ce sera possible. »
« La confiance règne ! Tssssssss »

Je pris une moue vexée tout en lui disant ça avant de lui tirer la langue mais il eut la bonne idée de parler de nouveau de la photographie aussi cela me fit penser à autre chose. Je me levais pour lui expliquer ce que je désirais faire de ma vie et oui... j'étais pleine de vie mais je l'avais toujours été et encore plus quand je parlais de ma passion car c'était réellement quelque chose qui me tenait à cœur et qui me faisait vivre a 3oo a l'heure si je pouvais enfin faire les photos que je désirais... Je me remis sur ses genoux après toute mon explication plutôt.... virulente xD

« Oh une comète ça me poursuit ça. Dis promet moi, le jour ou tu prends une photo de comète, tu me l’envoies ok ? »
« Bien sur ! Pourquoi tu dis que ça te poursuit ? »

Oui j'étais toujours aussi curieuse... xD


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Lun 18 Jan - 3:24

Ce qui lui manquait dans cette histoire, c’était qu’avant, il allait tranquille au garage de son oncle, et ça lui manquait. Il aimait bien passer du temps tranquille avec les voitures. Au moins personne ne lui prenait la tête, elles ne lui parlaient pas pour ne rien dire, et elles ne lui brisaient pas le cœur. Y’a pas à dire, il aimait se retrouver seul par moment. Bon ce n’était pas le moment de penser à tout ça, non il était en charmante compagnie, et franchement là, il ne regrettait en rien le garage, fallait même pas lui demander qui était penny il était capable de ne plus se souvenir que c’était le nom de sa voiture chérie.
Il parlait maintenant de sa petite sœur, et là ça pouvait durer longtemps, un parce qu’elle lui manquait beaucoup, deux parce que c’était la prunelle de ses yeux et que le premier qui la faisait pleurer, il lui péterait la gueule. Ouais tout à fait même si c’était un petit de 4 ans qui lui piquait son râteau au bac à sable, on n’embête pas une demoiselle Scott…Sauf si c’était nathan là on pouvait tout se permettre ou presque.


Lili, c’est la personne la plus belle au monde, celle que je protégerais toute ma vie, tellement méfiant de tous ceux qui l’approcheront, qu’elle finira par me taper dessus en criant… C’est ma petite sœur, enfin ma demi sœur mais c’est un détail ça.
En parlant de ça, et toi des frères, des sœurs ? Une famille qui t’attend quelque part.


Il souriait toujours en attendant une réponse de la part de la demoiselle.
Et voilà qu’il chahutait avec elle, il la taquinait. Il devait être de bonne humeur grâce au beau temps, toute l’ambiance qui régnait dans le parc chassait tous les soucis et vous rendez le cœur plus léger. Limite il pouvait l’abandonner lâchement, laissant retomber sa tête qui s’appuyait sur lui, dommage elle se serait fracasser dans l’herbe, oh ça va ça doit amortir les chutes ça. Bref, je reprends, il la laisserait choir pour aller gambader à la chasse aux papillons, un diadème de fleurs, posé dans ses cheveux...Euh on s’égarerait pas un peu. Si parce que là ils étaient en train de parler d’écriture et de lui faire lire un jour son livre.


Mais aieuh…je vais le dire à ma moman…elle viendra te donner la fessée.

Il faisait la moue, sa lèvre inférieure tremblait presque il pouvait se mettre à pleurer comme si elle lui avait vraiment fait mal, par contre elle secouait la main, il faisait un petit signe de la tête pour être sûr qu’elle n’avait pas trop mal, sinon il lui aurait fait un poutou guérisseur. Bon elle ne tournait pas de l’œil apparemment ça allait, peut être qu’elle serrait les dents pour tenir le choc. Oui alors là elle s’agitait dans tous les sens en parlant de la photographie. Elle bougeait à droite à gauche, levait les bras, les baissaient rah elle avait peut être une crise d’épilepsie là. Non mais voilà, y’avait des gens ils avaient l’air normaux, et puis tout à coups ils s’agitaient dans tous les sens et pis ça pouvait devenir dangereux tout ça.

Hein…ah pardon comète… Parce que dans mon livre, oh ça me fait bizarre de dire ça…Bref dans le deuxième essai, ouais ça c’est mieux, je bloque total. C’est l’histoire d’un homme, qui observe le ciel il attend le passage d’une comète, toute sa vie tourne autours de ça, il ne pense qu’a ça jour et nuit, ça l’obsède. Il finit par avoir peur de la rater, et ne pas la voir après tant d’attente ce serait comme si il avait raté toute sa vie. Mais je bloque je ne sais pas si il la trouve, si il la voit ou si il la rate et qu’on comprenne que c mieux de vivre sa vie pleinement plutôt que d’attendre à observer le néant.

Il prenait une pause pour respirer.

Le truc c’est que cette comète me bloque , haley mon amie d’enfance à qui j’en ai parlé m’a dit que c’était tellement évident, qu’il fallait que j’ouvre les yeux que tout s’éclairerait d’un coup mais je capte pas du tout.

Je dois t’embêter avec tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Lun 18 Jan - 19:25

xXx


« Lili, c’est la personne la plus belle au monde, celle que je protégerais toute ma vie, tellement méfiant de tous ceux qui l’approcheront, qu’elle finira par me taper dessus en criant… C’est ma petite sœur, enfin ma demi sœur mais c’est un détail ça. En parlant de ça, et toi des frères, des sœurs ? Une famille qui t’attend quelque part. »
« Elle a quel age ? »

Car je sentais qu'il allait, en effet, vite se faire envoyer chier le grand frère s'il faisait ça tout le temps car bon c'était sympa d'avoir un grand frère hein mais fallait pas trop trop abuser non plus et ce, encore plus quand on grandissait. Moi j'étais fille unique et j'avais toujours eut un père plus que cool pour les relations que je pouvais avoir. Tant qu'on me faisait pas chier, il me laissait faire ma vie et était assez à l'écoute pour que je lui pose toutes les questions dont j'avais besoin d'avoir une réponse. Et Dieu sait que cela avait été drôle quand on avait commencé à discuter cul tous les deux car franchement... Normalement ce n'était clairement pas le rôle du père hein ! Et j'avais découvert pourquoi même s'il avait essayé de remplacer réellement tout ce que ma mère aurait pu être pour moi pour que j'ai une vie équilibrée. Donc oui j'avais de la famille... Enfin il me restait mon père quoi...

« Je n'ai plus que mon père à Seattle. Je n'ai jamais eut de frères et sœurs. »

Ce qui ne me dérangeait pas à vrai dire. J'avais assez d'imagination pour ne m'être jamais ennuyée et cela ne m'avait pas empêché de rencontrer des personnes que j'avais considéré comme des frères ou sœurs de cœur au fils des années. Et puis bon... Ce n'était déjà pas facile de gérer un enfant tout seul alors je ne voyais franchement pas comment mon père aurait pu faire pour gérer si on avait été plusieurs alors c'était tout aussi bien comme ça. En tout cas c'était ce que je pensais alors que la conversation déviait sur la passion de Lukas qui était l'écriture... Il ne semblait pas franchement convaincu qu'il pouvait me faire confiance aussi je lui collais une "gros" coup de poing sur l'épaule avant de me secouer la main. WAIIIEEEE !!! Ah oui on voyait qu'il était sportif U.U.

« Mais aieuh… Je vais le dire à ma moman… Elle viendra te donner la fessée. »
« Tu as sur de ne pas être capable de te défendre tout seul ? »

Fis je avec malice en le regardant. Non parce que franchement... Non seulement ça faisait très petit garçon là -et je pensais qu'il était quand même un peu plus grand- mais, en plus, il pouvait très bien se venger tout de suite hein Rolling Eyes En attendant j'étais amusée de sa réaction et je m'étais relevée pour pouvoir lui expliquer en long en large et en travers ce que je voudrais faire de mon métier avant de me réinstaller sur ses genoux comme je trouvais qu'il était très confortable. Et non il n'avait pas besoin de me foutre par terre, ce n'était pas une bonne idée... En tout cas ce n'était pas très très gentleman.

« Hein…ah pardon comète… Parce que dans mon livre, oh ça me fait bizarre de dire ça…Bref dans le deuxième essai, ouais ça c’est mieux, je bloque total. C’est l’histoire d’un homme, qui observe le ciel il attend le passage d’une comète, toute sa vie tourne autour de ça, il ne pense qu’a ça jour et nuit, ça l’obsède. Il finit par avoir peur de la rater, et ne pas la voir après tant d’attente ce serait comme si il avait raté toute sa vie. Mais je bloque je ne sais pas si il la trouve, si il la voit ou si il la rate et qu’on comprenne que c'est mieux de vivre sa vie pleinement plutôt que d’attendre à observer le néant. »
« Je crois que tu as ta réponse non ? »

Parce qu'il venait de me dire trois solutions dont une qu'il avait complètement expliqué donc, pour moi, il avait déjà choisit ce qu'il voulait faire de la fin de son histoire. Certes ce n'était pas une histoire qui finirait bien mais ce n'était pas plus mal non plus...

« Le truc c’est que cette comète me bloque, Haley mon amie d’enfance à qui j’en ai parlé m’a dit que c’était tellement évident, qu’il fallait que j’ouvre les yeux que tout s’éclairerait d’un coup mais je capte pas du tout. Je dois t’embêter avec tout ça. »
« Non tu m'embêtes pas mais je pense que ta comète elle est comme une femme. Serais tu prêt toute ta vie à attendre que la personne que tu veux vienne à toi et donc à passer à côté d'autres personnes qui pourraient être très importantes pour ton existence ou préfères tu vivre ta vie en profitant de chaque instants ? En te disant que tu es maitre de ta propre vie et non pas d'un désir ou d'un caprice qui te ronge... »

Pour moi c'était tout choisi, je ne pourrais pas attendre pendant des années une seule chose et je partais du principe qu'il valait mieux vivre sa vie totalement que de la vivre à moitié même si elle était courte de ce fait. Assise sur ses genoux je continuais de penser à tout cela en attendant sa réponse.

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Jeu 28 Jan - 2:16

Parler de lili lui faisait penser à la maison, à retourner chez lui, à être dans un environnement plus calme et sans filles pour lui prendre la tête et sans son crétin de frère pour lui pourrir la vie, non parce que ça il s’en passerait bien par moment. Son oncle avait toujours essayé de faire qu’ils se rapprochent, mais même si il pouvait bien faire des efforts lucas n’avait jamais réussi à se rapprocher de son demi frère, faut dire qu’a part le basket ils n’avaient rien en commun, et il n’avait même plus envie d’essayer.

Lili, elle a 4 ans, j’ai trop envie de retourner la voir. Ça me manque des fois mon petit chez moi. Je sais que ma mère à un copain, et qu’il aimera lili, forcément sinon ma mère ne l’aimerait pas. Mais je ne sais pas, j’ai envie de lui parler de son père être sur qu’elle sache qu’il était formidable, et qu’il l’aime.

Il l’écoutait parler. Il était content de la découvrir, même si ils avaient attendu un sacré moment. Il n’osait pas lui en demander plus sur sa vie, ce qui avait pu se passer pour qu’elle n’ait plus que son père, en même temps, ça arrivait, sa petite sœur était bien dans se cas là. Et lui alors, il avait bien un père en vie, enfin il parait, non parce qu’il n’avait plus eu de contact avec lui depuis les rares fois où ils avaient pu se croiser au lycée. Et comment dire, à part se gueuler dessus, se faire traiter d’incapable, de moins que rien, de raté lucas n’avait pas énormément de souvenir de lui. Et il ne s’en portait pas plus mal.

Je ne sais pas me défendre contre les filles. Ça m’a souvent posé des soucis d’ailleurs.
Tu me diras en général je suis plutôt celui qui protège les filles, l’ami, celui vers qui on vient pour parler, et pour trouver du réconfort. Ouais bah du coup quand y’en a une qui se fous de ma gueule, ou qui veut me taper, parce que c’est arrivé, je ne sais pas quoi faire.
C’est le pouvoir ultime des filles ça, en tout cas pour moi.


Il réceptionnait de nouveau la jeune femme sur ses genoux. Pas de danger qu’il la vire, même si l’imaginer version bande dessinée, sure que la demoiselle pourrait sortir un mailler de derrière son dos, et qu’elle le frapperait avec force. Bon fallait qu’il arrête de se faire des mini films, déjà parce qu’elle allait finir par le prendre pour un fou. Parler de cette foutu comète l’énervait à force, enfin pas de là à gueuler. Non surtout que c’est lui qui amenait le sujet de conversation, mais ça commençait à le travailler un peu de trop.

Je crois aussi, je crois que je l’ai cette fin, mais que j’ai peur de l’écrire, que c’est pas juste une histoire imaginaire. Et ça me saoule, mes amies, me sortent que c’est évident qu’il y a autre chose. Je vais finir par leur balancer au visage, je vais devenir violent.

Il se mettait à rire, surtout parce que lui violent, ce n’était franchement pas un de ses traits de caractère. Bon sauf si on s’en prenait aux siens, là il pouvait montrer un côté sombre, et mieux valait ne pas provoquer cette part de lui. Parler d’amour, de belles histoires, alors là, il était paumé.

Pendant longtemps je n’ai aimé qu’une femme, mais vraiment, je l’aimais vraiment pendant des années j’ai attendu qu’elle pose les yeux sur moi, qu’elle me voit enfin qu’elle quitte la merde avec qui elle sortait et qu’elle voit enfin que quelqu’un l’aimait sincèrement. On a plusieurs fois par la suite tentait d’être un couple, de juste s’aimer, et je crois qu’on a jamais réussi. Aujourd’hui je suis persuadé qu’on n’est pas fait pour être ensemble, je la rendrais malheureuse ça ferait encore des histoires. Et pas sûr que notre couple résiste encore à une rupture. J’aurais aimé qu’on préserve notre amitié, mais même ça on arrive pas à le faire c’est pour dire.

Et toi alors tu l’attends le grand amour, ou tu l’attends ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Jeu 28 Jan - 3:57

xXx


« Lili, elle a 4 ans, j’ai trop envie de retourner la voir. Ça me manque des fois mon petit chez moi. Je sais que ma mère à un copain, et qu’il aimera lili, forcément sinon ma mère ne l’aimerait pas. Mais je ne sais pas, j’ai envie de lui parler de son père être sur qu’elle sache qu’il était formidable, et qu’il l’aime. »
« J'comprends. »

Je trouvais cela.... "mignon". Oui mignon... Lucas me faisait penser à un petit enfant quand il parlait. C'était marrant d'ailleurs car il était tout de même un des mecs les plus appréciés de cette école et les plus désirés et pourtant, quand on apprenait à le connaitre, on se rendait compte qu'il pouvait ressembler vraiment à un petit enfant sur plein de plans. Étrange. Mais ce n'était pas ce qui allait me déranger car je commençais à le placer en petit frère auquel on devait prendre soin et je n'en avais jamais eut alors cela ne me dérangeait aucunement qu'il me raconte sa vie, que je lui raconte la mienne et que nous nous entendions aussi bien. En attendant je pouvais comprendre qu'il ait envie de mieux connaitre sa petite sœur et de prendre soin d'elle. Je n'avais pas de sœurs ou bien de frère de sang mais je tenais énormément à mon père et j'avais toujours du mal à passer plusieurs mois sans rentrer à la maison pour le voir.

« Je ne sais pas me défendre contre les filles. Ça m’a souvent posé des soucis d’ailleurs. Tu me diras en général je suis plutôt celui qui protège les filles, l’ami, celui vers qui on vient pour parler, et pour trouver du réconfort. Ouais bah du coup quand y’en a une qui se fout de ma gueule, ou qui veut me taper, parce que c’est arrivé, je ne sais pas quoi faire. C’est le pouvoir ultime des filles ça, en tout cas pour moi. »
« Bah tu n'as qu'à demander à une amie justement de te filer un coup de main ! Si tu es une aide quand on a besoin de toi, tes amiEs peuvent être une aide quand TOI, tu en as besoin. En tout cas je serais pas loin à l'avenir. »

Je lui adressais un clin d'œil. Bah oui je pouvais très bien le défendre et l'écouter si jamais il avait besoin ! Logique ! Pourquoi ce serait toujours aux mêmes de faire des efforts ? En tout cas je serais présente à l'avenir s'il en avait besoin et je comptais bien tenir ce que je venais de lui dire. Ce n'était pas une promesse mais presque. Et puis les filles pouvaient être réellement méchante donc on ne pouvait jamais être aussi bien vengé que par une fille ! U.U

« Je crois aussi, je crois que je l’ai cette fin, mais que j’ai peur de l’écrire, que c’est pas juste une histoire imaginaire. Et ça me saoule, mes amies, me sortent que c’est évident qu’il y a autre chose. Je vais finir par leur balancer au visage, je vais devenir violent. »

O.O. Oui oui c'était la tête que je faisais maintenant que j'étais assise sur ses genoux et qu'il venait de me dire ça. Franchement j'avais beaucoup de mal à imaginer Lucas violent hein ! Et puis quand on demandait aux autres leur avis et qu'on leur expliquait son soucis, il était clair qu'on ne pouvait pas se permettre ensuite de leur en vouloir car c'était humain de donner son avis ! x). Bon ok je le donnais même quand on ne me le demandait pas moi mais bon... x)

« Pendant longtemps je n’ai aimé qu’une femme, mais vraiment, je l’aimais vraiment pendant des années j’ai attendu qu’elle pose les yeux sur moi, qu’elle me voit enfin qu’elle quitte la merde avec qui elle sortait et qu’elle voit enfin que quelqu’un l’aimait sincèrement. On a plusieurs fois par la suite tenter d’être un couple, de juste s’aimer, et je crois qu’on a jamais réussi. Aujourd’hui je suis persuadé qu’on n’est pas fait pour être ensemble, je la rendrais malheureuse ça ferait encore des histoires. Et pas sûr que notre couple résiste encore à une rupture. J’aurais aimé qu’on préserve notre amitié, mais même ça on arrive pas à le faire c’est pour dire. »
« C'est jamais facile les histoires de couples... »

Je n'étais pas trop bien placée pour dire cela comme je n'avais jamais vraiment eut d'"histoires" avec un grand H. Je n'avais eut que des liaisons aussi courtes qu'éphémères aussi je ne m'étais jamais pris la tête mais j'espérais réellement que Lucas trouverait enfin LA personne qui saurait prendre soin de lui car ça ne semblait pas être, en effet, la jeune femme dont il me parlait.

« Et elle ? Elle en pense quoi de tout ça ? »

Retenter ou pas ????

« Et toi alors tu l’attends le grand amour, ou tu l’attends ? »
« Euhhhh y'a pas vraiment de choix dans ta phrase là ! xD Mais disons que je me contente de vivre ma vie et je verrais bien s'il arrive un jour ou l'autre ! »

Pour l'instant il n'était pas vraiment là ! Bon ok je risquais de tomber dessus à peine quelques jours plus tard en trouvant un nouveau venu en train de désespérer devant l'accueil de l'UCLA mais, pour l'instant, je n'en savais rien x)

« Qui sait... Je vais peut être tomber dessus en retournant en cours ! x) »

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Mer 3 Fév - 1:54

Tant mieux qu’il passe pour un mignon, mais que tous les autres ne s’y méprennent pas, touche à sa sœur et t’es mort. En premier lieu, si le père enfin soit disant père de lucas, n’osait que serait ce que regarder lili, et il le fumait sur place. Non il n’exagérait pas, il avait un grave différent avec son père, qui en fait était leur principal point commun, ils ne s’aimaient pas. Enfin bref il laissait sa rancœur de côté et il lui souriait en parlant de sa petite sœur. C’était son petit rayon de soleil portatif, il pouvait l’emmener partout avec lui, elle devenait même la mascotte de son groupe de potes. Bref il se sentait un grand frère pas totalement parfait, mais il serait son protecteur pour toujours, elle pourrait compter à vie sur lui, peu importait ce qu’elle aurait à lui demander. En parlant de ça, il écoutait la demoiselle se proposer d’être son amie, prêt à le défendre et à parler avec lui. Il trouvait ça assez cool, ouais au début il avait parlé en rigolant des vilaines filles méchantes qui ne voulaient rien que l’embêter, mais il trouvait ça sympa sérieusement d’avoir une amie qui ne se foutrait pas de lui comme ses potes pouvaient le faire, comme des mecs, quand il avait un coup de mou.

T’es prête à affronter brooke et ses ongles archi manucurés ?

Il rigolait mais hochait la tête en réponse à son amitié proposée. C’est que ça ne courait pas les rues les amis, les vrais, qui ne vous jugeaient pas et qui étaient près à vous aider, et il était content de la compter parmi ses amis si elle le voulait vraiment.
C’était peut être pour ça qu’il lui parlait ouvertement, de ce qu’il ressentait, de ce dont il avait envie, ça lui venait naturellement, et puis après tout pourquoi pas. Bon en avait il trop dit ou pas assez mais elle le regardait bizarrement là. Ah ouais forcément si elle le voyait en train de se mettre à taper toutes les personnes qui lui donnaient un avis ne convenant pas à ce qu’il voulait, elle pouvait avoir envie de se barrer en quatrième vitesse là.


Non mais je le ferais pas hein, mais des fois t’as pas envie de ça, de les frapper, ou je sais pas moi d’arracher la tête des gens qui te saoulent. Bon bah je le penserais fort je ne le ferais jamais normalement. Ce qui m’ennuie c’est que visiblement ils ont vu quelque choses que je n’arrive pas du tout à comprendre, je ne vois pas en quoi un mec avec une comète est un truc si évident dans ma vie.
Tu vois moi qui pensais qu’en prenant un tel sujet, je parlerais de tout sauf de ma vie. Je pensais avoir fait le plus dur en parlant de la mort du père de lili, Keith, c’était mon oncle mais tellement plus que ça, et j’ai réussi, il m’a fallut du temps mais tout à coulé de source. Du coup j’ai voulu m’éloigner au plus possible de ce qui pouvait me toucher, et on me dit que j’ai fait tout le contraire…


Tchou il lui parlait beaucoup quand même. Mais bon, elle faisait parti de l’équipe des pompom girl, elle devait avoir connaissance de certaines choses elle aussi. Bref il voulait arrêter le sérieux un peu, pour dire une connerie.

Bah je m’en fous tant pis pour eux, je finirais complètement cinglés dans ma chambre d’étudiant, entrain de tourner en rond pour comprendre le pourquoi du comment.

Il se mettait à rire, s’imaginant en Howard Hugues, devenant dingue à cause de ses pensées. Bref ils parlaient aussi de choses différentes comme de l’amour, et là c’était tout aussi compliqué pour lui, mais il finissait par en prendre une certaine distance.

Je sais pas, enfin si on a faillit se remettre ensemble, enfin non, on essayait d’être ami, et ça n’a pas marché, bref maintenant j’ai joué avec d’autres filles, elle avec d’autres mecs, et on est plus capable de se parler.

Il riait de la bourde qu’il avait fait, forcément elle n’avait pas le choix pour lui répondre, forcément il avait voulu dire cherche, mais pas grave il aimait bien sa réponse. C’est vrai elle pouvait tomber amoureuse le lendemain , et vivre sa belle histoire. Après tout lui c’était en allant au lycée, il l’avait vu et jamais plus elle n’avait quitté ses rêves…C’est marrant la vie parfois.

Ecoutes je te le souhaite, et si il a une sœur penses à moi…l’amour au final je me demande si j’y crois encore. Non mais et si peyton n’avait été qu’une illusion tout au long de ses années. Ou alors la bonne vieille théorie de l’amour ça dure un temps pas toute une vie, dans ce cas pour moi c’est fini et j’ai pris la bonne décision.
Bah tu sais quoi c’est compliqué la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Jeu 4 Fév - 17:31


xXx


« T’es prête à affronter brooke et ses ongles archi manucurés ? »
« Même pas peur ! »

Fis-je en rigolant de bon cœur. Non franchement Brooke ne me faisait pas peur du tout ! Surtout qu’on se connaissait bien toutes les deux donc, même si je savais qu’elle avait beaucoup de caractère, je savais aussi qu’elle me faisait confiance donc voila quoi. Et puis je trouvais normal de ne pas avoir d’un seul ami dans ma vie. Max avait beau être ma best à qui je racontais toute ma vie, j’avais aussi d’autres amis et je savais qu’elle avait, de son côté, de bons potes aussi. Après tout on avait aussi besoin des autres pour avancer quoi ! Logique ! En tout cas c’était ma vérité à moi x)

« Non mais je le ferais pas hein, mais des fois t’as pas envie de ça, de les frapper, ou je sais pas moi d’arracher la tête des gens qui te saoulent. Bon bah je le penserais fort je ne le ferais jamais normalement. Ce qui m’ennuie c’est que visiblement ils ont vu quelque choses que je n’arrive pas du tout à comprendre, je ne vois pas en quoi un mec avec une comète est un truc si évident dans ma vie. Tu vois moi qui pensais qu’en prenant un tel sujet, je parlerais de tout sauf de ma vie. Je pensais avoir fait le plus dur en parlant de la mort du père de lili, Keith, c’était mon oncle mais tellement plus que ça, et j’ai réussi, il m’a fallut du temps mais tout à coulé de source. Du coup j’ai voulu m’éloigner au plus possible de ce qui pouvait me toucher, et on me dit que j’ai fait tout le contraire… »
« Tout simplement parce que c’est dans la nature humaine de vouloir attendre toute sa vie que quelque chose arrive donc tu prends un sujet dans lequel je pense qu’on peut tous se reconnaitre. Soit on attend cette comète, soit on vit notre vie. Je pense qu’on peut tous se retrouver dans ce sujet alors les gens t’y voient aussi tout simplement. »

Après je ne connaissais pas forcément assez bien sa vie pour savoir que, oui, il y avait des grandes coïncidences entre son sujet et sa propre vie mais, comme je venais de lui dire, je pensais réellement que tout le monde pouvait se reconnaitre dans son livre. C’était aussi pour cela que, selon moi, il pouvait réellement plaire au public. En tout cas moi j’avais hâte de pouvoir le lire ! *_*

« Bah je m’en fous tant pis pour eux, je finirais complètement cinglés dans ma chambre d’étudiant, entrain de tourner en rond pour comprendre le pourquoi du comment. »
« T’inquiètes je viendrais t’apporter à manger pour que tu survives ! »

Oui oui j’étais grand seigneur mais, ça, tout le monde le savait ! x) Enfin le sujet n’est pas là comme on parlait des histoires d’amour de Lucas maintenant et que j’avais du mal à comprendre l’histoire avec son amie qu’il avait aimé.

« Je sais pas, enfin si on a faillit se remettre ensemble, enfin non, on essayait d’être ami, et ça n’a pas marché, bref maintenant j’ai joué avec d’autres filles, elle avec d’autres mecs, et on est plus capable de se parler. »
« Ah oui carrément… »

Forcément ça aidait pas c’était clair ! Je ne savais pas trop quoi dire sur ce sujet comme je n’avais jamais particulièrement été douée pour parler amour aussi je me contentais de penser que je n’aimerais pas me prendre autant la tête que lui sur ce genre de sujet tiens !

« Ecoutes je te le souhaite, et si il a une sœur penses à moi…l’amour au final je me demande si j’y crois encore. Non mais et si Peyton n’avait été qu’une illusion tout au long de ses années. Ou alors la bonne vieille théorie de l’amour ça dure un temps pas toute une vie, dans ce cas pour moi c’est fini et j’ai pris la bonne décision. Bah tu sais quoi c’est compliqué la vie. »
« Ah ça c’est pas nouveau !! Mais je pense que tu devrais moins te prendre la tête ; Vis ta vie tout simplement et tu verras bien si vous arrivez à vous reparler ou a vous remettre ensemble. Si ce n’est pas le cas et bah tu trouveras une autre jeune femme tout aussi charmante ! L’amour c’est surtout fait pour être heureux après tout ! »

Et non pas se prendre la tête pendant des années dessus. Certes c’était aussi douloureux mais, avant tout, ça devait être beau et je n’étais pas sure qu’une relation puisse se construire sur une ancienne douleur. Pouvait on oublier ? Moi perso je n’oubliais jamais ! Donc j’en serais bien incapable…


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Mar 16 Fév - 0:10

Mon dieu t’as pas peur de brooke, oh là, toi t’es une warrior, tu sais elle a quand même une sacré droite.

Il riait de bon cœur avec elle, et ces derniers temps faut dire que c’était assez rare tout de même. Il avait commencé à parler de son premier livre avec max, et elle avait été de bon conseil, bon il avait fallu qu’il lui renvoie un sms avec son numéro de portable parce qu’elle l’avait perdue, mais bon connaissant l’énergumène qu’était cette jeune femme, ce n’était pas étonnant et ça avait même amusé le jeune homme. Il s’entendait bien avec elle, c’était simple, et visiblement c’était simple aussi avec mayra, elle était différente moins tête en l’air, pas comme max, mais elle était sympa aussi. Alors toutes les pompom girls n’étaient pas cinglées, y’en avait aussi des saines de corps et d’esprit qui n’aurait pas envie de le poursuivre et de lui faire payer chacun de ses faux pas.
Avec mayra il semblait avoir trouvé le bon interlocuteur pour parler de son roman un peu spécial. Elle lui faisait comprendre des détails qu’il ne voyait pas forcément, elle parlait bien et ça lui plaisait.


Belle analyse mademoiselle, tu sais que si ta carrière de photographe démarre pas, tu pourras te recycler en prof de littérature. Ma copine, bah tu la connais c’est haley, elle veut devenir prof de lycée. C’est sa passion, ses futurs élèves auront de la chance. Elle est douée…

Il aurait eu l’air malin à tourner en rond dans sa piaule pour savoir quoi faire, non mais c’est vrai…Le pire c’était qu’il avait plus ou moins commencé à le faire, il avait passé un temps fou à essayé de comprendre, et il le savait plus il essayait de chercher, plus il s’obstinait moins il y voyait clair.

Oh ouais à manger et à boire, tu vérifieras que je reste un minimum censé aussi.

C’était marrant mais à chaque fois qu’il parlait de son histoire avec peyton tout le monde semblait plus ou moins sur le cul. En tout cas ils n’y comprenaient généralement pas grand-chose. Non mais je rassure tout le monde lui non plus il ne comprenait pas tout. Alors il parlait plus ou moins de ce qu’il connaissait en amour, et à dire vrai, il n’y connaissait pas grand-chose, et le peu qu’il connaissait il le mélangeait sans rien y comprendre. Mais la conversation restait plaisante. Et comme toujours elle semblait de bon conseils.

Ouais je sais être heureux, on a réussi dans le temps. Mais ça n’a jamais été simple, elle était la petite amie de mon demi crétin de frère, je ne voyais qu’elle. Elle a fini par s’intéresser à moi mais elle a eu peur ça ne marchait pas, elle s’est tourné vers un autre type, un pote à moi. Et moi j’ai commencé à voir une jolie brooke qui avait changée, après peyton est revenue vers moi j’ai hésité, ça a provoqué une guerre entre les filles. Et au bout d’un certain temps je l’ai demandé en mariage encore une fois elle a eu peur.


Non mais franchement, elle n’était pas simple leur histoire, et dire qu’après ça elle ne croyait plus à l’amour, et qu’il avait surtout multiplié les conquêtes d’un soir c’était assez normal après tout…

Non mais franchement je pouvais pas faire plus compliqué je crois. Parfois elle me manque, c’était pas qu’une fille que j’aimais c’était aussi mon amie, ça a été dur de passer à autre chose.

Enfin on verra bien… et sinon quoi de beau à raconter jolie demoiselle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Dim 21 Fév - 0:20


xXx


« Mon dieu t’as pas peur de brooke, oh là, toi t’es une warrior, tu sais elle a quand même une sacré droite. »
« Elle a surtout un sacré déhanchement ! »

Bah oui j'étais Coyott Girl avec Brooke alors je savais bien que la jeune femme avait son caractère, une sacrée droite -un client s'en souviendrait toute sa vie après avoir eut la mauvaise idée de lui mettre la main aux fesses xD- mais je savais aussi qu'elle avait un p*tain de déhanché la miss. Quand on dansait ensemble sur le bar il y avait de l'ambiance et franchement j'adorais Brooke. Elle était franche et brute de décoffrage tout comme moi aussi je ne pouvais que m'entendre avec elle et, non, je n'avais pas du tout peur. Au contraire. Je me disais qu'on ferait une sacré équipe autour de Lucas en fait. La jeune femme semblait surtout s'entourer de jeunes femmes de caractère mais je n'allais pas lui reprocher. Il faisait parti des jeunes hommes qu'on préférait protéger pour qu'il ne leur arrive rien et ça ne me dérangeait pas du tout. En attendant on était parti à parler de son roman maintenant et je devais avouer que j'étais intéresse. Apparemment tout le monde trouvait qu'il parlait de son histoire mais moi je me contentais de penser qu'on pouvait tous trouver un bout de notre vie dans un livre contemporain donc j'haussais les épaules en donnant mon avis.

« Belle analyse mademoiselle, tu sais que si ta carrière de photographe démarre pas, tu pourras te recycler en prof de littérature. Ma copine, bah tu la connais c’est Haley, elle veut devenir prof de lycée. C’est sa passion, ses futurs élèves auront de la chance. Elle est douée… »
« Je me doute ! Et je vais rester photographe ! Ça me va très bien ! x) »

Je ne me voyais pas du tout professeur de littérature. Là j'avais ma propre version des choses mais je n'étais pas vraiment sure d'être une jeune femme assez sage et surtout réfléchie pour pouvoir parler sereinement de tout sujet. Après tout je n'étais pas vraiment le genre de femmes hyper appréciées par tout le monde comme je disais toujours ce que je pensais et surtout que je réfléchissais peu avant d'agir. Bref... Photographe me convenait très bien et j'espérais bien que je pourrais trouver du boulot dans cette branche d'ailleurs !!!

Le sujet dévia sur son histoire avec Peyton et je croyais comprendre que cela était très compliqué. Le pauvre. Moi je m'étais rarement pris la tête sur mes histoires d'amour alors je n'étais pas sure d'être forcément de bons conseils mais il y avait une chose dont j'étais sure : Il fallait vivre sa vie et profiter de l'instant présent !!! Il ne fallait pas avoir de regrets et continuer d'avancer.

« Ouais je sais être heureux, on a réussi dans le temps. Mais ça n’a jamais été simple, elle était la petite amie de mon demi crétin de frère, je ne voyais qu’elle. Elle a fini par s’intéresser à moi mais elle a eu peur ça ne marchait pas, elle s’est tourné vers un autre type, un pote à moi. Et moi j’ai commencé à voir une jolie brooke qui avait changée, après peyton est revenue vers moi j’ai hésité, ça a provoqué une guerre entre les filles. Et au bout d’un certain temps je l’ai demandé en mariage encore une fois elle a eut peur. »
« C'est étrange qu'elle ait aussi peur pour une histoire d'amour. Je peux comprendre qu'on ait peur de voir mourir une personne qu'on aime mais pas de vivre tout simplement. Il ne faut pas oublier que l'amour est censé rendre heureux en premier. Peut être a t'elle encore besoin de grandir pour voir cela. »

Après je ne connaissais pas l'histoire de Peyton donc je pouvais très bien me tromper totalement mais je pensais qu'elle avait surement des trucs à régler dans sa vie privée avant de pouvoir être réellement heureuse car elle semblait avoir peur de tout et je trouvais cela... "étrange".

« Non mais franchement je pouvais pas faire plus compliqué je crois. Parfois elle me manque, c’était pas qu’une fille que j’aimais c’était aussi mon amie, ça a été dur de passer à autre chose. Enfin on verra bien… et sinon quoi de beau à raconter jolie demoiselle ? »
« Bah pas grand chose écoutes... J'ai plus que quelques pages pour mon mémoire et après j'espère qu'on me validera pour que je rentre dans la vie active !!! Pour le reste c'est la même... Petite vie pépère. Je pense aller voir mon père sous peu d'ailleurs. »

Il avait encore pas mal de travaux à faire faire sur la maison après le tremblement hélas. Un petit frisson me parcourut en sentant le soleil qui venait de disparaitre.

« Le soleil est en train de se cacher donc on devrait se rentrer avant de chopper froid. »


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Sam 6 Mar - 21:55

Il parlait de tout et de rien avec la demoiselle, il aimait passer le temps avec elle, et puis ça lui faisait du bien, pour une fois il n’avait pas l’impression d’être draguée par une groupie ou juste une demoiselle voulant vérifier les rumeurs, ni une accro du basket lui parlant statistique sportive dans le but ou de l’impressionner ou de l’engueuler si il n’avait pas assuré pendant un match. La conversation s’enchainait et les sujets étaient aussi divers et variés que possible. D’abord il parlait de brooke, elles étaient amies, lui par contre il se demandait si ce lien existait encore entre eux. Non mais c’est vrai, ils avaient eu une histoire de couple qui avait dégénéré, il avait tenté de rester son ami, enfin de le redevenir, finalement elle en voulait plus à peyton qu’a lui. Bon il était un peu la raison du clash entre les deux meilleures amies de toujours. Bon depuis le retour de brooke parmi eux à los angeles, il avait bien essayé d’arranger les choses, tout du moins d’être en bon termes avec elle, et ce n’était pas tous les jours facile. Il y avait une certaine distance entre eux, et il avait beau ramer visiblement l’espace à combler restait immense. Ils s’étaient même pris la tête en parlant de peyton justement. Elles avaient fini par se réconcilier toutes les deux, et de ça au moins il était content, ruiner leurs histoires à elles deux lui faisait de la peine, il n’avait jamais voulu se mettre entres elles, et qu’elles passent outre ce clash ce n’était pas plus mal.
Parler de peyton c’était somme toute logique pour lui, leurs vies étaient comme des fils qui ne cessaient de se croiser de se toucher, et de tisser une toile pas sans accroc malheureusement. En même temps comme disait l’autre la vie n’était pas un long fleuve tranquille. Ils avaient grandis l’un et l’autre, leurs affrontements leurs déceptions les avaient fait changer et maintenant étaient ils capable de cohabiter ensemble, de se retrouver où le bon temps qu’ils avaient pris chacun de leurs côté les avaient juste emmené si loin l’u n de l’autre que ce n’était plus la peine de revenir proche l’un de l’autre car cela ne servirait plus à rien.

Lucas continuait à parler de tout avec la demoiselle, il s’intéressait à sa vie, il n’avait pas envie de ne faire que parler de lui, ou se perdre dans ses pensées. Il lui parlait de son mémoire, elle était proche de l’entrée dans la vie active, c’était intéressant ça aussi.


Parfois j’ai hâte d’entrer dans la vie active, et d’autre fois j’aime bien le petit confort de ma vie d’étudiant c’est classe aussi ça.
Tu ne le vois pas souvent ton père ?


Ils parlaient tellement tous les deux, qu’il ne s’était même pas rendu compte que le soleil était parti ce caché, il ne ressentait pas vraiment le froid sur sa peau. Il hochait la tête en entendant la requête de la demoiselle. Elle semblait avoir un peu froid, et elle avait raison de vouloir bouger. Il se levait promptement, et tendait la main pour aider la jeune femme à se mettre debout elle aussi. D’un geste de la main, il chassait les brins d’herbe qui avait pu se coller sur son pantalon, non il n’était pas une fashion victim, mais aller ramener à sa mère un jean avec des taches d’herbes à laver, vous allez voir comment vous serez reçu. Ils avançaient tous les deux pour passer la porte et rentrer dans le bâtiment.

Tu vas faire quoi là, t’as cours ?

Il lui avait tenu la porte le temps qu’elle passe à l’intérieur, et il se demandait ce qu’elle allait faire, si elle partait de suite où si ils avaient encore 5 minutes à passer ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Jeu 1 Avr - 4:01


xXx


« Parfois j’ai hâte d’entrer dans la vie active, et d’autre fois j’aime bien le petit confort de ma vie d’étudiant c’est classe aussi ça. Tu ne le vois pas souvent ton père ? »
« Bah je suis de Seattle à la base et il y est toujours donc je le vois une fois par mois max. Je n’ai pas toujours les sous pour faire le trajet jusque là-bas. »

J’avais le permis mais je n’avais pas la voiture donc il fallait que je fasse le trajet généralement en avion car c’était le plus rapide mais pas forcément le moins cher. Sauf si je m’y prenais à l’avance et je n’étais pas encore une fille super douée pour l’organisation donc quand je me disais : « Tiens j’irais bien voir papa… » mes finances me rappelaient souvent qu’en fait j’allais prendre les billets pour y aller le mois prochain car je ne risquais pas de faire mieux. x). Du coup je ne voyais pas mon père tant que ça. Bon certes une fois par mois c’était déjà très bien mais nous étions vraiment très proches tous les deux aussi je trouvais cela trop peu personnellement. J’aurais aimé pouvoir profiter de sa présence dès que j’en avais envie. Je racontais tout à mon père donc ça me manquait un peu ici même si j’avais Max et Loreleï pour pouvoir m’écouter quand j’en avais besoin….

Le soleil se cachant il faisait largement plus froid soudainement aussi je frissonnais et proposais à Lucas de rentrer. Et puis j’avais cours moi… Enfin cours… Il fallait que j’aille voir mon prof pour ma soutenance quoi donc autant que j’y aille maintenant car, à force de discuter, j’allais le rater et cela allait franchement me gonfler ! U.U

« Tu vas faire quoi là, t’as cours ? »
« Je vois aller voir mon prof pour ma soutenance ! De toute façon on se revoit rapidement pour notre journée plage !! Bon allez… Bonne fin de semaine ! »

Sur ce je l’embrassais sur la joue avant de partir rapidement vers la salle de mon prof. Oui oui j'aurais pu y aller tranquillement mais je courrais tout le temps. Habitude.... Déjà j'étais restée longtemps inactive avec Lucas donc il ne fallait pas croire que cela allait durer plus longtemps avec moi... En attendant j'étais bien contente de cette rencontre car ce mec était vraiment adorable ! Un super pote...

xXx
END
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un doux Soleil sur ma Peau   Aujourd'hui à 0:59

Revenir en haut Aller en bas
 

Un doux Soleil sur ma Peau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Terminés-