Partagez | 
 

 ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Mer 17 Déc - 22:15

Non il ne la laissera pas partir, il ne pouvait pas s’imaginer finir cette nuit sans cette femme près de lui, il voulait la sentir, la ressentir encore une fois, il savait déjà que l’après serait plus dur, il avait beau aimer quelqu’un d’autre, il avait beau ressentir un truc fou pour une autre brune, il aimait toujours sarah, plus aussi fort qu’avant mais la perdre même au bout d’un an, c’était dur, c’était perdre une part de lui. Il n’avait pas fait grand cas du t-shirt, il retenait sarah dès qu’il le pouvait, au fond de lui il avait toujours un peu peur, qu’elle s’éloigne, qu’elle parte encore une fois. Alors au cas où même si elle semblait décidée à rester il la gardait près de lui, il laissait sa main se crisper sur sa peau, sur on shorty sur tout ce qui pouvait empêcher la jeune femme de partir en courant, il avait peur qu’elle réalise que finalement elle n’avait pas envie de lui, et si jamais elle était prise d’un grain de folie, qu’elle reprenait raison et qu’elle arrêtait ses mains sur le torse de yaman, si elle plongeait son regard bleu azur dans le sien , ce regard qu’il ne lâchait plus, si elle se mettait à lui dire, yaman nous deux c’est une erreur, je dois partir, je n’aurais pas du revenir près de toi, j’avais raison la dernière fois. Il redoutait ce moment là, celui ou sarah lui dirait non en fait je ne ressens rien pour toi, je vais voir ailleurs. En la gardant contre lui, en laissant ses mains courir sur son dos, il se rendait compte que cette demoiselle à la peau si douce, à la senteur enivrante, elle était la seule femme qui l’avait réellement fait souffrir à un point inimaginable, et pourtant cette nuit c’est dans ses bras qu’il se perdait, et il le faisait avec plaisir, la moindre interruption supplémentaire pourrait le rendre dingue. Il avait besoin de laisser sa bouche contre la sienne, de mêler son souffle au sien. Il ne pouvait respirer qu’au contact de ses lèvres. Il ne pouvait pas la laisser partir, il devait agir, il n’avait plus d’hésitation, et il lui semblait que la jeune femme n’en avait pas à son égard.

Il ne faisait plus que la dévorer du regard maintenant, non ses mains plus audacieuses s’étaient d’abord agrippées au shorty mais yaman n’avait pas su se contrôler. Il s’en voulait sans s’en vouloir, après tout c’était en grande partie à cause de sarah, elle le rendait dingue avec son souffle, avec ses mains le caressant, il n’avait plus l’habitude qu’on le touche comme ça, qu’on lui prouve qu’il était désirable. Oui il se la jouait midinette, mais c’est devenu une habitude pour toi lecteur, yaman lui si confiant, lui qui pouvait affronter n’importe quel danseur en Battle, il se retrouvait si hésitant en ce qui concerne les sentiments. Par contre pour ce qui est du désir qu’elle faisait naitre en lui, ça il ne pouvait en douter, il était plus que présent. Il ne voulait rien gâcher de ce moment, et il laissait sa main coquine venir faire du bien à la jeune femme. Il s’en fichait bien que le jeu entre eux se borne à ça, il voulait la voir se perdre dans les plaisirs qu’il suscitait en elle. Il désirait voir les jolis yeux bleus de sarah s’embrumer de délices. Il ne ressentait pas la pression, non il se laissait aller tout comme elle, il avait juste envie de disparaître avec elle dans une abime de plaisir, d’être ailleurs mais pas sans elle. Il laissait sa main cajoler le paradis lieux de tous les plaisirs de la jeune femme, il prenait un grand soin pour l’emmener le plus haut possible, il voulait la faire chavirer, lui offrir cette petite pause, il ne savait pas si elle avait besoin de cette pause mais lui il avait besoin de lui offrir, et il avait besoin de se donner à elle pour ne plus penser. Sa main devenait de plus en plus audacieuse, elle allait de plus en plus loin, et les mains de sarah se crispant sur sa peau ne faisait que l’inciter à agir de plus en plus, il ressentait le plaisir qu’elle prenait, et quand sa bouche ne prenait pas d’assaut celle de sarah, il ne pouvait effacer le sourire qui prenait place sur son visage. Il se sentait si bien, il ne pensait pas pouvoir aller plus loin, quand soudain la jeune femme attrapa son bras pour doucement le faire arrêter sa délicieuse torture, il se laissait guider, plongeant de nouveau ses yeux dans l’azur des yeux de sarah, il pouvait y lire la malice et l’envie. Il se demandait bien pourquoi elle l’avait arrêté en si bon chemin, il voulait continuer lui, pourquoi elle le privait de son occupation favorite, il allait se mettre à bouder, il aimait caresser la joue de la jeune femme, la regarder mais ça il pouvait le faire après, il se montrerait tendre et câlin après avoir assouvis le moindre de ses désirs, après avoir calmé les pulsions qu’elle avait fait naître en lui. Il ne se doutait pas une seule seconde de ce qu’elle allait lui faire subir. Il sentait son souffle le parcourir, c’était si doux mais si frustrant, elle faisait monter la pression avec lenteur, c’était à la fois palpitant et à la fois horriblement frustrant. Elle provoquait en lui l’envie de faire durer cette torture infligée par sa douce et l’envie presque violente en lui de passer aux choses sérieuses, de reprendre le pouvoir sur elle, et de la toucher, d’assouvir ses moindres envies. Bon il tentait de contenir ses ardeurs, de retrouver un peu le calme qui le permettrait d’emmener la jeune femme dans la brume qui les rendrait juste bien sans soucis. Il était allongé sur le dos, pouvant à loisir observer le corps de la jeune femme, il se délectait de ses formes, de ses courbes avantageuses, il ne ratait pas une parcelle de son corps, il ne délaissait pas un seul de ses gestes, il avait besoin de voir, de savoir, d’essayer d’imaginer ce qu’elle avait en tête ce qu’elle allait faire, et puis ses yeux il était comme envouté par l’azur de ses yeux, il la retrouvait pour une fois et elle était bien plus audacieuse qu’avant. Il se relève un peu sur ses avants bras pour ne pas la perdre des yeux, il suivait chacun de ses gestes, c’est qu’il avait envie d’un autre baiser lui maintenant, même un smack si léger, mais non elle préférait le rendre dingue en soufflant ainsi sur lui, même si il fermait les yeux en la sentant se rapprocher de son paradis, il ne perdait pas une miette du parcours de la jeune femme. Il sentait ses mains agripper son boxer et le faire glisser doucement. Il la sent effleurer de son souffle chaud son anatomie très en forme, il se laisse tomber sur le lit, rien que ce petit geste, ce petit rien, venait de le faire frémir jusque dans sa colonne vertébrale. Elle s’allongeait de nouveau sur lui, il la sentait si proche et si lointaine en même temps, il s’empressait de poser de nouveau les mains sur ce corps qui en 5 minutes lui avait manqué de façon déraisonnable. Il avait besoin de toucher sa peau, de caresser ce corps qui se faisait un peu plus luisant au fur et à mesure que leurs corps se frôlaient dans un désir croissant de ne faire qu’un. Malgré cette envie que ni l’un ni l’autre ne pouvait refreiner, elle prenait encore le temps de le faire languir, maintenant qu’elle lui redonnait ses lèvres, maintenant qu’il pouvait de nouveau l’embrasser, laisser sa langue danser en symbiose avec celle de sa danseuse, elle le privait d’un contact essentiel celui de son corps collé au sien, pourtant il aurait voulu que sa poitrine frôle de nouveau son torse qu’il puisse se fondre contre elle, avant de faire unir leur corps. Oui mais elle avait un tout autre programme en tête, et autant dire qu’il ne déplaisait pas au danseur. Il avait senti la main de sarah glisser au fur et à mesure que son baiser prenait de l’ardeur. Yaman dû mettre fin un instant à ce baiser, juste le temps de garder prisonnière la lèvre de la jeune femme, juste un instant, il pouvait assagir ses lèvres et sa langue le temps qu’il s’habitue à cette main s’acharnant à lui faire du bien. Ce n’était pas la première fois qu’une main s’emparait de son anatomie de la sorte, mais elle avait le don de le rendre fou, il en avait le souffle coupé, il essayait de retrouver un rythme normal, mais elle devait se rendre compte de l’effet que ça produisait sur lui, parce qu’elle continuait avec ferveur sa douce torture. Il fallait absolument qu’il la stoppe dans son élan, oui il s’envolerait loin mais pas de cette façon là, pas maintenant. Elle le rendait fou avec sa main, il allait tenter de la freiner un peu, en lui donnant un baiser sauvage, brusque, un baiser fou qui ne pourrait pas masquer l’état dans lequel il se trouvait par sa faute. Ses mains après une belle pause au creux de ses reins remontaient doucement le long de son dos, oui mais là jeune femme venait de faire un nouveau mouvement sur son paradis, alors si il tentait encore de retarder ce baiser, de laisser croire qu’il maitrisait encore chacun de ses gestes, non pour une minute ou deux il abandonne, il remonte rapidement une main jusqu'à la nuque pour lui imprimer une pression, il libère sa lèvre mais juste une petite seconde le temps d’éloigner sa bouche comme pour mieux revenir. Il lui offrait maintenant un baiser un peu désordonné et fougueux celui qu’il avait essayé de retarder depuis le moment où elle avait posée ses mains de la sorte sur lui. Il se laissait emporter dans un détour de plus en plus brumeux, il se donnait à elle dans un baiser, là elle ne pouvait que comprendre qu’il avait envie d’elle, et qu’il ne laisserait plus aucune interruption venir le déranger. Il ne met fin a ce baiser fou que pour reprendre son souffle, il ne pouvait plus faire marche arrière pour prendre encore son temps, non il voulait toujours lui offrir le meilleur de leurs nuits passées ensemble, en prenant son temps mais il n’avait qu’une envie faire s’unir leurs corps pour lui offrir une pause, un bien être qui ne durerait que quelques secondes, juste le temps de prendre conscience du plaisir qui venait de l’envahir à ce moment précis avant d’en vouloir plus pour aller plus haut.

Il devait agir, empêcher la jeune femme de continuer à le caresser de la sorte sinon il allait se consumer de l’intérieur sans l’emmener avec lui. IL attrape la main de sarah, pas violement non mais assez fermement pour qu’elle arrête ce qu’elle faisait, elle n’était pas plus surprise que ça ou tout du moins lui n’avait rien vu. Il gardait sa main prisonnière, et d’un léger mouvement il inverse leur position, elle se trouvait sous lui, comme à sa merci sauf qu’elle ne voulait pas se sauver, non elle avait tout autant que lui envie de la suite. Il gardait toujours cette main, il récupérait peu à peu sa respiration, il tentait de calmer son ardeur mais c’était impossible passer à l’étape supérieur devenez inévitable. Il laisse la main de sarah prendre place sur la nuque du jeune homme, ses doigts effleure lentement son bras, il prenait toujours une multitude d’attention pour elle. Sa main continue lentement son chemin sur le corps, sur la peau si douce de la danseuse, pendant ce temps là, il lui donnait un nouveau baiser, moins fougueux et intense que le précédent, mais tout en langueur et passionné. Leurs peaux se frôlaient, leurs paradis aussi, ils étaient si proches, ils auraient pu s’unir de la sorte sans le vouloir, sans en prendre réellement conscience, mais yaman avait encore assez d’esprit pour faire de ce moment un événement unique et intense. Sa main coquine mais qui se faisait toute douce, il la crispe légèrement sur la cuisse de sarah, il la force à se replier un peu doucement mais fermement. Et puis il abandonne les lèvres de la danseuse, juste le temps de l’observer en ce moment précis. Il donne d’un coup de rein assez puissant pour faire s’unir leur corps, puis il reste là, il avait gardait les yeux bien ouvert pour voir l’expression de sarah au moment précis ou il mettrait fin à cette souffrance de son corps loin du sien. Il ne bougeait plus d’un cil, il devait se calmer car rien que ce geste rien que ce mouvement de bassin, certes rapide et fort, l’avait emmener très haut, il devait retrouver ces esprits avant d’imprimer à son corps un mouvement d’abords lent et doux pour faire ressentir à sarah tout ce qu’il éprouvait pour lui. Est-ce qu’elle était comme lui, à la fois impatiente de reprendre cette danse sensuelle et intense et à la fois suppliant son cœur de cogner moins fort, implorant à sa respiration de reprendre, parce que l’apnée ça n’aide pas, est ce que comme lui elle ne s’était jamais senti aussi bien et faisant son possible pour que ce sentiment dure très longtemps, ou tout du moins le plus longtemps possible, tant que son corps le permettrait…
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Ven 19 Déc - 3:45

Il voulait lui offrir une pause en laissant sa main agir de la sorte? Sarah n'appellerait pas vraiment ça une pause elle, nan bien au contraire, il était entrain de la rendre dingue, et c'était en continue! Aucun répit pour la danseuse, qui du prendre sur elle comme jamais pour le stopper, pour faire que cette torture au goût de luxure cesse, alors qu'elle n'en avait pas réellement envie... Seulement à force de se laisser faire de la sorte, elle pourrait partir, sans lui, et ça elle le désirait encore moins... Se fut donc seulement en se rendant compte de cela qu'elle trouva un minimum de force pour aller chercher la main du breakeur et la ramener doucement vers son visage, juste à côté plus précisément afin qu'il prenne appui sur le matelas, alors qu'elle, elle prenait appuie sur lui... Appuyant doucement sur ses pecs, pour que les rôles s'échangent une nouvelle fois, et qu'elle prenne alors le dessus... Elle recommença doucement, s'occupant seulement de retourner sur ses lèvres, lui offrant un baiser dans lequel transcrivait toute la folie qu'il venait de faire naître en elle... D'ailleurs elle l'avait tellement rendu dingue, qu'il ne pouvait en être autrement que ça, que le fait qu'elle soit entrain de descendre lentement le long de son corps, laissant son souffle chaud parcourir chaque chemin que pouvait dessiner ses muscles, laissant ses lèvres et sa langue le gouter à plusieurs reprises... Il fallait qu'elle le libère de ce dernier vêtement, et se fut tout en langueur qu'elle s'en occupa, laissant tous ses gestes se faire avec grâce, en douceur, avant de revenir chercher ses lèvres une nouvelle fois... Ses mains avaient élu domicile en divers endroits, l'une d'elle remontant sur ce pec ou elle prit doucement appui afin de surélever imperceptiblement son bassin et laisser ainsi sa seconde main aller flatter comme il se doit le danseur... Oui elle se vengeait, mais en même temps c'est le but même des préliminaire nan? Rendre dingue son partenaire pour qu'il se venge ensuite et fasse en sorte de vous rendre encore plus dingue, jusqu'à ce que l'un d'eux craque et passe à la vitesse supérieur.... Elle aurait put craquer elle là, elle avait la position idéale, mais pourtant de l'entendre soupirer de la sorte, de sentir cette maint qui venait de venait faire pression sur sa nuque alors qu'il avait fait captive ses lèvres entre les siennes, ne pouvait que lui donner envie de continuer ce qu'elle faisait... Elle lui rendait dingue, mais elle se rendait aussi dingue que lui, calquant son rythme cardiaque sur le sien, alors qu'il ne faisait que caresser son dos, respirant avec autant de mal que lui, alors que c'était elle qui était entrain de le torturer, laisser des soupirs de plaisir s'échapper en entendant les siens... Elle avait l'impression d'être en symbiose avec lui tellement tout ce qu'elle lui faisait ressentir en cette instant, tellement l'état dans lequel elle était entrain de la mettre, était semblable au sien en cet instant... Elle n'aspirait plus qu'à ce qu'il la possède, que leur corps ne fassent plus qu'un, mais pourtant elle continuer de lui faire plaisir, comme si ses gestes se faisaient sans qu'elle ne puisse y changer quoi que ce soit... Elle aurait pu continuer ainsi encore longtemps, cherchant seulement à l'amener au bout de ses limites, et il semblerait que se soit justement le cas... Le danseur venait d'attraper le poignet de Sarah pour faire en sorte qu'elle mette fin à sa torture... Étrangement elle ne put réprimer ce sourire qui venait de se dessiner doucement sur ses lèvres, comme pour montrer la fierté qu'elle portait à le mettre dans cet état, alors qu'elle se sentait tourner encore une fois... Elle savait très bien ce qui allait suivre, et à vrai dire elle n'attendait que ça, c'est pourquoi son sourire s'effaça doucement, pour laissait place à un visage empli d'envie, de désir, laissant ses dent meurtrit doucement sa propre lèvre, avant que les lèvres de Yaman ne les réclament, histoire de les soigner un peu de la légère douleur qu'elle s'était imposée... Il se montrait doux dans cet échange, et elle n'allait pas s'en plaindre, c'était comme s'il cherchait à les apaiser un peu avant de commencer leur danse... Mais il ne fallait pas trop attendre, en tous cas, la danseuse ne pouvait plus attendre, elle voulait le sentir se mouvoir en elle, et cette main qu'il laissait glisser sur son corps pour rejoindre sa cuisse, n'aidait en rien à ce qu'elle voit les choses autrement... Elle le connaissait, oui ça faisait longtemps, très longtemps même qu'ils ne s'étaient pas adonnés à ce genre de sport tout les deux, mais les gestes restent les même, et elle savait très ce que cette main qui se crispe sur sa cuisse signifiait... Elle avait beau en être consciente de ça, sa réaction n'en fut pas moins forte lorsque l'inévitable arriva... Il venait d'unir leur corps, tout en puissance, laissant alors toute la frustration, l'envie, le désir, la passion accumulée jusqu'à maintenant s'échapper de leurs corps soudés, que ce soit par leurs gémissement difficilement étouffés, ou encore leurs mains qui venaient de s'agripper à l'autre comme si leur vie en dépendait... Le turc ne put non plus rater le fait que la danseuse venait de se courber sous la puissance de son geste, laissant alors son visage partir vers l'arrière alors qu'elle venait de fermer les yeux cherchant à retenir toutes ces sensations qui la consumaient toujours plus... Sa main qu'elle avait précédemment posé sur sa nuque, puis resserrer comme pour chercher un point d'attache afin de rester dans ce monde encore un peu, venait de descendre doucement sur ses épaules, alors qu'elle lui offrait son cou tout déployé... Il ne bougeait, il n'avait fait aucun autre mouvement après cette entrée en matière, pourtant la danseuse était essoufflée comme si leurs danse venait de prendre fin... Il venait de lui coupé le souffle tout en la laissant soupirante de plaisir, oui contraste très peu réaliste, mais c'était pourtant l'impression qu'elle avait... Ne plus pouvoir respirer tant qu'ils ne danseraient pas ensemble, tout en restant cette nan au souffle plus que saccadé qui semblait se trouver à bout de force... Pourtant il n'en était rien, ses forces ne la lâcherait que lorsqu'ils seraient partis tous deux dans un autres monde, sans ça elle resterait là, à s'accrocher à lui comme elle le pouvait, laissant ses mains lui faire savoir qu'il fallait qu'il danse, qu'elle voulait qu'il danse avec elle, en elle... Oui ses mains avait parcouru tous son dos sous de franches caresse, après avoir ramener son visage en face du sien, pour kidnapper ses lèvres une nouvelle fois, pour appuyer gentiment sur son fessier musclé histoire qu'il comprenne vraiment bien qu'il pouvait, qu'il devait... Il semblait avoir comprit, puisqu'elle put constater que la musique qu'elle avait en tête faisait un magnifique repère pour calquer leurs pas de danses dessus... Elle ne savait pas trop si comme elle il entendait cette musique créé par la mini tempête qui se tramait dehors, et que c'était pour ça qu'il suivait ce rythme si chaleureux, si langoureux, si sensuel, ou si c'était tout simplement son esprit qui lui faisait paraitre les choses ainsi tellement elle était entrain de prendre un plaisir de malade là... En tous cas la pluie qui martelait en non stop le carreau de la fenêtre semblait se mêler à la perfection avec les battements de son cœur, et s'il continuait ainsi, ces quelques coup de tonnerre ne suffirait surement plus à cacher ses soupirs de plus en plus bruyant... Tellement qu'elle ne put s'empêcher d'aller cacher son visage dans son cou, cherchant à se faire discrète tout de même un peu... Est ce qu'il se rendait compte que son cœur risquait de lâcher à tout instant désormais? Savait il qu'en faisant d'elle sienne ainsi, il risquait de la tuer?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Mar 30 Déc - 2:16

Il ne savait plus où donner de la tête, elle le rendait dingue, ses mains ne cessant de parcourir son torse, ses yeux dans lesquels il ne cessait de se retrouver. Il se sentait bien, juste libre, libre de toucher un corps dont il crevait d’envie, libre de partager un moment intense, certes unique, mais qui lui faisait un bien fou. Il ne pouvait pas la laisser agir trop longtemps, il devait inverser les positions, reprendre son rôle de mec, lui montrer à quel point elle avait fait de lui un mec surexcité. Il ne lui avait rien caché, non chacune des respirations sonores il les laissait venir, il laissait ses mains se crisper sur elle, avec elle il n’avait rien à prouver, elle le connaissait, elle savait de quoi il était capable, et justement sans angoisse, sans peur d’une première fois, ils allaient se lâcher au plus au point, il avait envie d’elle, comme rarement il avait envie de quelqu’un. Elle avait réveillée en lui tout un tas de sensation, qu’il avait endormi, qu’il avait mis de côté en croyant que c’était ce que devait être sa vie. Il n’était plus réellement capable de penser, ou alors juste à une seule chose, réagir rapidement et avec fermeté. Ils se connaissaient parfaitement dans les regards dans les gestes et pourtant, au moment où il avait fait s’unir leurs corps, ils se retrouvaient tous les deux privés de repère, il ne savait plus à quoi se raccrocher pour ne pas sombrer, il avait vu le corps de la jeune femme se cambrer sous l’effet du plaisir, il ne savait même plus comment se contrôler. Tout se mélangeait pour créer une atmosphère des plus torrides, la chaleur, la pluie, le tonnerre, comment se calmer quand tout vous incite à l’érotisme le plus brûlant. Il essayait pourtant mais sarah, c’était sarah, il avait envie d’elle, et comme souvent entre eux, il ne pourrait s’apaiser que quand tout les deux aurait atteins les sommets du plaisir. Ils ne pouvaient jamais faire redescendre la pression, non ce n’était que monter en puissance. Il posait ses yeux sur elle, son corps était un appel à la luxure, chacun des gestes de sarah lui indiquait dans l’état où elle se trouvait, ses mains qui se crispaient, ces soupirs qu’elle ne retenait plus, si il en avait eu la force il en aurait sourit de la voir se mettre dans un état pareil par sa faute, mais il ne pouvait plus son énergie ne se concentrait qu’en un seul acte. Justement la demoiselle faisait un geste bien connu par le danseur, juste une main qui glissait sur son fessier ferme, il avait pris son temps espérant faire redescendre la pression, mais retrouver ce corps tant aimé il y a si longtemps, et qui avait le don de toujours provoquer la même tempête en lui, il ne pouvait pas redescendre, ça devenait vital de bouger en elle, Il devait le faire il en avait envie. Il commençait un rythme assez soutenu, il ne pouvait ralentir la cadence, il avait envie d’elle, il avait besoin de la sentir se perdre contre lui. Chacune des manifestations sonores de la jeune femme le rendait dingue et il se joignait à elle, toute la villa pouvait entendre maintenant que deux danseurs prenaient leurs pieds comme c’étaient souvent le cas. Pendant un temps les manifestations de l’orage avait pu les aider à rester discret mais maintenant rien n’y faisait, yaman voulait laisser s’exprimer ce qu’il ressentait. Sarah le mettait dans un état de fou, ce n’était pas seulement le souvenir d’un passé, c’était elle, c’était la situation, c’était ses main à elle se rattrapait à son corps comme si elle pouvait tomber et qu’elle ne voulait rien rater à ce moment avec lui. Elle venait d’enfouir son visage dans le cou de yaman, il pouvait sentir la respiration saccadée de la jeune femme venir lui flatter la peau, et il trouvait en ce geste si innocent un érotisme fou, qui le faisait aller encore plus vite, il avait du mal à rester comme ça, pendant une minute ou deux, pendant que son cœur s’emballait pendant que l’impression qu’il allait mourir dans la seconde ne le quittait pas. Il pose son front contre sarah, il avait besoin de cette appuie, de garder ce contact avec elle, même si ils étaient plus qu’uni tous les deux. Il augmentait la cadence et l’intensité de ses coups de reins au fur et à mesure que sa respiration se coupait. Il pouvait s’arrêter prendre le temps de la regarder, lui faire comprendre que ce qu’il ressentait c’était puissance mille parce que c’était elle, mais finalement la meilleure façon de lui prouver, de lui faire comprendre c’était de la rendre totalement dingue. Leurs corps étaient luisants de la sensualité qu’exhalaient leurs corps en symbiose, tout en gardant un rythme intense, il avait besoin de la toucher, au risque de ralentir un peu en perdant un appui. Sa main glissait sur le corps de sarah, il caressait sans relâche cette cuisse, il ne la martyrisait pas non, mais elle devait ressentir qu’il prenait un plaisir intense, et qu’il ne regrettait pas son retour. Il laissait sa main remonter doucement vers le visage de sarah, il avait besoin de la voir, de rester dans ses yeux jusqu’au moment où obligés de fermer les yeux ils se quitteraient pour mieux se blottir dans les bras l’un de l’autre. Il aurait voulu dire son prénom, en avoir la force mais il restait bloqué sur ses lèvres. Il lui faisait donc relever le visage, elle lui faisait face maintenant, il lui faisait un semblant de sourire, sa main caressait doucement la joue de sarah, sans plus, il avait besoin d’effleurer son visage, d’être tendre autant que passionné, parce que c’était elle, et qu’elle était importante pour lui. Il posait son front contre le sien, ses lèvres avaient d’abord tentées de lui offrir un dernier baiser, mais il ne pouvait pas alors elles s’étaient posés sur sa joue, laissant son souffle chatouiller le visage de la demoiselle.
Bien qu’en plein moment de tendresse, la réalité des choses faisaient qu’il était de plus en plus fougueux, il cachait de moins en moins ses soupirs.
Se sentait elle comme lui, au bord du gouffre, mais profitant encore de chaque instant de chaque sensation avant de se laisser tomber dans les délices de leurs luxures à deux.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Sam 3 Jan - 5:21

I give you some « houla la... » Voulez vous couchez avec moi... Ce soir? Bah c'est déjà fait je crois... Enfin pour Sarah en tous cas c'était une chose plus qu'établit hein... Et je pense que Yaman sera d'accord avec ça aussi... En même temps lorsque la danseuse se sent partir un peu plus à chaque coup de rein de la part du danseur, je pense qu'en effet on peut dire que la question de savoir si oui ou non l'autre veut bien partager cette nuit, n'a plus raison d'être... Cette danse là, il l'avait commencé depuis un moment déjà, et ça serait réellement mentir que de dire que l'un ou l'autre n'appréciait pas le moment... Chacun y allait de ses soupirs et de ses gestes pour montrer le pied qu'ils étaient entrain de prendre, laissant donc leurs mains aller meurtrir la peau de l'autre sous un surplus de plaisir, ou encore laissant leurs souffle bien saccadé, se détraquer un peu plus, et flatter ainsi l'ouïe de son partenaire... Oui je parle bien ici d'un simple son qui est capable de rendre l'autre plus dingue qu'il ne l'était déjà, puisque chaque nouveau soupir, chaque nouvelle démonstration de plaisir qui sortaient d'entre leurs lèvres était tout simplement un aphrodisiaque supplémentaire à la situation... Comme si le temps complètement fou qui se faisait entendre cette nui là, n'était pas suffisant, comme si les coup de tonnerre qui rugissait, se mêlant ainsi aux divers gémissement qui se faisait parfois entendre, comme si cette pluie qui frappait dans un tempo en total synchronisation avec les battements de leur cœur, ne suffisait pas à tout cela... Elle s'accrochait à lui comme si sa vie en dépendait, une main tenant fermement sa nuque alors qu'elle venait de se soulever quelque peu pour aller se réfugier dans son cou, tentant de camoufler un minimum le plaisir qui s'emparait d'elle, alors que son autre main s'accrochait d'autant plus à son épaule...Elle sentit bien évidemment Yaman appuyer son front contre sa tempe, mais elle ne put pour l'instant tourner le visage vers lui, elle devait avant ça tenter de retrouver un minimum d'esprit, bien que cela devienne réellement de plus en plus dur... Elle se sentait être de moins en moins maîtresse de ses gestes, se laissant gagner par toutes ses sensations qui la transperçait de part en part... Elle se sentait tellement assailli par tout ce plaisir, qu'elle se vider petit à petit de toute l'énergie que pouvait contenir son corps, l'entrainant alors à se laisser retomber contre le matelas, et lui permettant ainsi de plonger son regard fiévreux dans celui du turc... Elle le connaissait par cœur, et elle savait ce que ce regard qu'il posait sur elle, représentait, tout comme elle savait que cette cadence qu'il accélérait sans cesse était preuve de son désir continuelle d'elle, et du plaisir qu'il prenait avec elle... Elle n'allait pas s'en plaindre, bien au contraire, c'était comme si elle se nourrissait du plaisir qu'il lui démontrait, et ce, s'ajoutant au plaisir qu'elle prenait elle-même, rendait le mélange explosif... Elle savait que le moment du non retour approchait à grand pas, mais elle voulait tellement profiter de toutes ces sensations encore, qu'elle ferma les yeux, cherchant à fuir ce regard qui ne faisait que la transportait un peu plus, et ainsi repousser encore un peu l'inévitable, alors que sans vraiment s'en rendre compte elle laissa son visage tomber légèrement sur le côté, tandis que son corps en cessait de se cambrer sous les nouveaux assaut de son partenaire... Mais elle le sentit ralentir quelque peu, alors comme dans un réflexe, ses cuisses se resserrèrent contre son bassin comme pour lui faire comprendre qu'il ne devait surtout pas s'arrêter, alors qu'elle rouvrit les yeux sentant sa main lui demander de redresser le visage vers lui... Elle le connaissait par cœur, elle savait qu'il était entrain de partir lui aussi, alors sentant son front venir contre le sien, et ses lèvres tenter de lui offrir un baiser, elle ne put s'empêcher de sourire, lui attrapant légèrement la lèvre inférieur des siennes, avant de le laisser aller les déposer contre sa joue, lui permettant alors d'entendre avec délectation chaque soupirs qui s'échappaient de ses lèvres... Elle laissa alors une de ses mains venir se perdre des les cheveux du danseur, comme si elle cherchait à ce qu'il ne bouge plus d'ici, comme si elle voulait continuer d'entendre toutes ces démonstrations de plaisir, sachant très que la position dans la quelle ils étaient ainsi faisait que lui aussi ne pouvait pas manquer les gémissements de la danseuse... Sa respiration en devenait douloureuse tellement elle était détraquée, mais pourtant elle aimait réellement tout ce qu'elle ressentait, et cette douleur, n'était vraiment rien comparé à tout le reste... Sa seconde main, avait glissé en douceur jusqu'au fessier du turc, cherchant ainsi à lui faire comprendre qu'il pouvait, ou plutôt qu'il devait reprendre de plus belle, reprendre ce rythme qui les avait emmener dans cette état, et les pousser jusqu'au bout de leur force, pour les amener le plus loin possible... Elle voulait partir avec lui, et s'il avait peur de partir sans elle, il devrait comprendre ainsi qu'elle était toute prête à le suivre... Et si jamais il ne l'avait pas comprit, elle se chargea de le faire savoir d'une toute autre façon...

Emmène moi avec toi...

Elle avait dis ça au creux de son oreille, avant de laisser sa joue glisser doucement contre la sienne, jusqu'à ce que leurs lèvres se croisent, se frôlent... Elle lui offrit alors un baiser, un simple baiser presque chaste, mais tellement chaleureux de par sa demande... biensûr sa main avait glissé de son crâne jusque sa nuque, de sorte à le laisser ramener le visage au dessus d'elle, lui permettant alors de lui parler par le regard... Lui laissant alors voir ce voile de plaisir sur ses yeux, les rendant alors tellement brillant que l'azur de son regard en devenait presque noir de désir... Il savait désormais ce qu'il avait à faire, restait plus qu'a savoir s'il comptait lui offrir ce voyage maintenant, ou s'il comptait bien faire un vol encore un peu plus long... Il était désormais le seul maître de la destination, à lui d'arrêter ou non la musique... Qu'allait-il choisir?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Ven 9 Jan - 3:56

Dire qu’il était au pays des rêves, où il se rendait compte du manque qu’il ressentait en permanence, et là en une heure il s’était réveillé, et il était en train d’atteindre les sommets du plaisir, dans la luxure la plus totale avec une femme qu’il avait aimé, pour laquelle il gardait une tendresse particulière sinon il n’en serait pas là tout les deux. Ce soir ce n’était pas pour oublier qui ils étaient, non chacun de leurs gestes ne pouvait que les aider à se remémorer un souvenir. Leur façon de se donner l’un à l’autre pouvait toujours être différente les regards ne trompaient pas, la main de yaman se crispant sur la joue de sarah, elle fermant les yeux sous les déferlantes de plaisir qu’elle ressentait, lui ayant besoin de poser son visage contre le sien pour être au plu près d’elle, tout ça même si ils voulaient tenter de le gommer c’étaient eux, leur passé, ils savaient reconnaître aux réactions de l’autre le plaisir qu’il prenait.
Yaman se délecter d’entendre les gémissements de sarah à son oreille, il avait besoin de l’entendre, le tonnerre ne couvrait en rien les manifestations de leurs plaisirs, il avait beau cogner fort, être proche d’eux, rien n’y faisait on entendait que les deux jeunes gens prendre un pied de folie dans leurs ébats. Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas ressenti ses sensations avec quelqu’un, et là tout était poussé à l’extrême, il était en elle, et ne rêvait que d’une chose la posséder, il voulait se sentir partir avec elle, ne plus penser, ne plus être juste être avec elle, ne pensait à rien à part être dans ses bras qu’elle le garde pour elle, qu’elle soigne le petit être brisé, qui a vrai dire en ce moment était tout sauf brisé, c’était ça la solution faire l’amour, ou ressentir quelque chose pour quelqu’un peu importe le temps, enfin bref il était avec elle, dans son corps, elle enveloppait tout son être, elle faisait de lui un autre. Il se surpassait dans chacun de ses efforts, il voulait aller très haut avec elle , comme si une unique fois, comme si il n’allait plus la revoir jamais après cette nuit. L’orage qui grondait de plus en plus fort parvenait vaguement à ses oreilles, mais les battements de son cœur s’accéléraient plus encore, cognant dans ses tympans , il devenait sourd à tout, sauf à ses mots, sauf à ses gémissements, il entendait le plaisir qu’elle prenait, il en prenait tout autant, et elle devait le ressentir elle aussi à chacun de ses coups de reins magistraux. Son corps se couvrait de transpiration, sa respiration n’était même plus courte elle était improbable, l’artiste de haut niveau était essoufflé.
Un baiser, ou un simulacre de baiser, enfin il tentait de lui offrir, et elle dans le même état que lui, elle jouait avec ses lèvres mais c’est bien parce que ni l’un ni l’autre ne pouvait offrir un vrai baiser plein de sentiment dégoulinant de l’amour qu’ils avaient pu éprouver l’un pour l’autre. Elle venait de le toucher en plein cœur, elle aurait pu l’achever d’un mot d’un geste, il avait à peine ralenti la cadence, qu’il sentait glisser sa main le long de son dos jusqu'à son fessier. Il ne pouvait allier le regard les gestes, tout. Le temps d’un instant, le temps de monter haut d’atteindre ce point culminant, il posait son front dans le cou de la jeune femme, il reprenait une cadence soutenue, lui offrant un voyage merveilleux. Ses lèvres se posaient sur sa peau, goutant sa saveur salée et sucrée, il la dévorait d’un baiser, il la remerciait d’un souffle contre sa peau. Il aurait voulu faire durer ça encore un peu, il voulait encre partager ça avec elle, mais la nature le rappelait de plus en plus à la réalité des choses, il sentait l’excitation monter en lui, il sentait qu’il était au bord du gouffre, près à se lancer dans les abysses du plaisir, il accélérait ses coups de reins sans même s’en rendre compte. Il augmentait l’intensité, ses lèvres se raccrochant a la peu de la jeune femme, quoi qu’il fasse elles ne se décollaient pas d’un millimètre. Les mains de sarah glissaient sur sa peau, il les sentait se crisper par moment sur son fessier, elles les faisaient remonter, marquant légèrement la peau du jeune homme, il en ressentait des frissons parcourant tout son être. Il essayait de retarder le moment fatal mais il commençait à ressentir une douleur au creux de lui, elle était d’abord délicieuse, contrôlable mais elle en devenait vite insupportable, à la limite du douloureux. Il avait relevé la tête vers elle, quelques minutes auparavant, il lisait dans ses yeux le plaisir. Il voulait lui parler dans un murmure, dans un souffle…


Pars , viens avec moi…

C’était peut être inutile, mais il ne lui avait pas dis un mot depuis de longues minutes, et il en avait éprouvait le besoin. Il la fixait dans les yeux, il la voyait se mordiller la lèvre pour contenir parfois un gémissement plus sonore que les autres. Il ne se contenait plus, lui, il n’en avait plus la force. Il était sur la dernière ligne droite, il y allait plus fort, plus vite, il avait l’impression que son cœur aller exploser, il était à bout de force. Dans un geste, il se laissait aller, il atteignait le plaisir suprême dans ses bras. Il avait continué les coups de reins un instant après avoir laissé éclater sa joie, comme pour redescendre en douceur. Et lentement il s’était reposé sur sarah, il prenait garde de ne pas l’étouffer, il ne voulait pas l’écraser de tout son poids, mais bouger était impossible, douloureux et surhumain. Il voulait la garder dans ses bras, la câliner tendrement comme il le faisait mais il avait besoin d’une pause avant de reprendre le moindre effort. On pouvait voir le haut de son corps se relever et se rabaisser rapidement, il avait posé la tête dans son cou, il s’y sentait bien. Sa main glissait lentement sur la cuisse de la jeune femme au bout de quelques minutes. Il ne voulait plus bouger de là se sentant important et fragile en même temps. Il n’avait pas relever les yeux vers elle, comment se sentait elle, avait elle comme lui fait un beau voyage mais épuisant.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Dim 25 Jan - 5:36

Just give me that smile... Hou ouiiii … Come on... Les paroles de cette chanson sont plutôt bien trouvé pour cette situation en fait... Le sourire que chacun demandait en cet instant, était celui qui apparaitrait sur le visage de l'autre lorsqu'il redescendront doucement de leur nuage... Mais avant d'y monter la haut, et ben il fallait déjà faire comprend au danseur qu'il pouvait faire en sorte que le voyage se fasse, et c'est bien ce que la brune était entrain de faire, de sa main qui glissait doucement sur son fessier, de ses cuisses qui resserrait son étreinte sur le bassin du turc, de ses mots qu'elle venait de prononcer dans un murmure au creux de son oreille... Il ne pouvait alors plus manquer les soupirs qu'elle laissait filtrer d'entre ses lèvres pincées, cherchant à en retenir un maximum... Non pas qu'elle ne veuille pas que le danseur sache le plaisir qu'elle pouvait prendre avec lui, non de ce côté là, il n'y avait vraiment aucun souci, surtout qu'il n'avait plus vraiment grand chose à se cacher ces deux la... Non elle voulait juste éviter de réveiller toute la villa, qui, même s'ils avaient tous l'habitude que certains des habitant s'adonnent à ce petit jeu, dormaient bien paisiblement... Par contre le cœur de la danseuse était bien loin d'être paisible lui, bien au contraire, il tambourinait tellement fort, et d'une façon si irrégulière contre sa poitrine, qu'elle était sûr de le sentir cogner ses tempes, alors que Yaman reprenait un rythme des plus soutenues... Il avait visiblement bien comprit le message, et la brune en était plus que comblé, elle se sentait partir de plus en plus, et elle savait qu'il en était de même pour son partenaire, qui tout comme elle quelques secondes plus tôt, venait de lui faire comprendre qu'il n'en pouvait plus, que la fin était proche... Tellement proche qu'elle fut obligé de cacher l'azur de ses yeux qui venaient de se clore sous l'intensité des sensations qui l'envahissait de part en part... Même les yeux fermés, elle ne pouvait manquer ce petit spectacle de lumière aveuglante qui défilaient devant elle, alors que ses mains avaient doucement entourer le corps de l'homme qui venait de l'emmener dans ce petit paradis du plaisir... Elle le laissait se reposer contre elle, laissant ses mains lui offrir de douces caresses le long de son dos, avant que l'une d'elle vienne trouver refuge sur l'arrière de son crâne lorsqu'elle le sentit venir cacher son visage dans son cou... Elle n'avait toujours pas ouvert les yeux, et il fallait avouer qu'elle n'en avait pas vraiment envie en cet instant, elle voulait encore voir ses petites lumières dans ses yeux, avant qu'elles ne disparaissent pour de bon... Elle ne pouvait non plus bouger autre chose que ses bras, laissant ses cuisses se desserrer d'elle même d'autour du corps du danseur, alors que ses muscles ne lui permettait plus de les tenir, permettant ainsi au danseur de se retirer, espérant qu'il fasse ça en douceur, même si elle le connaissait assez pour savoir qu'il n'y aurait aucun souci... Elle aurait aimé qu'il reste là, dans ses bras, encore un peu, lui offrant alors cette impression de sécurité que chaque femme recherche chez un homme, mais comme on dit, toute bonne chose a une fin, et cette situation n'en été pas une exception... Alors elle laissa son visage glisser contre le sien, de sorte à ce que ses lèvres puisse atteindre celle du danseur, qui du coup relevait quelque peu le visage, leur permettant ainsi de délier leur corps en douceur... Le turc glissa alors doucement sur le côté, entrainant Sarah à tourner le visage au fur et à mesure que les gestes s faisaient, pour ne surtout pas stopper ce baiser, si doux, si chaleureux, qu'elle avait quémander... Elle n'y mit fin que lorsqu'il fut finalement bien posé, et pour la première fois depuis de très longue minutes, elle ouvrit les yeux, pour planter son regard azur, encore brumeux de tout ce plaisir qu'il venait de lui offrir, dans son regard à lui, qu'elle ne lâcha plus d'un millième de seconde... Un soupçon de sourire se dessina sur ses lèvres, comme pour le remercier de tout ça, biensûr elle aurait put le lui dire clairement, prononcer réellement ce simple mot « merci » mais elle savait qu'elle n'en avait pas besoin, qu'il la connaissait assez pour le lire sur son visage... Tout comme elle connaissait chaque trait du sien, et pouvait donner une traduction à chacun d'entre eux... Mais surtout, si elle ne prononçait plus aucune parole, c'était par la faute de cette fatigue qui se faisait de plus en plus présente en elle, il était tard, très tard, ou tôt comme vous le souhaitez, et elle n'avait toujours pas dormi contrairement à lui, alors c'était bien trop lui demander que de dire, ou faire quoi que ce soit d'autre que de le regarder, lui sourire affectueusement, et se laisser sombre doucement sous les douces caresses qu'il lui offrait... Sentant alors que le sommeil la gagnait de plus en plus, elle se chargea de se rapprocher au maximum de la chaleur de son corps, laissant ses deux mains venir se déposer sur ses pecs, alors que ses lèvres venait réchauffer son cou par la chaleur de souffle... Voilà, elle était bien là, dans l'enceinte de ses bras musclés, et se fut sans s'en rendre compte que Morphée l'emporta sur elle... Ils ne purent dormir très longtemps, la villa étant un lieu très bruyant en journée, mais la danseuse était tellement fatiguée, mais surtout tellement bien, que le peu de sommeil dont elle eut le droit, fut un des plus récupérateur qu'elle ait connu, et tout les Valou du monde, accompagné des Stacee montée sur pile, ainsi que des Deddy hurleur, ne pourrait lui retirer ce sourire qui avait prit place sur ses lèvre lorsqu'elle déposa le regard sur cette homme qu'elle connaissait si bien... Devait-elle le réveiller? Devait-elle le laisser dormir encore un peu, tant qu'il le pouvait? Elle n'en savait trop rien, mais cette envie de lui offrir un petit bisou tout chaste sur ses lèvres était bien trop forte pour qu'elle ne se retienne... Peut être que ça n'allait pas le réveiller après tout, si?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Mer 4 Fév - 21:58

Elle lui avait bien fait passer le message, il s’était lancé dans ce corps à corps et redescendre après une telle montée d’adrénaline serait un peu difficile. Il ne voulait plus bouger de ses bras, il restait contre elle. Il se sentait bien, il avait envie de la prendre dans ses bras d’être l’homme fort rassurant sa petite protégée, il aimait beaucoup sarah, il voulait offrir à son amante un dernier adieu à son corps si charmant. Il avait peut être surestimé ses forces, il s’était donné à elle comme rarement il ne l’avait fait, le goût de l’adieu avait réveillé en lui des instincts passionnels, une fougue qu’il se connaissait en de rare occasion. Elle était là toujours sous lui, et lui en elle, pourquoi bouger de cette étreinte quand on y est si bien, Non il voulait rester prés d’elle en elle encore un peu. Il ne voulait pas se séparer d’elle, on ne pouvait pas rester comme ça éternellement uni à une personne qu’on avait aimé et pour qui on avait encore beaucoup de sentiments.
Bon d’accord ce n’est pas possible, mais il était resté en elle, le temps de reprendre assez de force pour pouvoir bouger. Il sentait la jeune femme bouger doucement son visage, comme dans un reflex inné, le turc releva la tête, tout doucement comme au ralenti, il approchait ses lèvres besoin de les gouter encore, se désunir d’elle mais en mettant une note de douceur. Il l’entrainait avec elle, fallait pas qu’elle s’éloigne de lui, qu’elle reste un peu trop loin et que du coup il ne puisse plus rien partager avec elle.
Il n’était plus en elle, mais toujours contre elle et près d’elle. Enfin après plusieurs longues minutes à rester dans le flou, perdu dans toutes les sensations qu’ils pouvaient éprouver l’un comme l’autre. Ils mettaient un temps fou à redescendre un peu parce que c’était douloureux, ouais c’est toujours comme ça, quand c’est fini, on se sent vide et incomplet, il se sentait comme ça lui en tout cas, c’était tellement bien à deux que revenir à lui, c’était compliqué il planait encore un peu, perdu entre le bien être qu’il ressentait toujours, la tristesse que se soit finie, et la fatigue qu’il ne pouvait cacher. Il ne lui disait pas un mot, non il avait laissé le baiser prendre fin, il plongeait son regard dans le sien sans rien ajouter de plus, pourquoi dire plus quand leurs yeux avaient dit pour eux tout et en plus beau qu’avec des mots. Il caressait doucement le dos de la jeune femme, il avait besoin de se montrer tendre et câlin avec elle, il était souvent comme ça, en contraste ave l’amant qu’il pouvait être, il se montrait doux affectueux, à la recherche de douceur, pas trop par manque de confiance en lui mais toujours par envie, par besoin. Il la laisse venir tout contre lui, il la sentait s’endormir dans ses bras, il n’avait pas cherché à lutter plus, lui aussi avait besoin de récupérer, de reprendre un peu de force avant d’affronter sa journée.
Bien sûr la nuit enfin le petit dodo allait être de court mais assez réparateur, il n’avait pas un sommeil hyper léger mais c’est vrai que le silence ou le calme dans cette villa on connaît peu, il entendait chacun des bruits de pas, c’était habité en majeur partie par des danseurs très gracieux mais à l’oreille on avait plus l’impression de faire face à de gros balourds. Bref il tentait tant bien que mal de ne pas se réveiller, mais si c’est possible, c’est quand tu dors plus, mais que rien n’a faire tu fermes fort les yeux, et tu crois tu vas repartir au pays des rêves avec les petits lutins pis les jolis fées, hum, non euh tu ne rêves pas, t’es un mec un vrai.
Il sentait l’odeur de la jeune femme près de lui, pour une fois il n’avait pas eut froid, il ne s’était pas retourné en vain dans le lit, dis donc sarah, tu ne veux pas faire doudou à l’occasion ? Non parce qu’en fait il n’avait jamais dormi aussi paisiblement, même si il n’avait que peu dormi, il était en pleine forme. Il sentait l’odeur de sarah qui l’enveloppait. Il ne pouvait pas rater le petit bisou de la jeune femme, et là dilemme pour lui, il savait que ce qu’il venait de faire n’aurait lieu qu’une fois, oui ils se l’étaient implicitement dit, il en avait eu besoin de cette nuit, c’est con de se sentir seul au milieu de ses potes, il aurait pu faire l’amour avec n’importe qui, pour partager un moment intense et prendre du plaisir comme il l’avait fait oui mais non c’était elle et ce n’était pas rien, il n’avait pas envie de partir comme un voleur en la laissant comme ça, et après l’intensité de leur débats, il avait besoin d’encore un peu de tendresse, être encore les deux inconnus de la nuit précédente, ou même les deux anciens amants d’un autre temps, mais il avait encore besoin de câlin il en avait une vraie fringale.
Il n’avait pas bronché après son petit bisou, quoi juste deux petites secondes le temps de faire le tour de sa tête et d’arrêter de réfléchir.
Il bouge sa main sans ouvrir les yeux, il la place sur la taille de la jeune femme, il caressait sa peau nue, douce, il aimait la sensation telle de la soie qui glissait sous ses doigts. Il ramène la jeune femme contre lui, il entrouvre les yeux jute assez pour la voir elle, voir ses yeux bleus azur et il approche ses lèvres des siennes, il voulait partager un moment encore avec elle, il laissait sa langue frôler celle de sarah, un instant tout doux, intense mais doux, il prolongeait lentement ce baiser. Y mettre fin fut difficile, mais il fallait bien en arriver là. IL regardait la jeune femme, il caresse doucement son visage pour déplacer une mèche de cheveux.


Salut toi comment ça va, pas trop fatiguée ?

Un peu débile comme question mais fallait pas lui demander d’être supra intelligent, il n’était que yaman, il ne savait pas ce qu’ils allaient faire maintenant. Il continuait à câliner la jeune femme, une envie comme une autre.

Je n’avais pas passé de nuit aussi agréable depuis longtemps, mais le réveil à 6 heures outch…

Il ne savait pas du tout quel heure il pouvait être surement midi enfin en tout cas le soleil était haut, l’orage était passé, mais il faisait toujours une ambiance assez lourde chargée de l’électricité de la veille.
Yaman ne pouvait s’empêcher de sourire, même de rire en repensant à la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Mar 17 Fév - 3:48

Un gros dodo comme on les aime! Voilà ce dont avait eut le droit Sarah dans les bras musclés de Yaman, cette nuit là... Ils avaient partagé une nuit assez agitée, impliquant donc un repos bine mérité à nos deux amants, et même si se fut de courte durée, la danseuse avait réellement bien dormi... Il y avait beau avoir plein de bruit dans la villa, chose plus qu'habituelle d'ailleurs, son sommeil n'en fut pas pour autant perturbé, non elle se réveilla tout en douceur, avec un sourire tout mignon sur les lèvres... Elle ne put résister à les déposer sur celles du turc d'ailleurs, non pas qu'elle se sentait comme un couple qui vient de se reformer, mais juste parce que tant qu'elle ne sera pas sortie de ce lit, de ses bras, elle restera cette fille avec qui il venait de passer la nuit, et que ça lui plaisait d'être celle là encore un peu... Bon ok dans un petit coin de sa tête, elle se disait que ce bisou ne le réveillerait pas, et que du coup elle en profiterait pour se faufiler hors de ce lit pour regagner sa chambre et prendre une bonne douche, parce qu'elle savait qu'elle aurait du mal à partir si il se réveillait, mais pourtant elle espérait quand même qu'il se réveil... Oui je sais, Sarah est une fille assez contradictoire dans ces pensées, mais d'une l'histoire entre ces deux là n'est pas simple, et de deux, elle venait tout juste de se réveiller alors il ne fallait pas lui en vouloir si son raisonnement était super brouillon hein... Et puis de toute façon, ces questions n'avait plus de raisons d'être puisqu'elle sentit le bras de Yaman venir sur sa taille, lui offrant de douce caresse qui entraina un léger courant de frisson sur le corps de la miss, avant qu'il ne l'attire encore plus vers elle.. Elle se laissa faire, se collant à lui doucement, avant de lui offrir ce baiser qu'il semblait réclamer... Visiblement elle n'était pas la seule à avoir du mal à sortir de cet état d'esprit, et si cela ne se voyait pas dans ce baiser, cela se ressentait allègrement lorsqu'il fallut y mettre fin, chacun revenant sur les lèvres de l'autre à plusieurs reprise, avant de réussir à les laisser orphelines de leurs semblables... Elle le vit alors parler, oui juste voir, elle n'avait pas réellement fait attention à ce qu'il venait de dire puisque ses yeux avait bloqué sur ses lèvres, les voyant seulement bouger... Ne sachant donc pas lire sur les lèvres, elle dut relever son regard vers le siens, laissant transparaitre un « Hein? » dans ses yeux, montrant bien qu'elle n'avait pas du tout fait attention à ce qu'il venait de lui dire, le tout accompagné d'un petit sourire d'excuse en prime... Par contre lorsqu'il rouvrit la bouche, cette fois elle fit bien attention à ce qu'il disait, pensant donc qu'il répétait ce qu'il venait de dire déjà, son regard se transforma bien vite en un regard interrogateur... Ben ouais, elle avait tellement bien dormi que c'était impossible qu'il soit seulement 6h, surtout que lorsqu'elle l'avait réveillé il était déjà 6h donc il y avait vraiment un soucis là hein... Du coup sans prévenir elle se redressa quelque peu juste assez pour pouvoir voir l'heure sur le réveil, qui lui affichait un beau 14h sur son écran! Ho merde!

Quel jour on est?

Ouais fallait qu'elle sache là, elle avait un rendez vous professionnel à 15h ce jour là, mais au réveil elle avait un peu de mal à savoir à quel moment de la semaine on pouvait bien être là... Donc Yaman si tu pouvais l'aider ça serait sympa, parce que ça serait quand même balot qu'elle manque un job non? Bah un peu quand même, ok elle n'était pas à cours d'argent, mais elle n'allait pas cracher sur une nouvelle rentré non plus hein... Il fallait avouer que niveau romantisme il y avait bien mieux comme réveil, mais pas besoin de romantisme dans leur situation si? Et puis il devait connaître assez Sarah pour savoir qu'avec elle, jamais rien ne se passe comme prévu nan? Bah s'il ne savait pas il allait très vite s'en rendre compte hein, parce que vu qu'il mettait trop de temps à répondre à ses yeux, oui 2 secondes c'était trop long pour elle là, alors elle lui attrapa son bras sans trop lui laisser le choix, cherchant à trouver la date sur sa montre sauf que...

Forcement t'as pas de montre!

Elle lâcha donc sa main sans ménagement, pour sortir du lit rapidement s'enroulant dans le drap qu'elle retira donc complètement du lit, ce qui donna un Yaman tout nu allongé sur son lit sans plus rien pour le couvrir, et qui surement, ne devait pas tout comprendre... Elle chercha donc ses fringues étalé sur le sol, ou plus exactement son pantalon dans lequel devrait se trouver son téléphone, normalement, mais elle avait incidemment bien du mal à trouver ce qu'elle voulait là, c'est pourtant pas si difficile que ça de trouver le jour d'aujourd'hui nan? Bah pour elle ça devenait un vrai parcours du combattant là! Yaman tu comptes lui dire quel jour on est, ou tu trouves ça marrant de la voir pinailler un peu?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Mar 10 Mar - 1:03

Sarah une fille complexe meuh non, en même temps il était pas mieux parce qu’elle avait en tête il le ressentait aussi, il avait une part de lui qui voulait rester dans l’illusion de la nuit encore 5 ou 10 minutes, et l’autre qui se disait allait ouvre les yeux, et reprends ta vie , c’est le moment de se bouger et d’aller bosser. Franchement d’habitude pour le sortir du lit il lui fallait un petit saut et hop il partait en 4eme vitesse et il partait à la douche et au petit déjeuner, là il aurait fallu mener une grue pour le faire remuer un peu, et en plus attention répétez pas à deddy il ne comprendrait pas, mais yaman se doutait qu’il était tard, ok y’a du soleil en Californie mais là ça fait beaucoup pour juste 8 heures du matin, oui bah il n’avait pas faim. Ça remuait pas dans son bidon, il n’avait pas envie de courir bouffer non il était bien tranquille, bon un peu naze comme quelqu’un qui a été réveillé à six heures alors qu’il s’endormait profondément et qui a fait une grosse séance de sport juste après, mais pas au point de supplier pour que le sommeil revienne à tout prix, non il était bien. Sarah lui avait apporté une paix toute relative mais bien plaisante. Il posait ses yeux sur elle, il laissait ses mains la caresser doucement, pas seulement parce qu’il savait que ça reviendrait pas, quoi qu’il est aussi un pote tactile mais faut pas abuser, il s’amuse pas à caresser tout ses potes dans le creux des reins, laissant jouer ses doigts sur une peau nue et dorée. Mais il y avait aussi un autre petit détail, s’il en profitait autant, si yaman ne cessait de la toucher doucement tendrement c’est qu’il la connaissait sarah, alors oui on peut compter sur elle, elle est super adulte des fois, mais alors douce tendre et calme ça dure une heure grand maximum. Il se doutait que d’ici peu la pile électrique allait se remettre en route, ouais elle est pire que le lapin duracell, elle fait des pauses mais une fois elle se met en route, et attention ça prévient pas c’est une mini tornade à elle toute seule. Mais c’est aussi pour ça qu’il aimait passer du temps avec elle , non pas seulement parce que c’est magique au pieu avec elle bande de pervers, mais aussi enfin surtout parce qu’on s’ennuie pas elle a toujours des délires qui lui viennent d’on ne sait ou. Il essayait de se préparer à cet événement soit le réveil de l’excitée là il profitait encore de quelques gestes tendre un baiser, un baiser qui ne se terminait pas parce que ni l’un ni l’autre ne voulait lâcher les douces lèvres de son partenaire. Et puis cette peau, cette odeur enivrante et soudain une avalanche de question, et lui là il était euh au ralenti. Oui je sais j’ai bien dit qu’il attendait cette sarah mais franchement il était reparti dans un autre monde, et du coup il avait oublié la tempête et la dévastation. Bref pas le temps de comprendre qu’il devait répondre, qu’elle lui volait sa main, han elle n’allait pas le frapper avec son propre bras tout ça parce qu’il était à l’ouest hein. Bon non mais à la place de ça, il se trouvait nu comme un vers, à la vu de tous bon ok que d’elle, mais pff elle s’en foutait en plus. Ce n’est pas vraiment que d’un coup il faisait froid, mais quand même, passer de la douce chaleur d’une étreinte à rien du tout aussi brutalement rooh elle n’est pas cool sarah.

Mais euh vas y je ne peux pas me cacher, préserves mon intimité tsss.

Comme si elle ne la connaissait pas par cœur, mais quoi si on peut plus plaisanter non mais elle a perdu le sens de l’humour, bah dis donc il n’avait pas le souvenir que le lendemain de nuits passionnées d’ébats elle perdait son sens de l’humour, roh zen sarah respires surtout que yaman il va d’un coup retrouver la maturité qui fais de lui un adulte.

Aujourd’hui bah le lendemain d’hier et la veille de demain non ?

Arrêtes reposes cette arme, et me regardes pas comme ça, on est mardi pourquoi t’as rencart avec ton mec du mardi ?


Lui chiant mais non pas du tout, quoi si mais non, en tout cas sarah venait de reposer ce qu’elle avait menacer de lui envoyer, parce que oui faut pas se le cacher sarah est violente, voilà la vérité est dite. Bref d’un coup elle était sérieuse, et elle courait partout un peu comme piper. Vous vous souvenez ou pas, dans l’épisode ou elle tombe malade à cause de la piqure de moustique, bien avant d’être agonisante, elle avait des décharges d’énergie, elle faisait tout le ménage en vitesse accélérée. Bon maintenant qu’on y est c’était comme ça que se sentait yaman il avait l’impression d’être sur pause, et que quelqu’un accélérait sarah.
Il sourit se lève, visiblement elle avait pas mal de difficulté à retrouver ses fringues, allez soyons grand seigneur et aidons là.
Yaman tente de voir une fois debout où pouvait être ce qu’elle portait la veille, impossible de mettre la main dessus, c'est-à-dire que à ce moment là il n’avait pas pensé à marquer les endroits où il jetait le tout. Alors comme on lui a toujours dis quand t’as perdu un truc t’essayes de refaire tout ce que tu faisais avant de le perdre. Il se remet à sa place, et tente de se souvenir…il met vite la main sur le boxer inutilisable de sarah, oui c’est pas dans l’ordre mais lui apparemment il avait volé tout seul très loin, peut être qu’il avait tellement souffert que de peur il essayait de trouver la sortie tout seul…


Bon pour ça c’est mort…à voilà ton jean…

Le vilain coquin lui c’était carrément retrouvé sous le lit de yaman, tsss y’en avait vraiment partout… en parlant de yaman lui il était toujours à poil depuis le réveil faut peut être il mette quelque chose, quoi que la version nudiste ça intéresse personne ?

Non sérieux t’as l’air speed t’as quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Mar 17 Mar - 15:09

Il pensait vraiment être drôle la? Nan parce que la danseuse ça ne la faisait vraiment pas rire... C'était un rendez vous vraiment super important, qu'il ne fallait absolument pas qu'elle rate, alors il fallait qu'elle sache la date et l'heure du jour... Bon si elle se calmait un peu, et qu'elle réfléchissait juste deux secondes elle aurait trouvait toute seule comme une grande, mais il ne fallait pas lui demander de se calmer la, il fallait juste l'aider à trouver son pantalon, et donc son téléphone... Sauf que nan, monsieur Okur avait décidé de faire l'idiot, chose qui aurait sûrement amusé la miss habituellement, mais il ne fallait pas lui en vouloir pour se retour à la réalité quelque peu mouvementé hein, c'était Sarah après tout, le turc devait bien y être habitué... C'était sûrement pour ça qu'il se décida de l'aider enfin, se mettant lui aussi à la recherche des vêtement de la miss, alors qu'elle était désormais à 4 pattes parcourant la chambre dans tous les sens du mieux qu'elle pouvait vu qu'elle était toujours enroulé dans le drap... Elle ne releva même pas la tête lorsqu'elle entendit le danseur parler d'un truc qui n'était plus vraiment utile maintenant, par contre elle se redressa super rapidement lorsqu'il parla de son jean... Elle s'était relevé tellement vite d'ailleurs, qu'elle avait manqué de se casser la figure en se prenant les pieds dans le drap, mais en bonne danseuse, et avec souplesse elle avait réussit à se rattraper comme elle avait put, pour finir par arriver vers lui toujours sans un mot. Elle lui prit le pantalon des mains sans ménagement, et se mit à fouiller dans les poches pour trouver son téléphone sauf que...

Raaaah! Mais il est où ce putain de truc!

Ben ouais, elle avait beau chercher il n'y avait aucun téléphone dans ses poches, mais elle était sûr de l'avoir en arrivant dans cette chambre alors il était obligatoirement quelque part par là, alors elle se remit à 4 pattes, se glissant même sous le lit pour voir s'il n'aurait pas fait un petit tour par là... Se fut donc en cet instant que Yaman lui demanda ce qu'elle avait à être si speed comme ça, du coup elle voulu se relever pour lui répondre sauf que forcement en étant sous le lit ça a donné un truc du style...

AIEUH P'TAIN DE MMMMMMM!

Ha ben ouais, la tête qui cogne contre le lit, forcement ça fait mal... Du coup se fut en se frottant le crane qu'elle sortie de la dessous, les larmes lui montant doucement aux yeux, parce que mine de rien, elle s'était vraiment fait mal...

J'ai un rendez vous pour du boulot Mardi a 15h, et j'ai l'étrange sentiment que Mardi c'est aujourd'hui, et que vu qu'il est déja 14h15, vais être super en retard..

Et elle avait raison parce qu'en effet c'était bien ce jour là, sauf qu'elle avait un peu de mal a remettre les jours dans le bon ordre dans sa tête... Sauf que la sa tête était assez douloureuse, du coup elle dut s'assoir quelque seconde sur le lit histoire de se calmer un peu...

Le rendez vous est noté sur mon téléphone, sauf que je le trouve plus...

Boulette! Sarah dans toute sa splendeur... Et si elle ne voulait pas être cassée de partout, en plus d'être en retard, il valait vraiment mieux qu'elle se pose un instant et qu'elle attende que ce petit mal de crâne s'estompe... Et se fut seulement à ce moment là, qu'elle put voir son téléphone, posé gentiment sur la table de nuit à côté du lit, tranquille, la place ou elle l'avait tout simplement posé lorsqu'elle était rentré dans cette chambre un peu plus tôt dans la matinée... Normal quoi... Du coup ce fut un rire nerveux qui s'échappa d'entre ses lèvres, comme pour relâcher le coup de pression qu'elle venait de se mettre toute seule, et qui devait sûrement la faire passer pour une folle aux yeux du turc, mais pas grave n'est ce pas?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Dim 22 Mar - 1:36

Non mais quoi attends, elle avait épuisé yaman, et pas seulement avec leurs parties de jambe en l’air mais aussi par le réveil en pleine nuit matin, elle devait assumer les conséquences de ses actes, voilà un yaman qui n’a pas ses huit heures de sommeil consécutif bah c’est encore plus débile qu’en temps normal. Il voyait bien qu’elle était énervée, elle courrait dans tout les sens mais en temps normal ça aussi elle le faisait, si si je vous jure on pouvait la voir courir partout à droite à gauche, des fois elle cherchait quelque chose, parfois on ne savait pas bien on la laissait faire et elle finissait par se calmer, elle n’était pas dangereuse, non juste elle se fatiguait mais à part ça… Bref trêve de plaisanteries, elle semblait vraiment speed, elle avait l’air de paniquer, et la sarah folle on connaît, mais celle qu’il avait en face de lui, il le savait ce n’était pas pour rien, elle ne faisait pas une blague elle avait besoin de son pantalon il lui demanderait des explications après. Sauf que la nuit mouvementée, les vêtements retirés avec fougue, tout ça n’aider en rien a retrouvé facilement dans la petite chambre de yaman et peter, bon sans compter que même si les deux rangeaient leur chambre, là c’était un peu difficile de s’y retrouver. Bref yaman voyait sarah en totale panique, ça restait marrant parce qu’elle ressemblait toujours à la piper survoltée, c’était assez marrant bon si seulement il ne se disait pas elle doit être vraiment inquiète pour un truc. Yaman aurait bien passé son temps à se marrer avec elle, à prendre son temps pour une fois, lui il n’avait rien de prévue mais pas pour elle apparemment, et ce qui comptait c’était retrouver son pantalon alors il le faisait , il cherchait avec elle, et franchement ce n’était pas chose aisée, surtout quand la tornade blanche à côté vous passez devant toutes les deux secondes, si ça continuait il allait finir par bouder.

Il lui donnait son pantalon après avoir cherché sarah, oui elle était à quatre pattes alors que deux secondes avant elle était debout à côté de lui, pendant deux secondes il s’était demandé si elle n’avait pas sauté par la fenêtre pur aller directement dans la piscine, elle économiserait la douche et elle se ferait une tenue à la sauvageonne avec les feuilles des arbustes dehors. Bon une fois qu’il s’était fait subtiliser le pantalon des mains et pas en douceur, non mais il allait se fâcher, oh ça va je plaisante, mais à peine elle avait le pantalon en main qu’elle le rejetait et repartait à la conquête de son portable maintenant. Il allait lui dire qu’il allait attraper son téléphone à lui, et que peut être si il avait , on sait jamais gardé son numéro dans son répertoire, alors là peut être en faisant sonner celui de la danseuse, on trouverait le téléphone jouant à cache cache… Oui mais voilà alors qu’il allait parler il ne put s’empêcher d’entendre comme un bruit sourd, mais c’est quoi ce bruit. Il regardait autours de lui, non il n’avait rien cassé, en fait il se tourne juste à temps pour voir la pauvre sarah, se relever après s’être cogné la tête contre le lit, bah oui c’est ça de marcher à quatre pattes sans regarder ou on va. Tsss elle avait bobo à la tête maintenant, et ça y est il allait devoir appeler le SAMU , les urgences les pompiers ,oh la il allait devoir appeler ses parents, bonjour monsieur et madame Gellé donc après une put**n de partie de jambe en l’air, votre fille était un peu perturbée diront nous, elle était nerveuse en train de chercher un téléphone quand sa tête a violement heurté le lit, je suis désolé, elle a une commotion cérébrale et maintenant elle rit, je suis désolé on l’a perdue pour de bon. Ah non là c’est vraiment pire que d’habitude. Bon trêve de plaisanteries, yaman devait s’occuper de la folle qui squattait le coin de son lit, en regardant sa table de nuit. Bon ok elle l’avait sérieusement aidé cette nuit à redevenir insouciant et pendant ce temps à la fois long et court elle avait fait de lui un mec heureux et léger. Maintenant il était temps de revenir, le yaman sage que tout le monde connaissait. Il s’approche de sarah et lui fait un bisou sur le front, il caresse doucement sa nuque, il se montrait tendre et calme, avant de tenter d’assurer.


Bon respires un coup, on a 45 minutes pour que tu sois prête et à l’heure on a largement le temps, tu péteras un câble ce soir, ou plus tard mais là on a plus le temps de s’amuser.
Tu me fais confiance, tu peux y être à ton rendez vous, si c’est si important que ça, tu files prendre une douche, moi j’enfile des fringues je te prépares un truc à manger dans la voiture, et je te dépose à ton rencard ?

Enfin sauf si tu préfères, courir dans tout les sens , te taper dans tout ce qui croise ton chemin et arriver à 16 heures les cheveux n’importe comment, et crade c’est au choix, en tout cas je suis dispo.


Il lui fait un grand sourire, alors elle allait faire quoi ? Non parce que vraiment il était disposé à tout faire pour qu’elle ne rate pas son rendez vous, peu importait ce que c’était pour elle ça semblait important, vraiment important alors il se devait d’assurer pour son amie.

Et ta tête ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Lun 23 Mar - 20:26

Il avait raison, il fallait qu'elle se calme, et tout irait bien... Sauf que mine de rien elle venait vraiment de flipper là, un boulot c'est pas vraiment le truc qu'elle avait les moyen de se refuser, bon elle ne manquait pas d'argent hein, pas du tout même, mais il n'empêche qu'elle n'était pas pleine au as, et que forcement si il y avait moyen de chopper un contrat, ben elle faisait son possible pour que ça arrive... Surtout que celui ci avait l'air vraiment sympa, ça lui permettrait de passer plusieurs jour à Dubaï, et elle y retrouverait Mass et Caro, si tout se passait bien pour eux biensûr... Mais oui Caro! Elle devait savoir elle quand était le casting! Pourquoi elle n'y avait pas pensé plus tôt! Ben peut être parce que comme venait de le dire Yaman, elle avait un peu beaucoup paniqué, et surtout super vite alors que si elle avait réfléchi à tout ça calmement comme elle était entrain de le faire en cet instant, tout aurait été plus simple, et elle ne serait pas assise sur ce lit à se frotter la tête après un choc loin d'être prévu... En même temps qui prévoirait de se cogner la tête en cherchant son téléphone sous son lit... Bon point positif, elle n'y était pas seul sur ce lit, elle y était avec son ex, qui n'avait pas vraiment l'air d'être un ex il y a de ça quelques heures encore, mais qui pourtant en était bien un, et il était tout mignon a essayer de la réconforter de la sorte... Le pire c'est qu'il y arrivait, bon ok, le coup sur la tête l'avait déjà bien calmé, et aussi le fait qu'elle voit son portable de posé sur la table de nuit, mais il n'y était pas pour rien, bien au contraire... Il avait toujours su l'apaiser, même lorsqu'elle partait en plein délire d'hystérie, il était un des rares à la calmer, et Milie aussi, mais parce qu'elle arrivait toujours à se montrer encore plus folle qu'elle et du coup Sarah se calmer en se foutant de la gueule de son amour de pote... Enfin bref, tout ça pour dire qu'il avait réussit à faire réapparaitre un joli sourire sur le visage de la danseuse, et que c'était bien joué de sa part parce que loin d'être simple...

Je te remercie Yaman, mais en fait je viens de me souvenir que ma sauveuse sera Caro aujourd'hui...

Ouais pas sûr qu'il comprenne le pauvre, mais elle allait lui expliquer pas de souci, juste le temps de déposer un bisou tout mignon sur sa joue, avant de planter son regard dans le sien... Il y avait sûrement un tas de chose qu'il n'avait pas abordé, un tas de non dit qui leur brulaient les lèvres à tous les deux, mais qui dans le fond n'avait aucune importance... Par contre il y avait une chose qui devait vraiment sortir...

Merci... Pour tout...

Merci pour la nuit, merci pour les mois passé en couple, merci pour l'avoir calmé ce matin là, merci d'être là pour elle tout simplement... Elle ne demandait pas de répondre, elle ne savait pas vraiment pourquoi elle l'avait fait, mais c'était comme un besoin, il fallait qu'elle le dise alors elle l'avait fait.. Il n'y avait rien d'explicite, mais elle savait qu'il la comprendrait, de par son regard, mais aussi de par leur parcours... Il la connaissait assez pour savoir ce qu'elle voulait dire et c'est pour ça qu'elle ne s'étendait pas sur le sujet, redéposant seulement un nouveau baiser sur sa joue avant de se relever toujours sourire aux lèvres... avant de récupérer le reste de ses affaires pour les enfiler rapidement, pour ce qui était de son jean, il faut avouer que ce n'était pas vraiment super agréable de l'enfiler sans rien en dessous, alors elle se retourna vers le danseur...

Tu me prête un boxer pour que je puisse traverser le couloir et rejoindre ma chambre pour prendre ma douche?

Avec le sourire et le regard qui va avec biensûr, et qui fait qu'elle était totalement irrésistible et qu'il ne pouvait pas lui refuser quoi que ce soit... Oui ce n'était pas une question de vie ou de mort et il aurait sûrement accepté sans qu'elle ne fasse tout ça mais c'est pas grave, ça l'amusait, et surtout de le voir réaliser que même s'il le voulait, il serait incapable de dire était carrément kiffant... Alors monsieur Okur, capable de lui refuser ce petit service?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Mar 31 Mar - 0:39

Bien sur qu’il aurait tout fait pour la calmer, non mais l’option suivante c’était quand même lui donner une baffe, alors vite elle se ressaisissait. Il lui proposait une solution de recours, pour qu’elle sache que quoi qu’elle décide de faire, elle pouvait compter sur lui, voilà elle avait disposé de lui cette nuit, elle pouvait aussi en disposer la journée. Plutôt pas mal non, mais en même temps si il ne lui disait pas, si il ne faisait que la regarder s’affairer à droite à gauche pour récupérer ses affaires, il n’en pensait pas moins. Il la regardait se calmer enfin, maintenant qu’elle savait le jour, la date l’heure, et qu’elle était sûre d’elle, que c’était bien aujourd’hui son rendez vous, elle avait commencé à faire le tri dans sa tête, elle retrouvait enfin les esprits, enfin en même temps elle restait sarah fallait pas trop lui en demander. Elle restait elle, un peu beaucoup barge mais tellement attachante.

Ok han caro elle va être occupée aussi, super, je vais passer l’aprèm avec valou, je vais lui faire passer l’envie de faire chier le monde la nuit à cause de l’orage. Vengeance, en tout cas je vais me marrer, lui peut être moins…

Il se mettait à rire, mais non la torture ne serait pas trop dure, je vous jure yaman ne souffrirait pas promis, pour ce qui est de valou on verra plus tard…Il regardait sarah, comme si il la voyait pour la première fois, il regardait ce visage, il profitait de cette dernière minute avec elle, il savait bien qu’il y en aurait d’autres des tas d’autres avec elle, mais plus jamais comme celle là, plus jamais aussi proche et unis, ils redevenaient ce qu’ils n’avaient jamais cessé d’être, des ex, mais surtout des amis très proches.
Elle pourrait toujours compter sur lui en toute situation, elle devenait plus sa petite sœur. Bon d’accord, au vu de leurs rapports précédents le terme de petite sœur pouvait sonner comme inapproprié, mais c’est comme cela que ça allait redevenir entre eux, complices comme toujours, tendre et câlins mais sans plus de débordements, sans violence, non mais ça va yaman n’est pas un gros bourrin non plus, il est même parfait gentlemen avec les demoiselles.
Il ne lui avait rien dit du comment il allait réellement avant qu’elle ne se pointe dans sa chambre, le fait qu’il aimait la mauvaise personne, qu’il avait le sentiment que la breakeuse le ferait souffrir, il savait qu’il allait encore merder une nouvelle fois, va savoir pourquoi il fonçait toujours au mauvais endroit avec la mauvaise personne. Bref sa vie était toujours en chantier et ce n’était pas près de changer, un jour peut être non ? Bon d’accord c’était pas grave, d’ici quelques mois il aurait d’autres soucis bien plus importants que ceux de la veille. Une chose qu’il ne pouvait an tout cas négliger c’est qu’elle aussi lui avait rendue un grand service, cette pause nécessaire pour qu’il puisse reprendre le cours de sa vie. IL regardait la demoiselle dans les yeux, aucun mot ne sortait de sa bouche, mais elle saurait lire en lui, lui aussi la remerciait. Il avait eu besoin de quelqu’un sans savoir qui, et elle était venue, elle l’avait apaisée, elle l’avait aimée pendant une nuit. Il sourit et glisse sa main sur le visage de sarah, et replace une mèche de cheveux derrière son oreille, ok ça arrangeait pas la masse de cheveux en désordre qui trônait sur sa tête, mais au moins elle avait une mèche de cheveux bien mise. Après cette petite pose dans le bleu des yeux de sarah, il se décide à parler de nouveau, enfin c’est surtout elle qui avait bougée, et qui voulait un boxer, en même temps sarah avait tenue cinq minutes sans bouger, c’était son record personnel. Il se lève pour aller vers sa commode premier tiroir et il en sort un boxer, il en avait oublié qu’elle était toujours nue devant lui.


Je sais pas si je dois, avoue t’es canon comme ça, quoi qui t’as pas encore vu nue dans la villa ? Bon ok épargnons les âmes sensible. Tiens ça devrait faire l’affaire. J’ai pas envie que val pleure toute la journée parce qu’il t’avait vu toute nue, et que comme il avait pas dormi de la nuit, de peur, ça en plus il serait plus jamais capable de fermer l’œil.

Bon c’est pas tout ça, je ferais bien de prendre une douche aussi, mais comment dire j’ai faim, pas toi ?

Bah il allait faire à manger pour un , euh pour un yaman donc c’est déjà pas mal, il pouvait bien lui faire un truc avant qu’elle ne file ? Il enfilait une tenue à peu près deçente, non parce que si val le voyait à poil encore une fois il a dit qu’il frôlerait la crise cardiaque, non mais quelle petite nature.
Alors sarah on a faim ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Lun 6 Avr - 15:54

Et oui Caro aussi venait avec elle à Dubaï, enfin si elles étaient prises forcement, mais Sarah avait un bon pressentiment à ce sujet... Oui je sais elle venait de flipper comme une malade à l'idée de rater le casting, mais maintenant qu'elle s'était calmé, tout allait bien dans le meilleur des mondes... Elle était tellement calme et sereine d'un coup qu'elle n'avait put s'empêcher de prononcer ces mots, un sourire aux lèvres, avant de les déposer sur sa joue pour lui offrir un petit bisou tout mignon... Mais le calme chez Sarah c'est pas vraiment quelque chose qui reste très longtemps en elle hein, alors une fois que cette petite pause tranquille avait assez duré pour elle, elle se releva pour récupérer toutes ses fringues et les enfiler une par une... Sauf qu'elle n'avait put remettre son jean sans rien en dessous, même si ce n'était pas pour faire un long trajet, juste pour rejoindre sa chambre à vrai dire, elle n'avait vraiment pas envie de mettre ce jean à nu... Du coup elle était là, avec son débardeur sur le dos, mais le bas du corps restant toujours nu, le jean à la main, se retournant vers le danseur pour lui demander un boxer... Bon elle voyait bien qu'il avait envie de faire son chieur, et de la laisser se débrouiller toute seule, alors elle mit toute les chances de son côté, lui offrant son plus beau sourire charmeur, le regard de chat potté et tout pour le faire craquer... Et visiblement ça avait marché... Enfin Yaman fit mine de vouloir protéger les âmes sensible, mais ça ne marchait pas avec elle hein!!

C'est ça ouais, protégeons les petits de cette vue affreuse, qui n'a pourtant pas l'air de t'effrayer...

Elle avait dis ça en levant les yeux au ciel alors qu'elle lui prenait des mains ce boxer qu'il lui tendait, avant de redéposer son regard sur le sien pour la fin de sa phrase... Et comme ci c'était une façon d'avouer qu'en effet elle avait gagné ce petit jeu, il lui répondit seulement en lui disant qu'il ferait bien de prendre une douche lui aussi, mais qu'il avait surtout faim... Cette phrase ne put que la faire sourire alors qu'elle s'était reculé de lui pur enfiler le sous vêtement...

Tant que c'est qu'une vrai faim, et non pas une faim de moi, je t'en pris te gêne pas, mange!

Ben ouais, elle avait pas le temps pour remettre le couvert hein, donc fallait pas qu'il ai faim d'elle... Bon voilà, elle était décente et pouvait donc sortir de là l'esprit tranquille, mais avant ça, elle ne put s'empêcher de le regarder s'habiller, mais alors qu'il comptait enfiler un débardeur, elle le stoppa dans son élan...

Tu pourrais au moins nous laisser profiter de ça, nan?

Elle avait donc posé une main sur ses abdos, alors qu'elle se mordillait doucement la lèvres en plantant son regard dans le sien... C'était vrai après tout? Il avait un corps de rêve alors pourquoi le cacher dés que c'était possible? Il était bien foutu, alors il devait en profiter pour le montrer et puis c'est tout...

Pose ça là... Et descend nous préparer un petit dej' pendant que je file sous la douche, d'ac?

Elle avait elle même posé le débardeur sur sa commode, avant de lui offrir un grand sourire en attendant sa réponse... Mais vu qu'elle savait qu'il serait d'accord, elle le laissa donc, et fit demi tour pour rejoindre sa chambre, et prendre une bonne douche... Raa que ça faisait du bien quand même! Bon elle n'y était pas resté 15 ans dessous hein, elle savait quand même qu'elle devait se presser, mais c'était quand même très appréciable... Elle se prépara donc pour son entretien, vêtement de situation, petite touche de maquillage, puis direction la chambre de Caro et Valou pour voir si elle était prête... Sauf qu'après avoir frappé 3 fois, Sarah se demanda si Caro était bien réveillé, du coup elle ouvrit la porte doucement histoire de s'assurer qu'elle ne dérangeait pas hein, et voyant que ce n'était pas le cas, elle rentra sans gêne pour aller secouer les deux tourtereaux toujours endormis... Sarah expliqua donc à Caro le pourquoi de ce réveil, tout en lui disant que si elle se dépêchait un peu, elle aurait même le droit à un petit dej' prépare par Yaman... La danseuse se leva alors en catastrophe et fila prendre une douche, alors que Sarah descendit à la cuisine après avoir embêté Valou un peu...

Alors qu'est ce tu nous as fait de bon?

Ben ouais, elle était curieuse la miss hein... Et puis même si elle aurait très bien put se diriger directement vers le frigo pour se servir elle même, nan, elle se posa les fesses sur la table, attendant de voir ce que le danseur avait préparé de bon... En espérant que ce soit quelque chose d'assez léger quand même, parce qu'il ne fallait pas oublier qu'elle allait danser ensuite hein... Alors?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Dim 19 Avr - 19:23

Non mais bien sûr que lui ne serait jamais choquée par cette vue là, non bon d’abords parce qu’il était un homme, et qu’il n’avait pas la sensibilité d’un gamin, ou de valentin, et franchement qui ne serait pas ravie de regarder une jeune femme aussi bien foutu qu’elle, de la voir préparer le petit dej dans cette tenue, ou de faire le ménage, ou même de danser uniquement vêtue d’un débardeur, oh la ça lui donnait un max d’idée à lui , était ce à cause du manque d’activité qu’il s’imposait plus ou moins depuis un temps, mais la vache ses hormones s’égaraient vite. Fallait qu’il arrête tout de suite son petit film mentale sinon il allait se mettre à baver et ça ne ferait pas bon genre, en même temps elle le connaissait déjà.

En fait si, si je suis choqué, et faudrait m’épargner je suis fragile, tu ne savais pas ?

Oui, encore un peu et il implosait, ça ferait vraiment mauvais genre tout ça. Comment voulez vous qu’il puisse garder le contrôle quand la demoiselle en rajoutait une couche. Enfin heureusement pour tout le monde, yaman était un grand garçon, un homme même, il savait se ressaisir et être taquin quand il le fallait justement là il avait envie de l’embêter un peu, faut bien se l’avouer, ce qu’ils avaient fait la nuit dernière aurait pu le rassasier et pourtant comment ne plus avoir faim d’un tel corps, ce n’était qu’un homme après tout.

Mince, bon je vais aller en cuisine alors, sinon tu vas me taper.


Il s’était mis à rire, c’était si simple avec sarah, il était avec elle, et même si il ne se sentait pas au top de sa forme, elle arrivait à le faire rire, il se sentait réellement mieux à son contact, c’était une amie et en même temps bien plus que ça, elle était tellement plus qu’une simple amie. Enfin bref l’amie en question était tout aussi pervers, alors que lui , le sage, voulait couvrir son petit corps tout fragile, elle le forçait à rester à découvert, oh non c’est abusé là, quoi bon d’accord alors vraiment à contre cœur il allait rester torse nu, et exposer sa plastique de rêve aux yeux de tous.

Il la laisse filer prendre sa douche et va dans la cuisine, maintenant il avait promis un bon petit déjeuner, pas trop lourd, il allait sûrement courir, ou aller faire un peu de sport, et même si s’empiffrer avec ses potes un coup de temps en temps ne le dérangeait pas, mais après c’était dodo obligé, et il n’avait pas du tout envie de faire la sieste, il allait dans les placard, et regardait tout ce qu’il y avait de bon, euh y’avait un gros soucis là, qui qui avait pas fait les courses. Il filait regarder le planning, oups il avait zappé son tour, bon solution t’assumes ou tu magouilles un peu. Yaman avait opté pour la solution numéro deux, soit « ‘est pas moi c’est lui ». Maintenant il devait se trouver un coupable, il aurait bien mis stacee, quoi qui allait s’en prendre à elle, personne, elle faisait un petit sourire et plus personne ne lui en voulait, ça marchait même avec yaman ça. Mais bon c’était pas vraiment pour elle ce truc là, elle était trop jeune pour faire les courses dommage, et soudain la solution apparu aux yeux de yaman, quel était le taré qui l’avait coupé en plein élan la veille, enfin la nuit, Valentin, et hop coupable trouvé, ça lui apprendrait à faire le con et à croire aux sorcières et aux monstres. Yaman effaçait son nom, et mettait celui de valentin à sa place.
Avant le retour de sarah, il devait vite trouver une solution de rechange, il mettait sur la table les deux dernières boîtes de céréales, du bol et du lait.
On va dire que ça pouvait faire office de plat léger ou de dessert, maintenant il tentait un truc plus original, il pouvait être inventif et à défaut de valentin, il n’avait jamais rendu personne malade. Il sortait un saladier, et allait fouiller dans le frigo, il y avait un reste de riz, du thon des œufs, des pousses de soja, hop une petite salade vite faite, il mélangeait le riz de la veille, avec tout ce qu’il avait trouvé, il y ajoutait encore, deux tomates, et un peu de carotte coupée super fin. Il ajoutait une petite vinaigrette toute simple et le tour était joué, tsss il pouvait survivre seul, enfin il finirait par se lasser des salades, et il foirait toujours sa cuisson du riz et des pâtes, il avait besoin de cours, hum y’avait pas une cuisinière sexy pour lui apprendre, il serait presque sage comme élève.

Il rangeait un truc dans le frigo, quand son regard tomba nez à truc bizarre, une expérimentation de valentin encore une fois. Il la posait près de l’évier et commençait à la regarder, on aurait dit un mec face à une boîte contenant probablement une bête dangereuse. Il tenait une cuillère en bois, et faisait bouger le plat de valou, il avait réussi à soulever le couvercle quand sarah fit son apparition dans la cuisine.


Y’a un manque de nourriture, alors t’as ou une salade composée faites par moi le super chef cuistot, ou des céréales mélangées avec amour, c’est à ta convenance.

Il avait jeté un petit coup d’œil à sarah avant de se replonger dans son expertise minutieuse avec une drôle de tête, la couleur du plat enfin de l’espèce de bouillie, semblait vraiment suspecte.

Comment il fait pour manger ce truc là, il a un estomac en béton armé ou quoi ?

Dis donc si tu vas avec caro, c’est que c’est pas un rendez vous galant, alors vous allez faire quoi toutes les deux ?
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Lun 20 Avr - 2:51

Faire chier Valou alors qu'il était encore à moitié endormie, et qu'il ne comprenait rien à ce qui se passait était un vrai plaisir pour la danseuse! Ben ouais, d'habitude c'est lui qui emmerde le peuple et qui empêche tout le monde de dormir, alors là c'était une sorte de gentille petite vengeance, pas très longue en plus parce que Sarah n'oubliez pas qu'un petit dej l'attendait en bas... Ben ouais attendez... Un beau gosse lui proposait de lui préparer le petit dej pendant qu'elle, elle s'occuper de se préparer pour une audition, c'était pas la classe ça un peu? Si hein? Ben ouais, du coup elle comptait bien en profiter! C'était donc tout sourire qu'elle descendit les escalier pour rejoindre la cuisine ou devait normalement l'attendre Yaman... Elle venait à peine de passer le pied dans la pièce qu'elle avait déjà demandé ce que le breaker avait préparé de bon, mais elle fut surprise de le retrouver à fixer une boite avec un truc assez bizarre dedans...

Me dit pas que c'est ce que t'as préparé hein? Nan parce que sinon je passerai me prendre un café sur la route ça suffira t'inquiète...

Ben ouais, franchement ce n'était pas du tout appétissant ce machin qu'il essayait d'ouvrir la... Mais elle fut rassuré lorsqu'il se redressa pour lui expliquer que quelqu'un avait oublié de faire les courses et que du coup le frigo était vide... Alors tout en écoutant le mister, elle descendit de la table ou elle venait de poser ses fesses, ouais les cher c'est trop banal hein, bref... Elle était donc descendue de son petit perchoir pour aller voir quel était l'idiot qui avait oublié de remplir le frigot, pour se rendre compte qu'il s'agissait de Valou...

La salade c'est parfait...

Oui dés le réveil une salade, rien d'anormal hein... Après tout ils étaient en Amérique depuis pas mal de temps alors ils pouvaient bien se faire aux coutumes de manger salé au petit dej nan? Mais si... Et puis vu l'heure on pouvait considéré cela comme un repas après tout... Par contre elle n'avait toujours pas bougé de devant le tableau, elle observé le mot « Valentin » d'écrit dessus, et il y avait un truc qui la chiffonnait... Ouais il y avait un truc de pas normal mais elle ne savait vraiment pas quoi... Du coup se fut toujours en fixant ce tableau qu'elle répondit une nouvelle fois au turc...

On va passé un casting pour un spectacle à Dubaï... Et Val il n'y ange pas ce truc là, il se contente d'en foutre dans notre bouffe à nous pour voir l'effet que ça peut avoir... T'as jamais remarqué que je mange jamais les plats préparé par Valou sauf si Caro mange avec nous?

Ben ouais quand Caro était là, elle savait qu'il ne mettait rien dans le plat de peur de tuer sa chérie... Ça ne le ferait pas quand même hein... Mais sans laisser le temps à Yaman d'avoir une quelconque réaction, elle reprit la parole vu qu'elle venait enfin de comprendre ce qui ne lui plaisait pas sur ce tableau...

Pourquoi tu veux que Valou se fasse engueuler à ta place? A moins qu'on ai un ou une Yamlentin qui squatte la villa...

Ben ouais, il avait surement voulu effacer trop vite parce que du coup il y avait un reste de son prénom d'écrit en dessous de celui de val et ça donnait un truc assez bizarre... et puis...

En plus je sais que c'est pas à lui vu que c'était lui la semaine dernière, on l'a accompagné avec Caro...

Pris en flag le turc! Pas bien de mentir! M'enfin ce n'était pas pour autant que Sarah elle allait dire quelque chose hein, elle était juste curieuse de savoir pourquoi il faisait ça... Et en attendant sa réponse, elle effaça correctement le nom bizarre pour écrire correctement « Valentin »... Elle se retourna alors pour déposer un regard interrogateur sur le gadjo, avant de retourner vers la table, prendre une fourchette et manger directement dans le plat... Alors beau gosse, qu'est ce qu'on a à dire pour sa défense?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Mar 28 Avr - 13:30

Non mais de toute façon tout le monde le savait dans cette villa, embêter valentin le faire tourner bourrique c’était limite le sport national de la maison. Franchement à ce rythme là yaman allait organiser un concours, avec des points à la clef, quoi autant qu’a faire, autant faire ça bien, tout le monde taquinait le jeune homme, mais attention faudrait pas en faire une victime c’est encore lui qui embêtait le plus son monde, je n’ai pas besoin de vous rappeler la nuit précédente non.
Bref yaman était à la limite de se la jouer Indiana Jones, non pas et l’ordre des templiers, ni même et les crânes de cristal, mais yaman Jones et la boîte suspecte. Il ne lui manquait plus que le lasso, hum ça pourrait être sexy un turc avec un lasso, non ? Il n’osait même pas s’en approcher, l’odeur lui parvenait à peine aux narines et ça donnait pas vraiment envie, dans un dessin animé yaman il serait devenu blanc puis vert, là il n’était qu’un humain ça ne se voyait pas mais ses yeux exprimés bien sa réaction nauséeuse face à ce plat.


Non mais attends, ça y est on se voit plus pendant des mois et t’oublies que je sais faire à manger, tu me déçois, je vais en pleurer, mais si je peux pleurer.

Bon d’accord ça arrivait super rarement un turc qui pleure, mais il le pouvait en faisant un gros effort ou en se mordant la lèvre. Il laissait tomber sa démonstration qui n’en était pas une, et il donnait de quoi se servir à sarah. Il l’écoutait parler de Dubaï, sympa comme lieu pour bosser , il ne s’en plaindrait pas, bon avec Madonna il avait visité pas mal de coin sympa aussi, mais fallait supporter la blonde, et là pour la tournée européenne, elle était de nouveau célibataire doux jésus, il allait se faire gay.

Dubaï plutôt sympa le programme, vous allez faire des folies là bas non ? Non mais je ne fais jamais attention, je n’ai pas les même horaires que lui, et puis de toute façon laura elle m’a dit ne touche jamais à sa nourriture, n’accepte jamais de manger ce qu’il fait, si il te propose de goûter fuis, fuis le plus loin possible.
Non mais il mériterait de se faire enfermer pour plat contre nature lui.


Et là comment dire oops, vous avez déjà vu un mec de trente ans se faire prendre à cause d’un mensonge, faire un grand sourire, et faire tourner les idées dans sa tête le plus vite possible pour trouver quelque chose qui serait plausible. Bon franchement là c’était mal barré, surtout que là comment contrer les arguments de sarah, ayaaa bon c’était franchement pas grave, c’était le sport national refourguer des ennuies à val, bon ok là à part chris, et stacee qui râlerait parce qu’elle n’avait pas ses foutus céréales. Bon on réfléchit vite, vite, bon en même temps réfléchir et yaman en plus vite, ça n’allait franchement pas ensemble on est bien d’accord.

Mais oui c’est ma sœur t’étais pas au courant, une superbe blonde avec une poitrine à tomber, mes parents n’ont aucun sens de l’imagination pour les prénoms j’y peux rien, non ?

Bon d’accord je sais bien que ça ne marche pas, c’est juste que ce crétin m’a saoulé j’avais envie qu’il se fasse engueuler, oh et puis comme si j’étais le premier à faire ça , hein, tu vas pas me dire que toi non plus tu ne lui as jamais refiler tes corvées ?


Il s’approchait de la jeune fille et surtout du plat de salade, il avait pris une fourchette, et goutait à son plat trois étoiles, mais oui rien que ça, en tout cas comparé à celui de valentin ça les valait largement.


J’aime pas faire les courses, en plus je suis tout seul et tout le monde m’envoie des listes sur le portable, attends je suis pas chiant moi, je vous laisse prendre tout ce que vous voulez, bon d’accord y’a certain truc que je préfère mais quand même ça va je suis pas aussi casse couille ? On peut pas se faire livrer ?


Lui flemmard, fainéant, oui mais juste pour ce qui concerne les courses, le ménage, bon la vaisselle et la cuisine il faisait, ce n’est pas trop mal pour un mec.

Roh et puis si j’emmerde pas valou c’est pas une journée normale, je suis en manque d’idée d’ailleurs, bon pour les courses je sais que ça marche toujours, il a dû être bercé trop près du mur, parce qu’il se souvient jamais de quand il les a faites. Mais dit moi toi, avec ton esprit machiavélique t’as pas des idées pour moi, la dernière fois j’ai demandé à stacee, mais elle voulait lui colorier les cheveux j’ai dit qu’avec lui ça ne marcherait pas il serait capable d’adorer ça.
Non mais en plus si caro part c’est cool, y’aura personne pour nous gronder.


Pourquoi sarah le regardait bizarrement comme un attardé.

Quoi et alors je suis un gamin de trente ans ça fait du bien non ?
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Gellé

Admin & Un Peu Folle
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 2214
• Avatar : Sarah Gellé

• My age : 27 ans
• My job : Danseuse,Actrice et Mannequin
• My dwelling : A la Playa avec ma family !
• Others : Un piercing au nombril

___ MORE
• Statut: Amoureux(se)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Lun 4 Mai - 13:23

Attention attention, le turc est passé en mode bavard! Et du coup ben Sarah elle se contentait de continuer de manger à même le plat, assise sur la table le regardant, et l'écoutant sans rien dire... Il tenait visiblement vraiment à faire que Val' se fasse engueuler, ou du moins le faire chier jusqu'au bout, pourquoi elle ne le savez pas trop mais pour l'instant elle savait très bien que ce n'était pas le moment de poser la question hein... Il valait mieux qu'elle le laisse continuer de parler sans rien dire, quand il aurait finit son petit monologue elle pourra réagir à son tour... Alors oui en effet elle avait sûrement un regard bizarre de posé sur lui, mais elle ne le regardait pas du tout comme un attardé, si c'était le cas, elle regarderait tous les habitants de cette villa de cette façon et elle avec tellement il avait tous des périodes ou il devenait complètement débile... Elle le regardait tout simplement... Elle attendait patiemment qu'il se calme pour pouvoir en placer une...

J'ai rien dis hein... J'attendais juste que t'ai finis ton petit discours... Mais heu... Il t'a fait quoi Val' pour que tu lui en veuilles à ce point?

Nan parce que ok, faire que les autres prennes pour eux, mais Sarah s'arrangeait toujours pour que ça ne retombe pas toujours sur le même quand même, ça serait bien trop facile si tout le monde visait Valentin nan? Ben si quand même hein... Surtout qu'il était un peu la cible la plus facile à atteindre tellement il ne fait pas attention à ce qui l'entour... Enfin bref, C'était juste par curiosité, parce que dans le fond, Yaman il faisait bien ce qu'il voulait hein, ce n'était pas à Sarah de dire quoi que ce soit, et surtout elle n'avait pas envie de dire quoi que ce soit... Elle déposa donc le plat de salade sur la table à côté d'elle alors qu'un grand verre de jus de fruit était entrain de terminer dans son estomac tandis que Yaman lui donnait plus ou moins une réponse... Sauf que forcement, se fut le moment ou Caro se décida à faire son apparition, du coup Sarah elle essayait de faire des grands signes à Yaman pour qu'il arrête de parler mais à croire qu'il n'avait pas envie de comprendre ce qu'elle semblait vouloir lui dire alors plus qu'une seule solution hein...

TIENS CARO! TU VEUX UN PEU DE SALADE... Ou sinon ya chocolat chaud avec céréale... Au choix...

Oui elle avait un peu crié faisant peur à Caro du coup, mais c'était juste pour que Yaman se taise un peu, bien que Caro savait très bien les différentes magouilles que tout le monde pouvait faire envers tout le monde, en faisant même partie elle aussi... Du coup elle avait un sourire sur les lèvres tout en regardant ce qu'il trainait sur la table, avant de faire un bisou à Sarah puis à Yaman pour leur dire bonjour...

C'est Yaman qui a tout préparé, mais la salade est bonne j'ai déjà goûté...

Un petit sourire moqueur à l'intention de Yamson, alors qu'elle descendit de la table pour laisser un peu de place à la demoiselle... Sarah jeta alors un coup d'œil à l'heure, remarquant qu'elles devaient être à l'audition dans 5 minutes maintenant... Heu oups!

MERDE! Prends ce que tu veux mais grouille! On est en retard!

Oui c'était pour Caro ça hein, qui d'ailleurs en regardant l'heure à son tour, décida de ne rien prendre du tout et de filer directement dehors en engueulant Sarah parce qu'elle trainait derrière... La danseuse tourna alors le visage vers le danseur en levant les yeux au ciel...

J'aurais du la laisser dormir tu crois pas? Elle laissa échapper un petit rire en entendant un « Saraaaaaaaaaaaaaah » provenir de dehors... Merci pour le petit dej, à plus tard! Elle déposa un bisou sur la joue du breakeur avant de sortir à son tour en répondant à Caro... J'arriiiiiiiiiiiiiiiiive mooooooon amouuuuuuuuuuur...

Et voilà comment partir dans un fou rire tellement le regard de Caro voulait tout dire... Les deux filles partirent alors à leur audition pour ce spectacle à Dubaï, laissant Yaman se débrouiller tout seul pour ramasser tout ce qui avait de sortie et gerer le petit Valou qui n'avait pas du tout aimé le réveil que Sarah lui avait fait... Oups!


[PF Sarah]


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Lun 18 Mai - 2:50

Roh mais elle avait quoi à lui poser des questions comme ça, dès le matin, elle se souvenait pas qu’il n’avait pas vraiment dormi de la nuit. Le problème pourquoi il avait fait ça en gros il ne le savait pas bien lui-même, en fait c’était un truc débile valentin il commençait par une connerie, alors les autres répliquaient, et puis valou s’y remettait c’était un jeu sans fin. Alors là pourquoi l’emmerder plus qu’un autre, parce que chris c’était pas marrant d’abords, soit il voyait rien, soit il gueulait et puis il mettait un autre nom, ou alors il râlait parce qu’on avait un peu mis le bordel dans sa chambre, non mais c’était logique d’abord dans celle de yaman c’était interdit parce que c’était bien rangé et dans celle de valentin ce n’était pas possible parce que y’avait caro, mais bon de temps en temps ils ne se gênaient pas quand même.

Mais parce que la dernière fois il a mis du poivre partout, ce qui fait que stacee elle a pas arrêtée d’éternuer, elle voulait faire pareil que lui, alors qu’on testait juste pour le faire à chris. Mais bon , bref on avait pas encore trouvé comment faire ça discret, c’est pas évident de cacher du poivre pour faire éternuer le nain, stacee elle a dit que elle , elle savait ou le mettre, alors ce couillon lui à passer la boîte de poivre, mais tu la connais, elle est aussi douée que deddy avec un objet dans les mains, elle a tout renversé. Du coup elle s’arrêtait pas d’éternuer chris il a cru elle avait une maladie grave style intoxiquée à l’anthrax ou la grippe a, et ils m’ont dénoncé alors que c’était pas mon id

Oui obligé de se couper en plein élan, bah oui elle venait de lui péter le tympan, ça y est il allait avoir un problème d’oreille interne, il allait perdre l’équilibre, han il était foutu si il ne pouvait plus tenir debout, comment il allait breacker, oui c’est un nouveau verbe et alors. Fallait peut être qu’il aille voir un médecin, fallait qu’il demande à chris ? Quoi il se faisait un film mais non si peu… Bref ses problèmes d’équilibre commençaient maintenant parce qu’avec les cris il avait cru qu’un monstre arrivait, il avait eu un petit mouvement de côté, mais lui aussi il était assis sur la table du coup il se retrouvait le cul par terre, enfin juste deux secondes parce que l’air de rien, une pirouette et il se retrouvait debout. Han caro, salut ça va ? Oui il le disait pas il le pensait.

Non mais vas y c’est super bon…pff

Yaman lance une barre de céréale à sarah pour caro tout de même la pauvre, fallait pas qu’elle tombe malade en plus. Et là yaman qui n’avait pas suivi tout ce que sarah avait pu faire en haut pendant qu’il préparait la bouffe, ouvre de grand yeux, et entend val gueuler et descendre.

A plus tard je te déteste je peux pas venir moi ?

Bah ouais c malin de réveiller un monstre et de le laisser seul avec. Bon une seule solution, l’opération basket, oui il était pied nu, et avec juste un baggy mais c’est pas grave le principe restait le même, se tirer au plus vite. Il avançait doucement pour aller vers la porte fenêtre et se tirer dehors là il pourrait se planquer non ? Mais il avait beau se faire gracieux comme le chat, valentin dévalait les escaliers, alors yaman se mit à courir trop tard, il avait été repéré, super. Avec un peu de chance il pourrait semer un valentin pas très réveillé non ? Bon le chat gracieux venait de glisser sur une barbie et s’étalait une nouvelle fois sur le sol, non mais ça c’est le problème d’oreille interne, falait qu’il consulte. Oops crie en provenance de la cuisine, oops val il voulait peut être un bisou de sa caro mais trop tard elle était plus là par contre il avait vu la liste pour les courses. Yaman se trouvait dehors maintenant, il avait voulu faire le tour par le jardin des voisins revenir à la porte d’entrée, le temps que valou le cherche dehors, il aurait été dans sa chambre se barricader. Ouais sauf que le voisin l’avait vu et gueulait dessus, oh c’est bon ils arrêteraient d’envoyer des strings. Bon forcément suite classique valentin arrivait dehors pas content, bah ouais il manquait de sommeil, il avait pas sa caro pour le plaindre et le consoler et en plus même le turc l’embêtait. Ouais mais trop classique aussi le valentin endormi était complètement inconscient il était à côté de la piscine là, c’était un appel à la noyade sérieux. Ni une ni deux yaman le pousse dans l’eau, pas sûr que ça aide pour la bonne humeur du danseur, par contre yaman lui ouais il était mort de rire.

Bonne journée petit poisson…bye mec et tu sais le bain tout habillé ça craint.

Il ne trainait pas plus longtemps là, parce que l’autre lui envoyait de l’eau venant de la piscine, alors yaman se barrait vite dans la villa, oui leur journée allait être aussi remuante jusqu’au soir…

Pf yaman
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|   Aujourd'hui à 0:58

Revenir en haut Aller en bas
 

¤ Just give me that Smile! ¤ |Yamson|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Terminés-