Partagez | 
 

 Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Mar 9 Juin - 20:04

Cet après-midi là, alors que Peyton allumait la télévision pour mettre les chaînes musicales, elle aperçut en zappant qu'il y avait la météo des mers. Elle patienta alors un instant pour voir ce qu'il disait à propos de Locéan pacifique et des mers que traversaient son père. La journaliste annonça qu'il y avait alors de grosses tempêtes qui s'étaient abbatues sur les mers du pacifique, et qu'elles étaient de plus en plus violentes. C'est pour cela qu'ils recommandaient à aucun bateau de partir en mer. Elle ajouta aussi qu'il s'agissait des mêmes tempêtes du début de semaine qui s'étaient amplifiées, et qu'ayant causées auparavant quelques morts, il s'agissait d'une mauvaise idée que de prendre le large. Peyton eut le coeur qui commenca à accélérer la cadence. Il est vrai que d'habitude elle avait souvent son père au téléphone, mais elle ne l'avait une ni sur msn, ni au téléphone cette semaine. Tout d'abord elle avait pensé qu'il était très occupé, mais la elle ne faisait que s'inquiéter. Après tout ce qu'elle avait vécu lors de son retour, il ne manquait plus que ca. La jeune fille hésita longuement avant d'appeler Nathan, mais elle choisit finalement de ne pas le faire. Elle avait beau être terrifiée, il fallait qu'elle apprenne à ce calmer toute seule. Pourquoi?? Tout simplement car elle avait déjà vécu cette situation et avait put s'apercevoir, qu'il ne fallait pas s'inquiéter et angoisser autant, car son père était surement toujours en vie. Auparavant, elle aurait surement appeler Brooke ou Lucas, mais aujourd'hui, elle devait s'en passer.

La jeune fille n'avait plus le goût à rien. La mélancolie avait prit le dessus. Elle ne pouvait rester chez elle sans rien faire, car elle avait beau écouter de la musique, mais ca n'avait pas assez le don de la calmer. Elle eut alors qu'une idée, aller se promener au bord de la marina et écouter de la musique en regardant les vagues, comme elle avait l'habitude de faire avec sa mère adoptive quand le père était parti en mer. Sa mère lui disait alors de l'imaginer en pleine santé, tentant de voir apparaitre son bateau et son père bien aimé qui rentrait au bercail. La jeune fille prit alors son ipod, et partit en voiture jusque la marina. Comme d'habitude lorsqu'elle n'allait pas bien, elle grilla 2 ou 3 feux rouges les yeux rougis. Lorsqu'elle fut arriver elle se gara, et mit le musique à fond dans ses écouteurs. Soudain elle croisa Skills; l'un des meilleurs amis de Lucas. Face aux airs de visage de Peyton Skills comprit que quelque chose n'allait pas chez la jolie blonde et le lui demanda. Pour ne pas qu'il ait à s'affliger de son pauvre sort, elle essaya en vain de faire disparaitre la peine de son regard et dit:

Je n'ai rien Skills, ne t'inquiètes pas. Ce que je fais ici, au juste un tour .....enfin , pour réfléchir! Bon je te laisse, que t'as surement autre chose à faire, ciao à la prochaine.

La jeune fille quitta son ami et partit marcher le long de la marina. elle s'enleva les tongs et les mits dans son sac. La jeune fille portait une jupe et un top avec en dessous son maillot. Une fois ni trop loin, ni trop près de l'eau, elle s'assit. Là, elle remit la musique et regarda les vagues s'écraser contre les rochers, et arrivait tout près de ses pieds. La peur avait fait remonter en surface sa tristesse, et ses yeux étaient à nouveau rougis. La jeune fille ne cessait de penser à son père et tentait de se dire: " Pourvu qu'ils ne leur arrive rien et qu'il m'appelle ce soir pour me rassurer". Elle avait beau tenté de l'imaginer revenant, les larmes continuaient de couler sur son visage. Elle passa un bon quart d'heure assise sans dire aucun mot, et pleurer tant son inquiétude était immense. Soudain, sans qu'elle ne s'en rende compte, quelqu'un vint s'asseoir en silence à ses côtés et s'adressa à elle après l'avoir regardé fixement sans ne rien dire.




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Ven 12 Juin - 1:37

Lucas avait eu une dure journée, une cuite la veille, un entrainement spécial le matin alors pour une fois il trainait dans son lit. Il n’avait rien de prévu et pas envie de voir du monde. Depuis la soirée en boite il n’avait pas vraiment envie de côtoyer les gens quels qu’ils soient. Il était étendu dans son lit, toujours en tenue de basket, le mp3 de glissé sur les oreilles, et il était juste là à se détendre.
Tout d’un coup son téléphone se mit à sonner, oh non pas quand il était à l’ouest comme ça, personne n’avait compris, il était dispo pour personne. Il regardait le numéro, skills, s’il l’appelait c’était important, lucas coupait son mp3 et décrochait.


Yo skills, y’a quoi ?
Hey lucas , y’a blondie sur la marina, elle a pas l’air normal
Euh t’entends quoi par pas normal tu l’as jamais trouvé normale peyton
Ouais je sais, mais là elle a des yeux bizarres
Bizarres doguée ?
Non pas ça mec triste
Putain sois clair skills, elle t’a dis quoi ?
Qu’elle allait bien
Et t’en déduis qu’elle ment ?
Putain lucas, tu dors ou quoi ?
Un peu
Alors émerge je te dis que blondie ne va pas bien, elle regardait la mer et elle m’a viré rapidement.
Ok ça c’est pas bon signe, pas qu’elle t’aie viré ça s’est normal mais la mer je le sens pas, dis tu veux rester dans les parages je me dépêche j’arrive.


Il raccrochait prenait sa douche en quatrième vitesse, il enfilait un jogging, et partait en direction de la marina, il prenait le bus il savait qu’elle avait sa voiture. Il retrouvait vite skills le saluait et lui disait qu’il prenait la relève.
Il avançais doucement vers elle, il avait enlevé ses baskets et ses chaussettes, il posait le tout sur le sable, et sans faire de bruit sans rien dire il s’asseyait près d’elle. Il n’aimait pas la voir comme ça, en larme, fixant l’océan à perte de vue, il savait qu’elle n’allait pas bien, il savait que quelque chose clochait et il ne savait pas comment faire, quoi lui dire.
Il restait là près d’elle lui laissant le temps de craquer de pleurer, et puis tout doucement il prenait la parole.


Peyton, c’est moi, je suis là si t’as besoin de parler. Je ne bougerais pas de là, je suis à côté de toi, je ferais ce que tu veux, t’écouter, te parler, t’emmener ailleurs ou juste rester près de toi à regarder l’océan.

Il lui murmurait une dernière phrase.

Je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Ven 12 Juin - 21:54

[Lucas scott sera t-il le cavalier de peyton pour la fête de fin d'année???]

La jolie blondinette continuait de pleurer la musique dans ses oreilles. Elle avait le coeur qui battait à des milliers de kilomètres heure, et l'angoisse prenait de plus en plus d'ampleur. Peyton avait beaucoup souffert depuis sa plus jeune enfance. Elle avait tou d'abord perdu sa mère lorsqu'elle n'était qu'une enfant , puis avait fait la connaissance D'elly, sa mère biologique et l'avait perdu elle aussi, car elle mourrut d'un cancer, et voilà qu'elle risquait de perdre son père dans la tempête. Peut-être avait-elle raison, tout le monde part un jour....en tout cas, tous ceux à qui elle tenait. L'idée de se retrouver seule l'angoissait. Soudain, alors qu'elle était perdue dans ses pensées, quelqu'un s'approcha d'elle et prit place à ses côtés en silence. Cette personne s'adressa alors à elle, lui expliquant qu'elle était là si elle avait besoin de parler, qu'elle ne boujerait pas et l'écouterait, et serait là pour l'aider. Cette voix était masculine, et avait ce ton protecteur. Cette voix, elle la connaissait par coeur, il s'agissait de la voix du Beau Lucas.

Peyton ne comprenait pas vraiment ce qu'il se passait. Elle n'arrivait pas à réaliser, que malgré ce qu'il s'était passé lors de la soirée en boîte ,de la cuite qu'il avait du se prendre, et mini dispute qu'ils avaient eut, il pouvait être là. Surement que Skills l'avait appelé pour le prévenir que la jolie blonde n'allait pas bien, mais il aurait très bien pu ne pas venir. Peyton regarda une fois de plus l'horizon espérant voir un bateau, mais ce ne fut pas le cas. Elle se tourna donc vers Lucas, se forca à sourire, bien que les larmes continuaient de couler sur ses joues, et d'une voix qu'elle tentait de réhausser en, essayant d'être forte, elle lui dit:

Que fais-tu là, lucas?? Je ne comprends pas. Malgré tout ce qui c'est passé, tu es toujours là, à n'importe quel moment, et dans n'importe quelle situation pour me soutenir. Merci d'être une fois de plus présent, tel un héros...comme lors de la fusillade, avec le faux dereck, la mort d'ellie.....

Et la voilà qui pleurait de plus belle. Il est vrai qu'elle avait vécu beaucoup de malheurs, et on pourrait penser qu'elle en ressortait plus forte, mais la voyant la maintenant, on avait l'impression que ce n'était pas le cas. Pour ce qui était de la présence de Lucas, peut-être que c'était son rôle d'ami après tout. Peyton avait beau avoir les idées ailleurs, elle voulut quand même s'excuser pour sa réaction de la soirée en boite, après tout, il le méritait bien vu qu'il était là aujourd'hui à continuer en vain à la soutenir.

Je suis désolé pour l'autre soir, mais comprends, que je ne vois pas bien pourquoi une telle réaction.... Merci, d'être venu Lucas, mais peut-être ferais-tu aussi bien de partir au lieu de perdre ton temps ici. Ne t'inquiètes pas pour moi, tout s'arrangera....Enfin, espérons-le.

Voilà qu'elle se retenait de pleurer, mais cela ne dura pas, car vu que Lucas lui dit- qu'il préférait rester là pour prendre soin d'elle et veiller sur elle, elle décida de lui dire quelle était la raison de cette peine et de sa venue à la marina. Mais avant cela, elle se rapprocha un peu de lui et rangea son mp3. Enfin, elle s'exprima:

Lucas, ce n'est rien, enfin j'espère que c'est une fausse alerte, mais je me fais du soucis pour mon père. Cela fait une semaine que j'essaie de le joindre car je n'ai pas de nouvelle, et jamais il ne décroche. J'ai aussi tenté un de ses collègues de travail qui est avec lui, et lui aussi ne réponds pas. En plus de ça , la météo dit qu'il y a eu une violente tempête, qui a déjà causé des morts en mer, et qu'elle est en train de s'intensifier. Malheureusement, il s'agit exactement de l'itinéraire de mon père et surtout de l'endroit où ils devraient être à présent.Donc bon , je me fais du souci.....et vu que lorsque j'étais petite et que ma mère angoissée pour de pareilles épreuves, elle m'amenait regarder l'océan. Voilà pourquoi je suis ici.....

La jeune fille fut coupée par ses propres sanglots qui reprenaient de plus belle. Elle déposa alors sa tête sur lépaule du jeune homme qui tentait de la réconforter. Il la prit par l'épaule et la serra tout contre lui.....Cela faisait du bien à la jeune femme qui se sentait apaisée par sa présence et ses paroles. Pendant un moment, ils furent silencieux et regardèrent profondemment la mer. Peyton ne savait pas à quoi penser lucas, mais elle, continuait à penser à son père, et reprenait son calme. Sans rien lui dire, Lucas se leva, et l'attrapa par la main. Peut-être avait-il lui aussi l'intention d'aller faire un tour,sachant que se promener apaisait les moeurs, et permettait de se changer les idées. Peyton qui avait saisi la main et avait envie d'aller marcher avec lui, tranquillement les pieds dans l'eau, le tira jusqu'au bord. Voilà que Peyton, ne savait si lacher ou non la main de Lucas.. Elle ne le voulait pas, mais peut-être qu'il vallait mieux....Elle décida alors de le laisser prendre la décision à sa place. Lorsque ce fut fait, elle se tourna vers l'homme qui hantait toujours ses rêves et son coeur et lui dit:

Je t'en supplie, changeons de sujet...Parles moi de tout ce que tu veux.... Fais ce que tu as le don de faire le mieux, me redonner le sourire et me rendre heureuse.




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Lun 15 Juin - 18:36

Il était là, bien sûr qu’il était là pour elle, et quand skills avait enfin réussi à lui faire comprendre ce qui se passait, il était venu sans réfléchir, c’était peyton elle avait besoin de lui, il était venu pour être avec elle, même si elle ne voulait pas de lui. Il savait qu’il ne se comportait pas bien avec la jeune femme, il la faisait souffrir en permanence. Nathan lui avait assez fait la remarque. Mais il ne pouvait pas s’en empêcher, il savait que peyton n’allait pas bien, et il ne pouvait pas faire autrement que de foncer pour aller la rejoindre.

Arrêtes je ne suis pas un héros c’est normal. Dis-moi ce qui se passe ?

Et elle pleurait de plus en plus, il ne savait pas comment faire, elle se sentait si mal, il le supportait pas de la voir comme ça. Ils avaient beau s’être déchirés, il avait beau lui en vouloir d’un tas de chose il ne pouvait pas la laisser comme ça. Il n’avait jamais pu.

Arrêtes laisses tomber cette soirée, c’est du passé, j’ai pas été adulte ce soir là non plus. T’as pas à t’excuser pour ça, c’est rien. Peyton tais toi cinq minutes, et écoutes moi, je n’ai jamais perdu mon temps avec toi, d’accord. On a toujours été là l’un pour l’autre pourquoi ça changerait. Tu ne vas pas bien, et ça me brise le cœur de te voir comme ça, je ne sais pas quoi faire, et je ne saurais pas tant que tu ne m’auras pas parlé. Inspires et vas y dis moi ce qu’il y a, t’es là devant l’océan et je te connais je sais que tu ne vas pas bien.

C’était bien ce qu’il craignait, il n’était pas au courant pour la tempête, mais il se doutait que c’était une chose comme ça, mis à part pour son demi frère elle ne se serait pas autant inquiétée. Il l’écoutait parler, la sentait au bord des larmes, il s’était encore rapproché d’elle. Il la laissait finir de parler, et comme elle craquait de plus belle, il la prenait dans ses bras, lui caressant le dos, doucement, ça faisait bien longtemps qu’il n’avait pas été aussi proche d’elle depuis tellement de temps. Il la câlinait doucement pour qu’elle s’apaise un peu. Après quelques minutes il l’aide à se lever, il fallait bouger, l’aider à penser à autre chose, ne plus se préoccuper pour la tempête pour le moment, et attendre d’avoir des nouvelles, fallait l’aider à positiver un peu.

Je vais tout faire pour, peyton, on va se bouger, on va aller se changer les idées, on va faire ce qu’on a toujours fait. Ça va aller ma belle.
On a une grande ville pour nous deux, on a 20 ans on a plein de choses à faire non ?
On va marcher un peu pas trop loin, y’a une fête foraine, on pourrait se gaver de sucreries et tout un tas de choses. Sinon on peut s’éclater dans les boutiques en ville, je suis sûr que tu me trouverais canon en cow boy. On fait tout ce que tu veux ma belle.


Ils avançaient sur le sable en tenant leurs chaussures, il avait vraiment envie d’aider peyton à aller mieux. Il savait qu’elle avait sa voiture de garer dans les parages, mais marcher leurs ferait du bien. Il avait senti la main de la jeune femme glisser loin de la sienne. Il ne savait pas pourquoi, mais ce geste, tenir sa main dans la sienne ça lui manquait. Il aimait ce contact simple entre eux, peut être que deux amis n’était pas censé faire ça, mais pourtant depuis qu’elle avait retiré sa main de la sienne, il se sentait incomplet, il lui manquait quelque chose. Sans baisser les yeux, sans la regarder, sans réfléchir, en marchant à ses côtés, il attrapait de nouveau la main de peyton. Là il se sentait mieux, il était toujours autant paumé qu’avant, mais là ce n’était pas le moment de paniquer, elle avait besoin de lui, il n’avait pas de doute il faisait ce dont il avait envie, il y allait à l’instinct.

Alors de quoi t'as envie dis moi tout?
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Mar 16 Juin - 20:49

Lorsque Peyton dit à Lucas, qu'il était toujours là comme un héros, il lui dit que ce n'était pas le cas, bien que cela soit normal qu'il soit là pour elle. Le jeune homme lui proposa donc de se confier à lui. Avant de s'exécuter , Peyton s'excusa auprès de lui pour la fin de soirée très tendue au Viper Room . Après tout ce que le jeune homme faisait pour elle, il le méritait bien..... C'est vrai, malgré tout cela, jamais il ne la laissait tomber, gardant toujours un œil sur elle, comme si il était son ange gardien. Lorsque quelque chose la touchait, il ne semblait pas réfléchir, mais tout simplement écouter son instinct et ses envies. C'était comme si tous les malheurs qui leur étaient arrivées, et toute cette souffrance et colère, qu'il ressentait parfois au plus profond de lui s'étaient évaporés. Il faisait tellement de choses pour elle, que jamais, elle ne pourrait assez le remercier. Le jeune homme lui dit alors qu'elle n'avait pas à s'excuser, et lui expliqua que jamais il ne perdait son temps avec elle, lorsqu'elle allait mal. Puis il ajouta qu'il serait toujours là pour elle comme elle avait été présente pour lui. Peut-être ne se rendait-il pas compte, mais il venait lui offrir une belle preuve de son amitié, ci ce n'est de son amour.

Tout ce qu'il disait était réciproque, mais cela semblait si vrai , si fort et si important lorsque ça venait de lui. Lorsqu'il eut terminé, Peyton prit la parole et lui expliqua la raison de sa venue ici, et de son inquiétude qui grandissait au fil des heures. Cela entraîna de nouveau sanglot, bien plus important que les précédents. La jeune fille mit par instinct sa tête sur l'épaule de son interlocuteur qui s'était rapproché d'elle et qui la prit dans les bras, tentant de la consoler... Les câlins du jeune homme arrivait à faire que notre jolie blonde s'apaise et vous savez pourquoi??? Car cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus ressentit ça, son cœur reprenait un battement d'allure normal et la douceur du jeune homme envoutait d'une certaine manière la jeune fille.

Alors qu'ils marchaient maintenant mains dans la main au bord de l'eau, Lucas lui dit qu'il allait tout faire pour qu'elle se change les idées, et qu'à vingt ans le monde leur appartenait. Il lui proposa donc de marcher un peu, et d'aller un peu plus tard à la fête foraine ou faire du shopping, qu'ils feraient tout ce qu'elle désirait. Ces paroles firent sourire Peyton, mais si seulement il pouvait comprendre que rien que le fait d'être avec lui était merveilleux et la faisait se changer les idées....Malheureusement, elle ne pouvait lui avouer. Elle lui dit alors, à voix reposée:


Tu as peut-être raison, la ville nous appartient......Et puis la plage aussi.....Je te suivrais partout où tu seras prêt à m'amener mister Scott!!!!


Alors qu'ils continuaient d'avancer sur le sable en se tenant par la main, Peyton pensa qu'il valait mieux qu'elle la retire car ils ne devaient peut-être pas faire cela en tant qu'amis. Il est pourtant vrai qu'elle aurait préféré avoir ce contact permanent avec le jeune homme, mais parfois il fallait savoir prendre les bonnes décisions. Ce fut une bêtise, qu'elle regretta, car elle fut comme en manque de cela. Lucas avait tellement d'influence sur elle, même avec le recul il l'envoutait autant. Elle n'oubliait ni son parfum, ni ce magnifique sourire qu'il avait lorsqu'il était heureux, ni même le regard qu'il lui avait adressé leur première rencontre. Tout était encrée en elle, et semblait ne pas vouloir la quitter. Voilà pourquoi elle pouvait le qualifier de premier et grand amour. Soudain elle sentit le poids qui avait envahit son cœur ,lorsqu'elle avait retiré sa main, s'envoler. Lucas venait de la prendre à nouveau par la main.....Comme si il désirait garder se contact si précieux avec elle, comme si il en avait absolument besoin.

Alors qu'une vague vint caresser leurs pieds, peyton éclaboussa sans vraiment se rendre compte Lucas, qui se tourna et fit de même, le voulant de tout cœur ^^. Peyton qui portait en dessous de sa jupe et de son top le bikini, courut sur le sable et se dévêtit. Lucas qui la suivit fit de même, et ils firent la course jusqu'à la mer, Dès qu'ils furent arrivés, Peyton arrosa le beau blond, et il se coururent après dans l'eau dans le but de se faire tomber. Voilà que ce commença une belle bataille d'eau. Les deux jeunes personnes riaient aux éclats alors que l'après midi passait à vive allure. Lucas qui courait assez vite n'eut pas de mal à rattraper peyton et la faire chuter dans l'eau. Malheureusement pour lui, il chuta avec elle. La jeune fille était amusée et se sentait bien , étant comme un poisson dans l'eau. Ils tentèrent en allant un peu plus vers le fond de se couler mutuellement, et c'est comme cela que peyton finit dans les bras de Lucas, comme qui dirait enlacés amoureusement, tous deux de profils, pendant le coucher de soleil. La lumière éclairait leur visage, et les cheveux blonds de la jeune fille étincelaient. Ses yeux brillaient, son cœur battait à des milliers de kilomètres heures. Elle mourraient d'envie de l'embrasser, tellement le moment était romantique, et leur regards profonds, elle pensait même n'avoir jamais vécu de moment si intense.


Que pouvait bien ressentir Lucas?? Si seulement, il était dans le même état qu'elle, peut-être pourraient-ils s'embrasser!!!! Peyton repensa alors à leur situation. Le s deux jeunes gens essayaient de devenir amis, il fallait donc éviter tout dérapage..... C'est pour cela qu'elle fit mine d'être surprise par rapport à l'heure et lui dit en quittant avec un tantinet de tristesse ses bras:


Je voulais qu'on aille faire un tour à la fête foraine, ça te dis toujours ou pas???


Elle fit une moue à laquelle Lucas ne pouvait résister. Elle sentait déjà le vide de ne plus être dans ses bras..... Tout ce moment venait de lui remémorer, à quel point elle avait fait un erreur, refusant d'épouser Lucas, et qu'elle bonheur elle ressentait, lorsqu'elle était avec lui...... Cela ne signifiait qu'une chose, c'est qu'elle l'aimait encore. La jeune fille sortit de l'eau et s'essora les cheveux, commençant déjà à sécher, vu la chaleur qu'il faisait encore dehors.




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Ven 19 Juin - 1:03

Jamais il ne s’était posé la question à savoir si il l’aimait encore ou non, en tout cas pas avant de venir la rejoindre pour l’aider. Il ne s’était même pas posé la question une seule seconde à savoir si c’était en simple ami qu’il venait, ou juste parce qu’il sentait qu’il devait être là près d’elle. Depuis des semaines, il se demandait pourquoi chacune de ses réactions étaient confuses en présence de peyton, il ne pouvait pas, il ne savait pas, il n’était pas prêt à trouver la réponse à cette question. Il était troublé, il le savait le ressentait dans tout son être, il savait que l’amitié n’était pas évidente, ça ne revenait pas naturellement. Il était là à côté d’elle, il écoutait chacune de ses paroles, il essayait d’apaiser la jeune femme, il se sentait bien à ses côté, il savait que là il était à sa place, pour la première fois depuis qu’il l’avait revu, il se sentait bien près d’elle. Peut être qu’ils étaient en train de devenir ami, peut être que c’était comme ça qu’il fallait faire.
Elle lui reparlait de la soirée étrange qu’ils avaient vécus quelques jours auparavant, c’est vrai que c’était assez étrange, il avait vraiment souffert de la voir avec un autre, de le voir la sentir, de voir ce mec poser ses mains, sur la jeune femme, il ne pouvait pas supporter de la voir sourire à ce blond de bas étage, il avait ressenti de la colère. Il ne comprenait pas ou ne voulait pas comprendre pourquoi il ne pouvait pas la voir avec un autre. Lucas c’était juste un mec, bon d’accord il possédait pas mal de qualité, mais il était aussi têtu, et quand il ne voulait pas comprendre, il ne le faisait pas. De toute façon le mec qui était avec elle ce jour là il ne la méritait pas, elle avait le droit d’avoir un mec mieux que ça, un mec bien, quelqu’un qui ne la ferait pas souffrir, quelqu’un qui la comprendrait, qui l’aiderait à aller mieux, qui l’aiderait quand elle se sentirait fragile, qui serait à ses côté quand elle allait bien, qui profiterait de chaque seconde avec elle parce qu’il saurait que c’était un cadeau précieux qu’il ne faut jamais perdre ni prendre pour acquis.


On a tout pour nous, même la plage t’as raison, tout je te dis, autant en profiter non ?

Il avait ressenti un grand soulagement en reprenant sa main, elle ne l’enlevait pas, mais qu’est ce que ça pouvait bien signifier, il n’avait pas envie de réfléchir, pas la peine de penser à ça maintenant, non, ils étaient si bien, pour la première fois depuis des mois c’était simple entre eux.

Attends que je te rattrape toi.

Il regardait la jeune femme avec sa plastique de rêve, s’élancer dans l’eau, alors ni une ni deux, il la suivait, il virait son t-shirt, son pantalon et en un clin d’œil il se retrouvait près d’elle. Pendant un petit moment il était là heureux comme un gamin avec elle, ils s’éclaboussaient comme si rien n’avait jamais changé entre eux. Il l’attrapait dans ses bras pour la rejeter dans l’eau, il essayait de la noyer en prenant mille délicatesse avec elle pour ne pas lui faire mal mais pour la noyer quand même. Il était si bien, il faisait chaud, il était avec quelqu’un qu’il appréciait réellement, peut être même plus que ça, le soleil se couchait, mais ça restait agréable de rester là. Il n’avait pas envie de la lâcher, il savait bien qu’il était là parce qu’a la base elle n’allait pas bien, qu’elle se sentait triste, mais il était tellement heureux avec elle, qu’il ne voulait pas que cette journée se termine. Il voulait rester avec elle, garder ce petit moment et en faire une éternité. Il se disait que ce n’était pas prêt de revenir, et il voulait vraiment en garder chaque seconde plus belle encore que la précédente.
Le temps passait si vite, et sans qu’il ne le désire, sans qu’il ne le calcule, au fur et à mesure de la gentille bagarre, il se retrouvait avec la jeune femme dans les bras, il la regardait il plongeait ses yeux dans ceux de peyton. Il avait le souffle coupé, son cœur battait à une vitesse folle, il était toujours aussi perdu tout son être lui disait d’embrasser cette jeune femme, de se blottir contre elle, de ne voir qu’elle mais sa tête réfléchissait trop. Qu’est ce qui était bon pour eux, s’embrasser, s’éviter, il ne savait vraiment plus quoi faire.
Et puis bien avant qu’il ne puisse réagir, elle le faisait pour eux, elle s’éloignait de lui de ses bras, il ne sentait plus la chaleur de son corps contre le sien. Elle venait de prendre la bonne décision surement la meilleure pour eux. Ils devaient se sauver, ne plus se faire de mal, et c’est seulement comme ça qu’ils arriveraient à aller mieux.
La fête il l’avait déjà un peu oublié, comment résister à la bouille de miss peyton, de toute façon il n’avait pas envie que ça se termine maintenant, alors oui allons nous amuser. Il sortait à son tour de l’eau, passait la main dans ses cheveux, ils se séchaient vite, en allant retrouver ses fringues.


Oh bah en fait je suis un peu fatigué, j’ai du attraper un peu froid en plus, je me sens pas trop bien.
Mais je plaisante me regarde pas comme ça, bien sûr que je veux aller à la fête foraine avec toi, en plus je commence à avoir une petite faim, ça te dirait que je te paye un tuc à manger, et après on s’amuse, ils font de super hot dog là bas.
On va s’amuser là bas miss sawyer.


Ils étaient maintenant sec tout les deux, et il se rhabillait en vitesse, lucas jetait de temps en temps un petit coup d’œil sur peyton, sur son corps, il en connaissait encore par cœur les courbes, mais il l’observait avec plaisir. Enfin bien avant de se ressaisir, oui un pote ne reluquait pas ses amies, donc il reprenait son sérieux.

On y va toujours à pied, ça te tente ?
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Sam 20 Juin - 15:40

Peyton venait de quitter les bras tendres et musclés du beau blond. Elle avait tout fait pour lutter contre ce rapprochement qu'il y avait eu, contre ses propres désirs de l'embrasser, tout simplement contre se qui était le plus fort en elle: son attirance pour le jeune homme, mais surtout l'amour qu'elle ressentait encore dès qu'il posait les yeux sur elle. La voilà qui courrait à petites foulées sur le sable pour rejoindre l'endroit où ils avaient posés leurs affaires. Bien qu'elle ne cherchait pas à être belle en ce moment, elle faisait tout avec grâce, légèreté et élégance. Après s'être essorée les cheveux, elle y passa sa main, pour qu'en séchant ils prennent bien forme, laissant place à de magnifiques anglaises, En quelques minutes la jeune fille fut sèche. Elle enfila alors sa jupe et son petit top. Elle essayait de penser à autre chose, mais Lucas avait beau être à ses côtés, elle sentait déjà qu'il lui manquait. C'était, comme si elle avait besoin de quelque chose de plus fort, de plus de liens et contacts avec lui.....Elle voulait tant le prendre dans ses bras.....Et tout simplement lui dire que c'était sa vie, qu'elle avait besoin de lui...... Pendant que le jeune homme se rhabillé, elle ne put pas s'empêcher de jeter un coup d'œil. Lucas était vraiment magnifique, il avait une musculature parfaite, un sourire ravageur, un regard envoutant....Peyton avait l'impression que jamais elle ne pourrait oublier tout ces petits détails qui faisaient de Lucas , son grand amour, son prince charmant. Lorsque la jeune fille demanda à son « nouvel ami » si il était toujours partant pour aller à la fête foraine, il lui dit qu'il était un peu fatigué et ne se sentait pas trop bien. Toute triste, la miss fit la moue. Bien sur, il ne put résister et lui dit alors qu'il plaisantait et qu'il était toujours partant. Puis il ajouta qu'ayant une petite faim, il lui fit la pub pour les hot dog après lui avoir proposé de lui payer quelque chose à manger. Puis il lui demanda si ca la tentait toujours d'y aller en marchant. Elle sourit et lui dit :

Ok, je veux bien gouter ces fameux hot dog, par contre je nous payerai un dessert après avoir fait toutes les stands et animations. Marcher nous fera du bien, mais d'abord je vais poser des trucs dans la voiture et récupérer quelque chose, tu viens avec moi .....

La jeune fille passait un si bon moment qu'elle aurait préféré que jamais cette journée se finisse. Tout lui paraissait tellement plus simple lorsqu'il était à ses côtés, elle se sentait en phase avec lui et tout ce qui les entourait. La jeune fille aurait penser y allait plutôt en voiture en premier lieu, mais si ils y allaient en marchant, elle passerait plus de temps avec et peut-être se donneraient-ils à nouveau la main....Elle alla alors à la voiture, et fit le tour de la corvette pour aller du côté passager poser certaines choses dans la boite à gants, et elle récupéra son porte-feuille qui y était bien caché. Une fois qu'elle eut terminé, elle partit en direction de la fête foraine en compagnie du beau jeune homme. Beaucoup de filles enviaient surement le temps qu'elle passait avec lui, et la complicité qui s'était installée entre eux. Alors qu'ils marchaient tranquillement en discutant d'un peu de tout, elle se rapprocha un peu plus de lui, passa son bras autour du sien, comme le font parfois des amis. Après, elle rapprocha sa tête de la sienne et lui dit en lui susurrant à l'oreille:

J'ai énormément de chance de t'avoir prêt de moi beau blond...... Je n'aurais pas imaginé que c'était si réconfortant de t'avoir comme ami.

Elle disait cela parce qu'elle le pensait complètement, même si une grande partie d'elle aurait désiré bien plus. Mais bon, que voulez vous, le destin est ainsi, et il nous arrive de ne pas toujours avoir ce que l'on veut. Au bout d'une dizaine de minutes, ils arrivèrent devant la fête foraine, toujours bras dessus , bras dessous. Lorsqu'ils entrèrent dans le parc, Lucas amena la jeune fille au stand de hot dog, Ils commandèrent alors deux hot dog et une barquette de frites pour deux, puis allèrent s'installer à une table. Après avoir mangé un morceau, nos deux jeunes personnes allèrent profiter des différentes attractions diverses, auto tamponneuse …Enfin, après avoir connu de nombreux pics d'adrénaline, ils décidèrent de faire des choses un peu plus calmes. Ils allèrent donc à un stand de tire à eau. Le but était de viser à l'intérieur de la bouche du clown, et l'eau faisait monter le podium ou se trouvait la peluche ou le cadeau, et une fois la barre atteinte, on gagné le cadeau. C'est ainsi que notre beau blond gagna une peluche Disney à Peyton. Il s'agissait d'un grand bourriquet qui irait bien avec son Winni qui était visible sur sa bibliothèque, que lui avait offert un jour sa mère adoptive avant qu'elle ne décède . Peyton n'était pas trop peluche, mais il est vrai qu'elle aimait bien les Me to you ( ourson gris) et celle de Disney, ou plutôt de la bande de Winni l'ourson et compagnie. Peut-être pensez-vous qu'elle était encore un peu enfant, et je vous dirai alors qu'elle aurait toujours au plus profond d'elle une âme d'enfant, comme beaucoup de personne d'ailleurs.

Vu que Peyton n'arrivait vraiment pas à viser, elle demanda de l'aide à Lucas. Le jeune homme se glissa derrière elle. Il se colla tout contre elle et prit les mains de la jeune fille pour lui montrer comment faire. Pendant ce petit moment Peyton sentait que son cœur battait une fois de plus de manière accélérée, un frisson l'avait parcouru lorsqu'elle sentit la respiration chaude du jeune homme dans son cou....... Cette journée était vraiment merveilleuse. Lorsque le jeu se termina, elle se retourna lentement, restant dans les bras du jeune homme et le regarda avec un sourire qui ne le laisserait surement pas indifférent. Le gérant du stand les coupa dans leur regard silencieux, en donnant à Lucas sa récompense. Cela mit fin à cette étrange étreinte . Malheureusement, l'aide de Lucas ne suffit pas à lui permettre de gagner quelque chose, c'est pour cela qui lui fit don de la peluche. Face à ce geste, elle déposa un baiser plein de douceur et de sensualité sur sa joue, puis elle le prit par la main et l'entraina avec elle jusqu'à la grande roue, et lui dit:

Allons vaincre ma peur du vertige en faisant un tour de grande roue.

Les deux jeunes personnes firent la queue, et dès que se fut leur tour, ils montèrent dans une nacelle. La roue commença son premier tour, la vue était magnifique, on voyait presque tout Los-Angeles , plongeait dans la nuit. Le ciel était parsemé d'étoile, et toutes les lumières de la ville et du parc, rendaient la vue magique. Soudain, pendant un de leurs nombreux tours, il y eut une légère brise de vent, et puisqu'ils étaient en attitude, elle était légèrement plus fraîche, ce qui donna des frissons à Peyton. Le jeune homme s'en aperçut et se rapprocha de la jeune fille qui alla volontiers dans ses bras. Leurs regards ne cessaient de se croiser......Ils semblaient différents de tous ceux qu'échanges de véritables amis. Tout semblait s'être arrêté autour d'eux, Peyton ne voyait que Lucas, et ne pensait qu'à lui. Elle savait que cela ne durerait pas, et voulait en profiter le plus possible. Elle caressa alors d'un doigt la main du jeune homme qui se trouvait sur son épaule, pensant à ce qu'ils pourraient bien faire en descendant de l'attraction. Puis, une fois de plus, elle se retourna vers lui et lui dit:

Bon après on va manger notre dessert, si tu veux bien, bien sur..... Par contre, c'est moi qui paie.......

La jeune fille lui sourit et fut envoutée par le sourire qu'il lui rendit.




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Dim 21 Juin - 21:46

Qu’est ce qui se passait entre eux, il était incapable de le dire, par moment ils étaient simple amis, par moment quelques choses de plus fort entre eux. Ce petit moment, ce petit pas grand-chose, juste être contre elle, près d’elle, et il ne savait plus comment se comporter. Il avait mis les choses au clair, peyton et lui c’était bien du passé, non ça ne pouvait pas recommencer encore une fois, pas encore. A chaque fois qu’ils étaient en couple, ça se finissait mal, alors oui c’était plaisant ils passaient de bons moments, quand ils arrivaient à mettre de côté les nuisances extérieurs, ils arrivaient à vivre des moments de couple intense. Ils pouvaient vraiment s’aimer du plus profond de leur âme, mais à chaque fois, il se passait un événement, il y avait un truc pour les perturber, et jamais ils n’arrivaient à surmonter tout ça. Pourquoi risquer de se refaire du mal, c’était si évident, il ressentait peut être encore quelque chose au fond de lui quand il posait les yeux sur la joie blonde, mais c’était sûrement la nostalgie du passé, d’une ancienne histoire dans laquelle il s’était énormément investi. Il devait se protéger avant tout, ne plus retomber dans cette spirale infernale, les même travers, les même problèmes, et puis comme il l’avait dit à nathan, il ne voulait plus faire souffrir peyton il l’avait assez fait par le passé en allant de brooke à peyton, il essayait vraiment d’aller de l’avant.

D’accord ça marche comme ça, je paye le hot dog, et si éventuellement on a encore faim, je te laisse nous payer un petit truc en plus.

Après avoir fait une pause à la voiture, que dis je à la superbe comète, il adorait la voiture de blondie. Cette voiture c’était un peu le commencement de leur histoire, elle était présente à chaque moment important de leur vie à deux. Elle avait faillit l’écraser quand il avait fait un jogging assez tard, et puis il avait dû la dépanner quand il travaillait avec son oncle. Il souriait en y repensant.
Ila avançaient tout les deux bras dessus bras dessous, il avait le désir de resserrer son étreinte, il repensait à toutes les fois où il avait pu la tenir dans ses bras, il n’en avait pas assez profité. Non il devait réellement chasser tout ça de ses pensées, comme elle lui disait si justement ils étaient amis, ils le voulaient autant l’un que l’autre, allez on arrête de se prendre la tête. Le but de cette sortie c’était de faire oublier ses préoccupation à la demoiselle, il devait se concentrer et tout faire pour que cette après midi soit remarquable.


Oh je suis beau alors ? Et tu ne savais pas que j’étais plein de qualité, j’ai encore plein de choses à d’apprendre.

Il souriait, il essayait de se la jouer frimeur mais avec elle ce n’était pas possible, il ne tenait pas la distance plus de 5 minutes. Après avoir mangé de délicieux hot dog, bah oui lucas ne mentait jamais, il était content de profiter de ça avec elle. Non je ne parle pas du hot dog, mais de tout ce qu’il faisait par la suite. Non mais c’était dingue le nombre d’attraction faites exprès rien que pour recracher votre repas. Des trucs de malades, bon ils ne faisaient pas les plus cinglées, mais assez pour ressentir des émotions fortes, en plus lucas aimait ça parce que dans ces moments là elle aussi oubliait le pack d’amitié, et elle attrapait sa main. Ça pouvait semblait ridicule mais rien que ce petit geste lui faisait du bien. Bon comme il avait envie de retrouver l’équilibre, et que voir double quand on a pas bu ça va bien cinq minutes, il décidait peyton à aller vers les stand de tir et autre. Là au moins il était un pro, petit enfin pas gamin non plus, mais quand il avait eu les bras assez long pour tenir une petite carabine à plomb, Keith lui avait appris à tirer. Autant vous dire que karen n’avait pas du tout appréciée, mais au moins lucas avait pu frimer dès son plus jeune âge et il était devenu le roi de la fête foraine. Bon il n’en restait pas sage pour autant, non il ne pouvait s’empêcher de faire l’idiot, par exemple avec l’eau, oui il n’avait pas fait que viser là où il faut, bah non un peu peyton aussi mais bon elle s’était bien vengée. Ils continuaient de stand en stand, les jeux d’adresses n’étaient pas toujours son fort, non mais c’est normal aussi, c’était une conspiration de la part des forains, tout faire pour que se soit impossible de gagner. Enfin comme toujours en tir il était très doué, en voyant son amie en détresse, il se décidait à lui filer un petit coup de main, mais c’était toujours dangereux. Dès qu’il s’approchait d’elle, qu’il passait les mains autours d’elle pour l’aider à viser, il était près d’elle, collé à elle, les cheveux de peyton venaient avec la brise, effleurer son visage. Il mourrait d’envie de déposer un baiser sur son cou, il avait envie de poser sa tête au creux de son épaule, la respirer, être avec elle comme il l’avait toujours rêvé. Et puis en un clin d’œil elle lui faisait face, il n’était plus en train de rêver sur la peau de sa nuque mais bien face à elle. Il se mordait la lèvre en la regardant c’était plus fort que lui il désirait l’embrasser, la prendre dans ses bras. Deux ans à essayer de la détester, à vouloir l’oublier et voilà qu’en un clin d’œil elle avait réussit à tout changer, à renverser la vapeur.
Il était là, et si le gérant ne les avait pas interrompu, il aurait sûrement cédait à la pulsion à cette petite voix. Et voilà c’était fini mais il en restait tout paumé, encore plus quand elle déposa un baiser sur sa joue. Non là il ne contrôlait plus rien, il avançait avec elle comme un automate, il ne voulait pas la faire souffrir il ne cessait de se répéter ça encore et encore, mais il n’en pouvait plus, il avait envie de l’embrasser, et si ça mettait leur amitié en péril non mais il était vraiment paumé.
Ils approchaient de la grande roue, il savait qu’elle n’était pas fan d’être en hauteur comme ça, en plus il commençait à faire un peu plus froid. Il la prenait contre lui et frottait doucement ses bras.
Ils pouvaient enfin monter dans une nacelle, il aimait bien être là dedans, c’était calme, et en plus ils avaient une belle vue. Il ne comprenait pas pourquoi, il essayait de rappeler son cerveau à la raison mais son cœur battait comme un dingue en sentant la jeune femme contre lui, son odeur enivrante, son sourire charmeur tout en elle lui donnait envie d’oublier ses craintes, de céder mais en même temps il avait tellement peur de tout gâcher.


D’accord on va manger un dessert, t’as envie de quoi une glace, euh fait peut être un peu trop froid, on verra quand on sera redescendu.

Il la regardait en souriant, et puis surement à cause du mal des hauteurs oui comme quand tu montes en montagne, quand t’arrives trop haut et que tu manques d’oxygène, il posait une question sans réfléchir.

Dis ça te dirait d’aller à la fête au bahut avec moi, enfin comme des amis, enfin euh tu vois. Comme tu sens.
Je me disais que ce serait sympa d’y aller ensemble, enfin si t’as envie d’y aller avec un autre je comprendrais que t’es un meilleur plan. T’y vas peut être avec le mec de la dernière fois.


Et ouais rien à faire il y avait une pointe de jalousie dès qu’il repensait à ça, il était bon pour une bonne psychanalyse dès le lendemain. Il se grattait machinalement l’arrière du crane, un peu gêné d’avoir demandé ça, il ne comprenait même pas pourquoi il l’avait fait, il était bon pour se manger un râteau. Il ne voulait pas blesser la jeune femme, et pourtant il le faisait, il savait qu’elle attendait peut être encore plus de sa part, et pourtant il ne pouvait pas s’en empêcher, il lui demandait quand même. En réalité il n’avait pas vraiment envie qu’elle y aille avec un autre.

T’as froid ?

Elle semblait toujours avoir un petit frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Jeu 25 Juin - 13:22


Peyton ne savait pas très bien ce qu'il se passait entre eux, tout était parfois dans de simples moment de leur vie si romantique. Lorsqu'elle passait même que 5 minutes dans ses bras c'était impressionnant à quel point elle se sentait bien, à quel point elle se savait complète et qu'elle voulait l'embrasser. Toute cette Journée Peyton n'avait cessée être en contact avec lui, elle se retrouvait mainte fois dans ces bras, sentait leur visage se frôlait, sa main agrippant la sienne lors de la ballade sur la plage et des diverses attractions dangereuse...... Le faisait-elle exprès??? Non , ce n'était pas le cas, mais une fois qu'elle était proche de lui , elle ne voulait plus le lâcher. Bien sur qu'elle le devait, au moins dans le but de sauver leur amitié, mais c'était avec mélancolie et tristesse qu'elle prenait ses distances, pensant au plus profond de son âme, qu'elle aurait du l'embrasser et lui avouer qu'elle n'imaginait pas passer un jour de plus sans lui. C'était comme si à chaque fois le destin faisait tout pour les rapprocher et qu'une fois que c'était fait les séparer de plus belles. Peyton savait qu'il serait pour toujours son plus grand amour et que jamais elle l'oublierait, mais le destin allait-il tout faire pour le leur faire comprendre une fois pour toute, et faire qu'au moins une fois de leur vie, ils puissent se mettre ensemble , sachant au plus profond d'eux que ce rêve ne prendra plus fin!!!! Le moment que passa Peyton dans les bras de Lucas, lui parut interminable, enfin jusqu'à que le forain les interrompe. Peyton remarqua Lucas se mordre la lèvre, comme si il était aussi ému et attiré par elle ,qu'elle l'était, comme si à son tour il essayait de lutter contre ses envies. Une fois faisant la queue pour la grande roue, il la prit dans ses bras et commença à lui frotter délicatement le bras comme pour la réchauffer.


Ils montèrent enfin dans la nacelle. Peyton était à nouveau contre Lucas. Leurs regards ne cessaient de se croiser......Ils semblaient différents de tous ceux qu'échanges de véritables amis. Tout semblait s'être arrêté autour d'eux, Peyton ne voyait que Lucas, et ne pensait qu'à lui. Elle savait que cela ne durerait pas, et voulait en profiter le plus possible. Elle caressa alors d'un doigt la main du jeune homme qui se trouvait sur son épaule. Ensuite elle proposa d'aller manger un dessert lors de la fin de leur tour de grande roue. Le jeune homme acquiesça, lui disant qu'ils verraient bien ce qu'il prendrait en descendant de la nacelle. Lucas regardait Peyton en souriant, on aurait dit un enfant émerveillé le soir de Noël, lorsqu'il ouvre ses cadeaux. Son regard pétillé, et sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi, il prit la parole pour lui proposer de l'accompagner à la fête organisée par le comité étudiant en raison de la fin des cours. Peyton eut le sourire aux lèvres. Elle était vraiment émue que Lucas ai pensé à elle pour l'accompagner malgré tout ce qui c'était passé entre eux. Elle n'eut pas vraiment le temps de réfléchir car elle laissa parler son cœur.

Bien sûr que j'accepte, rien ne vaut un bon ami pour t'accompagner à une fête. Et vu comme tu es super, je ne le regretterais pas. Et puis, vaut mieux être avec un bon ami qu'être mal accompagner, non??

Lucas fit référence au mec de l'autre soir, c'est à dire de Kylan. Il est vrai que Peyton avait passé une bonne soirée en sa compagnie, et qu'à la suite de cette soirée, ils avaient passé la nuit ensemble en personne consentante , mais tous deux savaient très bien qu'ils n'étaient pas fait pour être ensemble, et avaient décidé que ce n'était que pour une nuit, n'en parlant à personne, et restant en bon terme. Elle ne désirait donc pas y aller avec lui. Mais pourquoi Lucas faisait-il référence à lui, pensait-il qu'il sortait ensemble??? Il semblait y avoir dans ses paroles comme une pointe de jalousie. Bien qu'ils n'étaient plus ensemble, cela était un bon signe car cela prouvait qu'il tenait toujours à elle et qu'elle ne le laissait pas indifférent. Peut-être qu'au plus profond de lui, et même si il se le cacher, était-il toujours entiché et amoureux de la jolie blond?? Face à cela, elle préféra lui répondre:

Oh, tu sais, je ne sors pas avec Kylan, alors je pense avoir le droit de sortir et d'aller à des fêtes avec qui je veux, et celui que je veux accompagner c'est toi!!!

Lucas remarqua que Peyton tremblait toujours, c'est pour cela qu'il lui demandait si elle avait froid. Elle fit oui de la tête et il se rapprocha encore plus d'elle et la serra fort dans ses bras. Elle posa le tête sur son épaule se laissant enivrer par son parfum. Lorsque le tour fut finit, les deux jeunes personnes quittèrent le stand, dans les bras l'un de l'autre, et allèrent face à un camion qui vendait des pommes d'amours, des crêpes et gaufres, des glaces, et tout autre desserts et friandises que l'on trouve dans les parcs d'attractions. Face à tout ce qu'il y avait , Peyton ne savait pas quoi prendre. Elle hésitait entre la glace, la pomme d'amour et une crêpe nutella. Finalement elle commanda une crêpe au nutella, à la personne qui s'occupait des commandes et dit:

Alors Luke, que veux-tu ??? N'oublie pas que c'est moi qui t'invite!!


Lucas lui dit ce qu'il désirait commander. La jolie blonde fut servit en 4 minutes, et paya la caissière. Nos de jeunes personnes allèrent s'asseoir dans un coin tranquille et éclairer de guirlandes lumineuses pour manger leur dessert.




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Mer 1 Juil - 0:10

Pourquoi, mais pourquoi, pourquoi alors qu’il était sûr d’avoir fait le bon choix pourquoi dès qu’ils se retrouvaient ensemble, ils ne pouvaient se lâcher. Il était près d’elle, il la prenait dans ses bras pour la réchauffer, et il n’avait plus envie que de ça. Pourquoi ça lui faisait ça, il avait l’impression qu’un poids immense le rattaché au sol, il avait du mal à se relever et à essayer de s’en sortir. Il voulait juste profiter de sa soirée avec elle, et puis il n’oubliait pas que même si elle semblait aller bien, elle s’inquiétait toujours pour son papa, et à dire vrai il se posait pas mal de question il aimait bien le père de blondie, et il savait qu’il faisait un métier dangereux, il savait aussi que peyton avait déjà trop souffert, il ne voulait pas qu’elle ait à affronter la perte d’un parent encore une fois.
Allez c’était sûrement pour ça qu’il ressentait ce besoin d’elle, cette attirance, cette envie de toucher son corps, de la prendre contre lui et juste d’être une dernière fois avec elle. Le forain venait de leurs sauver la mise, ce n’était pas vraiment une façon de se comporter avec son amie. Ça plus le fait que lui revenait en mémoire en permanence, la conversation avec nathan, il devait en tenir compte, il avait beau ne pas pouvoir supporter son frère, et encore moins trouver qu’il avait raison, mais pourtant pour une fois il devait faire une exception, il n’avait pas tort, il ne faisait que blesser les gens qu’il aimait. Au nom de ce qu’il avait écu avec elle, il devait par tout les moyen la protéger, il ne voulait plus que personne ne soufre par sa faute. Sauf que c’était facile à dire, et pas tellement à faire. Surtout que résister à une femme en ce moment c’était pas vraiment dans ses attributions.
Et puis voilà qu’il devait vraiment avoir le mal des hauteurs parce qu’il lui demandait d’assister avec lui à une super soirée, le pire dans tout ça au fon de lui il le savait déjà il n’avait envie d’y aller avec personne d’autre, et si jamais elle lui disait qu’elle préférait y aller avec l’autre beau gosse qui en fait ressemble à rien, il était certain de ne pas y mettre un pied à cette fête, sans elle, sans leurs conversation, sans la taquiner, sans jouer avec elle, ça ne lui disait rien. Il n’avait pas envie d’y aller avec une fille, draguer, la draguer, et puis quoi la ramener dans sa chambre et remettre ça le lendemain matin. Non pour une fois, il voulait passer une bonne soirée, parler, être lui, sans se prendre la tête. La seule personne avec qui il pouvait être lui c’était bien elle, c’était toujours elle.


Je suis content d’y aller avec toi, enfin j’espère que je ne bouscule pas tes plans, et que t’avais rien de mieux en tête, je comprendrais…

Tu ne sors pas avec ce mec, je croyais…


Il n’ajoutait rien de plus, de toute façon la jalousie qu’il ressentait devait se voir à mille kilomètres minimum. Il la prenait dans ses bras, elle frissonnait, il ne pouvait rien y faire, il voulait être près d’elle un peu comme un grand frère. Il regardait la vue au loin, on voyait toute les lumières de la ville, il faisait un peu plus frais certes mais il savourait un je ne sais quoi qui faisait qu’il se sentait bien.
Le tour était vite fini, bien trop vite, de nouveau il fallait se séparer de la demoiselle, la laisser s’éloigner de lui, et avancer. Ils avaient je ne sais combien de peluches, elle n’allait pas avoir la place de tout ranger ça chez elle.
Ils descendaient tous les deux de la grande roue, il essayait aussi de redescendre au niveau des émotions plus perdu que ça on ne pouvait pas faire. Il ne savait même pas quoi manger, ah oui elle payait le dessert. Bon il allait prendre quoi…


C’est toi qui paye bah je vais prendre le plus cher alors, non je plaisante, je vais prendre ce qu’il y a de meilleurs, une barba papa, j’adore ça.

Ils partaient à l’écart du monde, il était là en train de manger sa sucrerie, et puis il posait de nouveau les yeux sur elle, elle souriait en mangeant sa crêpe, elle aimait ça. Pendant un instant il se revoyait avec elle, elle ratait ses cookies, et ça finissait en bataille. Il voyait ce sourire, ce regard mutin, il voyait la petite étincelle dans son regard. Il voyait en elle ce qu’elle était, une femme sublime.

T’as déjà fini, mais t’es affamé toi ? Tu veux gouter la barba papa, je suis partageur en fait…

Il en prenait un morceau, et le donnait à peyton, il riait avec elle, ce n’était pas évident, mais elle pouvait manger un peu. Il se rapprochait d’elle. Il était là près d’elle, trop peut être. Ils s’asseyaient tout les deux à part, ils finissaient de manger il donnait de la barbapapa à la demoiselle parce que tout seul il n’arriverait pas à finir, et puis il ne se gênait pas pour lui en coller un peu partout, elle était mignonne mais collante, mais mignonne quand même.
Je ne sais pas si c’est à cause de l’ambiance, le fait qu’il ne la voyait pas comme les autres jours, mais une fois la sucrerie presque finie, en se penchant pour effleurer la joue de peyton, pour décoller une mèche de cheveux, il ressentait un truc d’une force, il savait qu’il ne devait pas faire ce qu’il comptait faire et pourtant, il savait que jamais il n’arriverait à s’en empêcher. Alors tout en laissant sa main glisser sur la joue de sa blondie, il se rapprochait doucement, il sentait son parfum plus fort que jamais, il pouvait sentir la douceur de sa peau. Alors pour la première fois depuis des mois, il posait enfin ses lèvres sur celle de la jeune femme, il en souriait tellement elles étaient sucrées, collées aux siennes. Il essayait de se retenir de s’éloigner, de faire le bon choix, mais non rien n’y faisait quelques choses en lui le poussait à faire plus, à aller plus loin il avait envie de se vrai baiser avec elle, tant pis il devait déconnecter son esprit et juste céder à cette pulsion sinon il serait frustré. Alors dans un élan fougueux et doux, il se laissait aller tout entier à la demoiselle, il lui offrait ses lèvres, sa langue passait doucement le barrage de ses lèvres pour aller trouver celle de peyton, elles se mêlaient et s’offraient avec force un match qu’elles n’avaient pas jouées depuis bien longtemps.
Ce baiser durai un temps fou, ou peut être trop court, peut être qu’il serait toujours bien trop court pour les apaiser tout les deux, mais doucement tendrement, bien que frustré lucas y mit fin. Il fermait les yeux et tentait de reprendre son souffle, il avait la respiration courte comme après un long match, une apnée, il baissait son visage, sa main avait déjà lâchée le corps de peyton.


Pardon désolé, j’aurais pas du, excuse moi peyton, je …je pardon…

Il s’éloignait un peu d’elle comme honteux de ce qu’il venait de faire, il se voulait être son ami, et à la première tentation il cédait et l’embrassait. Encore une fois elle allait souffrir par sa faute, l’autre avait raison il se sentait vraiment petit.
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Jeu 2 Juil - 12:18

[post en deux parties car trop long]

Lorsque Lucas invita la jolie blonde à l'accompagner à la soirée, elle eut le sourire aux lèvres. Elle fut d'ailleurs tellement
touchée par cette invitation, qu'elle lui répondit sans aucune réflexion, tentant pour une fois d'écouter ce que lui dicté son
cœur, qu'elle était d'accord. Elle savait pertinemment , que quoiqu'il pouvait arriver, si elle passait la soirée avec elle, tout
serait génial. Elle pourrait enfin être elle même, et d'une certaine manière avancer. Le jeune blondinet lui répondit qu'il
était heureux que se soit elle qui l'y accompagne, mais que si elle désirait refuser, il comprendrait. Enfin, il lui posa une question au sujet de Kylan. On pouvait d'ailleurs déceler dans ces paroles une pointe de jalousie, ce qui prouvait que malgré tout ce qui s'était passé, il ne l'avait pas pour autant oublier, mais que plutôt, il tenait encore à elle. Le jeune homme lui avoua d'ailleurs, en la prenant dans les bras, qu'il la pensait en couple avec l'autre. Lorsque le tour fut finit, ils allèrent acheter une barbe à papa et une crêpe au nutella. Après avoir reçut leur commande, et réglé la
note, les deux jeunes adultes, partirent à
l'écart des autres, cherchant un coin tranquille où déguster leur
dessert. Pendant cette petite ballade à la recherche d'un bon coin, les regards fusaient entre les deux ex. La jolie blonde, ne cessait de sourire à Lucas, à qui elle pensait sans cesse. Elle revoyait maintenant en lui, le jeune homme qui l'avait fait craquer tant de fois, et qui un jour avait réussi à la faire tomber amoureuse. Peyton dévorait sa crêpe à vive allure...Ne croyez pas que c'est un ogre, c'est juste qu'elle en raffole. Lucas voyant cela fut étonné et lui proposa de lui donner un peu de sa barbe à papa. Elle sourit et lui dit:

Un petit bout alors, parce que si tu l'as pas remarqué, je suis au régime.......

La jeune fille lui fit un clin d'œil, pour lui faire comprendre qu'elle rigolait. Bien qu'elle soit persuadée, qu'il était déjà
au courant, vu à quel point, elle avait une silhouette parfaite, sans un gramme de graisse en trop. Oui oui, je sais, vous allez me dire qu'elle a de la chance de manger ce qu'elle désire, sans pour autant prendre un gramme..... C'est pourquoi je vous répondrez que c'est une jeune fille très dynamique qui doit d'ailleurs sa silhouette à un dur labeur quotidien, qui comprend, des séances de sport chez elle, et ses entrainements de pompom girl . Enfin, après avoir regardé les entourages, elle trouva un endroit qui lui sembla super! Tout était près d'un chêne, il s'agissait d'un endroit plutôt romantique éclairé par des guirlandes. Elle l'indiqua à Lucas qui s'occupait de lui couper un morceaux de sucrerie et de lui donner, en le pointant
du doigt et ajoutant:


Regarde!!! Je pense que l'on sera tranquille là-bas!!! Merci , mais ça pègue ( ça veut dire ça colle) ce délice....

Les deux jeunes personnes s'assirent l'un à côté de l'autre, à l'endroit indiqué précédemment par la jolie miss. Ils partageaient aussi bien de bref regard profond , que la barbe à papa du beau basketteur tout musclé. Celui-ci se rapprochait d'elle petit à petit. Le jeune homme s'amusait à prendre des bouts de barbe à papa, et de les lui
coller sur son jolie visage, alors que Peyton
tentait en vain, de la prendre avec sa bouche des doigts de Lucas qui
riait avec elle. Ce moment lui rappela un après-midi qu'elle avait passé avec le jeune homme.

Flash back:
Le matin même, Peyton avait avoué alors qu'elle passait un moment avec Lucas dans sa chambre, qu'elle était heureuse et qu'elle avait l'impression de vivre dans un vieux clip de « Rc Pline ». Lucas semblait ne pas très bien comprendre ce qu'elle entendait par là, elle avait donc rajouté « Ce que je veux dire c’est que tout est mieux avec toi, c’est vrai, la vie est plus belle, le ciel est plus bleu, et même les plats préférés sont encore meilleurs.» Ensuite, elle lui demanda ce que lui préféré, et il lui répondit qu'il adorait les cookies double chocolat. C'est pourquoi, elle décida l'après-midi même de lui en cuisiner. Lorsque Lucas vint lui rendre visite et pénétra dans la maison, il y avait de la fumée. Il courut inquiet du sort de sa petite amie criant son prénom. Elle lui fit signe et lui montra le plat de cookies Brûlés, s'excusant de ne pas avoir assuré. Elle lui expliqua donc ce qui à foirer, elle sortit le plat du four, Lucas qui était juste derrière elle et lui en prit un. Le jeune homme en mangea un morceau, et fit une drôle de tête. Peyton inquiète lui demanda ce qu'il avait et il lui répondit qu'ils étaient trop salé. Elle décida alors de lui faire goûter la pâte de la deuxième fournée. Elle mit de la pâte dans sa main et
en mit sur la bouche et le visage de Lucas en
riant.

Lucas : Non, c’est toujours trop salé. Mais tu devrais vérifier toi même.

Il prit alors de la pâte et s’apprêta à lui courir après. C'est alors que commença entre eux, une guerre sans merci. La
cuisine de Peyton était transformée en un vrai champs de bataille. Peyton se cachait derrière la table, tandis que Lucas, lui se cachait derrière un mur. Ils étaient tous les deux couverts de pâte et de farine.

Peyton: C’est malin, maintenant j’ai de la pâte à cookies partout. J’en ai même dans le soutien-gorge, va falloir
que je l’enlève.

Lucas (sort de sa cachette): Quoi?
Peyton: (elle lui lance de la pâte): Je t’ai eu.
Lucas: Je suis désarmé.
Peyton: Alors tu te rends ?
Lucas : Tu m’a battu. Je pose le couvercle. Regarde. Maintenant il faudrait effectivement que tu enlèves tes
fringues pleines de pâte. Si tu veux, je peux t’aider ?

Ils s’embrassèrent et se laissèrent glisser au sol le long de la table

Peyton : Je crois que t’en a oublié dans ce coin là. (elle lui montra son épaule)
Lucas: Vraiment? (il se pencha sur son épaule pour lui enlever la pâte avec sa bouche et elle se met rire en
éclat)
Lucas: Je retire ce que j’ai dis tout a l’heure, se sont les meilleurs cookies que j’ai jamais goûtés.

Et les deux tourtereaux s'embrassèrent à nouveau.
Fin du flash back
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Jeu 2 Juil - 12:35

Peyton se sentait collante, même très collante, mais elle n'allait pas regretter ça vu ce qui allait suivre. Car lorsqu'ils
eurent terminé la sucrerie, Lucas s'approcha de Peyton pour décoller une mèche de cheveux collée en l'effleurant. Pendant ce moment, Peyton sentit en elle un nœud de feu se former au bas de son ventre. Le jeune homme se rapprochait doucement de Peyton, laissant sa main glisser le long de sa joue. La jeune femme rapprocha alors plus près encore son visage du sien glissant un main dans la nuque du jeune homme et exerçant une petite pression pour le ramener à elle. Peyton sentait
à présent le souffle chaud du jeune homme contre sa peau, Cette chaleur s'imprégnait en elle, et lui donna envie de l'embrasser. Notre jolie blondinette se laissa facilement enivré par le parfum du jeune homme. La délicatesse de ses gestes ne la laissait pas indifférente. Leurs lèvres se frôlaient dès à présent. Peyton avait du mal à respirer, alors que son coeur s'emballait très rapidement. Enfin, contre toute attente, Lucas déposa un baiser sur les lèvres de Peyton.
Après tant de mois à espérer qu'un jour
elle retrouverait cela, il venait de lui donner un baiser. Les deux
jeunes personnes souriaient. Ils avaient beau tenté de lutter, ils n'y arriveraient pas, on pouvait lire dans leurs yeux l'envie et cette fièvre qui avait envahit leur cœur. Bien qu'il tentaient de se convaincre de ne pas aller plus loin, elle fut étonnée lorsqu'il' embrassa dans un élan fougueux et doux. Ce fut un réel baiser, les lèvres entamaient une danse endiablé dont seul le manque d’air pouvait y mettre fin. Biensûr, elle lui rendit son baiser, recherchant à le faire durer le plus
longtemps possible. La jeune fille avait fermé les yeux dans le
but de profiter un maximum de ce doux, et langoureux baiser plein de tendresse et d'amour ( même si Lucas se le cacher). Voilà qu'ils s'offraient désormais, totalement, l'un à l'autre. Il était à elle et elle à lui. Ce baiser dura un moment, mais une fois finit, il sembla à Peyton bien trop court. La jolie blonde avait vraiment apprécié ce moment, elle ne pouvait décrire le plaisir qu'elle ressentait de le sentir ainsi contre elle. Lorsqu'il détacha ses lèvres d'elle, elle sentit comme une partie d'elle s'envoler avec lui, elle n'avait plus aucun doute sur ses sentiments, elle l'aimait encore et toujours, et plus qu'au premier jour. Peyton était folle amoureuse de lui, Lucas
était pour elle comme une sorte de drogue. Peyton ne sentait plus Lucas qui s'était délivrer de son étreinte.


Elle fermait toujours les yeux, ne voulant les ouvrir de peur de faire face à la dure réalité. Elle avait attendu ce moment pendants des années, des mois, et voilà qu'il prenait si vite fin. Son cœur tentait de reprendre une allure normale, tandis que sa respiration était de plus en plus irrégulière, tellement l'envie qui prenait Peyton par les tripes était intense....Peyton prit une longue respiration, et son courage à deux mains pour faire à nouveau face à ce monde plein de tristesse et malheur. Lucas s'excusa au près de Peyton, et au bout de deux fois qu'il le fit, elle mit son index droit sur la bouche de son interlocuteur prenant la parole:

Ce n'est rien Lucas....Ne t'en veux pas, nous sommes deux à avoir céder à la tentation....Disons que nous avons simplement étaient poussés par l'ambiance de la journée....Allez ( elle le prit par la main, après s'être levé pour l'y aider à son tour ) Tentons d'oublier ce malencontreux événement et rentrons , qu'il commence à se faire tard.

Peyton connaissait bien Lucas et savait qu'il se sentait honteux vu son attitude. Elle sentait qu'il avait peur de la faire souffrir, alors sur le chemin jusqu'à la voiture, ils marchèrent sans se donner la main, tentant tous deux de reprendre leur esprit. Pour briser le silence et essayer d'une certaine manière de calmer Lucas, elle lui dit:

Ça arrive des petits dérapages entre amis, tu sais. Ne t'en fais pas, je ne t'en veux pas.....Ce n'est rien je te promet....Oublions cela et agissons en amis!!!!

Au bout d'un petit moment de marche, ils arrivèrent à la voiture. Après avoir tout ranger dans la voiture, elle alluma le contact et ils partirent en direction du campus, où elle devait déposer Lucas. Soudain alors qu'ils était non loin du campus, ils annoncèrent une mauvaise nouvelle à la radio, et elle eut les larmes qui lui montèrent à nouveau aux yeux................




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Jeu 9 Juil - 3:22

Il s’était un peu calmé en descendant de la grande roue, enfin calmer n’était pas vraiment le mot, mais il n’arrêtait pas de se demander pourquoi il ressentait cette jalousie. Il n’y avait pas de raison, il aurait dû, non mais même pas il ne devrait pas avoir de réaction particulière. Pourquoi il était jaloux, il n’avait pas envie de se poser la question. Peut être dans quelques jours, peut être plus tard, peut être qu’il oserait se poser la question. Mais pour le moment il avait peur, c’était peut être pour ça, qu’il se raccrochait comme un fou à cette envie de garder l’amitié avec elle, il avait peur de ce qu’il pouvait ressentir, il avait peur de souffrir et de faire souffrir. Il essayait de se contenir de ne rien laisser paraître, qu’elle ne se doute pas de tout ce qui pouvait se passer en lui, de son trouble, de ses peurs, il ne voulait pas la blesser en étant aussi hésitant, aussi trouillard au final.
Il avait envie de partager sa barba papa avec elle, non mais quoi c’est vrai elle semblait affamée, il ne pouvait s’empêcher de rire, il était un peu soulagé pour le moment, même si il se doutait bien que ça ne serait qu’un instant, il le sentait depuis le moment où elle avait refait surface dans sa vie, il sentait qu’il allait être perdu, il ne pouvait pas rester sûr de lui, il ne pouvait pas rester sur ce qu’il s’était mis en tête depuis la rupture, rien que de revoir ses yeux et il était perdu. Pour le moment il avait envie de rire avec elle, de s’amuser un peu, un jeu comme ça ne pouvait pas mal tourner.


Mais oui bien sûr, toi au régime et moi danseuse étoile, c’est fou ce qu’on y croit hein ?

Il hochait la tête pour la suivre dans son petit coin, c’est vrai c’était agréable, il s’y sentait bien. Même si il y avait du monde qui passait devant eux, il avait l’impression qu’il était dans un petit monde à lui, enfin à eux. Il avait envie d’être ailleurs avec elle, dans une petite bulle. Il savait que ne se comprenant plus depuis plusieurs jours c’était assez dangereux, il pouvait faire une connerie qu’il regretterait mais en même temps, être avec elle, partager un moment privilégié, c’est bien ce dont il avait envie, la retrouver elle, retrouver une certaine complicité, et puis surtout il n’oubliait pas qu’il devait lui faire penser à tout sauf à ce qui pouvait la préoccuper plus que tout, soit son père.
Il partait dans les souvenirs, il n’arrivait pas à se fixer sur un seul moment heureux, mais tous se bousculaient dans ses souvenirs, il revoyait la première fois où il avait posé les yeux sur elle, la première fois que son cœur s’était mis à battre aussi fort pour quelqu’un. Il se revoyait au terrain, le vieux terrain où il se sentait chez lui, en train de tirer des paniers, et soudain en baissant les yeux, c’est elle qu’il voyait en train de tenir le ballon, c’est elle, toujours elle près de lui. Il ressentait le déchirement qu’il avait ressenti en la laissant partir alors qu’elle venait le voir chez lui après son accident. Dès le début leur histoire avaient été compliquée, il y avait toujours quelqu’un quelque chose. Cette fois là c’était brooke, elle ne voulait pas la blesser lui non plus de toute façon, mais il avait comprit dès ce moment là, à cet instant que cette jeune femme avait pris un autre éclat dans sa vie, même si il ressentait quelque chose aussi pour brooke, jamais il ne dénigrerait son histoire avec elle, il ressentait que ça ne serait jamais simple entre la jolie blonde et lui, parce qu’ensemble il se pouvait qu’ils souffrent, mais loin l’un de l’autre, ils étaient incomplet. Il avait attendu longtemps pour lui dire qu’il l’aimait, il avait pris son temps, faut dire qu’ils étaient rarement synchro, mais cette fois là dans sa chambre il s’était approché d’elle, il voulait savoir pourquoi elle l’avait repoussé, pourquoi alors qu’elle voulait être avec lui, pourquoi elle tentait de l’éloigner. Il comprenait à demi mots, il comprenait à ses gestes il la connaissait mais il avait besoin de l’entendre. Elle lui avait alors dit qu’elle avait peur que tout les gens a qui elle avait montrée qui elle était, que tout ceux a qui elle avait ouvert son cœur finissait par partir d’une façon ou d’une autre. Il s’était approché d’elle un peu rapidement et il l’avait embrassé un peu pout l’empêcher de continuer, surtout parce qu’il en mourrait d’envie. Il lui avait dit qu’il l’attendrait peu importait le temps qu’elle prendrait il serait là.

Finalement, après une belle romance il n’avait pas attendu, pourquoi ça maintenant il ne voulait plus se poser la question et pourtant elle revenait tout le temps. Il en avait pourtant fini avec ça en se disputant avec elle, et pourtant tout lui revenait maintenant.
C’était confus et pourtant brûlant d’envie qu’il avait collé ses lèvres pour lui donner ce baiser ardent, il se sentait bien avec elle contre lui collante, sucrée, et sienne pour ce moment. Il mettait à peine fin à ce baiser que la conversation avec nathan refaisait surface. Ils s’étaient affrontés une fois de plus pendant un entrainement, le ton était monté, ils se cherchaient bêtement, ils se trouvaient, et là mine de rien lucas était marqué parce que venait de lui dire son demi frère, il blessait toujours les gens qu’il aimait. Et là encore une fois il venait de le faire.

Il avait cédé à cette envie, mêlée à ses souvenirs, il avait envie d’elle, et pas comme il pouvait avoir envie de n’importe qui, non c’était elle, il le ressentait bien, ça ne pouvait être qu’elle. Il le ressentait au plus profond de lui mais pourtant il le savait, il ne devait pas céder, ils se faisaient du mal quand ils étaient ensemble, il avait beau le savoir il n’avait pas pu s’en empêcher, pour lui-même si ça restait qu’une pulsion, c’était ça une pulsion malsaine peut être. Il s’était laissé perdre entre ses sentiments, dans l’ambiance dans tout un tas de choses, de toute façon c’était bien ça son problème depuis plusieurs semaines, il était perdu et ne faisait que se perdre dans sa tête, dans son cœur. Il se trouvait bête devant elle, les mots ne cessaient de revenir en tête, tu ne fais que faire souffrir les gens que t’aime. ..

Il la laissait parler, comme si c’était évident pour eux de passer par-dessus ça et de rester juste des amis, de faire que comme ça. Il venait de se perdre dans un baiser n’ayant qu’une envie la prendre dans ses bras, l’emmener à l’écart d’être avec elle, et rien qu’elle comme ils ne l’avaient pas étés depuis des mois, des années. Mais ça ce n’était qu’une pulsion, un désir sexuel ancré en lui, un besoin d’elle, mais il devait pour une fois se contrôler, retenir ses pulsions, et la protéger, la protéger de lui, et du mal qu’il pouvait lui faire. Ils avançaient vers la voiture de peyton en évitant de se toucher même de se frôler, il ne faisait que grommeler sans prendre la peine d’articuler la moindre syllabe.
Ils étaient en route depuis quelques minutes, quand a la radio on parlait de nouveau de la tempête qui faisait rage sur les côtes un peu plus au nord de los angeles. Pas besoin de tourner la tête il savait déjà qu’elle était bouleversée.


Gares toi peyton s’il te plait… écoutes moi pour une fois…

Elle ne luttait pas bien longtemps et se garait, elle savait qu’elle n’était pas en état de conduire, elle ne pouvait pas continuer et risquer d’avoir un accident. A peine sur le bas côté de la route, il sort de la voiture et va ouvrir la portière de peyton.

Pousses toi peyton, laisses moi être un ami, laisses moi te ramener chez toi et prendre soin de toi comme un vrai ami, comme tu le ferais comme tu l’as fait pour moi. Laisses moi conduire ta comète, et te ramener saine et sauve chez toi.

Tiens comète ça lui rappelait un truc mais ce n’était pas clair, remarque comme tout en lui depuis des lustres. Il prenait place derrière le volant, il avait mis un cd qui trainait là, plutôt que de stresser à écouter les infos, mieux valait mettre de la musique. Une chose qui saurait au mieux l’apaiser. Lentement il laissait sa main se rapprocher de la sienne, sans se prendre la tête juste à l’instinct il serra la main de peyton dans la sienne.

Ça va aller t’en fais pas.

Il prenait la direction de chez peyton.

Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Lun 13 Juil - 14:43

Toute cette soirée avait été très romantique, mais il fallait y mettre un terme au risque de mettre à un moment ou à un autre leur amitié en péril. C'est alors avec tristesse et nostalgie que Peyton laissa les lèvres de Lucas se glisser loin des siennes.Son rêve venait de se briser en éclat, lorsqu'elle laissa s'échapper avec ce baiser son petit bout de paradis. Ce simple baiser avait été merveilleux, et c'était pour Peyton la clef de la délivrance, la clef de la vérité. Maintenant, elle était sûre et certaine, qu'elle aimait Lucas comme au premier jour et plus encore. A quoi bon lutter lorsque l'on sait d'avance , que l'oublier ne sert à rien et qu'il sera à jamais gravé dans notre cœur, encré dans notre âme, et que notre corps, notre vie, notre amour lui appartient à tout jamais!! Quoiqu'il arriverait, si jamais elle sortait avec un autre, cela ne durerait pas, car son cœur n'appartient qu'à lui, car il sera toujours son premier et son unique amour, car ils son à tout jamais lié....Peyton prit son courage à deux mains pour revenir à la réalité et tenter de calmer Lucas qui semblait perdu et honteux. Elle avait donc prit la parole afin de l'apaiser? Sur le chemin jusqu'à la voiture, ils marchèrent tous deux sans tenter aucun contact, de manière à calmer leurs pulsions et reprendre leur esprit
.Au bout d'un petit moment de marche, ils arrivèrent à la voiture. Après avoir tout ranger dans la voiture, peyton prit place face au volant.elle mit bien son rétroviseur, mit sa ceinture et démarra la voiture. En tant que bonne conductrice, elle regarda les alentours avant de s'engager sur la route qui menait au campus où elle déposerait Lucas. Son premier réflexe ne fut pas d'allumer le poste radio, oh non, car elle était encore en train de penser. La Comet représentait beaucoup pour Peyton car elle avait d'une certaine manière une valeure sentimentale....Oui je sais elle parait alors matérialiste, mais si vous seriez dans son cas, se serit de même pour vous. Car Peyton avait de nombreux souvenirs d'elle et lucas dans cette voiture!!!

certains flash back:
Spoiler:
 

Alors qu'elle voulait briser le silence, elle mit la radio. Soudain, il mirent un flash info urgent. Voilà qu'ils parlaient à nouveau de la forte tempête qui faisait rage. Peyton se mit à fonde en sanglot. Lucas prit la parole pour lui dire de se garer sur le bas coté et l'écouter.La jeune fille s'exécuta de suite, sachant qu'elle ne devait pas conduire dans cet état, car elle pourrait avoir un accident. dès qu'elle éteignit le contact, elle descendit de la voiture une fois qu'il lui ai ouvert la portière. Lucas lui dit qu'il allait la ramener chez elle. Elle fit alors le tour, et s'assit du côté passager. Une fois assise et attachée, elle essaya de reprendre ses esprits et elle lui dit:

Merci beaucoup Lucas.Merci d'être là, mais peut-être vaudrait-il mieux pour toi que tu rentre??peut-être en as-tu déjà trop fait pour moi??

Elle se tut, tellement elle se sentait mal. Le jeune homme mit un cd de musique dans le but d'apaiser la jolie blonde. Lentement il laissait sa main se rapprocher
de la sienne, Peyton n'hésita pas à la récupérer. Cela lui faisait du bien, elle savait qu'en ce moment, le fait qu'il soit à ses côtés, serait un atout majeur à ce qu'elle aille mieux. Avec sa voix habituelle, il apaisa la jeune fille.
10 minutes plus tard, ils furent arrivés devant chez peyton qui depuis le début du trajet tenait toujours la main de lucas et avait posé sa tête sur son épaule, tentant de ne faire qu'écouter la musique. Alors qu'ils descendaient de la voiture, elle lui dit en toute franchise:

Tu en as assez fait pour moi Lucas, je comprendrais que tu veuilles rentrer chez toi!! Si tu veux, vas y....ne t'inquiètes pas pour moi, la nuit va être longue, mais si jamais je n'y arrive pas, j'appellerais quelqu'un, peut-être nathan, peut-être josh....???Je ne sais pas, mais tu as besoin de dormir, et je ne veux pas que par ma faute tu aies fais nuit blanche.

Peyton ne le disait pas, mais il était sûr qu'elle ne fermerait pas l'oeil de la nuit, elle n'en avait ni la foi , ni le coourage. Cette nuit serait surement un enfer pour la demoiselle.




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Ven 17 Juil - 20:52

Oui cette voiture, elle était reliée à eux à leur passé, il ne faisait pas le lien, il ne voulait rien oublier de leurs vie à deux, il essayait même de plus en plus d’en retrouver chaque moment, chaque seconde. Il essayait à chaque fois de retrouver les raisons, à savoir pourquoi ça ne marchait jamais entre eux, pourquoi, qu’est ce qui faisait qu’ils n’arrivaient pas à s’aimer, sans se faire du mal. Tout ça l’embrouillait de plus en plus, entre le passé et leur amitié, il voulait vraiment arrêter de la faire souffrir.
Il la suivait, il savait qu’il venait de la blesser profondément, il essayait de se faire pardonner, elle avait beau lui dire, que ça arrivait, que c’était la vie, pour lui ce n’était pas le cas, ça ne devait pas être comme ça.
Il était vite sorti de ses pensées parce que la réalité reprenait sa place, les choses ne s’arrangeaient pas pour le père de peyton, les tempêtes s’accentuaient, lucas s’inquiétait pour peyton, elle allait vraiment s’inquiéter, elle n’allait pas dormir, il la connaissait, et il avait envie d’être présente pour elle, parce que c’était son amie, parce qu’il tenait beaucoup à elle. Et peut être que c’était plus que ça, peut être qu’il ressentait plus que de l’amitié pour elle, mais pour lui c’était déplacer, surtout en ce moment, il devait la considérer comme il considérait haley ni plus ni moins, pourquoi dans ce cas là c’était si dur pour lui, pourquoi il avait toujours envie de la tenir dans ses bras. Pourquoi le simple contact de la main de peyton dans la sienne lui brûlait la peau, pourquoi quand au bout de quelques minutes quand elle posait sa tête sur son épaule, son cœur c’était mis à battre plus fort que de raison. Il ne voulait pas comprendre ses signes, il ne voulait pas ouvrir son cœur, il avait trop mal, il avait encore tellement de douleur, il avait beau lui avoir parlé, il avait beau faire des efforts, il y avait tellement de sentiments confus en lui, et tellement fort en plus, il était de plus en plus paumé. Pour le moment, il devait se concentrer sur elle, sur ce qu’elle vivait, elle avait de la peine et il ne devait plus la blesser comme il avait déjà pu le faire.
EN fait elle le blessait sans le savoir, une fois garait devant chez peyton, il insistait plus ou moins pour rester avec elle, il ne voulait pas qu’elle soit seule, bon elle pouvait le repousser malheureusement c’est ce qu’elle faisait, oh elle le faisait pour son bien, mais voilà qu’elle lui dise de partir quand même lui faisait de la peine, mais en plus qu’elle lui dise que ce n’était pas grave elle disait qu’elle pourrait en appeler d’autre. D’accord il n’était pas son seul ami, d’accord, il le comprenait mais de là à l’entendre, et l’accepter ça c’était une autre chose. Jaloux, est ce que ça pouvait être ça, bien sûr que oui, il était jaloux qu’elle puisse avoir envie de se confier à d’autre qu’a lui, il ressentait une décharge électrique à chaque prénom qu’elle avait pu prononcer. Il la regarder sortir de la voiture, il se postait à côté d’elle, contre la comète. Il contrôlait au mieux ses émotions, elle n’avait pas fait ça pour le blesser.


Ouais mais j’ai pas envie de partir peyton, je veux rester avec toi, j’ai pas envie que tu sois toute seule. Je sais tu pourrais appeler un copain, mais je suis là, pas la peine de les déranger.
Attends peyton dis rien, je suis un grand garçon, je sais ce que je fais, je peux passer une nuit blanche, ça ne me fait rien, et ce n’est pas de ta faute. Peyton je suis un grand garçon, je sais ce que je fais, donc je vais avancer t’attendre devant la porte, et si tu t’amènes pas pour ouvrir la porte, je vais m’installer devant et je vais attendre que tu te réveilles.
Bon reste l’option t’as pas envie que moi je reste tu me donnes une baffe et je repars à pied direction le campus.
A toi de décider peyton…


Il la regardait en souriant, il essayait d’être le plus calme possible, il oubliait complètement ses doutes ses peurs, non il devait être là pour elle, elle avait besoin de lui. Et lui même sans le dire il avait besoin d'être à ses côtés, peu importait ce qu'ils feraient, il voulait être là, il en avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Lun 20 Juil - 13:29

Voilà Que Peyton avait déposé sa tête sur l'épaule du jeune homme qui conduisait, et celui-ci lui tenait la main. Peyton qui était prise d'angoisse, voyait simplement dans ces simples contact un moyen de trouver du réconfort. Elle savait qu'il était là pour elle malgré toute leur tragique histoire. C'était pour elle un des piliers de son bien être, celui qui trouverait toujours les mots justes, quelque soit la situation pour l'apaiser. Lorsqu'il lui prit la main, elle la serra après avoir glisser ses bras entre les siens. Elle avait le pressentiment que ce n'était pas bien, mais pour une fois, elle avait décider de laisser dire la raison , et ne pas l'écouter dans un moment pareil. Et puis, son cœur continuait à la guider, battant plus fort que d'habitude. Peut-être était-ce le seul remède à sa souffrance??? Peyton ne voulait savoir qu'elle serait leur relation une fois cet épisode de sa vie terminée, en fait, elle ne voulait y penser. Malheureusement, tout en continuant à verser des larmes, et écoutant la musique, elle ne réussit pas à faire le vide dans sa tête.... Pourquoi??? Tout simplement car elle était plongée dans le souvenir d'un jour d'angoisse comme celui-là. En effet, la jolie blonde repenser à la première fois, où elle avait connut une forte angoisse pour son père.
Flash Back:
Un après midi, alors qu'elle était chez elle, elle avait demandé à Brooke et à Lucas de passer car elle avait besoin de leur aide pour faire une surprise à son père. Elle voulait, remettre à neuf sa voiture. Alors qu'elle était allée chercher des chiffons, et que la radio était allumée, elle entendit aux infos qu'il y avait une tempête en mer, où son père devait amarré.
Peyton : J’ai peur pour mon père (Ils vont dans sa chambre). Il y a un ouragan de catégorie 3 qui se dirige vers son lieu de dragage.
Lucas : Tu t’es connecté sur sa Webcam je suppose ?
Peyton : Oui elle est éteinte.
Brooke : Il n’a peut être pas allumer son ordinateur.
Peyton : Ou leurs communications sont coupées.
Lucas : Ca c’est pas grave, ça doit arriver à chaque tempête. De toute façon, il est énorme sont bateau !
Peyton : Il ne doit plus être sur le bateau de dragage. Lorsqu’il y a une alerte météo, il retourne au port dans un tout petit bateau de transport, c’est pour ça que je m’inquiète à ce point là.
Lucas : Arrête ! Je vois pas à quoi ça sert de te torturer, c’est pas parce qu’on a pas de nouvelle qu’il a eu un problème.
Peyton : Y a aucun moyen de le savoir.
Plus tard, elle apprit que quelqu'un avait été retrouvé mort, et elle devait aller l'identifier, car il se pouvait que se soit son père.Lucas avait donc accompagnée Peyton en Californie. Là-bas, la tempête s'était renforcée, c'est pourquoi ils durent aller dans un motel à leur arrivée.C'était ce jour là, qu'ils avaient faillit coucher ensemble alors que Lucas sortait avec Brooke.
Fin du flash back

Peyton se sentait troublée, elle se souvenait de ce moment comme si c'était hier. Comme ce jour là, elle avait des sentiments pour Lucas, et même si elle avait dit que le baiser n'était rien, elle savait qu'elle se mentait à elle même, et qu'il avait de la valeur pour eux deux. C'était d'ailleurs la preuve des sentiments de Lucas.Connaissant ce qui pouvait se passer dans des moments de détresse, elle voulait éviter qu'ils dérapent, voilà pourquoi elle lui dit que si il désirait, il pouvait rentrer, qu'elle appellerait quelqu'un en cas de besoin. Face à ces paroles, elle vit le visage de Lucas se transformer. La jolie blonde le connaissait bien, et semblait voir en ce moment même, quelqu'un de déçu et blessé. Peyton lui avait lancé un ou deux noms, sans vraiment savoir pourquoi, car au fond d'elle, jamais elle ne penserait en appeler un si tard, simplement car elle n'arrive pas à dormir et qu'elle s'inquiète. A vrai dire, la seule personne qu'elle voulait voir en ce moment à part son père était devant elle, mais elle avait peur de se l'avouer. Les deux jeunes personnes sortirent de la voiture, une fois que Lucas se fut garer, et celui-ci s'appuya sur la comett, en prenant la parole, tout en regardant droit dans les yeux, la jeune femme.
Il lui dit qu'il n'avait pas envi de partir, qu'il voulait être prêt d'elle pendant ce moment difficile. peyton voulut ouvrir la bouche, mais il la coupa, ajoutant :"Attends peyton dis rien, je suis un grand garçon, je sais ce que je fais, je peux passer une nuit blanche, ça ne me fait rien, et ce n’est pas de ta faute. Peyton je suis un grand garçon, je sais ce que je fais, donc je vais avancer t’attendre devant la porte, et si tu t’amènes pas pour ouvrir la porte, je vais m’installer devant et je vais attendre que tu te réveilles. Bon reste l’option t’as pas envie que moi je reste tu me donnes une baffe et je repars à pied direction le campus. A toi de décider peyton…"

Il la regardait en souriant,elle esquissa un sourire et sans paroles, elle se blottit dans ses bras, et lui fit un calin plein d'affection. Puis après un moment, elle détacha son emprise, et répondit:

C'est d'acord Lucas, viens avec moi. Mais si jamais tu veux partir, n'hésite pas....Tu en as dejà fait énormément pour moi. Tu m'as déjà beaucoup aidé, rien que le fait de t'avoir près de moi, m'aide et me réconforte. C'est vraiment génial ce que tu fais pour moi.

Peyton alla ouvrir la porte d'entrée, une fois rentrés, elle ferma derrière elle. Peyton s'adressa à Lucas:

Tu sais, si jamais tu es fatigué, tu peux dormir dans la chambre d'amis au pire. Sinon, je t'offres quelque chose à boire?? Je te demande ça parce que je vais me faire une tisane pour essayer de me calmer.

Peyton mit de l'eau à chauffer et sortit sa tasse attendant que le jeuen homme réponde.




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Jeu 23 Juil - 19:08

Lui aussi se souvenait parfaitement de ce jour là, il se souvenait de l’angoisse qu’elle avait vécue, il ne savait pas bien comment l’aider à l’époque déjà, il ne savait pas bien quoi lui dire pour l’aider à s’apaiser, il ne savait pas les gestes qu’il devait avoir avec elle pour la rassurer lui dire que tout se passerait bien. Et puis les choses allant, ils s’étaient retrouver ensemble dans un même lit, côte à côte dans le noir, incapable de fermer les yeux, incapable de ne pas écouter la respiration de l’autre juste à ses côtés. Il savait que d’un infime geste de la main, il pouvait la toucher, la prendre dans ses bras, mais à l’époque il était avec brooke, alors même si il ressentait des choses de plus en plus fortes pour blondie, il ne devait pas se laisser aller, il ne devait pas faire ça. Ils parlaient un peu, elle s’inquiétait vraiment à l’idée de devoir reconnaître un corps qui pouvait être celui de son père, et n’importe qui dans sa situation aurait été dans le même état d’esprit, il lui disait que non, ça ne pouvait pas être son père, qu’elle devait se reposer parce que tout se passerait bien. Elle lui avait tournée le dos en essayant de rester positive, elle essayait de fermer les yeux pour ne plus penser, pendant que ses yeux à lui ne pouvait s’empêcher de contempler la demoiselle, d’observer son dos, de la regarder…
Une petite conversation de rien du tout, lui qui partait chercher à manger, chaque détail insignifiant de cette nuit là, tout lui restait en mémoire, le retour à la chambre d’hôtel pour qu’elle retrouve son bracelet, une fois rassurée, et d’un coup elle posait ses lèvres sur les siennes, et là lui, lui qui se croyait sûr de ses sentiments, lui qui pensait n’être qu’un ami, là il n’avait pu se contenir, et l’ambiance était vite devenu très torride entre eux, lui étant sensuel, jouant avec ses lèvres sur la peau de la demoiselle, jusqu'à ce que son collier se prenne dans les cheveux de peyton et qu’il décide de rentrer chez eux, que c’était mieux comme ça.

Ce soir là les choses seraient différentes, il était redevenu maître de son corps, bon d’accord ses lèvres, pendant un instant, avaient pris le pouvoir, mais il était revenu à lui, et maintenant il garderait le contrôle, il avait besoin de l’aider, d’être là pour elle, rien de plus que ça, rien de moins. Etre là pour elle, à chaque fois qu’elle avait un problème, il voulait être près d’elle pour qu’elle passe le cap, même si la plupart du temps il se sentait maladroit, pas à la hauteur pour aider la jeune femme.
Elle acceptait enfin qu’il entre avec elle, heureusement, sinon il aurait pu bouder, non mais c’est vrai, il avait beau n’être que l’ami, il était jaloux qu’un autre puisse prendre sa place, il voulait la consoler, c’était la seule chose qu’il pouvait encore faire pour elle, il ne laisserait sa place pour rien au monde.


T’inquiète pas pour moi peyton, je n’ai pas envie de partir, j’ai envie d’être avec toi, de t’aider à te détendre, être là quoi qu’il arrive, c’est ce que j’ai toujours fait sawyer.
Alors ne me regarde pas comme ça, ne te sens pas coupable parce que j’aurais pas mon quota de sommeil, on s’en fout, ça n’a pas d’importance ce qui compte c’est toi, ok alors on ne revient pas là-dessus, ça va, pour ce qui est de dormir, on vverra tout à l'heure pour le moment j'ai pas envie de dormir, et sinon y'a le canapé. Faudrait pas qu'a son retour ton pére soit en colére parce que t'as fait dormir un garçon ici.


Il acceptait de prendre une tisane aussi, peut être que ça l’empêcherait de trop réfléchir. Il suivait la jeune femme dans la cuisine, il l’observait en train de mettre de l’eau à chauffer, de sortir les tasses. Ils ne se parlaient pas beaucoup depuis qu’il était entré dans la maison, pas que se soit tendu entre eux, juste il la regardait faire. Il tournait un peu dans la cuisine, il dénichait un paquet de biscuit, c’est marrant mais il avait toujours faim.

T’en veux ? j’ai toujours faim sérieux, heureusement que demain aprem j’ai un bon entrainement, je brûlerais les calories en trop.

Il esquissait un petit sourire.

Tu veux faire quoi allez dormir, ou je sais pas mater un film , ils te préviendront dés qu’ils auront des nouvelles du bateau de ton père ?
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Lun 27 Juil - 16:33

Peyton savait qu'elle allait faire face à une très longue soirée, et elle avait très peur, de ce qu'elle risquait d'apprendre.Comment allait-elle réagir si cette fois ci quelqu'un lui apprenait qu'elle venait de perdre son père dans cette terrible tempête.???Elle ne le savait guère, mais ne voulait surtout pas que cela arrive. La seule chose à quoi elle pensait, et qu'elle était sure de savoir, c'est qu'en compagnie de Lucas, la nuit passerait plus rapidement, elle se sentirait en sécurité , et apaisée par sa simple présence. C'est pourquoi après un petit moment de silence, alors qu'elle ressentait la chaleur corporelle de Lucas, contre son propre corps, elle comprit que c'était un combat qu'elle ne pouvait pas vaincre seule, et voilà pourquoi, elle accepta qui passe la nuit chez elle. le jeune homme sembla alors satisfait. Son visage rayonnait. C'était comme si il savait qu'une fois de plus il serait son ange gardien, et que c'était ce qu'il désirait le plus au monde, en ce moment un peu confus et triste. Le beau blond lui dit alors:T’inquiète pas pour moi peyton, je n’ai pas envie de partir, j’ai envie d’être avec toi, de t’aider à te détendre, être là quoi qu’il arrive, c’est ce que j’ai toujours fait
sawyer. Alors ne me regarde pas comme ça, ne te sens pas coupable parce que j’aurais pas mon quota de sommeil, on s’en fout, ça n’a pas d’importance ce qui compte c’est toi, ok alors on ne revient pas là-dessus, ça va, pour ce qui est de dormir, on verra tout à l'heure
pour le moment j'ai pas envie de dormir, et sinon y'a le canapé. Faudrait pas qu'a son retour ton père soit en colère parce que t'as fait dormir un garçon ici.
Peyton sourit et répondit tout en s'avançant vers son domicile, en sa compagnie:

T'es vraiment un ange Luke, mon ange gardien
..

La jeune fille montrait bien par cette phrase la possession!! Non pas qu'elle était jalouse, enfin si, un peu peut-être, mais c'était ses sentiments qui l'avaient poussé à dire cela, puis elle ajouta:

T'inquiètes, pas, mon père sera jamais en colère, si il sait que c'est toi!!! Crois moi, il t'apprécie, et te remercie pour tout ce que tu as toujours fait pour moi!!!Mais bon, si tu ne veux pas que cela change, il va falloir t'habituer à ne pas rentrer chez moi, et l'agresser avec un râteau ^^

Son sourire était réapparu en pensant à ce moment!! Puis lorsqu'ils furent arrivés à la cuisine, elle proposa quelque chose à boire à Lucas, qui accepta de prendre comme elle, c'est-à-dire, une tisane. La jeune fille sortit de tasse, après avoir mit l'eau à chauffer. Ce fut le silence, jusqu'à ce qu'elle est terminée les tisanes, et que Lucas lui propose un gâteau, alors qu'elle mettait le miel dans les tasses et remuait la mixture. Elle sourit et lui dit:


Non, c'est bon!!!! Tu as toujours faim??? Mais tu es vraiment un ogre toi, c'est pas possible!^^


Elle lui sourit et lui proposa des muffins au chocolat, qu'elle avait réussis, et qu'elle avait fait elle même:


T'en veux peut-être un?? Moi je m'en prends, seulement par gourmandise. Et puis, au pire, je viendrais courir avec toi!!


Elle prit alors quelques muffins, qu'elle mit sur un plateau avec les tasses. Le jeune homme lui proposa alors:Tu veux faire quoi allez dormir, ou je sais pas mater un film , ils te préviendront dés qu’ils auront des nouvelles du bateau de ton père ? Elle lui répondit alors:

Je n'ai pas vraiment l'esprit à dormir ce soir, et puis si je dors, je risque de faire des cauchemars, donc bon! C'est partit pour un film, on va dans ma chambre ou au salon... Mon père me rappellera sûrement, sinon, c'est le port où il devait amarrer qui me préviendra!

Son sourire s'effaça en un seul geste.




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Sam 8 Aoû - 18:35

Non mais il était près à tout pour que sa soirée se passe au mieux, il pouvait même se mettre à chanter, à danser, dessiner, peu importait, il ferait tout pour qu’elle oublie l’espace d’un instant qu’elle était en plein cauchemar.
Il l’écoutait parler, dès qu’elle s’approchait de lui, il la prenait dans ses bras, c’était peut être un peu ambiguë pour des amis, mais franchement vous feriez quoi à sa place, peut être que le grand nathan aurait su lui. Mais lucas là , lui il ne savait pas, il n’avait pas envie de réfléchir de penser pendant trois heures qu’est ce qui était bien, qu’est ce qui ne l’était pas, il agissait selon ses instincts, pas envie de réfléchir trop quand il voyait la peine sur le visage de son amie. Par contre il ne pouvait pas laisser passer ce mot gentil qu’elle avait pour lui, non ce n’était vraiment pas un qualificatif qui lui correspondait vraiment, c’était même la limite du blasphème quand on le connaissait un peu.


Non peyton, je ne suis pas un ange, vraiment pas, mais tu es une de mes amie les plus précieuse, c’est normal que je veille sur toi… Je ne laisserais ma place à personne tu le sais bien.

Il était content de voir passer sur son visage un sourire, il se souvenait bien de la première rencontre avec le père de peyton, c’était assez comique. Enfin en même temps c’était de la faute de peyton, elle n’avait qu’a lui mettre une photo en gros plan, face profil, et comme ça il l’aurait reconnu cet homme, au lieu de croire qu’un cambrioleur essayait de s’introduire dans la maison des sawyer, et puis on prend comme armes ce qu’on trouve, et puis sûr qu’avec ça il aurait pu faire tout un tas de dégât, de toute façon c’était lui le plus fort, na.

Bah quoi, avoues que si ce jour là ce n’était pas ton père, mais une super méchant dangereux, t’aurais été contente de mon sauvetage héroïque.

Il prenait une moue boudeuse, oui lucas il était pire qu’une jeune fille, il faisait super bien sa chieuse. Il ne réclamait pas forcément à manger, mais il prenait ce qui lui tombait sous la main, et oui il avait encore faim, y’a des jours comme ça, il s’en foutait il pouvait s’empiffrer comme il lui plaisait, ouais un mal amenant toujours un bien, il avait eu un petit accident quand plus jeune il jouait au foot, ouais avant le basket il avait fait foot américain, non mais un sport de fous, la preuve il avait arrêté suite à un mauvais plaquage, il avait réussi à se foutre en l’air une partie des intestin, bon pas la catastrophe non plus, enfin qu’est ce qu’elle avait eu peur, et plus jamais elle n’avait voulu qu’il retourne sur le terrain. Bon l’avantage et il n’arrêtait pas de lui dire en se marrant c’est qu’il pouvait manger à longueur de journée il n’allait pas prendre 20 kilos, il ne comprenait toujours pas pourquoi sa mère ne riait pas.
Bref revenons en lucas qui dévorait les réserves de peyton, oh des muffins, ils avaient l’air super bons, ouais mais ils avaient l’air aussi fait maison, et là des souvenirs délicieux mais salés lui revenaient en mémoire.


Euh c’est toi qui les a fait, t’as pas mis trop de sel, non parce que maintenant je me méfie de ce que tu cuisines. Rooh ça va j’ai pas dit que tu faisais rien de bon, je vais gouter, si tu m’empoisonnes je viendrais de tirer les pieds la nuit quand tu dormiras…

Il prenait milles précaution pour prendre le petit gâteau, comme s’il s’agissait d’une bombe, il prenait une grande inspiration avant de mordre dans le gâteau, bon forcément, toujours pour la faire sourire, et parce que lui ça le faisait se marrer un peu quand même, il faisait une moue dégoutée comme si elle avait remis trois tonnes de sel dedans avant de se mettre à rire.

Ça va ils sont super bons…

Bon forcément dans une situation comme la leur, ils ne pouvaient pas rire bien longtemps, les préoccupations revenaient bien vite. Il n’aimait pas la voir triste, son beau sourire était reparti très vite, bien trop vite, mais bon il essaierait de lui rendre la soirée plus légère, un dvd quelconque, ils n’avaient pas forcément les même goûts, lui il était assez porté sur les films des années 40, elle un peu sur tout.

On va où tu veux, ou tu serais plus confort, on sait jamais si en court de route tu t’endors un peu. T’inquiètes pas si le téléphone sonne je te réveillerais.
Alors miss sawyer, t’es inspiré par quoi comme film ce soir. Et attention je ne suis pas haley moi, je suis pas fan, des films pour filles surexcitées où on danse et on chante à tue tête.


Il la regardait et attendait qu’elle prenne une décision, pendant ce temps là il avançait dans le salon, il regardait sur l’étagère la collection des films qu’ils avaient, bon ça ne valait pas la collection de disque de peyton mais y’avait de quoi passer de bonnes soirée. Il en avait déjà regardé plusieurs avec elle, lors de leurs soirées à deux. Il ne savait pas si aller dans sa chambre était une super bonne idée vu le baiser fougueux qu’ils avaient échangé, mais bon après tout, il avait repris le contrôle tout se passerait bien, mieux.

Non mais t’as aussi le dvd des spice girls en concert, mais c’est quoi votre trucs les filles avec wannabe, ça vous marque encore, allez avoues, vous vous êtes fait les choré lors de soirées pyjama, je vous vois bien avec des couettes, en pyj, et en train de danser et de chanter dans les brosses, et dire que j’ai raté ça moi…
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Lun 24 Aoû - 11:31

Lorsque notre jolie petite blondinette ouvrit son cœur à Lucas pour lui avouer qu'elle le considérait vraiment comme un ange gardien, celui-ci la retint et répondit:Non peyton, je ne suis pas un ange,
vraiment pas, mais tu es une de mes amie les plus précieuse, c’est
normal que je veille sur toi… Je ne laisserais ma place à personne tu
le sais bien
. Comment pouvait-il annoncer cela, avec tout ce qu'il faisait pour elle....Il est vrai qu'avec tout ce qui leur était arrivé, il avait surement dût un jour en dire du mal, ou tout simplement en penser, mais cela n'avait à ses yeux aucune importance, tout ce qui comptait, c'était toutes les fois où il l'avait épaulé. Alors, elle le regarda dans les yeux, et prit sa main droites dans les siennes, elle y posa un baiser et rétorqua:

Lucas, te souviens tu de l'autre jour dans ta chambre???Le jour de mon retour?? Tu m'avais dis que ce n'était pas gagné d'être amis , car tu ne pensais pas réellement, qu'un jour on ait déjà réussi à être amis....Ce jour là, tu te trompais, bien que dans le fond, tu avais aussi raison, en disant qu'il y avait bien plus dès le départ.... Mais je peux dire que j'ai eu la chance de trouver en toi un ami,un ami très cher, et tu sais pourquoi??? Parce qu'un ami c'est quelqu'un qui vous aime tout d'abord, et puis car tu as toujours été là pour moi même dans les pires moments...Prenons par exemple notre première soirée, celle où je t'ai laissé en plan...Le lendemain soir, je me suis faite droguée, et j'ai faillit être viol...enfin, tu sais, et tu m'es quand même venu en aide. Tu as été là, et tu as veillé sur moi...De même avec le faux Dereck, et les départs de mon père... Ma situation n'était jamais sûre, pourtant, toi tu étais toujours là...Tu me connais mieux que quiconque, à part mon père et Brooke peut-être....TU as toujours été là pour moi, et tu es la première personne après Brooke à qui j'ai ouvert mon coeur à propos de la mort de ma mère..Voilà pourquoi, j'ose avouer que tu es mon ange gardien, que tu le veuilles ou non, et que j'ose crier que tu es mon AMI!!!

Elle prit une minute de répit pour reprendre un peu d'air après une telle tyrade toute pleine d'emotions. Elle voulait continuer à mettre une fois de plus à plat ses sentiments, mais préféra se taire et garder cela pour elle....Vous voulez savoir quoi???Alors, je vais vous dire ce qu'elle pensait et qu'elle avait sur le coeur: Mais après tout, je t'aime Lucas, je t'ai toujours aimé, je crois que je t'ai aimé dès la première fois que j'ai croisé ton regard, voilà pourquoi tu avais raison dans le fond....Mais je suis prête à sacrifier tout cet amour qui brule en moi,car l'amour le plus fort est celui qui est prés a se sacrifier, comme Keith l'as fait pour Karen, elle avait besoin de lui comme ami alors il lui a cacher ses sentiments toutes ces années. Je suis prête à faire de même!!! Puis elle ajouta à haute voix:

Tu sais Lucas, même lorsqu'on sortait ensemble, tu était plus que mon premier amour, tu étais mon meilleur ami, mon confident, mon amant.....Tout cela réunit, pour te rendre l'élu de mon coeur...Alors comprends que nous avons toujours été amis, même si on ne s'en rendait pas compte!


Face au rappel que lui évoquait ce souvenir, elle ne put cacher le sourire qui vint un bref instant éclairer son visage. Alors il fit une moue boudeuse en répondant à Peyton cela: Bah quoi, avoues que si ce jour là
ce n’était pas ton père, mais une super méchant dangereux, t’aurais été
contente de mon sauvetage héroïque.
Elle rit un instant ne pouvant trop résister à la moue boudeuse de Lucas, elle posa un bisou sur sa joue et ajouta:


Tu vois, tu voulais encore jouer les héros...Mais tu as raison, j'aurais eut beaucoup de chance!


Lucas prit le muffin, avec milles précautions, comme pour enquiquiner la jeune femme. Alors elle lui mit un tape à l'épaule pour l'aider à accélérer la cadence. Elle alla poser la plateau sur la table basse du salon, et lorsque Lucas lui dit que ces muffins étaient bons, elle dit avec un sourire vainqueur:


Je sais, je sais, je suis une pro de la cuisine maintenant, qui l'aurait cru!^^ Si on allait au salon, je suis sure que l'on sera mieux!

Lorsque Lucas lui dit:attention je ne suis pas haley moi, je suis pas fan, des films pour filles surexcitées où on danse et on chante à tue tête,elle lui tira la langue et répondit:

Tout ce que tu veux mais pas de mélo stp!
Je sais, je sais, ton rêve est d'assister à l'une de nos soirées pyjama, mais n'en fait pas tout un fromage ok??

Elle lui fit un clin d'oeil alors qu'ils choisissaient les dvd, ils optèrent alors pour "je suis un légende" et elle lui laissa le choix du second. Alors elle alla s'installer sur le sofa et tira une légère couverture.




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Mer 16 Sep - 2:34

Non il ne se considérait pas comme un ange, franchement, avec tout ce qu’il faisait, avec le mal qu’il faisait aux personnes qu’il aimait non il n’était pas un ange, et bien loin de là, mais bon qui sait il ferait des efforts, mais que jamais elle ne le considère comme un ange, elle ne pourrait que être déçue. Il lui avait fait perdre pas mal de ses illusions, si elle pouvait garder un peu de ce qui la rendait si spéciale à ses yeux, ce ne serait pas plus mal. Il l’écoutait sans bouger, sans rien dire, il restait sagement là à écouter.

C’était évident pour moi, être là pou toi, c’est vraiment la seule place que j’ai eu de véritable dans ma vie. Et puis t’en as fait autant pour moi, sans le savoir sûrement. Qui pouvait m’aider à supporter ce bahut, et les gens que je n’avais pas forcément envie de voir, si ce n’est la jolie blonde sur laquelle je passais tout mon temps à rêver. Quand mon père a essayé de me rabaisser plus bas que je ne sais quoi, tu as été là pour m’écouter. EN fait t’as sûrement raison, on était des amis, bien plus que je ne le croyais. Quand on regarde en arrière ses 5 ou 6 dernières années, on était là l’un pour l’autre. On était peut être plus des amis, qu’un couple, peut être que c’est pour ça qu’on n’a pas réussi. J’aurais vraiment voulu vivre cette histoire merveilleuse, celle que connaissait ma mère et Keith, mais faut croire que ce n’était pas le moment, qu’on n’était pas prêt, ou qu’on n’était pas destiné l’un à l’autre.

Je sais pas tout est de plus en plus confus dans ma vie, surtout depuis que t’es revenu, c’était si simple sans te voir. Je n’avais qu’à faire comme si ça n’existait pas, des illusions, de la poudre aux yeux, finalement on avait besoin de se revoir, on va pouvoir reprendre nos vies maintenant. En même temps tu l’as peut être déjà fait, je t’ai même pas demandé ce que t’avais pendant les deux ans ou on a perdu le contact.

Toute cette conversation, il la laissait un peu dans le flou, il aurait préféré ne pas être sûr, ne rien savoir, il voulait parler d’autre chose comme si il lui était impossible de voir clair maintenant, et comme si il n’était pas prêt. Il préférait se plonger dans leurs souvenirs, les choses les plus heureuses qu’ils avaient vécues, ce qui pouvait lui donner encore des fous rires à l’heure d’aujourd’hui.

Moi super héros, attends faut que j’aille enfiler mon super collant, et ma cape, je serais sexy comme ça, par contre franchement le caleçon par-dessus les fringues c’est obligé je ne suis pas fan…

Il ne pouvait retenir un sourire, dire qu’ils arrivaient encore à parler de tout ça, malgré les disputes, malgré tout ce qui pouvait leur arriver, ils pouvaient encore se souvenir des trucs marrant, du bon, parce que c’était l’essentiel il y avait eu des hauts et des bas, mais le principal c’était qu’il y avait eu du bon.

Il devait choisir un film, mais il y avait tellement de choix que s’en était difficile de n’en prendre qu’un, elle faisait sa première sélection, hum pas mal c’est vrai ça. Et lui alors il allait se prendre quoi trop de choix, il avait envie d’un truc complètement fou, qui ne lui ferait penser à rien si ce n’est à juste regarder des images qui se succédaient. Bon pas sûr qu’elle aimerait regarder un film de pompom girls qui se déchainent en rythme, non mais quel dommage parce que lui il adorait se régaler avec ce genre de spectacle appétissant. Bon pas grave il se rabattait sur un autre genre de belle carrosserie, elle avait fast and furious mais c’était vraiment une fille à part cette jolie peyton.

Pas de mélo on est d’accord, mais m’en veux pas quand même si je verse une petite larme quand ils explosent les voitures. J’y peux rien ça me fais toujours de l’effet, comment ils peuvent ? Des merveilles pareilles, non mais c’est vachement cruel.

Lui sensible, par moment oui, et en plus ça le faisait rire, non mais il était bien irrécupérable. Bon il finissait d’engloutir les petits gâteaux, c’était trop bon. Ils s’installaient tous les deux dans le canapé, et ils se laissaient aller à mater le premier film. C’était agréable de ne penser à rien et de juste mater un film. Il la laissait s’approcher doucement de lui, il passait un bras autours des épaules de la jeune femme. Il se sentait bien là près d’elle, il sentait toujours son parfum et en trouvait l’odeur toujours des plus agréable, bon allez lucas on se concentre sur le film un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Lun 28 Sep - 19:35

Lorsque notre jolie petite blondinette avouait sans contrainte à Lucas à quel point il était essentiel, et important dans sa vie car il avait toujours su être là pour elle, dans les moments les plus précieux et merveilleux, comme les pires, à la soutenir quelque soit l'endroit et le moment,celui-ci ne semblait pas voir cela du même œil. Peyton avait l'impression de lire dans les yeux de Lucas, une certaine peur, celle qui la déçoive.Alors, elle préféra ne rien ajouter de plus à ce sujet, et ils se regardèrent, un instant bref dans les yeux sans ne rien dire. C'était comme si le silence et ce regard, suffisaient à ce qu'ils se comprennent. La jeune femme esquissa un sourire. C'était tellement normal pour elle qu'elle soit là pour lui, après tant d'aventures, rien ne pouvait l'effacer de son cœur et de sa tête. Elle savait pertinemment que ce serait comme ça pour le reste de sa vie, et au fond d'elle, elle avait le pressentiment qu'il en était de même pour Lucas à son égard.Durant un moment son regard fut vague, comme si il s'était perdu dans ses pensées, cherchant les mots justes pour me répondre en veillant à ne pas me blesser. Soudain, il ajouta:Je sais pas tout est de plus en
plus confus dans ma vie, surtout depuis que t’es revenu, c’était si
simple sans te voir. Je n’avais qu’à faire comme si ça n’existait pas,
des illusions, de la poudre aux yeux, finalement on avait besoin de se
revoir, on va pouvoir reprendre nos vies maintenant. En même temps tu
l’as peut être déjà fait, je t’ai même pas demandé ce que t’avais
pendant les deux ans ou on a perdu le contact.


Lucas semblait contraint de m'avouer la vérité, comme si il avait la corde au cou, et qu'il avait besoin de cela pour se débarrasser du poids que son cœur contenait? Était-ce des avances??? Ou de simples faits??? Que pouvait-il bien se passer dans sa tête et dans son cœur. Une chose était sûre c'est que celui de la blondinette avait accélérer la cadence. Peyton ne sut trop quoi répondre. Désirait-il vraiment savoir ce qui s'était passé à San, Francisco?? Quoi qu'il en soit, elle répondu rapidement:

Tu sais, ma vie à San Francisco n'a pas été très palpitante, tu étais loin de moi, Haley , Brooke et Nathan aussi. Ma vie n'a pas pris la tournure que j'imaginais. C'était comme si elle avait perdue tout son sens depuis que j'ai eu l'idiotie de te laisser partir.J' avais perdu le goût de la vie, la musique ne suffisait plus à me combler, et tous mes dessins sombres représentaient
d'une certaine manière ce que je ressentais pour toi et le fait que je t'ai perdu. Il est vrai que je suis sortie avec un mec, Julian, mais cela n'a pas marché, car ce n'est pas à lui qu'appartenait mon cœur.
J'ai passé des journées à pleurer après ton départ...Je n'avais pas la force de te courir après, mais j'aurais vraiment du....Je ne devrais surement pas te dire cela, mais j'ai passé plus d'une année à espérer que ce n'était qu'un mauvais rêve. Et toi, qu'en était-il de ta vie??


Peyton avait une petite voix, elle avait peur de devoir faire face à des atrocités sur les différentes conquêtes de Lucas. Cette question,elle l'a posée, en espérant de tout coeur que Lucas n'y réponde pas. C'était contradictoire, mais elle ne voulait pas se rendre compte qu'il n'y aurait plus jamais rien entre eux. Elle baissa le regard et serra inconsciemment la main de Lucas beaucoup plus fort. Ils revinrent enfin à un sujet plus attrayant: Lucas en super héro.

Je suis pourtant sure que cela t'ira à merveille mon superman un peu efféminée.

Elle lui décocha un sourire et un clein d'oeil. En cet instant, on pouvait lire de la gaieté sur son visage. de la gaieté qui montrait à quel point, jamais elle n'oublierai tous les merveilleux moments elle avait passé avec lui, et à quel point, il était vital à son bien être....Il trouvait toujours le moyen de la faire se sentir à l'aise, et de lui redonner le sourire.C'était vraiment quelqu'un d'extraordinaire ce Lucas.
A son tour, Lucas choisit un film.Il s'agissait de fast and furious, un film plutôt pas mal.A vrai dire, Lucas et Peyton avait les même goûts sur un certains nombre de films et autres choses... Lorsque Lucas dit cela :Pas de mélo on est d’accord, mais
m’en veux pas quand même si je verse une petite larme quand ils
explosent les voitures. J’y peux rien ça me fais toujours de l’effet,
comment ils peuvent ? Des merveilles pareilles, non mais c’est
vachement cruel.
Peyton lui tapa sur l'épaule amicalement lui disant:

Oh pitchoune, mais c'est qu'il va me faire pleurer mister Scott....Crois pas que je te passerai les clés de ma Comett pour te réconforter.


Ils
s’installaient tous les deux dans le sofa, et ils commencèrent à mater le premier film. C’était agréable de ne penser à rien et de se savoir en sécurité avec Lucas non loin.Même si ils étaient censé n'être en ce moment que des amis, cela représentait beaucoup pour Peyton qui appréciait de plus en plus d'être venu à LA. Après s'être bien installee et avoir tirée un légère couverture, Peyton glissa doucement sa tête sur son épaule. Il
passa un bras autours de ses épaules . Elle se sentait
si bien là .A chaque moment un plein de suspens, et un peu éprouvant, peyton sursauté, où cachait son visage contre le torse du jeune homme. Alors que le film se terminait, elle glissa un bisous léger dans le cou de lucas qu'elle effleura de ses douces lêvres et lui dit en riant:

Heureusement que tu es là, sinon, jamais je ne dormirai ce soir.


Alors qu'il mettait le deuxième film et que celui ci commencait, Peyton se sentait un peu fatiguée. Au bout de la moitiée du film, elle s'endormit dans les bras de Lucas. Le stress l'avait quitté pour la laisser crouler sous la fatigue. Peyton avait vraiment un visage d'ange lorsqu'elle était assoupie....Mais celui-ci était trop souvent gaché par la tristesse, la peur ou la souffrance et la hantise de perdre à nouveau un être cher.Qu'allait bien faire Lucas: - Veiller sur elle tout le nuit, et la regarder dormir, ou bien rentrer chez lui??? Au plus profond des cieux, Peyton révait à ce que Lucas se rende compte qu'elle était la femme de sa vie....




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Mer 7 Oct - 1:11

Ils en avaient peut être besoin après tout, parler de ça, de ce qu’ils avaient fait, de ce qui c’était passé une fois séparé, bon il se demandait si franchement il voulait savoir, ou si c’était juste une sorte de curiosité mal placée. Avant toute chose, il voulait qu’elle arrête de le mettre sur ce foutu piédestal, il n’était pas un ange, pas un mec bien, et ça fallait qu’elle l’accepte et qu’elle le comprenne, non mais ils ne pourraient jamais aller de l’avant autrement. Etre ami, ça serait le plus dur pour lui, parce que même si il essayé de le cacher tout au fond de lui, il avait encore de l’attirance pour elle, même en tentant de la réprimer le plus possible rien n’y faisait c’était là, le baiser de tout à l’heure le prouvait bien, et il le regrettait. Il le regrettait sincèrement parce que jamais plus il ne voulait la faire souffrir comme il l’avait fait, et il le savait, se remettre ensemble c’était aller droit vers cette fin, c’était inévitable pour eux.
Tout serait plus facile si il ne se sentait pas mal à l’aise en pensant à ce qu’il avait vécu en partant, et si il ne ressentait pas une immense colère quand elle parlait de mec, ou quand elle voyait quelqu’un s’approcher d’elle, la frôler la toucher. Rien qu’à évoquer ça, sa mâchoire se crispait, et il faisait un effort surhumain pour ne rien montrer de ses réactions, ne pas exploser. Et puis, après tout ils étaient séparés, et lui il n’était resté sage dans son coin au contraire.


Dis pas ça, même sans nous à tes côtés tu faisais ce dont tu avais envie. Quand je suis partie t’avais l’air d’être plein d’espoir et d’ambition, ça n’a pas du disparaitre. T’aurais pas pu me retenir. D’accord t’as hésité peyton mais si j’avais compris je t’aurais laissé du temps. J’ai décidé de partir, et une fois ma décision prise tu ne pouvais plus rien faire.
T’avais sûrement raison on allait trop vite, je suis sur que ça ne nous est pas arrivé pour rien, y’a toujours une raison et c’est comme ça. T’as eu des expériences de ton côté moi du mien, maintenant grâce à tout ça, et la colère en moins on pourra être ami.


Non mais finalement il devait être un bon comédien, il devrait tenter sa chance de ce côté-là, il serait peut être même meilleur qu’en temps que sportif.
Ouais mais tout de même elle lui posait une colle, il était gêné par sa question. Il se grattait la base du crâne, et ne savait pas trop comment lui répondre. Ok à ses amis il aurait répondu cash, je me suis pas ennuyé, et finalement je crois que la réputation de don juan n’était pas si surfaite que ça, sauf que les filles je n’allais pas les chercher, je les laissais venir à moi. Et pas mal sont venues… Non il ne pouvait décemment pas lui dire ça, et surtout pas comme ça, il savait qu’elle serait trop blessée d’entendre ça, elle devait déjà s’imaginer pas mal de choses, fallait pas qu’il lui fasse encore plus de mal qu’il ne lui avait déjà fait. Jamais plus il ne voulait voir la tristesse assombrir ce petit visage blond qu’il désirait tant, comme le soir où il était parti. Il savait que c’était presque impossible, mais il ferait tout ce qu’il pouvait pour éviter ça au maximum.


On va dire que je me suis laissé vivre…Oui et puis j’ai fait le projet de devenir un super héros.
Non mais attends, pourquoi efféminé en fait, non je vais être super macho, ça sonne mieux
.

Il la regardait en souriant, parce que c’était comme ça entre eux, il pouvait passer du rire aux larmes en un clin d’œil. Ils avaient toujours fait ça, et c’était ce qui faisait leur force tout comme leur faiblesse. Trop vite, une petite brouille devenait un drame pour eux, et pouvait faire péricliter leur histoire.

Pff même pas tu ferais ça pour moi, je suis déçu. Et si je me mets à pleurer comme une madeleine lamentable, j’ai une chance de m’asseoir derrière le volant ?

Il faisait un petit air de pitié au chat botté, comment elle pourrait lui résister après ça.
Il la laissait se blottir contre lui, il en avait autant besoin qu’elle. Il changeait le film un peu pour faire oublier le frisson qui lui avait parcouru le long de l’échine quand ses lèvres s’étaient posées sur sa peau. En revenant près d’elle il déposait un baiser sur son front.


Je suis là et je ne partirais pas.

Il se plongeait de nouveau dans le film, et franchement il kiffait chaque explosion de voiture, les images défilait à cent à l’heure, ok y’avait bien des petites histoires d’amour, mais lui il ne voyait que les poursuites, l’adrénaline, et l’envie de faire une petite course de voiture. Oh putain c’était une bonne idée ça, réunir ses potes et aller s’éclater sur un circuit, selon les moyens ils finiraient peut être au kart mais en tout cas ils s’éclateraient.
En tournant la tête il avait vu peyton s’endormir, il avait remonté la couverture sur elle, et puis il avait baissé le son de la télé, ce n’était pas la peine qu’elle se réveille a cause d’une explosion de bagnole, elle avait besoin de se reposer. Il allait veiller sur son sommeil.
Le film se finissait et lui aussi il était plus ou moins fatigué. Il ne voulait pas la transporter dans sa chambre pour ne pas risquer de la réveiller. Il se glissait un peu dans le canapé, et il se laissait submerger par l’envie de dodo. Il ne piquait même pas un bout de couverture, par contre il gardait peyton contre lui, bien à l’abri dans ses bras.
Plus rien ne pouvait venir le déranger il dormait bien maintenant. Bon sauf quand il se réveillait un petit peu, non mais c’est que dormir assis, c’est pas le plus confortable, et du coup il remuait un peu son dos. Mais toujours doucement pour ne pas faire de bruit, ni de mouvements trop brusque.
Tout en dormant il espérait que ce putain de téléphone se mette a sonner pour leur annoncer une bonne nouvelle, que son père était sain et sauf.
Revenir en haut Aller en bas
Peyton Sawyer

Cute And Sweet Little Blondie Angel
• The player : Jess
• I'm here since : 23/04/2009
• My number of posts : 2091
• Avatar : Hilarie Burton

• My age : 21 ans.
oui, c'est moi la blonde et la petite brune c'est ma meilleure amie!!!

• My job : Je travail en tant que personnel pour le studio d'enregistrement...A deux doigts de réaliser l'un de mes rêves.
• My dwelling : Toujours dans ma maison familiale, inhabitée par mon père qui est toujours en mère
• Others : Si, je suis accro et fan de musique...je les connais toutes sur le bout des doigts.
Autres: mon coeur ne bat que pour lui: Lucas!!!


___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Jeu 8 Oct - 13:00

En ce moment peu commode, Peyton avouait à Lucas ce que sa vie à San Francisco avait été pour elle. C’était dure de l’avouer, mais elle n’avait pas été de tout repos, d’ailleurs, la jeune fille avait mal vécu pendant un moment cette période de sa vie, faisant face aux dures réalités de la vie et du showbiz, où le principal intérêt est juste de ce faire du fric, même si cela veut dire, ne pas donner de la chance à de nouveaux groupes pas connus, et ne plus croire en ce que représente réellement la musique dans la vie des jeunes. Cela Peyton, n’était pas prête à l’accepter. Car dans sa vie la musique avait pris une grande ampleur, l’aidant à combattre la tristesse et la souffrance. De plus, pour avancer dans ce milieu, il fallait perdre son intégrité, et faire du charme au patron. Chose qu’elle ne désirait vraiment pas faire. Cela ne suffisait plus à Peyton d’être seulement l’assistante de l’assistant en chef, et de voir, que personne ne lui laissait sa chance de montrer ce dont elle était réellement capable. Elle en avait vraiment eut assez de simplement lui apporter son courrier, faire l’intermédiaire, lui préparer son café, et le fait qu’elle ne puisse pas lui donner d’avis et de conseils sur les nouvelles maquettes. Lucas n’avait pas l’air de s’en rendre compte, mais à vrai dire, il n’aurait jamais pu s’en douter car elle ne lui en avait pas parlé. Lorsqu’elle lui racontait tout cela, Peyton avait pour la première fois du mal à percevoir ce qu’il ressentait vraiment. Avant, elle n’avait besoin que d’un seul coup d’œil pour le comprendre, et là, c’était comme si il tentait de le lui cacher. Elle vit une lueur dans ses yeux. S’agissait-il de colère, de jalousie, de tristesse ou de joie, elle n’arrivait pas à déceler ce que ce regard représentait. Quand Lucas lui dit : T’avais sûrement raison on allait trop vite, je suis sur que ça ne nous est pas arrivé pour rien, y’a toujours une raison et c’est comme ça. T’as eu des expériences de ton côté moi du mien, maintenant grâce à tout ça, et la colère en moins on pourra être ami.

Elle l’arrêta une minute et rétorqua.

Tu n’as pas le droit de dire cela Luke, pas après avoir vécu avec un exemple contraire. Regarde Keith et ta mère, il lui a demandé sa main, une première fois et elle a refusé, alors qu’au plus profond d’elle, elle aimait ton oncle, mais s’empêcher de vivre. Mais la deuxième fois, elle a fait face à ses sentiments, ils ont peut-être vécu quelque chose de bref, mais c’était intense, car ils s’aimaient plus que tout, qui plus est elle l’a demandé en mariage, et tu as même une merveilleuse petite sœur ,je présume, qui représente bien le fruit de l’amour de tes parents. Voilà l’une des raisons pour lesquelles j’ai gardé espoir.

Oups, elle avait parlé trop vite. Elle n’aurait pas du mentionner Keith et sa mère, car elle risquait de faire souffrir Lucas, chose qu’elle ne désirait pour rien au monde. Comment pouvait-il bien dire cela après le baiser qu’ils avaient échangé. Etre amis allait être une tâche difficile. La jeune fille lui renvoya la question, sans vraiment vouloir qu’il y réponde. C’était simplement par politesse. Lucas se gratta la tête comme si il cherchait les bons mots pour lui répondre. Il lui dit : On va dire que je me suis laissé vivre…Oui et puis j’ai fait le projet de devenir un super héros. Non mais attends, pourquoi efféminé en fait, non je vais être super macho, ça sonne mieux[/color].
Qu’entendait-il bien par je me suis laissé vivre…La jeune fille ne savait pas, et elle ne voulait pas chercher à comprendre, pour éviter de faire face à la réalité et souffrir une fois de plus. Elle lui sourit et ajouta :


Moi je trouve que ça sonne faux, car contrairement aux grands machos, tu as du cœur toi !! Et puis, tu es vraiment quelqu’un de bien !!

Oh My God !!! Lucas venait de faire la moue, et le regard du chat botté pour que Peyton est la gentillesse de lui prêter sa Commet. Comment osait-il faire cela !!! Jamais elle ne pourrait lui résister. Alors elle acquiesça d’un signe de tête comme pour lui dire : « Bien sûr que je te laisserai la conduire !!! » et elle dit à haute voix :

« Mais t’as pas intérêt à faire une course avec tes potes, et me la rendre en miettes, car sinon je vais être obligée d’appeler Dereck pour qu’il vienne te botter le cul ! »

Lucas fit déposa un baiser sur le front de Peyton après être revenu et avoir changé de film. Puis il fit la chose qu’il faisait le mieux : rassurer à nouveau Peyton. Peyton s’endormit très rapidement dans les bras de Lucas. La jolie blonde rêvait qu’elle et Lucas se remettait ensemble après cette soirée. Mais son rêve se transforma vite en un véritable cauchemar lorsqu’elle apprenait qu’elle venait de perdre son père en mer, et que Lucas la laisser seule pour faire face à ce nouveau drame. Alors, à la fin de ce cauchemar, elle se voyait en ange de la mort qu’il lui disait « Tu détruis tout ce que tu touches ma pauvre vieille. Même Lucas t’as quitté….Tu vois tout le monde part un jour. » . La jeune fille ouvrit les yeux, des larmes coulant sur son visage. Elle se sentit vite rassurer en se sentant blotti dans les bras protecteur de Lucas qui dormait. Peyton se plaça différemment et délicatement de manière à ce que Lucas, puisse avoir un peu de place pour s’allonger, tout en veillant à ce qu’il ne se réveille pas. Elle tira sur lui un peu de couverture, et glissa un oreiller pas loin. Posant délicatement sa tête sur le torse du jeune homme qui était vraiment magnifique et serein lorsqu’il dormait, elle murmura en espérant qu’il continuait dormir et qu’il ne l’entendrait pas :


Je t’aime Lucas Scott. Tu es et resteras toujours mon premier et grand amour. Et j’espère qu’un jour ça s’arrangera entre nous, que nous aurions une autre chance……comme Keith et Karen, mais si ce n’est pas le cas, je t’oublierais, car ce qui compte le plus pour moi c’est ton bonheur. Si c’est sans moi, ben tant pis ! Voilà la plus belle preuve d’amour que je puisse t’offrir après celle de t’avoir donné mon cœur, et confié ma vie pour le restant de tes jours. Jamais je ne t’oublierai.

Elle déposa un dernier doux baiser et se rendormit. Dans les coups des 8h30, le téléphone sonna, la jeune fille se réveilla en sursaut. Il fallait qu’elle décroche, mais elle avait peur de ce qu’on allait lui annoncer. Lorsqu’elle décrocha, une voix qu’elle connaissait par cœur prit la parole. C’était la voix de son père qui lui disait : « Ne t’inquiètes plus ma chérie. Je suis sain et sauf , et je te promet de rentrer rapidement à la maison, là je suis à Tree hill ! Je t’aime P. Sawyer !! »

Elle répondit simplement :

« Je t’aime aussi papa »

Puis elle raccrocha et dit à Lucas, pleurant de joie :

« il est sauvé !!! Merci pour tout, et d’avoir veiller sur moi !! Il a amarré son bateau à Tree Hill, et ira le récupérer plus tard, car il ne peut repartir en mer durant la semaine qui va suivre. Je vais le chercher, si tu veux, tu peux m’accompagner, ou rentrer. Une chose est sure, je serai de retour Lundi. C’est à toi de voir !»

Peyton ne savait pas se qu’il choisirait, mais quoiqu’i arrive, jamais elle n’oublierait ce week end. Peut-être qu’une virée leur ferait du bien.

[je sais que j’ai changé la fin, mais je me disais qu’il pouvait dire oui, et on fait rapidement un prologue de fin, ou on raconte que tout ce passe bien durant leur week end à Tree Hill, et qu’il rentre le dimanche pour aller en cours le lundi…sans trop raconter pour autant les détails…dis moi ce que tu en penses, et si tu veux que je change ma fin…]




Let's be Happy.....    
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Scott

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 3276
• Avatar : Chad Murray

• My age : 21
• My job : étudiant

• My dwelling : campus
• Others : un tatouage chinois sur l'épaule

___ MORE
• Statut: Attaché(e)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Lun 12 Oct - 1:30

Il avait renoncé à l’amour, et il finissait par croire, que les histoires comme celle de sa mère et de son oncle ça n’existait pas. C’était impossible pour lui, il n’avait plus envie de se donner corps et âme dans une histoire, la chute ça faisait trop mal. Peut être qu’il n’était pas aussi fort que son oncle, et qu’il était incapable d’attendre en silence.
Il n’avait pas la moindre idée de ce qu’avait été la vie de peyton après qu’il l’ait laissé en plan, pas qu’il ne s’était plus intéressé à elle, non mais il avait tellement de colère que rien que penser un peu à elle le rendait fou, il avait tenté sans succès de la mettre de côté. Il savait bien que c’était impossible, mais il espérait un jour réussir, la laisser vivre et la rendre heureuse peu importait le moyen mais qu’elle soit heureuse de son côté.
Quand il entendait le prénom de son oncle, son visage avait tendance à se fermer, il avait été tué par un crétin dans un lycée, il n’avait rien fait, il était juste venu parce qu’il avait entendu qu’un fou furieux avait ouvert le feu dans le lycée de tree hill, il s’inquiétait pour ses neveux, il avait foncé, et une fois à l’intérieur il s’était fait tiré dessus, comme ça, juste parce qu’il était au mauvais endroit au moment ou un fou furieux avait besoin de se défouler. C’était il y a trois ans, et pourtant la douleur était toujours aussi forte pour lui. Elle ne voulait pas le blesser en parlant de Keith il le savait bien, rien que ce prénom le faisait souffrir, c’était pour cela qu’après l’avoir écouté, sans la regarder, il avait détourné les yeux, et il attendait de passer à un autre sujet de conversation.

Après un petit silence, il préférait parler du film, de voiture et de tout ce qui pouvait les réunir et les laisser proche, ils s’entendaient bien ce soir, ce baiser ne semblait pas avoir compromis leur amitié, il s’en sortait plutôt bien.
Il s’était endormi, et dans ses rêves comme souvent il voyait son oncle, il était déçu par ce que lucas faisait, mais il lui disait qu’il ne lui en voulait pas, qu’un jour il allait ouvrir les yeux, et qu’enfin il verrait la beauté des choses en ce monde. Il essayait de lutter , il ne cessait de demander à cet homme ce qu’il devait voir mais pour toute réponse il avait un sourire, il avait que sa vie n’était pas la plus irréprochable certes, mais il l’aimait bien comme ça, il se disait heureux. Et au moment ou Keith, lui disait, que non il n’était pas réellement heureux parce qu’il n’avait pas encore trouvé sa comète, c’était à ce moment précis que le téléphone sonnait.
Lucas ouvrait les yeux en sursaut et pendant un bon moment se demandait comment il s’était retrouvé allongé, étrange, il remuait vachement pendant le sommeil et puis en l’espace d’une seconde il venait d’avoir super froid, étrange. Enfin pas vraiment le temps de se demander, il se levait et prenait blondie dans ses bras. Il était soulagé, bien sûr qu’il ne l’aurait pas abandonné si son père était disparu en mer, mais elle méritait une pause dans sa vie, elle avait eu assez de drames, assez de pertes.


Bien sur que je vais avec toi, je pars prendre une douche préparer quelques affaires et je viens te rejoindre, en prends ta comète et on file à tree hill.

Il l’embrassait sur la joue alors qu’elle pleurait encore de joie, il partait vite en direction du campus, il préparait un petit sac, pas une seule fois il ne s’était posé de question, c’était tout à fait normal pour lui de l’accompagner. Il le faisait en temps qu’ami, elle avait besoin de compagnie, et lui il crevait d’envie de faire un tour dans son bled. Tout se goupillait plutôt bien.
Le trajet se passait agréablement, ils parlaient tous les deux de la future fête du bal où ils avaient envie d’aller en temps qu’amis toujours, pour s’amuser se souvenir du bon temps. Ils avaient du partager une chambre d’hôtel, avec un seul lit, mais tout s’était fait en tout bien tout honneur, il n’avait rien tenté avec elle. Il se comportait avec elle comme avec n’importe lequel de ses potes, bien sûr il était un peu plus proche, il la regardait avec plus d’insistance, mais il faisait tout pour qu’être un ami soit simple, et comme une évidence.
Le jour suivant il la laissait retrouver son père, lui il passait un temps fou à jouer avec sa petite sœur. Est-ce qu’il s’ennuyait de peyton, oui à chaque seconde, mais il savait qu’il devait la laisser seule, s’effacer, qu’elle voit le monde autrement. Il avait beau être avec les personnes qu’il aimait le plus au monde, elle lui manquait. Il avait vécu deux ans sans elle, sans un signe sans une parole d’elle, et là elle lui manquait.
Il la retrouvait le lendemain ils avaient passés leur soirée en famille, il avait le sentiment que le retour sur los angeles allait les éloigner de ce qu’ils avaient étés. Ils étaient tellement proche deux jours auparavant, et là, ils étaient l’un à côté de l’autre mais sans lien apparent, peut être des amis, mais avec bien du chemin à parcourir pour être de vrais amis. Il avait besoin d’elle dans sa vie, il ne saurait plus faire sans elle, et pourtant il ne savait pas comment faire pour ne pas la blesser, pour être à ses côtés dans sa vie, en tant qu’ami.

Ils revenait sur los angeles, et plus ils approchaient plus en réalité ils semblaient loin de ce qu’ils devraient être. Tout se passait en apparence bien, sans heurt, sans dispute, mais il y avait de la froideur entre eux.
Il la laissait et filait en cours, sans repasser par sa chambre, il avait prévu le coup. Avant de partir, de la laisser, il la regardait longuement, et il fit quelque chose qu’il n’aurait pas dû faire, il posait juste ses lèvres sur les siennes, partager son souffle, être proche d’elle une dernière fois. Il savait que plus jamais il ne le ferait, ce baiser avait une drôle de saveur, un peu trop triste, un peu trop loin, mais il en avait eu besoin. Il était parti sans un mot sans un geste, il allait en cours elle rentrait chez elle. D’ici quelques heures il la verrait à l’entrainement, il parlerait avec elle sur le net, mais ça ne changerait pas le fait qu’ils n’étaient plus à deux.


(pf)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas   Aujourd'hui à 7:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Petit tour pour se changer les idées en fin d'aprem à la marina(lucas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Terminés-