Partagez | 
 

 It has to continue (pv marques)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: It has to continue (pv marques)   Sam 9 Mai - 20:13

Depuis le tremblement de terre certains avaient repris leurs vies tranquille comme si de rien n’était, s’assurant juste de garder leurs petit confort bien précieux. Mais izzie n’était pas ce genre de fille, non bien que son immeuble tienne bien le coup face aux secousses sismique, elle ne restait pas à regarder les tonnes de gravats dans les rues, les gens sans maison et crevant de faim dehors. Elle avait fait aux moments des faits un séjour de 15 jours en Louisiane, c’était peu, mais c’était les seules vacances qu’elle avait pu obtenir, et elle gardait toujours en elle le souvenir d’une famille vivant dans sa voiture, avec trois petits en bas âge, dormant la dedans, ayant juste la place et ne se plaignant pas de leur situation, juste l’acceptant. Elle savait qu’ici dans certains coins des personnes n’avaient même pas l’abri d’une voiture pour la nuit. Elle ne craignait pas de se casser un ongle, les faux ongles pour les séances photo ce n’était pas pour les chiens non plus, non mais oh, alors elle y allait trois quartiers de los angeles avaient été fortement touchés, et c’est là qu’on pouvait la voir dés qu’elle avait un moment de libre. Elle faisait l’andouille avec les petits, servait des repas le midi, et elle aidait aussi pour rafistoler les maisons où il y avait eu peu de dégâts, elle se démenait partout où on avait besoin d’elle, et en plus avec bonne humeur, si c’était pas mignon tout ça.

Aujourd’hui elle était à north East un des quartiers rudement touché, elle passait toujours devant la bibliothèque avec un pincement au cœur d’ailleurs ce matin là, elle y allait pour aider à ramasser les livres et tout empaqueter, ils devaient faire une rénovation totale de certaines ailes tout le bâtiment avait souffert et ressemblait à des ruines. Ils étaient en train de finir, protéger les livres avaient été une priorité afin d’éviter les vols les retrouver parmi les gravats étaient digne d’un travail d’archéologie, mais là ils n’en trouvaient plus énormément, il fallait l’intervention de professionnel pour enlever les gravats. Une fois finis elle mangeait avec des potes qu’elles se faisaient parmi les bénévoles, une petite association dont certaines stars de renom venaient grossir les rangs. Ils avalaient leurs sandwiches en vitesse, aujourd’hui elle n’avait pas de casting à passer, elle se sentait bien parmi ses gens, elle s’occupait, et c’était bien plus enrichissant que les paillettes, elle y trouvait sa place.

Après le repas où ils s’étaient tous charriés, plus taquins les uns que les autres, ils partaient tous en direction d’un quartier de north east près de la salle de concert, ils avaient du boulot là bas aussi, la salle était apte à recevoir des chanteurs, d’ailleurs elle espérait qu’un concert serait bientôt donné, beaucoup de familles avaient besoin d’aide, et d’aide au relogement notamment. Elles travaillaient deux bonnes heures avant d’avoir besoin d’une pause. Elle s’installait dans un petit coin à l’écart mais toujours disponible à répondre à quelqu’un qui aurait besoin de quoi que se soit. Elle devait voir aussi une des personne qui gérer l’association, pour savoir ce qu’elle pourrait faire la semaine prochaine, et puis aussi pour s’intégrer un peu plus, ça lui tenait réellement à cœur.
Elle était là en simple jean et t-shirt en train de regarder les gens qui couraient un peu partout. C’était un vaste projet que de remettre ce coin de los angeles sur pied, parfois elle avait l’impression que rien n’avançait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Sam 9 Mai - 22:40

Ss
Marques avait passé sa matinée comme à son habitude, à glander. Il avait dormit jusqu'à 11 heures et c'était ensuite installé devant la télé. Pendant l'heure qui suivit les médias ne cessèrent de parler de la catastrophe et des dégâts qu'elle avait causer. D'un coup, Marques eut honte de rester assis, et de dormir jusqu'à pas d'heure pendant que des hommes, des femmes et des enfants vivaient à la rue, pendant que des volontaires qui comme lui n'avaient pas réellement subis de dégâts aidaient les plus démunis. Sans réfléchir, il fonça dans la salle de bain, prit une douche, s'habilla en vitesse mais cette fois, au lieu d'adopter un jean et une chemise, il enfila un pantalon de jogging et un maillot de corps. Il choppa ses clefs au passage sur le buffet du salon et sortit précipitamment de chez lui. Une fois dans la voiture, il passa un coup de fil à ceux qui étaient susceptibles d'avoir besoin d'aide. C'est qu'il ne savait pas trop quoi faire le danseur, lui il savait danser, chanter, mais la maçonnerie, ect... Il était bien trop fainéant pour y participer ! Bien sur, s'il n'avait pas le choix il s'y ferait, mais dans l'immédiat, il contacta un de ses amis qui tenait une salle de concert dans le cœur de Los Angeles. D'abord ravis d'avoir de ses nouvelles, la star et le gérant discutèrent un bon moment. Puis, Marques se renseigna sur les dégâts subis. Le gérant lui apprit que tout le matériel sonore et lumineux avait été détruit et qu'ils auraient besoin de temps et surtout de fond pour financer les nouvelles installations.

Sans réfléchir, Marques raccrocha et fila dans un magasin spécialisé. Une fois arrivé, il fut immédiatement pris en charge par le gérant du magasin lui même. Forcément, quand une Star comme Marques entre dans un magasin, c'est l'excitation totale. Marques exigea la meilleure qualité pour la salle de concert. Par chance, la salle de concert avait déjà été entièrement équipée par ce magasin, armé de sa carte de crédit Marques ordonna de faire racheter le même matériel. Le gérant, lui accorda une remise plutôt généreuse sur chacun des produits et lui offrit la location du véhicule pour le transport du matos.

Heureux pour le gérant, Marques l'appela et lui demanda de faire amener deux ou trois conducteurs pour la livraison. Ce qui fut vite fait, au bout d'une dizaine de minutes tout au plus, trois tas de muscles arrivèrent le sourire large et se mirent au volant d'un utilitaire. Ensemble ils rentrèrent à la salle dans un quartier de NorthEast. A leur arrivée, les employés de la salle s'écrièrent et détallèrent vers les camions pour aider à décharger. Le gérant fit appel aux volontaires sur places dont faisait partie Izzie pour aider eux aussi à décharger et à commencer l'installation du nouveau matériel. Marques se chargea d'une des baffes latérales avec un des autres chauffeurs, pendant que les autres déballaient les lasers, projecteurs, platines, tables de son, ect...
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Dim 10 Mai - 14:15

Izzie profitait bien de sa pause attention ce n’était pas une fainéante, non pas du tout mais ça lui faisait du bien de temps en temps juste de prendre du recul et d’observer le monde elle aimait être en recul de la société et regarder juste être au loin, ça faisait du bien de temps en temps oui je sais un peu difficile quand on veut devenir une actrice reconnue dans le métier mais pas grave.
Bon la pause était de courte durée, une jeune fille du staff de l’association venait chercher des volontaires, bah tiens ça tombait bien qu’elle soit dans les parages. Elle se lève et vas rejoindre le petit groupe qui venait de se former un peu moins d’une dizaine de personnes. Izzie écoutait sagement ce que le « chef » disait, quelqu’un avait acheté tout le matériel nécessaire pour remettre en état la salle. Ça en avait bien besoin, il ne restait plus rien, les secousses avait laissé le bâtiment en l’état mais les lumières c’étaient décrochées s’écrasant sur le sol, et puis tout était dans le même genre, une équipe de ménages avait tout ramassé. Izzie avait pu faire un tour dans la salle, ça semblait si vide, elle avait vu cette salle remplis de filles en furies hurlant, et un chanteur sur scène mettant le feu. Cette salle sans rien semblait si vide, comme un petit peu morte. Maintenant elle allait revivre, et les concerts pourraient reprendre.
Alors il fallait décharger les camions de matériels, pas de problème izzie en était capable, elle taquinait un homme qui attendait avec elle, enfin c’est surtout eux qui l’embêtaient. Non mais comme si c’était évident d’être une fille parmi tout ses mecs à la carrure de déménageur, alors oui malgré la catastrophe, malgré la misère qui frappait un peu partout, ils plaisantaient toujours. C’était si facile de se moquer de la petite blonde actrice mannequin, non mais attention la plupart du temps elle les faisait terre quand elle commençait à remuer, à porter du matos, à aider comme un homme au final, bon un petit homme pas super costaud enfin pas une femme lette juste assez pour les faire taire, mais c’est qu’il fallait se faire respecter quand même.

Bon trêve de plaisanterie les camions étaient là fallait bosser maintenant. Izzie regardait un jeune homme pas inconnu, oui pour une fois izzie reconnaissait quelqu’un, Marques Houston, lui elle le connaissait pour une fois, bon ce n’était pas la fan absolu connaissant tout de sa vie professionnel et de famille, d’ailleurs si elle savait, enfin quand elle saura ça sera amusant. Bref elle lui souriait et attrapait les caisses, elle suivait les ordres des ingénieurs, il y avait quand même pas mal de boulot pour vider les trois camions. Peu à peu la salle se remplissait, la sono prenait place ils commençaient à faire les branchements et d’ici une heure ou deux quand tout serait en place ils commenceraient à faire des tests. Elle se demandait pourquoi le jeune homme voulait remettre la salle en l’état, peut être pour son usage personnel, ou juste parce que lui aussi voulait que la ville reprenne un peu vie. En tout cas tout le monde ne parlait que de ça en déchargeant, marques houston, une des stars de la ville aidait , et en plus il était là avec eux, il n’avait pas juste payé et fait livrer non il était là avec eux, en train de bosser.

Izzie se retrouvait avec un gros carton dans les bras, ouais si elle avait été maligne au lieu de prendre la caisse pour la sono, qui était sur roulettes, bah non elle avait pris cette caisse et elle ne savait pas du tout où elle devait la mettre, et là ça commençait à faire super lourd dans les bras.


Oops y’a quelqu’un, je dois poser ça où ? Hey ho non mais alors d’habitude ils sont tous derrière à attendre que je me casse la figure, ou que je me casse un ongle pour voir si je vais piquer une crise, et pour une fois j’ai juste besoin d’un mini coup de main et y’a personne. Tsss. Youhou à ‘aide, et vous là bas s’il vous plait où je dois poser ce carton parce que dans dix minutes je vais m’écraser sur le sol et être achever par cette caisse. Oh !

Donc non elle n’exagérait rien du tout, jamais, et le petit oh, c’est parce que la personne qu’elle venait d’interpeler c’était retourner et qu’il s’agissait justement de marques. Elle en profitait pour regarder le jeune homme vraiment très mignon. Et là elle était sûr de ne pas se tromper pour une fois, on lui avait bien dit que c’était marques houston, un chanteur danseur acteur, tiens c’est marrant ça lui rappelait quelqu’un ça.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Dim 10 Mai - 16:19



Marques avait pour rôle d'installer les amplis de scènes à leurs emplacements d'origines avec hommes formats camionneurs. Ils les déchargeaient tous un par un, et Marques s'aperçut que quelqu'un le regardait, il tourna la tête en direction d'une jeune femme, plutôt mignonne d'ailleurs. Son visage ne lui était pas étranger, ce qui terminait de le laisser perplexe. Il lui accorda un sourire avant de se retourner vers ses camarades. Il les interrogea sur la jeune blonde, et ils lui répondirent que c'était une bénévole qui exerçait aussi le métier de mannequin et actrice, et qui les aidait à faire toutes sortes de travaux, et cela pouvait être aussi bien de la maçonnerie que du déménagement, ou de l'animation auprès des enfants. Marques et ses deux acolytes se mirent au boulot et alignaient les allés-retours du camion jusqu'à la scène, et se tapait les escaliers à chaque fois. Au début, ça allait plutôt bien, et à force la fatigue commençait à se faire sentir. Marques et ses coéquipiers se posèrent sur le rebord de la scène histoire de souffler quelques minutes. Ici c'était le champ de foire, les gens couraient de partout, installaient, désinstallaient, montaient, démontaient, le tout sans jamais s'arrêter. Au milieu de tout ce remue-ménage, en balayant la salle du regard, Marques tomba sur la jeune femme de tout à l'heure qui s'était attaqué farouchement à la table de mixage et qui cherchait de l'aide autour d'elle.

Marques laissa échapper un léger rire, et sauta de la scène pour aller l'aider. Entre temps, un des gars qui portait lui aussi un énorme carton lui adressa la parole pour savoir où il devait poser ce qu'il tenait dans les mains. Marques lui indiqua du doigt le coté de la scène, et l'ingénieur qui se chargeait de monter à l'échelle pour placer les projecteurs en hauteur. Imédiatement après, Marques se retourna, la jeune femme l'avait interpellé d'un "Oh" autoritaire et agassé, c'était pas souvent qu'on lui parlait comme ça à la Star, il en avait tellement perdu l'habitude que la façon dont elle s'était adréssé à lui l'avait fait sourire. Il s'avança vers elle, et au lieu de prendre le carton comme tout bon Gentleman l'aurait fait, il regarda l'étiquette sur le carton. Comme il le pensait, c'était bien la table de mixage. En relevant la tête pour regarder la jeune femme, il ne pu se retenir de rire une seconde fois. Le carton était tellement haut, c'est à peine si la tête de la jeune femme dépassait. Et puis en largeur, il était sans aucun doute deux fois plus large qu'elle.

- Fais le basculer, vers moi je vais prendre l'autre coté et on l'emmènera vers la régis son et lumières au centre de la salle.


Sans attendre une quelconque réponse, Marques fit basculer lentement le carton vers lui, resta face à la bénévole tout en commençant à se diriger vers le centre de la pièce. Autour d'eux, la salle commençait à prendre forme, elle serait rapidement prête à recevoir de nouveaux des concerts, et du publique. S'ils pouvaient faire les branchements et les essais dans la journée de aujourd'hui et de demain, la salle serait prête dans le mois, peut-être même avant... Une fois arrivés à la régis, là où les ingénieurs son et lumières ont l'habitude de s'installer, Marques fit signe à Izzie de poser le carton au pied de la table. Il le posèrent ensemble, et Marques s'agenouilla ensuite, en sortant un cuter de sa poche arrière. Il défit les scotch qui bouclaient le carton et ouvrit les rabas les un après les autres. Il leva la tête vers Izzie.

- Tu m'aides une dernières fois ? Il faut le mettre sur la table là à coté...

Il lui montra d'un signe de tête l'emplacement de la table de mixage. Elle se baissa, saisit un bout de l'immense table de plastique sur laquelle était disposés des centaines de boutons de toutes sortes. Il fallait vraiment être ingénieur pour vouloir toucher à se truc là... Même lui qui pourtant fréquentait le monde de la musique, et ses tables d'extra-terrestres il ne comprenait pas l'utilité de tant de boutons... à part peut être, donner mal à la tête ou dissuader les amateurs d'y toucher.


Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Lun 11 Mai - 21:48

Oui elle s’était attaquée à un carton un peu trop lourd, mais quoi au début ça allait, c’est les derniers mètres qui était un peu trop difficile à faire, ce n’était pas de sa faute. Elle ne voulait pas crier trop fort, mais elle était en train de s’enfoncer dans le sol, ou c’était juste le carton qui voulait l’étaler comme une crêpe, quoi lui aussi il trouvait qu’elle avait un ou deux kilos à perdre, non mais c’était une conspiration ou quoi. Oui, je sais bien ce n’était qu’un carton mais quand même, il avait l’air louche. Elle était bien contente que ce soit lui qui vienne lui donner un coup de main avec un peu de chance il ne se moquerait pas d’elle pensant des heures voir des jours. Non mais c’est vrai, dès qu’ils avaient une plaisanterie, ils n’en démordaient plus. En tout cas elle était contente qu’il vienne à son aide, si elle n’était pas coincée avec ce truc si lourd, elle lui sauterait au cou oui par-dessus le carton pas grave.

Mais arrêtes de te foutre de moi, bon ok j’avoue je me suis surestimé pour le carton, mais je suis sure encore un peu de travail et je le soulève les doigts dans le nez ce carton.

Elle hochait la tête, de toute façon ça ne servait plus à rien qu’elle réponde il l’avait aidait à basculer le carton et ils le portaient tout les deux maintenant. Bon bah évidement dans ce cas là ça allait beaucoup mieux, mais en même temps personne ne c’était décider à l’aider avant, si ça se trouvait ils le faisaient tous exprès mais non elle ne diabolisait pas du tout l’équipe des bénévoles, ils s’amusaient tous ensemble, et surtout ils se respectaient, et ensemble malgré les moqueries et petites blagues ils faisaient du bon boulot, et ils passaient du bon temps.
Elle avançait avec lui, et était bien attentive à ce qu’il lui dirait, euh elle n’y connaissait rien du tout en matériel sono et régie lumière mais elle savait une chose tout de même ça devait couter un max de pognon, alors elle faisait très attention, il lui montrait ou mettre les mains pour attraper la table, et elle faisait bien attention de ne pas appuyer ailleurs. Non mais avec la chance qu’elle avait elle allait toucher par inadvertance un bouton et tout le truc se déglinguerait. Pire encore le truc, enfin la table de mixage allait se mettre à bouger toute seule et ça allait devenir un truc style transformer, et il tenterait de les tuer. Quoi elle se fait trop de film peut être, mais avouez on ne sait jamais.


C’est bon là, t’as encore besoin d’un coup de main ?

Elle le regardait en souriant, bah ouais , maintenant qu’elle n’était plus menacer par un carton, elle pouvait de nouveau être tout sourire. Elle pensait à une chose, elle le connaissait parce que bon, c’était quand même marques, et aussi parce que tout le monde ne parlait que de lui depuis deux heures, mais lui au final il ne la connaissait pas, il serait peut être de bon goût qu’elle se présente non ?

Au fait je m’appelle izzie stevens, ravie de te rencontrer, et merci pour le sauvetage in extremis.

Elle le regardait commencer à monter cette table, est ce qu’il savait comment ça marchait, non mais c’était dingue le nombre de truc qu’il y avait, non mais elle avait l’impression qu’il fallait bac plus 115 pour pouvoir s’en servir.


T’as peut être soif, je peux t’apporter un soda si tu veux, après je retournerais voir si y’a à décharger mais je crois que c’est fini. C’est cool de remettre en l’état cette salle.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Mar 12 Mai - 21:37


Marques avait un peu rigolé contre son gré en voyant la jeune femme porter ce carton qui devait surement être plus lourd qu'elle... En l'entendant râler il essaya de cacher quelque peu son sourire. Quand au final il y arriva, il lui sourit tout en faisant basculer l'autre extrémité du carton vers lui. C'est vrai qu'à force de faire ce genre d'activité elle prendrait rapidement des bras et un carton comme celui-ci ne serait plus un problème. Mais bon, avant ça il fallait déjà au moins quelques mois... Lui il lui avait fallu des années et des années de danse et de musculation cumulées pour avoir enfin un physique digne d'un danseur. Avant il était souvent critiqué pour ça. On critiquait son frère par rapport à sa petite taille, et on critiquait Marques pour sa carrure. Heureusement maintenant qu'il était danseur professionnel c'était bien fini et tout le monde le respectait. Lui comme son frère d'ailleurs !

- Qui ne tente rien n'a rien après tout !

Après l'avoir emmené vers la régis, lui avoir montré comment manipuler la table de mixage, et l'avoir enfin poser à sa place. Marques sortit les câbles du carton et les raccorda les uns après les autres sur les ordinateurs, puis sur les amplis de retour son. A la manière dont Izzie regardait la table, il ne pu cacher un sourire. Il est vrai que les premières fois où l'ont avait à faire à une table de mixage on ne pouvait que rester perplexe. Tant de boutons sur une table de cette taille, et surtout à quoi pouvaient-ils servir. D'ailleurs même Marques ne les connaissait pas tous. Ils esseya de l'allumer pour verifier les branchements, puis rappuya sur le bouton, la table ne s'était pas allumée. Il tourna la tête vers Izzie toujours omnibulé par la table de mixage.

- Ca fait peur hein ? ... Je me suis toujours demandé comment on pouvait avoir besoin de tant de boutons !

Il rit puis jeta un coup d'oeil vers ses coéquipiers qui avaient fait une pause sur la scène. Ils avaient repris le travail, et étaient même en train de poser le dernier projecteur sur la barre horizontale au dessus de la scène. A l'interieur de la salle les bénévoles et les techniciens brassaient beaucoup moins, chacun devait avoir terminé sa tâche et il ne restait surement plus qu'à faire quelques essais son, et lumières pour verifier que tout marchait bien.


- Non ça devrait aller je pense. Merci beaucoup

Il se tourna vers la jeune femme qui se présentait à lui. En réalité il savait déjà qui elle était, ses colègues lui avaient déjà parler d'elle, il savait qu'elle était mannequin et actrice, tiens d'ailleurs allait-elle tourner dans le nouveau film de son frère Omari. Partout dans L.A on voyait des affiches de partout, ce qui devait forcément attirer les jeunes talants comme les grandes Star de la ville. Mais bon, il vallait peut-être mieux attendre un peu avant de lui poser la question, on pourrait lui repprocher de faire de la publicité pour son fère !


- Enchanté de te rencontrer Izzie, moi c'est Marques.

Bien que Marques était nationalement connu aux Etats-Unis quand quelqu'un se présentait à lui, il avait garder l'habitude de se présenter également. Pour lui s'était avant tout une question de respect, et puis il tolérait parfaitement que l'on écoute pas sa musique et que l'on ne conaisse pas son nom. Après tout ça lui était déjà arrivé dans les rues de Seattle lorsqu'il était allé faire un concert là-bas. Une vieille femme lui avait demandé de l'aider à porter ses courses jusqu'à chez elle, et avait voulu le recompenser en lui donnant un peu de monnaie. Plutôt ironique envers une personne qui a un compte un banque comme celui de Marques. Il se remit ensuite à chercher l'erreur dans le branchement sur la table. Il essaya une bonne disaine de branchements, et vint enfin à bout de la machine. Il se tourna vers Izzie souriant.

- Allez c'est parti ! On a bien mérité un soda !
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Jeu 14 Mai - 2:17

Bon j’ai pas envie d’être monsieur muscle non, plus j’ai déjà pas de succès si c’est pour faire fuir tout le monde ça va pas aller non plus.

Elle plaisantait avec lui, en même temps izzie plaisantait avec tout le monde, pourquoi serait elle différente avec lui, quoi parce qu’elle savait qu’il était connu, non ça elle s’en fichait. Elle le regardait face à cette table de mixage, tout d’un coup alors qu’elle n’y avait jamais pensé avant, elle se disait que les techniciens étaient les vrais animateurs d’un concert. Oui elle avait assisté à des concerts quand elle le pouvait, elle ne pensait jamais à ceux qui devaient gérer ce truc immense, un véritable objet de torture. Visiblement pour marques aussi ça semblait compliqué, en même temps si ça avait marché du premier coup, elle aurait trouvé ça super pas normal.

Non mais tu sais ce que tu fais, ou t’y vas au feeling ?

Bon étant donné qu’il s'y attaquait comme ça, il devait avoir une base tout de même pour savoir comment faire sans le faire exploser. Elle regardait en souriant, non mais il allait finir par croire qu’elle était une petite fille sage, ce n’était pas vraiment le cas mais bon là elle était vraiment admirative de ce qu’il faisait.

Alors là je ne peux pas te dire, mais expliques moi comment ils font à moitié dans le noir, avec tout les cris autours d’eux pour pas se gourer en plein concert. Franchement je préfère mon boulot à celui d’ingénieur du son, non mais c’est de la folie.

Elle se présentait au bout de 10 minutes mais valait mieux tard que jamais, elle aurait pu lui dire mais oui je sais qui tu es, je t’ai déjà vu à la télé, oui elle le connaissait plus en tant qu’acteur, mais là elle passerait pour une greluche, une fan et avec l’allure qu’elle avait, elle passerait pour une fan flippante. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire en tout cas. C’était marrant d’être avec lui que beaucoup considéraient comme une star, et de parler tout simplement, de l’embêter pendant qu’il travaillait.

Je sais marques, ils n’arrêtent pas de dire ton prénom cette après midi. Faut dire que redonner vie à cette salle, sans toi ça aurait mis des semaines, et franchement même si certains vont trouver ça futile, et dire qu’il faudrait reloger les familles d’abords, avec cette salle on pourra faire bouger les choses. J’espère qu’ils feront un concert pour les gamins, leurs donner à bouffer et des fringues c’est bien mais les faire rêver une heure ou deux c’est aussi bien…

Elle le regardait galérer avec sa table pendant qu’elle lui parlait, le pauvre ce n’était pas du tout évident, non mais des fois une partie de la table s’allumait, mais y’avait pas de son, bon il ne faisait pas ça à l’aveuglette mais on voyait bien que c’était un sacré métier de mettre ça en place. Une fois tout fini il acceptait de boire un soda, elle n’avait rien de prévu tout de suite, elle restait dans les parages au cas où, et elle verrait tout à l’heure ce qu’elle pouvait faire pour le moment elle se prenait une petite pause avec un chanteur, on avait bien le droit de parler un petit peu tout de même.

Oui pour avoir réussi à brancher l’objet infernal t’as bien le droit à un soda, et à au moins aller, 5 minutes de izzie compatis avec toi…Bah oui franchement je pensais pas que c’était possible de brancher ce truc.

Elle l’emmenait vers là où était stocké un peu de boisson pour les bénévoles, un peu de quoi se remettre sur pied quand il y avait un petit coup de mou. Elle prenait un soda pour lui et un pour elle. Elle se posait sur une caisse juste à côté, oui alors avant de s’asseoir elle avait quand même vérifiée que c’était assez solide pour ne pas qu’elle se retrouve le cul parterre.

Alors tu fais quoi de beau en ce moment, à part sauver les jeunes filles en détresse sauvagement attaqué par des cartons… Attends c’est peut être ça ton nouveau métier ?

Elle riait à cette bêtise et elle commençait à boire sa canette en attendant sa réponse.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Jeu 14 Mai - 23:14

Marques riait à la plaisanterie de Izzie, il aimait beaucoup le fait qu’on se comporte comme s’il était un citoyen comme les autres ce qui malheureusement se faisait de plus en plus rare au fur et à mesure que le temps passait et que le jeune homme gagnait en notoriété. Quelque part c’était usant de ne pas savoir si les gens vous fréquentaient par intérêts personnels ou parce qu’ils vous trouvent sincèrement sympathique. C’est pour cette raison d’ailleurs que Marques ne s’était fait que très peu d’amis en dehors de ses amis de scène. Chez Izzie, on remarquait bien que ça venait sincèrement, elle était sûre d’elle et ne semblait pas le moins du monde gênée vis-à-vis de la Star. Il se remit à ses branchements avec difficulté, jouer les techniciens c’était pas son boulot, mais comme il s’y connaissait plutôt pas mal et que les techniciens avaient autre chose à faire, il pouvait toujours faire ça pour les avancer. Quand Izzie lui posa sa question, il ne pu retenir un léger rire. C’est vrai qu’il n’était pas entièrement sûr de chaque branchement qu’il faisait, mais il suivait les codes couleurs, les indications écrites sur les prises et puis sa mémoire jouait aussi un grand rôle dans son expédition de la table de mixage.

- Si ça nous pète à la figure c’est que je me suis planté… Ca te va comme réponse ?

Il lui sourit, et se remit à tester des configurations de branchements. Entre le secteur et l’ordinateur, entre l’ordinateur et la table de mixage, et de la table de mixage aux retours dans l’ordinateur. Izzie avait raison, les ingénieurs du son étaient vraiment très très fort, ils étaient capable de transformer un concert cauchemardesque en concert paradisiaque. Souvent Marques avait eu besoins de s’entretenir avec eux, avant le concert et ils lui avaient sauvé la mise. Soit parce qu’il était enrhumé, soit parce qu’il avait la voix enrouée ou à cause de divers problèmes de se genre.

- C’est rien de le dire, ils sont vraiment très fort. Pendant les essais son tu leur demanderas de te montrer quelques trucs, ils sont vraiment capables de réaliser des miracles. Imagine toi qu’une fois j’allais chanté avec un rhume, et ils ont réussi à éclaircir ma voix en direct. Ca m’a bien rendu service !

Il eut un sourire en coin en se remémorant le désastre qu’avait été les répétitions sans les ingénieurs son qui lui avaient sauvé la vie. Plus jamaiiiis un spectacle comme celui-ci, il était déjà trempé de transpiration à cause du stress avant même de s’être mis à danser ! Oh non ! Plus jamais c’est certain ! Alors qu’il repensait à ses ingénieurs son préférés, il réussit enfin à brancher ses câbles et à sortir du son. Il essaya de modifier les tonalités, les volumes, le réglage des basses, des aiguë, tout fonctionnait parfaitement.

- Oh mince alors moi qui pensait venir incognito ! C’est loupé !

Il faut dire qu’il n’avait même pas remarqué. A force il y était habitué. Partout où il allait on le regardait comme s’il était un extra-terrestre, on murmurait son nom de façon si discrète qu’il entendait chaque adjectif qu’on lui appliquait, chaque réflexion que les gens se faisait : « Ho il a grossit » ou encore « Je le préférais comme il était coiffé dans tel film ! » En fait il fallait le dire, les gens sont des commères ! Certes c’est pas souvent qu’on rencontre une Star dans les rues, ou au centre commercial mais bon, il a bien le droit à une vie lui aussi ! Enfin… il préférait tout de même ça aux Paparazzi ! Après avoir fini, il parti boire un soda en compagnie d’Izzie. Ils se dirigèrent vers la réserve, où pas mal de bénévoles se rafraîchissaient déjà. Il faut dire que remettre une salle de concert en ordre ça n’était pas de tout repos ! Il prit le soda que lui tendait Izzie et s’assit sur un carton en face d’elle.


- Ah non les cartons moins j’en vois mieux je me porte ! En ce moment j’essaye d’écrire un peu, mais rien de franchement concluant...

En réalité, il pensait au concert que son frère et lui allaient sûrement organiser pour L.A, mais il ne décida pas d’en parler. Après tout le projet n’était pas encore correctement monté, même si la rumeur courrait déjà. Et puis, il valait peut-être mieux changer de sujet, de toute façon si elle voulait savoir ce qu’il faisait à Los Angeles, ça ne tarderait sûrement pas à être écrit dans la presse à scandale ! Il changea de sujet pour parler un peu d’elle. Tout à l’heure elle lui avait parlé de son boulot, qu’il n’était pas censé connaître, et il se dit que ça serait sûrement l’occasion de lui demander si elle s’était présentée pour le nouveau film de Omari.
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Sam 16 Mai - 2:17

Lui exploser à la figure, euh attention izzie avait pris assez de truc dans la figure pour se méfier un tout petit peu. C’était marrant de le voir tester, tester et essayer encore, en tout cas c’était mignon de le voir, il se prenait une petite décharge dans les doigts mais il ne perdait pas patience. Bon d’accord ça coute super cher mais quand même, elle se serait sûrement énervée et elle aurait tout envoyé promener. Oui peut être que si elle savait le prix que ça coutait bon enfin bref, elle le regardait faire et elle aimait ça, c’était marrant, en fait elle était comme ça, elle aimait voir tout les aspects technique, elle s’achetait des dvd avec tout les bonus pour voir les making of, tout ce qu’elle pouvait voir en fait, story board, elle était vraiment passionnée par ce métier, et il était temps qu’elle aie sa chance.

Non mais c’est dingue, je rate quelques chose je t’ai jamais vu en concert, ce n’est pas sérieux ça, faudra que je remédie à ça. Euh même si les techniciens font des miracles faudra que je me renseigne pour savoir si t’es malade ou non.

Elle souriait en l’entendant parler, c’était marrant il était vraiment différent des autres stars, enfin il n’était pas un people, c’était un mec normal avec qui on pouvait parler et elle ne se gênait pas pour le faire, c’était marrant dans tout ce boulot, de juste faire une pause et faire connaissance avec quelqu’un.

Tu pensais sérieusement que tu pourrais passer incognito, non parce que outre le fait que pour nous les bénévoles tu nous offres l’occasion de faire un truc utile, et je sens qu’on va fourmiller d’idée pour amortir cette salle, pour aider, tu viens de redonner du boulot à tout ceux qui sont là. Je pense qu’ils sont capable de changer le nom de leurs gosses pour marques, et marquesita. Bon si tu fais tout exploser à mon avis y’aura moins de changement mais tu seras une des vidéos les plus regarder sur you tube.

Ah espérons que marques n’était pas trop susceptible, parce que la izzie chambreuse faisait son apparition, et en général peu importé avec qui elle était, elle se laissait aller, et pouvait être très taquine. Bon pour le moment il ne l’avait pas envoyé promener c’est qu’il supportait ça. Ils étaient installés tranquille face à face et elle parlait avec lui. Sauf qu’ils n’étaient pas seuls, et forcément un des déménageurs potes de la blonde lui balance un paquet de cookies, et lui sort un classique et super class vas y izzie toi qui a toujours envie d’en croquer.

Encore faut il qu’il y est ce qu’il faut mon cher…

Alors on disait…

Oui les blagues de ce style, elle gérait et avec le sourire en plus , elle n’était pas choquée par ce genre d’ambiance, en plus bon elle ne venait pas d’un quartier chic alors les commentaires un peu lourds des mecs elle en avait l’habitude quand même.. .

Tu veux un cookie, j’offre de bon cœur, donc oui t’essayes d’écrire mais c’est pas le top, tu vois t’es fais pour être sauveur de jeune fille en détresse en fait. T’es en manque d’inspiration, en fait je demande mais moi je suis incapable d’écrire je suis juste bonne à répéter ce que les autres écrivent. Enfin j’espère être douée pour ça, sinon je suis plutôt mal partie pour l’avenir.

Ils emploient toujours au mcdo ?

Tu crois que je pourrais m’en sortir, allez un big mac un coca ça fera 5 dollars. Je vais peut être changer d’options de carrière.

Tu prépares un nouvel album ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Sam 16 Mai - 15:50



Il sourit quand elle lui dit qu'elle ne l'avait jamais vu en concert, ce que Marques concevait parfaitement. Il lui était arrivé d'aller voir le prix des places pour les concerts, et il fallait avouer que parfois c'était vraiment cher pour ce que c'était. D'ailleurs lui il avait toujours vu avec son manager pour que les prix restent abordables, mais son manager lui ne voyait que l'argent, les places à des prix dignes des plus grandes stars interplanétaires se vendaient comme des petits pains malgré leurs prix et donc les états d'âmes de Marques ne comptait pas. Et puis pendant les essais son elle aurait l'occasion de le voir chanter gratuitement ! Comme quoi il suffisait de se trouver au bon endroit au bon moment...

- Je suis rarement sur scène... HEUUUU rarement malade je voulais dire

Ohhh le labsusse révélateur. Okey Marques avait du mal à le cacher, il n'aimait pas vraiment les concerts, il se sentait un peu seul au début et ça lui foutait un trac immonde. Et puis même si au fut et à mesure du concert il se sentait moins seul, c'était quand même super flippant on portait sur ses épaules le poid de toute une organisation derrière : les musiciens, les techniciens, les agens de sécurité, les maquilleurs, ect... Et si jamais quelque chose foirait c'était la catastrophe. Et puis, surtout il fallait toujours être en forme, toujours courir de partout, danser sur tout, se promener sur la scène, et le tout plusieurs soirs de suites pendant parfois des semaines et des semaines... Mais bon, la précipitation, les sensations, tous ces petits soucis, c'était quand même beaucoup pour ça qu'il aimait tant son métier, et qu'il ne l'aurait échanger pour rien au monde... Depuis tout petit c'était son rêve, et il n'allait sous aucun prétexte s'arrêter de vivre son rêve de gamin. Izzie se mit à le charrier, il n'y fit même pas attention ! Il était tellement habitué avec son frère, qu'il répondit à sa boutade du tac-o-tac.

- Hey ! C'est mon boulot de faire bouger les salles de concerts ! Et pis faire bouger Youtube aussi d'ailleurs... Et contrairement à ce que tu crois, dans les deux cas ça me fait de la pub !

Il se mit à rire, il n'était pas comme ça en réalité, il ne faisait jamais les choses par interêt personnel bien au contraire. Mais bon c'est vrai qu'avec le métier qu'il exerçait il était partout : à la télé, dans les journeaux, sur internet, sur scène, dans les magasins de multimédia, ... Il y avait des avantages, et des inconéniants c'est sûr ! Mais bon il aimait être là où on l'attendait... Sauf si c'était pour se faire filmer en train de faire exploser une table de mixage, ça lui ferait encore un peu de pub certes mais bon là il passerait pour une de ces Stars qui ne connaissent absolument pas la valeur de l'argent, et qui le gaspillent inutilement...
Ils allèrent s'assoir dans un coins, et un bénévole lança un paquet de cookies à Izzie accompagné d'une boutade à laquelle elle s'empressa de répondre. La réponse de la jeune femme amusa beaucoup Marques et il en rigolait. Le bénévole accorda un regard à Marques et celui-ci lui frappa dans la main.

- Elle t'as détruit là mon frère !


Il en riait, encore et le jeune homme s'en alla, en souriant lui aussi. Izzie avait aussi gardé le sourire, faut croire qu'elle y était habitué. Elle le prenait avec le sourire et y avait répondu avec un naturel halucinant ! Marques ne pouvait qu'admirer la répartie de la jeune femme, décidément elle n'avait pas sa langue dans sa poche et il continuait à penser qu'elle été super dans un des rôles de Street Soldier ! Elle retourna ensuite sur le sujet de leurs conversation, et Marques avait laissé entendre qu'il préparait un album. Sauf qu'il s'était mal exprimé et qu'en fait ça ne faisait pas partit des ses projets sur court termes. Bien sûr, il cherchait toujours de nouvelles paroles, de nouvelles mélodies et préparait ses futures chansons sans arrêts car lui il n'amait pas faire dans la précipitation. Sortir un album en un mois comme certains autres artistes font c'est vraiment pas pour lui. En général ça donne du baclé ou alors ce sont des chansons qui sont purement et simplement commerciales, et il ne voulait pas de ça dans sa carrière à lui.

- Disons plutôt que je prévois de preparer un album. Mais parle moi plutôt de toi, tu fais quoi dans la vie a part te faire attaquer par des cartons mangeurs d'hommes... ?



Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Dim 17 Mai - 3:04

Elle prêtait vraiment attention à tout ce qu’il pouvait lui dire, bon ce n’était pas un grand bavard, mais au moins ils disaient des trucs intéressant, et ce qui changeait beaucoup la petite blonde, il ne se foutait pas d’elle. Non elle se sentait vraiment bien au point de se laisser aller à rire avec lui, elle restait vraiment naturelle. En fait elle était comme ça avec tout le monde, vraiment, elle se sentait à l’aise avec lui, et elle ne voyait pas comment elle devrait faire autrement avec lui sous prétexte qu’il était une star.
Là elle parlait de lui en concert, elle connaissait quelques vidéos certes mais elle ne l’avait jamais vu réellement. Franchement elle se disait qu’elle ratait pas mal de chose, le dernier concert qu’elle avait vu, c’était celui de omarion, et là elle ne le connaissait carrément pas avant, elle n’avait percuté qu’il était une vedette que quand il lui avait collé l’affiche de son spectacle le soir même. Là elle s’était mangée une vraie baffe pas littéralement cette fois là quand même, mais elle avait assisté à un concert de folie, elle se disait que ça devait être super grisant d’être sur scène de se donner, de faire partager tout son boulot, et en plus d’être devant des gens qui venaient pour vous voir, pas comme ça juste parce qu’ils avaient vu de la lumière non il payait vraiment pour lui. Enfin marques semblait aimer ça mais pas plus que tout quand même.


Oh… t’es pas fan de concert toi, bon d’accord durant les 5 dernières années j’en ai pas vu tant que ça mais ça me manque, enfin ça me manque pas de me faire percer un tympan et de me faire marcher dessus, pincer les fesses et autres, tu préfères le travail en studio , ou y’a autre chose que la chanson ?

Elle riait en pensant à tous ses gars rebaptisant leurs gosses en gloire à ce jeune garçon qui leur avait donné de quoi faire de leurs journées, ça pourrait être marrant.

Et si ils t’appelaient tous tonton ?

Elle riait en s’imaginant une horde de gamin courant derrière lui , ça pouvait faire un petit film d’horreur si ils se transformaient tous en poupée chucky, oui fallait vraiment qu’elle sorte le soir et qu’elle arrête de penser à ce film là. Forcément elle ne pouvait pas rester tranquille avec eux sans qu’ils se rappellent à son bon souvenir, non mais c’était de la folie, en plus pour lui sortir des âneries pareilles, et non elle ne se démontait pas du tout, elle s’éclatait même à leur répondre avec un sourire angélique.

C’est pas comme si il m’en sortait une du même genre tout les jours. J’ai même eu le droit à de très beaux montages photos, bon ils manquent d’originalité mais ce n’est jamais trop méchant. Faut dire qu’ils m’ont vu casser un reste de mur et je crois qu’ils se frotteront pas à moi si facilement surtout si y’a de quoi les frapper dans le coin. Non mais je les aime bien, enfin eux ils auraient laissé le carton m’écraser.

Elle souriait, bon faut dire que sur le coup elle avait bien répondu quand même, elle pouvait être fière de ce qu’elle venait de faire. Elle voulait en apprendre plus sur lui, et il semblait vouloir en apprendre aussi sur elle. Euh par contre elle prévoyait quoi elle dans les prochains jours ?

Euh aller manger au chinois… J’adore ça, non plus sérieusement, j’ai encore quelques castings photo à faire, ça devient plus galère parce qu’on me dis que je commence à me faire vieille, non et puis sinon j’essaye de vraiment faire avancer ma carrière, mais c’est super dur ici. Y’a toujours des centaines de filles pour le même rôle, je décroche un rôle de temps en temps des petites apparitions, mais ce n’est pas encore formidable. J’attends un coup de fil où on me dira on t’a choisi pour le premier ou le second rôle féminin, on t’envoie le script, t’as tout plein de dialogue.

Voilà sinon je me laisse porter un peu par la vie, et j’essaye de pas pleurer les conneries que j’ai faites, et surtout de profiter de la vie, normal quoi… Ah oui et je fais des pâtisseries. Des muffins à gogo , et sans me vanter ils sont super bons…

Et toi si ton album ne vient pas tout de suite, tu comptes faire quoi, remarque t’es peut être pas obligé d’avoir des projets ? Enfin t’as bien un truc que t’as absolument envie de faire non, peu importe le temps que ça te prendra… ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Dim 17 Mai - 22:32

Marques accordait une très grande importance à ses discutions avec Izzie. Enfin quelqu'un, autre qu'une Star avec qui il pouvait parler tranquillement. Sans avoir à subir les compliments ou les mensonges, tout dépend de comment on les prend, des fans hystériques qui hurlait à la mort à la simple vue du garçon. Bien évidement il était obligé de leur faire coucou histoire de dire : "Ayéé j't'ai vuuu tu peux arrêter de gueuleeer" Mais en fait elles continuaient toujours et sautait comme des puces en s'adressant à leurs copines "Hannn t'as vuuuuu il m'a fait coucouuuu". Voilà le comportement habituel, et la scène qui se produit à chacune de ses sorties en ville, au cinéma, ou même devant chez lui. Donc forcément, face à Izzie, il était vraiment libre et quelque part il lui en était reconnaissant. Elle parlait avec lui comme avec quelqu'un de "normal" et après tout les Stars aiment bien ce genre de situations.
En plus, il pouvait lui dire ces états d'âme par rapport aux concerts, aux tournées, ect... Après reflexion, il ne pouvait en parler à personne de ça... Déjà pas à son entourage de Stars, ni à ses rares "amis" exterieurs au showbiz, encore moins aux managers et maisons de disques. Donc en fait c'était la première fois qu'il en parlait tout simplement ! Il sourit rien qu'en y pensant. De toute façon les concerts c'était un tout un maquillage mis en place pour leurer le publique. L'artiste est là, aveuglé par la lumière qui vient du fond et qui l'empêche de voir le publique au delà des 10 premières rangées. En plus de ça la plus part des artistes qui faisaient des concerts chantaient dansait sur scène pendant 1 heure et demi, faisait semblant de s'être bien amusé. Balance à toute les sauces "Vous êtes un publique exeptionnel !" même s'ils ont dormis pendant tout le spectacle... Bah oui ! On a jamais vu un artiste sortir à son publique : "bon bah j'me suis bien fais chié au revoir" et pourtant Marques restait persuadé que certains auraient eu envie de le dire. Enfin bon ça... c'est subjectif. Mais le pire encore dans les concerts truqués c'est que avec certains artistes on était même pas sur que ce soit eux qui chante. Le play-back après tout c'est facile à faire quand on connait par coeur ses chansons et qu'il n'y a personne de collé à votre bouche pour savoir si c'est bien vous qui chantez, "Un micro débranché c'est si vite arrivé" si c'est pas prendre les gens pour des cons !


- Pas vraiment non… C'est pas tant les groupies hystériques du premier rang qui me gênent c'est toute la préparation. Nann mais c'est vrai les concerts c'est long, c'est lourd, on se lève tôt, se couche tard, supporte les humeurs des techniciens, des musiciens, du manager hyper stréssé... Ouai on peut dire que je préfère le travail en studio. Ou sinon en effet, j'aime bien le cinéma. C'est sympa ça, si tu te loupes tu recommences ! Alors qu'en concert tu te loupes tu te prends une tomate ... !

N'empêche que depuis qu'il était devenur réellement connu, c'est souvent qu'il voyait dans le journal des naissances au nom de Marques. N 'empêche qu'il trouvait quand même ça stupide, a moins qu'ils aient choisis ce prénom parce qu'ils l'aiment bien. Et en plus se faire appeller tonton... Quel cauchermard ! Non les seuls enfants qui l'appelleraient tonton seront ceux de Omari et c'est tout !

- Et pis jouer à la Barbie et au Power rangers aussi... Non mais faut pas pousser mémé dans les orties !


Quelle horreur, jouer les tonton avec une bande de mioches (assoifés de sang ?). Ah non les couches et les trucs bavant c'était pas pour lui ça c'est sur ! Eurk, il s'imaginait déjà avec des gamins tout autour du ventre qui criaient, pleuraient, bavaient, qui tiraient son t-shirt pour lui hurler "J'AI FAIIIIM" "J'AI SOIIIIF" "JE VEUX DORMIIIIIR" ou tout un tas de trucs qui ferait qu'il serait débordé, épuisé, ravagé... Il se mit à se marrer tout seul à cette idée et encore plus quand elle se mit à lui raconter ce que les autres volontaires avaient l'habitude de faire à son sujet. Alors pour ça ils avaient l'air assez inovant c'est sur, mais pour l'aider à porter les cartons... Enfin tant que ça restait amical...

- Tant que ça reste en toute amitié... En tout cas, une chose est sûre j'admire ton sens de la répartie ! Et ça leur apprendra à te laisser entre les mains d'un terrible carton !

Sinon, elle se mit à lui raconter un peu de quoi elle remplissait ses journées. Ça la remarque "tu vieillis" ils y avaient tous droit, même Marques. Aux séances photos, la maquilleuse passait son temps à souffler, et râler parce qu'elle n'arrivait pas à cacher les cernes ou les rides. Marques lui ne se lassait jamais de lui dire que c'était pas important, mais bien sur, son manager n'était pas du même avis !

- Ah t'inquiète ils trouvent toujours le moyen de râler les photographes ! Pour n'importe qui ! Alors que bien souvent c'est eux qui vieillissent le moins bien !

- Sinon pour quel film le premier ou second rôle féminin ? Moi je tarderais pas à tourner un film aussi avec mon frère Omarion... La suite de notre premier film ensemble Street Dancers.
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Lun 18 Mai - 1:05

Izzie ne côtoyait pas beaucoup de star, ce n’est pas qu’elle était persona non grata, mais franchement c’était difficile de les approcher et de faire copain copains avec eux. Alors être là avec lui à parler, sans peur d’être jugé ou quoi que se soit, non c’était super simple entre eux, elle parlait il l’écoutait et inversement, et en plus ils s’amusaient bien tout les deux. En fait à ce rythme là elle ne regretterait pas d’avoir risquée sa vie avec un carton deux fois trop lourd pour elle.
Il aimait bien sa vie, mais il n’était pas fan de l’aspect concert, bon c’est vrai de son point de vue, c’était un peu normal, c’était toujours du boulot pour lui, c’est les autres qui s’amusaient. Elle se plaignait souvent des casteurs assez chiant ne pensant qu’a reluquer et à trouver le moindre de ses défauts pour ne plus voir que ça, mais du coup elle ne voyait pas que finalement ce n’était pas elle la plus mal lotit. C’est vrai lui par exemple il devait faire des semaines de boulot pour quelques heures de concert, et la récompense qu’il avait la plupart du temps c’était des filles
bavant plu sur son physique que capable de parler avec lui des paroles de ses chansons.

Oh ça t’es déjà arrivée de te prendre une tomate, non c’est pas possible t’es un mec parfait toi. Plus sérieusement je comprends, je crois que tout le monde veut être star, pour la gloire les paillettes et tout le folklore qui va avec mais la plupart des gens ne connaissent pas le côté obscur du métier de vedette. Non mais c’est vrai je sais bien qu’au final c’est quand même ce que je me souhaite être connue, mais je sais bien que c’est pas toujours facile. J’ai déjà eu des soucis avec la presse people alors que je ne suis personne, j’ose pas imaginer pour toi, ça ne doit pas être simple non plus.

Heureusement qu’elle ne donnait jamais son vrai prénom et juste son surnom, parce que si vraiment un jour elle devenait célèbre les pauvres gamins. C’est vrai pourquoi les parents s’obstinaient à suivre les effets de mode pour donner un prénoms pour la vie, non mais c’est vrai combien de brandon, Brenda et dylan étaient nés en 1990 , ou alors pire ils s’amusaient à faire dans l’original, des prénoms importable, ou qui ne veulent rien dire. Bon trêve de jeu sur les prénoms, elle imaginait marques avec tout des mini poupées chucky autours de lui, voulant jouer, ou manger, voir le manger lui. Elle ne pouvait s’empêcher de rire.

Quoi t’aime pas jouer à la poupée, han je suis déçue, c’est bête j’allais te proposer de venir jouer demain, et gi joe t’aimes pas non plus ?

Elle riait quand ils reparlaient tout les deux de ce carton, bon d’accord elle n’en serait pas vraiment morte, mais elle aurait eu sacrément bobo au bras. Ensuite elle lui parlait d’elle, c’était une chose qu’elle faisait rarement, surtout avec quelqu’un qu’elle ne connaissait qu’à peine. En plus là elle parlait de son métier, pas seulement de la photographie mais plutôt de la comédie, oui elle se voulait actrice maintenant, la photo c’était dans un but alimentaire en premier, et puis même si elle avait pris du plaisir dans ce milieu là, elle voulait vraiment prouver qu’elle n’était pas qu’une image sur papier glacé. Elle allait lui répondre quand il lâcha une bombe, omarion, oh là euh comment dire c’était un événement marquant dans la vie d’izzie ça, alors encore une fois elle se maudissait une fois ça ne lui avait pas suffit, non mais elle aurait peut être mieux fait d’apprendre tout sur ce chanteur acteur danseur pour ne plus jamais commettre de bourde, oui bah non elle remettait ça, faut croire que ça lui collait à la peau. Bon fallait peut être qu’elle lui réponde au lieu de rester livide, elle essayait de ne pas trop bafouiller.

Je …ouais, non mais outre les marques de fatigue, on me saoule aussi avec mes bourrelets comme si j’en avais d’abords. Je me suis fais refuser un rôle pour ça.

Je , tu vas jouer dans street dancer, j’ai postulé pour un rôle mais je pense pas l’avoir, enfin c’est compliqué, j’aimerais vraiment le jouer, mais je suis personne et y’a plein de fille qui ont postulées pour ce rôle et des bien plus connue que moi, en plus des filles pas à problème…
T’es vraiment le frère d’omarion ?


Alors ce n’était toujours pas la groupie qui ressortait en elle, mais juste une fille qui passait un bon moment avec un mec, qui appréciait vraiment la discussion, et qui se rendait compte que ce mec là en moins de deux secondes pouvait se rendre compte qu’elle était la cruche qui avait un peu foutu la merde dans la vie de son frère. Non mais elle les collectionnait c’est pas possible.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Lun 18 Mai - 23:16

Marques rit légèrement quand elle lui demanda s'il s'était déjà pris une tomate. Bon bien évidement ce n'était pas le genre d'événements qui ressortait tous les jours... Et puis il fallait vraiment le mériter pour recevoir des tomates ! Lui, par respect pour le publique il avait toujours essayer de faire au mieux, et la plus part du temps il réussissait. Entre lui et le public ce n'était jamais conflictuel, enfin en tout cas pour l'instant ça ne l'avait jamais été. Mais il avait des amis qui eux c'était déjà fait balancé des œufs parce qu'ils oubliaient leurs paroles, ou parce qu'ils étaient incapables de tenir debout a cause de l'alcool ou des drogues... Mais bon de ce coté, Marques était clean : pas d'alcool ni de drogues avant les concerts, les enregistrements, séances d'autographe, ect... Comme ça au moins c'était une voir plusieurs tomates évitées !

- Non moi heureusement jamais ! Mais bon... si jamais tu t'en prends une un jour -ce que j'espère pour toi parce que ça voudra dire que tu es connue- je compte sur toi pour me dire l'effet que ça fait ! A moins que bien sur comme moi, tu sois parfaite, ce qui ne me choquerais pas non plus !
Quelle idée elle avait eut de lui coller des gamins... A quelle horreur, depuis qu'il était adolescant : Enfant = chose bavanye, et puante qui crie, qui pleure, qui mange et qui dort. Et pour lui ça se résumait comme ça ! Et puis le jeune homme n'avait aucune pitiée pour les nouveaux nés et les enfants inonçants... Une fois quand il était adolescant, [ note de Stef : anequdote personnelle] il était en train de garder des enfants, dont une petite fille de 4 ans à peine qui rentrait en grande section de maternelle. La fillette, très concentrée dans son activité de coloriage intensif, se tuait à la tâche aux cotés de Marques alors que celui ci nageait profondément dans l'art des méthématiques Euclidiens, art auquel il n'avait jamais rien compris ! La fillette coloriait donc ses diverses formes de papillons et s'arrête brusquement... Feutre à la main, encre sur les doigts en passant par la bouche, à croire qu'elle s'était déguisé en clown pour l'occasion, elle s'arrête donc et prenant son air hautain, elle s'exclame : "Ouai mais moi c'est plus dure que toi parce qu'il faut pas que je dépasse !". Marques dans une fureur extrême, prends les stylos, monte sur ses grands cheveaux et démarre au quart de tour : "ET BAH SI C'EST SI FACILE T'AS QU'A LE FAIRE AVANT QUE JE TE FASSE BOUFFER TES CRAYONS !!!". Ce qui rapidement expliqua pourquoi Marques ne réussissait jamais à obtenir de petits-boulots...
- Moi les gamins, je les pends au mur en décoration et si ça braille j'en prends un pour taper sur l'autre ! Et ils joueront à la femme de ménage grandeur nature !

Marques repera le changement de comportement, enfin... il le repera sans vraiment le reperer quoi. Et puis quant au fait que ça soit à cause du lien de parenté entre Omari et lui... il n'y aurait jamais pensé, même s'il savait que quelque chose clochait avec elle dans ce qu'il venait de dire ! Enfin bref, elle lui annonçait qu'elle allait postuler pour jouer dans Street Dancer, mais à ce qu'Omari lui avait dit il n'y avait pas mouvement de foule au portillons. Après tout c'est vrai que la mauvaise publicité de L.A n'arrangeait rien, et puis le metier d'acteur n'était pas simple... D'autant plus si c'était pour jouer dans un film comme celui-ci. Dès qu'ils commenceraient le tournage, ils seraient guêttés par la presse people, les journeaux, les revues cinématographiques, ect... Et puis après il fallait aussi assurer sur tout ce qu'il y avait autour, les séances d'autographes, les invitations sur plateau à la télévision, les présentations du film ect... Vraiment, il comprenait que la tâche pour les jeunes acteurs était difficile. Mais le fait qu'Izzie s'y soit attaqué était sincerement un bon point pour elle, d'autant plus si c'était pour l'un de premiers rôles féminins ! Elle était avantagé sur ce point par rapport aux Stars... Et puis de toute façon, on ne jugeait pas la place de quelqu'un sur sa notoriété, sinon il y a bien longtemps que l'espoir disparaitrait chez les jeunes talents !

- Tu as postulé pour quel rôle exactement ? De toute façon tu sais, connaissant Omari il jugera réellement sur les capacités scéniques. Le fait que tu sois confrontées à d'autres Stars ça n'est pas vraiment important. Si il se trouve que la Star n'a pas le profil, ou en tout cas qu'elle l'a moins que toi… Y'a pas photo ! Tout le monde peut s'en sortir ! Regarde mon frère, et moi aussi d'ailleurs, deux on est deux enfants de la cité, rien de plus à la base.

- Et oui, Omarion est réellement mon frère. Enfin en réalité c'est mon demi-frère, mais bon, on se connait depuis qu'on a 5 ans et je le concidère comme mon frère... Tu le connais ?


Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Ven 22 Mai - 2:35

Elle souriait elle se prendre une tomate oui si elle se mettait à chanter c’est sur qu’elle se prendrait une tomate, des choux fleurs, une salade, remarque c’est pas bête si elle avait un petit creux, ça pourrait être utile. Elle envisagerait cette reconversion le jour où elle n’aurait plus de quoi manger.

Moi parfaite non, pas du tout la preuve un simple carton peut me mettre à terre. Et effectivement si je chante tu seras le premier à me lancer une tomate je le sais.

Elle l’imaginait en train de torturer les pauvres gamins fan de leur tonton marques, lui les jetant, en version godzilla, oh là fallait vraiment qu’elle arrête de regarder trop de film elle. Elle prenait une mine indignée, bon d’accord un peu exagérée la mine, mais c’était plus marrant. En même temps tout les mecs étaient pareils ils avaient tous peur d’avoir des gosses et rare ceux qui se disent prêt à fonder une famille, heureusement qu’on n’attend pas après eux. Bref elle était vraiment en train de l’imaginer entrain de martyriser les pauvres gamins, note perso prévenir tout le monde de ne jamais laisser en garde des gosses à marques au risque de devoir leurs payer dix ans de psychanalyse…

Tsss heureusement que tout le monde n’est pas comme toi, on serait mal , et puis les pauvres gosses, pourtant je suis sûr que t’assurerais à jouer à la maitresse d’école, franchement tu devrais essayer un jour…

Elle avait cessé de sourire en repensant à ce film, elle avait vraiment envie de le faire, de bosser sur ce projet de se donner à fond, le film lui plaisait vraiment , le rôle aussi, elle avait dévorée des yeux le projet sans vraiment réfléchir à qui produisait, et la suite du premier super connu quand même. Oui elle tenait tout d’une blonde, elle n’avait pas percuté que c’était omarion, le omarion avec qui elle avait eu des déboires, visiblement marques n’était au courant de rien sinon son attitude aurait sûrement changé. Elle ne pouvait pas oublier elle, non mais même si elle avait voulu cette histoire et ces conséquences la suivait toujours. Elle écoutait le jeune homme parler, et elle essayait de garder le même air, et surtout d’écouter ses conseils.

J’auditionne pour keira, j’ai tout de suite adoré ce personnage, cette fille est passionnante elle a plein de facettes différentes, elle ne se laisse pas faire. En plus elle défend ses amis coute que coute quand elle donne sa confiance elle est prête à tout pour les personnes qu’elle aime. Elle est marrante, pleine de vie et de ressource. J’adore cette fille. J’aimerais vraiment la jouer, je ne baisse pas les bras, on sait jamais…

Elle se disait que même si elle passait le barrage des premières auditions, elle doutait franchement qu’omarion la choisisse. En fait même si elle gardait l’espoir de décrocher le rôle, parce que c’était une battante, et qu’elle n’était pas défaitiste, elle se préparait tout de même à recevoir un appel lui disant, non mademoiselle vous n’avez pas été retenue, au revoir. C’était dur de penser à ça. Elle n’avait plus vraiment le sourire pour une fois, surtout que toute cette histoire était de sa faute.

En fait je sais bien que ton frère est professionnel, mais bon comment t’expliquer ça. Je m’appelle izzie stevens, il t’as jamais parlé des embrouilles qu’il a eu à cause de moi. J’ai failli foutre son couple en l’air, en fait pendant un moment je crois qu’ils se sont séparé avant que je me mange une gifle en boite. En fait je l’ai rencontré je le connaissais pas, il a du me parler d’elle mais je mangeais et en mangeant bah je fais pas toujours attention. Bref de fil en aiguille je me retrouve à son concert, et je sais pas j’ai peut être bu un coup de trop, j’étais grisée par la soirée, et je l’ai retrouvée à la fin dans un couloir et je l’ai embrassé.
C’était très con de ma part, je vais pas te dire je ne suis pas le genre de fille à faire ça, mais je l’ai fait sans réfléchir. Le truc on a été pris en photo, et mis à la une de journaux à scandale, en gros je suis la pute briseuse de ménage.

Tu vois je pense vraiment que ton frère n’a pas envie de cette publicité autours de son film, il y tient. Et en plus je ne pense vraiment pas qu’il ait envie de travailler avec moi. C’était une idée folle de ma part de me lancer la dedans.


Ouais bah ça c’était facile à dire maintenant qu’elle adorait ce projet, et qu’elle se sentait vraiment faite pour ce rôle.

Hey je comprendrais si maintenant t’as mieux à faire que de rester sur un carton.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Sam 30 Mai - 15:41



Toutes les Stars du monde du Showbiz savaient qu’il était très dangereux pour une Star de décevoir son public. Premièrement parce qu’un troupeau de fan en colère, ça fait toujours mal sur scène, comme sur les tabloïdes… Et deuxièmement parce que les conséquences retombaient toujours sur les ventes d’album ou l’audimat des séries ou film. Après tout une Star c’est un peu comme une entreprise, il faut bien fidéliser le client pour faire du chiffre ! Bon chez Marques ça marchait comme ça, comme chez toutes les Stars. Sauf que lui, peut-être comme d’autres –même sûrement- il se mettait à leur place et les respectait complètement. C’est pourquoi il ne les fuyait que rarement... Enfin bref, tout ça ne changeait rien au fait que les fan avaient la tomate sensible et que lui il n’aurait jamais voulu s’en prendre une ! D’ailleurs il ne le souhaitait à personne…


- Crois moi, tes fans ne seront pas des cartons… donc déjà tu ne risques rien de leur part… Quant à moi, si tu as le malheur de faire une fausse note je te jette une colonie de tomates !!!

Il se mit à rire, bien sur qu’il rigolait ! Il n’oserait jamais balancer une tomate à qui que ce soit, il savait trop bien ce qu’était de passer sur scène devant des milliers ou des centaines de milliers de personnes ! Sans compter ceux qui achèteraient par la suite le DVD de son concert, auquel cas ça devenait quasiment impossible de les compter. En bref, son premier cauchemar c’était les tomates des fans enragés. Et le deuxième c’était les gamins ! Ah oui ! Les gamins sans aucun doute, ces bestioles qui courent partout, qui crient, qui bavent, qui mettent tout dans la bouche ! Quelle horreur… Rien ne lui faisait plus plaisir qu’être tranquille, chez lui sans mioches. Le jour où il devrait avoir des gamins, ceux là auraient intérêt à bien se tenir parce qu’il ne comptait pas jouer les flics le petit Marques ! Même pas avec ces propres enfants ! Ouait, elle avait raison, heureusement que tout le monde n’était pas comme Marques. Parce que sinon la pauvre génération elle tenterait tout de suite le coup d’Etat ! Et puis alors avec leurs jeux débiles c’est encore pire, lors de sa dernière visite chez sa famille du coté du Mexique, il s’était retrouvé à jouer au cow-boy et aux indiens avec un troupeau d’enfants âgé d’une demi-douzaine d’années. Il s’était dit que pour une fois il pouvait jouer avec eux, ils étaient tellement contents de le voir… Et c’est comme ça qu’il s’est retrouvé attaché à un tronc d’arbre en train de se faire tirer des flèches en caoutchouc dessus… Merci les enfants !

- Comment ça jouer à la maîtresse d’école ?! J’ai une tête de maîtresse d’école ?!

En s’adressant à elle il était à moitié sous le choc, à moitié en train de se plier de rire. Non lui il était plutôt indien… Mais ça il ne fallait peut-être pas lui dire, elle se serait fichue de lui jusqu’à la fin des temps ! Et puis de toute façon, la maîtresse d’école c’est pas pour lui, déjà que petit, il avait horreur de l’école ! Ce n’était sûrement pas pour y jouer avec des mioches quand il en aurait fini avec la scolarité ! Sa vie à lui il la ferait loin de l’école, il se l’était juré dès son arrivé dans l’adolescence. D’ailleurs maintenant qu’il s’était fait un chemin dans le monde dans lequel il voulait vraiment vivre, il n’allait pas le laisser s’échapper. Le cinéma, la chanson, quel délice pour lui. D’ailleurs le prochain film il l’attendait impatiemment, il ne restait plus beaucoup de temps avant que les castings se terminent. Il y avait déjà pas mal de candidats, dont Izzie apparemment. Si elle était prise pour jouer le rôle de Keira ils seraient forcés de se rencontrer à nouveau puisqu’elle jouerait le rôle de sa petite amie. En l’écoutant parler, il voyait que l’intérêt de ce personnage pour Izzie était sincère. Lorsqu’elle parlait de son personnage il la visualisait parfaitement, et il y voyait un rôle que lui aussi trouvait intéressant. Le rôle de Keira était un des premiers rôles féminins, il fallait donc une actrice d’exception pour ce rôle, pas forcément une Star. Après tout Omarion savait lui aussi ce que c’était de faire ces débuts dans le cinéma, il ne lui mettrait pas de bâtons dans les roues à cause de leur petite altercation. Surtout que quand il entendit l’histoire entre les deux, il ne pu qu’éclater de rire. Une réaction étrange venant du frère de la personne dont elle avait failli faire briser le couple. Mais bon il n’allait pas en pleurer non plus ! Et puis de toute façon, frère ou pas frère, ce genre d’histoire le faisait toujours rire. Omarion ne lui avait presque jamais parlé de sa petite amie actuelle, il en entendait parler dans la rue de temps à autres, mais sinon il ne l’avait jamais rencontré. En fait il ignorait qui c’était, il savait qu’il avait une petite amie c’est tout ! Non mais il n’allait pas l’envoyer promener sous prétexte qu’elle avait failli faire casser le couple de son frère, surtout qu’ils s’en étaient sortis puisque apparemment ils étaient toujours ensemble. Entre deux éclats de rire il réussit à sortir toujours avec le sourire :

- Tu devrais te lancer dans le One man show !
- Non mais je vais pas te snober parce que t’as faillis faire sauter le couple de mon frère ! Ca ne me regarde pas ! Et d’abord je la connais même pas sa copine, jusqu’à aujourd’hui j’avais zappé qu’il en avait une… Et puis si ils sont toujours ensemble, y’a aucun soucis, si tu le mérites tu l’auras ton rôle !

Il vit les ingénieurs s’installer à la régis et lui faire signe. Voilà le moment que tous attendaient, ils allaient faire les essais son et lumières. Il se leva toujours avec son sourire qui ne le quittait jamais. Il tendit sa main à Izzie pour l’aider à se relever de son sur carton.

- Allez jeune fille ! C’est l’heure de reprendre le boulot !


Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Mer 3 Juin - 19:02

Non mais heureusement en même temps que ses fans ne seraient pas des cartons, et encore ce n’était peut être pas si mal. Jamais ils ne râleraient ses cartons, et puis si ils devenaient on ne sait jamais trop envahissant hop un high kick elle leur volait dans les plumes et fini, plus de cartons plus d’embrouilles. C’était marrant de parler de ça avec lui, après tout elle était inconnue, petite artiste en devenir, et lui il avait de l’expérience, il avait un sérieux bagage derrière lui et elle ne pouvait que profiter de son expérience, bon forcément, il lui ressemblait un peu beaucoup et il ne pouvait s’empêcher de la charrier.

Et d’abords c’est pas si jamais je fais une fausse note, mais quand je la ferais, oui j’en ferais une, obligée c’est ce qui fait mon charme, et je te préviens sois gentil prends des tomates bien mûres non parce que sinon ça doit faire mal… Ah oui un tout petit détail, mets des baskets, jette une tomate et pars très très vite non parce que bien sûr je me vengerais, non mais.

Comment elle ne le savait pas encore, mais pas de danger d’ici là elle finirait bien par trouver, mais sûr elle le pourchasserait et lui botterait le train. Bon en ce qui concernait les enfants là aussi elle pouvait lui botter les fesses. Encore heureux qu’elle n’était pas dans sa tête non mais quoi, c’était si effrayant que ça les gosses, non mais ils n’agissaient quand même pas en bande organisée, c’était maitrisable. Ou alors c’est qu’il ne savait pas y faire, non parce que elle, elle n’avait jamais eu de soucis, faut dire aussi qu’elle était du genre à aider les môme à l’attacher à un arbre, ou à les aider à le viser. Bon bien sûr elle savait que si c’était ses enfants à elle, elle ne se serait pas permis la même chose, ou alors ça deviendrait vite le boxon à la maison. Enfin elle savait tout de même se faire obéir, en plus de bosser un peu partout, elle aidait à un projet à downtown, ils organisaient des gouters pour les enfants les après midi, ils servaient un repas, ils passaient un bon moment, ils s’amusaient, et presque jamais ça n’avait fini en bataille d’eau.

Mais oui en jolie tenue, avec les lunettes sur le bout du nez. Tu serais très sexy en maitresse, ou alors tu préfères jouer au docteur…

Quoi elle pouvait bien l’embêter non. Bon maintenant qu’elle savait qui il était elle devait lui dire qu’izzie Stevens n’était pas connu que pour être déménageuse de carton professionnelle, et jeune actrice au chômage, en plus elle le voulait vraiment ce rôle. Elle allait tout faire pour l’obtenir, mais se battre contre les actrices aux dents qui rayent le parquet, plus convaincre omarion qu’elle ne refoutrait pas le bordel dans sa vie, c’était du boulot tout ça. Non mais alors qu’elle se disait qu’il pourrait en tant que frère ne pas apprécier la jeune fille, lui il ne faisait que rire, rire et encore rire, tu parles d’un frère.

Arrêtes tu vas tomber t’auras l’air con. Et puis faut lire la presse mon petit gars, on a fait la une en plus, le plus beau râteau de ma vie affiché en première page. Quand à la petite amie de ton frère, aux dernières nouvelles ils sont toujours ensemble, elle s’appelle sofia, sofia boutella égérie de nike, superbe danseuse.
TU sais quoi un petit conseil ne l’énerve jamais, je suis sérieuse jamais. Par accident elle m’a collé une baffe, j’en ai été sonné, non mais je te jure tu la connais peut être pas mais demande à ma joue elle s’en souvient encore.


Voilà qu’elle riait maintenant avec lui, c’était bien la première fois qu’elle riait à propos de cette histoire, non mais elle en avait assez galéré tout le monde l’appelait la briseuse de ménage, et en plus le nain rois danseur chanteur, l’avait fait douter sur la qualité de ses baisers non mais oh…c’est le cas de le dire. Bref elle riait bien, passait un bon moment, mais il avait raison fallait retourner bosser, mais où bonne question, y’avait pas un peu de ménage à faire, ou un truc dans ses possibilités. Elle attrapait la main qu’il lui tendait, il était pas plus grand que son frère lui ? Bref elle était debout, prête à bouger…

Ouep on va finir par rouiller tout les deux. Dis donc tu vas faire quoi toi, tenter de ne pas mettre le feu en allant près de l’engin de torture qui a voulu me tuer ?
Je sais pas où aller moi, tu sais pas ce qui reste à faire , plein de chose, tellement que je sais même plus où commencer.


Elle souriait toujours en regardant autours d’eux, elle attendait de voir passer un responsable pour voir ou aller, elle avait de l’énergie à revendre fallait l’occuper la belle.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Mer 3 Juin - 23:17



La vérité c’est que Marques est un chieur né voilà tout ! Il est provoquant à souhait si l’envie lui prend, et il adore balancer des vannes à tout va ! Mais c’est sa manière de montrer se comporter. Avec ses amis, ou même les gens qu’il apprécie tout simplement, il est toujours très relaxe et ne loupe pas une occasion de charrier telle ou telle personne, qui qu’elle soit ! Et il en était de même avec Izzie Stevens, il gardait son affection pour l’humour. D’ailleurs elle était un peu comme lui sur ce point là, il n’avait pas à se sentir mal à l’aise, tous les deux allaient dans le même sens. C’était d’ailleurs très intéressant pour lui de pouvoir plaisanter avec une novice ! Et puis qui sait… peut-être qu’un jour elle aussi marchera sur la plus haute marche du podium. Enfin pour ça il fallait que ses fans ne soient pas aussi coriaces que les cartons. Bon la plus part du temps ils n’étaient pas très exigeants, mais bon certains étaient quand même très attachés au comportement de leur Star, et si celle dernière avait le malheur de ne pas faire ne serait-ce qu’un bref « coucou », à coup sur il se prenait un œuf ! (ou une tomate…). Marques sourit gentiment face aux « menaces » de la petite blondinette. Alors comme ça il n’avait pas intérêt à lui lancer de tomate ?…


- Même pas peur !

Déjà que la remarque de la jeune femme concernant sa manière de riposter à une attaque le fit rire, alors imaginez sa réaction quand elle lui proposa de jouer au médecin ! Marques aimait beaucoup l’humour de la jeune femme, elle au moins devait s’en sortir sûrement mieux que lui avec une paire de gosses sous les bras ! Remarquez quand même que n’importe qui s’en sortirait mieux que Marques ! Même son petit frère Omari ! Jouer au médecin ? Au moins c’était déjà beaucoup plus intéressant que faire la maîtresse d’école. La jupette et les lunettes sur le bout du nez il lui laissait volontiers ! Et puis pour lui, le costume du médecin pourquoi pas ?... Non en fait après réflexion, il revêtirait plus facilement celui du chirurgien, histoire de les charcuter les mioches !!!! … Non mais quel sanglante version de l’avenir de la planète ! Bien sûr il ne les haïssait pas tant que ça, après tout oui il était toujours heureux de voir un enfant rire. C’est vrai qu’il trouvait ça beau, mais qui ne trouverait pas ça beau ? … Oui en fait, Marques aimait les enfants uniquement quand ils ne dépassaient pas son périmètre de sécurité. Il avait déjà chanté pour des enfants à travers les Etats-Unis, pour des handicapés, des orphelins, des enfants malades, etc. Ce genre d’actions humanitaires qui redonnaient le sourire à quelqu’un qui l’avait perdu. Et puis même quand il avait joué au basket avec son frère et ces gamins de la rue dans L.A… Alors non, il ne pouvait pas réellement détester les enfants. C’était même tout bonnement impossible.

- Je te laisse la jolie tenue et les lunettes… Je suis sûr que tu détournerais Georgina Reevens de sa place de femme la plus sexy du monde !

Bah il était assez fier de sa réponse, en plus il le pensait un peu. Et oui, quand on s’appelle Marques Houston et qu’on est un dragueur infini on ne s’arrête jamais, et en plus de ne jamais s’arrêter on n’y fait tout simplement plus attention. Enfin bref Marques n’avait pas la langue dans sa poche, elle avait du déjà le remarquer. Et puis quand il s’agissait de son frère encore moins ! La presse à scandale il ne la lisait jamais, il ne s’attardait jamais dessus, la plus part du temps c’était des bêtises ou des mal entendu. La preuve avec Izzie et Omarion… Et puis de toute façon il n’y avait aucune honte à ça, il ne connaissait pas la copine de son frère, et alors ? Il lui présenterait le jour où il l’aurait décidé, après tout Omarion ne savait pas non plus la liste des petites amies de Marques et pour l’un comme pour l’autre c’était tout à fait normal…

- Sofia… ? Non ça me dit rien… […] Tu m’as déjà vu énerver quelqu’un toi ?

Il la menaça du doigt en essayant de prendre un air faussement mauvais. Bien sur comme Marques était incapable de rester sérieux lorsqu’on ne lui demandait pas de l’être, le sourire qui ne quittait pas ses lèvres depuis le début de la journée n’avait fait aucune exception. Mais bon, son but n’était pas vraiment d’être crédible sur ce coup…

- Alors arrête de raconter des conneries jeune fille !

Non mais c’est vrai quoi, après tout ces conneries de tabloïdes étaient lues certes, mais d’ici là à être prise au sérieux franchement… Et pis au pire, ça faisait un bon coup de pub pour les trois Stars, il fallait y voir le positif, surtout si ils n’avaient pas rompu suite à cette histoire. Et puis bon, comme on dit rien ne sert de s’apitoyer sur son sort, ce genre d’histoire sans dessus dessous faisaient rire Marques au plus au point, à juste titre, et Izzie pouvait en rire elle aussi après tout !

- Nan mais franchement… une histoire comme ça c’est fait pour en rire !

Pendant que tout le monde se remettait au boulot pour les essais sons et lumières, Izzie et Marques eux étaient restés là à bavarder, alors Marques se leva tendit sa main à Izzie pour l’aider à se remettre debout et aider les autres à travailler. Ils marchèrent ensemble vers le centre de la salle, un ingénieur son lui fit signe de venir. Il s’arrêta derrière Izzie posa ses mains sur ses épaules et lui murmura.

- T’as qu’à rester là et lancer des tomates !

Il partit ensuite immédiatement vers la régie. L’ingénieur son éteignit les lumières et donna un micro à Marques. Là c’était le moment que lui préférait, faire son boulot en gros ! Et puis ça ferait un mini concert privé pour récompenser chacun et chacune de sa participation à la rénovation de la salle de spectacle. Après s’etre fait installé les micros, Marques courra vers la scène, et sans prendre la peine de monter par les escaliers il s’élança et sauta sur l’estrade.


Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Ven 5 Juin - 19:01

Izzie aimait provoquer gentiment ses amis, bon elle ne connaissait marques que depuis peu, mais le contact passé très bien entre eux, et franchement c’était marrant de se menacer doucement à coup de tomate. Elle savait que la vie future si elle devenait célèbre par moment elle angoissait un peu, son rêve à elle c’était de jouer, de se retrouver devant une caméra, ou devant un public et de se mettre à jouer, de juste montrer ce dont elle était capable. C’était flippant, mais bon elle se disait qu’elle n’intéresserait pas plus que ça les paparazzis elle avait une vie normale, et elle se comporterait avec les gens comme elle le faisait toujours, elle resterait naturelle, normalement ça devrait marcher. Enfin elle n’était pas là d’être poursuivie par des fans en folie, donc tout allait très bien. Le monsieur en face d’elle la mettait au défi en lui disant même pas peur, non mais elle le regardait avec les yeux plissés.

On verra si t’as pas peur, on verra …

Il était impossible que ces deux là restent sérieux, non mais c’était bien plus agréable comme ça. Et voilà que maintenant elle lui parlait de jouer au docteur. Non mais sans mauvaises pensées tout de même, c’était une femme respectable, peine coquine et perverse, pas du tout… Alors il serait plus sexy en docteur ou en maitresse, hum ça restait à voir dommage elle ne le saurait pas zut frustration pour la demoiselle. Il était cool comme mec, bon ça elle s’en doutait déjà mais elle savait que même si il parlait de clouer des enfants à un mur, et si il risquait de faire un cauchemar en les imaginant en en version tueur psychopathe court sur patte, elle l’avait déjà vu dans les pages spectacles et puis la preuve encore il était là à aider l’association, c’était forcément quelqu’un de gentil, enfin pas trop méchant, et puis surtout tellement marrant. Des fois les stars super connues, elles avaient des comportements bizarres, avec des caprices de diva en prime, lui il semblait totalement différent, il restait simple, taquin avec elle, c’était vraiment cool. Non mais si en plus il lui faisait des compliments sur son physique, ce mec savait comment parler aux femmes y’a pas de doute, ou le fait de rester naturel ça aidait dans les relations entre adultes…

Hum d’accord je joue à la maitresse tu joues au docteur, quoi que je pourrais être bien en docteur aussi, j’hésite…En tout cas merci pour le compliment, ça fait plaisir.


On lui disait pas souvent, bon ça arrivait quand même, mais voilà ça faisait plaisir quand même, sauf que maintenant elle se demandait ce qu’elle pouvait donner en infirmière ou docteur. Il ne connaissait pas sofia, oh bah il ratait quelque chose.


En fait elle est haute comme ça, non plus bas encore, brune jolie, et elle embrasse bien. Non mais moi non plus j’énerve personne enfin pas volontairement, c’est ton frère qui l’avait énervé, n’empêche ma joue s’en souvient encore.

Non mais il avait raison, elle pouvait en rire maintenant, on lui en parlait de moins en moins, il n’y avait plus qu’a espérer que les tabloïds lui foutent aussi la paix, ça aidé pas à décrocher des boulots tout ça. Oui qui aurait pu se douter que les mecs faisant passer les castings aimaient assez regarder la presse à scandale, alors entre ceux qui voulaient plus d’infos pour savoir comment c’était fini réellement cette soirée après le baiser, ou ceux qui lui faisaient des allusions voulant eux aussi tenter le baiser, non mais franchement quelle bande de pervers. Fallait pas s’affoler ça devenait petit à petit de l’histoire ancienne, bientôt tout le monde se passionnerait de nouveau pour savoir si brad et Angelina était toujours en couple ou non, et si ils avaient le projet de monter une équipe de foot américain mixte.

Allez au boulot.

Elle se dirigeait avec lui vers le centre de la salle le problème pas mal de choses réalisables par les bénévoles avaient déjà étés faites, elle attendait que l’un d’entre eux reviennent pour lui demander quoi faire. Et c’était à ce moment là que marques lui était demandé sur scène, elle n’avait pas vu le signe du technicien, elle mettait donc quelques secondes avant de réaliser qu’il allait faire les essais sur scène.

Mince j’ai pas…

Pas le temps de finir sa phrase, il était déjà sur scène, elle ne l’avait jamais vu en live, elle connaissait de lui quelques vidéos sur you tube et autre, mais elle n’en savait pas beaucoup plus que ça. Elle l’écoutait chanter, il était vraiment doué ce garçon, elle profitait comme les autres du concert privé. Bon pas bien longtemps parce qu’elle avait dû aller ranger pas mal de cartons, c’est fou ce qu’il fallait comme matériel dans une salle de concert. Bon elle revenait vite pour assister à la fin du concert de marques, elle ne voulait pas rater ça tout de même. Elle était là avec plusieurs personnes, et elle se laissait aller à danser un peu avec les autres, y’a pas à dire ils étaient doués dans la famille.
Elle n’avait pas de tomate à porter de main, mais elle avait un t-shirt, ne me demandait pas comment elle l’avait eu mais en tout cas il était propre, et trainait là, il devait avoir était oublié par un des vendeurs de produits officiels pendant les concerts. Bref sans regarder de quel groupe il s’agissait elle en faisait une boule et le balançait à marques. Oops l’air de rien, elle regardait ailleurs en faisant mine de siffloter.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Sam 6 Juin - 16:47

A force de se provoquer et se charrier mutuellement, Marques en finissait par oublier que ce genre de relation étaient pour lui de plus en plus rares. Au point même qu'il avait presque oublié qu'en temps normal il n'aurait jamais été ici à porter des cartons ou à aider à la rénovation du matériel. Lui son boulot dans la vraie vie c'est : chanter, danser, faire vibrer le public, et ça s'arrêtait là. La vie de Star il ne la regrettait pas, mais les relations normales avec des gens normaux, ça ça lui manquait vraiment. Et puis Izzie n'avait pas vraiment l'air de vouloir sympathiser avec lui dans le but de faire progresser sa carrière. Car aussi ce genre de situation ça lui était déjà arrivé, et ce genre de personne depuis le temps, il avait appris à les repérer dès qu'il leur disait bonjour. Bien souvent il les envoyait bouler avec force quelque soit les circonstances. Les profiteurs il avait horreur de ça et il le faisait bien comprendre. Bref, lui en médecin et Izzie en medecin ? Il ne fallait pas avoir les pensées déplacées... C'est à dire pas comme Marques ! Non mais sérieusement, lui ça lui plairait d'avoir un medecin aussi sexy que Izzie ! Au lieu de ça il avait une vieille branche donneuse de leçon ! Bon elle n'avait pas loupé sa vie, mais bon par rapport à Marques si quoi ! Alors elle n'avait aucun commentaire à faire sur sa façon de gerer ses soirées. Il y a bien longtemps que Marques l'aurait renvoyé si son manager n'était pas contre... Bref !Donc en conclusion, Izzie en infirmière ça vaudrait surement le détour !

- Moi je t'imaginerais plutôt en blouse d'infirmière...

Il se mit à rire, il allait surement passer pour un pervers... Voilà où ça menait de plaisanter à tout bout de champs ! Mais bon lui, il s'en foutait, il pouvait passer pour n'importe quoi il en avait rien à faire. On contraire, Marques est exactement le genre de personne qui aime faire parler de lui. Rien de plus normal pour une Star remarque ! Et c'est d'ailleurs pour ça que quand son Manager lui avait demandé d'être un peu plus discret il l'avait menacé de le renvoyer ! Non mais Marques n'allait tout de même pas changer parce qu'un vieux coincé n'est pas d'accord avec sa manière de voir les choses ! C'est pourtant simple, dans le monde du showbiz il faut se démarquer des autres. Alors puisque les autres Stars sont coincées et font attention à ce qu'elles disent, lui il se lâche. Ou plutôt il reste naturel... Alors il continuait de faire des compliments aux personnes qui le méritaient, il continuait de draguer comme bon lui plaisait, et surtout il ne se cachait pas pour déconner, que ce soit avec les Stars ou les inconnus ! Il parait qu'une bonne partie de ses fans l'aimaient pour ça ! C'était une bonne chose.
Quand elle se remit à parler de la copine de son frère, Marques se retint d'abord de rire. Alors comme ça elle était petite alors ? Et bah c'est bien ce qu'il lui fallait à son frère, après tout lui aussi était au format miniature. Petite mais teigneuse... Bah ouai plus de doutes ils étaient faits l'un pour l'autre ! Tiens d'ailleurs quand il reverrait son frère, il s'empresserait de lui faire la remarque histoire de le charrier un peu ! Rien de plus naturel entre eux de toute façon.


- Il a trouvé quelqu'un à sa taille au moins... Je vois déjà les gros titres : "Le couple fomat pocket" ! Ils le sont bien trouvé quoi deux petits teigneux

Marques ne pouvait pas s'empêcher de taquiner son frère, mais bon attention. C'est pas parce qu'il le charrie qu'il ne l'aime pas bien ! Bien au contraire, son frère c'est sa famille et on y touche pas, sinon garre à celui qui oserait affronter les frères Grandberry/Houston ! Pour lui c'était naturel de se provoquer, ils faisaient ça depuis qu'ils étaient tout petit, et personne ne leur avait jamais repproché. Alors même s'il savait que ça pouvait choquer certaines personnes, il ne se cachait pas non plus pour charrier son frère. Que ce soit en sa présence ou pas... De toute façon il aurait été en face, il aurait quand même dit la même chose !
Enfin bref, ils se levèrent ensemble pour retourner au travail. Izzie resta au centre de la fosse, avec quelques volontaires pendant que Marques faisait son show sur scène. D'un moment à l'autre, il entendit la version orchestrale de sa chanson That Girl
l'ingé son venait juste de la mettre sur l'ordi. Comme c'était une de ses chansons favorite, il se mit à danser et à chanter. Pendant ce temps les ingénieurs faisent quelques essais, lumières, son équilibre des basses, retours, ect... Marques lui, s'éclatait totalement puisqu'il n'y avait pas de manager ni de troupeau de fans en chaleur pour le couper dans son élan. Sauf que... il reçu dans la face un t-shirt qui venait de la fosse. Il s'arrêta alors de danser et de chanter, et se mit à rire. Ca c'est sûr, c'était signé Izzie, même s'il ne pouvait pas la voir à cause des lumières frontales qui l'aveuglaient. Il se permit alors de lancer une vanne en pleins milieu de la chanson.

- Izzie... Je sais, mon corps de Dieu te fait rudement envie mais attends au moins la fin de la journée pour te déshabiller !

En disant ça, il tenait le tshirt par le bout des doigts et le montrait à la foule. Immédiatement après son intervention, il entendit quelques rires par ci par là. Et fini par rebalancer le tshirt dans la fosse. Les ingénieurs son lui demandèrent differents trucs pour terminer les essais et les balances. Et il se remit au boulot...
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Lun 8 Juin - 16:49

Ah ça il pouvait être sûr qu’elle n’était pas comme ça avec lui, juste parce qu’elle voulait faire progresser sa carrière, non elle voulait que sa réussite ne tienne qu’a elle. Elle se débrouillait bien, bon ce n’était pas encore la super grande actrice qu’elle rêvait d’être, mais elle était fière de tout ce qu’elle faisait. Elle ne e méfiait pas encore assez des gens autours d’elle, faut dire qu’elle s’était faite avoir en beauté par sa dernière colloc, elle devait être un peu trop naïve, elle sympathisait un peu trop vite avec les gens. En même temps elle n’avait pas grand-chose à craindre, on n’attendait pas grand-chose d’elle. Bref elle passait un bon moment avec marques, et sans arrière pensée, non c’était juste un bon moment, elle s’amusait bien. C’était tellement agréable de plaisanter, de s’amuser un peu. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire, d’avoir envie de s’amuser et de le taquiner, c’était de sa faute aussi il entrait dans le jeu, voilà qu’il la voyait en infirmière, non mais pourquoi pas et lui il fait le docteur ou le malade.

En infirmière, je vais peut être aller passer le casting pour la série grey’s , faudrait que je m’entraine, je vais penser à me louer une tenue…Va falloir que je fasse des piqures, hum pourquoi pas… Et si je fais l’infirmière tu ne fais pas la maitresse, tu vas faire quoi toi ? Oh tu peux tenter pompier aussi c’est pas mal…

Oui bah ça c’est malin, fallait pas la lancer sur les mecs en tenue sexy non parce qu’avec lui sous les yeux comme modèle, et une imagination super débordante, là elle pouvait faire une heure sur comment habiller un mec pour faire baver toutes les filles. Bon en fait c’est elle qui allait passer pour une obsédée. Pas grave… Elle ne faisait pas plus attention que ça a ce qu’on pouvait penser d’elle, ça la gênait quand ça entravait son boulot, mais à part ça, elle ne pouvait pas toujours contrôler les âneries qui sortait de sa bouche, et puis elle avait surtout envie de s’amuser en ce moment, elle était sérieuse tout le temps fallait bien que ça change un peu. Elle ne pouvait contrôler le rire qui s’échappait de ses lèvres quand il parla du couple format Pocket.

Non mais pour ça je te rassure de suite, ils sont très bien assortis. Bon teigneux j’en sais rien, mais format miniature pas de soucis, en tout cas ça les empêche pas de se faire des cochonneries en pleine rue et de se sauter dessus…

Oui bah ça par exemple elle n’était pas obligée de le dire, mais c’était sorti tout seul, faut dire qu’ils étaient vraiment bien assortis ces deux là, un peu fou, avec des tendances barges mais ils allaient bien ensemble.
Allez toute bonne chose avait une fin, et ils devaient bosser, enfin surtout lui, parce que elle, elle faisait un peu de rangement, ils attendaient aussi le renouvellement du matériel informatique pour les réservations la pub pour les concerts et tout ce système là. Alors elle revenait un peu dans la salle pour danser, se remuer et profiter un peu du spectacle qu’il offrait gratos, bon en même temps elle voulait l’embêter aussi, premier round envoie d’un t-shirt, et en plus elle avait bien visée. Oui sauf qu’il aimait bien le jeu et qu’il lançait le second round en se permettant la réflexion en pleine chanson. Pas mal, en tout cas les techniciens et en fait tous les mecs ayant vaguement fait le rapprochement entre la blonde et le prénom izzie, essayaient de voir si c’est vraiment son t-shirt qu’elle avait envoyé sur la scène…


Mais arrêtez bande de pervers je suis toujours habillée tsss…

Elle aurait bien répliquer tout de suite à marques mais anna une bénévole l’appelait elle avait besoin d’un coup de main pour poser quelques affiches quand aux concerts qui auraient lieu d’ici 15 jours, il fallait montrer aux gens que la salle repartait que les concerts se maintenaient et que la vie reprenait peu à peu ses droits. Elle collait des affiches en essayant de ne pas tomber, elle parvenait à entendre le son étouffé des tests de marques. Elle rigolait en repensant aux taquineries qu’ils se faisaient.
Elle retournait dans la salle pour assister à la fin des essais. Elle le regardait descendre de la scène et parler aux ingénieurs. Elle le regardait, il venait lui parler, elle lui tendait une petite bouteille d’eau.


Finalement je me suis rhabillée, t’étais bien trop long.
Faudrait peut être que je me serve du scotch des affiches pour fermer ta jolie bouche, t’es au courant qu’ils me dévisagent maintenant tsss je me vengerais, un jour je me vengerais, bon là j’avoue j’ai pas encore d’idée mais ttention ça arrivera à un moment donner…


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Mar 9 Juin - 22:30


Apparemment il n’était pas le seul à avoir l’esprit légèrement mal tourné ici. Bon au moins il ne risquerait pas de passer pour un pervers. Les uniformes chez les femmes comme chez les homme c’est vraiment quelque chose qui plait. On connaît plutôt bien le mythe de l’infirmière pour les hommes et celui du militaire pour les femmes, mais bon ça pouvait aussi passer par la secrétaire, le pompier, la maîtresse d’école, le professeur de sport, etc… Après tout depuis quand était-il interdit de rêver ou fantasmer ? En tout cas Marques, les infirmières c’était bien son truc, et pis les danseuses aussi ! Mais bon ça normal, avec son métier il en fréquentait des tas. Que ce soit amicalement pour d’un point de vu plus professionnel.
Sa conversation avec Izzie lui rendait la journée plus agréable. Non pas qu’elle ne le soit pas à son début, mais plutôt qu’elle était fatigante, et que cette rencontre lui permettait une petite pose pour décompresser, et rencontrer des gens. En plus elle ne se comportait pas comme les autres filles extérieures au Showbiz quand elle parlait avec lui, elle n’avait pas peur de le taquiner, de le charrier, de lui lancer des vannes… Comportement qui plu tout de suite énormément à Marques. Alors puisqu’ils étaient dans leur lancée, pourquoi s’arrêter ?


- Grey’s anatomy ? La classe, rappelle moi de ne louper aucun épisode ça m’intéresse les jolies filles en blouse blanche moi !

Il éclata de rire. Bah pourquoi vous croyez qu’il suit avec tant d’instance les séries policières, ou les séries qui se passaient dans des hôpitaux… Après tout tous les hommes aiment être bien soignés, et par des personnes compétentes ! Même Marques Houston !

- J’ai toujours rêvé de jouer les sauveteurs !

Et voilà comment partir sur des sujets que l’on a pas coutume d’aborder le jour d’une rencontre ! Comment se retrouver dans cette situation… Discuter avec Marques en plaisantant suffisamment pour que le sujet de conversation dérive ! Et ouai ! Au début ils parlaient quand même d’enfants, et maintenant ils parlent de tenues sexy qui font rêver les hommes et les femmes… Franchement sur ce coup chapeau !
Marques explosa de rire quand Izzie décrivait leur comportement dans la rue. De toute façon la discrétion ça n’avait jamais été son fort. Pour le coup là sa petite taille ne lui servait pas de camouflage bien au contraire ! Partout où il passait il trouvait toujours le moyen de se faire remarqué. Comme par exemple lorsqu’il se mettait à provoquer Marques et que cette chamaillerie finissait en course poursuite dans le quartier, ou quand ils faisaient des courses de caddies dans les supermarchés… Et j’en passe !

- C’est bizarre mais ça ne m’étonne pas du tout ! Ah bah j’ai pas hâte de la rencontrer…

Ils mirent ensuite fin à leur super discutions sur les manières de son frère et sa charmante compagne pour se mettre à travailler. Marques monta sur scène pendant que Izzie entre deux appels au secours de ses camarades volontaires se mêlait à la foule pour assister au mini concert privé de la Star. Au bout d’un certain temps, elle lui balança un t-shirt. Provocation à laquelle Marques s’empressa de riposter, il s’arrêta au beau milieu de sa chanson, pour une spécial dédicace à Izzie. Une fois les essais finis, il descendit de scène pour discuter vite fais des derniers objectifs à remplir. Izzie vint alors à sa rencontre avec une bouteille d’eau à la main. Quelle charmante attention, après avoir chanté, Marques avait souvent la gorge sèche… Il prit la bouteille qu’elle lui tendait en souriant.

- Merci beaucoup jeune fille…

Il but quelques gorgées avant d’éloigner la bouteille de sa bouche un peu précipitent. La réponse de la jeune blonde le fit beaucoup rire, elle n’avait pas mal prit sa riposte… Quelque part il s’y attendait, mais bon si elle l’avait mal pris il aurait compris. C’est vrai que balancer quelque chose de ce genre devant tant de monde, aurait pu paraître déplacé. Surtout quand on voyait avec quelle instance la regardaient les autres volontaires ainsi que les techniciens et autre personnel de la salle…


- Je crois qu’il y a pas mal de déçus dans la salle… Cependant j’attends ta revanche avec impatience !

Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Dim 14 Juin - 20:04

Ouep elle était en fait une vraie perverse, elle était peut être même pire que lui, parce qu’elle pouvait faire passer le tout avec un sourire angélique ça aidait beaucoup. Les fantasmes étaient un vaste sujet, surtout quand on a une bonne imagination, et là izzie elle en avait à revendre. Puis faut dire aussi qu’elle avait à disposition un corps qui se prêtait bien au rêve et au fantasme. Bon contrairement à certaine, elle savait se tenir un peu, elle observait discrètement et le tout sans baver, bah oui elle savait se tenir la demoiselle quand même.

Hum sexy infirmière, faudra vraiment que j’essaye ça un jour…et oui t’as bien le talent d’un sauveur, je pense que c’est faisable, ou alors super flic, ça peut être bien aussi, non mais attends je vais préparer une liste…

Elle n’avait envie que de rire, elle n’était pas super méfiante au premier abord en temps normal, mais là, c’était franchement énorme. Elle le connaissait à peine, et elle était en train de le taquiner sur ses fantasmes, elle se sentait bien, elle avait envie de plaisanter. Ce n’était pas toujours évident de voir tout ce qui se passait à l’extérieur, d’aider par tous les moyens possible et de se sentir assez inutile au final, rien n’allait assez vite pour soulager tout le monde, alors il lui offrait un vrai moment de détente, et elle en profitait.

Tu sais quoi, je t’enverrais un sms rappel avant chaque début d’épisode, et puis attends on va faire mieux je vais tenter de me faire embaucher sur scrubs aussi, là niveau infirmière sexy et délire en tout genre y’a de quoi faire. J’ai peut être encore un contact sur urgences, faudrait que je tente. .. Tiens faudrait je me diversifie aussi, je vais y réfléchir, han dans smalville, je pourrais être une super fille en jolie tenue. Faut vraiment que je me bouge.

Elle se mettait à rire, non mais franchement il n’avait pas honte, parler ainsi de sa future belle sœur, non mais respecter la famille il ne connaissait pas. En plus avant de la voir il l’entendrait, non, non elle avait une voix charmante et parlait de façon mélodieuse.
Bon finit de s’amuser fallait bosser, il finissait son petit concert privé, ah non à la base c’était quand même des tests son. Bref izzie était très occupée, quoi ça occupe vraiment de tenter de coller des affiches droites. Mais bon elle faisait une pause pour lui donner une petite bouteille d’eau. Non mais c’est le moins qu’elle pouvait faire pour lui quand même.


De rien, jeune homme.

Elle aurait pu ne pas aimer sa phrase, sa petite pique en direct devant tout le monde, mais venant de lui c’était marrant. Elle le prenait vraiment bien, c’était même agréable d’avoir ce petit jeu avec lui. Elle ne se prenait pas la tête enfin sauf pour trouver une petite vengeance, mais l’aide viendrait peut être de l’extérieur. Elle n’était pas la seule fofolle du groupe, y’avait pas mal de barge dans cette équipe. Justement deux cinglés revenaient d’une pause, ils s’étaient fait un pic nic dehors. Et quelle bonne idée ils avaient des bombes de chantilly, oui j’avoue c’est toujours marrant et avec des fraises c’est excellent. Izzie qui après avoir fait la moue devant marques qui attendait sa vengeance, se tournait vers les menaces ambulantes. Ils la regardaient, regardaient la bombe de chantilly, la regardait.

Même pas en rêve, attention moi j’ai de la flotte… Poses ça tout de suite. Put the bombe down right now, pas de mouvement brusque, et tout se passera bien.

Oui deux ans d’âge mental, mais on y peut rien, ils se détendaient vraiment comme ils pouvaient. Bon la suite était prévisible, digne d’un film d’action à la matrix, izzie parvenait à éviter le jet de chantilly qui finissait sa course sur le t-shirt de marques, mais elle réussissait à asperger son adversaire de flotte, et en plus elle récupérait la bombe de la chantilly. Elle se tournait vers marques laissant son adversaire aller se changer.

Oops ! C’est ça de trainer avec des sales gosses, ça nous arrive souvent en fin de journée. Si tu files ton t-shirt, je pourrais enlever la tâche en moins de deux, et tu le récupéreras juste un peu mouillé, mais au moins t’auras pas l’air d’avoir mangé comme un cochon.
Attends ….


Elle s’approchait de lui, et avec un sourire malicieux, elle se sert de la bombe pour lui dessiner une moustache blanche, et des pattes sur le côté, en plus un peu sur le bout du nez. Elle s’éloignait pour contempler son spectacle.

Ah bah comme ça aussi t’es très mignon…


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Mar 23 Juin - 13:27

[Désolé j'ai mis du temps, en plus c'est nul --']




Qui aurait cru qu’une fille au visage si angélique pouvait être une vraie perverse ? En tout cas, Marques lui ça ne le dérangeait pas le moins du monde, au contraire. Quand il pouvait plaisanter sur se sujet c’était quand son interlocutrice était bourrée, ou complètement défoncée. Là elle était sobre, clean, au moins la situation était un peu moins désespérante. Marques lui aussi avait de l’imagination en ce qui concernait les uniformes ou tenues sexy. Mais Izzie il la voyait vraiment bien en infirmière. Il se mit à rire quand elle lui proposa d’être flic, il avait horreur des poulets !


- Je préfère encore me déguiser en autruche qu’en flic !


Oh non ça c’est sûr s’il se déguisait en flics il aurait tout son quartier après lui, ça serait ça fête. D’ailleurs les flics eux non plus ils ne l’aimaient pas, en fait tous ceux qui représentaient l’autorité ne l’appréciaient pas vraiment. C’était tellement réciproque, qu’il avait écrit une chanson là-dessus… Avant même la mise en vente elle était déjà censurée ! Enfin bref, en tout cas il n’avait rien contre les flics femmes, au contraire, elles il les trouvaient super sexy.


- Par contre toi en policière… J’te ferais parvenir une liste aussi !


Il se mit à rire, la voir jouer dans Scrubs ça pourrait être intéressant, elle remplacerait l’autre blonde aux yeux bleus que Marques ne trouvait pas super, et là ça ferait grimper les audiences en moins de deux ! Et puis peut-être même qu’il serait le premier fan de la série. Ou alors elle pourrait jouer dans Smallville oui ça n’était pas une mauvaise idée. Mais bon si elle avait besoin de séries dans laquelle elle pourrait apparaître, Marques en avait toute une collection en tête auxquelles elle serait fantastique !


- Ouai faisons ça ! Tu me préviens quand tu joues dans Prison Break, Heroes, Smallville, Supernatural ou californication !


Marques et Izzie retournèrent ensuite au boulot, Marques aidait les ingénieurs sons et lumières a prendre possession pleinement de leur matériel, et Izzie aidait au nettoyage et aux dernières préparations. Ils continuèrent à se charrier quand lui était sur scène et elle dans la fosse, puis quand Marques descendit, elle lui apporta une petite bouteille d’eau. Il en bu quelques gorgées avant de rendre la bouteille à la jeune femme en la remerciant.
Marques regardait un peu ailleurs quand Izzie s’adressa aux deux acolytes équipés de bombes de chantilly. Il tourna la tête seulement quelques secondes après et eut juste le temps d’apercevoir le jet de chantilly qui finissait sa course en plein milieu de son-t-shirt. Il releva les yeux vers Izzie et les deux barges qui l’avaient aspergé de chantilly. Ceux-ci partirent se changer, alors que Marques restait là, planté comme un con devant Izzie. La jeune femme prit un air faussement désolé, elle s’approcha alors de lui. Ce genre de choses n’arrivait pas toujours dans la vie d’une Star, c’est pourquoi il bugua un sacré moment et ne réagit pas tout de suite quand Izzie lui dessina les moustaches et les pattes avec la bombe de chantilly. Elle se recula un court instant et ajouta une petite touche personnelle sur le bout de son nez. Marques d’abord quelque peu choqué, finit par sourire. Finalement elle n’avait pas mit tant de temps à venir sa vengeance. Il regarda la jeune femme dans les yeux, un sourire pleins de malice sur les lèvres. Il enleva son t-shirt et s’essuya la figure avec. Il regarda ensuite son t-shirt pleins de chantilly, puis Izzie. Il s’approcha d’elle en vitesse, la prit par les épaules et plaqua son t-shirt sur son visage. Il l’essuya bien correctement avant de la relâcher. Il se mit face à elle et la regarda en souriant de toutes ses dents.


- Toi aussi t’es plutôt mignonne comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Ven 26 Juin - 13:32

C’était justement le secret de la belle izzie, oui on ne dirait pas mais elle était sacrément coquine, ça la gênait pas le moins du monde, et ça la gênait encore moins que marques soit hyper connu, non elle s’amusait de trop, elle n’était pas du genre à se prendre la tête, elle se laissait aller et comme il n’était pas parti en courant à cause de la peur, c’était qu’il devait apprécier tout de même. Elle rigolait avec lui, elle s’amusait et le provoquait un tout petit peu, mais très innocemment bien sûr.

A mon avis même en flic tu ne resterais pas habillé très longtemps…

Elle se mettait à rire, quoi il n’avait qu’à l’appeler et elle l’aiderait à ôter vite fait cette tenue, qui n’était pas tout à fait à son goût. Non mais elle serait ravie de lui filer un coup de main. Franchement izzie elle est super gentille et dès qu’elle peut rendre servie y’a pas de soucis elle se dévoue. Elle le regardait avec un petit sourire coquin, elle levait les yeux au ciel.

D’accord files moi une liste et on verra on sait jamais peut être qu’un jour, enfin on verra bien sûr…Han cal fornication, je ne suis pas fan de David duchovny mais je suis sûr que je me plairais bien dans la série.

D’une ambiance coquine, et plaisantin, on était passé à une ambiance studieuse, mais franchement ça ne leur allait pas de rester sérieux trop longtemps et là le pauvre sans le vouloir il venait de tomber dans une ambiance potache. Bon elle était gentille dans sa vengeance, ça aurait pu être plus méchant, surtout que pour le t-shirt ce n’était pas vraiment de sa faute, non c’était surtout que voilà elle l’avait voulu éviter la chantilly pour rester belle et fraîche, et par bonheur il était juste derrière. Bah c’est bien comme ça ce n’était pas perdu, ils n’avaient pas à nettoyer le sol après les bêtises. Bon d’accord elle aurait pu éviter de le barbouiller.

Han c’est à ça que tu ressembleras quand tu seras vieux, tu vas faire un malheur en maison de retraite.

Non mais il se vengeait aussi, elle avait à peine le temps d’admirer ses belles tablettes de chocolat, vraiment pas désagréable du tout, qu’elle se retrouvait prisonnière du jeune homme, non mais dans ses cas là on ne lutte pas on profite, ouais pas longtemps parce qu’il lui couvrait le visage de chantilly. Une fois libérée de l’emprise, elle écartée les bras et restait un peu ébahi. Ensuite elle se rapprochait de marques elle passait un doigt sur la joue de monsieur toujours couverte de chantilly, et en profiter pour gouter la chantilly.

Hum vraiment très bonne… t’es appétissant maintenant.

Elle se mordillait la lèvre et se mettait à rire, non mais franchement, elle n’en ratait pas une, elle avait le visage couvert de chantilly et elle continuait à jouer avec lui. Ça lui plaisait, c’était vraiment agréable, elle n’était pas à ce point là avec tout le monde avec lui c’était venu tout seul, et s’autoriser à être barge de temps en temps c’est salutaire.
Elle s’éloigner un peu de lui, et le regarder de haut en bas, oui toujours avec la chantilly sur les joues, bah ça va pas partir tout seul non plus…


Non attends faut que je fasse quelque chose, ce n’est pas possible.

Vous croyez qu’elle parlait de son visage à la crème, bah en fait non, la vérité est tout autre. Elle attrapait une des affiches dans les parages, elle prenait le scotch dans sa main et en fait elle le collait autours du jeune homme pour lui faire un t-shirt. Elle faisait plusieurs fois le tour de son corps avec le scotch.

Bah voilà c’est mieux comme ça, non mais autrement c’est un appel à l’attaque faut pas faire des choses comme ça, c’est dangereux.

Elle reposait tout son petit matériel oui bon d’accord juste le rouleau de scotch vu qu’elle avait que ça sous la main et elle contemplait son œuvre, fiére d’elle en plus, et toujours souriante…
Bon maintenant il lui revenait en mémoire qu’elle avait un truc sur la joue et lui aussi…


Bon maintenant je fais comment pour enlever tout ça, non parce que déjà je suis chiante mais en plus je suis en train de devenir collante…

Elle riait de nouveau…

Et attention pas de bêtise je suis toujours armée…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: It has to continue (pv marques)   Aujourd'hui à 3:29

Revenir en haut Aller en bas
 

It has to continue (pv marques)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-