Partagez | 
 

 Début modeste [pvIzzie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Début modeste [pvIzzie]   Sam 25 Avr - 6:38

Journée relativement importante dans la vie de Pete. Du moins, en ce qui a trait à sa vie professionnel. Il y a maintenant plusieurs jours, il avait appliqué pour un poste dans une publicité et une séance de photos visant à encourager une œuvre de charité, qui consiste à donner ses jeans à l'œuvre pour que d'autres puissent s'en servir. La direction recherchait de jeunes et jolie jeunes gens, un gars et une fille, pour encourager les jeunes à joindre ce mouvement. être de la visibilité comme une autre, et puis même si il n'avait potentiellement qu'une phrase à dire, c'était toujours sa de dit. Il était près à prendre presque n'importe quoi de toute façon pour se faire remarquer et réussir une percée en quelque part. Malheureusement, on l'avait appelé pour lui dire qu'il n'était pas le premier choix retenu. On lui avait préféré un autre gars. Un autre échec, Pete était loin d'abandonner pour autant.

Imaginer par contre sa surprise quand quelques jours plus tard on le rappelle pour lui demander si il peut venir à cette fameuse publicité, remplacer celui qui l'avait supplanté, qui apparemment, ne pouvait plus être disponible. La chance lui souriait pour une fois. Même si c'était pour la journée même, Pete n'y voyait pas d'inconvénient, trop heureux par la bonne nouvelle et par l'occasion pour en voir. Il dû d'ailleurs lâcher un "Yeeesss", tout seul dans son appartement. Il avait hâte de voir avec qui il ferait cette fameuse publicité. Il se change rapidement, enfilant rapidement un t-shirt blanc et des jeans propre. Il met ensuite son blouson en cuir et ses lunettes de soleil, puis enfile ses espadrilles. Pour l'occasion, il se dit qu'il prendrait un taxi, le métro étant encore inactif dû aux éboulements dans les tunnels.

Il se pointe donc à l'agence où avait lieu le tournage et la séance photo, avec un sourire, visiblement de bonne humeur. La réceptioniste le conduit au lieu, puis deux femmes avec des scriptes viennent lui expliquer un peu ce qu'il aurait à faire, comment il devait intéragir avec l'autre actrice. Il avait bien hâte de voir c'était qui. On la décrivait comme une belle grande blonde. Lui qui était également blond aux yeux bleus, il se dit qu'il ferait sûrement un couple cliché à l'écran. Ça ne lui posait pas de problème. On le reconduit donc à une sorte de répétition. Il entre dans la pièce et voit assis sur une chaise Izzie qui paraît un peu pensive. Il connaissait cette fille, il en était certains. Sa lui revint assez rapidement. C'était une voisine, lui et elle vivaient dans le même appartement et ils s'étaient donc déjà croisés. Il était à la fois quand même surpris, mais ravis. Il ne se connaissait que de voisinage mais il savait quand même son nom et elle savait sûrement le sien. Il s'avance, encore plus souriant, et toussote une fois près d'elle, pour qu'elle le remarque et sorte de ses pensées. Il la salut.

-Salut Izzie, apparemment, on va travailler ensemble aujourd'hui. Sa pouvait pas mieux tomber pour ma première publicité.

Il se dressait bien droit devant elle, vraiment de bonne humeur et souriant. Selon lui, il avait toutes les raisons du monde de se réjouir en se moment. Il n'avait pas compris tout les détails de cette publicité ou de la séance photo, mais il se dit qu'il comprendrait bien vite une fois face à la caméra. Pete était plutôt un instinctif d'ailleurs, un naturel dirait-on, plus qu'un de ceux qui calcule soigneusement chacun de leurs gestes pour la caméra. Il s'était souvent douté qu'Izzy, comme lui, travaillait dans le domaine du mannequinat ou de la publicité, etc, mais il n'avait jamais vraiment osé lui demander comment sa allait côté carrière, se genre de choses. Pete n'était pas de nature très curieuse. En tout cas, c'était une sacré coincidence, qu'il prit comme un bon signe, un signe prometteur même. Peut-être que cette oeuvre de charité prendrait de la proportion et qu'il serait reconnu. Surtout qu'il n'y avait pas si longtemps, il s'était risqué pour jouer un rôle dans une comédie musicale.
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Début modeste [pvIzzie]   Dim 26 Avr - 21:40

Ouah un tremblement de terre, elle venait d’assister à un tremblement de terre, elle n’en revenait pas, c’était quelques choses qui arrivait bien sûr, en Californie aussi. Elle n’avait jamais du faire face à une catastrophe naturelle, et elle avait plus entendu parler des incendies, alors là voir la ville qu’elle aimait celle où elle se sentait bien détruite en partie par un séisme, ça lui faisait encore tout bizarre. Elle se disait qu’elle avait tout de même de la chance, d’abord elle s’en était sortie indemne, juste avec une grosse frayeur, des contusions, mais ça remontait maintenant à plusieurs jours et le maquillage avait suffit à cacher ses traces là. Ensuite son quartier avait bien tenu le choc, son immeuble était toujours debout, et mis à part des éléments du toit, des antennes et autres il n’y avait pas eu de dégâts. Elle essayait donc de reprendre un peu une vie plus normale, enfin dans la mesure du possible. Elle n’était pas une de ses égoïstes qui allaient reprendre la lumières factices des étoiles d’Hollywood, non d’accord son rêve était de devenir une grande actrice, une femme à la Grace Kelly, ou Audrey Hepburn, une femme de goût,, sachant agir avec classe et féminisme, combinée à la femme qu’elle était, une jeune fille dynamique, pleine de peps, ayant envie de mordre la vie à pleine dents. Elle était sûr qu’une femme telle quelle, pouvait trouver des rôles lui convenant au cinéma. Mais avant tout maintenant qu’une grande partie de la ville avait besoin d’aide, elle voulait poursuivre son chemin vers son rêve et aider les autres ce dans le besoin, elle n’était pas capable de reconstruire une maison, elle n’était pas douée dans le bâtiment, mais elle pouvait aider certains enfants à retrouver le sourire à ne plus avoir peur, et c’est pour ça qu’elle faisait du bénévolat dans un centre pour les jeunes de downtown. Elle offrait son aide à défaut de donner beaucoup d’argent, elle avait toujours un loyer à payer.

Et elle continuait les auditions, elle postulait même pour une nouvelle comédie musicale, produite par omarion, là si ce n’était pas chercher à avoir des soucis, et des articles non plaisant dans le tribute franchement, mais elle s’en fichait le rôle lui plaisait vraiment et elle avait envie de se battre pour l’obtenir. Peut être que ce serait un grand film, peut être qu’on la remarquerait enfin, pour autre chose que son physique, ça serait bien, bon en attendant elle avait toujours un loyer à payer, et elle n’avait pas envie de perdre sa place de mannequin à l’agence Ford, alors elle continuait à passer des castings à multiplier les rendez vous, et oui toute la ville fourmillait de nouveau et les producteurs reprenaient bien vite le pouvoir.

Et faut croire qu’elle avait vraiment une bonne étoile qui veillait sur elle, elle venait d’être choisie parmi des centaines de filles pour participer à la campagne diesel, ouep la marque prestigieuse rejoignait les marques levis et autres dans leurs nouvelles campagnes à but caritatif, bon c’était pas ça qui sauverait le monde mais après tout, plutôt que de laisser moisir ses jeans dans un placard ou de les jeter à la poubelle, les marques les reprenaient, les redistribuaient aux nécessiteux et en bonus elle vous refilait une remise. Elle ne savait pas en quoi consistait la pub mais elle n’était pas sans ambition et elle savait que pour les deux personnes choisies si la pub marchait mien, si elle créait vraiment un buzz, si ça faisait parler, si les boss étaient content du boulot alors peut être qu’ils décrocheraient un truc plus important représenter la marques, incarner le visage, et le popotin ( bah oui pour les jeans lol) de la marque diesel, ça ça représentait un bon gros avantage de se faire repérer.

Elle pensait à ça tout en étant au maquillage, comme d’hab elle avait juste sautait du lit, une bonne douche, un jogging simple et moulant et elle avait foncée au studio. En entendant une petite voix l’interpeller elle tourne la tête et reconnaît un jeune homme qu’elle croisait souvent dans son immeuble, au courrier, à l’entrée du bâtiment.


Salut pete, c’est toi le deuxième choisi, je me demandais qui allait être mon partenaire du jour c’est cool.

Oui dit comme ça, ça pouvait être bizarre, mais elle était vraiment contente de bosser avec lui, il était mignon, il semblait cool, et pas prise de tête.

Alors t’es mannequin, acteur ? Ou comme moi un peu des deux en attendant de trouver un rôle.

Assieds toi là, ils n’ont pas encore amené les fringues, ils se sont trompés de studio, dans cinq minutes lucy va venir te maquiller et te coiffer …


Elle prenait dans ses mains les biscuits qu’elle s’était acheté avant de venir, bah quoi elle n’avait pas déjeuné.

T’en veux un ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Début modeste [pvIzzie]   Dim 26 Avr - 22:12

Ainsi, elle aussi essayait de percée dans le showbizz. C'était quand même surprenant. Il se dit que si plus tard tout les deux devenaient populaire, sa ferait certainement jaser le fait qu'ils vivaient dans le même appartement. D'ailleurs, Pete se plaisait parfois à fabuler sur comment il serait quand il deviendrait une célébrité. Il se voyait mal en grand vantard, mais il se voyait bien en profiter un peu quand même. Peut-être que la célébrité ne lui irait pas non plus. Déjà parfois, il en faisait des cauchemars. Comme cette fois où il avait rêvé qu'un inconnu s'introduisait chez lui, prenait sa brosse à dents et se brosser les dents avec celle-ci. Il avait regarder sa brosse à dents et l'ensemble de sa salle de bain de façon un peu croche pendant une bonne semaine après son rêve. En attendant par contre, il était encore un humble inconnu à Los Angeles.

De son côté, Izzie ne paraissait pas trop surprise de le voir. Il avait peut-être une allure du genre de mec qui fait se travail. Tant mieux si c'est le cas. Avoir l'air d'une vedette quand on en est pas une, il se dit que c'est une véritable qualité. Il vient doucement s'asseoir à côté d'elle et passe brièvement une main sur son visage, un peu nerveux maintenant qu'il est là et qu'il réalise que c'est bien vrai. Il se détend un peu, alors qu'elle lui demande si il est mannequin, acteur ou les deux. Il tourne la tête vers elle et fait un petit sourire avant de répondre.

-Ouais, je combine les deux pour le moment, tu fais la même chose j'imagine? C'est ce que mon agent m'a recommandé de faire en tout cas. C'est une question de visibilité apparemment. Moi, t'en que sa me permet d'arrondir mes fins de mois.

Il rit un peu après son commentaire, un peu amusé par la manière qu'il voyait la chose. Il ne se prenait pas vraiment la tête avec tout ça. Il y mettait les efforts, parfois sa portaient fruit, parfois non, il fallait juste se montrer patient. Izzie de son côté paraissait être une habitué de tout ça, alors que c'était une première pour Pete. Et elle semblait en savoir beaucoup aussi. Il se dit qu'elle pourrait sûrement être de bons conseils si il devait en avoir de besoin. Il ne pouvait pas mieux tomber comme collègue pour sa première publicité. Par contre, il n'en serait pas à sa première séance photo si sa devait avoir lieu. Il jette un oeil aux biscuits de Izzie, qui lui demande d'ailleurs si il en veut un. Au début il dit "Nah...", puis il paraît se réviser, se disant qu'il n'y avait pas de mal. Manger le détendrait peut-être un peu plus. Pete était comme ça, l'attente le rendait nerveux, mais souvent, une fois devant l'appareil, il retrouvait ses moyens.

-Bon d'accord, pourquoi pas. Tu manges toi avant une publicité? Je croyais que c'était peut-être un truc qu'il ne faut pas faire...

Ayant pris le biscuit, il le mange et demande ensuite, un peu curieux de savoir:

-Dit... c'est ta première publicité toi? Parce que moi... c'est ma première.
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Début modeste [pvIzzie]   Mer 29 Avr - 2:13

Izzie ne changerait pas en devenant célèbre, enfin on ne pouvait pas dire jamais, bien sûr, mais elle n’avait pas envie d’oublier qui elle était et d’où elle venait. Il y avait un aspect de la célébrité, qu’elle n’avait pas envie de connaître de suite, les paparazzis. Oui ces petites fouines pouvaient tout remuer, vous chercher partout ces soit disant photographes qui pouvaient déterrer le moindre de vos secret, ça elle ne voulait pas y être confronté, c’est peut être aussi pour ça qu’elle savait qu’elle ne changerait pas. Elle voulait être elle, fière d’elle, elle voulait montrer à ceux qui la jugeaient mal dans le passé, qui elle était, et ce qu’elle valait vraiment.

Elle était contente de voir une tête connue, bon ils ne se connaissaient pas encore, enfin juste de vue, et justement ça tombait bien ils avaient un peu de temps à cause d’un retard pour parler un peu, et faire connaissance. Elle le regardait s’asseoir à côté d’elle, il était vraiment mignon, elle n’avait pas besoin de le dévisager, à force de l’apercevoir dans l’immeuble, franchement pas désagréable à regarder, c’était pour ça qu’elle trouvait ça tout naturel qu’il se retrouve ou mannequin ou acteur.


Ouep je fais les deux aussi, enfin je suis mannequin depuis longtemps, je faisais ça ado déjà, ça me permettait de sortir de chez moi, et de connaître un autre milieu. En fréquentant le glamour, les paillettes j’ai découvert un autre monde et puis à force de m’entendre dire que j’étais bonne à rien je me suis dis que j’allais leur montrer qui j’étais vraiment.
Ouep et franchement si cette pub marche, on va bien arrondir nos fin de mois, là y’a pas de soucis, et franchement je préfère ça à la couverture de fhm, on va dire que c’est l’étape au dessus. En plus t’as déjà vu les pubs diesel elles sont vraiment classes.


Non mais voilà que ça recommençait, il faisait un petit cadeau d’un biscuit et hop on lui faisait la remarque sur les mannequins et les problèmes de nourriture. Non mais ça lui rappelait ce foutu casting pour beverly hills, d’ailleurs elle n’avait pas donné suite parce qu’ils voulaient qu’elle perde de la masse graisseuse, non et puis quoi après elle devait se faire enlever des côtes pour avoir les hanches plus marquées. Bref elle faisait une petite grimace mais ne prenait pas mal la remarque elle en avait plus que l’habitude de ça. Elle faisait un grand sourire après ça.

Franchement c’est un truc dont je ne me soucie guère ça c’est bien sûr. Si tu écoutes tout le monde dans ce milieu, tu ne manges plus, tu te laisses mourir de faim, tu fais de la chirurgie esthétique, et vraiment j’ai vu les dérives de ce milieu. Maintenant c’est comme ça ils me prennent telle que je suis et si ils me trouvent trop grosse, pas assez physique pour eux tant pis. Enfin je te rassure tout de suite je ne fais pas que manger à longueur de journée, non mais je me fais plaisir, je fais attention mais pas outre mesure.

Ouep c’était ça izzie, une fille pleine de vie, qui avait son franc parlé quand il le fallait, et surtout qui allait de l’avant, elle ne regardait pas en arrière pour avoir de nouveau des regrets. Elle continuait à parler avec lui, elle aimait bien , et elle comprenait maintenant pourquoi il n’était pas des plus à l’aise c’était son premier plateau pub.

En fait bon j’ai fait bien plus de photos qu’autre chose, mais j’ai déjà fait quelques apparitions dans des séries, là je passe de plus en plus de casting pour des films, même un rôle dans une série. J’aime la photo, mais je sais que je commence à être vieille pour certains producteurs, donc j’attaque de plus en plus dans le milieu.

Tu vas voir c’est assez cool, bon on ne devrait pas avoir énormément de texte, mais si on fait ça sérieusement, et si le réalisateur est cool, ça se passera bien, et puis si c’est une teigne, on aura qu’a le maudire tout bas sans se prendre la tête.

En fait faut bien écouter ce qu’il dit, mais ne pas se laisser dévaloriser, tu sais ce que tu vaux, faut jamais laisser quelqu’un d’autre te dire que tu ne vaux rien.

Pourquoi tu fais ce métier là, pourquoi t’as choisis ça toi ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Début modeste [pvIzzie]   Ven 8 Mai - 17:15

Izzie parle beaucoup, sans hésitation et de manière franche. Pete de son côté l'écoute avec une bonne attention. Premièrement, il est toujours curieux d'entendre le parcours de vie des gens, voir comment ils ont réussi à arriver là où ils sont aujourd'hui. Du côté d'Izzie, tout paraissait s'être fait si naturellement. Pete trouvait qu'elle avait de la chance. De son côté, il avait pris pas mal de risque en venant à Los Angeles, alors qu'il n'était même pas originaire de la Californie. D'où il vient, devenir acteur ou même mannequin tient plus du rêve que de la réalité. On devient plutôt journaliste, si on a de l'ambition, ou tout simplement fermier, si on est plus traditionnel. Mais partir et tenter sa chance sur la côte ouest, laissant tout derrière soi, c'est loin d'être le parcours habituel des jeunes hommes de son coin. C'est sûrement quelque chose de plus courant ici, alors que tout est à portée de main.

Izzie, pour sa part, est mannequin depuis qu'elle est jeune adolescente, ce qui ait quand même surprenant. De son côté, il se demande si vraiment il aurait aimé être mannequin plus jeune. Ce n'est peut-être que depuis peu qu'il se sentait prêt à se genre de choses. Elle paraît déterminée, à travers ses paroles, à montrer ce qu'elle vaut. À ce niveau, Pete est pareil, quoique peut-être moins confiant. Il acquiesce ensuite à ce qu'elle sur le fait qu'ils pourraient arrondir leurs fins de mois. Voilà qui plairait et allégerait un peu Pete niveau finance. Car il est un peu juste ces derniers temps, même si le loyer ne coûte plus très cher depuis le tremblement de terre.


-C'est vrai que leur pub sont classes, et de mon côté, un peu plus d'argent me fera pas de mal. Le dernier mois, je suis arrivé un peu juste. Faut dire que je m'aide pas avec tout les trucs inutiles que je m'achètes.

Car Pete est plutôt du genre dépensier. L'argent lui brûle les mains pratiquement et aujourd'hui, avec les cartes de crédit en plus, on a pas vraiment l'impression de dépenser. Surtout qu'avec ces deux chiens, Deacon et Zac, il y a des frais d'entretient dirait-on. Pete avait encore des préjugés envers le milieu du mannequinat, comme celui sur les régimes de minceur et tout le tralala. De son côté, il n'y connaît absolument rien, et il écoute Izzie qui lui explique que personnellement, elle suit son propre régime et ne s'en fait pas trop avec le reste. C'était plaisant et rassurant de l'entendre parler. De son côté, étant un homme, toute la question de la minceur le concerne plus ou moins, et puis, Pete n'a pas vraiment de difficulté à garder sa ligne. Génétique et habitudes de vie aidant probablement.

-Je pense que tu fais ce qui est le mieux à faire et le plus sain d'esprit aussi. Si j'ai dit ça, c'est que j'avoue que j'y connais à peu près rien moi niveau mannequinat. On me plante devant un appareil photo et je fais ce qu'on me demande et après ça, on me félicite et j'ai même du mal à savoir ce que j'ai de particulier ou quoi...


Le jeune homme n'était jamais tout à fait convaincu qu'il avait bien fait. C'était autant un léger manque de confiance en lui qu'un soucis de la perfection et de se surpasser aussi. Et enfin, il était pas tout à fait conscient de la beauté qu'on lui donne. Selon lui, il y a pas de quoi se jeter au sol quand même. Après tout, il y a pas si longtemps, il était un étudiant comme tant d'autres dans l'Iowa. Izzie continue de lui parler de son parcours professionnel. Il la regarde dans les yeux alors qu'il parle. Plutôt visuel, le contact des yeux est important pour lui. Il écoute avec une attention particulière ces recommandations sur comment sa va se passer, comment réagir vis-à-vis le réalisateur et il a un petit sourire à ce qu'elle dit. Elle lui pose ensuite une question.

-T'as bien raison sur ce que tu dis, se valoriser et tout. Savoir ce qu'on vaut. Je pense que c'est un peu pourquoi je suis venu à Los Angeles et tenter ma chance. J'étudiais en journalisme et... j'avais cette impression que je valais plus et puis, l'idée de tenter ma chance comme acteur était... une sorte de rêve secret on va dire. Un beau jour, j'ai plié bagage et je suis parti pour Los Angeles. J'ai pris des cours de théâtre et j'ai tenté ma chance ici et là. J'ai fait quelques photoshoots et puis bon, tranquillement pas vite, sa se met en place là. Mais je crois pas que je pourrais me contenter d'être seulement mannequin. Je vise plus haut que ça, mais je comprend qu'il faut que je passe par là avant d'espérer plus. Ya pas si longtemps, j'ai été passé une audition, je sais pas si je vais avoir de leur nouvelle. En tout cas, je me dis que toute visibilité est bonne à avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Début modeste [pvIzzie]   Jeu 14 Mai - 21:31

Oui izzie pouvait paraître sûre d’elle maintenant, ça n’avait pas toujours était le cas, elle n’avait pas eu le choix en fait le mannequinat avait été la seule possibilité pour elle, à 15 ans quand on veut partir de chez soit, ou du semblant de chez soit qu’on a, en moyen légal on a pas grand choix. Et puis elle avait eu de la chance parce qu’elle avait aimé ce boulot, une fois majeure émancipée à 17 ans elle avait pu mettre son argent de côté , et elle avait pu en disposer comme elle le voulait. En quelques mois elle avait réussi à se faire remarquer , et elle avait eu assez d’argent pour rejoindre une ville ou elle pourrait être mannequin à plein temps, et prendre du galon. C’est parce qu’elle avait pris son temps, elle avait vu le bon et le mauvais dans ce boulot, c’est pour ça qu’elle était plus détendue, elle avait moins peur mais elle n’était pas à l’abri d’une déconvenue, elle savait en tout cas qu’on se fait rarement des amis dans le métier.

Elle aimait bien parler avec ce jeune homme parce qu’il avait un regard neuf sur le métier, il avait quelques chose de différent, il le faisait surtout pour manger, payer le loyer, et puis un peu comme elle pour avoir mieux en fait.


T’as beaucoup de choses à ton actif pub, apparitions ? Allez détends toi, je te jure ça a aller, en gros il va nous demander d’être canon, de se mettre comme ça ou comme ça et pas bouger , ah oui faut pas s’attendre à ce qu’il soit super aimable ce mec est un génie pour ce qui est du boulot, mais les relations humaine c’est vraiment pas son fort. Il fait tout ses réglages et il dit action, je te jure ça va aller, c’est pas si dur que ça à faire, et comme tu l’as dis niveau financier ça aide vraiment.

Ce garçon était vraiment cool dans sa vue du métier, non mais c’est vrai il fallait absolument qu’il garde ça, ce regard là, et sa vision des choses, c’était juste ce qu’il fallait pour ne pas se faire bouffer par les parasites dans ce métier. Elle rigolait , elle faillit juste s’étrangler quand il lui dit qu’il ne savait pas ce qu’il avait de spécial pour être mannequin. Après avoir évité la mort elle pouvait lui répondre.


Non mais juste pour info tu t’es déjà vu ? tu sais dans un grand truc qui te reflète un miroir, non parce que si tu veux que je te fasse une revue de détail en cinq minutes je pourrais te dire pourquoi tu es pris pour cette pub, et pourquoi les habilleuses bavent sur toi depuis que t’es entré. Je ne veux pas te faire peur, mais t’es canon, et là je ne voudrais pas te choquer, mais attends je vais y aller en douceur, t’es un canon, c’est pas de ta faute, mais t’y peux rien c’est ce que tu es.

Elle rigolait de plus en plus, elle ne se moquait pas de lui, bien au contraire, mais la plupart des mecs ayant ne serait ce qu’un soupçon du physique avantageux qu’il avait ne se serait pas gêné pour s’en vanter, et lui non, il se posait même la question, tsss les mecs je vous jure fallait tout leurs expliquer. Elle écoutait le jeune homme parler, et elle se voyait en lui, alors pas de jeux de mots pervers, ou autre, mais il lui ressemblait, elle avait les même buts, les mêmes envies pour l’avenir.

Ouep je crois qu’on est pareil, j’ai juste pris un peu d’avance par rapport à toi, et je sens que j’ai galéré plus que toi, non mais c’est vrai les mannequins homme ça va toujours mieux. Tu sais que y’a pas une semaine je me suis fait refouler d’un casting à cause du poids, c’était pour la série Beverly machin la suite. Il voulait me mettre au régime moins cinq kilos, tu crois qu’il demande aux acteurs mecs de devenir anorexique pour faire le beau à l’écran. Quoi que ous messieurs on vous demande d’avoir les belles tablettes de chocolat à la place des abdos, pour faire rêver les filles.

Dis t’as bien dis que tu n’étais pas natif de L.A tu viens d’où ?


Oui encore un point commun, elle non plus n’était pas née ici, et rien ne la prédestinée au métier d’actrice ni même mannequin.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Début modeste [pvIzzie]   Aujourd'hui à 9:00

Revenir en haut Aller en bas
 

Début modeste [pvIzzie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-