Partagez | 
 

 Je suis perdu dans le noir (pv milie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité

Invité
MessageSujet: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Mar 17 Mar - 2:32

Oh là journée des plus étrange pour yaman, il essayait de rester comme d’hab. bon d’accord il était un peu plus chieur qu’en temps normal et si il avait su il se serait bien gardé de blaguer un peu trop. Alors il était pénard en fit il était étalé comme une larve dans le salon même pas il avait allumé la tv non, fallait se relever et là pas le courage, il venait de laver ilhan qui avait réussi à se dégobiller dessus tellement bien qu’il en avait dans le dos, mais quel crado ce mec. Bref après le nettoyage le rhabillage du petit, il l’avait remis dans son lit et il était redescendu et pensait avoir cinq minutes avant que mini yaman se remette en route. Non mais il faisait une dent ce n’est pas possible il était bien plus nerveux maintenant.
Bref il envoyait des sms un peu à tout le monde, heureusement il était illimité sinon la ruine, tout ça pour rigoler un peu, oui alex était de retour et remuer tout les souvenirs ça lui faisait tout bizarre, il continuait sur la même lancée d’avec sofia, bien sur il ne l’épouserait pas, sauf si ils leurs prenait le défi de le faire, sauf que cette blague qui aurait du rester entre eux commençait à circuler un peu trop. Il venait de le lâcher à milie, sans se souvenir du comment, mais il l’avait dit il pensait qu’elle comprendrait qu’elle rentrerait dans le jeu, yaman voulait juste se détendre et rire. Bref en moins de temps qu’il ne le faut pour le comprendre il se retrouvait à s’engueuler avec omarion, enfin c’est juste un mot que yaman prenait mal qui faisait qu’il attaquait un peu trop, bah quoi c’est un mec de Cergy il partait toujours au quart de tour, avant juste un mois avant il aurait réfléchi mais là la réflexion était fermée pour 15 jours c’est les congés obligatoire. Et là omarion venait de gaffer, une gaffe qui foutait en l’air yaman, milie qui couche avec deddy, alors sans réfléchir plus que ça, il avait envoyé chier tout le monde, et il était parti de la villa, il en avait oublié son fils. Il allait en courant sur la plage espérant que le vent ferait terre ce qu’il ne cessait d’entendre, et espérant que la mer chasserait ses images en tête. Un peu essoufflé, loin de tout, il s’était calmé les nerfs en tapant des rochers innocents, mais là au mauvais endroit au mauvais moment.
Il en avait marre de lire les conseils de tout le monde, il en voulait à son frère, il en voulait à la première femme qu’il avait aimé. Il ne savait pas pourquoi ça lui faisait mal à ce point, il savait, enfin il se doutait qu’ils n’avaient pas fait ça pour se foutre de sa gueule mais voilà il avait mal et ça le faisait chier, il se sentait bien con de réagir comme ça, il n’en avait pas le droit, ils étaient tous célib tout le monde était libre de coucher avec qui il ils voulaient.

Pour s’abrutir un peu plus la tête, il était entré dans un bar, et avait commencé à boire, tout en reprenant les sms là il était moins en état de réfléchir, mais il tentait de paraître calme aux yeux de tout le monde. Après pas mal de verres il se dit que rentrer serait plus raisonnable, enfin tenter de retrouver la maison au moins. Il y parvient mais va savoir comment, il entre dans la villa il doit être tard, il ne peut pas vraiment le dire il a pas sa montre, il se dirige dans la cuisine. Là dans le frigo il se prend une bière, quoi il a dû marcher beaucoup du coup il a fort soif, bref il est ivre mais pas au point d’être malade, en plus il se connaît il sait que d’ici peu ça retombera tout seul, il marche un peu dans la cuisine, mais là drame de la gravité, son pied droit échappe à tout contrôle et il passe un peu trop devant le gauche qui fait la gueule et yaman tombe comme un gros truc moche, bonjour pour un breakeur super agile et super souple pas capable de faire trois pas. Il se retrouvait sous la table, enfin à moitié, il ne trouvait plus la lumière, et franchement il n’avait pas envie de bouger. C’était grave de rester étalé dans la cuisine, non, il se remet sur le dos, et reste comme ça, à essayer de réfléchir mais dans le noir et l’esprit pas clair c’est un peu compliqué.


Y’a quelqu’un, je trouve pas l’interrupteur là, non mais pourquoi y’en a pas un là, juste là tsss…
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Mer 18 Mar - 14:12

Apres une soirée mouvementée, tout semblait etre revenu au calme .. Pourquoi une soirée mouvementée ? Ca serai trop long a tout raconter .. En tentant de resumé, le mec de l'Algerienne prenommée Sofia avant balancé apparement sans faire gaffe, le fait qu'elle avait prit du bon temps avec Deddy .. Bon jusque la je vous accorde qu'un homme et une femme en pleine possession de leurs moyens qui s'envoient en l'air n'a rien de bien transcendent, sauf que cet homme et cette femme faisait juste parti du monde de Yaman .. Milie parce que ben .. c'etait Milie et Deddy parce que c'etait son frangin .. Son pote de toujours depuis plusieurs années .. Je sais vous me dites encore qu'est ce que ca pouvait bien faire que son ex et son meilleur pote s'envoi en l'air puisse bien lui faire . J'ai envie de vous repondre que c'est pas vraiment le fait qu'ils aient fait ca, mais surtout le fait qu'il l'ai appris par une tierce personne pas du tout proche du trio .. Milie comprenait qu'il le prenne mal que le black soit au courant avant lui, il avait eu cette sensation d'etre prit un peu pour un con sauf que c'etait pas le cas .. Que se soit elle ou Deddy, ils avaient bien trop peur de sa reaction pour lui avouer .. Ca se faisait pas entre freres de Crew .. Ca se faisait pas de toucher aux ex ou au nanas des potes et pourtant c'est ce qu'il s'etait passé ... Apres avoir tenté de calmer un Yaman hors de lui mais surtout degouté et un Deddy qui flippait d'avoir perdu son pote de toujours, c'est auprés de Sarah evidemment que Milie avait passé le debut de la nuit .. Elle avait pas envie de rester seule et etant donné que Laura avait desertée la villa et que Deddy n'etait pas vraiment la personne a apelé ce soir la, Sarah se presentait comme une evidence .. Bref apres moult et moult bavardages, Sarah avait fini par s'endormir et alors que Milie etait sur le point de la rejoindre au pays ds songes, un grand bruit se fit entendre en bas .. Elle savait que c'etait Yaman .. Elle le sentait .. Ce sixieme sens on va dire .. Rapidement elle se leva pour voir si ce 6 eme sens l'avait trompé ou pas .. Simplement vetue de sa nuisette rose pale et les cheveux detachés en bataille, elle n'alluma pas la lumiere du couloir ni meme du salon pour ne reveiller personne .. Meme si apparement un Yaman bien amoché ne faisait pas trop d'effort pour parler doucement .. Il parlait tout seul d'un interrupteur .. Elle descendit rapidement les escaliers et une fois sur le seuil de la cuisine, elle appuya sur l'interrupteur le cherchant des yeux .. Sauf qu'elle du les baisser pour le trouver allonger sur le sol sous la table une biere a la main .. Pitoyable .. Voila ce qu'elle pensait de lui a ce moment la .. En presque 10 années de vie commune, rare les fois ou elle l'avait vu dans cet etat mais a chaque fois c'etait pour une deception amoureuse .. Mais jamais elle n'aurait pensé en etre la cause une fois ... Elle hesité entre deux solutions la .. Tourner les talons et le laisser dans cet etat tellement il lui faisait de la peine, ou l'aider a se relever pour l'amener dans son lit pour qu'il dorme .. Elle le regardait avec un regard noir limite de haine .. Pourquoi ? Tout simplement parce que c'etait loin d'etre une solution de se mettre dans ce genre d'etat pour ce qui s'etait passé .. Elle aurait preferé qu'il vienne directement l'insulter limite la gifler, mais pas noyer son chagrin dans l'alcool .. Ridicule ...

Tu te sens mieux dans cet etat ? Ouais surement vu que c'est ce que tu fais des que tu vas pas bien ... Attends je vais essayer moi aussi pour voir ..

Rapidement elle se baissa pour attraper la bouteille de biere et en bu des grosses gorgées comme si c'etait de l'eau ...

Attends ca suffit pas je te rends la tienne .. Je vais m'en chercher une autre ..

D'un pas decidé elle se dirigea vers le frigo pour y sortir, non pas une biere, mais une petite bouteille d'eau gelée qu'elle deboucha avant de lui verser sur la tronche tout en restant debout .. Ca allait peut etre lui remettre les idées en place qui sait .. Ca la faisait pas rire meme si il faut bien l'avouer vu qu'il ne s'attendait pas a ca, il eut une reaction assez rigolote, elle s'etait envie de pleurer qu'elle avait la ..


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Jeu 19 Mar - 14:33

Mais non il n’avait pas du tout fait de bruit si un peu, en même temps dans cette villa on est habitué à entendre à tout heure du jour et de la nuit des bruits divers et variés.
On pourrait revenir sans cesse sur les raisons qui ont amené yaman à boire pour essayer de s’endormir, mais elles n’étaient même pas claires pour lui, son meilleur potes, son ex, mais ils étaient en même temps bien plus que ça. Alors tout c’était embrumé dans la tête de yaman directement, il était parti dans une humeur noire, il était dégouté, il se demandait même si il pourrait de nouveau les regarder dans les yeux sans avoir envie de détourner le regard. C’était certes ridicule, dans cette histoire tout le monde était célibataire libre de faire ce que bon lui semblait de ses fesses, bah ouais mais là s’en était trop pour yaman. Oui il aimait toujours milie, oui il avait un rapport ambigu avec elle, mais oui il savait que plus jamais ils ne seraient en couple. Jamais même si il en avait eu envie, il ne lui ferait revivre ça, il l’avait rendue malheureuse une fois il ne recommencerait pas. Il voulait qu’elle soit heureuse, il se doutait bien qu’elle s’envoyait en l’air, après tout elle sortait d’une histoire compliquée avec une fin plus que tendue, et elle devait avoir besoin de ça pour se sentir libre, bon de son point de vue à lui c’était peut être pas la meilleure solution. Bon là forcément il est mauvais juge, lui il ne fait que s’envoyer ses ex, et il ne cherche pas ailleurs, il est peut être difficile et en même temps il est convaincu que jamais il ne pourra avoir une vraie histoire de couple qui dure et sans fin pénible. C’est trop demander ouais mais lui là il a enchainé les catas il a besoin d’une pause niveau cœur.
Bref un peu trop pour lui ce soir, entre le retour d’alex l’évocation de souvenirs douloureux, il en était quitte pour péter un câble, et là ça se déchainait un peu contre tout le monde. Même contre un pauvre rocher sans défense, il s’était barricadé dans un bar, se disant que peut être si il levé la première gonzesse qui passait, il se sentirait mieux , mais finalement il était parti boire, boire et encore. Mais il avait toujours une certaine conscience des choses, il était juste plus enjoué que d’habitude, et il avait moins l’équilibre.
Du coup quand milie arrive et lui parle, enfin l’incendie, il fait un léger bond et il s’était cogné la tête, aie bobo. Il regarde milie un peu incrédule, bah quoi j’ai rien fait de mal…


Bah je vais parfaitement bien, tu souzentends quoi… ?
Tu m’as jamais vu jouer à cache-cache ?
Quoi que t’as ?


Il remarquait bien qu’elle n’était pas dans son assiette, il avait toujours dans un coin de sa tête, mais rien n’y faisait c’était dans le brouillard au loin, plus très douloureux, il savait que ses réactions étaient stupides, surement que les autres allaient se foutre de lui, en lui disant qu’il était débile et que franchement dans l’histoire il ferait mieux de se taire, il n’avait rien à dire.
Bref monsieur dans le brouillard ne se doute pas une seconde de ce qu’il l’attend, il pensait que milie allait venir s’installer avec lui, boire une bière tranquille et en fait douleur et damnation en deux secondes il se retrouve tout mouillé, surtout la tête et le torse. C’était tout froid, il était devenu telle une statue en voyant l’eau lui arriver dessus, il avait essayé de se protéger avec sa bière mais euh raté. Il remuait comme une chochotte en laissant passer les petites gouttes d’eau le long de son corps sexy. Et hop de droite à gauche en se dandinant sur son popotin.

T’es pas un peu malade, c’est pas la salle de bain là. En plus t’as oublié le savon.

Oh milie regardes moi, je vais bien, c’est pas la peine de faire cette tête là, je me suis trouvé un petit coin super agréable, c’est une bonne planque un peu zumide mais à part ça , ça va bien.


Lui il souriait, il ne comprenait pas pourquoi elle ça n’allait pas, elle n’était pas bien, oh là elle allait crier, pleurer, le taper. Il ramène ses jambes sous la table, il était un peu plus assis, un peu plus groupir si tu veux, limite en boule et comme si là milie elle ne pouvait plus le voir, et comme ça elle ne pourrait pas le taper , et ouais malin le turc, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Sam 28 Mar - 2:33

Malin le turc ? Nan mais vous l'avez bien vu ? Il etait tout sauf malin en ce moment .. Je dirais plus pitoyable, ridicule ... Il etait pere de famille et regardait le ! Elle avait bien tenté de lui rafraichir les idées avec cette eau gelée qu'elle fit couler en continue sur son crane, mais au lieu de ca il se cru dans la salle de bain allant meme jusqu'a lui parler de savon .. Vous trouvez pas qu'elle avait de quoi se mettre a pleurer la ? Mais elle n'allait pas lui faire ce plaisir .. Non elle alla poser la bouteille sur la table sous laquelle il se trouvait, avant de se baisser et de l'attraper par le bras en l'attirant violemment vers elle ..

Viens avec moi et tais toi surtout !


Elle plaisantait pas la .. Il fallait absolument pas que quelqu'un d'autre qu'elle le voit dans cet etat .. Mais elle aurait pu le laisser dans sa merde comme on dit, mais elle se sentait coupable de tout ce qu'il lui arrivait .. Si il n'avait pas apprit cette chose de cette facon ou meme si elle n'avait rien fait avec Deddy, il ne serait pas completement bourré tout recroquevillé sous la table de la cuisine a dire que tout allait bien .. Alors non, elle ne pouvait pas le laisser comme ca .. Elle se montra tres franche dans ses gestes pour lui faire comprendre qu'il etait hors de question qu'elle le laisse la .. Tant bien que mal elle en arriva a bout et malgres toutes ses objections, elle ne lacha pas prise ... Hors de question ... Une fois debout, enfin debout c'est un bien grand mot, elle passa son bras derriere son cou pour tenter de le maintenir plus ou moins sur ses jambes parce qu'il fallait quand meme qu'ils montent les escaliers la... Le soucis c'est qu'il ne fermait pas sa bouche ! Si il continuait comme ca il allait reveiller tout le monde , alors arrivé au palier du couloir, elle retira son bras et le plaque sans menagement contre le mur derriere lui a coté de la porte de sa chambre en le maintenant par les epaules parce que si elle le lachait, il glisserait comme un caca pour finir le cul par terre ....

Maintenant tu te tais Yaman ! Tu vas reveiller tout le monde et je veux pas on te vois dans cet etat .. Tu veux reveiller Ilhan aussi ? Laisses dormir au moins il voit pas la decheance de son pere ..


Elle etait peut etre dur mais elle avait tellement mal de le voir comme ca a cause d'elle .. Pourquoi avait il fallu qu'il se saoule a cause de ca ? Il croyait ca irait mieux apres ? Et la gueule de bois du lendemain, il y pensait pas ? Heureusement la chambre du turc etait la premiere du couloir hein parce que mine de rien tant de muscles ca pese ! Elle soutenait son regard car il venait de se calmer et il la fixait .. Pourquoi la regardait il comme ca ? Il avait l'air tellement malheureux que ca la foutait en l'air ... Plus doucement cette fois ci, elle l'attrapa par la taille et le fit entrer dans a chambre pour l'aider a s'assoir sur le lit ... Il semblait pas tres bien d'un seul coup, alors Milie qui etait debout face a lui prete a le desapper pour ne pas qu'il s'endorme tout habillé, prefera le prevenir ..

Je te previens, si tu veux gerber t'as la salle de bain derriere toi moi je nettoie pas ton vomi ..

Yeurk ! Bon bref elle se mit a genou face a lui, nan elle etait pas prete a le demander en mariage, elle lui retirer juste ses pompes et ses chausettes avant de se remettre debout en attrapant le bas de son teeshirt qu'elle lui retira doucement, enfin quand il se decida a lever les bras hein .. Elle sentait bien son changement d'humeur qui etait tres jovial en bas mais qui devenait tres melancolique d'un coup ... Il fallait qu'il lui parle la maintenant de suite .. Elle savait que l'alcool faisait dire tout ce qu'on ose pas dire ajun alors c'etait maintenant .... Non elle n'allait pas lancer la conversation ca c'etait niet ... Vas y lances toi gros ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Sam 28 Mar - 20:35

Bien sûr qu’il forçait un peu à faire le malin, je rappelle l’ambition de monsieur c’est faire acteur quand même , alors il y allait. Il ne savait plus qui être depuis plusieurs heures, le quel les autres voudrait voir, lequel serait accepté, il était paumé, personne ne pouvait imaginer tout ce qui se tramait dans sa tête, tout était là comme envahissant son esprit, et pour faire taire les mots, les images, il n’avait trouvé que cette solution là, boire. Ok il avait aussi pensé se ramener une poule quelconque comme par vengeance contre toutes ses anciennes histoires, ouais mais non, il n’était pas comme ça, il ne pouvait pas se résoudre à faire ça.
Il était là devant elle sous sa table, il aurait préféré qu’elle ne le voit pas comme ça, qu’elle ne se rende pas compte de ce qu’il avait fait, et en même temps qui pouvait s’occuper de lui comme elle le faisait à part elle. Il se lève sans broncher avec hésitation bien sûr, en n’allant pas très droit, il était conscient de tout, mais bon il était toujours dans la brume, il aimait cet état, il aimait s’y plonger quand tout autours de lui devenait trop tordu. Il ne devait plus boire, la dernière fois déjà il avait dit non je ne recommencerais pas et pourtant il avait replongé sans hésité dans ce vice de sa personnalité. Elle l’aidait à se lever à avancer doucement, il essayait de se faire plus léger, de ne pas trop se reposer contre elle. Une fois arrivé à l’étage alors qu’il s’était montré docile, silencieux un peu comme elle le lui avait demandé. Enfin presque silencieux, chacun sa nuance, forcément lui il pensait ne pas faire de bruit, oui mais en fait ses pieds étaient un peu plus lourds, et les oups qu’il semblait laisser échapper semblaient trop bruyant pour la danseuse. Il se retrouve plaqué contre le mur, et elle blesse en lui parlant, il ne trouvait même pas un mot pour lui répondre, elle venait de le poignarder au cœur, parler de son fils, bien sûr qu’il s’en voulait de montrer ça a son fils, il n’avait rien calculé, il avait toujours le sentiment de ne pas être le père que méritait ilhan, et là elle venait juste de confirmer ses doutes, il ne montrait pas une bonne image de lui , il était près à lui dire, pas grave alex est de retour elle lui montrera le bon exemple elle, mais les mots ne sortaient plus, pas l’ombre d’un. Il était envahi de nouveau d’une grande tristesse, il la suivait mais il n’était plus tout à fait là.
Il se laisse poser sur le lit, il la laissait faire sans rien dire accusant un peu le coup, il semblait au ralenti alors qu’elle semblait aller en accéléré, lui enlevant les pompes, les chaussettes, machinalement il levait les bras, elle enlevait le t-shirt et puis tout d’un coup s’en était trop, elle en avait trop fait, il ne supportait plus de ne pas parler de rester là impassible face à elle.


Arrête tout de suite.

Il avait parlé plus fort qu’il ne l’avait voulu, criant peut être, juste parce qu’il suffoquait, juste parce que d’un coup c’était trop, trop pour lui. Il avance près de son oreille, sans un sourire, sans rien le visage le plus neutre possible.

Et à lui aussi t’as fait ça, à lui aussi t’as ôté les vêtements un à un, et après t’as fait quoi tu l’as emmené avec toi, tu lui as laissé le loisir d’arracher tes vêtements, ou t’as préféré le faire toi-même, dis moi d’un coup ça m’intéresse tout ça.

Il n’osait même pas la regarder en face, il savait qu’elle avait du souffrir à ses mots, et pourtant il ne pouvait plus s’empêcher de lui cracher au visage toutes les images dans sa tête, il ne pouvait les chasser alors autant l’en faire profiter. Il s’éloigne d’elle en jean, torse nu, il titubait, mais arrivait à avancer seul, il allait se poser près de la fenêtre, un instant il regardait dehors, et celui d’après il se tournait de nouveau vers elle, se laissant appuyé contre le mur, il la fixait , il essayait d’être ni nerveux ni trop en colère, il la regardait et laissait sortir les mots qui allaient avec tout ce qui squattait sa tête.

Tu voulais parler tout à l’heure, on a qu’a le faire maintenant non ? Tu peux croire que je suis bourré, que je suis grisé que tout va bien, que je baigne dans le bonheur, si ça t’arrange tant mieux mais rien de tout ça n’est vrai.

Alors vas y parles, dis moi tout, c’était bien, t’as pris ton pied, mais j’y pense la prochaine fois invitez moi je vous tiendrais la chandelle c’est mieux, non ?


Il ne criait pas, il essayait de ne pas en faire trop, il ne se voulait pas méchant à la base mais voilà tout ce qui était dans la tête qu’elle partage avec lui maintenant, mais qu’elle ne parte pas elle avait voulu comprendre ce qu’il avait dans la tête c’était fait, a elle d’accepter maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Lun 27 Avr - 12:25

Elle avait voulu qu'ils parlent de tout ca, et comment dire ... Ben il les avaient lancé dans le sujet tres franchement .. Devait elle etre surprise de la violence de ses mots ? Pas du tout .. Elle s'y attendait et s'y etait preparée .. Mais je dois bien avouer que, preparée ou pas, la douleur qu'elle venait de ressentir jusque dans ses entrailles, elle ne s'y attendait pas a ce point ... Elle ne voulait pas qu'il pose des questions de ce genre car de toute facon elle n'y repondrait pas .. C'etait inconcevable pour elle de lui decrire comment ca c'etait passé .. Tout ce qu'elle voulait c'est qu'ils crevent l'abcés et puissent tenter de passer a autre chose .. La pouvait dire que l'abcés etait effectivement percé sauf que du coup, il lui avait cloué le bec en la faisant sursauter de cette facon en lui demandant de s'arreter ... Pour le moment, elle restait a genou comme quand elle lui avait retiré ses fringues le visage baissé vers le sol faisant tout pour rester calme et ne pas reagir trop violemment sur tout ce qu'il venait de dire .. Elle le sentit se relever mais pour le moment elle ne bougea pas d'un milimetre .. Seule sa poitrine se relevait plus rapidement d'un seul coup, tellement elle prenait sur elle pour se contenir . Comment pouvait il lui parler de cette facon ? Ok il souffrait mais ses mots laissait penser qu'elle avait agi en adultere .. Elle se sentait con d'avoir fait ca avec son meilleur pote, mais en aucun cas elle se sentait fautive vis a vis d'eux ... Leur couple n'en etait pas un, meme si tout pouvait laisser penser le contraire .. Elle encaissait .. Attendait qu'il eut enfin terminé de la rabaisser comme il le faisait pour enfin avoir le droit de se defendre un peu .. Dans un premier temps elle releva le regard histoire de voir ou il se trouvait dans la piece pour finir par se relever en soufflant un bon coup super fort pour se donner le courage d'etre calme .. Elle avait toujours son tee shirt dans la main mais meme pas elle s'en rendait compte parce que la, elle etait partit ...

Tenir la chandelle ? Nan mais dis moi MONSIEUR je suis outré, quand tu t'es envoyé Sarah, je t'ai fais une scene moi ? Non je crois pas non ! Alors deja tu baisses d'un ton et tu me manques pas de respect !

Elle lui disait de baisser d'un ton alors que le sien au contraire augmentait marquant bien sa derniere phrase alors qu'elle le pointait du doigt .. Elle s'avancait vers lui pensant que ca les feraient parler plus doucement histoire de ne pas ameuter tout le quartier ..


Je vais parler ouais, te fais aucun soucis la dessus, mais ne compte pas sur moi pour te donner tous les details croustillants que tu semble reclamer .. Pourquoi je te dirais ca ? Ca te regardes pas ! En revanche ce qui te regardes c'est en effet le fait que tu soit dans cet etat .. Je sais tres bien que ca n'arranges en rien le fait que tu n'ailles pas bien, chuis pas une debile non plus Yaman .. De toute facon, je vais te dire quoi ? Que je suis desolée ? Que j'aurais pas du ? Que tout te tombe dessus d'un seul coup ? Ok je peux le dire tout ca .. Mais je le pense pas .. D'accord je suis desolée que ca soit tombé sur ton meilleur pote, qui RESTERA ton meilleur pote quoi que tu en dises maitenant mais je ne regrettes rien...

Pas sur que sa derniere phrase fasse en sorte qu'il se calme, mais elle le pensait vraiment .. Elle etait a present face a lui a le regarder dans les yeux attendant une reaction qu'elle soit violent ou non .. Mais elle tenta une derniere chose ..

En revanche ce que je regrettes, c'est ton attitude Yaman .. J'attendais pas a ce que tu sautes de joie, mais que tu nous juge pas .. On est pas n'importe qui pour toi .. Tout comme Sarah et toi n'etes pas n'importe qui pour moi ...


Elle avait baissé le ton devenant maintenant un peu plus melancolique ne supportant pas ce genre de situation entre eux .. Maintenant ? Elle attendait la sentence ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Dim 3 Mai - 1:33

Il aurait peut être préférer éviter cette conversation, ça servait à quoi, il lui avait tout dit par sms, il devait faire quoi s’excuser d’avoir eu mal, oui il s’était senti mal en lisant ce message, et peu importe comment il avait appris ça, c’était fait, mais voilà, il se sentait triste de savoir ça. Et être triste le rendait fou, alors oui il avait bu, il voulait oublier, oublier pourquoi ça le faisait autant chier cette histoire. Il ne savait pas bien pourquoi, il avait retourné la question dans tout les sens, oui avant de boire il avait tenté de se calmer et de penser sereinement à cette histoire. C’était dur parce que lui il aurait voulu que ça reste entre eux, et tout le monde le savait, encore un peu et le petit couple aurait un article dans le tribute. Après avoir coupé son portable, il essayait de voir pourquoi, oui il aimait milie, et même plus comme une femme avec qui il envisageait de faire sa vie, alors pourquoi, leur histoire était finie depuis bien longtemps, c’était pas de l’amour, enfin pas un amour comme ça, même si elle restait une des femme les plus importantes de sa vie. Alors pourquoi péter un câble pourquoi là, la blesser sans raison.
Il avait pensé, il croyait vraiment, que c’était bon qu’il rentrerait qu’il pouvait passer à autre chose, penser à la prochaine tournée et c’est tout, il aurait dû se douter que ça ne serait jamais possible. Il était trop impliqué dans cette histoire, et même si sa raison lui disait d’arrêter, il ne pouvait pas il fonçait, il faisait des conneries et tant pis il assumerait quand il le faudrait.
Il était là à quelques mètres d’elle, il entendait ses mots , et chacun d’entre eux lui faisait mal, elle essayait quoi de le rendre fou, le pire pas une fois il ne voulait lui manquer de respect mais c’était plus fort que lui, les mots sortaient sans qu’il ne puisse rien y faire.


Allez remets sarah sur le tapis, à l’époque ou j’ai eu une histoire avec elle, vous vous parliez à peine, et puis je dois te rappeler que toi tu étais en couple avec sofiane. Hein j’ai fais la même chose que toi au final, essayer d’être heureux.

Il ne voulait plus reparler de ça, c’était du passé elle se tapait sofiane et l’aimait il en faisait autant avec sarah, et pas une fois il ne s’était posé la question est ce que ça va blesser milie, non ils ne se voyaient même pas à l’poque et dans se cas là, elle lui aurait dit. Va savoir, de toute façon il ne fallait pas lui demander d’être super clair e soir, il ne le voulait plus. Il l’écoutait crier, lui dire tout ce qu’il ne voulait pas entendre, oui il avait l’air minable comme ça et alors il n’y a que lui que ça regardait.
Il était de plus en plus paumée par la colère qu’il ressentait en lui, sans savoir contre qui ou pourquoi.


Mais qu’est ce que tu fous là, t’as mieux à faire non ? J’ai eu envie de me bourrer la gueule je l’ai fait point. Et pas une fois je vous ai jugés, ouais j’ai été déçu par vous, et à point que t’imagine pas, mais au contraire de toi je vous juge pas, vous avez fait ce que vous vouliez vous avez pensé à vous et au pied que vous preniez c’est bien tant mieux pour vous.

Il en venait à se demander pourquoi il était là, elle menait où cette conversation, nulle part. Elle avait remuée le couteau dans la plaie en lui disant qu’elle ne regrettait rien, ça il s’en doutait mais il aurait voulu qu’elle ne lui dise rien, pourquoi elle avait eu besoin de dire ça, c’était ce qu’elle voulait le mettre à terre qu’il ne bouge plus et ne dise plus rien, elle allait finir par y arriver. Il s’approchait un peu plus de la fenêtre, il l’enjambait pour s’y asseoir, les jambes dans le vide. Il sentait le vent contre lui, il aimait cette sensation et puis ça l’aiderait peut être à se calmer. Il attrape le paquet de clopes planqué sur le rebord de la fenêtre, oui on pourrait croire que les danseurs ne fument pas, et sont super saints et tout et en fait non, y’en a pas mal qui fument. Bref il allumait sa cigarette, et regardait la fumée en essayant de revenir sur terre doucement, et en essayant de ne pas se casser la gueule.

La différence c’est que moi je regrette. . .

Il avait dit ça tout bas pour lui, il regrettait pas mal de chose, il voulait une solution à tout ça, il n’en voyait pas. Est-ce qu’il avait réagit par jalousie mal placée, parce qu’il était blessé, pourquoi, en tout cas c’était trop et tout se cassait la gueule devant lui, est ce qu’il devait partir laisser milie vivre sa vie au soleil et lui partir avec son fils sous le bras, allait ailleurs à quelques kilomètres ou à des centaines. En même temps il n’avait pas envie de partir, il ne voulait pas être loin d’eux, et rester près d’eux dans ces cas là était aussi compliqué, en gros c’était le bordel dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Jeu 14 Mai - 11:37

Exact ! Cette conversation ne menait nul part mais elle ne comptait pas le laisser s'en tirer aussi facilement ... Elle remuait le couteau dans la plaie ? C'etait pas voulu .. Tout ce qu'elle voulait c'est qu'il ne parle plus de cette histoire et qu'il arrive a comprendre que rien n'etait calculé contre lui .. Mais Yaman etait quelqu'un de trés borné quand il le voulait .. Il comprenait que ce qu'il voulait comprendre au moment ou il le voulait ... Voila pourquoi cette discution tournait en rond pour ne mener nul part ... Encore une fois il eut des propos qui ne plu pas des masses a la danseuse mais pour une fois elle ne se mit pas a hurler contre lui, nan elle se rendait compte que de toute facon ca ne servait a rien .. Elle le regardait enjamber cette fenetre avant de s'assoir sur le rebord les jambes dans le vide .. Elle avait envie de l'insulter, de lui dire de sauter et d'en finir avec cette vie de merde qu'il pensait avoir .. De faire de son fils un orphelin .. Oui elle avait envie de lui hurler tout ca et de se barrer en le laissant dans sa merde etant donné qu'il lui donnait aucune chance de s'expliquer et de lui montrer qu'elle etait vraiment desolée pour tout ca .. Sauf qu'il s'agissait de Yaman et qu'elle etait Milie .. Ce n'etait pas un mec comme ca, c'etait tout simplement lui .. Donc aucune chance qu'elle le laisse dans cet etat .. Meme si il ne le voulait pas, elle allait rester a ses cotés, comme elle l'avait toujours fait a l'ecouter et a panser ses blessures meme si la elle n'etait pas sur de pouvoir lui etre d'une grande aide vu que la cause de ses blessures c'etait elle ... Dans un grand geste elle lui tapa sur la cuisse pour lui faire comprendre qu'il se pousse car elle etait bien decidé a venir a ses cotés .. De toute facon meme si il ne voulait pas, elle ne lui donna pas le choix vu qu'elle enjambait deja la fenetre et s'incrusta sur le rebord ... Elle regardait sa cigarette et sans lui demander la permission, lui piqua pour tirer dessus de grosses bouffées .. C'est vrai que ca faisait du bien .. Elle lui refila en le regardant droit dans les yeux ..

Oh que si j'ai beaucoup mieux a faire la .. Comme dormir .. Mais je suis la avec toi a tenter de discuter, donc mon sommeil attendra .. T'as raison sur autre chose, si tu veux te bourrer la gueule t'es libre de le faire .. T'es majeur vacciné personne ne peux t'interdire de faire quoi que se soit .. Personne a part ton fils Yaman .. Imagine la il se reveille et te reclame, tu crois etre en etat de t'occuper de lui ? Tu regrettes quoi au juste ? D'avoir couché avec Sarah ? Nan chuis pas sur .. Alors tu regrettes quoi ?

Elle etait sur que meme pas lui avait la reponse .. Elle reporta son regard vers le bas, fichtre c'etait haut hein ! Du coup elle prefera regarder les etoiles ..


Tu sais Yaman je suis persuadé que tu es l'homme de ma vie, mais pourtant on ne peux pas vivre ensemble .. On a essayé ca a pas fonctionné ..Mais si on retombe a chaque fois dans les bras l'un de l'autre c'est qu'il y'a une raison ... Tu es mes plus belles années, tu m'as rendu heureuse tu m'as donné un premier amour vraiment digne d'un conte de fée ... Ca me tue de te voir avec une autre que moi, tout comme toi ca te tue de me voir avec un autre .. C'est normal on appartient l'un a l'autre .. Mais avec ce genre de situation on se detruit .. Et je veux pas que tu me detruises .. Je veux continuer a vivre a tes cotés, savoir que tu seras toujours la pour moi meme quand je merde, tout comme je veux que tu saches que je serais toujours la quoi que tu fasses ... Mais ... regardes moi ...

Doucement pour ne pas le brusquer, elle alla lui attraper le bas du visage dans sa main pour le forcer a la regarder droit dans les yeux ..


Mais je t'en supplie, n'en veux pas a Deddy .. Tu peux m'en vouloir a moi si ca te soulages, mais s'il te plait, ne fous pas une amitié comme celle la en l'air pour si peu .. Parce que tu sais trés bien que bientot tu vas t'en vouloit d'avoir reagi comme ca .. Je te connais mieux que personne ... Ce role de mechant qui me parle mal ne te vas pas . C'est pas toi .. C'est pas comme ca que je t'aime .. Quoi que je fasses et avec qui je le fais, je t'aimerais toute ma vie ..

Elle priait vraiment pour qu'elle arrive a trouver les mots qu'il fallait pour qu'il se calme et se decide a lui parler ... Elle ne lui avait pas laché le visage bloquant son regard tres serieusement et intensement attendant un signe, un geste qui pourrait enfin la faire sourire ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Mar 19 Mai - 13:24

Il en avait assez de cette conversation, et il le savait bien que ça ne mènerait nulle part, mais pas seulement parce que c’était lui, et qu’il était borné, non milie dans le genre têtue elle n’était pas mal non plus, elle pensait dure comme fer qu’elle avait raison, et que lui en voulait à la terre entière enfin surtout à elle et à son pote. En fait il avait dépassé ce stade à la cinquième bière, oui il comprenait bien au vu des réactions de tout le monde que sa réaction dépassait les bornes, mais en même temps à la sixième bière il s’en foutait royalement, après tout qui avait le droit de lui dire si il était normal, si il dépassait les limites, personne, il avait eu son lot d’emmerdement pour la semaine, alors oui il pétait un câble, oui il se bourrait la gueule, et peut être qu’une fois près du coma éthylique il oublierait toutes les images qui lui parcouraient la tête. C’était ça qui le dérangeait le plus, plus que le fait de savoir qu’ils l’avaient fait c’était qu’il avait un film digne du pire porno dans la tête. Mais bon comme toutes les emmerdes qu’ils avaient eu dans la vie ça passerait il avait mieux à faire que de se prendre la tête sans cesse. Et puis de toute façon ça avançait à quoi, personne ne pouvait vraiment comprendre ce qu’il ressentait parce que personne n’était vraiment dans sa tête, il avait eu pas mal de truc à surmonter peut être que péter un câble ce soir c’était le moyen d’évacuer un peu de ce qu’il avait vécu, continuer à faire le con comme d’habitude quand une partie de lui était brisé c’était pas de tout repos, et de temps en temps fallait que ça ressorte. Non mais c’est vrai sinon ce mec allait finir dans un asile ou chez le psy, il avait cumulé trop de chose. Fallait qu’elle arrête de parler de son fils parce qu’elle le tuait à petit feu, elle le brisait quand elle disait ça. En plus il y avait pensé à son fils c’est bien pour ça qu’il l’avait confié à sarah, être père ne lui donnait pas le droit de ne plus faire d’erreur, il était seul pour assumer et assurer avec ce gosse, il n’avait pas la permission de faire ce genre de choses mais il n’ était pas maitre de tout par moment il devait craquer. Comme si sa journée n’était pas assez pourri, il recevait un sms from paris, à peine le temps de le lire, il jetait son portable dans la chambre sans regarder où il atterrissait le pauvre.

Tu sais quoi t’as raison, il a pas de bol ce gamin, il m’a moi, j’aurais dû le faire adopter il aurait eu une chance de vivre normalement. Il a un père qui se bourre la gueule quand il va mal, quand il arrive plus à tout garder dans sa tête, quand il perd le contrôle , et ça m’arrive souvent.

Oui bon ça ce n’était pas nouveau, il aimait son fils plus que tout, mais il avait toujours l’impression de mal faire, et que son fils méritait mieux, c’était son dilemme de parent. C’est peut être le fait d’être seul, enfin pas seul avec lui, ça il avait plein de tonton et de tata, mais au final il était tout seul pour prendre les décisions, c’était parfois dans ces moments là qu’il doutait, et qu’il ne savait pas si il faisait les bons choix. Quand aux regrets contrairement à ce qu’elle pensait il savait très bien lesquels il avait. Il garderait ça pour lui, il avait pas mal de regret dans la vie, certain la concernait d’autre non.

Je sais tout ça, juste une question, si toi t’étais venue dans ma chambre ce soir et tu m’avais trouvé au lit, avec une fille je te parle même pas d’une amie, juste une fille t’aurais fait quoi ? Bah voilà j’ai pété un câble, c’était pas le moment, pas le jour, pas le mois j’ai l’impression. Peut être que ouais j’ai été jaloux pas seulement parce que tu m’appartiens, tu m’appartiens pas, j’aimerais bien te voir heureuse et je sais que se sera avec un autre. Peut être que je suis jaloux parce que moi j’ai pas réussi, parce qu’encore une fois je me retrouve seul comme un con, et que les plans baise se font super rare parce que ilhan je vais pas le confier toutes les cinq minutes à tout le monde pour aller baiser la première pouffe qui passera. Ça arrivera je sais bien, bon faudrait que je me paye une nourrice peut être, c’est pas de ma faute si j’arrive pas non plus à laisser ilhan, on a plus que nous deux.

Il se laissait prendre le visage dans les mains de la douce jeune femme, ouais elle pouvait être douce aussi. Elle s’inquiétait pour sa relation avec deddy, il n’y avait même pas pensé, il ne ferait pas le premier pas vers son pote, non pas maintenant en tout cas. Il allait laisser de l’espace à deddy, et puis le jour où il aurait envie de revenir, bah il le tuerait pas , c’était pas un con non plus, si il avait vraiment eu envie de péter la gueule à deddy il l’aurait fait, et le petit tressé l’aurait senti passé. Mais il le disait depuis le début ils étaient bien libre de faire ce qu’ils voulaient, de coucher ensemble de danser de faire ce qu’ils voulaient, il n’avait pas son mot à dire le turc et il ne comptait pas le faire. Bon il avait gueulé, il n’allait pas se taire quand même, mais c’était juste le mec blessé qui avait parlé après c’était tout, il allait d’abord garder pour lui ce qu’il ressentait, et peut être arrêter de se la jouer dans le sentimental roh c’était un mec non mais. Les histoires d’amour ça ne lui réussissait pas, bah il avait qu’a plus tomber amoureux, c’est aussi simple que ça.

T’inquiète pas pour rien…

Il posait les yeux de nouveau sur le sol, pfiou quelle idée d’habiter au premier, remarque quand il pensait à partir d’ici, il pensait toujours au dernier étage d’une tour, ouep, il serait peut être temps aussi qu’il emmène son fils voir Cergy, voir ses racines, le béton, les immeubles, les breakeurs. Tiens de sa fenêtre on voyait les strings des filles chez le voisin, ça faisait tout joli, franchement pourquoi ils râlaient les voisins.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Mar 9 Juin - 0:23

Oulala ! Mon dieu qu'il est epuisant quand il etait dans cet etat d'esprit ! Quoi qu'elle lui disait, il le tournait a sa sauce et le prenait mal .. Elle lui parlait de son fils pour tenter de le faire reagir, il lui disait qu'il aurait du le faire adopter que son pere etait un bon a rien qui buvait .. Super .. Maintenant il lui demandait la reaction qu'elle aurait eu si elle l'avait surpris au pieu avec une autre meuf qu'elle .. Evidemment elle en aurait etait degouté .. Evidemment qu'elle l'aurait traité de tout .. Evidemment qu'elle aurait pleuré toutes les larmes de son corps ... Bien sur elle savait que tout comme elle, il voyait d'autres meufs mais de le savoir et le voir etait vraimen deux choses bien differentes ... Evidemment qu'elle etait jalouse de toutes les nanas qui finissaient dans ses bras .. Mais quand il se mit a parler d'Alex, elle senti une boule d'enervement venir se coincer au niveau de sa gorge .. Il avait pas le droit de parler d'elle ce soir .. D'ailleurs il savait qu'elle ne supportait pas qu'il parle d'elle devant elle .. C'etait tout simplement une femme vide de l'interieur sans emotions et sans coeur .. Comment pouvait elle etre autrement en ayant abandonné son enfant et le pere de celui ci des la naissance ? Comment pouvait on faire ca ? Elle avait detruit Yaman de l'interieur, et plus jamais il ne sera aussi heureux et plein de vie comme il l'etait avant elle .. Et rien que pour ca, elle la detestait comme jamais ... Ce petit avait bien plusieurs mamans a la villa, elle la premiere, mais comment expliquer plus tard pourquoi sa maman l'a abandonné ? Et comment lui faire comprendre que son pere l'a laissé faire ? Evidemment elle savait qu'il avait du mal a laisser le petit vu que c'etait sa chair et qu'il avait mal commencé dans ce monde, mais il fallait absolument qu'il se retire cette mauvaise femme de son crane une fois pour toute .. Milie se sentait impuissante face a tout ca .. Quoi qu'elle disait, il lui repondait qu'elle s'inquiete pas pour eux ... Ben voila, il venait de le refaire .. Qu'elle s'inquiete pas pour rien .. Non mais c'etait quoi rien pour lui ? Le fait qu'il allait surement perdre son frangin a cause d'elle ? Desolé mais c'etait pas rien ca .. Cette fois ci cette boule de stress eclata en elle ...

ARRETES ! Arretes de me dire de pas m'inquieter .. Je m'inquiete si je veux ! De toute facon si vraiment tu es celui qui me connait le mieux, tu devrais savoir que je m'inquiete toujours pour ceux que j'aime .. En l'occurence, toi et Laura ! Alors je supportes plus que tu me dises de plus m'inquieter tu m'entends ! Comment veux tu que je m'en fasses pas hein ? Regardes toi ! Bon et puis merde !

A son dernier mot doux, elle se mit debout sur le rebord assez etroit et se tourna pour rentrer a l'interieur (logique ) dans un etat d'enervement assez intense .. Mais elle comptait pas en finir comme ca .. Du coup elle resta debout de profil a lui en baissant le visage pour le voir, ou du moins voir le haut de son crane ..

Je fais tout ce que je peux pour t'arracher un putain de sourire et j'ai quoi a la place ? Un " t'inquietes pas pour rien" ? Va chier avec cette phrase tu me gaves ! T'as pas envie de moi a tes cotés ce soir ? Tres bien je t'emmerde plus et je te laisses penser comment tu vas bien pouvoir niquer toutes les petasses de LA sans avoir ton fils dans les pattes ! Fais chier !

Cette fois ci elle avait passé une jambe a l'interieur parce que la vraiment si elle restait la elle allait super mal lu parler et c'etait vraiment pas ce qu'elle voulait ce soir .. Mais d'un seul coup, tu alla tres vite .. Elle sentit sa main lui attraper le poignet assez virilement, du coup etant dos a lui, elle tourna son buste vers lui pour voir ce qu'il cherchait a faire alors qu'elle lui donnait un regard a la fois en crise et surpris, sauf qu'elle avait pas calculé que le rebord n'etait pas grand, et qu'en dessous y'avait le vide .. C'est donc naturellement qu'elle se sentit partir en arriere alors que ce fut trop tard pour qu'elle se rattrape .. Evidemment elle avait essayé d'attraper sa main mais impossible .. Elle ne put que l'effleurer .. Ce fut le plongeon au final .. Meme pas elle cria pendant sa chute, non elle fut tellement prise de court qu'elle ne pu que prier et voir sa vie defiler sous ses yeux pour enfin atterir dans la piscine qui se trouvait juste sous sa fenetre ... Heureusement qu'elle n'avait pas mal visée et qu'elle n'avait pas fini sa chute sur l'herbe a coté parce que la adieu Milie hein ... Rapidement elle reprit ses esprits et fit son possible pour sortir de la ... Meme pas elle pensait a comment devait se sentir Yaman hein .. Et puis il valait mieux pas qu'il debarque lui parce qu'il allait s'en prendre plein la gueule .. Elle venait de passer a deux doigts de la mort a cause de lui et de son caractere de merde ! Comme une folle elle fit tout pour sortir la tete de l'eau parce que la trouille venait de lui compresser le thorax .. Elle arriver plus a respirer .. Elle se voyait mourir tellement la surface n'arrivait jamais .. Et si en fin de compte c'etait comme ca qu'elle devait finir sa vie ? Et si elle devait au final arreter de se battre pour aller respirer ? Elle se fatiguait pour rien peut etre .. Alors ayant pleins d'images dans la tete, elle stoppa tout et se laissa tomber vers le fond ... Elle devait surement meriter de mourir comme ca ... Pourvu qu'on la regrette pas trop ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Sam 13 Juin - 1:54

Mais parler de son fils ce n’était pas forcément la bonne solution, pas ce soir, et là il ne pensait même pas à son état d’esprit par rapport aux dernières nouvelles. Il commençait à peine à accepter son retour inattendu, il se disait qu’elle aussi avait le droit de voir son fils, de toute façon il ne pouvait pas l’en empêcher même si il l’avait voulu, que madame se faisait une nouvelle frayeur et repartait. Non mais c’était pas possible, d’accord il n’avait réussi qu’a lui parler par sms, lui demandant juste un peu de temps avant de se voir, mais pas des mois, juste qu’elle attende un jour ou deux, qu’il prenne le temps il voulait que ça se passe au mieux pour ilhan, mais non elle partait de nouveau à paris, et non de dieu il espérait que cette fois si elle ne remettrait jamais un pied dans sa vie. Heureusement que Delphine lui avait envoyé un sms, parce que non alex n’avait pas osé le faire en face. Encore une fois elle les abandonnait pour les laisser seuls, ils devaient se démerder pour grandir l’un avec l’autre.
Il était fier de réussir à élever son fils, même si il ne faisait pas toujours les bonnes choses, pour une fois ce soir, pour une fois depuis longtemps il avait voulu tout lâcher, laisser ilhan entre de bonnes mains, et juste être lui yaman, celui qui péte un câble, celui qui se calme en tapant du poing contre un rocher, et celui qui se bourre la gueule. Alors oui elle ne pouvait pas le supporter, oui peut être qu’il était simplement jaloux qu’elle puisse avoir sa vie et s’envoyer en l’air, il ne regrettait jamais d’être père, bon il n’était pas toujours sûr de lui, il avait toujours le sentiment qu’il allait lui gâcher la vie, qu’il ne saurait pas être père, que ce n’était pas naturel chez lui. Peut être que par moment il enviait les autres qui avaient juste toujours la même vie qu’avant, mais lui il ne pouvait pas, il n’arrivait pas à détacher son regard de son mini moi, il faisait même pas confiance aux autres pour le garder, il ne détestait pas être père au contraire, c’est juste qu’il se sentait seul parfois, et que du coup il en était désolé mais il pétait un câble, il en avait besoin, y’avait des choses en lui qu’il n’avait pas encore réglé et il ne trouvait pas les mots pour le faire, il pensait avoir tourné la page, et d’un coup il se prenait un coup de massue derrière la tête, et hop il se disait que quelque chose dans sa vie n’allait pas.
Il n’arrivait pas à s’exprimer , il n’arrivait pas à le faire comprendre à milie, comme toujours il était maladroit et encore une fois, et comme toujours il la faisait souffrir.


Mais arrêtes, t’énerves pas, t’as pas compris. Je te connais je sais bien comment tu es, qui tu es, crois bien que je le sais, mais je peux pas être autrement, j’y arrive pas. Oui j’ai merdé ce soir, putain c’est ma première cuite depuis des mois, je suis en panique depuis je tellement longtemps que je sais plus gérer rien et que je suis plein de rage, j’ai besoin d’exploser tu le comprends ça.
Bah vas y crois ce que tu veux, mais ouais bah tu sais quoi pas grave je l’emmènerais avec moi, j’irais dans des chambres de passe, je le poserais dans un coin sur le plancher il restera sage.


Ils venaient de se crier dessus, ils ne s’écoutaient pas vraiment il l’entendait, comprenait à peine, et elle comprenait ce qu’elle voulait, peut être qu’il avait changé et que d’un coup il ne savait plus parler. Est-ce que ça voulait dire ça, est ce que plus jamais ils ne pourraient être ensemble à se parler, à être ensemble, rire, s’aimer à leurs façon, très libre et rien qu’a eux. Il savait que tout ça ne durerait pas éternellement, c’est pour ça que c’était dur pour lui aussi, dés le premier sms il avait cru qu’elle partait qu’elle ne voulait plus jamais de lui, même si elle lui avait dit par la suite que ce n’était pas le cas, il avait eu peur, peut être juste ça, peur que plus rien ne soit jamais pareil et qu’elle le laisse tomber à jamais. Il ne voulait pas être seul, il avait peur de ça, ce n’était pas comme ça avant, mais là il avait peur terriblement peur. Et en moins d’une seconde tout changeait, elle était debout depuis deux minutes peut être et il en prenait tout juste confiance, comme si il était encore un peu groggy. Et elle voulait partir, elle croyait qu’il ne voulait pas d’elle à ses côtés alors qu’il ne voulait qu’elle, il n’avait besoin que d’elle.
Il allait commettre une faute dont il se souviendrait toute sa vie, alors qu’elle était debout, elle avançait il attrapait son poignet, il voulait quelle revienne prés de lui, il voulait se mettre dans ses bras, lui dire qu’il avait été con, être lui, être eux. Mais elle avait sursauté, faut dire qu’elle ne s’y attendait pas, et là c’est comme si tout se passait au ralenti sans que lui ne puisse bouger. Il ne comprenait rien l’instant d’avant il lui tenait le bras, lui montrant ainsi qu’il voulait qu’elle reste, et juste après en un claquement de doigts leurs vies basculaient. Il la voyait tomber, il essayait de la rattraper mais est ce qu’il agissait trop lentement, est ce que l’alcool dans son corps l’empêcher de bouger à vitesse normale, qu’il la voyait tomber. Ce n’était pas possible, elle tombait devant lui, sans qu’il ne puisse rien faire. Heureusement il n’était qu’au premier, et proche de la piscine, allait elle allait s’en sortir, il allait ouvrir les yeux et elle serait dans la piscine, peut être toujours en colère contre lui, mais au moins il ne l’aurait pas tuer. Il se mettait debout en une fraction de seconde, un temps infini quand on a peur que son âme sœur soit morte par sa faute. Il la voyait d’ans l’eau, elle ne remontait pas, elle venait peut être juste de tomber et il paniquait pour rien. En tout cas dans la minute qui suivait l’incident, il plongeait à sa suite, il avait peur de la toucher, peur de la blesser si elle allait bien, si il se faisait un film, il s’en fichait de s’écraser comme une merde dans le gazon si elle allait bien. Le contact de sa peau avec l’eau fraiche de la piscine aurait pu lui filer des frissons, si seulement la peur ne lui avait pas déjà glacé le sang.
Il remontait à la surface pour reprendre son souffle, elle n’était pas là entrain de lui gueuler dessus. Il jetait un regard autours de lui pour voir où elle était, elle ne bougeait plus, il l’avait tué, il était celui responsable de ça et jamais il ne se pardonnerait de lui avoir fait ça. Il plongeait pour aller la récupérer, il agissait vite, et pourtant il lui semblait que le temps ne lui avait jamais paru aussi long, jamais de sa vie, il avait eu l’impression de nager comme une pierre, elle était si loin. Il parvenait enfin à agripper le corps de milie, il la soulevait la ramenait à lui, elle semblait endormie, un peu dans les vapes. Il était en stresse intense, il avait déjà perdu sa fille hors de question que Elle lui fasse le même coup. Il avait posé la main sur la poitrine de milie juste entre ses seins, il voulait se persuader non savoir qu’elle respirait encore. Il voulait croire que dur comme fer, que dans deux secondes elle allait l’envoyer promener, en lui disant qu’elle ne voulait plus lui parler, qu’il venait de risquer sa vie a cause de ses conneries. Elle était là dans ses bras mais elle ne bougeait pas, il maintenait son menton avec sa main, il caressait son visage…


Milie putain, milie dit moi quelque chose parle moi, milie je t’en prie, milie ouvre les yeux, putain c’est de ma faute milie je t’en prie, milie répond moi.

Il était à deux doigts de pleurer, il était en grande panique, il effleurait le visage de milie avec ses lèvres, il se collait à elle, il ne savait pas du tout quoi faire. Il n’avait jamais eu à faire face à ce genre de situation encore moins avec une personne de qui il était autant proche. Il dégageait les mèches de cheveux qui venaient de se coller à son visage, il la tenait toujours aussi serré contre lui, il caressait son visage, il devait agir, bouger, la sortir de l’eau l’emmener à l’hôpital, appeler à l’aide.
Quand vous êtes aussi proche de la personne dans vos bras vous êtes comme paralysé, il était incapable de bouger réellement dans la piscine, il était tétanisé sur ses jambes. C’était un frisson parcourant le long de son échine qui le faisait revenir à lui. Il touchait un peu plus vigoureusement son visage.
Il paniquait toujours quand soudain le signe qu’il attendait depuis un temps infini arrivait enfin, milie était un peu sonnée par le plongeon, elle avait du avoir peur, tellement peur, jamais il ne se pardonnerait ça, jamais il ne pourrait oublier ça, elle toussait un peu, elle crachait l’eau qu’elle avait un peu avalée, et elle reprenait vie dans ses bras. Elle était là, il ne la lâchait pas, il la gardait dans ses bras, elle enlevait l’eau de son visage, il ne pouvait s’empêcher de déposer un baiser voir plusieurs sur son front. Il resserrait son étreinte, l’embrassait, il s’éloignait d’un centimètre juste assez pour voir son visage, juste pour être sur qu’il ne rêvait pas.


Milie est ce que ça va ? Tu te sens comment, putain je suis con…Pardon milie, pardonnes moi ? Je vais t’emmener à l’hôpital, je suis désolé.
Milie ça va tu respires ça va ?


Il était complètement paniqué mais tellement mieux maintenant qu’elle bougeait enfin. Il bafouillait, la gardait contre lui, et il n’avait pas encore bougé. Il mettait se mains autours du visage de la danseuse, il la regardait, il cherchait la réponse dans
ses yeux, il devait faire quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Ven 10 Juil - 3:01

Tout etait calme autour d'elle ... Elle avait froid mais plus ca allait et moins elle le ressentait ... Elle etait en apnée et voulait que tout s'arrete ... La totalité de sa vie etait entrain de defiler dans sa tete .. Laura, son bébé elle ne voyait qu'elle .. Comment allait elle pouvoir vivre sans elle ? Elle deja si ecorchée vive par toutes les epreuves de la vie allez etre abattue par cette perte .. Mais qui allait pleurer sa perte apres tout ? Peut etre que tout le monde s'en foutait .. Si Yaman n'etait pas venu la sauver de cette eau qui s'engouffrer a present dans ses poumons pour lui faire perdre connaissance, c'est juste qu'il s'en foutait d'elle .. Tout simplement .. D'un seul coup, le trou noir .. Plus rien .. Quand elle revint a elle en recrachant cette eau qui aurait pu etre la derniere chose a entrer en elle, sans mauvais jeu de mots, elle vit son visage a quelques millimetres d'elle a embrasser son front .. Il la serrait tres fort alors qu'elle continuait a tousser afin de tout expulser ... Cette sensation de froid etait entrain de la reprendre, elle tremblait comme une feuille cherchant a respirer convenablement .. Petit a petit elle revint convenablement a elle .. Malheureusement ... Oui j'ai bien dit malheureusement .. Brusquement elle fit en sorte qu'il la lache, se degageant de son etreinte pourtant partant d'un bon sentiment, mais la elle etouffait ... Oui elle etouffait dans ses bras, avec lui .. Il faisait que des conneries et la elle avait failli en payer de sa vie .. Trop c'est trop ! Tant bien que mal elle sortit de la piscine sans s'occuper de lui .. Elle etait limite bleue tellement elle etait frigorifiée, ses levres avaient du mal a bouger comme anesthesiées elle en avait marre .. MARRE ! Avant de rentrer dans la villa pour regagner sa chambre et prendre une douche bien chaude pour revenir a la vie, elle se tourna vers lui en le pointant du doigt avec sur le visage un air tres tres dur que personne n'avait encore put avoir chez elle ..

Oui tu es con ! Te pardonner ? Tain yaman regardes ce que ton putain de caractere de merde a failli faire ! Je suis tombé dans la piscine du premier etage bordel ! J'ai failli crever la tu t'en rends compte ou pas ? Est ce qu'un jour tu vas enfin comprendre que tu fais du mal avec cette facon d'etre buté hein ? Si j'etais resté dans ma chambre ce soir, je serais dans mon lit au chaud la ! Tain Yaman ! Arretes de me parler d'alex ! C'est plus personne pour toi, c'est plus personne pour Ilhan mais MOI je suis la bordel ! Tu me vois la ou pas ? Et Deddy, c'etait donc pas un pote important a tes yeux pour que tu le denigre a ce point ? On s'en fout avec qui je m'envoi en l'air, on s'en fout de ce que je fais avec mon cul le plus important c'est ce qu'il se passe dans mon coeur ... Mais meme plus tu merites d'y etre en premiere place puisque quoi que je te dises, tu t'en fous .. Je suis fatiguée Yaman ... Tu vas perdre tout le monde si tu continues .. Regardes moi ! Je suis la moi ...


Elle etait tellement venere qu'elle criait dans la nuit paisible de LA .. Elle voyait les lampes des chambres s'allumer une a une mais elle s'en foutait ... Elle tentait desesperement d'ouvrir les yeux de ce petit con de turc tetu ! Mais ce petit con de turc tetu, c'etait l'homme de sa vie qui se detruisait par ses souvenirs douloureux et par cette angoisse de la solitude qui le rongeait ... Qu'il ouvre les yeux et se rende compte que la vie c'est le futur, pas le passé ... Son fils c'etait son futur .. Elle etait son futur ... Deddy etait son futur ... Son passé etait bien trop cahotique pour qu'il s'y attarde autant ... Il fallait qu'il reagisse ... Elle etait venere certes, mais elle etait surtout en grande detresse la ... Elle s'etait mise a pleurer, toujours en le pointant du doigt, tellement elle aimait pas ce Yaman la qu'elle avait en face d'elle .. Elle avait envie qu'il sorte de cette flotte froide pour la prendre dans ses bras, la porter jusqu'a sa chambre et redevenir ce mec qui l'avait faite craquer au premier regard .. Il etait eteind, il avait plus de fougue, il etait comme mort ... Elle en pouvait plus de le voir mourir de cette facon ...

Je suis la moi ...

Elle repeta juste cette phrase en grelottant de tous ses membres alors que ses sanglots se faisaient limite douloureux tellement elle avait froid ...


Je me sens mal ... J'ai froid ... Yaman
aides m ...

Apparement son sang n'arrivait meme plus a circuler convenablement dans son corps parce qu'elle etait entrain de faire un malaise ... Elle etait en hypothermie .. Il fallait qu'elle l'aide parce que la elle se sentait partir en arriere n'arrivant meme pas a finir sa phrase ... Il fallait qu'il l'aide en oubliant toutes ses vilaines choses qu'elle venait de lui balancer a la gueule et qu'il puise un peu d'amour qu'il avait pour elle dans son coeur .. Et vite ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Mar 14 Juil - 4:10

Il venait de paniquer comme rarement il avait paniqué, d’habitude il arrivait à garder un semblant de sang froid, mais là il n’avait pas pu, en la voyant tomber devant lui, il n’avait pas pu contenir sa peur, sa panique et sa rage parce qu’elle l’avait suivi. Il aurait du continuer à l’envoyer chier quand il était sous la table, et là elle serait partie en râlant dans sa chambre. Elle lui en voudrait à mort, mais il ne serait pas là entrain de la tenir dans ses bras, se demandant quoi faire, et si elle était en train de mourir, si par sa faute elle allait mourir.
Il était en train d’essayer de la soutenir au mieux, elle revenait enfin à elle mais il ne s’attendait pas à une telle réaction, il avait beau se dire qu’elle allait lui en vouloir, se sentir rejeté, non ça il ne l’avait pas prévu pour le coup. Il la laissait se dégager, en fait il était tellement surpris, qu’il la laissait faire. Il restait comme un con dans l’eau, il n’osait pas avancer les bras pour l’aider à sortir, il restait en retrait, elle était à peine sorti de l’eau, qu’elle se mettait à lui hurler dessus, non mais quoi, elle ne voyait pas qu’il avait paniqué, elle ne voyait pas qu’elle s’emportait quand lui se calmait. Il ne savait pas lui dire que les choses changeaient, qu’il ne contrôlait plus la situation, que sa vie ne ressemblait en rien à ce qu’il avait imaginé auparavant. Que même si il aimait de tout son être son fils, il avait peur de ne pas l’aider au mieux à grandir.
Il la laissait crier, s’approchait enfin du rebord de la piscine, il se hissait à l’aide de ses mains, et se retrouvait ruisselant hors de l’eau. Il évitait son regard, il avait vu l’expression de son visage comme il ne l’avait jamais vu, il était désemparé mais il avait tellement flippé, qu’il n’était pas encore revenu au calme, il avait du mal à redescendre d’ailleurs.


Elle est plus rien pour nous, ouais mais quand mon fils me demandera où est sa mère, tu crois que je me sentirais comment, comment je lui dirais qu’elle l’a abandonné une deuxième fois sans même laisser un mot. Et puis ça je m’en fous, ça me regarde qui sait, peut être que je trouverais les mots, tu crois quoi, tu crois que je voulais que tu tombes, tu crois je voulais que ça se passe comme ça.
Tu peux pas m’en vouloir d’avoir réagis comme ça, t’as le droit de me trouver con, mais pas de réagir.

Je m’en fous des autres enfin si tu veux, non ça me fait pas rien, je suis jaloux si tu veux, j’y ai toujours été je ne changerais pas. Et parles pas de deddy au passé c’est toujours mon frère, et c’est pas parce qu’on se prend la tête pour une meuf une fois que ça changera, ouais je l’ai envoyer chier, ouais c’était pas mon soir, et ouais j’ai flippé.
J’ai eu le sentiment de te perdre, oui je suis con je le sais.


Il essayait d’ouvrir les yeux de la regarder de nouveau, de poser ses yeux sur cette femme qu’il aimait tant, et qu’il faisait souffrir pourtant. Il ne savait pas pourquoi à chaque seconde, il la voyait partir loin de lui. Faut dire qu’ils avaient une situation pas banale, et il avait peur, c’est con mais de voir, de savoir il savait qu’un jour un mec, un autre que lui la retiendrait, et ce mec là il le détestait déjà. Elle ne voyait plus en lui la fougue parce qu’en ce moment, il ne se montrait pas comme d’habitude parce qu’une baisse de régime ça va, et que oui en ce moment il n’allait pas bien, il savait que ça ne durerait pas, mais il avait eu besoin de craquer. Le lendemain il se montrerait comme toujours, aimant, deconant avec ses potes, il avait ses failles lui aussi.
Il avait besoin de l’entendre lui dire qu’elle était là, il avait besoin qu’on lui dise qu’on l’aimait, oui c’était bête, mais il n’y pouvait rien, il avait la sensation que tout son monde le lâchait. Il les voyait moins tous, ç ce rythme là même sofia allait lui manquer c’est pour dire. Il ne se sentait plus chez lui, il n’avait plus de place comme si on le rayait de la carte parce qu’un autre étai plus amusant que lui, un autre faisait mieux les choses que lui. Complexe d’infériorité si vous voulez, sentiment ou peur de l’abandon peut être, y’avait tellement de chose, de sentiments contraire en lui, par moment il ne savait plus comment gérer. Il avait peur de blesser les autres, de les éloigner comme elle le disait si bien, elle le mettait face à toutes ses peurs, les perdre eux, la perdre elle. Il avait besoin de les sentir avec lui pour exister. En ce moment il était tout petit, mais pour elle il se montrerait fort, pour elle il pouvait tout faire, sauter du premier, déplacer des montagnes disparaître… Il pouvait être ce qu’elle voulait, tant qu’elle l’acceptait toujours à ses côtés, il n’était pas encore prêt à la laisser le repousser.


Je sais…j’ai eu peur…

Il ne pouvait que murmurait maintenant, il ne savait même plus quoi dire, il avait eu tort de s’emporter même doucement cinq minutes auparavant, elle venait de le confronter à ses peurs, il ne savait pas comment lui faire oublier l’homme qu’elle croyait voir e lui maintenant. Il n’était pas faible, il était toujours le même prêt à déconner, a courir comme un con dans la villa, à balancer valou dans la piscine en faisant Oops, il le faisait toujours tout ça, sauf qu’il voyait moins deddy et que ça le faisait chier, il avait la tournée qui l’éloignait et le sentiment que ça l’éloignait de tout le monde, et en même temps il kiffait son job. Bon il avait bien le droit d’être paumé de temps en temps.

Je suis là, attends, je vais t’aider…

Sans attendre il s’était rapprochait d’elle comme si 5 mètres c’était invivable ce soir loin d’elle. La réchauffer, comment faire, pour le moment il était incapable de remonter avec elle au premier, ça le faisait flipper. Il devait lui enlever sa chemise très moulante, mais très mouillée. Il essayait d’enlever les boutons tout en se rapprochant d’elle, mais ses doigts hésitaient, et elle tremblait de plus en plus, il avait l’impression de perdre du temps et de ne plus savoir comment ça marchait pour débouter une chemise. Du coup d’un geste il arrachait ce qu’il n’avait pas réussi à défaire. En passant ses mains dans le dos de la jeune femme, effleurant sa peau qui lui semblait glacée, il lui ôtait ses fringues en les jetant plus loin. Il passait ses mains sur tout son cœur, en la frictionnant doucement. Et puis à force de la toucher, en la sentent contre lui, il ressentait le désir de plus en plus ardent. Il voulait l’aider, la réchauffer, et l’emmener l’aider à dormir cette nuit, il n’avait pas envie de la laisser s’éloigner, pas ce soir, pas comme ça, pas après ça.
Il laissait sa main remonter doucement prendre le menton de milie, il voulait voir ses yeux, il voulait la voir, la comprendre, être avec elle en ce moment, sans penser à avant, sans même penser au lendemain, juste là, juste eux, juste elle. Il posait ses lèvres contre les siennes, s’attendant toujours à être repoussé, il la serrait contre lui pour tenter de la réchauffer, de la protéger. Au bout d’une seconde, son baiser prenait tout de suite plus d’ardeur, elle était là, il avait envie d’elle, et ça se ressentait dans le moindre de ses gestes. Sa langue frôlait celle de sa belle brune, se faisant de plus en plus pressante de plus en plus brûlante.
Il se laissait aller pendant quelques secondes, une minute peu importait le temps, puis il mettait doucement fin à ce baiser, il devait se calmer et penser à elle, à sa santé c’était plus important que tout.


Tu veux que je te porte dans ta chambre ? Tu veux te reposer ?

Il avait le souffle haletant, ses mains continuaient à se promener sur la peau de la jeune femme. Il appuyait doucement ses mouvements, il essayait de la réchauffer par tous les moyens possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Ven 7 Aoû - 17:05

Sa santé etait plus important que tout ? Mais ne savait il pas qu'elle etait toujours bien quand il etait a ses cotés ? Au moment ou elle se sentait partir dans les choux, elle ne l'avait pas apelé lui parce que c'etait le seul a etre avec elle a ce moment la hein .. Des qu'elle allait mal, c'etait a lui qu'elle pensait .. Des que quelque chose se passait dans sa vie coté professionnel ou meme personnel, c'etait a lui qu'elle pensait .. Il rythmait la totalité de ses decisions meme si il n'etait presque jamais au courant de tout ca .. Comment pouvait il avoir un sentiment d'inferiorité envers un autre ? Elle etait fatiguée de lui repeter toujours les meme mots, toujours les meme phrases pour qu'il comprenne que jamais personne ne pourrait le detronner ... Il etait venu a son secours, c'est tout ce qui comptait a present .. Elle se retrouva dans ses bras en quelques secondes .. Se retrouvant le buste dans ses bras et le bas de son corps dans l'herbe les yeux fermés par cet etourdissement qui venait de la posseder .. Ses fringues trempés la faisait encore grelotter mais encore une fois il eut la reaction qu'il fallait .. Elle le sentait deboutonner sa chemise avant de tout arracher d'un seul coup .. Elle le connaissait, elle savait donc ce a quoi il pensait a ce moment la .. Fallait qu'il la rechauffe et rien ne devait se mettre sur son chemin .. Les pauvres boutons venaient d'en payer les consequences .. Elle se retrouva donc en soutif tres rapidement tandis qu'elle sentait ses mains chaudes dans son dos ... Ca lui faisait un bien fou .. C'est comme ca qu'elle l'aimait .. Tendre, qui prend soin d'elle et pas qu'il la traite de marie couches toi la .. En sentant ses mains sur son corps tellement sur d'elles, faisant tout pour qu'elle se sente mieux, elle rouvrit les yeux doucement sans le regarder ... Elle osait pas le regarder .. Elle ne voulait pas voir son regard triste du mec paumé .. Non elle voulait voir son Yaman .. Mais elle n'eut pas d'autre choix quand il l'incita a tourner le visage vers le sien en la maintenant par le menton .. Du coup elle le fixa droit dans les yeux sentant les siens s'innonder des larmes tellement elle aimait ce mec .. Il etait tout pour elle .. Elle n'etait pas grand chose sans lui .. Et pour etre honnete, maintenant qu'elle etait dans ses bras qu'il resserait fortement, elle etait bien .. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour que ses yeux tombent sur ses levres qu'elle connaissait sur le bout des doigts .. Elle avait envie de les sentir sur les siennes .. Il fallait qu'elle se sente aimer ce soir .. Aimer par lui .. Peut etre que son regard lui lancait des signaux, en tout cas elle ne le repoussa pas le moins du monde quand il realisa son souhait ... Retrouvant son territoire, ses marques, sa langue se faufila doucement pour aller jouer avec sa siamoise tant aimé ... Quand il resserra encore un peu plus son etreinte, elle leva son bras pour poser sa main derriere sa nuque histoire de donner plus d'ardeur a ce baiser de "retrouvailles" .. Elle adorait ce genre de baiser avec lui .. Mais malheureusement il y mit fin doucement la laissant encore envieuse de ce genre d'echange et plus si possible ... Il avait reussi a la rechauffer de l'interieur comme il avait toujours su faire et maintenant elle n'aspirait a plus rien a part se retrouver au lit avec lui ... Non elle ne pensait pas qu'au sexe, oui elle avait subit un choc, mais elle sentait maintenant ce besoin de se retrouver dans ses bras pour qu'il lui fasse retrouver cette sensation d'etre une femme .. Sa femme ... Elle ne le quittait pas des yeux, meme quand il parla .. Elle laissa un moment de blanc juste pour deguster a fond ses caresses qu'il appuyaient de plus en plus et elle savait qu'il etait lui aussi dans le besoin de l'avoir pour lui ... Elle ne bougea pas d'un poil tellement elle etait bien la .. Bon elle aurait ete mieux dans son lit c'est certain, mais elle se voyait deja porter comme une mariée par des bras musclés qui l'avait serré toute leur vie pour finir dans ses draps .. Donc oui elle voulait qu'il la porte, c'etait certain mais avait elle besoin de lui dire explicitement ? Ne la connaissait il pas par coeur ? Ne savait il pas que c'etait dans ses bras qu'elle se sentait vraiment bien ? Ne se souvenait il plus qu'elle avait toujours kiffé se retrouver au dessus du sol a l'interieur de ses bras ? Se reposer ? Evidemment .. Elle etait fatiguée par tous ces evenements qui s'etaient deroulés ces derniers jours, mais elle voulait l'avoir pour elle .. Elle le voulait avec elle, dans son lit ..

Tu sais exactement ce que je veux .. Je le sais .. Alors laisses toi aller ...


Sous entendu "je n'attends que ca " .. Qu'il arrete de se retenir a cause de ce sentiment pourri d'inferiorité et qu'il prenne les choses en main .. Qu'il la prenne en main et qu'il la fasse rever comme il l'avait toujours fait .. A aucun moment elle n'avait detourner son regard profondement bleux qui le regardait d'une facon indescriptible, comme si il etait une chose sublime et rare .. Avait il comprit ce qu'elle attendait de lui ? Ses doigts sur sa nuque, se mettait a bouger doucement comme pour l'apaiser et le conforter dans ce qu'il devait faire ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Jeu 27 Aoû - 1:28

Bien sûr il avait toujours les même doutes et rien ne changerait ça courage à qui réussirait à le supporter. Mais il l’aimait tellement, elle avait beau être son passé, elle était aussi son présent, il avait besoin d’elle pour se repérer. Bon d’accord ils ne seraient jamais plus ce qu’ils avaient été même si chaque jour ça le bouffait, il regrettait de ne pas avoir réussi avec elle. Mais là elle venait de lui faire la plus grosse frayeur de sa vie, il ne ressentait plus les troubles que l’alcool avaient provoqués en lui, il ne ressentait qu’un besoin ardent de la toucher, d’être contre elle, de lui prouver qu’il était bien vivant et qu’il était bien lui. Il était à elle rien qu’a elle, et il ne serait jamais qu’a elle, c’était ce qu’il ressentait en l’embrassant, il se souvenait de tout, des sensations qu’il éprouvait quand il posait les mains sur elle, il savait comment ça se déroulait entre eux, même si à chaque fois c’était plus fort. Lui qui pouvait avoir une parfaite maitrise de son corps quand il bossait, avec elle il ne contrôlait plus rien, il ne faisait que réagir à son instinct. Ses mains n’en avaient que faire de la pauvre chemise, quand tout son corps n’avait qu’un besoin vital se fondre en elle, être à elle comme il ne serait à personne. Il voulait oublier sa journée, oublier les révélations dont il n’avait que faire, tout ce dont il avait besoin c’était s’envoler avec elle, laisser ressortir la force de ce qu’il ressentait pour elle, lui prouver que jamais il ne voulait la perdre et que pendant l’espace d’une seconde c’était le cas, elle avait disparu, ça l’avait rendu fou et il allait lui montrer à quel point. Il avait besoin d’un mot, d’un geste, un regard être sûr qu’elle le voulait, que c’était pour elle comme pour lui, un besoin vital de se toucher, que ça en devenait plus violent, brulant.
D’un coup, tendrement il l’attrape dans ses bras, la soulève et pars en direction du premier étage. Ça semble toujours plus facile dans les films, mais là lui il ne voyait plus qu’elle, il n’avait envie que d’une chose s’emparer de ses lèvres ne plus les lâcher mêler son souffle au sien, ne faire qu’un avec elle. Il trébuche sur la première marche de l’escalier, il resserre son étreinte autours du corps de la jeune femme, jamais il ne la relâcherait jamais il ne la laisserait tomber une nouvelle fois.
Sans jamais quitter ses lèvres, il l’emmenait au premier, il parvenait sans tomber, il entrait vite dans sa chambre, et d’un coup de pied il faisait brutalement fermer la porte. Ah oui oups on pouvait les entendre, tant pis, il n’en avait que faire, il ne voyait qu’elle, il ne voulait qu’elle et tant pis pour le sommeil des autres.
Il la déposait sur le lit, il n’était pas le plus grand des tendre, il ne prenait pas toute la douceur qu’il pouvait prendre en temps normal, il la voulait elle, il crevait de désir pour elle en ce moment même, et rien ne pourrait l’empêcher d’atteindre son but, se fondre en elle. Une fois milie allongé sur son lit, il se collait à elle, comme si rester à plus d’un mètre d’elle. Sa peau humide frôlait celle de milie, ses mains ne cessaient de la caresser, de parcourir chaque parcelle de sa peau.
Bientôt sa ouche avait besoin de plus que de ses lèvres pour être rassasiées, sans toute fois la lâcher pour le moment, il laissait ses mains expertes, aller dans le dos de la jeune femme, dégrafer son soutien gorge, devenu bien trop imposant entre eux. Rien que le contact de sa poitrine maintenant nue, contre son torse, le rendait fou, fou de désir pour elle, il rejetait la pièce de tissu dans la chambre. Pendant un instant encore ses lèvres restaient soudées à celle de milie, sa langue cherchait rageusement celle de sa partenaire de jeu préférée.
Il détachait son visage de celui de milie, il plantait ses yeux au fond des siens, juste une minute, juste pour la voir elle, la graver en lui. Il était plus que bouillant, il arrêtait de regarder la jeune femme pour passer de nouveau à l’action, parce que rester sans rien faire demandait trop d’effort, il laissait ses lèvres effleurer la base du cou de la jeune femme, il frémissait à l’idée d’exprimer sa fougue sur les seins de milie. Faut dire qu’a force de la caresser, de la toucher contre lui, il avait plus qu’envie d’aller titiller avec sa bouche la partie si sensible de l’anatomie de la jeune femme. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire il passait à l’acte.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Ven 18 Sep - 1:22

Evidemment qu'il avait comprit ce qu'elle attendait de lui . Comment avait elle pu en douter ? Jamais il ne l'avait decu sur ce plan la et meme si il semblait plutot maladroit et gauche dans ses gestes, elle savait qu'il allait se ressaisir pour faire ressurgir le vrai Yaman .. Pour le moment, elle s'accrocha a son cou vigoureusement comme si sa vie en dependait le temps qu'il la porte jusque dans sa chambre .. Il avait trebuché ? Meme pas elle s'en etait rendu compte tellement elle etait a fond dans ce long baiser delicieux qu'ils s'echangeaient ... Quand il marchait, on pouvait entendre de gros "splouch" a chaque pas tellement ils etaient trempés ... Rien a battre .. Elle avait les yeux fermés lui donnant toute sa confiance du coup ce n'est qu'une fois qu'elle entendit la porte se claquer qu'elle capta ou ils etaient ... Dans sa chambre .. Enfin .. Toute cette haine et cette colere qu'elle avait exprimé envers lui y'avait de ca quelques heures, se transforma de plus en plus en appétence .. Il lui donnait faim de lui .. Faim de tout ce qu'elle connaissait de lui .. Faim de tout ce qu'il allait lui faire .. Elle devenait maintenant toute tremblante, non plus de froid, mais d'impatience de retrouver tous ces automatismes qu'elle avait quand elle se retrouvait dans ses bras ...Se connaitre sur le bout des doigts rendait parfois les choses beaucoup plus simple car de suite chacun savait ce qu'il avait a faire, a quel moment juste pour se faire plaisir .. Elle le sentait aussi febrile de desir .. Rien que le fait d'avoir ete "balancé" de cette facon sur le lit, la fit soupirer de surprise mais surtout de plaisir face a ce geste d'une incroyable pulsion d'envie ... Ses mains qui allaient et venaient inlassablement sur son corps le rendait encore plus dingue qu'elle ne l'etait deja .. Ce baiser n'en finissait decidemment plus alors qu'elle ne faisait rien pour le stopper bien au contraire ... Mais au moment ou il y mit un terme brusquement, seulement a ce moment la elle ouvrit les yeux sentant les siens qui la scruta avec beaucoup d'intensité ... Sans rien dire, juste a se regarder, sans rien faire de plus alors que ses mains montaient et descendaient le long de ses bras trempés ... Ils de disaient tellement de chose la sans meme ouvrir la bouche .. Tellement d'amour, d'envie et de toujours ressortaient de leurs yeux sans qu'ils ne cherchent vraiment a le faire .. Ses jambes s'etaient doucement relevé pour le sentir captif d'elle meme si il etait libre de partir ... Mais comptait il vraiment partir de cette chambre dans l'etat qu'il etait ? Non impossible .. Elle le savait .. Quand elle le sentit vouloir degrafer son soutien gorge, elle se tourna un chouilla pour qu'il y arrive plus rapidement ne souhaitant qu'une chose, qu'il vienne lui faire du bien sur ses seins .. Ce qu'il fit avant de faire une petite pause sur son cou ce qui lui fit relever la tete afin de lui donner plus d'espace pour qu'il ne s'arrete jamais .. Bon pour descendre faire mumuse sur sa poitrine, il avait le droit de s'arreter hein ... Quand enfin il se decida a venir flatter cette poitrine parfaite de danseuse, un long soupir de plaisir s'echappa entre ses levres pulpeuses en constante demande de sa peau sauf que la elle commencait a etre en demande de beaucoup plus que des bisous bisous .. Le temps qu'il s'occupe la bouche et la langue, elle alla rapidement poser ses doigts sur les boutons de son baggy pour lui defaire sans faire dans la dentelle .. Ils leur fallait pas quelque chose de doux de calme .. Lui avait tellement eu peur de la perdre et elle avait tellement ressenti de la colere contre lui, que maintenant c'etaient a leurs corps de se montrer a quel point ils etaient fou l'un de l'autre ... En passant ses mains sur ses fesses encore recouvertes de son boxer trempé, elle fit descendre son fut enfin, elle tenta de le faire descendre au maximum mais etant autant mouillé je dois bien vous avouer que c'etait un peu delicat quand meme .. Et puis au pire il s'en debrouillera plus tard .. Sans autre forme de procés, toujours en soupirant par ce regal qu'il lui faisait decouvrir, elle passa une de ses mains dans son boxer pour lui montrer qu'elle avait envie de ca .. Oui ca .. Son joujou en forme qui, elle s'en doutait, n'attendait plus qu'elle .. Mais pour le moment ce fut sa main qui s'occupa de lui juste en attendant qu'il se lasse de sa poitrine pour passer a l'etape superieure .. Oui inferieure puisque sous la ceinture ... Quelle delicieuse attente .. Comme il lui avait manqué et comme elle etait excitée de le retrouver .. C'etait tellement evident etre eux .. Ca allait etre tellement bouillant qu'elle en soupirait de plus belle rien qu'en imaginant la suite des evenements dont elle esperait, tout de meme, le plus tard possible voulant profiter de lui toute cette nuit deja bien entamée ... Dormir dans ses bras .. Comme au bon vieux temps ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Mar 22 Sep - 2:49

Il avait plus que faim d’elle, il avait besoin de sentir son corps se fondre contre le sien, de ne faire qu’un avec elle, de transformer sa peur sa rage, en passion, comme ils avaient toujours su le faire. Il n’en pouvait plus de sentir sa peau humide contre la sienne sans pouvoir la dévorer, la toucher, non pas la frôler comme il aurait pu le faire par temps calme, non là entre eux le temps était plus qu’orageux, il devait se faire plus violent, il ne pouvait contrôler la force de son désir pour le corps de la jeune femme. Pourtant il s’attardait sur sa poitrine, esquissant un sourire quand elle le faisait prisonnier de ses jambes. Il sentait chacun de ses gestes sur sa peau, ses mains se crispant pour faire tomber son baggy, ses soupirs l’enivrant. Il voulait se donner à elle et il ne pouvait pas attendre, il voulait sentir sa peau douce contre la sienne et bien trop de tissus encore, les empêcher de se fondre l’un en l’autre. Il abandonnait la poitrine de milie, parce que ses lèvres lui manquaient cruellement, il fonçait sur elle comme un aigle attrapant la proie qu’il convoitait depuis des heures. Avec ses jambes habiles il faisait descendre au mieux pour virer ce pantalon. La coquine ne restait pas inactive pour autant, non elle s’emparait de son joujou, il ne pouvait s’empêcher de frémir en sentant cette main amicale venir contre lui. Il n’avait pas pu s’empêcher non plus de mordiller la lèvre inférieure de milie sous l’effet de la surprise. Pas trop fort juste assez pour lui montrer le plaisir qu’il prenait quand il sentait sa main, sur cette partie de son anatomie, si il avait pu contrôler une certaine violence dans ses gestes, là ça devenait plus que douloureux de se limiter. En reprenant une activité intense sur ses lèvres, sans oublier la danse langoureuse, fougueuse, brulante qu’il avait avec sa langue. Une danse torride bien sûr déconseillé aux personnes de moins de 18 ans, rien que ça devait être censuré alors que dans les secondes à venir, ça ne serait que des enfantillages comparaient à ce qu’il serait en train de faire.
Il attrapait fébrilement la cordelette du pantalon de milie, le désir rendait ses gestes plus forts, plus incontrôlable, mais tellement plus hésitant pour l’aspect technique qu’était viré ce putain de pantalon hyper sexy très moulant vu qu’humide, mais bien trop gênant pour ce qu’il avait prévu. Ses doigts s’agitaient, il finissait par empoigner les rebords du vêtement incriminé. Il le faisait glisser sous les fesses de milie, agrippant en même temps le sous vêtement qu’elle portait. Elle l’aidait en soulevant son postérieur, une fois passé, il se déplaçait sur le côté, il faisait remonter la jambe de milie, en laissant sa main glisser sur sa cuisse rapidement, il faisait glisser le pantalon presque en l’arrachant tellement il voulait l’ôter. Il en faisait de même pour l’autre jambe de milie, tout en étant brusque dans ses gestes. Il le jetait tout aussi passionnément au pied du lit. Une fois enfin nue contre elle, il laissait sa main frôler la cuisse de milie, elle allait et venait contre elle, mais il ne pouvait s’y attarder comme si chaque millimètre de peau qu’il caressait était bien trop brulant pour lui.
Tout en s’agrippant à ses cuisses, il rendait le baiser de plus en plus ardent, il en avait la respiration qui s’affolait. Il devait s’arrêter pour sa survie, et pour jouer avec elle, pour la rendre plus folle de lui qu’elle ne l’était déjà, il éloignait son visage pour mieux revenir s’emparer de ses lèvres, les mordiller, garder captive sa lèvre inférieure, jouer avec elle. Puis il lui rendait enfin sa liberté pour mieux exprimer son ardeur plus bas, il ancrait son regard dans celui de milie, il se perdit dans le bleuté de yeux même dans la pénombre. Il ne voulait pas mettre plus de douceur dans leur rapport, non juste la garder prisonnière dans ses yeux, ne pas rater le moindre changement dans ses pupilles quand sa main aurait atteint son but. Il la fixait, de ses yeux brulants de désir, de ses yeux qui ne doutaient pas, qui n’avait pas peur, elle était à lui, il le savait, le ressentait, chaque parcelles de leurs corps se rendait maître de l’autre. Sa main parfois si douce, parfois si impatiente, avait cessé de se raccrocher à la cuisse de la jeune femme pour aller flatter l’intimité de milie. Le temps de la rendre plus fiévreuse encore, il la caressait avec passion, sans se dessaisir du sourire qui avait pris place sur son visage. Il laissait sa main provoquer toutes ses choses qu’il pouvait percevoir dans ses captifs. La rendre folle de désir avait certes des avantages évidents, mais aussi des inconvénients, il se prenait à son propre piège, surtout qu’elle ne faisait rien pour le calmer au contraire, le moindre de ses soupirs le plongeait dans des abîmes de voluptés, il était incapable de se calmer, de faire redescendre la pression qu’il avait fait monter. Une seule solution pour l’apaiser, pour calmer un temps le feu qui s’embrasait en lui.
Ardemment il prenait les mains de milie toujours bien trop voluptueuses dans ses cas là, il les plaquait contre le lit. Il reprenait possession de la bouche de sa dulcinée, pour mieux la contraindre à lui. Et d’un geste affamé, d’un coup de rein rapide et sans prévenir, il pénétrait au plus profond d’elle, la gardant à sa merci. Il ne bougeait plus, essayant de retrouver son souffle après la vague de sensation qu’il venait de ressentir d’un seul geste. Il avait la respiration saccadée, ses yeux s’étaient fermés rendant à milie un peu de liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Mer 7 Oct - 1:16

Enfin nus .. Elle et lui .. A s'embrasser comme des affamés .. A se rememorer la douceur et l'odeur de ces deux corps qui avaient ete longtemps l'echo de l'autre .. Ils le pensaient pour le meilleur et pour le pire, malheureusement ce fut pour le pire .. Mais pour le meilleur, ils se retrouvaient volontiers pour ce genre d'escapades gourmandes .. Souvent .. Mais cette fois, c'etait different .. C'etait un appel a la chair plus qu'une envie de s'envoyer en l'air pour le fun .. Il etait tres fougueux, limite bestiale .. Il etait a present sur elle, donc nu a faire descendre cette vicieuse main vers son paradis qui etait deja en ebullition par tant d'ardeur alors quand elle toucha au but, elle ne put reprimander ce gemissement sourd sortir de ses levres mi ouvertes qu'elle s'amusait a se lechouiller elle meme pour eviter qu'elles ne s'assechent trop a force de respirer si fort et vite ... Elle lui connaissait ses talents manuels, elle n'aurait pas du etre suprise de cette facon, mais etait ce vraiment de la surprise apres tout ? N'etait ce pas simplement le plaisir qu'il etait entrain de lui donner juste avec quelques doigts habilement manoeuvrés ... Ils ne se quittaient pas des yeux .. C'etait limite si ils clignaient des yeux a vrai dire .. Mais c'etait tellement fort qu'elle en voulait encore et encore ... Elle ne faisait rien pour le calmer ? Si elle avait su ca, elle en aurait fait des tonnes de plus parce qu'elle etait vraiment loin de vouloir le calmer ... Elle le voulait exactement comme il etait .. Il avait toujours ete comme elle le voulait ... Elle soupirait sans penser au fait que pleins de monde pouvaient les entendre .. Peu importe . De toute facon tout le monde savait ce qu'il se passait entre eux frequemment . Ce n'etait un secret pour personne .. Alors elle ne fit rien pour se retenir parce que de toute facon, c'etait trop bon pour ne pas se lacher totalement .. Mais alors qu'elle prenait vraiment un plaisir de dingue .. Alors que son bassin commencait a faire des petits mouvements circulaires pour appuyer un peu plus ses caresses bien placées, elle le sentit tout arreter d'un seul coup .. Arf pour le coup, elle l'aurai souhaité un peu plus long sur son petit jeu delicieux .. Mais elel se rendit bien compte, qu'elle avait pas perdu au change ... Sans qu'elle ne capte rien, elle se fit attraper les poignets pour enfin se retrouver sa prisonniere vu qu'il les tenaient fermement au dessus de sa tete ... Elle savait ce qui allait se passer dans la seconde qui allait suivre .. Evidemment qu'elle le savait .. Et le fait qu'il vienne se jeter sur sa bouche de cette facon et ce meme si elle etait bien incapable de lui donner un vrai baiser made by elle, confirma sa pensée .. Mais nom de dieu, jamais elle n'avait pressenti un tel geste .. Mais en y reflechissant, ca suivait son etat s'esprit depuis qu'ils etaient arrivés dans sa chambre . Donc elle aurait du s'en douter .. La surprise n'en fut que meilleur sauf que la, un fort gemissement, aussi fort que la facon qu'il avait eut de rentrer en elle, se fit entendre quelque peu camouflé par ses levres sur les siennes .. Mazette ! C'etait du viril elle adorait ca ... Tous ses muscles allaient etre tendu par les efforts qu'il allaient sortir et elle en bavait deja .. Forcement sous ce coup de rein elle ferma les yeux tres fort et on aurait pu penser qu'elle avait souffert de ce geste bestial, mais rassurez vous , ce n'etait pas le cas du tout . Heureusement qu'il n'avait pas commencé a bouger en elle par des va et vients tous plus virils que les autres, sinon elle n'aurait jamais pu en profiter plus de 2 minutes tellement elle etait deja sur le rebord du vide (pas sur ca se dise ca ...) ... Elle profita donc du fait qu'il lui avait laché les poignets mais aussi et surtout qu'il se soit octroyé une tite pause pour essayer de calmer sa respiration bruyante mais surtout pour relever un peu le visage et a l'aveuglette poser ses levres sur son epaule puissante histoire de se cacher le visage contre sa peau ... Sa peau humide mais pas sur que ce soit encore l'eau de la piscine pour le coup ... Ses levres se montraient tres douces, mais tres affamés en meme temps . Sans relache elle lui deposa des milliers de baisers tres appuyés et tres brulants alors que ses mains venaient de se poser dans son dos qu'elle caressa tres franchements de bas et haut sans s'en lasser comme pour le calmer un peu ... Mais voulait elle vraiment le calmer ? Tout ce qu'elle voulait c'etait qu'il lui fasse l'amour comme si c'etait la derniere meme si elle n'etait pas sur qu'il y ai un derniere fois un jour ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Jeu 15 Oct - 2:14

Il avait envie d’elle, pas comme jamais, parce que faut pas rêver il avait toujours envie de son corps, de ses lèvres. Mais ce soir, cette nuit, c’était plus que son essentiel, c’était vital, il devait l’avoir, il devait assouvir ce besoin presque féroce de se combler, en la rendant plus que satisfaite. Il savait qu’il ne tiendrait pas longtemps sans passer aux choses sérieuses, pas envie de s’attarder, de trop la frôler du bout des doigts. Ils se connaissaient, et il savait ce dont elle avait envie, il savait surtout que lui, il se sentait plus sauvage que jamais. Il ne prenait pas le temps d’observer les courbes féminines parfaites de sa belle, il les devinait, en connaissait les moindre détours. Ses gestes se faisaient brusque sensuel, touchant au but à chaque fois au vue des réactions de sa belle, et il n’en ratait pas la moindre étincelle sur son visage. Il ne quittait plus ses yeux, c’était la seule place où il voulait être en ce moment, dans son azur, et la rendre dingue, la faire frémir, et chavirer avec elle. Sans aucun doute, il partait dans les délices voluptueux qu’ils se créaient, à chaque soupir qu’elle laissait échapper son cœur cognait plus fort dans sa poitrine, quand sa main le frôlait il ressentait des frissons jusqu’au plus profond de lui, le long de sa colonne vertébrale. Il n’avait pas froid, il était brulant, des gouttes de sueurs perlaient dans son dos, sa respiration se faisait plus rauque, il avait l’impression qu’il allait imploser et pourtant ce n’était que le commencement de leur folle nuit. Il n’en était qu’au début, et il ne voulait pas penser à la fin, il la repousserait autant que ses capacités physique lui permettrait. Il avait envie de se donner à elle, et de prendre autant de plaisir auquel le commun des mortels avait le droit d’atteindre.
Dans un geste, rien qu’un seul, juste un coup de rein, et là il se sentait partir, il était incapable de poursuivre sur la même voie, sinon ça allait écourter leurs ébats, chose qu’il se refusait.
D’une minute sauvage et fougueux il passait à un relâchement complet pour ne pas céder à la nature trop rapidement. Il avait relâché les mains de la jeune femme, mais il la reprenait vite captive dans ses yeux, ne voulant pas lui céder une once de liberté, dieu seul sait de quoi elle était capable d’inventer en une minute pour le faire soupirer de plaisir et de désir. Si la villa s’était rendormie après les cris de leurs disputes, leurs gémissements de plaisir allez de nouveaux éveiller ce petit monde, et yaman n’en avait strictement rien a foutre. Il dévorait les lèvres de sa danseuse, n’en ayant jamais assez, il avait faim d’elle, de ce goût sucré inimitable qu’elle avait sur les lèvres. Chaque baiser il le goutait encore et encore, comme si il n’en avait jamais trop. Il était boulimique d’elle, de ses gestes, de son souffle qui lui effleurait l’épaule. Il reprenait peu à peu son souffle, il s’était laissé submerger par la force de son désir mais on ne l’y reprendrait plus, pour sûr. Il posait ses lèvres dans le cou de la jeune femme, y laissant glisser ses lèvres, en y déposant des baisers de plus en plus ardent. Au fur et à mesure que les caresses de milie s’intensifier dans son dos, ses lèvres devenaient de plus en plus fougueuses. Il descendait lentement jusqu'à son épaule, son souffle s’accélérait de nouveau, il mettait de plus en plus d’ardeur dans son baiser à tel point que si il continuait trop longtemps à la martyriser ainsi elle en porterait la marque le lendemain.

De nouveau la passion se faisait plus forte que sa raison. D’un geste ferme et assuré, il attrapait la longue chevelure de sa portugaise, il la forçait à placer sa tête en arrière, à le fixer de nouveau dans les yeux. Il ne la dominait pas violement mais intensément, il se mordait la lèvre en plongeant son regard dans le sien, il ne pouvait pas effacer le petit sourire qui s’était imprimé sur son visage depuis qu’ils étaient dans cette chambre. Et de nouveau affamé par elle, il se jetait rageusement sur ses lèvres, gardant l’intensité des gestes comme lorsqu’il avait empoigné ses cheveux, qu’il n’avait toujours pas relâché. De nouveau le désir brulant c’était emparé de lui, et il ne contrôlait plus rien, il reprenait tout aussi fortement un coup de rein, se laissant aller a quelques va et vient intenses.
La machine s’emballait doucement mais vigoureusement, à elle de laisser la cadence s’intensifier ou à elle de ralentir le jeu. De toute façon lui il n’était plus maître de son destin, il avait pris possession de ses yeux, il était perdu dans son azur, il avait cédé à la mélodie des sirènes qui l’enchantaient et l’emmenait au pays de la luxure. Il lui fallait faire des effort quasi insurmontable pour abandonner ses yeux, mais ce n’était que pour mieux s’emparer de nouveau de ses lèvres, lui mordant la lèvre inférieure quand il avait pour survivre besoin de reprendre un peu d’air. Elle restait toujours sa prisonnière…Appréciait elle la situation, est ce que ça la dérangeait d’être captive, ses gémissements laissaient penser le contraire, et ils ne faisaient que le rendre encore plus fous, ivre non plus de ses excès de boisson, mais maintenant ivres de son plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Jeu 12 Nov - 1:39

C'etait a elle de laisser la cadence s'intensifier ou de ralentir le jeu ? Elle devait etre celle qui decide ce genre de chose ? La maintenant de suite ? Impossible .. Elle avait plus de cerveau .. Il etait resté dans l'eau de la piscine .. Alors qu'il n'attende rien de sa part .. Du moins dans ce domaine la parce que sinon elle se montrait tres genereuse la portugaise .. Cette epaule qu'elle choyait par ses levres chaudes et ce dos qu'elle caressait pour calmer ce feu en lui qu'elle pouvait sentir a travers sa peau pouvaient bien le dire ... Mais alors qu'elle etait particulierement tendre, elle eut la tete qui bascula en arriere alors qu'une douleur aux cheveux la prit de plein fouet .. Rien de bien grave ne vous inquietez pas .. Il lui avait simplement attrapé la tignasse pour qu'il puisse la voir .. Alors sous l'effet de la suprise mais aussi de la douleur, elle lacha un fort soupir qui resonna bien plus que ceux qu'elle lachait jusqu'a maintenant mais elle ne lui demanda absolument pas d'arreter .. Il ne fallait pas qu'il arrete .. Il etait beaucoup trop envoutant . Beaucoup tres excitant au point qu'elle lui fasse savoir par ce regard completement vide de sens tellement elle etait dans un etat second .. Il la mettait dans un etat encore inconnu pour elle du coup elle etait un peu a l'ouest ... Il se jeta sur ses levres, du coup elle tentait de repondre a ce baiser fou et fougueux a souhait mais alors qu'elle arrivait a reprendre possession de ses quelques neurones afin d'etre moins inactive, il la posseda encore une fois d'une facon assez dingue ce qui la fit gemir sur ses levres alors que ses doigts s'etaient engouffrés dans la peau de son dos lui marquant des belles traces grace a ses ongles ... Il avait mal ? Vu comment ses muscles etaient tendus il y avait peu de chance qu'il ai senti quoi que se soit .. Par contre, elle l'avait bien senti et elle le sentait encore et encore et encore .. Elle devait le freiner ? Jamais de la vie .. Il devait finir la comme ca apres quelques coups de reins sauvages ? Ben qu'il le fasse elle le suivrait de toute facon mais jamais elle ne ferait quoi que se soit dans ce sens ... Elle le sentait dans un drole d'etat et le fait qu'il lui morde la levre de temps a autre en etait aussi une preuve de plus mais elle ne l'aida pas beaucoup a freiner ses assauts .. La preuve ses mains qui etaient descendues le long de sa colonne vertebrale, le creux de ses reins en actions constante pour s'arreter et se cramponner a ce cul de breakeur au corps de malade devaient bien l'inciter a y aller encore plus fort .. Elle le voulait de toutes ses forces, elle le voulait comme elle l'avait jamais eu ... Sans meme faire expres elle appuyait dessus pour ne plus le faire douter quant a ses envies ... Il lui etait maintenant impossible de le regarder .. Ses yeux s'etaient fermés des son premier coup de rein qui avait lancé la machine, tellement elle fut submergée par un millions de sensations en quelques micro secondes .. Si elle le regardait, elle aurait ete capable de lui parler .. De lui dire des choses de vive voix qu'il ne devait pas entendre, qu'il ne devait plus entenre .. C'etait comme si elle avait ce soir la, la preuve et la conviction qu'il etait le seul a la satisfaire de cette facon ... Il la comblait tellement au pieu qu'il ne pouvait etre que son ame soeur .. Elle en etait persuadé mais quand elle fermait les yeux, c'etait comme si son cerveau se remettait en marche et lui disait qu'il n'etait plus rien sexuellement pour elle .. Ils n'etaient plus ensemble c'etait bien qu'ils ne pouvaient pas vivre ensemble .. Voila pourquoi elle ne le regardait pas ... Il ne fallait pas qu'elle le regarde .. Qu'il continue de l'honorait de cette facon, qu'il lui montre a quel point elle l'excitait, qu'il lui prouve qu'aucune meuf ne pouvait le faire peter un cable de cette facon ... Qu'il se montre aussi sauvage qu'il l'avait aimé ... Alors que de son coté, ses gemissements lui prouvaient bien plus que ca ... Et il ne le fallait plus ..


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Mar 17 Nov - 22:41

Même si elle lui faisait signe pour qu’il stoppe la cadence, il en aurait été incapable. C’était comme si il était un autre, comme si il avait besoin de se sentir bestial. Il venait de vivre une journée assez éprouvante et pourtant il se fichait de tout en ce moment, la seule chose dont il se préoccupait c’était le plaisir de la jolie brune et le sien.
Il se sentait assez étrange, il ne savait plus si il devait si il pouvait faire ce qu’ils faisaient, enfin ça lui effleurait l’esprit de temps en temps mais bien vite, des frissons s’emparait de son corps et plus rien n’était capable d’attirer son attention mis à part elle. Ses gémissements emplissaient ses oreilles et le guidaient toujours un peu plus, il voulait tout lui donnait comme jamais, comme si dans la vie on avait le droit qu’é une seule nuit pour faire impression et que plus rien n’existait après. C’est ça, plus rien n’existait, ils étaient hors du temps, peut être qu’il rêvait, que de tout ça rien n’était vrai…
Pourtant il sentait la pression qu’elle effectuait sur son fessier, il sentait le plaisir le rendre fou de toute part. Il ne pouvait nier ses sensations, mais peut être que tout était faux, ou que rien n’existerait plus dès le lendemain. Bien vite toute confusion sortait de sa tête, il n’était plus apte à réfléchir, et puis de toute façon concernant milie il ne voulait plus réfléchir, plus il essayait plus il perdait tout contact avec la réalité, plus tout devenait flou. AU fond de lui, tout au fond bien caché il savait qu’il devait profiter de ce qu’il lui arrivait là, et il comptait bien le faire sans en perdre une miette.

Son corps c’était couvert de transpiration, dans l’effort qu’il était en train de fournir, plus rien ne pouvait le stopper il avait envie d’elle comme jamais il n’avait eu envie, il avait besoin de se fondre en elle, de ne plus exister lui, de n’être qu’un corps en action, ne pensant uniquement qu’a prendre son pied. Sa main se crispait dans la masse brune des cheveux, puis il la relâchait légèrement, essayant de se focaliser sur ses lèvres qu’il parvenait encore à capturer. Ses coups de reins maintenaient une bonne cadence, intenses… Il voulait s’emparer de ses lèvres, l’embrasser, il n’avait qu’une obsession, l’embrasser, garder ses lèvres prisonnières, faire danser leurs langues l’une avec l’autre, il brulait de désir, et il ne savait pas comment combler sa soif. Il continuait encore et encore, quand elle lui en laissait l’occasion entre deux soupirs de plus en plus marqué.

Bien vite il était incapable de continuer à l’embrasser de la sorte, sa main libre, effleurait lentement son bras, puis descendait doucement, il se montrait plus doux avec sa main qu’avec le reste de son corps, il la lâchait juste pour mieux se rattraper à sa cuisse, il voulait garder le contact avec sa peau, il voulait sentir chaque parcelle de son corps. Il remontait jusqu'à la fesse de la jeune femme, sa main se crispait à chaque mouvement que leur corps faisait pour s’unir de plus en plus fort.

De nouveau sa main plaçait dans sa chevelure, resserrait sa prise, il la forçait à relever son visage, mais plus pour la voir elle, plus pour se perdre dans ses yeux, ce temps là était fini, il avait juste rendu plus libre l’accès à son cou. Et c’était là qu’il plongeait, là qu’il allait retrouver un peu de repos. Son souffle se faisant plus court par moment, il restait juste là posait, laissant juste ses soupirs allaient caresser la peau moite de la jeune femme. Puis dès que ça lui était possible, il capturait sa peau entre ses lèvres, il se laissait aller à toutes ses envies. Rien ne lui était interdit, il faisait ce dont il avait envie, il avait envie d’elle, il voulait la posséder. Il voulait qu’elle sache ce qu’il ressentait pour elle, cette passion en lui, il lui semblait que rien ne pouvait l’éteindre, en tout cas pas ce soir.
Aucun homme ne pouvait ressentir ce que lui éprouvait ce soir là, et il ne voulait pas qu’un autre prenne sa place, qu’elle ne ressente pas ça avec un autre. Même si depuis ce jour, bien qu’il l’imaginait depuis longtemps, depuis ce jour il le savait… Ce soir elle était à lui corps et âmes et chaque son qui sortait de sa bouche n’était que pour lui.

Il accélérait les coups de reins, les donnant encore plus intenses, il s’emportait, s’enflammait et ne s’en sentait que mieux, il n’avait qu’elle en tête, plus personne n’’existait autours d’eux ce soir là.

Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Mer 18 Nov - 0:10

Il s'agrippait a elle d'une facon vraiment tres impressionante .. Dans ses cheveux qu'il ne menageait pas un brin et cette main qui martyrisait sa cuisse qu'il venait de faire glisser sur sa fesse pour la malaxait sans retenue, tout ca c'etait incroyablement excitant .. Il prenait son pied, elle le savait .. Elle le sentait mais surtout elle le sentait en elle comme un fou .. Elle avait toujours les yeux fermés sentant des mots aux bord de ses levres un peu trop pressés de se faire entendre, du coup c'est dans un soupir de surprise qu'elle sentit les siennes pretes a lui offrir un baiser encore plus dingue que leur danse sauvage .. Elle faisait tout son possible pour suivre le rythme .. Elle se concentrait pour ne rien raté entre ses coups de reins explosifs, ses mains qui malmenées sa peau et sa langue qui semblait avoir envie de l'achever dans tres peu de temps .. De toute facon, vu l'emotion qu'elle avait ressenti depuis le debut de cette soirée mouvementée, ses nerfs etaient tellement a fleur de peau, que jamais elle ne pourrait tenir plus longtemps dans de telles conditions .. Elle sentit son souffle bien mouvementé sur son visage qui lui lancait comme un message .."Regardes moi" .. Elle avait interpreté ca comme ca du coup elle ouvrit doucement ses paupieres en les clignant souvent comme si elle sortait d'un profond sommeil .. Il avait son regard tres noir qui plongea immediatement dans le bleu des siens ce qui lui ordonna de se mordre la levre .. Elle se rendait bien compte que c'etait vraiment lui qui la rendait dingue mais de le voir, l'envouta .. Mais ca n'avait rien a voir avec ce qu'elle ressentait quand il s'attaqua a son cou .. Sa respiration brulante et bruyante si pres de son oreille la fit frissonner a la limite de la faire trembler d'excitation ... Oui elle etait a lui corps et âme ce soir comme elle l'avait toujours ete au plus profond d'elle .. Meme avec d'autres mecs insignifiant, elle etait avec lui par la pensée .. Elle lui appartenait irremediablement ce soir et a jamais .. Sa main a elle aussi lui malmenait cette fesse de breakeur alors que celle qui venait de lui laisser de belles marques rouges sur tout le long de son dos de par ses ongles, remonta doucement jusqu'a ce qu'elle puisse se poser sur l'arriere de sa tete etant donné qu'il etait dans son cou ... Et il accelera .. Encore et encore .. Il accelera et accentua ses va et vients jusqu'au plus profond d'elle .. Il fit tout ca et elle s'envola .. Sans rien lui dire . Sans rien lui demander .. Elle venait de faire sa sale egoiste tellement il l'acheva avec son savoir faire .. Ses doigts dans ses cheveux courts se crisperent alors qu'elle gemissait se croyant seul au monde avec lui .. Ses yeux s'etaient refermés tres fortement en sentant cette chose dans le bas de son ventre venir exploser avant de remonter jusqu'a son cerveau pour lui donner un orgasme dementiel .. Elle aurait du le ralentir pour finir avec lui mais qui lui disait qu'il n'avait pas finit lui aussi ? Elle l'esperait vraiment .. Pour le moment elle etait encore en apesanteur au dessus de son propre corps sous l'effet de l'adrenaline surpuissante qui venait de lui inonder la totalité du corps devenu maintenant du coton .. Quand son cerveau reprit du service elle eut pour seul reflexe de lui attraper le visage de ses deux mains, le forcer a le mettre au dessus du sien pour l'interroger du regard .. Avait elle fait son egoiste ou avaient ils atteint tous les deux le nirvana en stereo ? Qu'il lui reponde par le regard ou par des mots mais qu'il ne la laisse pas comme ca, sans savoir, a culpabiliser ... Ca avait ete, pour elle en tout cas, quelque chose de grandiose de finir dans ses bras de cette maniere la alors qu'elle venait de voir sa vie defiler devant ses yeux durant la chute .. Elle pensait que c'etait le destin qui avait fait qu'elle se retrouve dans ses bras apres cette epreuve .. Epreuve que lui seul avait engendrait peut etre pour mieux la sauver et l'aimer qui sait ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Mer 18 Nov - 4:25

Tout s’accélérait dans sa tête et dans son corps, il ne contrôlait plus rien depuis un moment, mais c’était encore pire, et ça lui plaisait de plus en plus. Ses mains se crispaient, son corps n’était plus qu’une tension accédant à son plaisir personnel. Les soupirs qu’elle laissait échapper, sonnaient à ses oreilles comme une douce musique, l’emmenant plus haut, lui donnant un rythme une impulsion supplémentaire, comme si il en avait besoin. Il n’était pas dans le romantisme, il n’était que gestes sauvages, rapides, intenses. Ses battements de cœurs ne se comptaient même plus tellement c’était fort, et à une cadence insoupçonnable. Sa respiration entrecoupée, ses gémissements bien qu’il essayait de les contenir, s’échappaient doucement contre la peau de sa danseuse.
Dans un moment normal, il aurait essayé de se contrôler, de reprendre son calme pour faire durer leurs plaisirs plus longtemps, pour que cette nuit reste inoubliable, comme si ça pouvait l’être encore plus que ça ne l’était. Il l’avait déçu, il l’avait engueulé, il avait faillit la perdre, et là simplement il l’aimait, il la possédait, il ne voyait qu’elle ne voulait qu’elle.

Cette nuit la durée n’était pas leur point fort, non rien ne pouvait les freiner, et pourtant c’était plus fort que jamais. Il ressentait les choses de manière plus excessive. Il n’avait plus le sens commun, il ne faisait qu’écouter ses désirs, accélérant le mouvement, intensifiant ses coups de reins encore. Il se surprenait lui-même par la bestialité de ses gestes ne se présageant pas une telle force dans un rapport intime et toutefois les choses ne pouvaient pas être différentes. Il gardait le capte, et d’un coup comme par surprise, comme si il n’était pas prêt, une décharge électrique parcouru tout son corps. Un picotement suprême démarrant dans ses pieds, remontait tout le long de son être en action se multipliant sans cesse, il ne respirait plus, étant quasiment en apnée, les yeux fermés. Il savait le moment final proche, il entendait les plaintes de désir de milie, mais elles lui arrivaient comme assourdi, son propre plaisir violent prenant le dessus. Dans un dernier coup de rein, tout se stoppait, se mettait en suspension, tout le reste autours était en pause, et lui atteignait un sommet, un orgasme comme il en connaissait rarement. Bien que ses yeux fussent fermés, il avait une sorte d’éblouissement devant les yeux. Le plaisir était monté très rapidement en lui, et il ne redescendrait que très doucement, vu les sommets atteins.

Son corps était crispé tendu, et doucement le monde se remettait en action, sa respiration était douloureuse, accompagné de gémissement qu’il ne pouvait garder pour lui. Son cœur battait dans sa poitrine, à un tempo irrégulier, presque douloureux. Il lui semblait avoir entendu milie venir avec lui, mais il n’en était pas sûr, un peu embrumé dans son monde. Il hésitait à ouvrir les yeux, mais il finissait après quelques secondes, un temps infini pour eux, il ouvrait les yeux et cherchait les siens.
Sa main relâchait son étreinte dans sa chevelure, pour devenir une douce caresse, sa main avait abandonné sa cuisse pour aller trouver un point d’appui sur le lit. IL la cherchait, mais elle ne semblait pas le voir, ou lui n’arrivait pas à trouver son point d’ancrage. Sa main descendait doucement sur sa joue, et remontait son menton légèrement. Là, ils étaient tous les deux sur la même longueur d’onde, il la fixait dans les yeux, il la remercier pour cette nuit, il lui montrait à quel point il était parti loin grâce à elle, comment elle l’avait fait se sentir fort et vivant. Elle pouvait y voir la force de ce qu’il avait ressenti, mais comment pouvait elle en douter en entendant sa respiration, elle n’avait qu’a poser la main sur son torse, elle aurait senti ce cœur battre si fort, tellement il voulait sortir.
Et puis par besoin par envie, il allait de nouveau plonger sur ses lèvres, quittant ses yeux encore une fois, le baiser ne pouvant rester chaste après ça, s’enflammer très vite dans un dernier effort. Le corps de yaman se détendait peu à peu, et il retombait doucement sur le lit, en prenant soin de ne pas écraser la jeune femme. Il restait contre elle, collé à son corps, ne voulant pas se séparer tout de suite, pas encore. Il avait besoin de redescendre petit à petit. Il posait son front contre la joue de milie. Il n’osait parlé, il ne savait pas comment reprendre le contact avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie Capel

Modo & Douceur Sucrée
• The player : Elfy
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2833
• Avatar : Emilie Capel

• My age : 28 ans

• My job : Danseuse ...
• My dwelling : Villa du RS on the beach ...
• Others : Femme comblée depuis le 22/10 ...

___ MORE
• Statut: La bague au doigt
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Sam 21 Nov - 18:02

La durée n'avait peut etre pas ete leur fort, mais l'intensité n'avait jamais ete autant a son summum entre eux .. Le temps s'etait arreté pour elle de toute facon alors impossible de dire combien de temps ils avaient fait des cochonneries .. Tout ce qui lui importait maintenant c'etait de savoir si pour lui aussi ca avait ete puissant tout comme elle .. Et puis elle voulait savoir si il avait eu le temps de finir convenablement .. Voila pourquoi elle lui avait entouré le visage afin de le voir face a elle pour sonder son regard .. Et rapidement elle eut sa reponse ... Il avait lui aussi atteint le plaisir supreme du coup, par soulagement, elle se mordit la levre .. Jusqu'au bout ils avaient ete en symbiose .. Pas un n'avait quitté la terre sans l'autre .. Et meme pas ca l'etonnait .. Sauf que maintenant la realité venait la frapper de plein fouet quand il desserra les etreintes solides de ses mains dans ses cheveux et sa cuisse .. Elle comprit a ce moment la qu'ils allaient bientot redevenir deux personnes distinctes libre de ses mouvements et de ses regards .. Mais pour le moment, elle voulait profiter de ceux qu'il ne posait que sur elle .. Elle en avait fait glisser ses deux mains qui etait toujours sur ses joues, jusqu'a son cou robuste sur lequel elle pouvait sentir les battements de son coeur tres disctinctement .. Du coup elle les laissait la juste pour ecouter ce qu'elle avait fait naitre en lui .. Seul son coeur pouvait se montrer honnete face a elle, et la elle savait que c'etait rien que pour elle qu'il battait de cette facon ... Quand elle sentit sa main sous son menton , elle suivit le mouvement qu'il lui imposa pour qu'elle releva le visage vers lui et plongea ses yeux dans les siens ... Que dire ou faire maintenant ? " Ok c'etait bien on se capte demain ?" non impossible .. De toute facon il lui etait impossible qu'elle ne dorme pas avec lui cette nuit la .. Il voulait qu'elle s'en aille dans sa chambre ? Tres bien, alors qu'il lui dise .. Qu'il la mette dehors parce qu'elle comptait bien rester la elle .. Dans ses bras fort .. A ecouter encore un peu son coeur resonner dans sa poitrine pour se reveiller a ses cotés comme avant ... Le voulait il aussi ? Le fait qu'il vienne rechercher ses levres etait il une confirmation sur le fait qu'il voulait qu'elle reste ? Tout etait flou dans sa tete meme si elle savait pertinement qu'elle ne bougerait pas de la ... Surtout pas avec ce baiser qu'il transforma pour lui dire encore plus de choses troublantes mais elle n'y avait mit aucune resistance .. Elle tentait de le remercier de ce moment magique entre eux mais aussi lui dire qu'elle etait comblé a chaque fois en venant caresser sa langue sensuellement avec la sienne qui se voulait tres communicative .. En esperant qu'elle le soit .. Ses mains etaient a present entrain de glisser sur ses omoplates avant de le serrer tres fort de ses bras ... Fallait pas qu'il veuille sortir maintenant .. Elle avait encore envie de le sentir en elle meme si bientot elle n'allait plus avoir le choix .. Mais pour le moment elle le serrait tres fort jusqu'a ce qu'il se detache de ses levres pour poser son front sur sa joue encore humide de chlore mais surtout de transpiration .. Pourtant elle ne voulait pas aller prendre de douche .. Hors de question qu'elle le laisse seul .. Et puis toutes ses emotions l'avait fatigué alors que ce calin l'avait achevé .. Ils ne s'etaient pas encore parlés .. Elle cherchait toujours ce qu'elle pouvait bien lui dire ..

Je peux rester dormir la ?

C'etait bien ca pour commencer la conversation ? En tout cas, elle devait savoir ce qu'il en pensait parce qu'elle commencait serieusement a fatiguer la danseuse .. Comme pour l'aider a prendre sa decision, elle desserra son etreinte pour faire glisser ses mains le long de son dos suintant alors qu'elle venait de fermer les yeux tellement elle etait bien sous lui, bercé par le bien etre qui l'avait enveloppé une fois que l'adrenaline fut redescendu au maximum ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Sam 28 Nov - 3:08

Il se sentait bien là, il n’avait pas envie de redescendre tout de suite, il avait atteins des sommets avec elle cette nuit là. Dans la peur, la colère, et dans la jouissance la plus totale. Il n’arrivait pas à se calmer, son cœur battait toujours à tout rompre, comme si il était toujours en pleine action, comme si ce n’était pas fini, et en fait ce n’était pas fini. A chacun de ses regards, elle arrivait toujours à l’enflammer, et à le faire partir loin. Il ne voulait pas s’éloigner d’elle, il voulait que cette nuit n’appartienne qu’a eux, il ne voulait pas se détacher d’elle. En temps normal, il aurait bougé, mais là tout était différent, il était épuisé par tout, pas sa prise de tête avec lui-même, par l’alcool qu’il avait ingurgité, et pourtant il ne voulait pas dormir. Il ne voulait pas laisser ses yeux se fermer, il devait la regarder, il voulait sentir son corps contre le sien.
Son regard ne cessait de lui parler, il n’avait jamais su exprimer ses sentiments, quand il le faisait il se sentait fragile, à nu. Mais là auprès d’elle avec ses mots, avec sa façon de tout lui dire, il n’avait peur de rien, il se sentait indestructible. Elle lui donnait une force incroyable, cette nuit là alors qu’il devrait être déjà endormi dans ses bras, il avait encore l’ardeur de l’embrasser, d’être encore fougueusement à elle. Chacune de ses caresses lui brûlait la peau, il frémissait encore en sentant ses doigts sur lui. Il reprenait aussi des caresses bien plus douces, plus tendre qu’avant, il avait abandonné ses yeux pour faire se frôler leurs joues. Ça contrastait tellement avec la force de leurs ébats, mais pour lui c’était tout aussi intense, elle allait l’achever à petit feu, il ne lui survivrait pas, pas ce soir en tout cas.


Et moi j’ai le droit de rester à tes côtés ?

Il n’attendait pas sa réponse, mais il faisait déjà une chose dont il n’avait pas envie, séparer leurs corps ne plus être un. Il se décalait tout en douceur, mais sans jamais l’éloigner de lui, il la gardait dans ses bras fermes et musclés, il se posait sur le matelas. D’un geste ferme mais tendre, il l’attrapait par le poignet pour qu’elle vienne se coller sur son torse, il voulait resserrer son étreinte encore. Il dégageait la masse de ses cheveux bruns de sa nuque, elle avait des petites mèches légèrement bouclées, qui s’étaient collées avec la transpiration. Il effleurait doucement du bout des doigts sa nuque, ça l’amusait parce que sa peau se couvrait de plein de petits frissons. Il pouvait rester comme ça des heures à la regarder. Il délaissait le jeu avec ses doigts pour aller y déposer ses lèvres, et l’embrasser tendrement. Enfin il commençait tendrement, mais ça prenait vite une autre tournure, un peu plus ardente. Il ne pouvait jamais être juste sage, ses mains se promenait de nouveau sur le corps de la danseuse, il les laissait glisser lentement mais vigoureusement sur sa chute de rein. Il les laissait remonter doucement, pour mieux les replonger.

Bien sûr que tu peux rester là, je n’ai pas envie que tu partes ce soir…

Il avait eu besoin de lui répondre, c’était peut être niais de sa part, mais il avait eu besoin de le dire. Ce soir par sa faute il avait faillit la perdre, il avait besoin de la sentir contre lui, et de se réveiller le lendemain matin, de la voir tout de suite, de se rassurer, de comprendre qu’il n’avait pas rêvait, mais qu’elle était toujours là et en pleine forme.
Une de ses mains revenait sur son visage, il avait besoin de la voir avant qu’elle ne s’endorme, il avait réussi à reprendre une respiration normale, mais son cœur battait encore comme un dingue pour sortir de sa poitrine et aller rejoindre celui de sa donzelle et allait prendre un repos bien mérité. Il frôlait doucement sa joue, il plongeait de nouveaux ses yeux dans ceux de milie, il plongeait sur ses lèvres, pour les unir tout en douceur, tendrement. Il se contrôlait pour une fois, il lui offrait un peu de douceur pour s’apaiser. Il ne dormirait pas encore, il avait un surplus d’adrénaline dans le corps, il allait la garder contre lui toute la nuit, la regarder s’endormir, et après qui sait peut être que ses yeux à lui, abandonné sans sa prison azur, voudraient bien à leurs tours partir aux pays des rêves. Se serait toujours moins lumineux que le rêve éclatant qu’il venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je suis perdu dans le noir (pv milie)   Aujourd'hui à 13:15

Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis perdu dans le noir (pv milie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Terminés-