Partagez | 
 

 Dancing with myself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Dancing with myself    Ven 30 Juil - 20:07



Quoi comment ça, izzie n’avait rien de prévu pour la soirée, oh ça ce n’était pas dans ses habitudes. Et si elle changeait ses habitudes, c’était son colloc et patron qui allait être tout perturbé, elle se devait ça pour sa santé mentale. Le pauvre, faut dire qu’elle ne l’épargnait déjà pas en temps normal, alors il lui fallait des pauses au petit. Sauf que pour sortir une jeune femme devait pouvoir se pomponner et là, elle avait un problème de taille. Oui elle avait une séance de pub, elle devait bosser et finir tard, oui elle était tombé sur un photographe légèrement maniaque, et pas compliqué pour un sous, c’était limite si il ne donnait pas les positions qu’elle devait prendre au degré près. Elle prenait sur elle pour rester stoïque, mais elle avait une furieuse envie de lui attraper un de ses appareils photo pour lui mettre dans un coin obscur de sa personnalité, ouep c’est bien à celui là que vous pensez. Elle se concentrait pour avoir un air détaché et naturel, pas super évident quand on doit se concentrer pour être naturel, mais elle y arrivait tant bien que mal. C’est qu’elle était professionnel la demoiselle.

Il était presque 22 heures, là il commençait à abuser sérieusement, la diva, elle allait finir par péter un câble izzie, et elle allait finir par prétexter un malaise pour qu’on lui fiche la paix. Bon visiblement elle n’aurait pas à en venir à une scène de comédie, la diva photographe désespérant d’obtenir ce qu’elle désirait jetait son appareil, et partait sans un mot.


Bon s’en est trop pour moi je me casse, dis maya, euh comment dire j’ai envie d’aller en boîte si ça te tente je peux te faire entrer au viper par l’accès des gens un peu reconnu, mais ça te dirait de m’aider à me préparer pour mettre les mecs à mes pieds ce soir ?

Maya était la jeune fille qui avait remplacée Shane, izzie l’aimait bien, bon la brune déjantée lui manquait mais au moins maya n’était pas une pouffe surfaite comme les autres.
La jeune fille était plus que partante, du coup, elles piquaient des fringues dans la réserve, elles avaient intérêt à les rendre sans un accroc sinon elles se feraient virer l’une comme l’autre. Au bout d’une demi heure grâce à la jeune femme elle était comme ça. Elle se rendait au viper avec son amie, izzie était passée dans quelques journaux, et puis elle commençait doucement mais sûrement à se faire sa place, et en tout cas elle avait ses entrées dans pas mal de boîte et bar à los angeles. En plus ce soir elle connaissait le videur donc doublement pas de soucis. Elles entraient toutes les deux, et bien vite elles se lançaient sur la piste. Izzie après cette journée éprouvante avait un besoin dingue, dingue, dingue de se défouler, elles prenaient la piste de danse d’assaut et se lançaient dans un numéro des plus langoureux.
Oui izzie pour se défouler, elle dansait, remuait du popotin, et arrivait souvent à faire baver tous les mecs du coin.
Ouais sauf qu’à force de bouger elle avait besoin de boire, et ouais faut remplir le réservoir, du coup elle abandonnait sa compagne, qui venait de monter sur un cube pour se déchainer, et elle se dirigeait vers le bar, elle prenait sa conso. Mais comme toujours avec izzie, fallait que ça aille vite elle ne tenait pas en place, elle devait boire, mais elle devait aussi être en train de danser. Forcément quand on veut trop faire en même temps, on fait des conneries c’est inévitable. Sans le faire exprès elle bousculait un jeune homme. Elle vidait son verre d’une traite, et lui faisait un grand sourire, avec dans les yeux ce petit air de fille prise en faute.


Oops, je me ferais pardonner promis… Tiens si vous passez par la piste de danse sifflez moi et je danserais avec vous…
J’adore cette chanson… Surtout n’oubliez pas…


LE dj venait de mettre memories de david guetta, izzie devait absolument aller danser, c’était un rythme pour bouger son popotin ça. Elle adorait cette chanson, elle devait danser, avec un peu de chance elle recroiserait le beau blond, elle le trouvait plus que canon, elle avait envie de le voir de plus près et plus longtemps.




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Dancing with myself    Sam 31 Juil - 14:37

    ___ Le week end .. Le meilleur moment de la semaine selon Gurwan. Ho non ne vous fiez pas aux apparences, le blond adorait son nouveau job au casino de la ville. Les rencontres avec les gens, les conversations avec les clients un peu trop bavards, les parties rapides de jeux divers pendant les pauses.. Tout ça c'était juste entraînant et motivant a travailler. Mais entre nous, même si vous adorez votre travail au plus haut point, l'arriver du week end sa plais non ? Ouais il me semblait aussi.. Donc je disais : voilà que le blond se retrouve en week end et qu'il n'a pas du tout envie de rentrer seul chez lui dans son appart triste et vide.. Le meilleur moyen de régler ce problème ? Sortir. Au Viper comme souvent le week end... Mais il reste un problème. Petit pour certaines personnes, énorme pour le blond. Choisir ses vêtements pour sortir en boite. Ne pas faire trop voyant, mais être vu quand même pour espérer rencontrer quelqu'un. Ne pas paraitre trop coincé mais en même temps pas trop lâché non plus pour ne pas tomber sur des personnes pas très saines d'esprit. Un style décontracté est pratique pour danser, mais ne fait pas très sérieux en sois.. Bref le choix des habits était toujours le gros dilemme de la soirée. Mais bon, comme toujours après avoir vidé son armoire sur son lit, il va trouver quelque chose de très joli, sans faire pour autant gros Bourges plein de tunes. Bref la grosse réflexion se fera dans la voiture en rentrant chez lui. Je crois bien que toute sa penderie a défiler devant ses yeux pendant le retour a l'appart..

    ___ Finalement monsieur le blond a fait comme chaque soir avant la sortie en boite. Dans l'ordre il à sortit ses chemises en première. Il hésita en une grise pâle pour qu'elle se reflète avec les néons de la boite, ou une noire pour faire discret et ajouter une veste blanche par dessus.. Au final il opta pour une blanche assez longue [ X ]. Il se surpris a sourire tout seul en pensant a ce qu'il venait de faire. Hésiter sur 2 chemises pour en prendre une troisième.. C'est tout à fait son style ça tiens !! M' enfin bon la chemise est choisie au moins. Maintenant il faut quelque chose par dessus cette chemise. Même si c'est pour l'enlever après, faut que ça fasse chic mais décontract' en même temps. Le plus dur est de choisir quelque chose qui lui plais et qui en même temps s'accorde avec le reste. Il passe tout en revue. Les vestes, les gilets, les pull.. Finalement il opte pour quelque chose de très simple. Un haut noir fera largement l'affaire. [ X ] Bon, maintenant le bas. C'est assez simple pour ça, il n'en à pas des masses. Quoi que assez pour réfléchir quelques instants. Un simple jean au final ira très bien. [ X ]. Voilà maintenant il à choisis ses affaires il n'a plus qu'a les enfiler, se coiffer, se parfumer, et partir direction le Viper.

    [...]

    ___ L'extérieur de cette boite est tout simplement trop beau. Mais ce qui est le plus énervant c'est l'attente avant de rentrer. Le temps que les videur s'assure que tout est en règle et tout chez tout le monde, ça prend du temps. Mais le jeu en vaut la chandelle comme on dit. Le mieux est de ne pas penser à ce qui va se passer à l'intérieur pour ne pas être trop impatient. Le temps passe plus vite ainsi. Quand enfin Gurwan arrive à rentrer au Viper, il y a déjà pas mal de monde qui se trémousse sur la piste de danse. C'est ce qu'il préfère le blond, regarder les gens danser. Bon d'accord, en particulier les jolies filles. Quoi c'est pas une honte hein ?! Bref. Le temps de commander sa bière, le pauvre se fait déjà bousculer. Bah ce n'est pas grave ça arrive souvent ce genre de choses ici. Mais ce faire bousculer par une jolie fille blonde vêtue d'une magnifique robe grise à paillettes, ça arrive souvent ça aussi ? Je crois pas non.. Pourtant c'est le cas ici. La pauvre à l'air de ne plus savoir où donner de la tête. Un sourire passe sur le visage du blond quand il l'entend s'excuser à une allure folle et lui faire un genre d'invitation express à danser. C'est pas son genre de danser d'habitude, mais bon.. En même temps en temps normal c'est pas dans ses habitudes de croiser ce genre de personnes non plus. Bah après tout qu'est ce qu'il à a perdre ? ..

    ___ La musique commence, les premiers sons parviennent aux oreilles des danseurs, et Gurwan n'a toujours pas bouger. Pour le moment, sa bière à la main, il regarde la jolie blonde se trémousser avec apparemment sa copine sur le podium sur-élevé de la piste. Le temps d'avaler la dernière gorger et il avance à son tour dans leur direction. Le rythme est entraînant et il ne met pas longtemps à se mettre à bouger lui aussi. Petit à petit se rapprochant des filles dans l'espoir de se faire repérer. Il n'a jamais vraiment chercher à porter l'attention sur lui dans ce genre d'endroit. Mais bizarrement aujourd'hui ce n'est pas le cas. La façon dont la blonde lui à parler, lui à donner envie d'aller avec elle et de danser sur cette musique qu'elle à l'air d'adorer au plus haut point.. Finissant de se rapprocher il est maintenant à moins d'un mètre d'elles et se place de façon à ce qu'elles le remarque. Et il continue de bouger au rythme de la musique et surtout en rythme avec la blonde. Bah normal non ? Faut bien s'accorder avec elle si on danse avec elle ! Moi je trouve ça parfaitement normal... La chanson se termine. Puis une autre recommence. Elles s'enchainaient toutes... "Iyaz ; Replay" .. "Black Eyed Peas ; I gotta feeling" .. "Inna - Amazing" ; .. "Klaas ; Our Own Way" ..

    ___ Quand les dernières notes de la chansons se font entendre, il est essoufflé. Petit joueur ? Oui. Et pourtant il aime bouger, mais à petite dose on va dire. Ce qui n'a pas l'air d'être le cas de la jeune femme avec qui il viens de danser. Une vraie pile électrique celle là. C'est assez amusant de la voir se défouler comme ça. Le temps de prendre son souffle, Gurwan part s'assoir au bar à nouveau et commande un verre d'eau très frais. Il n'a qu'une envie c'est refroidir son corps qui boue de l'intérieur. Hey il à travailler toute la journée lui hein ! Son verre se descend en quelques secondes. Il en commande un deuxième avant de se retourner pour voir si la blonde l'a suivit ou s'il se retrouve seul à être assoiffé..



Hors Jeu : Ouais désolée je parle beaucoup mais j'adore les descriptions inutiles qui prennent de la place pour rien et qui soulent plus qu'autre chose ! ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Dancing with myself    Dim 1 Aoû - 16:48

Au tout début elle ne prêtait pas attention à savoir si le beau blond l’avait suivi ou non, elle était venue pour se détendre et faire la fête, elle avait donc besoin, non pire c’était vital, elle devait remuer son popotin, elle devait bouger. Et faut dire que cette musique pouvait la rendre dingue, elle se sentait légère, prête à faire n’importe quoi, bon ça je vous l’accorde même sans la musique elle pouvait le faire.
Elle se laissait aller au rythme entêtant de la chanson, elle se déhanchait, sans prêter la moindre attention aux réflexions des mecs qui pouvaient l’entourer. Elle savait bien, qu’il leur en fallait peu pour se laisser aller à exhorter les filles à en faire et surtout à en montrer un peu plus.
Sa chanson de prédilection venait de prendre fin, en tournant un peu la tête elle avait entraperçu, le jeune homme qu’elle avait innocemment percuté un peu plus tôt, il s’avançait lentement mais sûrement dans sa direction. Elle se sentait d’humeur un peu plus coquine maintenant, mais non elle n’y était pas en permanence, des fois elle faisait des pauses. Elle descendait de son piédestal, pour se diriger comme de par hasard un peu plus vers lui. Alors qu’ils étaient au milieu d’un tas de personnes, ils dansaient l’un pour l’autre, sans être réellement collés l’un à l’autre, non mais ensemble.
Elle se laissait prendre captive à ses regards, et elle avait tout le loisir de le mater maintenant. Elle n’avait été que trop rapide tout à l’heure, elle ne pouvait que s’en vouloir, elle aurait peut être résisté à l’appel de la danse pour aller le draguer un peu plus tôt. Oh après tout, les mouvements qu’elle faisait sans cesse en dansant, et maintenant les regards qu’elle lui lançait, c’était peut être assez pour lui faire comprendre, qu’elle avait envie de passer un petit moment avec lui, un peu plus long qu’une petite danse.

Le message semblait assez clair entre eux, ils étaient là à se bouger sans jamais s’éloigner, l’un de l’autre, les musiques s’enchainaient à un rythme de plus en plus saccadé, la force de la jolie blonde, elle pouvait rester des heures sur la piste sans faire de pause, elle avait assez d’énergie pour épuiser le plus endurant des dj. Mais visiblement son partenaire de danse n’avait pas cet atout dans sa manche, ou alors il avait juste envie d’aller prendre un verre. Hum, ou alors il la fuyait, quoi comment cela pouvait il se faire, non il n’allait pas échapper à la jolie blonde, ou alors, et s’était méprise, et il ne dansait pas avec elle. Non mais si ça se trouvait en fait il était aveugle, et il avait juste les yeux perdu dans le vague, et il était venu pour remuer sur une musique qui lui plaisait et maintenant son pote était venu le rechercher pour prendre un verre, non parce que fallait pas en plus qu’il se déshydrate le petit. Et voilà elle avait cru innocemment, qu’elle se faisait un peu mater, et qu’elle avait peut être fait une touche ce soir, et en fait na.

QUOI fallait qu’elle arrête de se faire des films, parce qu’elle allait finir par être embarquer à l’asile…Bon peut être,, mais psychoter seule dans son coin avec plein de monde autours, c’était un peu la spécialité d’izzie non. Bon à force de prendre son temps, ça devait bien faire 5 bonnes minutes que le jeune homme était parti au bar. Elle le cherchait du regard et captait le sien. Bon c’était quasi sûr qu’il n’était pas aveugle, non parce qu’elle ne rêvait pas, il venait bien de la voir et de lui lancer un petit sourire en coin. Sans se presser mais sans le perdre des yeux, elle le rejoint et se pose juste sur le tabouret à côté du sien. Elle se commandait un mojito et le dégustait toujours sans dire un mot. Elle ne se gênait pas pour lui lancer des coups d’œil de temps, toujours en lui souriant, elle était en mode toi mon petit père t’es dans mon radar, et je te veux.

Non izzie n’était pas une salo**, elle avait juste son mode de vie bien à elle, et elle s’en foutait qu’on la juge ou non, elle s’était jurée depuis des années de ne plus laisser un mec s’approcher d’elle de si près qu’il pourrait atteindre son cœur. Alors oui elle passait de mecs en mecs sans jamais se poser, mais ce n’était pas si grave que ça non plus. Elle n’était pas de mœurs légères, elle avait juste son passé et elle ne voulait plus jamais qu’il ne soit son présent.
Elle se tournait son popotin sur le tabouret de façon à faire face au jeune homme.


Moi c’est izzie et vous ?

Il était temps de passer aux choses sérieuses, non elle n’allait pas le violer sur place, quoi que sur un tabouret, en pleine boite…Na, je plaisante, elle voulait juste le connaitre un peu plus.
Elle attendait sa réponse en sirotant son verre. Elle ne s’en voulait pas une seconde de l’avoir bousculé, sa maladresse avait le don d’avoir bon gout, il était canon ce jeune homme, il savait s’habiller avec classe, même si là, notre blonde avait plus envie de le déshabiller.
A peine elle avait fini de boire son mojito, que le dj qui devait connaitre ses goûts ou être dans sa tête…Han et si il y était pour de vrai ? Malgré elle, elle levait les yeux, comme si elle pouvait remonter à l’intérieur pour vérifier qu’il n’y avait personne dedans pour faire Bluetooth avec le casque du dj…Bref il mettait du usher, version sensuelle, et là, la demoiselle se disait ok étape deux, ce coup ci on danse collé serré mon petit. Elle attrapait la main du jeune homme.


On danse celle là, obligé…

Il n’avait même pas le temps de dire non, qu’elle l’entrainait sur la piste, et en l’emprisonnant du regard, elle commençait à danser avec lui, de façon plus que torride. Ce petit usher, il savait comment y faire pour aider à séduire.
Elle se collait à lui, et frottait son corps contre celui du blond, en répondant aux sons de la musique.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Dancing with myself    Mer 4 Aoû - 0:15

[ Hors jeu : J'aime !!! Very Happy ]


    ___ Gurwan ne pu s'empêcher de soutenir le regard de la blonde une fois qu'il l'eut repérée au milieu de la foule de danseurs. Les gens ont vraiment la foi pour danser autant hein !! Ou alors c'est que le blond se fait vieux.. à 25 ans !! .. Non ça serait un peu jeune quand même. M'enfin bref. La voyant se rapprocher du bar, il compris qu'elle l'avait tout simplement suivit. Un sourire lui échappa et il se retourna face au bar. Reste à savoir si elle avait vraiment soif ou si c'était juste pour lui tenir compagnie. Elle commanda un Mojito, et Gurwan n'avait pas fini son verre. Heureusement vous allez me dire parce que 2 verres en 5 minutes ça pourrait paraitre beaucoup d'un coup.. Enfin bref on s'en fiche. Le plus fou c'est que la blonde ne semblait même pas épuisée. C'est bien ce qu'il avait penser un peu plus tôt, une vraie pile électrique !! Infatigable.. Quoi que ! Elle finit par lui faire face pour se présenter. Izzie. C'est joli. Il but une gorgée dans son verre, puis lui fit face à son tour. Il mis un moment avant de répondre. Pendant ce temps il l'observa un peu plus. C'est vrai quoi ? Il à pas vraiment eu le temps dans les flash des jeux de lumières du DJ. Au bar y a plus de lumières, et c'est donc plus visible. Elle avait une coiffure tirée en arrière, de façon à danser sans être gênée par les cheveux dans les yeux, dans la bouche, ou volant dans tout les sens. Gwen, l'ex du blond, faisait pareil aussi. Puis elle portait une magnifique robe grise faite de strass.. Quand aux chaussures, il s'est toujours demandé comment les femmes pouvaient danser en étant en équilibre sur des talons aussi fins.. C'est vrai non ? ..

    Izzie.. Enchanté ! Moi c'est Gurwan.

    ___ Puis il resta un moment comme ça, à la regarder. Elle en fit de même, mais avec un regard plus insistant. Il ne mit pas longtemps à comprendre pourquoi.. Surtout quand la chanson d'Usher commença et qu'Izzie réagit au quart de tour lui emprisonnant la main. Il n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit, à peine eut il une seconde pour poser son verre qu'il avait toujours en main sur le bar. " Avec plaisir " dit-il en partant avec elle au centre de la salle. Décidément elle ne perdait pas une occasion pour s'amuser, de quoi vous mettre en bonne forme pour la soirée. Elle était assez entreprenante avec lui sur cette chanson. Sur le début ça lui fit bizarre. Il n'avait jamais vraiment danser collé comme ça avec une femme depuis Gwen. Bah après tout, il est là pour s'amuser non ? La chanson avait déjà bien commencer quand il décida que s'il ne se lâchait pas maintenant, il ne le ferais jamais. Il suivit par conséquent les mouvements de la blonde pour se mettre dans le rythme. Puis comme il se disait souvent, on ne refuse pas quelque chose à une belle femme. Hey avec des limites quand même hein petits pervers !!

    ___ Bon bon bon, la musique passait, et Izzie était collée à lui et se collait de plus en plus à chaque mouvement. Il posa ses mains sur les hanches de la blonde. Non non ce n'était pas du tout avec des arrières pensées mais simplement pour lui permettre de suivre encore mieux les mouvements de la blonde. Ben oui c'est comme ça. Il ferma les yeux, une façon de mieux ressentir ce qu'il se passe autour d'après son expérience. Ça peut paraitre con comme façon de faire, mais essayer et vous verrez. Quoi que maintenant que vous en parlez, il à pas forcément envie qu'elle se termine cette chanson le blond là.. Autant en profiter un maximum hein après tout, qui vous dit qu'ils se reverront avant on ne sais combien de temps ? Après tout ils ne savent que leur prénoms, rien ne prouve une future rencontre à l'extérieur de la boite. Donc autant profiter avant la fin de la soirée.

    ___ Plusieurs chansons passaient. Le DJ devait surement être un petit pervers hein, il ne passait que des chansons faite pour rester coller l'un à l'autre. Manquait plus que la série de slows et voilà qu'ils ne se lâcheraient plus ces deux la. Bref. Pour la première fois depuis assez longtemps, Gurwan se sentait bien. En fait, la plupart du temps quand il était en compagnie des femmes en boites ou autre, il voulait juste se faire plaisir, sans vous donner de détails vous comprenez très bien. Là c'est différent, il était bien juste en dansant. C'est bête vous trouvez ??

    ___ Hey vous savez quoi ? Sa donne chaud de danser dans cette foule.. Le blond attendit la fin de la chanson et accompagné d'un sourire il recula d'un pas. On entendait rien dans ce vacarme mais il fit un geste de la main à Izzie pour lui faire comprendre qu'il serait de retour dans quelques minutes. Il se tourna et partit en direction de l'entrée du Viper. Il savais qu'il y avait une sorte de vestiaire là bas. Il ôta son petit gilet noir et le donna à la femme qui gardait les vestiaires. Elle lui donna un numéro à garder en échange et la remerciant il repartit dans la salle. Arf le plus dur quand on quitte quelqu'un au milieu d'une piste de danse c'est de la retrouver après. Et quand on à aucun moyen de la joindre c'est encore plus compliqué. Aller savoir où elle est maintenant..

    Haaa c'est malin ça mon gars.. !! Très malin !!

    ___ Ouais il se parle à lui tout seul et alors ?? C'est pas une maladie hein !! Et non il n'a pas trop bu non plus. Il aime juste parler, et quand y a personne ben il parle tout seul. Bref c'est comme ça cherchez pas. Bon en attendant ça aide pas a retrouver la blonde ça.. En même temps il voulait pas faire genre "le mec qui cherche partout la belle inconnue". Ouais vous me direz c'est ce qu'il se passe, mais quand même !! Bref. Il avança a pas lent dans la foule de danseurs en bougeant comme s'il se passionnait pour la musique. Bah c'est pas totalement faux après tout.. Mais c'est pas totalement vrai non plus... Bon sang et on y voit rien en plus avec ces clignotements de lumières vertes, orange, rose, blanche, violette, arghhh stoooop !!! Bon on se calme. On va retourner en direction du bar, après tout c'est là bas qu'ils se sont rencontrés non ? Elle est peut être là bas, ou tout au contraire : derrière..



[ Hors jeu : excuse je pouvais faire mieux mais je suis pas bien ce soir.. =S Je me rattraperais la prochaine fois.. ]
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Dancing with myself    Lun 9 Aoû - 3:12

Elle s’éclatait avec lui, faut dire que ça lui faisait du bien, il semblait normal, elle tombait parfois sur des pervers. Et là, il n’avait pas les mains baladeuses, il ne louchait pas que sur son décolleté, alors oui, elle aimait être touchée, oui la plupart du temps quand elle allait en boîte, c’était souvent pour attraper un mec dans sa toile, et le tisser jusqu'à elle. Oui elle ne se cachait pas de ça, elle ne cherchait pas de grande histoire. Elle ne croyait pas à l’amour, non une fois salit, ça lui avait suffit, plus jamais un homme ne lui ferait croire, qu’il avait des sentiments pour elle, et lui faire croire qu’une vraie belle histoire était possible non. Alors tant pis si on la prenait pour une femme facile, tant pis si beaucoup qui la fréquentait la traité de prostitué, le fait est qu’elle savait bien qui elle était et ce qu’elle valait.
Quand elle en ressentait le besoin, elle allait dans un bar trouver un homme, et elle profitait de ce qu’il comptait bien lui offrir, tout le monde était gagnant, elle avait un peu de tendresse parfois, ou juste un moment intense, et les mecs eux, bah ils étaient la plupart du temps content d’avoir une femme qui ne s’attache pas et qui ne faisait pas d’histoire.

Bref, elle ne pouvait s’empêcher de sourire, en sentant les mains du jeune homme s’aventurer sur ses hanches, au fur et à mesure, elle se laissait aller, de temps en temps elle fermait les yeux, suivant instinctivement le rythme de la musique, elle se laissait complètement aller, elle se sentait bien avec lui, elle aimait bien cette ambiance très sensuelle, et visiblement le dj était de son avis, y’avait rien de mieux pour s’éclater que des musiques comment dire torrides. Elle ne se gênait pas du tout avec cet inconnu du nom de gurwan, elle posait sa main en arrière, glissant ses doigts dans les cheveux du jeune homme, elle se collait à lui. Ce n’était peut être pas une façon très orthodoxe de danser, et elle ne se permettait pas d’être aussi proche avec n’importe qui, mais l’attitude du danseur l’incitait à se lâcher complètement.

Tout de bonne chose avait une fin, et au détour de la fin d’une chanson, Gurwan, lui fit signe qu’il avait besoin d’aller faire un petit tour. Bon heureusement qu’elle n’était qu’une fausse blonde, non parce que ce n’était pas forcément des plus facile de traduire son langage des signes. Enfin pas besoin de traduction, même pas besoin de plus d’information, en plus il n’était pas liés l’un à l’autre, il n’y avait pas l’existence d’un pacte les obligeant à danser et à passer toute la soirée à deux. Alors pendant qu’il l’abandonnait, elle ne s’ennuyait pas, non elle continuait à danser seule, de temps en temps son amie revenait et elle pouvait continuer son petit numéro torride. Bon le temps de 5 minutes la demoiselle avait besoin de glisser quelques choses au creux de l’oreille de notre fausse blonde préférée. EN fait maya avait des remords cruels, oui elle avait fait une sacré touche et elle avait envie de quitter la boîte pour aller prendre un dernier verre, et par la même occasion sûrement passer à la casserole au domicile de son coup de foudre. Izzie prenait une mine offusquée, quoi elle allait l’abandonner pour une partie de jambe en l’air, juste pour un mec rencontré comme ça, elle allait la laisser tomber comme une vieille chaussette sale…Oui izzie s’amusait à torturer la jeune coiffeuse, parce qu’elle comprenait bien ce qu’elle avait envie de faire, et qu’a sa place elle en ferait autant, alors elle faisait la bise à la jeune femme et la laissait sortir.

Elle aurait pu retourner sur la piste et se lâcher de nouveau, sans prêter attention au monde autour d’elle, mais bon elle avait envie de passer un peu plus de temps avec le charmant blond. Elle jetait un regard sur la piste pour voir si elle le voyait, et est ce qu’elle avait des yeux de lynx, ou alors un bol monstre en tout cas elle l’apercevait, il était en train de prendre la direction du bar. Alors on joue, franchement vous la connaissait ou pas ? Bien sûr que oui on joue. Elle s’approchait doucement du jeune homme, et franchement c’était facile de faire discret vu le bruit et le monde.


On est perdu … On cherche quelqu’un ? Ou on tente de me fuir, c’est ça je vous ai fait peur peut être…Vous avez peut être raison, il se trouve que je suis peut être dangereuse…

Elle ne pouvait s’empêcher de sourire, elle dangereuse, ça y est elle allait le faire flipper monroe ne cessait de lui dire qu’un jour elle les ferait tous fuir. Roh si on avait plus le droit de dire n’importe quoi mais où aller le monde je vous le demande. Elle attendait qu’il lui fasse face ou qu’il fuie. Bon elle ne lui laissait pas le temps de trop réfléchir, il pouvait réellement se barrer après tout. Et dans un sourire énigmatique elle enchainait.

Alors vous avez enlevé votre gilet, vous auriez pu m’attendre, ça me déplait pas de déshabiller un homme…

Elle riait de plus belle, au moins il était maintenant conscient qu’elle ne se prenait pas au sérieux.

Vous me laissez vous payer un verre ou vous préférez danser ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Dancing with myself    Mar 10 Aoû - 23:35

    Bon, le plus dur après tout c'était de faire la connaissance de quelqu'un non ? Avouer que quand vous allez en boite, c'est dur de parler a des inconnus non ? Donc retrouver une belle blonde au milieu des danseurs ça ne doit pas être la mort non plus.. Mais le bar restait dans la tête du blond le point de repère le plus facile pour trouver quelqu'un. L'endroit le plus éclairer, sans personne qui danse comme un malade au risque de vous mettre un coup de coude dans les cotes ou un coup de poing en pleine face en dansant.. Et à croire que ce soir c'était vraiment le bon jour, ce ne fut pas lui qui la retrouva mais l'inverse. A son plus grand soulagement elle ne l'avais pas mal pris qu'il l'ait perdue. Heureusement hein ?! Elle semblait même toujours aussi joueuse. Ça fait plaisir !! Il ne la regarda pas de suite, le regard posé sur le bar, les coudes aussi, il l'écoutait parler. Il l'écoutait lui poser des questions, puis lui insinuer qu'elle était peut être dangereuse. Elle ? Dangereuse ? Il n'y croyait pas une minute. Un sourire apparut sur son visage quand il fit vagabonder ses pensées dans son cerveau. Dangereuse.. Il venait de l'imaginer en tenue de Lara Croft, faut dire que c'était mignon. Mais ça ne ressemblait en aucun cas a une femme dangereuse. Il finit par relever la tête, fixant ses yeux droit devant lui, puis se tourna face à la blonde assise à côté de lui. Il ne voulait pas faire l'intéressé, et il ne voulait pas faire comme s'il l'ignorait non plus puis-ce que de toute évidence c'était pas le cas..

    Dangereuse hein ?

    Il garda son sourire un moment avant que Izzie lui dise très calmement qu'il aurait du l'attendre pour enlever la simple couche de vêtement noir qui le couvrait. Il haussa les sourcils et essaya de ravaler son sourire genre "ha bon ? ha bah zut alors..". Mais entre nous, il n'avais rien de crédible dans tout ça.. Ben quoi ? Hey vous allez pas me dire que quand vous trouvez quelqu'un de jolie, vous l'ignorer totalement toute la soirée ? Bah Gurwan ets un homme comme les autres, il aime être aimé et regardé. Et apparemment, la blonde aussi. L'avantage dans tout ça c'est qu'ils allaient bien ensemble tout les deux. Pas en couple hein, juste.. Comme ça ! Quoi que.. Hey non mais ça va pas Gurwan ? Tu la connais à peine.. Ho ho on se reprend mon coco hein .. Gwen aussi tu l'avais rencontrée dans une boite de nuit, et ok elle t'a donner une magnifique demoiselle qui est maintenant la seule princesse de ta vie, mais elle t'a aussi fait souffrir !! Aller mec reprend toi.. Oui c'était souvent qu'il se parlait à lui même. Cette petite voix dans sa tête, qu'on appelle aussi la "raison" à souvent été là pour lui sauver la mise ou le sortir de pétrin incroyable.. Et ce soir par exemple, maintenant tout de suite même, elle lui disais juste qu'il aurait quand même bien aimer l'attendre pour enlever sa veste, malgré les plaintes de Madame la raison.. Puis il posa son dos contre le bar et les coudes aussi, la tête tournée en direction de la piste de danse il continua d'observer les gens danser. Peut être était-il trop sérieux dans sa façon de regarder les danseurs et danseuses car la blonde lui demanda s'il préférait boire ou danser. Hum.. Choix cornélien.. Il faut dire que ça lui a donner soif au blond de danser coller/serré avec Izzie, mais en même temps re-danser avec elle ne serait pas de refus. Bah quoi ? Faut savoir profiter des bonnes choses hein... Il resta dans sa position un moment, laissant un vide dans la conversation, mais en faisant attention quand même à ce que ce ne soit pas lourd, et qu'elle ne s'impatiente pas trop non plus. Je crois que ça s'appelle "se faire attendre" .. ou "se faire désirer" aussi, mais ça c'est une autre histoire. Puis il tourna juste la tête vers elle. Comme si ça allait l'aider tiens.. Non mais d'ailleurs le choix est vite fait !!

    Pour commencer, tutoyez-moi.

    Et lui ? il en fait autant ? Non mais la blague. Ne dit-on pas "commence par faire toi même ce que tu demande aux autres" ? Ha non ça se dit pas ? Ha bah mince alors. En tout cas c'est une des choses que Gurwan aime respecter. Imaginez la situation, vous ordonnez a quelqu'un de faire quelque chose, et vous faites l'inverse. Génial mais ça fait par serieux hein ? Non pas que le blond ait donner un ordre à Izzie hein, rien de tel d'ailleurs. C'était une sorte de demande un peu poussée on va dire.. Vous comprenez ? Bref tout ça pour finir par dire :

    Et il n'est pas question qu'une femme paie pour moi. La galanterie m'oblige à ce que ce soit moi qui vous paie un verre...

    Ce n'était pas du tout dit sur un ton brusque ni méchant. Au risque de s'y méprendre, c'était juste une façon pour le blond de montrer qu'il ne profiterais jamais d'une femme. Dans n'importe quel domaine d'ailleurs. Que ce soit public comme maintenant, ou privé.. Ôh non il à bien trop de respect pour elles pour faire ça.. D'ailleurs depuis Gwen il préférait ne plus montrer ce qu'il ressentait pour une femme, malheureusement pour certaines me direz vous. Oui mais c'est comme ça, il a trop souffert. Maintenant il profites de la vie sans se prendre la tête, mais en ayant on va dire.. 150% de respect envers les femmes. Et oui, il s'est fait avoir plusieurs fois à cause d'elles, mais il à appris à ne pas juger sur quelques femmes. Elles ne sont pas toutes comme ça. Il y en a des biens, il faut juste chercher au bon endroit au bon moment. Bref tout ça pour dire que c'était une obligation pour lui de ne pas faire payer une femme pour lui. Ce serait du profit, du simple profit qu'il n'accepterais pas. Et ça il savais le faire comprendre en général. Mais reste à savoir si la blonde comprendrais son point de vue..

    Mojito ?

    Il lui sourit gentiment, attendant une réponse. Lui en attendant commanda un simple Red Bull. Ouais faut arrêter sur la boisson alcoolisée. Faut quand même qu'il rentre en un seul morceau le jeune papa hein.. Ha la qu'est ce qu'il ferait pas pour sa princesse. Quoi c'est pas vrai ? Ouais bon il tient à la vie aussi .. C'est mieux ? Puis hey, faut pas en abuser c'est tout. Point final !! Il but une gorgée de Red bull et se retourna a nouveau face à la piste de danser ou des corps bougeaient dans tout les sens, sautaient sur place au refrain et se calmaient à la fin des chansons. Il finit par se demander si les gens qui étaient au milieu de la piste venaient souvent au bar, ou s'ils tenaient non stop à sauter sur place. Non mais c'est inutile comme question hein ? Bah ouais mais c'était surtout pour se rassurer lui même. Est ce qu'il se faisait vieux à venir boire toute les 5 chansons ou est ce qu'il était normal au contraire et qu'il avait juste besoin de s'hydrater ? ... Bon ok on arrête de gamberger sur des trucs inutiles...

    La partie des slows commença. Non mais il le fait exprès le DJ ou quoi ? On a jamais le temps de boire dans cette boite de nuit ? Lol non mais sérieusement, lui il s'en fou il reste sur place, mais les danseurs faut aussi qu'ils se reposent hein.. Bon vous me direz les slows sa bougent pas beaucoup non plus hein.. Il posa sa canette sur le bar et descendit de sa chaise pour tendre une main vers la jeune blonde. Ha ben ouais hein, chacun son tour belle demoiselle ! La dernière partie danse elle l'avait emmené au milieu de la piste sans lui demander son avis, maintenant c'était à elle. Sauf que là, elle avait le choix. Mais Gurwan avait une petite idée de ce qu'elle allait faire. Ou peut être était-ce simplement ce qu'il voulait ... ?

    Celle là, elle est pour moi ?

    Une question vous croyez ? Pas sur..
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Dancing with myself    Mer 25 Aoû - 2:06

Elle avait le don pour retrouver les beaux gosses au milieu de la foule, vous croyez qu’elle pouvait mettre ça sur son cv ? Non mais on ne sait jamais, ça pouvait être super utile, œil de lynx… Bon peut être pas super évident à mettre en pratique au cinéma, mais en tout cas, ça la sauvait bien des fois quand elle voulait repérer quelqu’un. Bref, elle le regardait toujours en souriant, oui bon faut dire que pour la voir de mauvaise humeur, ou triste fallait se lever de bonne heure, en soirée en tout cas, elle s’arrangeait pour être drôle et coquine, elle était toujours en mode espiègle.
Elle n’allait pas perdre son temps et faire perdre leur temps aux autres en amenant un petit nuage noir au dessus de la tête de tout le monde.
Bon le jeune homme prenait son temps, on va pas dire qu’il lui manquait, même si elle trouvait sa compagnie des plus agréables quand même. Elle continuait à danser tout en laissant vagabonder ses pensées, oui une femme ça peut faire deux choses en même temps, et ouais même les blondes ça peut le faire. Bref elle se demandait si elle devait aller le retrouver, ou si elle devait laisser courir et aller profiter de la soirée avec un autre. Non ce n’était toujours pas une femme de mauvaise vie, peut être juste quelqu’un qui ne se prenait pas la tête, oui dans ce cas là on pouvait la penser légère, mais sans y voir rien de péjoratif. Remarque si les gens pouvaient penser comme ça de nos jours non mais c’est vrai, un mec qui court de filles en filles, c’est un don juan, il est salué par tous ses potes, c’est une vraie star, mais par contre quand une femme en fait de même, alors là c’est forcément une pute…Non c’était juste une fille qui se sentait vivante, et qui n’avait pas envie de se coltiner un problème sur la longue durée…Elle était toujours entrain de gamberger quand il entrait de nouveau dans son champ de vision, et abrégeant ainsi la prise de tête. Elle allait s’amuser avec lui, comme si c’était entendu entre eux , elle le taquinait comme elle le faisait avec tout le monde, et lui entrait dans la partie avec elle. Et justement elle appréciait particulièrement les personnes ayant de la réparti.


Tout à fait je griffe et je mords, je suis une vraie tigresse…

Elle le regardait tel le félin qu’elle était, ouais izzie fausse blonde peut être, mais vrai tigresse à l’intérieur. C’était un véritable chat, tous ses mouvements, les œillades qu’elle lui lançait, tout l’apparat de séduction du félin voulant séduire sa proie. Ouais enfin ça pouvait être un vampire aussi si on tient compte de ça…Bah oui ce n’était pas ce qui disait anémique chronique, le edward dans le film là, qui avait un petit succès, ouais bah il disait bien qu’un vampire c’était le prédateur par excellence que tout en lui était fait pour attirer sa proie, la séduire et l’avoir à sa merci, et en plus elle lui avait précisé qu’elle mordait, non mais un peu plus et elle lui montrait les crocs… Bon enfin, retournons à nos moutons… Le tutoyer ce n’était pas pour lui déplaire, à notre jeune bonne vivante. Et elle allait le faire avec plaisir en plus… elle le regardait sans jamais le quitter, certaines personnes étaient trop timide pour ne pas regarder l’autre dans les yeux, elle ça ne la gênait pas. Non pas qu’elle était outre mesure sûre d’elle…Non mais elle préférait se risquer à se perdre dans de beaux yeux, plutôt que de le regretter plus tard. Elle lui adressait un sourire aguicheur.

D’accord…Mais le féminisme m’oblige à dire que les temps change mon cher… Et des fois c’est plaisant de se faire offrir un verre par une femme charmante non ?

Elle haussait légèrement un sourcil. Elle ne prenait pas ça vraiment au sérieux , comme tout le reste d’ailleurs, juste elle tenait à faire remarquer qu’elle s’en foutait un peu de payer un verre à l’autre ou non. Elle était de celle qui aimait que les hommes fassent un geste pour vous montrer que vous n’êtes pas rien, mais qui aiment aussi montrer que justement elles ont de l’importance, et qu’elles aiment de temps en temps l’indépendance.
Elle approuvait d’un mouvement de tête sa commande.


Par contre ce sera mon dernier pour la soirée je pense, non parce que je ne voudrais pas faire de bêtises non plus.

Elle lui souriait encore plus coquine et espiègle qu’auparavant…Comme si elle avait besoin d’alcool pour faire des bêtises en plus. Elle aimait bien prendre une pause de temps en temps au bar, non parce que sinon à force de se déchainer sans faire de pauses, elle allait finir complètement échevelée, et puis ça laissait aux autres le temps de faire n’importe quoi, juste assez pour qu’elle puisse revenir sur la piste et les éblouir…Ouais là elle a le droit de se la péter et on se tait.

Elle sirotait doucement son verre, et pas le temps de le finir que le jeune homme lui faisait une demande qu’elle ne pouvait décemment pas refuser. En plus elle n’était pas sûr qu’il lui avait réellement demandait, il n’avait pas exigé non plus, mais c’était dit d’une telle façon, qu’il n’avait pas besoin de réitérer sa demande, elle avait déjà reposé son verre et elle lui demandait la main pour l’accompagner au milieu de la piste. Là le son de true colors se faisait entendre, une très jolie reprise par glee… Elle s’intéressait de près à ce groupe, elle se laissait emporter par la mélodie. Elle avait posé ses mains autours du cou du jeune homme, et au fur et à mesure que la musique se faisait entendre, elle se rapprochait un peu plus de lui, jusqu'à finir tout contre lui. Ses mains glissant le long de ses propres bras, refermant ainsi un peu plus son étreinte, pas le moyen pour lui de s’échapper. Enfin le voulait il vraiment ? Il en avait eu plusieurs fois l’occasion, et il était toujours là à danser avec la belle blonde.
Elle posait sa tête contre celle du blond, elle se laissait aller à sentir son parfum, et à aimer cette odeur. Faudrait peut être lui dire pourquoi parfois elle trouvait certaines odeurs sur une personne très agréables, voir enivrante et qu’a d’autre moment elle ne pouvait pas les supporter, une histoire de compatibilité olfactive ou un truc du genre… Enfin pas le temps de faire toute une théorie, qu’une nouvelle chanson s’enchainait…and i’m telling you i’m not going everywhere, oh bah pas lui peine de lui dire à la jolie blonde, elle avait beau avoir dit oui à une danse, elle n’avait pas envie de s’arrêter en si bon chemin, du coup elle enchainait. Et là au fur et à mesure des envolée lyrique de la diva, elle sentait en elle une vague d’envie monter doucement mais sûrement, elle le connaissait par cœur ce petit frisson qui courrait le long de sa colonne vertébrale, ce petit picotement qui allait jusqu'à ses lèvres. Une seule solution pour l’apaiser, le rassasier, la manifestation…Enfin non ou une manifestation bien spéciale, pas celle du genre avec des banderoles et tout ça, non juste une manifestation de plaisir…En tout cas si elle s’y prenait bien ça devait bien être du plaisir.
Elle éloignait son visage de Gurwann, mais en le gardant prisonnier de ses bras, et après l’avoir fixé dans les yeux, elle posait ses lèvres sur celles du jeune homme. D’abord sagement histoire de voir si il n’était pas rebuté par l’idée…Et puis elle donnait un peu plus de sensualité à ce baiser. Alors monsieur le beau blond, on fait quoi, on repousse gentiment la blonde, ou on laisse exploser sa testostérone dans un baiser fougueux… ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Dancing with myself    Ven 10 Sep - 23:46

    Comment ne pas aimer être avec cette blonde ? Non mais sérieusement c'est vrai ! Elle aime rire, elle aime danser, elle profite de la vie sans se prendre la tête et surtout : elle aime jouer. Non mais calmez vos esprits pervers les gens ôh !! Je parle de jeu "mignons". Comme les sourire en coin et les regards en biais pour voir comment l'autre réagis à votre délire, ou comme les petites phrases bien placée pour rendre mal à l'aise tout en faisant attention à ne pas effrayer l'autre personne. Bref des petits jeux sympa qui font qu'on ne s'ennuie pas et qu'on apprécie la soirée. Bref, elle répondit sur un ton joueur qu'elle griffait, qu'elle mordait, et qu'elle était une vraie tigresse. Non mais ça il l'avait remarquer le blond hein qu'elle avait du caractère. Non mais elle se réveillerais la tout de suite la tigresse ? Non mais parce que ça pourrait limite faire flipper de se retrouver à une bête sauvage comme ça.. Pourtant le blond il reste tranquille sur sa chaise, sans lever un pied pour bouger. Bah quoi ? On profites à fond ou pas du tout hein !!

    Je devrait peut être avoir peur alors...

    Un sourire caché et un regard dans sa direction pour voir comment elle pourrait répondre. Ben ouais hein faut toujours voir si la phrase que l'on sort plais ou non, pour éviter de la ressortir et faire le gros lourd de service. Puis il croisa son regard. C'était amusant, à la fois elle transmettait quelque chose comme "toi ce soir t'es fini" et à la fois elle restait en réserve, de peur de le faire fuir peut être ? Bah, y a pas de risque. Pourquoi partirait-il d'ailleurs ? Bref. Elle finit par lui dire que les temps change. Ben ouais mais.. Question de morale il n'aime pas faire ça. Mais bref toute façon c'est le dernier pour la soirée d'après la jeune danseuse. Ben d'accord hein c'est pas grave on trouvera quelque chose d'autre à faire.. Quoi il sais pas encore mais à deux c'est toujours plus facile de s'occuper. HEY !!! J'ai dit on calme ses esprits espèce de petits pervers !!! Non mais ho !!

    La musique était belle et lente, tout comme l'exigeais n'importe quel slow digne de se nom. Ouais mais à force de mettre ce genre de trucs, bah ça fait réagir des gens hein !! D'ailleurs, les deux danseurs, maintenant de retours sur la piste, se laissaient volontiers porter par les vagues d'accords qui les entouraient. Izzie se rapprochait de lui, au fur et à mesure que le temps passait, que la musique avançait, elle s'approchait. De centimètres en centimètres, elle finit par être collé à lui. Non pas pour lui déplaire hein soit dit en passant. Hey vous connaissez ça ? L'envie que tout s'arrête, le temps j'entends, l'envie de rester comme ça un million d'années ? Juste pour profiter et oublier ses problèmes, oublier tout ce qui se passe dehors ? Ben c'est le cas ici. La musique, la danse, une accompagnatrice rêver, tout ce qu'il faut pour être bien. Pourquoi vouloir une fin ? Tout est très bien comme ça. Perdu dans ses pensées, le blond avait fermer les yeux pour mieux se concentrer sur la musique, et rien que la musique autour de lui et Izzie. Mais quand on à les yeux fermés, le problème, c'est qu'on voit rien. Siiiii je vous jure que c'est vrai !! Essayez vous verrez. (ou pas justement..). Et donc, qu'on ne voit pas non plus ce qui suit, ce qui se passe par la suite, ce qui se déroule autour de vous. Vous ne réagissez que quand quelque chose se passe. Vous n'ouvrez les yeux que quand vous sentez que quelque chose change. Vous comprenez ?

    C'est ce qui s'est passé pour le blond. La musique retentissait, des frissons lui parcourrait tout le corps en écoutant les paroles de certaines d'entre elles. Ses pas mesurait chacun des tempos changeant des slows. Puis.. quelque chose s'est passer. Ces yeux se sont alors ouverts brusquement. Izzie venait de coller ses lèvres aux siennes. Comment vous réagiriez vous ? Non mais c'est vrai, il y a encore quelques heures il la connaissait pas, et voilà que maintenant ils jouaient ensemble et s'embrassaient. Oui oui, ILS s'embrassaient. Ben quoi ? Il allait pas la rejeter non plus hein !! Comme on dit : vivez l'instant présent on sais pas ce qui peut se passer demain. Alors le blond, ben il profite ! Tout simplement. Il posa une main dans le cou de la jeune femme, en gardant l'autre bien placée sur la hanche de la blonde. Et il répondit avec plaisir au baiser de la jeune blonde.

    Quand ils eurent finit, il resta là, debout à la regarder dans les yeux. Il remarqua alors la profondeur de ces derniers. Non mais c'est vrai il avait remarquer qu'elle avait des beaux yeux mais il n'avait vraiment eu l'occasion de les regarder de si près. Et faut dire que c'était encore plus joli vu d'aussi prêt. Puis il repensa à ce qu'elle lui avait dit un peu plus tôt. Il sourit et fini par lâcher..

    Plutôt douce la tigresse..

    Et c'est sur ces mots qu'il repris une danse collé/serré avec Izzie. Heyyy vous croyez quoi ? On à dit qu'il ne voulait pas que cet instant ce termine, alors il le fait continuer. puis quoi encore ? Bref mais c'est bien beau tout ça mais à force de danser et d'être aussi prêt d'elle, il commence à avoir chaud le monsieur là hein. Non mais c'est vrai quoi !! Il à peut être posé sa veste noire mais sa change rien en fait hein !! Ils ont mis le chauffage là haut ou quoi ? [Non non Gurwan t'es juste un peu chaud tout court..]. Bon.. Ca va c'est supportable, il peu attendre encore quelques heures avant de rentrer chez lui pour enlever les vêtements superflus. Faudrait pas qu'il prenne mal le monsieur quand même hein. Hey mais vous savez quoi ? Maintenant qu'elle à commencer la madame je suis une tigresse là, bah ça donne envie au beau blond de continuer a profiter d'elle. Il pris le menton d'Izzie pour reposer ses lèvres sur celle de la belle blonde. Le plus drôle c'est qu'il aimait ça, alors qu'une semaine plus tôt vous lui auriez dit qu'il allait embrasser une femme sans même savoir qui elle est (ou presque) il vous aurait dit qu'il ne ferais jamais ça de sa vie !! Comme quoi la vie change vite hein.. Puis il la regarda à nouveau dans les yeux et tout en continuant à danser il reposa ses mains sur les hanches de la jeune femme. Un peu plus bas que tout à l'heure, fait exprès vous croyez ?

    Puis une phrase revint en tête du blond. "Par contre ce sera mon dernier pour la soirée je pense, non parce que je ne voudrais pas faire de bêtises non plus.". Il sourit et approcha sa tête de celle de la jeune femme pour lui demander :

    Et jusqu'où tu vas aller avant que ça ne soit considéré comme une bêtise ?

    Il laissait un moment sa tête collée à celle d'Izzie avant d'inspirer une bonne bouffée d'air parfumé à je ne sais quel parfum que mettait Izzie et de se remettre droit pour regarder si sa danseuse avait compris de quoi il parlait, et surtout de qu'elle phrase qu'elle avait dit plus tôt il faisait allusion.. Au cas ou elle s'en souviendrait plus ou je ne sais quoi..



HJ : Honte à moi j'ai mis un temps fou é répondre.. Excuse !! =S
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Dancing with myself    Mer 29 Sep - 3:05

Izzie tigresse qui ne s’ignorait pas, elle était pire qu’un jeune chat aimant jouer avec sa proie, en plus elle y prenait pas mal de plaisir. Elle souriait à sa réponse, elle ne lui répondait pas de suite, non elle se contentait de le fixer intensément. Et là y’a pas à dire, elle s’amusait vraiment à ce petit jeu. Elle prenait le verre du jeune homme, lui en volait une gorgée, lui redonnait son verre et passait doucement la langue sur le bord de ses lèvres.

Tu devrais oui…On ne sait jamais.

La malice pouvait se voir clairement dans ses yeux, il ne pouvait pas rater ça. En même temps izzie était un animal vraiment complexe de temps en temps, oui on ne pouvait pas rater cette ombre dans ses yeux. Izzie n’était pas des plus farouche avec les hommes, bon ce n’était pas une fille aussi facile qu’on pouvait le penser. Non pour la simple est bonne raison, que c’était quand elle le décidait et pas autrement, elle gardait le contrôle au risque d’avoir parfois des soucis avec certains amants éconduits, mais le fait est qu’elle savait très bien les renvoyer dans leur coin la queue basse comme un petit chien venant de se faire disputer. Après tout ce n’était pas comme ça que ce dérouler la sexualité moderne de nos jours. Elle avait le pouvoir, des femmes s’étaient battus dans les années 60, elles n’étaient plus l’esclave des machos, obligé de rester coincer derrière des fourneaux, quoi que ça lui déplaisait pas ça à izzie, elle aimait cuisiner. Bref tout ça pour dire qu’izzie était libérée sexuellement parlant, tout ça grâce à la lutte des femmes opprimées, et puis parce qu’il y avait tout de même une suite à ça, elle se défendait de s’attacher à un homme, c’était forcément souffrir, et elle n’en avait plus envie, elle avait eu sa part de déception, maintenant elle prenait le plaisir là où il se trouvait, et essayait de ne faire souffrir personne.
Elle se lançait maintenant dans une autre danse, et après avoir remué ses méninges, elle remuait maintenant son postérieur et ses hanches au rythme d’une musique langoureuse. Va savoir pourquoi, était ce le fait qu’elle avait consommé pas mal d’alcool, quoi qu’elle était encore capable d’être sûre de ce qu’elle faisait et d’avoir une vision claire des événements, ou le fait que le beau blond lui avait tapé dans l’œil et qu’il avait un corps à faire pâlir d’envie une nonne. Elle était tellement collée à lui, qu’elle pouvait sentir ses abdominaux si bien dessinés sous sa chemise. Ce pouvait être aussi la faut de ce dj qui passait slow sur slow, le fait est qu’elle résistait rarement à ce genre d’envie, et elle s’était rapprochée de lui pour l’embrasser, et elle rendait de plus en plus sensuel ce baiser, laissant ses mains jouer contre le corps du danseur.
Le regarder dans les yeux, 5 minutes ou plus, juste le regarder essayer de comprendre, il y cachait quoi dans ses yeux, en tout cas il lui plaisait ses yeux.
Elle souriait doucement en entendant ses mots, c’est vrai que pour une tigresse, elle avait plutôt l’air d’une petite peluche, se perdant dans un océan de tendresse, de douceur, un baiser langoureux et elle rentrait les griffes. Mais qu’il ne la titille pas trop longtemps, vous savez les chats au début, ils adorent quand vous jouez avec le morceau de ficelle, leur enlevant brutalement, mais au bout d’un moment, ils en ont assez, et se rue méchamment sur votre main, en sortant griffe et croc pour récupérer ce satané bout de ficelle. Izzie elle était un peu pareille, elle se perdait dans le jeu, dans la sensualité et à un moment donné elle se ruait sur vous. Elle était repartie dans la danse avec gurwan, elle se collait à son corps, de plus en plus si c’était possible, elle remuait doucement son bassin contre le jeune homme, d’une certaine façon la tigresse revenait à la charge, faisant monter la température, il allait avoir de plus en plus chaud, elle le ferait suffoquer, et là il pourrait accuser la chaleur ambiante dans cette boîte surpeuplée, mais rien n’y ferait la température ne rebaisserait pas de sitôt, pas tant qu’elle n’aurait pas relâcher son emprise sur lui, sa pauvre petite proie. Elle se faisait surprendre, fallait croire que lui non plus n’était pas un petit ange, elle se faisait de nouveau embrasser, elle crispait ses mains sur la nuque du jeune homme, elle se laissait submerger par les vagues qu’il faisait naître en elle. Elle n’avait pas envie de s’éloigner de lui, que la soirée se termine, non elle était bien là pourquoi en bouger. Son front contre celui de gurwan, elle essayait de reprendre une respiration normale, de retrouver sa contenance habituelle. Au bout de quelques secondes et redevenue maîtresse d’elle-même, elle laissait échapper un petit rire.


Jusqu'à te montrer que je suis une méchante, méchante fille.

La tigresse refaisait surface, la féline demoiselle, lui souriait et montrer qu’elle ne mentait pas une seule seconde. D’un geste sûr, elle attrapait le jeune homme par la chemise, l’attirait vers elle. Sans lui laisser le temps de réfléchir, elle l’embrassait assez fougueusement. Elle y mettait la passion dont elle savait faire preuve, le pauvre si avant il avait chaud, il allait vite devenir bouillant. Elle le collait de façon à faire légèrement pression contre une partie sensible de son anatomie, toujours en suivant le rythme de la musique autours d’eux, qui parvenait encore à ses oreilles. Elle mettait brutalement fin au baiser, sa langue abandonnant la danse torride, ses dents s’emparant de la lèvre inférieurement du jeune homme. Elle le fixait dans les yeux, fière d’elle en plus.

Et puis pour se montrer un peu plus cruelle, façon de parler, elle laissait sa main descendre le long du torse du jeune homme, longeant doucement ses muscles, allant jusqu'à sa boucle de ceinture…Le croyez-vous ? Et d’un coup elle s’éloignait de lui, leurs corps ne se touchant plus, elle relevait les yeux vers lui.


Je crois que j’ai chaud aussi…

Je devrais vraiment arrêter avant de faire ces bêtises.


Comme si elle n’avait pas déjà dépassée les limites avec lui. Elle se tournait, faisant mine de s’éloigner un peu. Comme si elle allait le laisser là, seul au milieu des danseurs après l’avoir chauffé à blanc. Au bout de quelques secondes, elle tournait juste la tête, l’air plus coquine que jamais.
Alors monsieur, bouillant ou alors parti laissant la jeune femme en plan ?
Elle ne lui avait rien dit, ni ce qu’elle comptait faire, ni si elle partait vraiment. A lui de lui montrer ce dont il était capable après tout.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dancing with myself    Aujourd'hui à 13:10

Revenir en haut Aller en bas
 

Dancing with myself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-