Partagez | 
 

 Sensations fortes (fête sur la plage)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Sensations fortes (fête sur la plage)   Dim 30 Mai - 15:55

En faisant son jogging sur la plage ce matin-là, Monroe en avait pas cru ses yeux en voyant se qui se préparait. En plus de stands traditionnels divers et variés de boissons, de jeux et de nourriture, les organisateurs de l'évènement festif étaient entrain de monter les carousels habituels pour petits et grands mais ce qui retint surtout l'attention de Monroe, se fut la grue à laquelle pendait un objet attaché à la nacelle et qu'il connaissait très bien. Un élastique pour le saut !

Cela lui rappela aussitôt la discussion qu'il avait eut avec Izzie le soir de son emménagement. Il lui avait promis qu'il l'emmenerait sauter à l'élastique dès qu'il en aurait l'occasion. Et bien voila. Il resterait plus qu'à voir si elle aurait finalement le courage de le faire ou pas.

La fête, installée sur la plage et la jetée en béton, avait des allures de fêtes foraine avec ses carrousels tel que l'habituelle grande roue et la maison hantée et s'étendait sur la quasi totalité de la baie. A ce qu'il en comprit, la fête devait commencé dans l'après-midi et durer tout le week-end. C'était parfait, exactement ce dont il avait besoin pour évacuer le stress de ses derniers jours entre le boulot et sa vie privée.

Terminant sa course matinale, Monroe rentra à l'appart encore bien silencieux. Sachant que cela n'allait pas durer, il fila sous la douche puis, les cheveux encore dégoulinant et juste vêtu d'un jeans, entreprit de préparer la table pour le petit-déj en attendant qu'Izzie veuille bien se lever. S'il comptait la mettre au défi de sauter à l'élastique l'après-midi même, autant la mettre tout de suite de bonen humeur.




(hrp : une fois nos 2 persos à la fête foraine, j'espère que vous serez nombreux à nous y retrouver)


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Mer 9 Juin - 16:44

Pour une fois elle se prélassait dans son lit, faut dire que pour la première fois depuis un petit moment elle n’avait pas mal à la tête. Elle était sortie tout le week end, et le moins que l’on pouvait dire c’était qu’elle en avait bien profité. Elle avait même eu du mal à reprendre le boulot, et à repartir pour une semaine. C’était pour ça, que là elle voulait en profiter un max à faire sa paresseuse dans le lit. Elle se tournait et se retournait sans en faire plus.

Bon elle avait bien ouvert une paupière en entendant la porte d’entrée claquer, mais ce n’est pas pour autant qu’elle avait remuée. N’importe qui aurait pu entrer dans l’appart venir la violer tout voler dans l’appart, elle n’aurait pas fait un mouvement de plus na pas un. Bon pour qu’il puisse rentrer fallait passer les deux digicodes à l’entrée et avoir la clef de l’appart mais c’était toujours possible on sait jamais.
Enfin bref tout ça pour dire qu’elle faisait sa grosse flemmarde, y’a des jours comme ça où la blonde n’était pas hyper active dès le lever du soleil. Sauf que bien vite une odeur de café planant dans les airs, venait lui chatouiller les narines, et là l’appel du ventre était plus fort que tout. Non mais elle avait un cambrioleur qui lui préparait un petit dej si c’était pas mignon ça en plus non mais après on dira des gens qu’ils sont plus sociables, je te jure… Elle se levait et comme d’hab quand elle n’avait pas de compagnie dans son lit, elle portait un t-shirt bien trop grand pour elle, elle se demandait d’ailleurs a qui elle avait bien pu le piquer celui là.

Elle sortait de sa chambre les cheveux en bataille, les pieds nus… Elle se dirigeait le nez en l’air suivant le café, une fois dans la cuisine elle ne pouvait s’empêcher de sourire en voyant son colloc en train de préparer la table pour elle. Non mais dire que la veille encore les 3 pouffes du boulot avaient regardées izzie version super compatissante pour oser supporter vivre avec lui. Si seulement elles savaient que c’était un vrai plaisir de vivre avec lui, que c’était un amour et qu’elle n’avait pas envie de changer de locataire.

Elle s’approchait de lui pour lui faire un bisou sur la joue, elle aimait être comme ça avec lui, ça s’était fait naturellement, faut croire qu’ils étaient fait pour s’entendre ces deux là.
Elle lui piquait la tartine qu’il avait beurré, elle chiante bah oui.


Bonjour toi…T’as l’air en pleine forme.

Elle parvenait à articuler entre deux bouchées de pain.


Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Jeu 10 Juin - 10:56

Monroe releva la tête de la tartine qu'il était entrain de se préparer, véritablement affamé après son jogging, lorsqu'il entendit une porte s'ouvrir et ne pu s'empêcher de sourire en voyant Izzie avec son air hirsute traverser l'appartement au radar en suivant l'odeur du fameux café.

Elle était reconnue pour être une des mannequins les plus séduisantes de la ville avec ses 3 heures de préparations avant de passer devant l'objectif mais personnellement, c'était comme ça au naturel que Monroe la préférait. Et puis il fallait dire que cette dégaine collait à merveille à sa personnalité fantasque.

- Salut la Belle au Bois Dormant.

Quand elle vînt lui embrasser la joue, Monroe l'ébouriffa de sa main libre, comme à son habitude, tout en regardant sa tartine se volatiliser.

Le premier matin qu'il avait vécut dans cet appart, il avait poussé un cri en tentant de protéger, vainement, ses victuailles. Au bout du 10ème matin, il en était presque arrivé à directement lui tendre sa tartine, résigné. Il fallait dire que tenter de protéger de la nourriture des griffes d'Izzie était mission impossible, même pour lui. Il en revenai d'ailleurs toujours pas de la voir manger autant alors que tout les autres mannequins qu'il fréquentait dans le cadre de son boulot avaient plus tendances à se laisser mourrir de faim qu'autre chose.

- Rien de tel qu'un jogging matinale pour se réveiller.

Il fallait dire qu'il se réveillait généralement toujours avant elle. Ainsi, Izzie ne l'avait encore jamais vu au saut du lit, la tignasse encore plus en pétard que d'habitude et se prenant dans les meubles, incapable d'ouvrir les yeux. Et ça, c'était rien que pour les réveils sobres... Et les choses ne s'étaient pas améliorée maintenant qu'il était le Directeur de l'agence et qu'il était condamné à se lever encore plus tôt le matin s'il voulait pouvoir faire toute la paperasserie et continuer à faire des séances photos en même temps dans la même journée.

Monroe servit les 2 tasses de café puis, s'installant sur une chaise, entreprit de se faire une seconde tartine, reprenant la parole mine de rien.

- Tiens au fait tu savais qu'il y avait une fête foraine sur la jetée ce week-end ? Je l'ai vue pendant que je courais. On pourrait aller y faire un tour tout à l'heure ça pourrait être sympa

Il mordit à pleine dent dans sa tartine, avant de laisser le temps à Izzie de la lui voler aussi, puis ajouta le plus naturellement du monde.

- Il y a même une grue pour sauter à l'élastique...

Monroe releva alors un regard amusé sur Izzie, ayant hâte de voir sa réaction. Allait-elle sauter sur l'occasion ou se dégonfler ? Une chose était sûr, Monroe, lui, comptait bien en profiter. Il n'avait plus fait de saut depuis bien trop longtemps à son goût et son amour des sensations fortes s'était réveillé lorsqu'il avait vu cela.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Mer 16 Juin - 19:12

Faut dire qu’en dehors des séances photos ou elle devait se faire pomponner pendant des heures, et pas souvent d’une façon avantageuse. Non parce qu’elle s’en souvenait encore de la séance photo multi-colorisée. Enfin son style à elle, c’était d’être avec un mètre de maquillage en moins sur le visage, des fringues jolies mais où elle pouvait bouger en toute liberté, et faire toutes ses folies habituelles.

Et alors au saut du lit, c’était sexy cette histoire de t-shirt et de cheveux en pétard, elle s’en fichait, fallait pas lui en demander des tonnes au lever. Remarque c’était un peu le seul moment de paix que monroe pouvait avoir. Le pauvre, elle pouvait vraiment être usante, enfin il semblait assez apprécier la situation sinon il serait parti depuis longtemps, et ça n’aurait pas plus des masses à la jolie blonde.


Mais t’es pas un peu fou toi ? Courir à cette heure, alors que je te promets des heures de yoga tout au long de la journée à tout heure en plus, avec un prof canon…Bah oui moi voyons.

Elle rigolait tout en attaquant avec délice sa tartine, quoi ? Comment ça c’était une voleuse. Mais non, il en avait l’habitude , quoi vous allez pas me dire qu’avec le temps il ne prévoyait pas genre dix tartines de plus, non ? Oh et puis il n’avait pas à se plaindre, elle lui faisait des petits plats, et elle était très attentive avec lui. Bon ok c’était aussi une sacré voleuse de petit dej.
Elle était entrain de se jeter sur le café, y’a pas à dire, il était le roi pour faire un super café dès le matin, ça avait le don de la mettre de bonne humeur, mais bon fallait juste que maintenant elle fasse une heure de gym un peu plus souvent. Remarque elle avait un bon métabolisme, c’est ce qui lui sauver son délicieux popotin.
Elle était là en train de dévorer son petit dejeuner, elle s’était assise n’importe comment sur une chaise en face de lui, et elle arrivait entre deux bouchées à l’entendre parler.


Tu veux dire avec barbe à papa, peluches à gagner et puis plein de jeux a faire… D’enfer, je ne suis pas aller à ce genre de truc depuis des années… Faut dire qu’a new york je n’avais pas vraiment l’occasion de faire un tour dans les fêtes foraines.

Ah ouais je devrais peut être répondre à tes questions, alors je crois que j’aurais du dire ah non, je ne savais pas ça dis donc.


Elle le regardait en riant, bon ça en même temps il devait le savoir depuis le début que pour avoir une réponse claire ce n’était pas à izzie qu’il fallait poser la question. Elle attendait la suite de ce qu’il pouvait lui dire, et elle ne fut pas déçu. Enfin, depuis le temps qu’il lui en parlait, ils allaient sauter à l’élastique. C’était une des choses dont ils avaient parlé quand le jeune homme était venu s’installer avec elle, et là , elle allait encore une fois lui prouver qu’elle ne se laissait pas abattre facilement.

Je te dis When I say jump, you say how high
I ain’t never seen nobody, how they get so high
Like a bird, like a plane, this party got me insane
This party got me insane
So jump jump jump jump


Bon elle n’avait rien d’une rihanna, et encore moins d’un flo rida chantant ça, mais en tout cas elle avait eu envie de lui faire passer le message en chanson à savoir on saute quand tu veux mon petit chou je suis plus que prête. Bon elle n’appellerait pas son agent, le pauvre elle essayait de lui éviter la crise cardiaque depuis quelques temps.

On y va quand tu veux…


Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Mer 16 Juin - 20:55

- Tu sais où tu peux te le mettre ton Yoga ?

Monroe avait essayé, Monroe avait persévéré, Izzie ne lui ayant pas laissé le choix en même temps, et Monroe avait finalement abandonné le yoga. Passer un temps fou dans des postures improbable sans que se soit du kamasoutra, ce n’était définitivement pas pour lui. Il n’avait jamais rien essayé d’aussi ennuyeux. Et pourtant il en avait essayé des choses.

- Je préfère de loin aller courir et à cette heure-ci il ne fait pas encore trop chaud, c’est supportable. Tu devrais m’accompagner à l’occas tu verrais que c’est bien mieux que tes contorsions.

Une fois la seconde tartine faite, Monroe mordit dedans avant de laisser le temps à Izzie de tenter de la lui piquer. C’était quand même surprenant comme leur petite vie en colocation avait vite prit une routine agréable. D’autant qu’avec leurs caractères diamétralement opposés, ce n’était pas gagné d’avance. Le premier jour, Monroe avait eut peur que cela ne colle pas. A présent, il ne voudrait vivre en coloc avec personne d’autre.

- Ouais avec tout ça… Et avec en prime pour toi des heures de sports intensifs après le week-end visiblement. N’oublie pas que tu as une séance photos à la fin de la semaine prochaine

Monroe était bien placé pour le savoir, c’était lui qui la photographierait. Il lui avait parlé en terminant sa tartine et, dans sa foulée, en prépara 2 autres en attendant la réponse d’Izzie au sujet de saut, lui tendant machinalement une des deux tartines avant de mordre dans la sienne.

Visiblement, elle était partante. Cela fit naître un grand sourire sur les lèvres du photographe.

-Génial ! On ira quand tu seras montrable en publique.

Il faisait là référence à la dégaine matinale adorablement débraillée d’Izzie tout en songeant qu’il faudrait peut-être qu’il apporte de quoi la baillôner avant qu’elle ne saute.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Ven 18 Juin - 18:57

Non mais pourquoi elle n’avait pas encore réussi à le convaincre au yoga. Non mais il était trop rouillé ce garçon, bon elle y avait été doucement, en même temps elle avait trop envie de le voir dans des postures improbables, c’était trop rigolo. Et elle lui faisait des démonstrations de la souplesse que ça pouvait lui donner tous les jours. Non mais il ne se rendait pas compte qu’un mec souple ça pouvait avoir plein d’avantage pour les femmes.

Non mais qu’elle impolitesse…TU sais pas ce que tu perds…

Elle, allait courir si tôt que ça le matin, bon allez elle lui ferait ce plaisir là un jour. Non mais c’est vrai elle pouvait bien lui faire ce petit plaisir une fois, bon il lui faudrait une tonne de café pour réussir à bouger son petit cul de bonne heure, surtout pour aller passer un moment de torture. Mais il ne pouvait pas lui dire que ses contorsions étaient moins bien que d’aller courir, et d’ailleurs elle arborait son petit sourire pervers.

Bien mieux que mes contorsions, ce n’est pas ce que disait le dernier mec dans mon lit…

Une fête foraine, une grue pour sauter ça c’était le pied, euh une séance photo avec lui, rooh c’était moins bien ça…Non elle était ravie de bosser avec lui, il savait comment parler au modèle et les diriger comme il fallait. Bon d’accord elle ne dévaliserait pas tout le stand de confiserie, mais il aurait intérêt à lui gagner au moins une peluche.

Oh une séance photo, pourvu que se soit pas avec le photographe débile de la dernière fois, c’était un calvaire.

Elle comprenait que c’était quand elle serait prête qu’ils iraient, donc tout en riant après l’avoir taquiné comme d’habitude, elle se levait et finissait d’une traite son café. Elle engloutissait une dernière tartine volée, non mais je vous jure il s’y préparait, il savait qu’elle était une vraie voleuse. Et pour finir elle prenait un air offusqué.

Tu sous entends que je ne suis pas montrable en publique là comme ça, non mais t’es pas un peu fou…JE suis sûre que je ferais un carton comme ça. Mais bon puisque je te ferais honte, tu peux chronométrer ? Tu vas voir ce que c’est qu’une déesse de la préparation rapide.

Elle quittait la table et virait son t-shirt en allant vers la salle de bain, quoi ça se fait pas, roh il l’avait déjà vu dénudée pour des séances photos, et puis il regardait pas…Enfin bref, elle avait plein de chose à faire en peu de temps, et elle allait le faire vite. En moins de temps qu’il ne le faut pour le dire, elle avait pris sa douche, elle était enroulée dans une serviette et séchait ses cheveux. Attention elle ne faisait pas le brushing super stylisé, non elle séchait juste rapidement, elle nettoyait son visage, et le maquillait super légèrement, histoire d’avoir bonne mine, on ne sait jamais sur qui on va tomber. Elle traçait dans sa chambre Et enfilait un jean et un top, simple, et sobre tout comme elle non ?
Elle revenait dans le salon pour retrouver son monroe.


Bon qu’est ce que tu fous je t’attends là, Euh c’est comme ça que tu comptes sortir, t’as pas une tenue un peu plus présentable, je suis pas vraiment sûre pour celle là …

Elle ne pouvait se retenir de rire, après l’avoir dévisagé du haut en bas, bah ouais on la referait pas la jolie blonde.

Et ôtes toi de la tête cette stupide idée d’essayer de me bâillonner, je sais à quoi tu penses, et tant pis pour toi, je serais celle qui te péteras les tympans.


Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Lun 21 Juin - 20:08

Quand Izzie lui fit par de son impolitesse, Monroe se contenta de grogner, comme à son habitude lorsqu’elle le contrariait.

- Le dernier mec dans ton lit ? Celui qui poussait des cris tellement aigus que j’ai d’abord que c’était toi qui t’étais tapée dans un meuble ?

Monroe la charriait. L’appartement était bien insonorisé. Ainsi depuis sa chambre il n’entendait rien de ce qui se passait dans celle d’Izzie. Ce qui l’arrangeait assez d’ailleurs. Il adorait Izzie mais pas au point d’avoir envie de connaître la fréquence et le genre de ses rapports sexuels.

En revanche, Monroe se creusa la cervelle pour tenter de se rappeler si cela avait été lui ou pas le dernier à l’avoir photographiée, et donc le photographe débile en question. Il lui semblait bien que oui… Tout de fois, il lui accorda le bénéfice du doute pour cette fois-ci.

- Je le sous-entend pas, je le dis clairement.

Et dire que c’était ainsi tout les matins depuis des semaines. Voir même facilement quelques mois maintenant. Monroe devait avouer qu’il n’avait pas prit la peine de calculer depuis combien de temps il vivait ici. En fait, cette colocation fonctionnait tellement bien qu’il avait l’impression de vivre avec Izzie depuis des années. C’est d’ailleurs pour cela que malgré son nouveau statut de Directeur de l’agence, et le salaire qui allait avec, il était resté vivre ici au lieu de se prendre son propre appart. Ce qui faisait d’ailleurs bien jazzer. Le photographe responsable vivant avec une des mannequin, c’était déjà sujet à racontars. Le Directeur vivant avec une de ses mannequins, ça jasait carrément mais franchement, Monroe en avait absolument rien à faire et à priori, Izzie non plus.

Au lieu de la chronométrer quand elle fila, Monroe termina sa tartine, sans même prendre la peine de lever les yeux pour la voir se déshabiller en court de route. Quand il entendit l’eau de la douche couler, il finit par se lever pour retourner dans sa chambre histoire de s’habiller un peu plus que de son simple jeans. Ainsi, il attrapa une simple chemise noir à manche courte qu’il ne boutonna pas complètement, enfila une paire de chaussure et souligna ses yeux d’un simple trait de crayon noir, habitude qu’il avait très régulièrement. Il prit même la peine de passer un coup de brosse dans sa tignasse bouclée encore humide.

Une fois prêt, il retourna se poser au comptoir de la cuisine pour terminer son café, et pu ainsi voir Izzie revenir en un temps record, il devait l’admettre. Bien entendu, elle ne pu s’empêcher de faire une remarque sur sa tenue. Un jour il débarquerait en costard cravate sur-mesure avec les cheveux attaché et la total juste pour l’embêter.

- Mince je l’ai pensé si fort que ça ?

Sans attendre sa réponse, il se releva avec un sourire, l’ébouriffa au passage pour changer et se dirigea vers la porte.

- Allez en route au lieu de dire des bêtises !


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Dim 4 Juil - 17:19

izzie se sentait bien en ce jour fastueux, elle allait s’éclater parce que mademoiselle était invité à la fête foraine par monsieur son colocataire, et bien que celui ci se contente de grogner comme à son habitude, elle s’en satisfaisait et se contentait de sourire.
Et les politesses s’arrêtaient vite là parce qu’aussitôt les blagues reprenaient rapidement entre ces deux là.


Bah bien sûr, je peux te dire qu’il n’a pas regretté le voyage celui là, il en redemandait encore…Des cours de yoga bien sûr.

Elle lui adressait un petit sourire coquin, et ramassait une ou deux babioles qui trainaient, quand ça lui prenait elle pouvait être maniaque la demoiselle. Elle allait vite se préparer en un temps tellement record que monroe si elle avait été moins pipelette, se serait à peine rendu compte de son absence. Elle laissait son portable, tout en envoyant quelques messages a ses amis, histoire de leur dire ses dernier adieux avant de mourir d’une crise cardiaque, et puis de leurs dire où elle était si ça les tentait de venir faire la fête et la queue pour les attractions avec elle. Elle se concentrait de nouveau sur son colocataire, en prenant le temps de lui tirer la langue quand même. Oui elle ne perdait pas cinq minutes pour le taquiner. Elle avait remarquait que le directeur de l’agence où elle bossait se mettait du crayon aux yeux, si elle avait croisait un mec maquillait comme ça même légèrement au détour d’une rue, elle se serait posée tout un tas de question mais venant de lui elle en avait pris l’habitude, elle trouvait même que ça lui allait bien. Il avait tout de même mis une chemise, bon ça l’aurait pas dérangée la demoiselle, si il y était allé juste en jean, mais bon, elle aurait dû passer un temps fou à repousser les assaut des jeunes filles en folie. Alors ouais elle préférait quand même la chemise, elle se demandait si un jour elle pourrait le voir dans un style complètement différent, pas dark, pas gothique, mais genre fils de bonne famille, genre bien rasé, cheveux attachés, et dans une tenue clean version beau gosse pas coincé tout de même. Bon elle était sûre dans ce cas là de ne pas pouvoir s’empêcher de rire mais bon, elle paierait cher pour voir ça tout de même.

Oui si fort que ça, je te connais monroe stanford, et si tu continues à m’embêter c’est toi qui va couiner façon sur aigue, et ce sera pas à cause d’un de mes sublimes cours de yoga…

Elle avait pris un air faussement méchant, auquel lui ne devait pas croire, mais ça faisait partie du jeu entre eux, elle lui faisait des menaces il faisait semblant d’y croire et tout allait pour le mieux entre eux. Elle prenait ses lunettes de soleil, et un porte monnaie avec son argent de dedans, qu’elle glissait dans son jean. Et elle sortait de l’appart avec lui, elle attendait qu’il est refermé pour descendre les escaliers avec lui, ouais quand ça lui prenait elle faisait ce geste écologique et bon pour la santé. Une fois arrivé en bas elle se retournait vers monroe.

Hey au fait le vaguemestre n’est pas passé aujourd’hui j’attends un contrat ? … Bah me regarde pas comme ça, j’ai aussi du vocabulaire qu’est ce que tu crois… Le facteur ?

ça y est il allait encore rire d’elle pendant des heures. Bon il prenait la sortie. Il empruntait la voiture de monroe pour se rendre sur la plage, ils en avaient convenu que se serait plus pratique tout de même. Et bien vite il se retrouvait sur la plage. Elle regardait la grue , on ne pouvait pas la rater, elle voyait une personne entrain de se préparer à sauter. Ouh la la ça semblait super haut quand même, mais non elle ne flippait pas, non elle ne renoncerait pas, mais elle était impressionnée, et y’avait de quoi non ?

Ok…


Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Lun 5 Juil - 10:54

- Bien sûr…

Monroe poussa un soupire bien sonore quand Izzie partie se préparer. En réalité, il était bien plus amusé qu’autre chose. Il n’y avait pas à dire, elle était épuisante mais qu’est-ce qu’il s’ennuierait sans elle mine de rien. L’avantage de vivre avec une fille comme Izzie était qu’à coup sûr, chaque jour apportait son lot de surprise.

Mais pour le moment il avait surtout hâte de voir sa tête quand elle serait devant la grue pour le saut. Entendant Izzie revenir, il eut un petit sourire en songeant qu’ils étaient pire que des mômes quand ils s’y mettaient entre les deux. Ainsi, quand elle lui tira la langue, il montra les dents avec un faux air menaçant.

- A parce que c’est moi qui t’embête dans l’histoire en plus ?

C’était pas faux mais de là à ce qu’il l’admette. Il préférait de loin embêter la tornade blonde en jouant ensuite les innocents.

Se dirigeant vers la porte, il déposa quand même un baiser sur le crâne d’Izzie, n’ayant pas besoin de se redresser pour l’atteindre, et se mit en route jusqu’à sa voiture flambant neuve, seul achat conséquent qu’il avait fait depuis qu’il était passé de la paie de photographe responsable à celui de Directeur. En fait, c’était même le premier achat conséquent qu’il avait fait de puis des années en dehors de ses appareils photos. Il avait longuement hésité, n’ayant plus eut de voiture depuis des années mais avait finalement conclus que dans une ville de la taille de Los Angeles, avoir une voiture pouvait quand même s’avérer utile. Cela dit, il n’avait pas non plus opté pour le modèle grand luxe, s’étant contenté, si l’on peut dire, d’une Audi A4 cabriolet grise claire.

Il allait ouvrir la voiture quand une phrase, ou plutôt un mot, de sa coloc adoré le figea sur place. Prenant volontairement un air particulièrement épaté, il se tourna vers elle en écoutant la fin de sa phrase.

- Non seulement tu connais ce mot mais en plus tu connais sa signification ? Là j’avoue que je suis époustouflé.

Sachant d’ores et déjà que sa plaisanterie lui vaudrait un coup de la part de la Blondinette, il se protégea instinctivement de ses bras en riant.

- Et pour répondre à ta question non, il est pas passé. En même temps je te rappel qu’on est samedi. Les facteurs, enfin les vaguemestres pour reprendre tes mots, passent rarement le samedi.

Quelques minutes plus tard, Monroe garait sa voiture sur le parking de la jetée. De là, on pouvait surtout voir la grande roue et la grue d’où d’ailleurs un type était en ce moment même entrain de sauter. En voyant la tête d’Izzie, Monroe ne savait plus trop s’il était plus impatient de sauter ou de voir la jeune femme sauter.

- Tu vas pas te dégonfler ni vomir n’est-ce pas ?

Hilare, il passa affectueusement un bras autour des épaules d’Izzie et la tira bien gentiment en direction de la grue. Bizarrement, c’était l’attraction où il y avait la file d’attente la plus courte. Il n’y avait que 3 personnes attendant avant eux, les courageux montant un à un au sommet de la grue.

Au moment où Monroe se stoppait au bout de la file, il leva les yeux en entendant le cri de joie du type ayant sauté à leur arrivée et qui faisait encore des rebonds avec son elastique.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Jeu 15 Juil - 3:15

Comment expliquer les rapports entre les deux collocs, c’était plutôt impossible, non mais c’est vrai ils se cherchaient autant l’un que l’autre, et pourtant, ils n’arrêtaient pas de se menacer en disant que l’autre en faisait toujours plus. Bon à bien y regarder la tornade blonde était peut être un peu plus chiante. Mais elle savait que son monroe avait traversé des périodes pas très amusantes, il avait eu pas mal d’embrouilles, et elle se chargeait de lui faire une animation au quotidien, elle veillait sur lui à sa façon.
Et en plus elle le regardait avec défi, il n’aurait jamais le dernier mot avec elle.


Bah bien sûr voyons.

Et en plus elle lui faisait un charmant sourire, elle était impayable, et elle adorait ça.
Quand il déposa un petit baiser, elle ne se gêna pas pour passer un bras autour de la taille du jeune homme, ils se cherchaient et se trouvaient toujours de cette façon là. Elle avait hâte de faire un tour dans la voiture du patron, elle la trouvait classe et ça la changeait royalement du métro. Bon elle en profitait pour lui faire une leçon de vocabulaire en passant, des fois quand on l’écoutait la jolie blonde, c’était un peu comme si d’autres personnes super cultivée mettait des mots dans sa bouche…N’empêche que ça pouvait le faire en société, bon sauf quand après vous êtes tellement torchés que vous, vous ramassez lamentablement sur le sol. Bon ça restait une jeune fille adorable.


Non mais tu crois quoi espèce de chenapan.

Et ouais elle était culturée la petite. Bon forcément, elle était légèrement suceptible, et ça il le savait, le vilain, donc c’était tout naturellement qu’elle lui donnait un bon coup de coude dans les côtes, ok il avait essayé de se protéger mais tout de même elle avait réussi à le toucher. Ils montaient déjà dans la voiture que monsieur monroe daignait lui répondre. Elle prenait un air étonné, ah ouais, non vraiment, bon déjà elle avait zappé le jour, mais en plus elle était persuadée que le facteur passait le samedi.

Ah alors tu veux dire quand il passe le samedi c’est juste pour mes beaux yeux ? Et qu’il voudrait peut être faire du yoga lui aussi ?

Elle éclatait de rire. Bon devant la grue elle riait déjà vachement moins, elle en profitait même pour se blottir contre monroe, oui comme une petite fille apeurée. Bon ça elle ne l’avouerait jamais, non son corps, l’expression qu’elle avait, voulait peut être signifier tout le contraire mais pas grave, elle ne dirait jamais clairement que là elle aurait payé cher pour se retrouver dans son lit, bien au chaud sous sa couette, avec un chocolat, mais bon, elle allait peut être s’en sortir…Ou mourir d’une crise cardiaque dans visiblement 20 minutes.

Moi me dégonfler non mais tu me connais ou pas ? Par contre vomir, je sais pas c’est toi qui a fait le petit dej ce matin alors je ne parierais pas là-dessus.

Elle restait contre lui, limite entrain de s’accrocher à lui, elle était même capable de lui dire non mais pourquoi tu restes là à côté de moi, et à se cramponner un peu plus fort. Elle regardait le mec qui venait de sauter, sa tête le suivait à chaque rebond, oui un peu comme les petits chiens à l’arrière des voitures. Bon un bon point pour elle, au moins, elle n’avait pas la nausée, elle estimait que c’était un bon point.
Plus que deux personnes devant eux, oh là la sentence n’allait pas tarder à tomber. Elle flippait un peu, oui c’était normal d’avoir de l’appréhension quand on se lançait dans l’inconnu, et en même temps elle ressentait pas mal d’excitation. Ouais elle avait hâte que se soit son tour.
Elle se tenait toujours à monroe, faut dire qu’il était pas mal comme pilier, et en même temps elle se penchait pour voir un peu plus comment se passait l’harnachement du futur candidat au supplice de la planche. Impressionnant, mais en même temps ça semblait super sécurisé. Elle écoutait déjà les premières consignes, elle se disait qu’il fallait mieux qu’elle les entende plusieurs fois, faut dire qu’elle avait parfois des tendances à zapper des détails.


Et tu as sauté de où déjà ?

Oui, elle se souvenait enfin que son pillier avait le don de la parole et que lui, il ne se lançait pas vraiment dans l’inconnu.


Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Jeu 15 Juil - 12:27

Quand Izzie lui parla du facteur, Monroe éclata de rire. Il fallait dire que depuis qu’Izzie lui avait ouvert en sous-vêtement et cheveux humides pour signer un recommandé, le facteur venait carrément leur apporter le courrier à domicile au lieu de le laisser dans la boite.

- Je ne suis pas sûr que se soit le yoga qu’il aille en tête…

Arrivés devant la grue, Monroe sentit sa colloc se serrer contre lui. Surprit, il baissa les yeux sur elle avec un air amusé. Elle semblait ne plus vouloir le lâcher, comme une fillette accrochée à son doudou. Le plus drôle dans l’histoire était qu’elle semblait à deux doigts de vouloir les écraser les côtes mais elle répondait quand même avec un air sûr d’elle. C’était du Izzie tout craché. Cela dit, dans un élan de sympathie, il lui tapota gentiment la tête.

- Tout va bien se passer ne t’en fais pas.

Désormais, il restait plus qu’une personne devant eux. En attendant, le prochain sauteur, toujours au sol, était entrain de se faire équiper les chevilles avant d’entreprendre de monter l’échelle menant au sommet de la grue. Ce serait une fois en haut qu’on lui mettrait l’élastique à l’attache posée à ses chevilles.

- Tu veux sauter avant ou après moi Miss ?

Pour Monroe, cela était égal. Peut-être aurait-elle moins peur en le voyant vivant après avoir sauté ou risquait-elle de profiter qu’il saute pour se sauver.

- J’ai déjà sauté de plusieurs endroits. Des grues, des ponts et même d’un hélicoptère une fois au Canada. C’était le plus impressionnant d’ailleurs. Tu verra, techniquement parlant tu n’as pas grand-chose à faire toi. Ici en bas, on va te fixer les attaches velcro à tes chevilles. Tu devra monter. Une fois en haut, on attachera l’élastique à tes chevilles et tu devra avancer tout au bout. Une fois en place, quand tu te sentira prête, tu écartera les bras et le gars en haut comptera jusqu’à 3. Et à 3, tu aura plus qu’à faire le saut de l’Ange dans le vide et t’éclater. Rien de plus simple mais évites juste de regarder en bas pour ton premier saut.

C’est alors que celui devant eux entreprit de monter à la grue. Il ne restait plus que Monroe et Izzie. Le type, qui venait de décrocher le dernier sauteur, s’approcha avec les attaches, demandant à qui c’était le tour. Monroe se tourna alors vers Izzie, l’interrogeant du regard, lui laissant le choix.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Mar 3 Aoû - 1:38

Non mais elle avait un sacré ticket avec le facteur alors, fallait peut être qu’elle s’en serve. En plus c’était vachement pratique qu’il porte le courrier direct à la porte, ça évitait un déplacement pour rien des fois.
Enfin bref, elle aurait pu parler de courrier et de yoga, surtout qu’elle pouvait en parler des heures, c’était un de ses sujets de prédilection, non mais surtout si ça pouvait lui éviter de penser au prochain saut dans le vide qu’elle allait faire, ça pouvait l’arranger aussi.

Elle avait beau être sûre d’elle, elle avait rarement peur, mais là c’était quand même impressionnant non, et puis faut pas oublier la tendance de notre jolie blonde à se faire des milliers d’heures de films en un temps record. Et là justement, pendant qu’elle se rapprochait énormément de son colloc, elle était entrain de s’imaginer un film catastrophe, dans lequel elle aurait le premier rôle sans avoir à passer de casting en plus. Et oui non parce que la grue pouvait se bloquer, et ouais une panne malveillante, un homme qui pouvait rôder dans les parages, bien décidé à tuer une jolie petite blonde innocente. Et hop d’un petit magouillage, il mettait en difficulté la grue, qui avertissait tout le monde par un blocage à l’aller, mais que personne ne comprenait. Et là, c’est le drame, non izzie ne se pétait pas un ongle, pas un drame si grave. Non mais au moment où elle sautait dans le vide, la grue se mettait à trembler, et là elle redescendait super brutalement, entrainant la blondasse dans les airs avec elle, et là la pauvre de la pauvre des pauvres, s’éclatait comme une crêpe suzette sur le sol, les ongles intacts. Ça c’était le détail qui tuerait dans le film, mais celui qui aurait le plus d’intérêt pour nos chères amies pif, paf et pouf-pouf.
Elle était contente de pouvoir se coller à monroe, bon même si pendant deux secondes elle avait eu le sentiment d’être un chien quand il lui avait tapoté la tête. Mais bon, il était quand même rassurant au final. Elle voulait l’entendre parler de ses expériences avant de se décider à savoir si elle passait avant ou après lui, non mais parce que mine de rien, c’était dangereux dans tous les cas non ? Elle écoutait sagement ce qu’il avait à lui dire, il allait finir par flipper non, parce que là elle semblait super sage, et silencieuse, et ça, ça lui arrivait rarement quand même…Elle essayait d’imaginer la sensation que ça pouvait être, le fait de se sentir happé dans le vide, mais aussi de voir cette vue magnifique d’un point haut et sans entrave. Bon elle serait avec un technicien, et puis avec un élastique et son nouvel meilleur ami, le velcro…


Et moi accroché à tes cheveux, ça pourrait le faire aussi na ?

Elle lui faisait un grand sourire, elle reprenait un peu plus possession de ses moyens, ça c’était du izzie. Bon maintenant elle se demandait avant ou après lui, bonne question ! Elle passerait à la casserole, mais bon elle se disait que là elle pourrait vérifier qu’il restait entier, qu’il ne s’écrasait pas les extensions capillaires en premier. Non parce que son vécu ça pouvait être du bluff après tout…

Toi d’abord, tu me montreras l’exemple…Oh et puis si quand tu redescends j’ai disparu, ce ne sera pas parce que j’ai flippé, non mais je serais partie accompagner une petite mémé à l’hôpital après l’avoir sauvé de l’étouffement fatal par bretzel.


Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Mer 4 Aoû - 21:04

A la réponse d’Izzie quand Monroe lui demande si elle voulait passer avant ou après, le photographe éclata d’un rire franc. D’autant qu’il imaginait bien sa coloc enfoncer volontairement le bretzel dans la gorge de la pauvre petite vieille.

- Si quand je redescend tu es plus là je te poursuis et une fois que je t’aurais attrapée c’est sans élastique que je te fais faire le saut, vu ?

Toutefois, pour éviter de ce prendre un coup, Monroe attira la blondinette à lui et lui fit un baiser sur la tempe avant de la décoiffer, comme à son habitude. Après quoi, il l’a lâcha et se dirigea vers le premier type pour mettre les fixations à ses chevilles. Preuves que Monroe avait l’habitude ? Il interrompit sympathiquement le gars et fixa l’attache lui-même, sans encore joindre ses deux chevilles afin de pouvoir monter au sommet de la grue.

Contrairement à Izzie, il était parfaitement détendu. Il avait d’ailleurs hâte d’arriver au sommet. Il adorait le saut à l’élastique, vraiment. Parvenu au sommet de la grue, il attacha sa tignasse avec une élastique à cheveux perdue à son poignet parmi ses bracelets tout en se dirigeant vers le second type se trouvant au sommet pour attacher ses chevilles ensembles ainsi que la fameuse grosse élastique. Il en profita pour échanger quelques plaisanteries avec le gars avant de finalement s’approcher du bout de la grue. La hauteur était impressionnante mais Monroe n’hésita pas à regarder en bas pour faire un coucou à Izzie. Elle semblait ne pas avoir encore agressée qui que se soit pour avoir une raison de fuir. Ou alors c’était qu’il ne faisait pas coucou à la bonne blonde. De là-haut, c’était difficile à savoir.

Se tenant d’une main à la barrière, Monroe s’avança jusqu’à l’extrême bord de la grue, suite à quoi il se lâcha, écartant les bras. Le type compta alors jusqu’à 3. Il n’eut pas besoin de le faire deux fois. Une fois à 3, Monroe se laissa tomber en avant, bras ouvert en position du saut de l’ange.

Il avait oublié à quel point cela était grisant cette sensation de chute libre. Il sentit l’élastique se tendre alors que lui-même tomba jusqu’à 1 mètre du sol avant de remonter aussitôt. Grâce à la tension de l’élastique, il remonta plus haut que la grue. Là, il resta en suspend une demi-seconde, avant de tomber à nouveau. Cette fois-ci, il poussa un hululement de joie en tombant et ne cessa plus durant les quelques remontées qu’il refit encore.

Après quelques minutes, l’élastique s’arrêta, laissant Monroe tête en bas, bras tendu au dessus de la tête. Gardant cette position un court instant, il adressa un grand sourire à Izzie avant de se plier en deux pour se redresser en attrapant l’épais élastique. Le type sur la grue fit alors descendre l’élastique de sorte que Monroe se retrouve couché parterre, commençant à se détacher alors que le type en bas vînt l’aider.

Une fois à nouveau sur pied, Monroe se détacha les cheveux en se dirigeant vers Izzie, tout sourire.

- A ton tour ma belle, la grue n’attend que toi


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Mer 18 Aoû - 1:32

Quoi bien sûre, qu’elle en était capable, oui il avait raison, elle pouvait aussi payer un gamin pour qu’il attaque une petite vieille, et que comme de par hasard elle serait juste là pour la sauver, j’ai bien dit comme de par hasard, non mais elle ne souhaitait la mort de personne quand même.
Et comme de par habitude, oui elle pense mal en français, enfin bref, il ne se gênait pas pour l’embêter de nouveau, non mais euh, bon heureusement qu’il enchainait sur le petit câlin, non parce qu’un jour elle pourrait le prendre mal et lui faire bouffer ses cheveux au petit. Mais c’était quoi cette manie de la décoiffer, bon ok aujourd’hui elle n’avait pas fait grand effort pour obtenir ce magnifique résultat, mais quand même. Un jour faudrait qu’elle trouve la solution pour qu’il arrête son petit jeu. Mettre un truc qui colle pour que sa main en soit recouverte, euh non pas bonne l’idée parce qu’elle se retrouverait avec un monroe de collé sur elle, et on fait mieux comme accessoire, moins lourd par exemple. Mettre un truc qui pue, non encore une fois mauvaise idée, bah ouais à part avoir de la place dans le métro y’avait trop d’inconvénients pour la jolie petite blonde.


Un jour ils se vengeront…

Faut jamais sous estimer le pouvoir des cheveux c’est comme le pouvoir des fleurs, ouais c'étaient nos divisions nos soldats pour changer tout ça… Elle lui lançait cette phrase pas si assassine que ça, alors qu’il montait sur la grue, non mais qu’il est fou. Jusque là elle c’était peut être dit qu’ils avaient encore le temps de faire demi tour, que la grue soit frappée par la foudre et qu’après un feux d’étincelles multicolores ils soient obligés d’aller faire la fête plutôt que de risquer sa vie…Bon fallait le reconnaître, elle commençait aussi à ressentir les petits picotements que provoquaient l’adrénaline un peu partout dans son corps.
Il était maintenant au sommet, prêt à se jeter dans le vide, oh la, elle le taquinait beaucoup, elle le menaçait de combat à mort parfois, mais elle y tenait à son monroe, ils étaient sûr de bien lui avoir attaché, y’avait pas trop de longueur d’élastique, non parce qu’elle voulait pas le voir le crâne explosé comme une pastèque qu’on jette du toit du lycée avec les potes pour se marrer…Elle le regardait, les bras écarté, il avait l’air canon là haut comme ça, avant de faire le saut de l’ange, justement pour garder le souvenir ou au mieux avoir un dernier souvenir du directeur de l’agence jeune photographe le plus en vue de sa génération, elle sortait son portable et prenait une photo de lui. Tiens ça ferait une belle première page au cas où…la pastèque.


Ohhh putain.

Malpolie ? Oui certes un peu mais il venait de se jeter dans le vide, elle attendait le premier rebond histoire d’être sûre de chez sûre qu’il restait en vie. Et puis elle le filmait entrain d’exploser de joie…
Une fois sur le plancher des peaux de vaches, il la titillait de nouveau, bon à son tour…


Y’a pas que la grue qui m’attend, y’a un beau gosse aussi, je ferais mieux d’y aller … Mais non je saute, j’ai grave envie en plus.

Elle souriait de nouveau, ça y est la pulsion, l’envie de sauter de planer si haut se faisait plus forte que la trouille. Elle avançait pour se faire attacher les pieds, bon restait un peu d’anxiété sinon elle aurait bien sortit au mec qu’il pouvait l’attacher ailleurs qu’a une grue…Bon si elle restait en vie elle lui sortirait peut être. Elle écoutait les conseils de jean michel, qui lui disait doucement d’avancer, qu’il allait la guider, bah il ne pouvait pas sauter à sa place aussi, avec une perruque blonde monroe il était à moitié bigleux de toute façon. Elle était à présent tout en haut, elle jetait un regard, bon ok pendant deux secondes elle s’était quand même raccroché à jean michel, quoi one se tient à ce qu’on peut, quoi la rambarde, oui la rambarde mais jean marc c’était mieux. Bref y’avait pas à dire la vue de là haut ça valait le coup, elle n’avait pas la peur du vide non elle ne souffrait pas du vertige, elle avait juste l’appréhension de se jeter dans le vide. De si haut ça lui rappelait Seattle et la space needle. Et là d’un coup sa moitié lui manquait, son jay, avec qui elle avait souvent grimpé haut pour refaire le monde, et juste être ailleurs. Bon on laisse la nostalgie de côté, jean bernard lui disait qu’il était temps…temps pour quoi lui faire une gâterie, pour passer à la casserole…Ah non pour se jeter dans le vide. Elle regardait en bas, ouh la la vache qu’il était petit monroe en fait. Elle écartait les bras, prenait une grande inspiration, elle était au bord du précipice. Elle ne pouvait plus reculer, sinon elle sentirait la space needle de jean patrick dans le bas de son dos. Bon allez ma blondasse, on se jette dans le vide. Les sensations qu’elle ressentait en apesanteur, étaient quasi indescriptible, elle se sentait puissante, maître tout alors qu’elle ne l’était de rien. Après la surprise passée elle se laissait aller à hurler ce qu’elle ressentait dans un cri de joie, alors qu’elle rebondissait au grès du vent et de l’élastique magique. Ça durait un petit moment, mais elle avait le sentiment que tout c’était passé en un claquement de doigt. Elle restait allongé pendant que marc henry, l’assistant des jean, venait la détacher…

Oh putain le pied, mieux qu’un cours de yoga…


Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Mer 1 Sep - 16:40

Monroe éclata de rire en imaginant les cheveux d’Izzie, en mode coiffure de la Méduse, l’attaquer pour venger la jeune femme des décoiffages qu’il lui faisait régulièrement subir.
Mais il oublia bien vite les menaces de sa coloc lorsqu’il sauta dans le vide. C’était une sensation incomparable dont Monroe ne se lasserait jamais. La sensation de chute vertigineuse et la remontée spectaculaire. Tout cela était on ne peut plus grisant et malheureusement, cela se termina une fois de plus trop vite au goût de Monroe.
De retour sur a sol, il adressa un grand sourire ravit à Izzie levant un pouce dans sa direction pour lui signaler que tout allait bien.

- Tu as raison monte je lui ai dis qu’une belle blonde allait arriver et lui sauter dessus en voyant la hauteur de la grue, il n’attend plus que toi.

Bien sûr, tout cela était faux, même si effectivement il imaginait bien Izzi accrochée au type en haut de la grue, mais il adorait l’embêter. Ils étaient parfois pire que des frères et sœurs en pleine crise d’adolescence quand ils s’y mettaient.

Monroe profita du temps qu’il fallait à Izzie pour monter et s’équiper en haut pour discuter tranquillement avec le type en bas qui, il le découvrit vite, était lui aussi un passionné de saut à l’élastique. Ils échangèrent leurs expériences puis Monroe cessa la conversation pour regarder Izzie prête à sauter. Jusqu’au dernier moment, il se demanda si oui ou non elle le ferait. Et elle le fit. Et comme il l’avait prédit, malgré des premiers instants silencieux, elle se mit ensuite à hurler gaiement à pleins poumons. Monroe ne pu que rire en constatant que décidemment, Izzie ne pouvait rien faire en silence. Mais toutefois, surprit par la capacité pulmonaire dont elle faisait preuve à l’instant, il s’estima surtout heureux de pas plus l’entendre que ça depuis sa chambre.

Une fois Izzie à terre, Monroe alla la retrouver, souriant en entendant sa remarque.

- Ça j’en doute pas un instant. Pas difficile cela dit…

Pour Monroe, le yoga était encore et toujours synonyme d’acrobaties ridicules et d’une perte de temps qu’autre chose.

- Content que ça t’aille plut. Ça va ? Tu as encore un peu de voix ? Non je te demande ça parce que je crains tes hurlements quand tu verra tes cheveux. Et pour une fois que j’y suis pour rien en plus…


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Sam 25 Sep - 1:47

Elle n’en revenait pas elle allait vraiment se jeter dans le vide. Bon ce n’était pas une trouillarde, elle l’avait déjà prouvée en allant prendre un cours de sport comprenant boxe et autre genre de sport avec un certain punch, le tout avec un quasi inconnu, un des mec bossant en tant que sécu ou truc du genre dans une boîte de nuit qu’elle fréquentait assidument. J’ai précisé que c’était dans un quartier des plus malfamés. Alors non elle n’avait peur de rien, se battre donner des coups, même à un grand dadet, qui pouvait faire deux fois sa taille, elle ne se déballerait pas, mais là c’était juste elle. Personne à affronter juste se lâcher, oublier le monde, oublier newton et sa théorie de la gravitation. Et si seulement elle s’éclatait comme une pastèque la tête la première. Elle se demandait qui pourrait venir à son enterrement et à quoi il ressemblerait. Quoi c’est malsain, mais non voyons, c’est peut être une drôle de curiosité mais après tout chacun est libre de penser ce qu’il veut non mais oh, sortez de sa tête d’abord. Bon en plus tant qu’elle ne faisait que penser, elle ne faisait rien de mal. Enfin bref sûr qu’il y aurait la moitié des proprios des boites de nuit de la ville, bah quoi il perdrait une majeure partie de leurs bénéfices avec elle.
Enfin bref, elle se lançait dans le vide, et elle vivait l’une des plus grandes expériences de sa vie. Elle prenait son pied, bon on ne va pas comparer ça à une série d’orgasme multiple faudrait pas pousser, non parce que ce n’était quand même pas la même chose mais franchement c’était juste wahou.

Elle essayait de reprendre son souffle une fois à terre, elle regardait monroe, à la fois reconnaissante, et encore sous le coup de la montée d’adrénaline.


Mais je te jure t’as pas encore vu toutes les possibilités que je pouvais t’offrir avec le yoga…Oh la vache.

Elle était pire qu’une gosse, en tout cas elle était autant excité par ce qu’elle venait de faire.
Elle se mettait bien assise, c’était étrange, elle avait du mal à se remettre debout, à enlever son velcro, comme si elle venait de faire des heures et des heures de sport. Elle commençait tout de même à se démêler pour pouvoir se relever, heureusement que marc henry trucmuche était là pour tout enlever, et virer l’élastique, non parce qu’elle était capable de se prendre les pieds dans tout ce qui trainait, et ce coup si, elle n’avait pas de sécurité pour l’empêcher de se vautrer devant tout le monde.
Elle se mettait debout donc, et après avoir haussé les épaules en entendant son colocataire, elle passait une main délicate dans ses cheveux. Oh là elle n’avait jamais eu autant de volume, mais pourquoi ils allaient dans tous les sens eux…


Aaaah… Non t’as raison j’ai plus de voix, enfin plus pour le moment…Je suppose que t’as pas de miroir, et un peigne dans la poche, hein ? Et sinon t’as pas un pote coiffeur dans les parages ?

Bon tant pis… Pis si c’est de ta faute, je t’ai toujours dis, c’est toi le responsable de tout…Bon j’ai faim maintenant, je te paye un truc à manger ?


Oui elle était coiffée n’importe comment, les cheveux libre dans le vent, mais elle s’en foutait, d’accord pour un mannequin égérie de marque de parfum ça l’affichait mal, mais ce n’était pas de son ressort aujourd’hui. Non elle n’était pas en mode je pense à ma carrière, elle était en mode je suis heureuse libre et je m’amuse. Tant pis pour monroe, il aurait l’air de se balader avec une cinglée.


Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Mer 20 Oct - 16:50

Izzie avait sautée. Monroe devait admettre qu’elle l’avait impressionnée sur ce coup-là. Il avait cru, il devait l’avouer, qu’elle renoncerait mais non.

Une fois la miss à terre, Monroe l’aida à se dépatouiller avec son élastique tout en riant à sa remarque.

- Je préfère les sensations fortes au yoga. Comme je te l’ai déjà dis il y a que dans un cas que j’accepte de prendre des positions bizarre et c’est pas pour méditer désolé. Prochaine étape, le saut en parachute ?

Il avait dit cela en riant mais l’étincelle dans son regard prouvait qu’il était tout à fait sérieux. Après tout pourquoi pas ? Il n’avait jamais sauté en parachute mais avait la ferme intention de le faire alors pourquoi pas y aller en équipe après tout ?

Monroe aida Izzie à se relever, se retenant de rire en voyant sa coiffure sauvage. La voyant s’en plaindre, il passa un bras amical autour de ses épaules en riant.

- T’en fais pas t’es très bien comme ça. Je te l’ai déjà dis tu es bien mieux avec un look sauvage et naturel de toutes façons et oui je meurs de faim mais c’est moi qui invites va, pour te féliciter pour ton premier saut.

Il prit la direction de la lignée de stands de nourritures en gardant son bras sur les épaules d’Izzie. La blonde échevelée et l’immense chevelu faisait un couple assez étranges mais tout à la fête, les passants ne leurs prêtèrent pas vraiment attention.

Il y avait de tout comme nourriture, dont la plupart étaient d’ailleurs des plats plutôt caloriques mais, prit dans un élan de sympathie pour une de ses mannequins vedettes, Monroe finit par s’arrêter devant un stand de nouilles poulet-légumes vietnamienne. Il ne connaissait absolument rien en calories, graisses et autres, ne s’en souciant pas le moins du monde, mais il songea que c’était toujours mieux que des calamars frits dans 2 litres de graisses.

- Ça te va ça Mamzelle ?


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Lun 25 Oct - 1:51

Elle se remettait à peine de ses émotions, c’est que ça vous retournait un petit peu tout à l’intérieur. Bon elle trouvait encore le moyen de dire des conneries. En même temps, si elle ne le faisait pas c’est que ce n’était pas izzie en même temps. Bref elle réfléchissait sérieusement à sa proposition. C’était vachement bénéfique de se jeter dans le vide, elle c’était vidait l’esprit. Et ce n’était pas si facile que ça. Elle le regardait en se concentrant, bon ça ne voulait pas dire qu’elle allait dire un truc sérieux en plus.

Hum si c’est en duo avec toi…Pourquoi pas.

Quoi, sauter avec un mec de collé dans le dos, ça pouvait les rapprocher, non mais je plaisante. Enfin pas sur le fait de s’envoyer en l’air, roh de sauter en parachute. Il allait l’emmener faire des trucs de plus en plus fou lui.
Ça lui plaisait, non mais c’est vrai la première moitié de sa vie, elle avait eu comme sport de survivre avec une mère qui n’en avait rien à faire de sa fille. Bon après y’avait le passage ou jeune fille elle se laissait embarquer dans une histoire sordide avec le héros de l’équipe de foot, et là à part devenir une adulte un peu trop tôt, mettre un enfant au monde, bon d’accord ce n’était pas rien, mais à part ça, pas vraiment de sport. Et par la suite elle avait enchainée avec le boulot, et depuis pas vraiment le temps de se mettre à tester les sports extrêmes et avec lui, elle se sentait en sécurité. Elle lui faisait confiance, il ne l’emmènerait pas dans un truc où elle risquerait sa vie.


Bon c’est sûr qu’entre les hurlements, et la coupe de cheveux, pardon rectification l’absence de coupe …C’est pas comme ça que je ramènerais un doudou ce soir.

Elle souriait à l’idée du doudou, et aussi à l’idée de sauter de nouveau dans le vide. Bon tout ça lui avait vraiment ouvert l’appétit, elle aurait pu se ruer sur le premier truc et de le dévorer. Bon d’accord, il lui proposait un truc de nouille. Euh bon d’accord, c’était lui le boss, il surveillait ce que le mannequin mangeait, normal. Mais elle avait un bon métabolisme la petite. Elle pensait pas vraiment à ça en parlant de se manger un truc…Mais bon, c’était pas mauvais ce qu’il lui proposait.

Euh je pensais plus à un bon hot dog, avec de la moutarde et des oignons en supplément. Oh putain là j’ai trop faim, alors ça ira, si tu me laisses te payer après un truc qui nous fera bien comprendre qu’on est à la foire, un truc surement trop gras, trop sucrée et qui ferait mourir la moitié des filles à l’agence rien que si elles le touchaient.
Et après je te gagne une peluche au tir à la carabine…


Elle le regardait en riant. Mais en se dirigeant d’un pas assez rapide vers le stand, pour avoir à manger, parce que dans cinq minutes si ils attendaient un peu plus, il allait entendre le bidon de la demoiselle se mettre à rugir.


Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Ven 17 Déc - 14:45

Et ben, il ne c’était pas vraiment attendu à ce qu’elle accepte. Encore moins qu’elle se laisse convaincre aussi vite. Il fallait croire que le saut en élastique n’avait pas suffit à lui remettre les idées en place.

Il l’observa silencieusement un court instant puis poussa un soupire, sortit son blackberry et nota dans les notes à faire, lisant à haute voix.

Appeler assureur pour… augmenter prime assurance sur… Izzie.

Oui parce que sauter en parachute avec elle, il voulait bien mais il ne fallait pas oublié qu’elle était un peu son mannequin vedette quand même et même s’il n’était pas du genre à s’inquiéter, le saut en parachute n’était pas totalement dépourvu de risques non plus. Donc autant s’assurer que le corps de la demoiselle soit bien assuré en cas de soucis d’atterrissage.

Le mannequin n’aimait peut-être pas sa super coupe sauvage mais Monroe, lui, l’a trouvait quelque peu… hilarante.

Rappelles-moi de prendre mon appareil pour te photographier dès qu’on touchera le sol.

Monroe était à deux doigts d’ajouter dans son téléphone une note pour penser à ajouter un dossier « photos compromettantes » dans son pc. Il fallait dire qu’il commençait à en avoir une jolie collection sur Izzie.

Quand elle lui parla de hot dog et de trucs bien gras, même Monroe, qui pourtant y connaissait, rien voyait déjà les calories défiler sur les cuisses d’Izzie.

Tu rêves. Je te rappel que tu as un shooting assez sexy dans quelques jours ! Alors va pour le truc bien gras après mais demain matin 8 heures je te veux au salon en tenue de sport prête à venir faire un jogging !

Il avait dit cela en agitant un index menaçant devant Izzie, souriant tranquillement quand même. Il devait admettre qu’il n’avait pas trop à ce plaindre, Izzie était la seule à ne pas être un véritable yoyo infernal avec son poids. Il n’y avait rien de pire que de choisir un mannequin pour un shooting et de ce retrouver avec un format physique radicalement différent, que ce soit en poids en plus ou en moins. D’autant que Monroe, même s‘il était bien obligé de le faire, n’aimait pas retoucher les photos via photoshop, il trouvait que c’était un peu de la triche. Il préférait pouvoir les garder naturelle.

Par contre je dois commencer à avoir peur à l’idée de te voir avec une carabine entre les ma…

Il ne pu jamais terminer sa phrase car la blondinette survoltée avait déjà filée vers le stand. Cette fille était un estomac sur pattes.

La rejoignant, il se commanda un simple plat de nouilles sautées au poulet, laissa Izzie passer sa propre commande puis payer le tout avant de montrer un bout de table libre, quand même plus simple pour manger ce qu’ils avaient dans leurs assiettes.

Bon appétit.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Mar 21 Déc - 2:33

Non mais voilà à lui faire des propositions du genre, izzie n’allait plus toucher terre, et elle allait passer son temps à s’envoyer en l’air. Oui plus que d’habitude. Bref elle était à deux doigts de courir pour se trouver un miroir, et si elle n’était pas quasi sûre de faire une attaque en se découvrant affolée devant un miroir difforme, elle serait partie pour observer sa coupe de cheveux. Non pas forcément parce que au mon dieu, on doit toujours se montrer sous son meilleur jour. Non mais elle était sacrément curieuse aussi la demoiselle, et à le voir rire comme ça, elle se disait qu’elle devait être impayable comme toujours.
Et heureusement que pif, paf et pouffe pouffe n’étaient pas là, non parce que là elles en seraient déjà à l’étape on appelle les ambulances, cette fille est folle, c’est un grave cas de dénigrement envers la mode et la déesse toujours belle en toute circonstance. Non izzie n’était pas comme ça, et elle s’en fichait un peu, même si elle préférait être bien coiffée, c’était son minimum, là elle était là pour s’amuser, et elle comptait bien en profiter jusqu’au bout.


Roh mais c’est pas dangereux, tu sais qu’ils vont finir par me détester les mecs de l’assurance…Je comprends pas pourquoi. Pourtant ils avaient l’air sympa quand je me suis pointée au bureau pour signer le contrat, juste avant que je tombe de ma chaise.

Elle se demandait vraiment pourquoi, enfin je vous rassure, elle n’était pas si cruche que ça. Elle se doutait bien du pourquoi et du comment. Mais elle aimait aussi rire, et encore plus faire rire les autres. Elle tirait la langue comme de bien entendu quand monroe la menaçait encore avec son appareil photo. Oui pour elle ça en revenait à de la menace et toc.

Un jour je me vengerais…Me vengerais…

Elle n’écoutait plus trop la suite, oui elle savait bien qu’elle avait un shooting glamour et sexy dans la semaine. Rooh mais si elle ne mangeait rien là de suite, et de consistant en plus elle allait finir par faire une attaque, mais n’entendait-il pas son petit bidon qui criait à l’agonie. Alors elle hochait la tête comme une petite fille bien élevée, en faisant une tête limite de petite fille battue, le visage implorant à qui on ne refuse rien. Et après un petit salut militaire à son chef, elle filait pour se commander un bon gros hot dog, et tout de même une petite salade, pour faire genre, t’as vu je prends bien soin de mon corps et tout…Quoi tiens y’avait une dizaine de frites de glisser dessous ah bah ça alors elle n’avait aucune idée de comment elles étaient arrivées là, mais elle n’allait pas les laisser perdre.
Elle était à une table, en train d’attaquer son sandwiche, c’était vraiment une morfale en toute occasion cette demoiselle.


Marchi toi auchi.

Elle était entrain de se sustenter, mais elle n’en n’oubliait pas de faire la conversation avec son colloc adoré.

Tu sais que j’ai de meilleur moyen pour faire du sport qu’un jogging hein ? Sinon je suis partante, j’obtiendrais rien de plus avec toi… Et j’aime ça courir bien sûr…Quoi que le reste aussi.

Elle se mettait à rire. Ça la rendait encore plus jolie. De toute façon il en fallait beaucoup pour la rendre moche la jolie blonde. Elle regardait autours d’elle la foire, elle se projetait déjà un peu plus loin, en train d’essayer de gagner une peluche…Elle n’était pas contre encore un peu de sensations fortes.


Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Mer 22 Déc - 14:42

Prenant note le plus sérieusement du monde, Monroe écoutait d’une oreille se que lui disait Izzie avant de relever soudain les yeux sur elle, comme s’il avait une révélation.

Attend une minute… Mais c’est pour ça qu’ils m’ont obligés de t’assurer pour 200 dollars de plus par mois alors ?

L’assurance prise sur le corps d’Izzie était celle qui lui coûtait le plus cher de l’agence, et il commençait gentiment à comprendre pourquoi. Mais en contrepartie, s’il devait arriver quoi que se soit au corps de la Blondinette, ce serait à coups de millions qu’ils seraient tout deux indemnisés par l’assurance. Et oui, les corps des mannequins, de nos jours, étaient aussi bien assurés, voir même mieux, que les œuvres d’arts. Il fallait le faire quand même.

Alors qu’elle lui annonça qu’elle se vengerait un jour, Monroe ne pu que lever les yeux au ciel, imitant un air faussement blasé.

Je suis terrifié…

Quoi que avec Izzie, parfois il valait mieux l’être.

Installé à table avec son plat de nouilles Thaïlandaises, chinoises où Dieu sait d’où d’autre, Monroe ne pu empêcher de lancer un regard désespéré au repas d’Izzie. C’est fou, avant de passer directeur de ‘agence, il en avait jamais trop rien eu à faire de ce que pouvait manger les mannequins tant qu’elles ressemblaient à quelques choses en arrivant devant son appareil. Il avait parfois tendances à oublier cette époque car entre les anorexiques qui débarquaient avec des allures de fil de fer avec des cheveux et Izzie qui mangeait pour tout le reste des mannequins à elle seul, il devenait doucement dingue. Mais bon, à choisir il préférait quand même de loin les formes d’Izzie que la corpulence de squelettes déterrés de certaines autres. Il avait été obligé d’en envoyer une voir un spécialiste encore la veille, étant carrément obligé de la menacer de la virer si elle n’y allait pas. A ce rythme, elles allaient toutes tomber comme des mouches.

Izzie, comme toujours, le sortit de ses pensées en reprenant la parole. Ces propos firent sourire le photographe. Elle en démordait pas décidemment. Elle était très séduisante, il pouvait difficilement dire le contraire et il était vrai qu’il aurait pu se laisser tenter par ce genre de propositions dans les premiers temps de leur colocation mais plus à présent. Aujourd’hui, il aurait plus l’impression de faire des choses répréhensible avec sa petite sœur qu’autre chose.

Un jogging et une séance d’abdos pour éliminer les frites que tu tentes de planquer seront largement suffisants.

En parlant des fameuses frites, Monroe lui en piqua une au passage.

Le coatch sportif de l’agence m’a demandé si tu étais toujours vivante d’ailleurs. Semblerait qu’il ne t’aille plus revu depuis un bon moment…

Quand il disait qu’Izzie était un cas désespérant.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Izzie Stevens

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 2991
• Avatar : Katherine Heigl

• My age : 24
• My job : actrice mannequin
• My dwelling : chinatown 307b

___ MORE
• Statut: Collectionneur(euse)
• Relationship:
• Children: Un gremlins ? Not yet !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Ven 4 Fév - 2:40

Quoi, il n’était pas au courant que cette jeune femme, était un vrai boulet, non mais elle n’y pouvait rien, elle tentait réellement de faire attention, de contrôler son propre centre de gravité et tout et tout. Oui mais c’était indépendant de sa volonté par moment le monde tournait d’une telle façon que tout allait contre elle, et elle n’y pouvait rien.
Bon là, elle comprenait qu’elle coûtait un peu plus chère qu’une autre à l’agence, mais bon heureusement qu’elle savait bien bosser, et elle rapportait de l’argent tout de même. Non parce que imaginez, vous coutez un bras, et en contrepartie vous n’aidez même pas l’entreprise qui vous embauche.


Oops… Non mais c’était pas de ma faute, à mon avis, ce jour là le monde tournait un quart de poil plus vite que la normal, et voilà entre le temps ou j’ai voulu m’asseoir, et le temps ou mes fesses auraient dû se poser sur la chaise, ça a tourné plus vite et voilà ceci explique cela non ?

Elle lui faisait un grand sourire. Non mais heureusement que son patron était le plus sympa des patrons, sinon elle ne s’en sortirait pas.
Bon pour le moment plutôt que de se complaindre en excuses, et de lui demander pardon pour le prix qu’elle coute, elle avait faim et elle mangeait.

Elle était atterrée par le fait que des personnes s’affament parce qu’elles n’acceptent pas leurs corps. Et ça pouvait aller très loin, elle était tombée sur une émission l’autre jour, un jeune homme, qu’elle avait trouvé plutôt mignon en passant, avait de graves problèmes quand à la perception de son corps. En fait, il était juste un peu plus bouboule de visage que son frère, et franchement, il était trop craquant, mais il faisait tout pour être plus mince. Ça prenait des proportions très graves, il courrait jour et nuit pour maigrir, ne mangeait plus, et traversait de temps en temps des crises effrayantes de boulimie. Sa mère perdue l’avait foutu dehors, et lui continuait à traverser des épreuves de malades, il en venait à s’auto mutiler atrocement, pour continuer à vivre. Enfin si on pouvait appeler ça vivre. Elle avait de la peine pour le jeune homme, il était vraiment mignon, et il était dommage qu’il ne se voit pas comme les autres pouvaient le voir.
Izzie dans les jours où elle prenait conscience du monde et de ce qu’elle pouvait faire pour le rendre un peu meilleur, voulait aider les personnes en difficultés. Sauf que quand il s’agissait de transporter des caisses, aider à reconstruire des maisons, pas de soucis, elle savait faire, et elle l’avait fait, par contre quand elle devait aider les personnes, elle avait plus de mal, elle ne se sentait pas à sa place, pas capable de leur apporter ce qui leur fallait vraiment. Et dans le monde du mannequinat on trouvait des affamées à chaque coin de podium, et les décès commençaient à se montrer en plein jour. Ce n’était pas encore pour autant que ça changeait.
Enfin elle sortait de ses pensée pour en revenir à ses moutons, enfin non à ses frites. Et à la conversation qu’elle avait avec monroe.


Non mais il en a une bonne lui. J’en avais marre de ses exercices débiles, non mais c’est même pas du sport, en plus avec toutes les pouffes qui sont là juste pour rire, ou faire des minauderies devant lui, sérieux non merci. Et quand je demandais à ce que ça devienne plus physique, et là je parle vraiment du sport, t’en avais trois qui s’évanouissaient, et lui qui partait en panique.
Je me suis trouvée des mecs capables de me faire pratiquer du sport, et des trucs intensifs. J’ai adoré mon initiation à la boxe.

Non franchement, il est doué pour le sport en chambre mais pour le reste laisse moi rire.



Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Mer 30 Mar - 11:25

Ecouter les élucubrations d’Izzie était toujours quelque chose… De très intéressant. Le pire dans l’histoire était que ça logique, parfois, n’était pas si étrange que ça si on ne prenait pas la peine de s’arrêter sur la manière dont elle présentait les choses. Mais parfois seulement. En l’occurrence, l’excuse qu’elle était entrain de lui servir là…

C’est ton cerveau qui pour une fois tournait un quart de poil plus vite que d’habitude ouais plutôt. Tu peux me rappeler combien tu avais en science au lycée ?

Le pire dans l’affaire était que depuis qu’il vivait avec elle, Monroe avait pu s’apercevoir que la Blondinette était bien moins courge qu’elle voulait bien le faire croire. Bon, ce n’était pas demain la veille qu’elle lui sortirait une grande tirade digne des plus grands philosophe certes mais contrairement a ce que l’on pouvait croire, elle n’était pas totalement écervelée non plus.

Et puis, aussi épuisante soit-elle, il l’adorait sa colocataire – mannequin préféré. D’ailleurs, malgré l’âge déjà avancé d’Izzie au niveau de cette profession, Monroe avait la ferme attention de lui faire faire une carrière à la Naomi Campbell et autre mannequin du même genre continuant d’arpenter les podiums même à un âge considérer comme mûr pour les Top Model. Il fallait dire que, d’un point de vue purement professionnel, Monroe avait eu un véritable coup de cœur pour la physionomie d’Izzie, loin des squelettes ambulants qui erraient d’ailleurs de moins en moins dans l’agence, le nouveau Directeur s’appliquant désormais à engager des mannequin ressemblant à des êtres humains en vie, à l’image d’Izzie, et non à des cadavres embaumés.

Autrement dit, même s’il se plaignait toujours de tout ce qu’elle pouvait avaler, il n’avait pas envie de la voir devenir grasse non plus il ne fallait pas exagérer, il ne comptait pas lui demander de se mettre à un régime draconien pour perdre 20 kilos dans le mois qui venait.

Les exercices débiles comme tu dis, ça s’appel de l’aérobic et tu n’imagines même pas combien ce mec nous coûte en salaire par mois juste parce qu’il donne en plus des cours en DVD classés meilleurs des ventes dans cette catégorie.

Mec qui, d’ailleurs, avait bien faillit finir avec le poing de Monroe dans la tronche quelques semaines plus tôt après une dispute concernant une mannequin d’à peine 15 ans qu’il faisait trimer comme une malade pour la faire maigrir, à la demande de cette idiote de gamine en plus, alors que Monroe voulait la garder à son poids actuel. Il fallait peut-être qu’il pense à le foutre à la porte et à un prendre un qui, en plus de coûter moins cher, partagerait plus la nouvelle optique de l’agence.

Et tu serais gentille d’oublier cette idée de te lancer dans la boxe ! C’est pour des photos de mode que je t’engage pas pour faire la nouvelle promo de SOS femmes battues.

Disant cela, Monroe agitait d’un air menaçant une seconde frite qu’il avait piqué sous la salade d’Izzie avant de la manger.

Ça me fait penser que j’ai proposé ton dossier à Calvin Klein pour leur prochaine promo. Le tiens et celui de l’autre Italien qui drague tout ce qui bouge que ce soit humain, animal ou végétal, je sais jamais son nom. Ils ont besoin d’un couple pour la promo homme-femme de leur nouvelle ligne de jeans. Ils veulent aussi une autre fille pour la promo de leur nouveau parfum féminin mais je me suis dit qu’avec ton dernier shooting pour un parfum, tu préférerais les jeans cette fois-ci.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sensations fortes (fête sur la plage)   Aujourd'hui à 3:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Sensations fortes (fête sur la plage)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-