Partagez | 
 

 Chemins interdits ::Max Guevara::

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Chemins interdits ::Max Guevara::   Mer 31 Mar - 19:22

Je ne crois pas vous avoir déjà raconté comment j'ai rencontré cette femme. Pour cela, il faut revenir un peu en arrière. Ce jour là restera pour toujours dans ma mémoire. Début d'année, j'avais bientôt 24 ans et j'étais dans mes premiers jours à Los Angeles. Comme dans toutes les grandes villes, il y avait différents quartiers. Certains étaient remplis d'hôtels luxueux qui arboraient fièrement leurs 5 étoiles, casés entre deux restaurants chics, en face d'une boutique de luxe et d'un concessionnaire automobile d'une grande marque. D'autres étaient plus modestes, des habitations qui variaient de l'immeuble classique à la maison des banlieues aisées, des magasins communs et des grandes surfaces. La plus grande partie des habitations se trouvaient dans ce quartier. Et puis il y avait les derniers quartiers. Ceux que le peuple avait jugé bon de renommer « quartiers sensibles ». En somme, Los Angeles était composé des exactes mêmes choses que toutes les autres grandes villes que j'avais pu voir. Mais pourtant, c'était à mes yeux un vrai labyrinthe. Quand on ne connaît pas, l'endroit se transforme en une multitude de rues juxtaposées et adjacentes les unes aux autres, toutes dissimulées par des magasins en chaînes qui affichaient des panneaux lumineux de toutes les couleurs, et sur lesquelles des milliers de gens marchaient toutes les heures. Moi, je me trouvais dans le quartier que je viens de vous décrire, et j'étais complètement perdu.

Remarque, le fait que je me sois perdu ce jour là a fini par être quelque chose de bien. Oui, j'y ai fait une belle rencontre. Je sortais d'un Starbucks Café, firme dans lequel j'avais l'habitude de prendre un café tous les jours, où que je sois dans le monde - parce que c'était bien l'avantage de ces endroits, il y en avait partout dans le monde - et je me dirigeais vers la rue où je devais retrouver mon chauffeur. Ah oui, je ne vous ai peut-être pas dit mais déjà à cette époque, ma fortune se portait bien. J'allais donc vers cette rue quand tout à coup, en tournant la tête partout autour de moi, je ne la trouvais pas. Je n'avais pas la mémoire courte mais j'avais l'impression de ne plus me retrouver à la même place que tout à l'heure. Comme si le Starbucks avait changé de lieu pendant que j'y étais. Tout me semblait différent et je commençait à me rendre compte que j'étais perdu. Il commençait à être tard. En fait, la nuit était déjà tombée sur la ville. Les lumières des panneaux électriques et des lampadaires montés sur des poteaux gigantesques changeaient complètement le paysage. J'avais beau chercher, je ne trouvais plus. Mais attendez, le pire était encore à venir. Je marchais donc dans la direction qui me semblait être celle de ma maison. Je demanda le chemin de la Playa à un passant qui clama ne pas être de cette ville. Un autre passant me dit qu'il ne savait pas et le dernier ne parlait même pas l'anglais. J'étais vraiment à bout de souffle face à cette ignorance. Mais bon, je continuais à marcher.

Il faisait maintenant nuit et je m'étais éloigné de ces quartiers lumineux et bruyants. On pouvait toujours entendre l'agitation mais c'était nettement plus calme ici. Des échafaudages traduisaient la reconstruction des parties les plus détruites de la ville. Ce séisme avait réellement fait de gros dégâts. Je sortis mon téléphone et appela mon chauffeur. Le téléphone me refusa trois fois l'appel. Énervé, j'envoyai un énorme coup de poing dedans. Celui-ci s'éteignit, et d'ailleurs, ne se ralluma jamais. Je continuais ma route quand je rencontrai enfin quelqu'un. Une jeune femme. Vous l'avez deviné, c'était elle. J'avançais vers elle, prêt à lui demander de me dire ce qu'on ne m'avait pas encore dit jusqu'à maintenant. En passant à son niveau je m'arrêtai et l'accostai.

« Bonsoir excusez moi. Je suis complètement perdu, vous pourriez me donner un coup de main ? »


J'avais affiché mon plus beau sourire, sincère et charmeur. Je ne savais pas si cette fois ci, j'aurais une réponse satisfaisante, mais vous devez bien sûr savoir aujourd'hui, que oui. Et puis encore heureux, car j'étais loin de chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Buckley

Admin & Curieuse de la Vie
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 3842
• Avatar : Jessica Alba

• My age : 23 ans
• My job : Apprenti danseuse/Caissière... Ben quoi c'est bien comme job nan? En plus ca me donne des reduc au MacDo, la classe! Sauf qu'à force d'y bosser, j'ai plus trop envie d'y manger... Bref... Je bosse au Coyott aussi quelques soirs par semaine..
• My dwelling : A la plage ! Un appart super classe sur South Playa que je partage avec mon petit frère tout neuf XD
• Others : *Piercing -> Nombril
*Tatoo ->Nuque | Poignet | Dos | Cheville

___ MORE
• Statut: Attiré(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Chemins interdits ::Max Guevara::   Ven 9 Avr - 0:03

Voilà une journée bien chargée pour la jolie Max, levée de bonne heure pour aller courir, puis après être rentré chez elle pour prendre une bonne douche et se faire un bon petit déj, elle avait dut aller en cours qu'elle comptait bien abandonner dans très peu de temps, il fallait juste qu'elle trouve le courage de le faire en fait. La journée de cours n'avait rien de bien étonnant, les mêmes têtes que tous les jours, les mêmes cours barbant, bref la routine quoi, et vu qu'elle était un peu en manque d'argent pour pouvoir payer ses heures passer à la salle de danse ou encore les cours qu'elle cherchait à prendre de temps à autres, elle avait demandé à avoir plus d'heure de travaille chez McDo. C'est pourquoi après la fac, elle avait directement tracé jusqu'au centre ville pour aller bosser. Elle n'avait que très peu d'heure à faire en soirée comme ça, mais s'était toujours ca de fait, et ça lui permettait d'augmenter un peu son salaire, et au moins ça la faisait débaucher pile poil au bon moment pour qu'après une petite marche elle arrive à temps à l'agence Ford pour retrouver sa meilleure amie qi devait elle aussi finir de bosser.

Vous avez alors compris pourquoi la demoiselle se retrouvait au alentours de Beverly Hills en ces heures tardives le jour ou elle fit la rencontre d'un charmant jeune homme. Alors qu'elle était tranquillement entrain de marcher, elle aurait put prendre le métro ou le tram pour traverser la ville, on est bien d'accord, mais il ne fallait pas chercher à comprendre, après une journée chargée comme celle ci elle avait eut envie de prendre. Bref, elle était donc entrain de marcher lorsqu'elle remarqua quelqu'un qui ne semblait pas trop savoir où aller, il faisait nuit et donc elle ne voyait pas grand chose à la distance où elle était encore, du coup elle préférait ne pas s'approcher de trop, après tout on sait jamais sur qui on peut tomber, mais si elle avait décidé d'éviter cette personne par simple prudence, cela n'était pas réciproque vu qu'elle vit cette ombre se dessiner de plus en plus pour enfin laisser paraitre un beau jeune homme qui avait visiblement décidé de l'accoster... Elle laissa apparaitre un sourire histoire d'être polie tout de même, tout en restant assez distante au cas où un problème se profilerait devant elle... Elle ne s'était pas trompé en le pensant perdu vu que c'est ce qu'il lui expliqua rapidement qu'il ne savait pas trop où il était et encore moins où il devait aller, et si la jolie brune était encore méfiante il y a de ça quelque seconde, il fallait bien avouer que ce magnifique sourire et ce regard très envoutant eut raison d'elle bien rapidement. Son sourire était alors devenu bien plus vrai sans même qu'elle ne s'en rende compte alors qu'elle lui répondit avec un naturel à faire peur tellement ceux qui la connaissent peuvent savoir à quel point elle est généralement assez timide...


Ca sera avec plaisir, mais vous cherchez à vous rendre où exactement ?
Elle ne pouvait cesser de sourire, tout comme elle avait bien du mal à ne pas le regarder tellement elle lui trouvait un charme indescriptible, surtout que son visage ressortait encore plus grâce à l'éclairage des lampadaires qui illuminaient la rue... Elle attendait patiemment sa réponse, histoire de savoir si elle pouvait réellement l'aider ou pas, cela avait beau faire quasiment trois ans qu'elle vivait à Los Angeles, elle ne connaissait toujours pas la ville entièrement. En même temps LA. est tout de même une grande ville, une très grande ville même, donc s'était assez logique qu'elle n'en connaisse pas chaque recoins, d'autant plus qu'elle utilisait bien souvent les même rues pour se rendre toujours aux mêmes endroits ou presque donc c'était plutôt logique que suivant l'adresse qu'il allait lui donner elle allait avoir du mal à l'aider ou pas...

En attendant, il fallait avouer que ça lui faisait du bien de voir de nouvelle tête, ces derniers temps elle n'avait pas fait beaucoup de rencontre, du coup elle avait l'habitude de toujours voir les même tête, non pas que ça la dérangeait, mais c'est toujours plaisant de faire de nouvelles rencontre, surtout lorsque celle ci sont aussi charmante. Elle aurait put le reconnaitre, elle aurait put savoir qu'il était en réalité une star du foot, mais elle avait beau être très sportive, elle n'était pas pour autant très fan de football, et en conséquent, ce jeune homme lui était vraiment inconnu. Vous allez me dire qu'il ne faut pas forcement être fan de foot pour reconnaitre cette homme, il suffisait tout simplement de lire les magazines people, sauf que Max n'était pas de ce genre là non plus, la seule lecture qu'elle faisait s'était des mangas, des comics, ou encore les magasines de basketball, mais rien de plus, elle préférait largement prendre l'air en fin de compte. Du coup elle ne savait vraiment rien de lui, mais dans un sens ce n'était pas plus mal vu comment elle avait tendance à se ridiculiser devant les stars, elle avait déjà bien remarqué ces multiples bégaiement lorsqu'elle s'était retrouvé devant Omarion, elle aurait sûrement fait de même si elle avait su, du coup c'était réellement mieux ainsi, en tous cas pour elle. Peut être que lui allait être vexé qu'elle ne le reconnaisse pas après tout, elle ne pouvait le savoir, et ne le saura que si il lui fait savoir après tout, mais en attendant et bien il fallait qu'elle l'aide, et donc qu'elle sache ou il souhaitait se rendre en marchant ainsi...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Chemins interdits ::Max Guevara::   Ven 9 Avr - 20:30


« Ce sera avec plaisir mais vous cherchez à vous rendre où exactement ? »

Je souris bêtement. J'étais un peu embarrassé. Moi même je n'étais pas sûr de l'endroit où je voulais vraiment aller. Je savais que je cherchais le quartier de la plage, qui d'après moi à ce moment là étais en face de moi, il me suffisait juste de marcher dans la même direction et je l'aurais atteint. Mais en réalité, j'aurais fini par atteindre les montagnes qui se trouvent derrière Los Angeles. Bref, la Playa était la direction que je cherchais, là où ma maison m'attendais. Oui cette maison, parlons en. En venant ici j'avais fais, par l'intermédiaire d'un des agents immobiliers les moins réputés de la ville – choix personnel que de prendre quelqu'un supposé moins compétent, car en réalité, ils s'avèrent l'être bien plus – la visite de beaucoup d'endroit. J'avais d'abord demandé à me localiser sur Hollywood ou un quartier très proche. L'endroit était cher mais c'était à la porté de mes moyens et comme l'argent continuait de rentrer sans cesse, ce n'était pas ce qui me faisait le plus peur. Puis, ne trouvant aucun coin qui me plaisait vraiment et trouvant le quartier peut-être trop animé, je changea d'avis. Oui, c'est vrai que c'était étonnant de croire qu'un quartier pouvait être trop animé pour moi, moi qui aimait la fête et qui sortait presque tous les soirs où je n'avais pas eu entraînement avant dans la journée. Enfin, je cherchais dans une banlieue assez calme qui abritait de belles petites maisons avec des voitures de qualité dans les jardins. Mais encore une fois, je n'avais pas accroché, trouvant que c'était trop silencieux et que les gens étaient dans un style pas très sociable. Finalement il me fallut 4 jours pour trouver le quartier qui me plaisait. Ensuite, j'avais trouvé 2 jours plus tard la rue qui m'intéressait. Et la maison n'arriva que 6 jours plus tard, alors qu'un couple d'acteur de théâtre venait d'en partir.

Mais la création de cette maison prit encore beaucoup de temps. En effet, j'avais beaucoup aimé le terrain, l'endroit, le style général de la maison, la taille de certaines pièces intérieures mais la forme entière ne me convenait pas. Oui, les choses ne pourraient être organisées comme je le voulais si la maison avait du rester dans cet état. Donc, j'entrepris un aménagement. J'avais agrandit la maison pour que ça morde un peu sur le jardin que je comptais supprimer. Ensuite, là où il restait du jardin, j'avais rattaché une toute nouvelle partie qui serait les appartements de mon major d'homme. Puis, j'avais changé la disposition du deuxième étage pour mettre l'escalier que je voulais. On faisait maintenant face à un escalier massif en entrant qui laissait deux couloirs sur les côtés. Puis j'installai une piscine de taille moyenne derrière la maison, j'avais bâti une nouvelle entrée derrière la maison qui donnait directement sur la piscine avec un chemin pour directement aller sur la plage qui était au pied de la maison. J'avais fait un muret en brique pour protéger la maison et garder de l'intimité dans la piscine, celui-ci entourait tout la maison, même côté plage. Puis j'avais installé du matériel assez technologique dans toute la maison, parce que j'adorais la technologie. Mon dernier aménagement était un garage qui pouvait contenir 4 voitures. Deux emplacement étaient réservés, une voiture à moi que je conduisais, l'autre était celle de mon chauffeur quand je ne conduisais pas. Avec tous ces aménagements, ma maison avait été renommé Villa. C'était très bien. Aussi, j'avais trouvé le moyen de m'attribuer le numéro 33 à ma maison. Tout était parfait.

Mais bon, je n'avais fait que rester dans la maison ou en partir avec mon chauffeur avant de ma balader, aller dans ce Starbucks et me perdre, je n'avais donc pas vraiment retenu comment était faite la ville. C'est pour ça que j'avais vraiment besoin d'aide.

« Je cherche le quartier de la Playa. J'ai une maison sur la plage. »

J'avais pris soin de ne pas dire que c'était une très grande maison, on ne savait jamais sur qui j'étais tombé. Oui, j'aurais pu tomber sur une jeune femme attiré par l'argent qui aurait trouvé un moyen de me kidnapper pour me torturer avec ses complices et m'extorquer tout ce que j'avais sur mon compte. Ce n'était pas le cas bien sûr. Je continuait de sourire à la jeune femme. Je ne voyais pas très bien son visage du fait de la faible lumière qui nous illuminait que peu mais je pouvais discerner les principaux traits de son visage. Elle était plutôt pas mal. Je regardais un peu autour de nous dans la rue. Un homme complètement bourré était en train d'approcher très lentement dans notre direction mais sinon, personne n'était dans la rue. Peut-être qu'elle se méfiait à ce moment là parce que c'était l'endroit parfait pour une agression, surtout que j'étais bien plus imposant qu'elle par ma taille et ma carrure. Elle avait de quoi s'inquiéter en apparence, mais en fait, pas du tout.

« Vous savez où c'est ? »
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Buckley

Admin & Curieuse de la Vie
• The player : Lolo
• I'm here since : 16/12/2008
• My number of posts : 3842
• Avatar : Jessica Alba

• My age : 23 ans
• My job : Apprenti danseuse/Caissière... Ben quoi c'est bien comme job nan? En plus ca me donne des reduc au MacDo, la classe! Sauf qu'à force d'y bosser, j'ai plus trop envie d'y manger... Bref... Je bosse au Coyott aussi quelques soirs par semaine..
• My dwelling : A la plage ! Un appart super classe sur South Playa que je partage avec mon petit frère tout neuf XD
• Others : *Piercing -> Nombril
*Tatoo ->Nuque | Poignet | Dos | Cheville

___ MORE
• Statut: Attiré(e)
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Chemins interdits ::Max Guevara::   Mar 4 Mai - 16:12

Il était vrai que cette rue vide n'était pas vraiment des plus rassurantes lorsque vous êtes une jeune femme et que vous vous baladait seule la nuit mais Max n'était pas du genre à se formaliser pour ce genre de chose. Biensûr elle était prudente, et méfiante, mais elle n'en faisait pas une paranoïa pour autant, surtout que si c'était le cas, en vivant à Los Angeles, elle ne sortirait plus de chez elle, ou en tout cas jamais seule. Sauf que rester enfermée dans un appart à ne jamais bouger pour autre chose que d'aller au boulot, elle aimait bouger, et surtout elle avait besoin de bouger, alors tant pis pour les risques, après tout, elle est une grande fille, et elle sait très bien ce qu'elle fait, et puis, étant sportive, elle était presque sûr de pouvoir s'enfuir en cas de problème... Bon elle n'allait pas non plus dire que le gars complètement saoul qui se rapprochait un peu beaucoup d'eux ne lui faisait pas peur, cela serait mentir, mais elle savait très bien prendre sur elle pour ne rien montrer, d'autant plus que ce jeune homme qui semblait perdu et qui lui demandait son chemin semblait être quelqu'un de bien, en tous cas pour le moment, et il semblait être assez carré pour pouvoir repousser quelqu'un qui pourrait venir à l'agacer, alors peut être que sans trop s'en rendre compte cela la rassurait aussi un peu, elle ne savait pas trop, mais de toute façon le sujet n'était pas, il fallait qu'elle aide cet homme à retrouver son chemin et pour ça il fallait qu'elle sache ou il souhaitait aller, d'où le fait qu'elle pose la question... Et déjà qu'elle était très souriante face à ce beau gosse, son sourire ne fit que s'élargir lorsqu'elle entendit qu'il souhaitait se rendre au quartier de la playa, lieu ou justement elle vivait avec Mayra, sa meilleure amie.

Cela ne faisait pas très longtemps que les deux filles avaient emménagé dans cet appartement lorsque Mayra avait quitté la fac ayant eut son diplôme. Avant ça elles étaient voisines de chambres sur le campus universitaire s'était très bien entendu dès le début, ne voulant pas se quitter suite au départ de la jeune photographe, elles avaient décidé de se trouver un endroit ou continuer cette sorte de collocation, et avaient trouvé leur bonheur dans ce quartier là de LA. Et puis, qui n'accepterait pas de vivre face un très bel appartement avec vue la plage après tout ? Personne ! C'était donc tout à fait normal qu'elles n'aient put résister non plus, et elles avaient bien fait parce qu'elles étaient vraiment bien dans leur nouveau chez elles, au moins elles n'avaient pas de couvre feu, pas d'interdiction de ramener des mecs chez les filles, même si ça c'était bien rarement respecté comme règle, bref s'était leur propres règles à elles, donc autant dire qu'il n'y en avait pas du tout, juste du savoir vivre, et s'était bien mieux comme ça. Tout ça pour dire qu'en effet elle connaissait très bien cette partie de la ville et que donc elle allait pouvoir aider ce jeune homme sans aucun problème, ce qui expliquait donc le fait qu'elle se soit mise à sourire ainsi...


Sachant que je vis aussi dans ce quartier, je devrais pouvoir vous aider oui, et ça tombe plutôt bien je comptais rentrer justement...
Non ce n'était pas un mensonge ! Elle voulait vraiment rentré, elle avait juste oublié que si elle était dans le coin s'était pour aller récupérer Mayra à son boulot et rentrer avec elle, mais ce n'était pas grave, ce n'était pas prévu, Max avait voulu lui faire une petite surprise pour ne pas rentrer seule, donc sa meilleure amie ne savait pas du tout qu'elle allait venir, et ne l'attendrait donc pas. Par contre, la plage n'était pas vraiment toute prêt d'ici, enfin si, mais pas le quartier ou tout le monde semblait vivre, du coup elle avait une petite question la demoiselle...

Si vous souhaitez rentrer à pied, ca risque de prendre un peu de temps, souhaitez-vous un peu de compagnie, ou bien vous préférez que je vous indique simplement la direction à prendre ?
Après tout peut être qu'il ne voulait pas qu'elle rentre avec lui alors s'était tout de même plus sympa, et surtout plus polie de lui poser la question. Et puis si jamais il décidait vraiment de rentrer tout seul, ça ne serait pas très dérangeant pour l'apprentie danseuse, elle pourrait très bien suivre ses projets de base et rejoindre Mayra à l'agence Ford pour attendre tranquillement qu'elle ait finit de bosser, et qui sait, peut être même rencontrer des mannequins canons là pour se faire prendre en photo... Alors même si le jeune homme était vraiment très charmant, elle savait très bien qu'elle en aurait pour le plaisir de ses yeux quoi qu'il arrive, et rien que pour les yeux, parce que de toute façon elle ne cherchait pas forcement autre chose, comme l'expression le disait, qui vivra verra... Et puis autant il allait lui demander de l'accompagner, et peut être alors qu'elle allait apprendre à connaître l'un de ses nouveaux voisins, c'était plutôt une bonne façon de passer la soirée aussi, en tout cas pour elle, ça l'était...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Chemins interdits ::Max Guevara::   Aujourd'hui à 9:05

Revenir en haut Aller en bas
 

Chemins interdits ::Max Guevara::

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-