Partagez | 
 

 Des promotions comme s'il en pleuvait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Des promotions comme s'il en pleuvait   Dim 21 Fév - 18:45

Ce coup-là, c'était la première fois qu'on le lui faisait.

Tout avait commencé quelques jours plus tôt, lorsqu'une rumeur persistante avait fait le tour de l'Agence. Pour des raisons de santé, le Directeur aurait décidé de prendre une retraite très anticipée et aurait d'ailleurs engagé, non sans mal, le photographe Monroe Stanford dans ce but.

Monroe n'avait pas accordé vraiment de crédit à cette rumeur. Il aurait dû.

A peine venait-il de sortir de son dernier shooting qui lui avait valu quelques heures d'enfermement sans possibilité de faire une pause clope pour des raisons d'incomptabilité cigarettes-mannequin que la récéptionniste lui arriva littéralement dessus pour lui annoncer que le Directeur voulait le voir immédiatement dans son bureau.

A cran pour raison de manque de nicotine, Monroe expliqua gentiment à la récéptionniste où le Directeur pouvait se mettre son "immédiatement" et sortit fumer sa clope.

Enfin un vrai moment de détente. Non pas que Lily Weaver lui avait posé problème, au contraire, mais pouvoir se poser un moment dehors au soleil avec une clope, il y avait rien de mieux pour souffler 2 minutes. Surtout avant un rendez-vous soudain avec le chef. Dieu sait ce qu'il lui voulait cette fois.

Leur relation avait été assez compliquée dès l'entretien d'embauche de Monroe, ce dernier exigeant de garder une plus grande liberté que l'Agence Ford n'accordait généralement à ses photographes. Tout de fois, le Directeur, contre toutes attentes, avait finalement plié face aux exigences mais depuis, leur relation de travail était toujours sous le même hospice. Le Directeur tentant de faire entrain Monroe dans le moule des photograèhes de l'Agence Ford et Monroe se bornant encore et toujours à s'y refuser. Ce dernier était d'ailleurs le premier surprit de ne pas encore avoir été renvoyé mais, bien qu'il l'ignorait encore, il n'était pas au bout de ses surprises.

Sa clope finit, le photographe se décida enfin à aller voir ce que voulait le chef.

45 minutes plus tard, Monroe était à nouveau dehors, à fumer deux clopes à la suite, sur le point de donner sa démission avec effet immédiat !

Que c'était-il passé dans le bureau ? Personne n'en savait trop rien. Les curieux n'avaient fait qu'entendre les cris de protestations étouffés de Monroe avant que ce dernier ne finisse par se calmer, non sans balancer son poing sur le bureau du chef avant. S'en était suivit 30 minutes de conversations inaudible avant que Monroe ne finisse par sortir du bureau avant de se diriger d'un pas visiblement énervé vers la sortie sans prendre la peine d'être dehors pour allumer sa cigarette.

En moins de 5 minutes, tout le monde ne parlait plus que du renvoit soudain et violent de Monroe Stanford pour des raisons mystérieuses. La vérité, tout de fois, était tout autre.

10 minutes et 2 clopes plus tard, Monroe avait retrouvé un semblant de calme et parvenait à réfléchir de manière un peu plus structurée. Il détestait ce genre de surprise qui vous prennent au dépourvu et change radicalement votre existence sans que vous n'ayez rien demander. Enfin, presque toutes les surprises de ce genre. L'une d'elle faisait exception. Il y songea quand, prenant son portable, il vit la photo de Ziyi qu'il avait prit quelques jours plus tôt et mit comme fond d'écran.

Mettant son portable sur la fonction SMS, il en écrivit rapidement un à Mayra avant de remonter à son studio sans ce soucier des regards et des chuchotements curieux qu'il croisa dans les couloirs.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Lun 8 Mar - 16:35


xXx


Wahhhhhhhhhhhhhh ! Alors ça je n’avais jamais reçu un sms comme ça de la part de Monroe depuis qu’on travaillait ensemble tous les deux. Bon ok on ne travaillait pas ensemble depuis bien longtemps mais tout de même, jamais je ne l’avais senti aussi énervé. Non non je n’avais pas un don pour sentir les sentiments des autres à travers un sms mais il ne fallait tout de même pas être devin pour comprendre que mon formateur avait un gros soucis. La première idée qui me vint tout de suite à l’esprit alors que j’étais en train de trainer au fond de mon lit c’était qu’il avait trouvé le moyen de se prendre la tête avec le mannequin qui était en train de faire une séance photo et que, comme la dernière en date, elle avait refusé de se faire photographier pour lui auquel cas il avait besoin de moi pour pouvoir remédier à l’histoire. Pffffffffff… Je me demandais bien quel client important cela devait-il être pour que, soudainement, il préfère m’appeler au lieu de faire quand même les photos quoiqu’il lui en coûte. Enfin… Je me redressais de mon lit -il n’y a pas d’heure pour se reposer- avant d’aller embrasser avec douceur Loreleï qui émit un tout petit bruit avant de se retourner. J’aurais préféré rester là moi >.<

Je sortis de la chambre discrètement en prenant quelques fringues avant de sauter dans une bonne douche. Je m’étais fait chauffée du café avant aussi je m’en remplis une thermos personnelle après être sortie de la douche. 5 minutes plus tard j’étais fin prête et je laissais un petit mot à mes deux amies pour les prévenir que je devais aller de toute urgence aux studios apparemment et donc que je leur enverrais un sms pour leur dire à quelle heure je rentrais comme je n’en savais pas plus. Je sortis enfin de chez moi pour pouvoir faire le trajet entre la plage et le studio en bus comme je n’avais toujours pas de voiture. Tout en soufflant sur mon café pensivement je me demandais quand même ce qui se passait. Oui j’étais une horrible curieuse et, franchement, je m’étonnais de voir Monroe ainsi. Quoique… Peut-être que je me plantais et que le sms ne traduisait pas cela… Mouais…

2o minutes plus tard je poussais les portes du studio et là… Grand silence… Je sentis tous les regards sur moi aussi j’en fus surprise. Pourquoi est-ce que tout le monde semblait dans un état second ? Je vins dire bonjour aux deux secrétaires qui avaient pris l’habitude que ce soit moi qui gère les plannings de shoot de Monroe et ne mis pas longtemps à être au courant de l’embrouille entre le directeur et Monroe et du fait que tout le monde parlait du renvoi de Monroe. Mouais… Enfin… Connaissant un peu l’oiseau je ne le voyais pas m’appeler pour me dire de venir pour me dire, justement, qu’il partait alors qu’il serait surement parti tout seul sans donner de nouvelles quoi mais bon. Je fis signe à mes copines que j’allais me renseigner et je partais, seule, affronter mon collègue que personne n’osait déranger depuis une demi-heure x) Des fois qu’il morde…

« Soit tu es vraiment viré et tu as besoin d’aide pour ranger ton studio… Soit tu as accepté une place qui va te faire râler pendant au moins 25 ans… »

Je le regardais un petit sourire sur les lèvres avant de m’approcher et de lui coller une bise sur la joue droite.

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Lun 8 Mar - 23:22

Une fois dans son studio, le premier réflexe de Monroe fut d'allumer la chaine hifi. Le deuxième réflexe fût de s'allumer une nouvelle clope et enfin, 3ème et dernier réflexe, il s'asseya à même le sol, adossé contre le mur, yeux fermés, un genou plié sur lequel il posait son bras tenant sa clope.

Le calme, enfin si l'on pouvait appeler ça du calme étant donné que le photographe avait mit à fond le cd de metal le plus violent qu'il avait à sa disposition dans le studio, lui permettait de se remettre peu à peu les idées en place.

Combien de temps exactement resta-t-il ainsi, il n'en avait aucune idée. Parcontre, il fut tout de même amusé de constater que personne n'osait venir lui demander des explications. A croire qu'il faisait vraiment peur... Ce fut à ce moment qu'une voix familière s'éleva par dessus le boucan de la musique, comme pour contredire le cours de ses pensées.

« Soit tu es vraiment viré et tu as besoin d’aide pour ranger ton studio… Soit tu as accepté une place qui va te faire râler pendant au moins 25 ans… »

Monroe rouvrit les yeux et posa son regard bleuté sur Mayra tout en tirant sur sa cigarette. Cependant, il resta installé parterre, visiblement pas décidé à bouger.

- Je vois que les rumeurs vont vite... Mais non, je n'ai pas été viré.

D'un côté, il aurait presque préféré, cela aurait été plus simple. Quittant Mayra des yeux, il se concentra sur la fumée s'élevant de sa clope avec un air franchement dépité.

- Le Directeur se tire, retraite anticipée. Il veut que je reprenne les rennes de l'agence.

Monroe avait dit cela d'un ton neutre, comme s'il parlait de la pluie et du beau beau. Tout de fois, son front se plissait au fur et à mesure de son explication.

- Je sais pas, il doit trouver que Ford et Stanford ça rime bien... J'hésite encore à donner ma démission.

Oui, il hésitait. Il était le premier à en être surprit d'ailleurs. Franchement, il y a encore 1 mois en arrière, après avoir hurlé dans le bureau du Boss, il serait probablement directement rentré chez lui pour écrire sa lettre de démission. Comme quoi, c'est fou comme un simple petit mois pouvait changer bien des choses. En effet, aujourd'hui, il envisageait l'éventualité de peut-être acceper. Après tout, il pouvait très bien concilier son boulot de Directeur tout en continuant d'être photographe. Et après tout, c'était-là exactement le genre de stabilité qu'il recherchait non ?

- Si j'accepte, j'aurais besoin de quelqu'un pour trouver un moyen de créer des planning compréhensible...

Disant cela, il posa une nouvelle fois son regard sur sa collègue tout en tirant à nouveau sur sa clope.

Il devait être franc, à présent qu'il avait reprit son calme habituelle, plus les minutes passaient et plus il réfléchissait à comment les choses pourraient se passer s'il reprennait les rennes de l'agence.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Jeu 1 Avr - 3:20


xXx


Ouais ouais ouais. Je ne savais pas ce que le chef avait bien pu lui dire mais il était clair que cela ne l’avait pas mis dans la meilleure des formes vu comment il semblait contrarié. Encore la musique trop forte ce n’était pas vraiment une nouveauté étant donné qu’il aimait bien faire cela pour qu’on ne vienne pas le déranger ou pour que les mannequins ne restent pas longtemps quand il en avait marre d’elles mais, la clope, plus la position au sol sans même avoir son portable ou bien un appareil dans les bras ça voulait dire qu’il était en train de BIEN se prendre la tête. Bah oui je finissais par le connaitre à force le petit chéri quand même U.U Ce n’était pas mon collègue pour rien et puis j’aimais bien travailler avec lui… Je posais donc mon sac à terre avant de m’approcher histoire lui coller tout de même une bise sur la joue comme je faisais tout le temps -Non non je n’avais pas peur d’approcher Monroe énervé- et de m’installer en face de lui. Les rumeurs courraient très vites en effet dans le studio et j’étais assez amie avec tout le monde -Oui oui apparemment j’avais une grande gueule donc je parlais facilement avec tout le monde U.U- pour savoir tout de suite la moindre nouvelle… Et là il était difficile de passer à côté de l’embrouille entre Monroe et le directeur… Sauf que personne ne savait pourquoi.

« Je vois que les rumeurs vont vite... Mais non, je n'ai pas été viré. Le Directeur se tire, retraite anticipée. Il veut que je reprenne les rennes de l'agence. »
« Et ça n’a pas l’air de t’enchanter… »

Moi je ne voyais pas le souci. Certes Monroe n’était peut-être pas le plus avenant et le plus causant de tous les photographes mais il avait beaucoup d’expériences et son nom était bien connu maintenant quand même donc c’était plutôt normal qu’on lui demande selon moi. Bon après il suffisait juste qu’il s’entoure bien histoire de ne pas faire lui-même les campagnes ou les rendez-vous quoi... M’enfin le sujet n’était pas là pour l’instant comme il semblait TRES contrarié…

« Je sais pas, il doit trouver que Ford et Stanford ça rime bien... J'hésite encore à donner ma démission »
« Monroe… Je suis super mal placée pour dire quelque chose étant donné que je suis la première à ne pas vouloir me prendre la tête aujourd’hui avec une once de stabilité mais franchement… Tu veux te poser, tu as une chérie alors pourquoi ne pas accepter ? Le taf est tranquille et ça ne t’empêchera pas de continuer de faire des photos… »

Non je ne savais pas qui était sa chérie mais j’avais bien remarqué qu’il était accroché à son portable depuis quelques temps et qu’il n’avait pas tout à fait la même façon d’agir… Donc il y avait une femme dans l’air et je savais qu’il voulait se poser car il me l’avait dit donc autant en profiter non ? Je me relevais pour récupérer deux bières dans le mini frigo -qu’on avait enfin- et me réinstallais à ses côtés en lui en filant une.

« Si j'accepte, j'aurais besoin de quelqu'un pour trouver un moyen de créer des planning compréhensibles... »
« Bah j’te filerais un coup de main… »

De toute façon c’était déjà ce que je faisais comme il n’arrivait jamais à déchiffrer ce que les secrétaires lui marquaient sur un papier alors je pouvais bien l’aider dans la paperasserie s’il en avait besoin… Par contre… Non je ne perdais jamais le nord… U.U

« J’veux une promotion en échange par contre U.U »


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Ven 2 Avr - 12:13

Monroe laissa Mayra lui coller une bise sur la joue sans même sourciller. A vrai dire, à le voir ainsi on pourrait croire que même l'effondrement de l'immeuble ne le ferait pas broncher. Extérieurement, il semblait presque très calme. Intérieurement, il enrageait littéralement. Mais c'était avec une voix relativement calme qu'il avait fait un bref résumé de la situation à Mayra.

« Et ça n’a pas l’air de t’enchanter… »

- Disons que devenir directeur d'une agence de mannequin ne faisait pas vraiment partit de mes plans d'avenir vois-tu...

Mais quels étaient ses plans d'avenir en fait ? Bonne question, lui même en savait trop rien. Il avait accepté ce boulot pour fuir le journal sans vraiment réfléchir à ce qu'il ferait par la suite. A vrai dire, il vivait plutôt au jour le jour pour le moment.

En réalité, c'était surtout contre lui qu'il enrageait parce que justement il était pas capable de savoir ce qu'il se voulait. Il avait là une occasion en or de ce faire un vrai nom dans le milieu de la photographie de mode après celui de la photographie plus journalistique mais l'idée des responsabilité que cela engendrait lui donnait envie de fuir en courant. Il était photographe, pas buisness man. Mais le principe de comité de direction avait pas été inventé pour rien non plus... Bref, il nageait en pleine confusion totale et c'était surtout cela qui le mettait hors de lui.

« Monroe… Je suis super mal placée pour dire quelque chose étant donné que je suis la première à ne pas vouloir me prendre la tête aujourd’hui avec une once de stabilité mais franchement… Tu veux te poser, tu as une chérie alors pourquoi ne pas accepter ? Le taf est tranquille et ça ne t’empêchera pas de continuer de faire des photos… »

Monroe écouta Mayra avec une attention soutenue, ses yeux bleus-gris posés sur elle. Elle avait pas tort. Il avait voulu de la stabilité ben là il l'aurait. Pour ce qui était de sa chérie, d'aileurs il se demandait bien comment Mayra pouvait le savoir, ne se doutant pas que cela se voyait aussi bien à son attitude plus que révélatrice, elle était repartie en Chine peu de temps auparavant et Monroe ignorait encore quand est-ce qu'elle reviendrait à L.A. A supposer qu'elle revienne... Cette incertitude aidait pas vraiment à son humeur non plus, il devait l'admettre.

Terminant sa clope, il l'écrasa dans le cendrier posé à ses côtés en soupirant. Qui avait déjà vu un Direction d'agence faire le boulot de ses ohotographes et cela pas seulement occasionnellement ? Ce serait probablement une première. tout de fois, il ne répondit rien à Mayra. Son attitude sauvage ayant tendance à se renforcer quand il était contrarié et il dévia la discussion sur les plannings, réfléchissant déjà au fond de lui à comment il pourrait organiser sa vie, son boulot et l'agence en tant que Directeur.
« Bah j’te filerais un coup de main… »

J'y compte bien, songea-t-il avce une petite pointe d'amusement qui eut le mérite de faire naître un très léger sourire au coin de ses lèvres tandis qu'il observait toujours sa p'tite apprentie.
« J’veux une promotion en échange par contre U.U »

Le contraire l'aurait étonné.

- Tu passerais déjà de photographe stagiaire apprentie débutante ou je ne sais pas quel terme ils t'ont filé à photographe à titre complet ce serait pas mal non ?

Monroe s'attendait déjà à se prendre un coup de la part de sa collègue. Ce qu'il aurait pas volé d'ailleurs.

- Tout de fois, j'aurais besoin d'une assistante... Et hors de question que je prenne Barbie, Kitty et Mimi pour ça.

Par Barbie, Kitty et Mimi, Monroe entendait bien sûr ses 3 assistantes décérébrées dont il avait jamais été fichu de ce souvenir des prénoms. Il savait juste qu'ils finissaient tous par -I et sonnait tout aussi ridicule que les sobriquet qu'il venait de leur coller.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Ven 2 Avr - 15:48


xXx


« Disons que devenir directeur d'une agence de mannequin ne faisait pas vraiment partit de mes plans d'avenir vois-tu... »
« Bah y’a pire hein ! »

Je continuais de penser qu’il y avait quand même vachement pire que de devenir le directeur de l’agence Ford. Après je me mettais peut être le doigt dans l’œil mais je ne voyais pas pourquoi Monroe ne pourrait pas faire exactement ce qu’il voulait en tant que directeur alors il pourrait se faire plaisir. Etre directeur c’était avoir tous les droits et ce n’était pas parce que l’ancien directeur avait complètement abandonné les photos qu’il devait faire la même chose lui. Non ? Et puis il n’avait qu’à prendre assez de personnes autour de lui pour pouvoir s’en sortir et avoir encore des grandes séances de shootings histoire de se faire plaisir et ne pas se donner l’impression qu’il n’était plus qu’un business man… Et puis il était le premier à dire qu’il avait eu envie de se poser et que c’était pour cela qu’il était dans le coin et qu’il avait pris cette place alors c’était une autre façon de se poser encore mieux. Bon ok c’était très rapide mais, des fois, dans la vie, il fallait y aller rapidement vers les choses pour que cela se passe. Oui oui j’étais comme ça donc, forcément, je me voyais pas dire à quelqu’un de penser pendant des heures avant de le faire quoi. Bon c’était aussi à cause de ça que j’avais fait des choses qui m’avaient couté comme des choses que je ne regretterais jamais de ma vie.

Pour une fois dans ma vie, totalement calme, j’essayais d’expliquer mon point de vue à Monroe car je n’avais pas envie qu’il passe à côté de cela. Pour moi ce serait le rêve d’avoir un patron comme lui. Non non je n’étais pas complétement folle mais j’aimais bien le caractère du jeune homme qui était totalement différent du mien et donc qui m’apaisait justement. Et oui j’étais au courant mais cela se voyait qu’il avait quelqu’un dans sa vie et j’en étais heureuse pour lui à vrai dire ! Et maintenant j’étais tout à fait prête à filer un coup de main s’il en avait besoin… Et s’il me filait une augmentation !!! U.U

« Tu passerais déjà de photographe stagiaire apprentie débutante ou je ne sais pas quel terme ils t'ont filé à photographe à titre complet ce serait pas mal non ? »
« Non ! »

Je lui mettais un coup de poings dans l’épaule à cette connerie avant de boire une gorgée de sa bière. Il ne fallait pas oublier que j’étais une femme aussi j’en demandais toujours plus donc ça ne me suffisait pas du tout en effet et je ne comptais pas jouer les secrétaires particulières pour les beaux yeux de Monroe. Même s’ils étaient très beaux en effet.

« Tout de fois, j'aurais besoin d'une assistante... Et hors de question que je prenne Barbie, Kitty et Mimi pour ça. »
« HUmmmmmMmmM »

Je tapotais mon index contre mes lèvres en essayant de penser comment on pouvait organizer cela pour qu’on puisse tous les deux continuer de profiter de nos boulots de photographe tout en menant correctement l’agence Ford….

« Je veux bien être ta secrétaire. Après tout notre tandem fonctionne plutôt bien donc ça devrait coller. Je vais t’arranger tes rendez-vous, tes plannings, etc, mais, en contrepartie, je veux une bonne paye et je veux avoir encore du temps pour faire plein de shooting… Et une voiture de fonction pour qu’on puisse s’échapper au moins deux fois par semaine pour aller faire des photos dans des coins paradisiaques et se détendre !!! »

Comment ça j’étais en train de déjà tout planifier ?? Mais non je n’étais pas douée pour cela normalement donc cela ne se pouvait pas… A moins que ce soit un truc très féminin… Rolling Eyes


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Lun 5 Avr - 12:10

« Bah y’a pire hein ! »

Monroe devait reconnaitre qu'elle n'avait pas tort. Il avait voulu de la stabilité, voila qu'on la lui offrait sur un plateau d'argent avec un prime un boulot en or massif.

Seulement le problème était que tant qu'il était que photographe, Monroe avait l'occasion de changer d'avis et de s'exiler pour 6 mois au fin fond de l'Amazonie si l'envie l'en prenait du jour au lendemain. Là, ce ne serait plus faisable.

Tout de fois, Mayra avait raison, une offre comme celle-ci ne se refusait pas. Et il avait pas vraiment la possibilité de refuser de toutes manières vu que le Directeur actuel l'avait déjà presque officiellement nommé avant même de lui demander son avis. C'était d'ailleurs surtout ça qui avait mit le photographe hors de lui.

Plongé dans ses pensée, il ne fit pas vraiment attention à l'agression physique de sa collègue, parcontre le fait qu'elle lui ai volé sa bière ne lui échappa pas. Il s'apprêtait à la récupérer lorsqu'elle reprit la parole, captant cette fois-ci complètement son attention.

« Je veux bien être ta secrétaire. Après tout notre tandem fonctionne plutôt bien donc ça devrait coller. Je vais t’arranger tes rendez-vous, tes plannings, etc, mais, en contrepartie, je veux une bonne paye et je veux avoir encore du temps pour faire plein de shooting… Et une voiture de fonction pour qu’on puisse s’échapper au moins deux fois par semaine pour aller faire des photos dans des coins paradisiaques et se détendre !!! »

Monroe oublia sa bière dans un premier temps pour r'appuyer son crâne au mur, pensif.

- Être secrétaire c'est aussi répondre au téléphone et s'occuper du courrier. Si tu y ajoutes les plannings, les rendez-vous et els shooting il te faudrait des semaines de 8 jours avec des journées de 26 heures.

Sa bière lui revenant en mémoire, il l'a récupéra en adressant un faux air menaçant à Mayra.

- Je peux très bien filer le boulot ennuyeux tel que les téléphones et le courrier à une secrétaire... c'est d'une assistante dont j'ai besoin. Quelqu'un pour gérer uniquement mes rendez-vous, mes plannings, éventuellements les siens, et qui assisterait aux entretiens avec les clients et mannequins avec moi.

Le monde de la mode avait beau être un monde à part, vu la tête que tiraient déjà certains clients et mannequins en voyant débarquer Monroe le photographe, ce dernier se dit que cela faciliterait certainement les choses si Monroe le gérant de l'agence débarquait avec une jeune et charmante assistante à ses côté.

- Pour ce qui est de la paie, je sais pas combien gagne une assistante. En fait, les soucis de salaire et de voiture de fonction, c'est avec le Comptable qu'il faudrait les gérer et j'ai beau avoir les cheveux longs, je crois que tu arriverait plus facilement a obtenir de lui ce que tu veux par toi-même.

Le comptable était un type fou de son job, professionnel et consciencieux. Il était aussi fou de tout ce qui était de sexe féminin. Ce n'était pas vraiment un dragueur dans le genre bien lourd mais il tentait sa chance avec toutes les filles qui croisaient sa route et était quasiment incapable de dire non à un decolleté. Monroe avait prit l'habitude de lui envoyer ses blondes écervellées à chaque fois qu'il avait besoin d'un nouvel appareils ou tout autre matériel pour le boulot.

Terminant sa bière, Monroe adressa un regard amical, et enfin calmé, à Mayra.

- Après m'avoir supporté comme chef photographe tu crois réussir à me supporter comme directeur ?


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Lun 5 Avr - 14:49


xXx


« Être secrétaire c'est aussi répondre au téléphone et s'occuper du courrier. Si tu y ajoutes les plannings, les rendez-vous et les shooting il te faudrait des semaines de 8 jours avec des journées de 26 heures. »
« Pas faux. »

Cela voulait dire que je devais laisser tomber mes 3 soirs au Coyott et je devais avouer que cela me faisait un peu chier quand même. Non pas que j’ai envie d’être Coyott Girl toute ma vie mais j’appréciais beaucoup Max et ses copines de danses et de bar aussi je n’avais pas envie de laisser tomber ce boulot. Il me permettait de m’éclater, de souffler et de profiter donc il était hors de question que je l’oublie pour passer mes jours et mes nuits à l’agence Ford même si je savais que cela allait me permettre d’assurer tranquillou ma carrière de photographe. Je récupérais ma bière -qui était la mienne à la base puisque j’en avais sorti deux- pour en boire une gorgée tout en continuant de penser à la façon dont je pourrais aider mon collègue.

« Je peux très bien filer le boulot ennuyeux tel que les téléphones et le courrier à une secrétaire... c'est d'une assistante dont j'ai besoin. Quelqu'un pour gérer uniquement mes rendez-vous, mes plannings, éventuellement les siens, et qui assisterait aux entretiens avec les clients et mannequins avec moi. »

Pourquoi pas. Je me fis piquer ma bière au même instant et répondis au regard de Monroe par un regard tout aussi noir en récupérant du coup celle que j’avais posé juste à côté de lui et qu’il n’avait même pas vu. Je la décapsulais en me disant qu’assistante m’allait très bien. Je pourrais continuer de faire ce que je voulais niveau photo tout en touchant un peu au côté public du boulot et comme je désirais apprendre tout ce qui tournait autour de ce boulot que j’aimais tant ça pouvait être une très bonne idée.

« Pour ce qui est de la paie, je sais pas combien gagne une assistante. En fait, les soucis de salaire et de voiture de fonction, c'est avec le Comptable qu'il faudrait les gérer et j'ai beau avoir les cheveux longs, je crois que tu arriverais plus facilement à obtenir de lui ce que tu veux par toi-même. »
« Je vais aller l’embêter… »

J’étais même persuadée que ce serait beaucoup plus facile de récupérer de l’argent de la part du comptable que de la part de Monroe dont autant en profiter. Surtout si j’avais l’accord du nouveau directeur de l’agence pour me faire augmenter et avoir tout ce que je désirais pour que tout continue de rouler tranquillement. Un petit sourire malicieux sur les lèvres je commençais déjà à penser à la façon dont j’allais entrer dans le bureau du comptable histoire d’être sure qu’il accepte. HUMMM…. Ce ne devrait pas être trop trop dur. En tout cas pas pour moi U.U

« Après m'avoir supporté comme chef photographe tu crois réussir à me supporter comme directeur ? »
« Pas de soucis. Faut juste que je prévois plus de paquets de cigarette pour que tu mordes pas ! »

Je lui adressais un grand sourire malicieux tout en continuant ma bière que je n’avais pas fini et en me mettant à côté de lui, dos contre le mur, en fermant les yeux quelques instants. Je n’avais jamais pensé que je passerais de photographe débutante à photographe pro et assistante en un mois mais ce n’était pas pour me déranger ! Il fallait juste que j’en parle très rapidement à ma meilleure amie !!! x)

« Tu prends tes fonctions quand, au fait ? Demain ? »

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Lun 5 Avr - 15:25

Tout en discutant, Monroe observa vaguement le manège des bouteilles de bières. Il était tellement perdu dans ses pensée qu'il avait même pas tilté qu'il y en avait deux, toutes deux apportées par Mayra. Il avait tendance à être un peu dans la lune quand il était plongé dans son boulots ou dans ses réfléctions. Réfléchir et se concentrer sur ce qui l'entourait était un peu trop lui demander. Généralement il se concentrait en totalité sur une chose, rarement deux à la fois.

« Je vais aller l’embêter… »

Cette réponse, au sujet du comptable, fit sourire Monroe qui se doutait déjà que le pauvre allait avoir de sacré coup de chaud derrière son bureau. Mayra était une des plus jolies filles des locaux et elle avait pas froid aux yeux. Le pauvre allait pas s'en remettre, Monroe en doutait pas.

- Evites quand même qu'il finisse à l'hôpital, se serait assez ennuyeux...

Monroe avait dit cela machinalement tout en refermant les yeux, toujours calé contre le mur. Mayra en assistante serait une bonne chose. Il était pas du genre à facilement s'énerver mais supporter des idées débiles de grandes marques serait probablment le genre de chose qui l'irriterait assez vite et Mayra semblait avoir trouvée le moyen de le calmer ce qui serait sans doute très utile dans l'avenir. D'ailleurs, sa réponse sonna un peu comme une preuve de cela.

« Pas de soucis. Faut juste que je prévois plus de paquets de cigarette pour que tu mordes pas ! »

- Tu sais comment me prendre par les sentiments toi... Pas comme ça que je vais réussir à arrêter.

Ouais enfin pour ça faudrait encore qu'il aille vraiment l'envie d'arrêter et non pas l'idée de temps à autres.

Comme en guise de confirmation, Monroe rouvrit les yeux, attrapa son paquet de clope à l'état assez inquiétant et s'en alluma une, envoyant une nouvelle fois valser sans la moindre culpabilité toutes les lois anti-tabac du pays. C'était SON studio et donc le seul endroit de tout le bâtiment où il hésitait pas à fumer.
« Tu prends tes fonctions quand, au fait ? Demain ? »

Dans un premier temps, Monroe se contenta de tirer quelques lattes sur sa clope, silencieux. Cela dura plusieurs longues secondes avant qu'il ne finisse par répondre d'un ton neutre tout en observant la fumé s'élevant dans les airs.

- Y a 30 minutes...

La chose n'était pas encore officielle certes mais le Directeur avait signé les papiers stipulant qu'il laissait l'agence Ford à ce cher Stanford. Tout de fois, il avait au moins eu la sympathie d'en avertir Monroe avant de filer les papiers à son avocat pour finaliser le tout. Chose qu'il avait fait avec un sourire ravit quand, à la fin de cette fameuse querelle plus que bruyante, Monroe lui avait finalement balancé un Très bien ! rageur avant de quitter le bureau dans la scène de porte claquée et de fureur dont tout le monde ne faisait que parler.

- Le Directeur savait que je dirais non si j'avais le choix et il voulait que se soit moi qui reprenne les rennes de son agence chérie donc...

Donc il l'avait eut de la seule manière dont il aurait pu l'avoir, à la sournoise, par surprise, sans lui laisser le temps de refuser. C'était plutôt bien vu, même Monroe devait le reconnaître et dans le fond, il était plus impressionné qu'énervé.

- Mais il va pas nous lâcher le bébé dans les bras et se tirer comme ça. Il va rester jusqu'à la fin du mois pour faciliter la transition.

Oui oui, il avait bien dis Nous. Même si c'était lui le Directeur, il doutait pas un instant qu'il ne tiendrait pas le coup 2 semaines sans l'esprit pratique de Mayra pour l'aider et donc, il comptait bien reprendre la boite en main directement avec elle et non pas lui expliquer les choses ensuite.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Mer 7 Avr - 16:00


xXx

    « Evites quand même qu'il finisse à l'hôpital, se serait assez ennuyeux... »
    « Ne t’inquiètes. Je vais juste le taquiner un peu. »
De toute façon ce n’était pas en draguant les gens que je les rendais fou généralement mais plutôt en étant tout simplement moi-même. Bah oui Max avait beau me dire que je m’entendais très facilement avec les gens j’avais quand même tendance à être rapidement fatigante. Enfin c’était tout l’un ou tout l’autre quoi. Comme j’avais un caractère pas forcément super facile non plus c’était soit je me mettais tout le monde à dos comme pour le tournage d’O ou alors tout allait bien dans le meilleur des mondes comme à l’Agence Ford où je m’entendais très bien avec tout le monde et où j’étais toujours au courant de tout du coup. Enfin je connaissais bien le comptable étant donné que j’avais déjà eu l’occasion de venir le voir une ou deux fois pour organiser l’intérieur de ma salle de shooting et il avait toujours dit oui à tout. Faut dire que ce n’était pas comme-ci l’agence avait des soucis d’argent en ce moment étant donné qu’elle restait une des rares encore debout et avec autant de mannequins qui venaient. Et puis on allait faire tourner avec autant de class la baraque ! C’était sûr ! U.U

Moi j’arrivais à calmer quelqu’un ? Eh bah comme quoi il fallait tout entendre dans la vie et Max serait clairement morte de rire si elle entendait ça. On m’avait dit beaucoup de choses mais certainement pas celle-ci. Je pensais plutôt que je finissais par bien le connaitre et savoir faire pour qu’il se calme ou qu’il souffle. Comme il finissait par savoir que pour me calmer il fallait m’envoyer en salle de pause histoire que je puisse boxer sur quelque chose, tout jeter et revenir totalement calme. J’allais faire installer un putching ball dans ma salle tiens !! *_*
    « Tu sais comment me prendre par les sentiments toi... Pas comme ça que je vais réussir à arrêter. »
    « Parce que tu veux arrêter ? »
Un petit sourire sur les lèvres je le laissais récupérer de nouveau une clope sans trop me soucier qu’il soit en train de m’enfumer comme j’en avais l’habitude à vrai dire. Et puis ce n’était pas comme-ci on me tuait pas les poumons à chaque fois que j’étais au Coyott hein. Enfin… On avait des tonnes de choses à penser et je dois avouer que j’explosais de rire en entendant Monroe me dire qu’en fait il était directeur depuis une demi-heure. Ah oui… Il n’y avait pas que moi qui connaissais super bien le phénomène !!!
    « Le Directeur savait que je dirais non si j'avais le choix et il voulait que ce soit moi qui reprenne les rennes de son agence chérie donc... »
    « Donc il t’a coincé. Logique. »
Bah oui c’était même très très logique et je devais avouer que cela me faisait sourire. En attendant il était temps de se bouger alors si on devait reprendre les rênes de cette agence sans qu’il y ait le moindre souci. Perso j’étais tellement partante aussi je terminais ma bière avant de m’étirer et de me redresser. Puisque j’étais là, autant commencer tout de suite non ? Je tendais la main à Monroe pour l’aider à se relever.
    « Mais il va pas nous lâcher le bébé dans les bras et se tirer comme ça. Il va rester jusqu'à la fin du mois pour faciliter la transition. »
    « Cool. Allons le voir alors histoire de prendre nos marques ! Plus vite ce sera fait et plus vite on pourra vivre notre petite vie. Partant ? »
Comme ça le directeur pourrait partir et on serait tranquille. Il fallait surtout qu’on voit qui étaient tous ses clients et comment il gérait car le reste c’était beaucoup du « public relation » et là c’était ses secrétaires qu’on gardait donc…. Pas de soucis normalement. En attendant je préférais qu’on commence tout de suite et puis j’avais envie de voir mon nouveau bureau moi Razz….

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Jeu 8 Avr - 13:15

« Parce que tu veux arrêter ? »

Cette question de sa collègue, enfin de son assistante désormais, tomba pile au moment où, la clope coincée entre les lèvres, il s'apprêtait à en approcher la flamme de son zippo. Ainsi, c'est avec une expression dépitée plutôt drôle qu'il lui jeta un regard en biais avant de finalement l'allumer.

Le jour où Monroe songerait sérieusement à arrêter de fumer, et surtout le jour où il le ferait, était pas près d'arriver, c'était certain. En tout cas, il arrêterait certainement pas pour lui-même.

Lorsqu'il avoua à Mayra qu'il était déjà Directeur, son explosion de rire réussit allez savoir comment à lui tirer enfin un semblant de sourire et, contre toutes attentes, lui-même eut un petit rire durant une seconde. Il était vrai qu'il y avait de quoi rire quand même. Quand on y réfléchissait un peu, la situation était plutôt comique. Surtout la réaction du photographe.

« Donc il t’a coincé. Logique. »

- Mouais... et en beauté. Mais l'avantage est que moi j'ai pas besoin de batailler pour mon augmentation de salaire. C'est fait d'office.

Par reflexe dû à l'habitude, il se pencha déjà hors de portée des coups de Mayra, ne doutant pas que cette dernière hésiterais pas à lui en coller une volée. Monroe Stanford devait être le premier Directeur battu par son assistante de l'histoire.

Terminant sa clope, il regarda Mayra se lever et cette fois-ci éclata vraiment de rire en voyant cette petite chose menue tendre la main pour essayer de le relever lui.

- T'as peur de rien toi hein ?

Il écrasa sa clope, lui prit la main mais, tout de même dans un élan de galanterie, prit appuit sur son autre main pour se relever sans avoir à trop tirer sur le bras de son assistante.

« Cool. Allons le voir alors histoire de prendre nos marques ! Plus vite ce sera fait et plus vite on pourra vivre notre petite vie. Partant ? »

Monroe secoua la tête tout en repoussant son épaisse tignasse derrière ses épaules, observant la jeune femem avec un sourire amusé.

- Tu as l'air nettement plus motivée que moi par toute cette histoire.

Tout de fois, la motivation de Mayra commençait à déteindre sur lui. Alors que moins d'une heure plus tôt il réfléchissait à la tournure de sa lettre de démission, voila que lui aussi commençait à envisager les choses de manière positive et même l'idée de diriger la boite commençait à lui plaire. Poussant un soupir, il tapota la tête de Mayra en se dirigeant vers la porte.

- Je sais pas ce que je ferais sans toi....

Le plus dur allait être à venir, retourner voir le Directeur actuel qu'il avait traité de tous les noms un peu plus tôt. Heureusement que Mayra était là, il envisageait sérieusement la posibilité de la mettre en première ligne et de se planquer courageusement derrière elle.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Jeu 8 Avr - 16:18


xXx


Voilà. Il n’y avait pas besoin de réponse à cette question en effet étant donné qu’il était en train de mettre une nouvelle clope à ses lèvres. Perso je m’en moquais. C’était sa vie après tout et je n’aimais pas qu’on foute les pieds dans ma vie alors ce n’était clairement pas pour aller me permettre d’expliquer à Monroe ô combien ce n’était pas bien ce qu’il faisait hein. Je le laissais donc allumer sa cigarette sans me vexer qu’il me crache la fumée dans la tronche et fut heureuse de voir qu’il rigolait à son tour. Bah oui… Autant en rire hein ! Il venait bien de se faire avoir en beauté par le directeur et je n’étais même pas étonnée perso. Monroe était très prévisible quand on commençait à bien le connaitre et le directeur n’était pas la moitié d’un enfoiré… En toute gentillesse bien entendu car je l’appréciais beaucoup personnellement. Il laissait sa chance aux nouveaux et tout le monde n’était clairement pas comme lui. Bon ok il m’avait mis à l’épreuve en me collant avec le grand métaleux qui faisait peur à tout le monde mais, au moins, j’avais eu son respect en voyant que cela se passait super bien x)
    « Mouais... et en beauté. Mais l'avantage est que moi j'ai pas besoin de batailler pour mon augmentation de salaire. C'est fait d'office. »
    « Malin va. »
Il esquiva au moment où j’allais lui coller un coup et cela me fit sourire. Comme quoi il finissait aussi par me connaitre mais cela ne m’étonnait pas vraiment à vrai dire. Enfin il était temps qu’on se bouge maintenant tous les deux si on voulait aller dire au directeur qu’on était bel et bien présent pour récupérer le poste et qu’on devait tout apprendre. Je me redressais donc rapidement avant de lui tendre la main pour l’aider.
    « T'as peur de rien toi hein ? »
    « T’en doutais encore ? »
Fis-je avec malice alors qu’il récupérait ma main dans la sienne en se redressant. Bien sûr que je me doutais que je ne pourrais pas le redresser avec facilité étant donné qu’il était bien plus lourd que moi mais cela ne m’empêchait de ne pas jouer l’égoïste dans cette histoire-là tout de même. Et puis il allait m’aider… C’est ce qu’il fit d’ailleurs alors que je sortais de la salle pour me diriger vers le bureau du directeur.
    « Tu as l'air nettement plus motivée que moi par toute cette histoire. »
Comme d’habitude ! Aussi je me contentais de lui faire un clin d’œil alors qu’il me tapotait la tête mais j’étais un peu plus « excessive » que ça moi aussi je me serrais contre lui soudainement en lui pinçant un peu les côtes histoire de l’emmerder. J’avais la tête contre son torse comme il était bien plus grand mais cela ne me faisait pas du tout peur de faire un clin calin à un gros nounours de métaleux ! Et encore moins devant toute l’agence histoire de faire soupirer de désespoir pif, paf et pouf.
    « Fallait me le dire si tu voulais un calin ! »
Oui oui j’étais en train de le chercher mais il fallait bien de temps en temps hein ! Après tout il allait continuer de me supporter encore longtemps donc autant qu’il s’y fasse tout de suite.
    « Je sais pas ce que je ferais sans toi.... »
    « Tu serais hyper malheureux et tu pleurerais toutes les larmes de ton corps mais, ne t’inquiètes pas, je vais plus te quitter maintenant donc…. BONJOURRRR !!!! »
J’avais frappé à la porte du directeur en disant cela avant de l’ouvrir et adresser un grand sourire au directeur. Celui-ci bloqua un moment avant de se mettre à sourire de voir Monroe avec moi. Oui oui oui j’étais ENCORE là et je me mis à rire en l’entendant dire comme pour lui-même « Je savais que le jour où elle avait trouvé le moyen d’entrer dans mon bureau pour me filer en main propre son dossier, je n’arriverais plus à m’en débarrasser ». Ah oui oui c’était assez ça et un sourire entendu entre le directeur et moi, je regardais Monroe pour voir si c’était moi ou lui qui enchainait la conversation pour voir comment on gérait cette « passation ».

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Jeu 8 Avr - 17:49

« T’en doutais encore ? »

Non, ça il avait cessé d'en douté le jour où elle avait débarquée dans son studio comme une tornade de fraîcheur survitaminée et qu'elle n'en n'avait pas bougée malgré les tentatives de Monroe pour la faire fuir. Il avait d'ailleurs l'impression que c'était hier, les mois avaient passé à une vitesse folle.

Sortant dans les couloirs, Monroe fut soulagé de voir que personne ne fuyait sur son passage. Visiblement, il n'y avait pas que Mayra qui avait fini par s'habituer à son caractère. Oh, il y avait bien de trois personnes pour chuchoter en le regardant mais il s'en fichait assez. Le monde de la mode n'était pas reconnu pour être celui des rumeurs et des ragots pour rien. Rumeurs et ragots qui n'allaient pas finir d'aller bon train d'ailleurs. En effet, arrivé au secteur le plus "peuplé" voila que Mayra se jeta soudain dans les bras d'un Monroe à l'air stupéfait qui en plus sursauta lorsque cette petite peste s'amusa à lui pincer les côtes.

« Fallait me le dire si tu voulais un calin ! »

Contre toute attente, ou en tout cas à la surprise générale, Monroe éclata de rire en baissant les yeux sur Mayra toujours agrippée à lui comme une fillette à son ours en peluche préféré et fini même par lui rendre son câlin durant un court instant. Ensuite de quoi il attendit bien gentiment qu'elle se décide à le lâcher, hilare de s'apercevoir ainsi qu'elle faisait vraiment minuscule comparé à lui.

- T'es au courant que tout le monde ne parlera plus que de notre torride relation pendant les 2 mois à venir là ?

Dans un univers ou le simple fait d'aller boire un café avec une personne du sexe opposé, ou même de meme sexe, était décrit 2 jours plus tard comme une demande en mariage, Monroe imaginait que trop bien quel serait LE dernier scoop à la mode autour de la machine à café. Sans oublier que cela allait surgir avec l'annonce des changements de la boite. Nul doute sur le fait qu'il allaient en un temps record devenir le Directeur se tapant son assistante qui semblait douée pour les promotion canapé. M'enfin, jusqu'au prochain nouveau scoop tout aussi indispensable à la bonne marche de l'univers. Un monde de mauvaises langues la mode ? Noooooooon.
« Tu serais hyper malheureux et tu pleurerais toutes les larmes de ton corps mais, ne t’inquiètes pas, je vais plus te quitter maintenant donc…. BONJOURRRR !!!! »

- Tu crois pas que tu exagères juste un...

Monroe s'interrompit au bonjour sonore de Mayra. Une heure plus tôt, il avait quitté ce bureau après y avoir fracassé son point entraitant le Directeur d'à peu près tout les noms. Difficile d'y entrer en imitant le bonjour joyeux de la Miss. D'autant que Monroe lançant un bonjour guilleret et aigu en sautillant presque sur place... ça le ferait quand même moyen.

Tout de fois, il entra quand même d'u pas tranquille, son regard se posant immédiatement sur els piels de dossiers apparue après son départ. Bordel il savait vraiment magnifiquement bien ce qu'il faisait l'enfoiré. Il était clair qu'il avait tranquillement attendu en sachant pertinement que son remplaçant n'allait pas tarder à réaparaitre.

« Je savais que le jour où elle avait trouvé le moyen d’entrer dans mon bureau pour me filer en main propre son dossier, je n’arriverais plus à m’en débarrasser »

Monroe ne pu retenir un peu rire.

- C'est pour ça que vous me l'avez collé sur le dos ?

Les deux hommes échangèrent un regard entendu. Depuis l'arrivée de Monroe à l'agence, il ne c'était pas passé une seule journée sans qu'ils en viennent à s'engueuler pour une raison ou pour une autre mais cela n'avait pas empêcher la naissance d'un profond respect entre eux deux et ils étaient tout deux parfaitement conscient. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils se retrouvaient à nouveau dans ce bureau après leur violent éclat sans que la moindre once de gêne ne soit palpable dans l'air.

Monroe désigna vaguement les dossier en soupirant.

- Vous avez pas perdu votre temps à voir...


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Jeu 8 Avr - 19:54


xXx


Je me serais tout de même inquiétée si Monroe étaient encore capable de penser que j’étais une jeune femme calme, peureuse et autre. Surtout depuis ces quelques mois à travailler très souvent ensemble et à me donner des cours et des combines pour être toujours au milieu de mes photographies. Bref je jugeais qu’il était temps de se relever et d’aller affronter notre avenir -oui oui je me comptais dans cette histoire car Monroe venait de me demander mon aide donc voila quoi…- pour voir ce qui nous attendait. En plus ce n’était pas comme-ci cela m’inquiétait particulièrement. Je sentais que mon père allait encore bien se marrer quand il allait voir que j’avais pris une promotion comme ça. La digne fille de sa mère quoi ! Toujours faire les choses rapidement et surtout ne jamais remettre à demander à demain ce qu’on pouvait faire aujourd’hui. En attendant, puisqu’on était en train de se diriger vers le bureau du directeur, je me callais dans ses bras pour lui faire un gros calin. Oui oui je n’étais pas la plus petite des femmes mais face à Monroe je faisais minuscule en effet mais cela ne me dérangeait pas… Pas non plus de nous mettre une réputation sur le dos car, de toute façon, il était clair qu’on nous le collerait de base. Oui le monde de la mode n’était pas facile et je ne devais avouer que je préférais jouer qu’attendre qu’on joue à ma place.
    « T'es au courant que tout le monde ne parlera plus que de notre torride relation pendant les 2 mois à venir là ? »
    « Monroe voyons… Tu me diras ça ce soir plutôt… »
Fis je tout haut en faisant un grand clin d’œil à mon ami avant de continuer mon chemin vers le bureau du directeur. Oui oui on allait finir de parfaire la réputation tout de même hein ! Et oui je savais que j’étais absolument irremplaçable aussi j’en rajoutais une couche avant d’entrer soudainement dans le bureau de notre directeur histoire d’empêcher Monroe de répondre. Je levais les yeux au ciel en entendant la réflexion des deux hommes sur moi mais ne me vexait pas l’ombre d’un instant car je savais très bien qu’ils m’appréciaient aussi bien l’un que l’autre. Rah la la... Ce que les hommes étaient capables de dire histoire de vous faire croire le contraire quand même ! Enfin je n’avais pas grand-chose à faire entre eux deux aussi j’attendais que la conversation se fasse -histoire d’être sure qu’ils discutent pour une fois- avant de sortir du bureau comme je devais aller voir le comptable mais aussi prendre ma place en tant qu’assistante.

Je ne mis pas longtemps à avoir ce que je désirais comme notre comptable préféré et unique était trop facilement influençable. Non non il ne venait pas de me filer un paie de ministre mais j’avais quand même renégocié mon salaire de photographe comme je n’étais plus « débutante » et j’avais demandé un plus pour pouvoir jouer les secrétaires de Monroe aussi j’étais plutôt contente de ce que j’en avais tiré. J’allais ENFIN pouvoir m’acheter ce que je désirais depuis bien longtemps : une voiture. Et j’allais pouvoir me faire plaisir et payer en avance les loyers de notre appartement avec Max. Que du bonheur quoi. Je revins un peu plus tard en saluant la secrétaire avec qui je discutais quelques instants histoire qu’on discute de ce qu’elle faisait et de la rassurer sur le fait que je n’allais pas prendre sa place. En fait c’était plutôt le travail de l’ancien directeur qu’on allait dispatcher entre Monroe et moi comme il y avait des choses qu’il n’avait pas envie de faire ou qu’il ne savait pas faire quoi. On se prit donc un café en rigolant de choses et d’autres avant que je ne frappe de nouveau à la porte du bureau et que je passe mon nez…
    « Tiens ? T’es tout seul. BOSS… »
Je rentrais dans le bureau pour voir Monroe à la place du directeur et je me mis à sourire en trouvant qu’il était bien là… Sauf qu’il allait falloir changer la déco car là ça faisait bizarre quand même. Je m’assis sur le bureau à côté de Monroe avant de regarder les montagnes de dossier qu’il y avait partout.
    « Alors ? On a déjà du taf c’est ça ???? En tout cas va falloir changer la déco car tu fais tâche au milieu d’un bureau comme ça !!! x) »


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Jeu 8 Avr - 22:17

S'il y avait un jour une photo commique à prendre dans cet agence, ce evait de cette instant. Après lui avoir birèvement rendu son calin, Monroe se retrouva droit comme un piquet, l'air complètement dépourvu, ne sachant absolument pas quoi faire de ses main avec un lutin blond toujours accroché à lui. Les grandes effusions publiques, c'était pas vraiment sa tasse de thé.

« Monroe voyons… Tu me diras ça ce soir plutôt… »

Les têtes qui se tournèrent par reflexe au moment où Mayra sortit ça m'échapèrent pas à Monroe qui leva les yeux au plafond en soupirant dans l'attitude typique du mec qui se demandait ce qu'il avait bien pu faire pour mériter ça.

A peine étaient-ils arrivés dans le bureau que Mayra c'était déjà échappé. C'est qu'elle avait vraiment l'air d'y tenir à son augmentation. Monroe en venait presque à ne plus regretter de l'avoir laissé se débrouiller avec le comptable alors qu'une simple note de sa part aurait largement suffit. Affronter seul le Boss n'était pas un problème. Affronter seul les piles de dossier qu'il lui présentait avec un sourire sadique en revanche...

Les deux hommes n'échangèrent pas loi moindre commentaire sur l'explosion de Monroe qui avait eue lieu plus tôt, préférant se concentrer sur le boulot en lui-même, commençant surtout sur tout ce qui concernait l'Agence en elle-même. Heureusement, il y avait plein de beau monde sur-diplômé pour faire tourner la maison d'un point de vue financier et juridique. en somme, le plus gros boulot du Directeur était au niveau des relations avec les clients et les mannequins. Même les employés étaient gérer uniquement par les RH. Chose que d'ailleurs Monroe comptait bien changer en ce qui concernait les photographes et les mannequins sous contrat permanent. Surtout en ce qui concernait les photographes. Il voulait être sûr d'en avoir des compétent.

Une heure plus tard, alors que le comptable devait être entrain de tenter de se rappeler de quelle manièe est-ce qu'on respirait, le Directeur,enfin l'ancien, annonça fièrement qu'il était l'heure pour lui d'aller chercher ses petits-enfants à l'école. Activité qu'il se réjouissait de pouvoir bientôt faire à temps plein d'ailleurs.

Ainsi, Monroe se retrouva seul dans le bureau.

La décoration de bois sombre et de meubles lours faisant beaucoup trop vieux riche pour lui. Il serait bien incapable de se sentir à l'aise et dans son élément là au milieu. Dans un élan de découverte des lieux, il s'installa dans LE fauteuil du patron et observa l'immense espace sombre malgré les grandes vitres découpant tout un pan de mur avant de reposer son regard sur les piles de dossiers concernant les nombreux cilents de l'agance. Il s'empara du premier, l'ouvrit, et commença à l'étudier avec attention.

C'est ainsi que Mayra le retrouva en revenant.

« Tiens ? T’es tout seul. BOSS… »

- Ouais le Dir... Monsieur Ford est partit faire la sortie des écoles.

Qui aime bien châtie bien, c'était connu non ?

« Alors ? On a déjà du taf c’est ça ???? En tout cas va falloir changer la déco car tu fais tâche au milieu d’un bureau comme ça !!! x) »

Sans décoller une seule fois son regard du dossier qu'il étudiait, Monroe désigna d'n vague geste de la main une pile de dossier assez haute.

- Rien que ça c'est les clients réguliers avec les contrats encore en cours si ça peu te donner une idée...

Le plus surprenant dans tout ça c'est que après avoir faillis foutre le feu à l'agence plus tôt dans l'après-midi. Monroe était à présent entrain d'étudier les dossier avec un très grand sérieux et une application digne du plus studieux des élèves. A le voir ainsi, il n'y aurait rien d'étonnant à le voir rester jusqu'à très tard dans la nuit.

- Et oui, tu pourras toi même t'occuper de refaire la déco du bureau...

Elle n'attendait que ça de toutes façons, il en était certain, alors autant la laisser faire.

- Arranges-toi juste pour qu'il y aille un coin plus détendu avec des fauteuils. C'est toujours plus agréable pour les rendez-vous avec les clients.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Dim 11 Avr - 22:15


xXx

Je revins donc une bonne heure après avoir laissé Monroe et le directeur en tête à tête. Je ne savais pas s’il y en avait un des deux qui avaient été tué dans le combat mais je me disais que non étant donné que je n’avais pas entendu d’éclats de voix en discutant avec la secrétaire. Mon nouveau boss était déjà derrière son bureau d’ailleurs et je devais avouer tout de même que cela me faisait étrange de le voir à cette place-là. Moi qui l’avait toujours vu comme quelqu’un de particulièrement bohème… Mais ce n’était pas pour me déplaire de devoir rendre des comptes à lui plutôt qu’à un mec qui, même si je me respectais, ne me connaissait pas trop non plus.
    « Ouais le Dir... Monsieur Ford est partit faire la sortie des écoles. »
    « Tiens c’est vrai ça… Tu vas changer le nom de l’agence ? »
Bah quoi ? L’agence devait bien s’appeler Agence Ford parce que le patron s’appelait ainsi donc peut être que Monroe avait envie d’en changer le nom. Maintenant cette agence était hyper connu comme cela et avait été monté par l’ancien directeur donc je trouvais cela un peu dommage de faire sauter le nom d’origine et surtout de ne pas rendre hommage au boulot de l’ancien chef mais ce n’était pas moi la chef après tout donc je préférais tout de même poser la question. Ouais j’étais hyper curieuse. Comme d’hab quoi ! Je vins m’installer sur le bureau de Monroe en remarquant que la montagne de dossiers avait clairement augmenté et qu’il semblait déjà plongé dedans.
    « Rien que ça ce sont les clients réguliers avec les contrats encore en cours si ça peut te donner une idée... »
    « Et bah, on va avoir de la lecture… »
Bah oui je comptais bien les lire aussi hein. Si je devais être l’assistante de Monroe il fallait que je sois au courant de tout ce qui se passait. Je ne pouvais pas gérer ses rendez-vous, les soirées qu’il aurait et tout ce que les clients représentaient ainsi que lui donnait les trucs à bosser avant les rendez-vous si je n’étais pas au courant de tout. Je me récupérais donc un autre super fauteuil pour me mettre en face de lui et je lui piquerais les dossiers qu’il aurait lu.
    « Et oui, tu pourras toi-même t'occuper de refaire la déco du bureau... »
    « Cool. »
Je sentais que j’allais rendre ça bien plus moderne car, franchement, ça faisait étrange là… Et puis on allait rendre la pièce fumeur à mon avis et puis il fallait de quoi boire et de quoi écouter de la musique et de quoi faire plein de choses hein… Je pensais d’ailleurs qu’un canapé ne serait pas mal pour…
    « Arranges-toi juste pour qu'il y aille un coin plus détendu avec des fauteuils. C'est toujours plus agréable pour les rendez-vous avec les clients. »
    « C’est ce que je pensais. Je ne pense pas que j’ai besoin de bureau moi en tant qu’assistante. De toute façon ce seront les mêmes dossiers donc je travaillerais sur la table de réunion ou bien la table basse du côté « détente ». Tu veux que je gère quoi ? Rendez-vous, relationnel et préparation des soirées et autres ? »
Lui demandais je en récupérant le carnet de rendez-vous du directeur histoire de voir ce qu’il avait prévu pour les prochains mois. Je récupérais un bloc note vierge au passage histoire de pouvoir noter les noms qui étaient dedans car je ne connaissais pas encore donc fallait que je fasse des recherches. Je demanderais de l’aide à la secrétaire au pire…. Je récupérais au passage le planning des shootings à venir pour voir comment goupiller tout ça. Ptin… Moi qui ne me prenait jamais la tête sur ce qui se passerait le lendemain, je devais prévoir les rendez-vous d’un autre… Etrange… U.U

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Dim 11 Avr - 23:53

Toujours plongé dans la lecture d'un dossier, Monroe n'adressait plus le moindre regard à Mayra. Ceci dit, venant de lui, cela n'avait d'insultant. D'ailleurs il l'écoutait tout de même et lui répondait

« Tiens c’est vrai ça… Tu vas changer le nom de l’agence ? »

Alors celle-là il ne s'y était vraiment pas attendu. Il fut tellement surprit qu'il en releva même les yeux sur elle, oubliant pour un moment sa lecture, avec un air clairement stupéfait, les yeux ouverts comme des soucoupes.

- Pourquoi ?

Ce simple mot résumait totalement sa pensée. L'agence s'appelait l'Agence Ford et en toute franchise, à aucun moment il avait ne serait-ce que envisager la possibilité d'en changer le nom. Et puis en plus cela finirait des heures de paperasserie pour les changements... Non non Agence Ford ça irait très bien.

Les sourcils légèrement froncé, il retourna à sa lecture tout en extirpant un élastique d'au milieu de la dizaine de bracelet qui ornait son poignet pour attacher machinalement sa tignasse en catogan.

« Et bah, on va avoir de la lecture… »

- Tu n'est pas obligée de tout lire tu sais. Les autres piles concernent plus les employés, les questions légales, les finances, les statuts et autres trucs barbares. Rien qui te sois vraiment utile concentres-toi sur les clients ça te demendera déjà pas mal de temps...

Pour être franc, Monroe lui-même n'était pas autrement pressé à l'idée de lire les dossiers des autres piles mais il avait pas vraiment le choix s'il voulait y comprendre quelque chose à la prochaine réunion du comité de Direction. Sur le coup il enviait la place d'assistante de Mayra. D'autant que par sympathie envers elle, il comptait lui faciliter le plus possible le boulot en lui évitant au maximum les tâches ennuyeuses. En fait, c'était même assez le contraire. La preuve en était avec la joie et l'entrain qu'elle laissa aussitôt éclater lorsqu'il lui annonça qu'elle s'occuperait de la déco.

« C’est ce que je pensais. Je ne pense pas que j’ai besoin de bureau moi en tant qu’assistante. De toute façon ce seront les mêmes dossiers donc je travaillerais sur la table de réunion ou bien la table basse du côté « détente ». Tu veux que je gère quoi ? Rendez-vous, relationnel et préparation des soirées et autres ? »

Monroe ne put retenir un petit sourire amusé en l'écoutant.

- C'est toi qui vois. Tant que tu féminises pas trop l'endroit et que tu en fais pas une extension du bureau d'un Manager de chanteur RnB tu as carte blanche.

Quant au reste, il n'y avait pas encore clairement réfléchis en vérité. En revanche, Mayra semblait y avoir déjà bien plus penser que lui.

- Ouais... gérer mes rendez-vous, apporter les croissants le matin, préparer les soirées, t'occuper de mon café, me plannifier sur les shooting les plus interessants...

Ben quoi ? Il fallait bien que son rôle de Directeur lui apporte aussi des avantages non ?

Il adressa un petit sourire taquin à Mayra en étudiant sa réaction avant de se dépêcher d'ajouter.

- Et m'accompagner aux rendez-vous bien sûr... Du moins les plus important


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Des promotions comme s'il en pleuvait   Aujourd'hui à 7:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Des promotions comme s'il en pleuvait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-