Partagez | 
 

 Et l'égérie sera...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Et l'égérie sera...   Dim 21 Fév - 18:15

Ce matin-là, comme tout les matins, il arriva devant l'Agence avec un peu d'avance, histoire d'avoir le temps de s'en griller une avant d'aller bosser. Il fallait dire que cette clope allait être sa dernière avant un sacré moment. Au programme de la matinée, un shooting photo pour une jeune mannequin connue, Lily Weaver, pour voir si elle ferait l'affaire comme nouvelle égérie de parfum Ricci Ricci. Rien de bien terrible donc sauf que l'agente de la Demoiselle avait plus qu'insisté pour que la climatisation du studio soit nickel et qu'il n'y aille pas de tabac à des mètres à la ronde. Autrement dit, de maintenant jusqu'au départ de mademoiselle Weaver, Monroe allait devoir faire une croix sur ses clopes.

Les mannequins et leurs exigences décidemment...

A peine avait-il écrasé sa clope qu'une limousine fit son arrivée devant l'agence. A en juger l'heure, il devait s'agir du mannequin qu'il attendait. Monroe n'attendit pas de voir la jeune fille sortit du véhicule et entra dans le bâtiment pour rejoindre son studio. Il avait besoin d'un café et tout de suite. Il avait vécut plus de stress et de retournements de situations dans son univers privé et professionnel en 6 semaines à l'agence Ford qu'en 10 ans au journal géographique et cela avait eu pour effet de réveiller sa vieille addiction à la caféïne.

Le photographe se tira un café tout en observant le décor heureusement nettement moins criard que pour le dernier shooting photo pour parfum qu'il avait eut l'occasion de faire. Là, tout était blanc, argent et rose foncé. Classe et simple. au moins les responsables de l'image de Nina Ricci avaient un minimum de goût.

Il avait encore du temps devant lui. Miss Weaver devait encore passer entre les mains des coiffeuses, maquilleuses et habilleuses et cela lui permettait de prendre le temps de préparer son appareil photo tout en mettant sa chaine hifi à fond.

Rien de tel qu'un CD de Sonata Arctica pour calmer les nerfs. Enfin, ceux de Monroe tout du moins.

Occupé à ses préparatifs, le studio emplit de musique, le photographe ne remarqua alors pas la porte qui s'ouvrit après un moment.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Dim 21 Fév - 18:55


*.*


Comme il était dit que je ne repartirais pas en Angleterre toute de suite à cause du soucis avec mon ex et du fait que je n'avais plus personne qui m'attendait, j'avais décidé de tenter ma chance pour la prochaine compagne de pub de Nina Ricci pour son parfum "Ricci Ricci". Comme j'étais en contrat avec elle depuis maintenant une bonne année, je n'eus pas de mal à m'imposer mais il me restait à prouver que je serais capable de représenter sa marque aussi je m'étais inscrite, comme toutes les autres concurrentes même si nous n'étions que 4, a l'agence Ford pour pouvoir faire une séance photo en tenue pour ce parfum là. Pendant ce temps là je savais que les hommes étaient auditionnés mais c'était plus un entretien avec motivation qu'autre chose comme on ne voyait que peu l'homme qui était dans cette pub. J'espérais que ça se passerait bien pour Krees d'ailleurs. Mais il fallait que je pense à moi en premier aussi j'avais pris la limousine qu'on m'avait envoyé pour pouvoir me rendre à l'agence Ford. Je savais que tout avait été prévu pour moi. Mon agent protégeait farouchement le fait que j'étais très malade et seules les personnes pour qui c'était vraiment important étaient au courant. Pour le reste du monde j'étais juste une jeune femme fragile et peut être un peu capricieuse et cela ne me dérangeait pas. Après tout je n'avais pas envie que tout le monde connaisse mon état de santé.

J'arrivais donc à l'heure prévue et me dirigeais vers les loges pour pouvoir me changer et être préparée. J'avais l'habitude de ce genre de séances aussi je ne mis pas longtemps à me sentir chez moi et à être à l'aise. Les habilleuses étaient des amours aussi je me changeais dans la bonne humeur alors qu'une des deux me regardaient avec des yeux ronds de voir une peau aussi blanche sans qu'il ait eut rien à faire. Apparemment je serais la mannequin qui allait leur donner le moins de retouches -j'étais la dernière à passer- et j'en étais plutôt fière. Je passais la jupe et le bustier qui était assez serrés mais pas pour moi qui était une jeune femme plutôt menue. Quelques retouches furent faites comme je n'étais pas bien grande d'ailleurs et je m'installais ensuite pour qu'on attache mes cheveux et qu'on me mette les petites oreilles de chat noires. J'aimais bien comment j'étais habillée...

Une demi heure plus tard je sortais enfin de mon antre pour pouvoir me rendre dans le studio de Monroe Stanford pour pouvoir faire les photos. On m'avait mis une grande jupe en plus qui trainait par terre et j'arrivais ainsi en face du photographe CliCk pour lui adresser un doux sourire sans le quitter de mes immenses yeux azurs.

« Bonjour Monsieur Stanford. Enchantée de vous rencontrer. J'espère ne pas vous avoir fait trop attendre. »

J'avais beau être mannequin je n'avais jamais aimer faire attendre les gens. Je respirais profondément en appréciant de sentir l'air assez "pure" de la pièce comme ça j'aurais une chance de ne pas avoir de crises ou bien de me sentir mal. Je m'avançais vers lui pour lui tendre la main et serrer la sienne avec douceur. Je marchais avec une profonde grâce en laissant ma longue traine noire me suivre. Ayant l'habitude de ce genre de tenue, je la déplaçais d'un léger mouvement gracieux à chaque fois que je faisais un mouvement.

« Sonata Arctica... J'ai oublié ma musique à Londres aussi ça fait du bien d'entendre cela. Mais vous avez du horrifier certaines de mes collègues ! »

Et cela m'amusait clairement alors que j'attendais de savoir comment il voulait que je me mette exactement. J'avais joins mes mains devant moi et le regardais de nouveau avec douceur... En fait j'aimais bien cette tenue, elle semblait avoir été faite pour moi *_*

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Dim 21 Fév - 22:41

« Bonjour Monsieur Stanford. Enchantée de vous rencontrer. J'espère ne pas vous avoir fait trop attendre. »

Perché sur sa caisse préférée, penché sur son appareil photo, Monroe ne put retenir un sursaut en entendant une voix à côté de lui. Entre la musique et sa concentration, il ne l'avait pas entendue approcher. Relevant vivement la tête, il repoussa une longue mèches derrière son oreille tout en détaillant du regard le petit chat à ses côtés.

Il lui serra la main tout en reprenant ses esprits, un peu prit au dépourvu part son arrivée soudaine puis se releva d'un bon assez souple dans un cliquetis de metal entre la chaine de son pantalon et les décorations de ses bottes.

- Lily Weaver je suppose ? Enchanté.

En vraie pro, elle se dirigea directement vers le décor avec beaucoup de grâce tandis que Monroe se précipitait sur la télécommande de la chaîne pour en baisser le niveau sonore.

« Sonata Arctica... J'ai oublié ma musique à Londres aussi ça fait du bien d'entendre cela. Mais vous avez du horrifier certaines de mes collègues ! »

Monroe, qui s'apprêtait à changer de cd pour un des machins qu'on lui avait filé censé plus plaire aux mannequins, suspendit son geste en se tournant vers la jolie poupée.

- Vous aimez ? Voila qui m'arrange. Pour une fois je n'aurais pas à supporter le fond musicale plus traditionnel si je puis dire. A moins bien sûr que vous souhaitiez que je change ?

Parcontre, il n'était pas très sûr de ce qui aurait dû horrifier certaines de ses collègues. Sa musique ou son apparence ? Probablement un peu les deux. D'autant qu'aujourd'hui il était entièrement en noir, du pantalon au t-shirt où était imprimé un squelette avec une guitare électrique. Dans le genre joyeux, on faisait mieux et c'était sans oublier ses nombreux bracelets, ses énormes new rock, il en avait tout une collection, ses chaines et ses yeux clair légèrement souligné d'un trait noir comme cela le lui prenait de temps à autre.

- Je propose que l'on commence avec une série de vous debout. Généralement je laisse les mannequins prendre les poses qu'elles veulent et je les mitrailles. L'importances est que vous vous amusiez d'accord ?

C'était vrai, Pour Monroe, les photos les plus réussies étaient celles où les modèles c'étaient amusé. Cela ne servait àè rien d'être trop stricte. Le domaine de la mode devait être un plaisir, pas une corvée.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Lun 22 Fév - 0:19


*.*


Je me savais discrète mais pas a ce point là aussi je sursautais à mon tour quand le photographe sursauta après que je lui eus dit bonjour. Il était vrai que la musique était assez forte donc il ne m’avait peut être pas entendu venir comme j’étais plutôt silencieuse. Je portais de hauts talons noirs mais je savais me déplacer avec grâce depuis toutes ses années où j’étais mannequin. Je lui adressais un petit sourire après m’être remise de mes émotions et lui tendis la main alors qu’il me disait être enchanté de me rencontrer. Je serrais alors sa main avec douceur tout aussi enchantée de le rencontrer car mes 3 collègues m’avaient dit beaucoup de bien de lui-même si elles l’avaient trouvé un peu étrange. Moi je ne voyais pas trop trop le soucis personnellement mais je n’avais pas forcément les mêmes idées que les autres donc bon… Je lui confirmais donc que j’étais bien Lily Weaver avant d’aller me placer à l’endroit qu’il fallait pour les photos. Je ne savais pas encore par quoi il fallait qu’on commence mais je n’avais pas forcément envie qu’il arrête la musique.

« Vous aimez ? Voila qui m'arrange. Pour une fois je n'aurais pas à supporter le fond musical plus traditionnel si je puis dire. A moins bien sûr que vous souhaitiez que je change ? »
« Non cela me convient très bien ne vous inquiétez pas. »

J’aimais beaucoup cette musique même s’il était clair qu’elle était moins « douce » que celle qu’on entendait généralement pendant les séances photos. En fait je trouvais qu’il était tout aussi important que le photographe soit à l’aise et j’aimais bien cette musique aussi pourquoi voudrais je changer ? Cela me faisait penser qu’il était temps que je prenne mon courage à 4 mains pour retourner en Angleterre, récupérer mes affaires et repartir. J’avais envie de récupérer mes affaires, mes appareils et mes bijoux. Je savais très bien que je pouvais recommencer complètement ma vie mais je trouvais ça plutôt lâche de ne pas affronter mon ex au moins une fois et de récupérer ce dont j’avais envie. Fuir n’était pas une solution même s’il était plus facile de le faire. Enfin… Je mis cela de côté même si la musique m’y faisait penser et regardais de nouveau Monroe. Non je n’avais aucun soucis avec sa façon de s’habiller. Après tout j’avais bien un style de poupée alors pourquoi cela me dérangerait qu’il soit métaleux ? Après cela pouvait avoir aidé à faire peur à mes collègues c’était clair x)

« Je propose que l'on commence avec une série de vous debout. Généralement je laisse les mannequins prendre les poses qu'elles veulent et je les mitrailles. L’importance est que vous vous amusiez d'accord ? »
« Pas de soucis ! »

Je restais donc debout avant de me souvenir de ce qu’on m’avait demandé. Il fallait que j’aie une tête innocente mais je sois aussi espiègle et amusée comme un chat. Je commençais donc à bouger légèrement devant l’appareil de Monroe en essayant de représenter au maximum ce qu’on avait demandé : une jolie petite chatte espiègle et toujours en train de s’amuser. J’étais à l’aise dans ce genre d’exercice aussi je bougeais avec grâce et félinement pour pouvoir essayer de faire les meilleurs photos ! J’avais envie de représenter le parfum Ricci Ricci aussi je donnais le meilleur de moi-même… Enfin… Autant que je le pourrais quoi.

Je ne mis pas longtemps cependant à trouver le moyen de coincer mon talon dans je ne sais pas quoi. Bah oui j’étais très maladroite de base et surtout très malchanceuse alors il fallait que je trouve le SEUL trou qu’il y avait sur le sol quoi. Je me retins avant de tomber pour regarder ce qui se passait. C’était pas vrai ça !!! Comment se pouvait il qu’il y ait un trou dans le sol ?? oO Ah non… C’était mon talon qui venait de se casser U.U Mais comment est ce que je faisais pour que ça m’arrive toujours à MOI… Je soupirais avant de regarder Monroe légèrement amusée.

« Il n’y a qu’à moi que ça arrive ce genre de choses… Veuillez m’excuser mais pouvez-vous demander qu’on me remplace ma chaussure ? »

Je ne savais pas où étaient les habilleuses pendant la séance photo comme elles avaient du aller se charger d’autres mannequins surement donc bon… Je défis délicatement mes chaussures avant de m’approcher de Monroe.

« Que donnent les premières photos ? »


*.*
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Lun 22 Fév - 0:54

Une fois Lily en place, Monroe attrapa son appareil et commença les photos tout en lui suggérant des pauses de temps à autre.

Quand il avait reçu la liste des exigences pour le studio avant l'arrivée de Lily, Monroe avait craint de se retrouver confronté à une de ces mannequins capricieuse qui exigeait en certaine température et taux d'humidité juste pour ne pas abîmer leur peau et leur chevelure mais il découvrit très vite que ce n'était pas le cas de Miss Weaver. Certes, elle avait eue des intransigeances concernant la clim et le tabac mais elle semblait adorable comme tout malgré tout. Si bien que Monroe en oubliait ce détail.

Bref, tout ce passait pour le mieux jusqu'à ce que Lily se lance dans une série de mouvements assez chaotiques. Surprit, Monroe fronça les sourcils, observant son espèce de danse dans l'écran numérique de son appareil avant de baisser ce dernier en se rapprochant de la Demoiselle en détresse.

« Il n’y a qu’à moi que ça arrive ce genre de choses… Veuillez m’excuser mais pouvez-vous demander qu’on me remplace ma chaussure ? »

Remplacer la chaussure ? Monroe baissa alors les yeux et découvrit le talon gisant un peu plus loin. Sur le coup, il n'avait pas fais gaffe à cela, la jupe ayant masquée ce détail. Comprenant soudain la situation, il éclata de rire.

- Mais comment vous avez fais votre compte vous ?

La lueur d'amusement de Monroe qui vînt prendre délicatement le coude de Lily pour l'aider à rester debout tandis qu'elle retirait ses chaussures fit qu'on ne pouvait pas prendre mal sa question.

Suite à ça, il attrapa dans une caisse un coussin ayant servit pour un ancien décor et qui avait été oublié dans le studio, le posa sur une des caisses et fit signe à Lily d'y prendre place.

- Installez-vous seulement je vais aller négocier ça avec l'habilleuse. Vous voulez en profiter pour boire un peu d'eau ?

Monroe se dirige aussitot vers le petit frigo qu'il avait installé il y a peu, en sortit une bouteille d'eau, attrapa un verre en plastique et le remplit avant de le proposer à Lily puis fila dans le couloir en quête d'une habilleuse.

- Je reviens tout de suite !

Effectivement, quelques minutes plus tard il revenait, suivit de l'habilleuse qui c'était occupée de Lily avant le shooting, armée d'une nouvelle paire de chaussure.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Mar 23 Fév - 2:35


*.*


En effet je n’étais pas la plus emmerdante des mannequins et j’avais certaines de mes collègues qui étaient franchement capricieuses. Belles mais capricieuse et je croyais bien qu’il en avait vu passer une d’ailleurs et je le plaignais rien que pour cela. Ce ne devait pas toujours être facile de supporter de faire ce boulot d’ailleurs. J’étais bien placée pour savoir que beaucoup de jeunes femmes n’étaient pas faciles à vivre et ce n’était pas pour rien que je m’arrangeais toujours pour me débrouiller toute seule quand on allait faire un défilé dans un autre pays car j’avais du mal à supporter la vie avec mes camarades. Elles étaient souvent un peu trop… « trop » et, moi, j’avais besoin de mon espace vital pour survivre. En plus j’avais ma maladie qui n’était pas forcément super connue aussi je préférais gérer toute seule mes crises si jamais j’en avais une. Si c’était su il y avait des chances pour que cela fasse la une des journaux et je n’en avais pas particulièrement envie U.U Je n’avais pas envie de jouer les martyr pour Nina Ricci perso…

Je commençais donc les photos sans me prendre la tête et en écoutant avec attention tout ce que je me disais le photographe. J’avais l’habitude des séances photo aussi je me laissais porter par le moment et par la musique sans faire attention au reste. Et, comme toujours, j’avais tellement de chance dans la vie que je me sentis chanceler. Au début je pensais que j’avais trouvé le moyen de mettre le pied dans un trou comme souvent mais, dans une salle, cela aurait été étrange aussi je prie enfin le temps de m’arrêter pour regarder ce qui se passait comme j’étais persuadée que je n’allais pas m’en sortir toute seule et que cela ne servait à rien que je continue comme ci de rien n’était car je prenais des positions grotesques… Forcément… Quand il vous manquait 7 centimètres de talon ça n’aidait pas…

Monroe explosa de rire et je ne pouvais lui en vouloir aussi je me mis à rire aussi en voyant l’état du talon et j’essayais de garder un certain équilibre pour pouvoir ôter ma chaussure.

« Mais comment vous avez fais votre compte vous ? »
« Je suis tout simplement très malchanceuse. Si vous saviez le nombre de vêtements que j’ai détruit ou de décors que j’ai pris sur la tête !! »

Je prenais cela avec humour comme cela m’arrivait toujours et je remerciais d’un doux sourire le jeune homme qui était venu m’aider à garder mon équilibre. Je défis donc ma chaussure avant de défaire l’autre comme je ne pouvais rester avec une seule chaussure en attendant que je récupère l’autre. Il mis une caisse près de la sienne avant d’y mettre un coussin et j’y pris place en faisant attention de mettre ma longue traine bien derrière pour ne pas la froisser. Manquerait plus que ça tiens !!!!

« Installez-vous seulement je vais aller négocier ça avec l'habilleuse. Vous voulez en profiter pour boire un peu d'eau ? »
« Je veux bien merci. »

Je récupérais le verre d’eau et en bus une gorgée avec plaisir alors que Monroe partait pour trouver l’habilleuse qui s’était occupée de ce shooting et récupérer une nouvelle paire de chaussure. Je restais donc silencieuse en me demandant si le fait qu’il n’ait pas répondu à ma question sur les photos voulait dire que les photos étaient totalement nulles… Mouais… Etrange… Enfin j’étais plutôt du genre têtue comme jeune femme et j’avais envie de savoir si les photos étaient belles ou pas aussi je comptais bien poser encore la question jusqu’à ce que j’ai une réponse. Après tout je jouais une campagne de pub sur cette histoire.

Je remerciais l’habilleuse qui venait de m’aider à remettre des chaussures en état mais je restais assise en finissant mon verre. Je faisais passer sous le compte de la curiosité et de l’envie de boire un verre d’eau le fait que je me ménageais pour ne pas avoir de crises. Il en fallait beaucoup pour que j’en ai mais comme je ne voulais pas en avoir en public je faisais très attention.

« Alors… Ces premières photos ? Vous en pensez quoi ? »

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Mar 23 Fév - 10:58

Expliquer à l'habilleuse qu'une de ses précieuses chaussures venait de perdre la vie, ou du moins le talon, s'avéra quelque peu périlleux. Ses chaussures, c'était ses bébés et Monroe dû user de tout son charme pour la calmer. Chose qui s'avéra efficace vu que c'était une habilleuse tout sourire et zen qui retourna avec lui dans le studio, armée d'une nouvelle paire de chaussure. Heureusement que Monroe avait eut la présence d'esprit de ne pas ébruiter la révélation de Lily concernant son habitude à détruire aussi les vêtements car sinon l'habilleuse aurait été nettement plus difficile à calmer.

De retour au studio, Monroe prit une seconde bouteille d'eau, sa bouteille pour être précis, et en but de longues gorgées directement au goulot avant de s'adosser au frigo en trifouillant son appareil phototout en adressant un petit signe de tête à l'habilleuse lorsqu'elle repartit. Tout de fois le mannequin, quant à elle, ne semblait pas vouloir quitter son perchoir. Peut-être craignait-elle d'abîmer autre chose avant la fin de la séance ?

« Alors… Ces premières photos ? Vous en pensez quoi ? »

La tête toujours baissée sur son appareil, Monroe ne releva que ses yeux bleu-gris sur Lily avec un sourire amusé. Décidemment elle en démordait pas la petite. Il avait très bien entendu la première fois qu'elle avait posée la question mais n'ayant pas observer le résultat, il aurait été difficile de répondre même si elles semblaient réussie.

D'humeur assez taquine, et tenant à garder sa réputation d'espèce de sauvage que certaines collègues de Lily lui avait déjà donné, Monroe resta silencieux encore plusieurs secondes, le temps de regarder les dernières photos, avant de ce concentrer enfin sur la curieuse.

- Personnellement je crois que je vais garder en souvenir celle où vous réalisez qu'un truc cloche avec votre chaussure, elle est très réussie.

En effet, Lily y avait une expression de surprise plutôt adorable, la tête tournée pour voir ce qu'il se passait derrière elle. Dommage que ce n'était pas ce que cherchait Nina Ricci.

Monroe allait proposer au mannequin de se remettre au travail lorsqu'il aperçu son regard des plus éloquent. Elle avait l'air d'avoir un sacré caractère sous ses airs de poupée et n'hésiterez pas à en faire la démonstration s'il ne se décidait pas à enfin lui repondre. Tout de fois, Monroe prit le temps de d'attraper un chewing gum menthe et de commencer à le mâcher avant de répondre.

- Ne vous en faites pas, elles sont très bien et si on arrive à finir le shooting sans que le décor ne s'effondre, elles devraient toutes l'être.

Le photographe s'approcha de Lily et lui tendit une main pour l'aider à se relever avec galanterie.

- Je propose que l'on ménage un moment votre tenue et chaussures en faisant une série assise, vous en pensez quoi ?

Généralement, le milieu de la photo de mode voulait que le photographe décide des pauses mais Monroe aimait bien demander leur avis aux principales concernées. Enfin, quand celles-ci étaient sympathique et ne lui causait pas de soucis. Dans le cas contraire, il se contentait de donner ses instructions en faisant ses photos et c'était là les seuls mots qu'il adressait à son modèle. Après ça, aps étonnant que les plus capricieuses d'entre elles lui aillent fait une réputation de Sauvage d'ailleurs.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Mer 24 Fév - 4:28


*.*


Je laissais Monroe partir pour me trouver une nouvelle paire de chaussures. Je savais très bien que les habilleuses n'étaient jamais très heureuses de savoir qu'on venait de leur abîmer une paire de chaussure mais ce n'était tout de même pas de ma faute si elles avaient été trop portées ces chaussures ! Mais je savais aussi que cela venait surtout de ma malchance car il était clair qu'elles auraient surement pu être portées encore pendant des mois sans que rien ne se passe mais, forcément, comme c'était moi qui les avais mises, le talon avait cédé. Logique. En tout cas c'était une logique qu'il y avait souvent de ma vie aussi je me contentais d'offrir de grands sourires désolés aux gens pour me faire pardonner car j'étais vraiment désolée de tout ce que j'étais capable de faire. Et je ne vous parlais même pas quand je faisais un accro à une robe de grand couturier alors que tous les modèles étaient uniques U.U

BREF. Je me contentais de boire mon verre d'eau en attendant le retour du photographe histoire de savoir si j'allais mourir sous les foudres de l'habilleuse et pourquoi il n'avait pas répondu à ma question. Certes je savais qu'il n'avait pas eut le temps de mettre les photos sur ordi pour regarder exactement ce que cela donnait mais j'avais juste envie de savoir s'il le "sentait" bien tout bêtement. Je devais avouer que j'aimais bien savoir ce qui se passait et, vu tout ce que j'avais à penser en ce moment, je me jetais corps et âme dans mon boulot pour éviter de penser. Du coup j'en devenais peut être un peu trop maniaque mais j'espérais que cela ne gênerait pas trop le jeune homme.

« Personnellement je crois que je vais garder en souvenir celle où vous réalisez qu'un truc cloche avec votre chaussure, elle est très réussie. »
« Ô mon Dieu ! Vous en avez fait à ce moment là ? Je serais curieuse de les voir !! »

Je me mis à rire de bon cœur. Ce n'était pas le rire gras et bruyant mais plutôt un petit rire cristallin de poupée mais on voyait que cela ne me dérangeait pas du tout. Quand on avait déjà trouvé le moyen de trébucher sur un podium au beau milieu d'un défilé et de tomber lourdement, on n'avait plus aucune honte à avoir de toute façon ! Surtout que cette vidéo me poursuivait encore alors bon... Voila quoi... En attendant je n'étais pas du tout contrariée par cela mais plutôt amusée. Et oui j'attendais toujours ma réponse. Surtout que cela me permettait de pouvoir faire une pause même si la séance n'avait pas duré longtemps. Je laissais l'habilleuse remettre de nouvelles chaussures à mes pieds et l'en remerciais.

« Ne vous en faites pas, elles sont très bien et si on arrive à finir le shooting sans que le décor ne s'effondre, elles devraient toutes l'être. »
« Parlez pas de ça ! Vous risquez de me porter la poisse ! meugnon »

Je lui tendis la main avec douceur quand il me tendit la sienne et je me relevais élégamment de la caisse. J'étais distraite et maladroite mais j'avais appris à me tenir. Non seulement j'étais d'une famille plutôt aisée -même si je ne leur parlais plus aujourd'hui- et donc cela m'avait donné une allure fière mais, en plus, j'avais pris l'habitude de me comporter ainsi avec mon métier. Je n'étais pas hautaine j'étais tout simplement gracieuse.

« Je propose que l'on ménage un moment votre tenue et chaussures en faisant une série assise, vous en pensez quoi ? »
« Je pense que c'est une très bonne idée. »

Je le laissais me conduire comme un vrai gentleman à l'endroit où je devais m'asseoir et je mis ma longue traine correctement pour pouvoir recréer l'effet qu'il désirait. J'écoutais ses conseils d'ailleurs avant de ne plus vraiment bouger et de commencer toute la soirée assise qui me permettait de souffler et de me reposer un peu. J'espérais vraiment que cela fonctionne car j'avais envie d'avoir ce rôle.

« Vous êtes photographe depuis longtemps ? »

Demandais je, curieuse, tout en continuant de prendre cette petite moue amusée et espiègle que le demandait le costume. En fait je me sentais bien dans ce rôle et cela se voyait car j'étais à l'aise et je n'hésitais à prendre des mimiques de gamines Rolling Eyes

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Mer 24 Fév - 20:06

« Ô mon Dieu ! Vous en avez fait à ce moment là ? Je serais curieuse de les voir !! »

- Ben euh ouais. Quand je mitraille, je mitraille. C'est qu'après quelques secondes que j'ai compris qu'un truc clochait désolé.

En disant cela, Monroe tripatouilla une nouvelle fois son appareil photo puis en tourna le petit écran vers Lily. Une photo d'elle avec une expression de surprise, les yeux rivés sur son talon resté au sol y était affichée.

- Vous voyez ? Très réussie malgré tout.

Effectivement, malgré la situation la photo était très bien. Tout comme les suivantes de la même scène que Monroe fit tranquillement défiler avant de s'arrêter aux photos plus "sérieuse". Reposant son appareil, il aida le mannequin à se relever, riant de bon coeur à sa crainte qu'il ne lui porte la poisse.

- Vous êtes supersticieuse ?

Une fois Lily en place, cette dernière ayant acceptée son idée, le photographe se rempara de son appareil photo et recommença son travail. Lily semblait vraiment s'amuser, cela se voyait. Elle afffichait une mine adorablement espiègle qui allait très bien avec ce qui était demandé.

« Vous êtes photographe depuis longtemps ? »

Monroe ne lâchait pas son appareil tout en observant les poses et expresssions de Lily.

- Hum hum

Se contenta-t-il de dire dans un premier temps alors que, sourcils froncé, il observait les photos avec un air particulièrement concentré avant de venir aux côtés de Lily afin de déplacer sa traine qui, dans l'angle qu'il venait de prendre, faisait un plis disgrâcieux.

Après quoi il retourna derrière les projecteurs, à l'endroit où il se trouvait 10 secondes plus tôt et observa à nouveau l'écran de son appareil avec un air plus satisfait. Ainsi, il reprit les photos en mâchouillant son chewing gum.

- Pour répondre à votre question je suis photographe depuis 10 ans maintenant mais j'ai repris la photo de mode il y a un peu plus d'un mois. Et vous ? Mannequin depuis longtemps ?

Lily semblait vraiment très très jeune. Monroe, qui ignorait totalement son âge, ne lui donnait vraiment pas plus de 20 ans, grand maximum mais l'univers de la mode ouvrait généralement ses portes aux très jeunes filles.


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Jeu 1 Avr - 22:33


*.*


« Ben euh ouais. Quand je mitraille, je mitraille. C'est qu'après quelques secondes que j'ai compris qu'un truc clochait désolé. »

J’attendis avec impatience qu’il me montre ce qu’il avait photographié alors que j’étais en train de me rendre compte qu’il y avait quelque chose qui clochait. Je ne pouvais lui en vouloir d’avoir mis quelques instants à s’en rendre compte étant donné que j’avais fait exactement la même chose en fait. Je m’étais demandé ce qui se passait avant de me rendre compte qu’il manquait le talon à ma chaussure d’où mon expression de totale surprise qu’il avait très bien photographié en plus ! x). Je me mis à rire doucement en voyant les photos qui défilaient… On voyait clairement que je n’étais pas du tout dérangée par le fait qu’il ait pris toute cette série car rien ne pouvait être pire que la fois où j’étais tombée sur un podium de toute façon. D’ailleurs la vidéo circulait encore sur internet donc maintenant je n’avais plus vraiment honte de rien. Depuis le temps que j’étais maladroite de toute façon x)

« Vous êtes superstitieuse ? »
« Non. Je ne l’ai jamais été. Il y a des choses qui sont trop importantes dans une vie pour se prendre la tête avec des petites croyances étranges. »

Au vue de ma maladie et de tout ce que je supportais depuis des années je me voyais mal me prendre la tête avec des superstitions débiles mais j’avais bien le droit de rire. Enfin… En espérant que le jeune homme ne le soit pas sinon je risquais de le contrarier mais voilà quoi, je me contentais de vivre une vie très terre à terre et c’était aussi bien comme cela. Cela me permettait de ne pas oublier ce que j’avais sans pour autant oublier complètement de vivre… Tout bêtement.

Pendant cette conversation je m’étais installée où Monroe voulait que je sois et je prenais de nouveau cette bouille espiègle que je savais prendre et qui avait donné l’idée à la styliste de me mettre sur la liste des mannequins pouvant possiblement faire sa pub pour son nouveau parfum. Je m’amusais en effet et je ne pouvais le cacher mais je prenais toujours tout avec un grand plaisir donc il n’était pas bien compliqué de me voir sourire. A force j’avais tendance à voir bien souvent le bon côté des choses et je me trouvais très amusante avec mes oreilles de chat sur la tête. En attendant je jouais ma curieuse comme je ne connaissais pas le jeune homme et ne fus pas surprise de le voir venir changer quelque chose. J’avais déjà eu des photographes qui étaient de sortir carrément un plumeau pour virer un truc qui les dérangeait mais que je n’avais même pas vu moi U.U… Ne bougeant pas je le laissais faire avant de remettre la séance comme si de rien n’était. Oui j’étais très habituée

« Pour répondre à votre question je suis photographe depuis 10 ans maintenant mais j'ai repris la photo de mode il y a un peu plus d'un mois. Et vous ? Mannequin depuis longtemps ? »
« Je suis mannequin depuis 5 ans maintenant. J’ai été remarqué dans un magasin de mode en Angleterre alors que j’avais 18 ans. Depuis je n’ai jamais quitté ce monde… »

Et oui j’étais jeune. Enfin j’avais quand même 3 ans de plus que ce que le jeune homme était en train de penser de moi mais avoir déjà 5 ans de métier avec ce que j’avais comme santé c’était beau et j’en étais très fière. Surtout que j’avais fait pas mal de campagnes maintenant et pas pour les plus petits en plus U.U.

« Vous avez fait quoi avant de venir faire des photos de mode ? »

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Ven 2 Avr - 11:46

« Non. Je ne l’ai jamais été. Il y a des choses qui sont trop importantes dans une vie pour se prendre la tête avec des petites croyances étranges. »

Cette réponse fit naître un petit sourire amusé sur les lèvres du photographe qui continuait de faire défiler rapidement les photos. Le niveau de superstition de ces parents c'était limité à accroché un fer à cheval à la porte d'entrée de la maison mais sa grand-mère, en revanche, était très supersticieuse et ses milliers de petites manies avait toujours amusé Monroe qui, en grandissant, en avait attraper une ou deux comme jeter une pincée de sel pardessus son épaule lorsqu'il renversait la salière mais c'était bien plus par reflexe que par véritable croyance.

La petite pause terminée, le mannequin se remit en place pour commencer la série de photo assise.

En vraie pro, Lily n'avait même pas bronchée lorsque Monroe avait remit sa traine en place.

Décidemment, cette séance ce passait bien mieux qu'il l'avait craint. Finalement, Lily Weaver n'avait rien d'une fille capricieuse. Du coup, Monroe en venait à ce demander pourquoi son agent avait fait tout ce foin au sujet de la clim qui devait être nickel et l'interdiction de fumer à des kilomètres à la ronde. M'enfin, certain mannequin étaient assurés pour tellement cher que parfois le plus capricieux en devenait leurs agents et assureurs. Cela devait être le cas de la Demoiselle.

Une fois Lily prête, Monroe reprit son mitraillage, de plus en plus convaincu que se shooting ne serait pas vain. Si la marque voulait une jeune fille espiègle pour sa campagne de pub, Lily était exactement celle qu'il leur fallait. Elle était vraiment adorable avec son air de gamine et ses petites oreilles de chat.

« Je suis mannequin depuis 5 ans maintenant. J’ai été remarqué dans un magasin de mode en Angleterre alors que j’avais 18 ans. Depuis je n’ai jamais quitté ce monde… »

Ainsi donc c'était une Anglaise ? C'est vrai qu'elle avait un petit quelque chose de british. Parcontre 5 ans plus 18... ça faisait 23 ans. Bon il avait pas visé trop mal en lui estimant une 20aine d'années mais elle était tellement menue qu'on lui donnait sans difficulter bien moins.

- Je vous donnais bien moins que 23 ans j'avoue... J'ai comme dans l'impression que vous devez brandir votre carte d'identité plus vite que votre ombre quand vous sortez boire un verre non ? Je doute que beaucoup de serveur vous donnes plus de 21 ans du premier coup d'oeil...

Monroe marqua une petite pause, penchant la tête sur le côté en fronçant des sourcils en observant Lily. Ou plutôt en observant sa position puis se déplaça de manière à se trouver face à elle et releva son appareil tout en sortant de sa poche un chewing gum qu'il se mit à mâchouiller machinalement.

« Vous avez fait quoi avant de venir faire des photos de mode ? »

- Avant la première ou la deuxième fois ?

Il adressa un clin d'oeil amusé à la jeune fille en posant sa question tout en continuant ses photos.

- La première fois ben école, études, le cursus habituel. J'ai fais mes études dans le milieu de la mode puis je me suis lancé dans la photographie plus géographique si je puis dire, pour un journal de nat-géo science... puis retour à la case mode tout simplement. Et vous ? Vous faisiez quoi de beau avant de joeur les mannequins ?


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Sam 3 Avr - 5:08


*.*


Ecoutant ce que le photographe me disait, je prenais les mimiques qu’on m’avait demandées en m’expliquant bien ce que Nina Ricci voulait pour sa marque. Je savais très bien que tout cela n’était que des essais pour voir si je serais capable ensuite de faire la campagne mais je savais aussi que ses photos seraient retravaillées et utilisées si jamais j’étais prise pour la campagne de pub dans les magazines aussi je me donnais à fond. Je me serais donnée à fond de toute façon mais savoir que ces photos risquaient de compter encore plus longtemps me permettait de ne surtout rien laisser au hasard. Et puis j’avais rompu maintenant à ce petit jeu. La seule chose qui était vraiment agréable c’était que le photographe n’était pas super envahissant car j’en avais déjà eu où j’avais l’impression qu’il n’allait pas me lâcher avec leurs conseils totalement idiots qui ne servaient à rien. Monroe se contentait de me donner quelques rares consignes avant de changer lui-même ce qui le dérangeait avant de continuer. Très bien… Cela m’arrangeait et je sentais que j’allais aimer travailler avec lui. Au moins les photos avançaient vites et je me sentais à l’aise ce qui était super important pour que je n’aie pas de soucis de santé d’ailleurs.

Soucis de santé qui passaient pour des caprices mais cela m’allait parfaitement et j’avais déjà la chance de pouvoir faire ce genre de travail bien que je sois assez malade aussi je n’avais pas peur de passer pour une relou devant mes quelques demandes. Après tout je ne désirais pas me rendre malade avant d’être en congés et d’en profiter justement pour m’occuper de mon nouveau cancer… J’espérais que tout serait ok avant de reprendre d’ailleurs mais bon, je verrais bien. Le tout était de rester optimiste comme me disait toujours O. Etant curieuse, je répondis à mon tour à la question de Monroe. Je savais très bien que je faisais beaucoup plus jeune que mon âge et cela ne me dérangeait pas. J’étais la petite poupée de porcelaine de Ricci et cela m’allait très bien. J’aimais qu’on prenne soin de moi de toute façon donc je n’allais pas me plaindre hein…

    « Je vous donnais bien moins que 23 ans j'avoue... J'ai comme dans l'impression que vous devez brandir votre carte d'identité plus vite que votre ombre quand vous sortez boire un verre non ? Je doute que beaucoup de serveur vous donnes plus de 21 ans du premier coup d'œil... »
    « En effet. J’ai toujours fait très jeune et très fragile. Mais c’est aussi grâce à cela que j’ai été remarqué aussi porter ma carte d’identité autour du cou ne me dérange plus ! »

Fis je avec humour en rigolant avant de continuer de prendre les pauses qu’on me demandait sans quitter l’objectif de mes immenses yeux bleus à part quand Monroe me le demandait pour me dire de fixer autre chose. Je savais que mon apparence pouvait faire étrange mais cela ne me dérangeait pas le moins du monde. Bien au contraire. Maintenant j’avais appris à m’en servir à mon avantage de toute façon.

    « Avant la première ou la deuxième fois ? »
    « Les deux ! x) »
    « La première fois ben école, études, le cursus habituel. J'ai fait mes études dans le milieu de la mode puis je me suis lancé dans la photographie plus géographique si je puis dire, pour un journal de nat-géo science... puis retour à la case mode tout simplement. Et vous ? Vous faisiez quoi de beau avant de jouer les mannequins ? »
    « Je jouais les infirmières… Comme quoi j’aurais toujours aimé les costumes ! »

Je fis un clin d’œil amusée à Monroe tout en commençant à battre légèrement des jambes pour pouvoir donner une apparence encore plus enfantine à la femme chat que je jouais depuis quelques minutes maintenant. Et puis… Une infirmière car j’avais envie de tout comprendre sur ma maladie et je pensais pouvoir sauver le monde entier et me sauver moi-même… Et puis j’avais réalisé que commencer à vivre déjà tout simplement ce que je désirais c’était pas mal car vu mon espérance de vie j’avais envie de partir avec le moins de regrets possibles…

    « Et puis finalement j’ai pensé que profiter de la vie pourrait être pas mal. Surtout qu’elle peut être vraiment très courte alors quand j’ai été remarqué et que ça a fonctionné pour moi dans la mode, je me suis lancée dedans… »


*.*
Revenir en haut Aller en bas
Monroe Stanford

• The player : Civ
• I'm here since : 13/12/2009
• My number of posts : 1777
• Avatar : Tuomas Holopainen

• My age : 32 ans
5 novembre
• My job : Directeur et Photographe de l'Agence de mannequinat Ford
• My dwelling : en coloc avec Izzie Stevens sur Chinatown
• Others : - 1 percing à l'oreille droite et 2 à l'oreille gauche
- Toujours une floppées de bracelets aux poignets




___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Bébé en route !
MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Lun 5 Avr - 12:34

Le photographe cessa sa nouvelle série de mitraillage pour se déplacer une nouvelle fois avant de recommencer.

« En effet. J’ai toujours fait très jeune et très fragile. Mais c’est aussi grâce à cela que j’ai été remarqué aussi porter ma carte d’identité autour du cou ne me dérange plus ! »

- ça me change des mannequins qui ont oubliées d'apprendre à sourire et qui sont tellement maigre qu'on leur donne 20 ans de plus. Et a choisir pour un shooting de maillot de bain ou de déshabillés sexy je préfère photographier une jolie fille de 23 ans qui en fait 15... qu'une fille de 15 ans qui en fait 23.

Monroe faisait partit de ses rares personnes travaillant dans le monde de la mode qui trouvait plutôt malsain de prendre des fillettes comme mannequins et de leur donner des apparences et des attitudes de femmes adultes.

Continuant ses photos, il écouta ce que lui racontait la jeune fille en souriant légèrement. C'était agréable de bosser avec elle, elle était assez adorable dans son genre et donc de bonne compagnie. Cela rendait le shooting bien plus détendu et donc agréable.
« Je jouais les infirmières… Comme quoi j’aurais toujours aimé les costumes ! »

Comme tout homme qui se respecte, Monroe ne put retenir un petit sourire en imaginant Lily en tenue d'infirmière. Tout de fois, cela s'arrêta-là et il se contenta d'émettre un petit rire.

- Vous deviez avoir pas mal de succès à mon avis, non ?

La suite de la réponse de Lily l'étonna quelque peu.

« Et puis finalement j’ai pensé que profiter de la vie pourrait être pas mal. Surtout qu’elle peut être vraiment très courte alors quand j’ai été remarqué et que ça a fonctionné pour moi dans la mode, je me suis lancée dedans… »

Il était rare d'entendre une fille de 23 ans dire que la vie était courte. D'habitude, à cette âge-là, on profitait de l'existence sans vraiment se soucier de sa fin. Monroe se rappelait très bien de l'époque au lui-même avait eu 20-25 ans, avec un peu de nostalgie, il devait l'admettre.

Généralement, quand quelqu'un de son âge se faisait ce genre de réfléxion, c'est qu'un deuil avait soudain surgit. peut être avait-elle perdue un proche, quelqu'un d'environ son âge ? quoi qu'il en soit, Monroe n'ayant pas l'habitude de se mêler des affaires des autres, il ne lui posa pas la question.

- Carpe diem. C'est la maxime qui a dirigé ma vie durant 30 ans.... c'est toujours un peu le cas d'ailleurs.

Monroe marqua une nouvelle petite pause puis, sans rien dire, posa son appareil. Il regarda un instant autour delui, puis fila prendre une caisse qu'il escalada... Avant de pincer les lèvres avec un air insatisfait et de sauter de son perchoir, ses bottes émettant une léger son metallique. Toujours sans rien dire, il attrapa une seconde caisse, la posa sur la première, escalada à nouveau et sembla satisfait vu qu'il redescendit chercher son appareil photo pour remonter aussitôt sur ses caisses sans avoir une seule fois ouvert la bouche, trop concentré sur ce qu'il voulait comme photo pour la série suivante pour avoir l'idée de dire quoi que se soit à la jeune fille.

Une fois prêt, il se remit au travail.

- Vu le nombre de photos que j'aurais fais de vous aujourd'hui, il y a interêt a ce qu'ils vous choississent vous sinon je leur fais moi-même bouffer mes cartes mémoires !


Gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Et l'égérie sera...   Aujourd'hui à 9:02

Revenir en haut Aller en bas
 

Et l'égérie sera...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-