Partagez | 
 

 Liens de Famille. Ou pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Liens de Famille. Ou pas...   Ven 19 Fév - 3:49


.§.


Le bar était fermé pour l’instant. Le Coyott n’était pas vraiment le genre de bar à ouvrir la journée comme ce serait une perte de temps et qu’il fonctionnait très bien de nuit aussi j’étais en train d’habiller ma fille qui avait décidé aujourd’hui qu’elle voulait être habillée tout en bleu. Pourquoi pas ! Elle était à un âge où elle aimait bien choisir ce qu’elle mettait même si je jetais quand même un coup d’œil aussi je la regardais se mettre sur ses petits pieds tout en me pointant du doigt ce qu’elle voulait. On prie le temps de lui ôter son pyjama, de mettre une belle petite culote avec des ours dessus -et elle m’imita le bruit des ours au passage- avant de passer des collants comme il faisait encore froid et une belle robe bleue avec marqué dessus « Je suis la plus belle des étoiles ». Il y avait pleins d’étoiles dorées dessus d’ailleurs d’où le fait qu’elle aimait autant cette robe et je n’essayais même pas de la convaincre de mettre autre chose. On mit ces petites chaussures avant de brosser ses cheveux pour lui faire une belle petit natte -j’étais devenu un pro dans ce domaine U.U- avant de mettre le manteau. Aujourd’hui c’était visite à Tonton Adrian aussi ma puce faisait des bonds partout.

Je ne prie pas la poussette comme ma puce marchait et que j’étais assez fort pour la porter le reste du temps. En plus ça me faisait chier la poussette aussi je préférais partir comme ça. Je prie notre voiture après l’avoir accroché à l’arrière et 25 minutes plus tard nous étions en train de nous garer près du Viper. Je connaissais bien l’endroit aussi je me garais dans une petite rue derrière histoire de ne pas payer trop cher le parking -Adrian était un rat ! Pire que moi !- et je revins vers l’entrée où je saluais les gros vigiles qui me connaissaient à force et qui devinrent de gros nounours devant les grands yeux bleus de ma fille. Je rentrais enfin dans le club pour demander le grand manitou de l’endroit. On me fit signe qu’il était un peu plus loin et je ne mis pas longtemps à le trouver en grande conversation avec un mec plutôt sympa. Ayant l’habitude de l’emmerder, je posais ma petite fille par terre avant de lui murmurer quelque chose à l’oreille. Elle se mit à rire avant de courir vers son tonton –tout le monde se poussant sur son passage- et de lui crier

« Papaaaaaa !!!!! »

Le mec regarda Adrian avec de gros yeux super étonnés avant de le saluer et de partir rapidement. Ouais ouais j’étais plutôt fier de moi hein xD. Lorsque ma fille sentit le regard de son oncle sur elle, elle me pointa tout de suite du doigt. Fallait encore que je lui apprenne à pas cafter ! x). Je la récupérais dans mes bras après qu’elle eut fait un gros bisou à son tonton et je serrais la main de mon pote avant de l’approcher de moi pour finir de le saluer. Habitude.

« La forme ? »

Ouais ouais j'allais faire comme ci j'avais oublié que je venais de lui casser un cou et puis il ne pouvait rien refuser à sa nièce après tout... Nièce qui le regardait avec intérêt en attendant les bonbons qu'elle avait toujours quand elle était avec son oncle généralement.

.§.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Liens de Famille. Ou pas...   Ven 19 Fév - 4:25

Début de journée plutôt tranquille, je ne savais pas ce que j’allais faire de spécial aujourd’hui, et quand c’était comme cela je restais au Viper toute la journée… Pour le remonter un peu nous l’ouvrions dès le midi car aux alentours aucun ne le faisait, et cela permettait aussi à quelques jeunes qui pouvaient bosser pour moi de bosser le midi plutôt que le soir, ce qui leurs permettaient de faire leurs devoirs, préparer leurs examens et autres plus tranquillement…

Après mettre habillé tranquillement, je sortis alors de mon appart, ou loft pourcertains tout dépend ce que vous entendez par la , je n’avais pas beaucoup de mètres a faire que je tombais sur mon Club, c’était bien plus pratique comme cela, au moins je n’avais pas de frais de transports, de parking assez mais a force je m’étais arrangé avec la mairie, et c’était compris dans le prix du loyer pour le club… Tout simplement…

Me voilà alors, en train d’entrer par l’arrière dans mon club, et un jeune homme venait vers moi, en me disant que le propriétaire d’un club dans une des villes voisines était là, je en savais pas trop ce qu’il voulait mais après tout pourquoi pas…

Je demandais alors de le faire venir près de la et commanda alors à boire pour lui et moi après lui avoir demander bien sûr… Puis il me parlait qu’il allait vendre son bar et que si il voulait il pouvait me le vendre, c’était une proposition à voir, mais pour l’instant je remontais la pente avec celui là, je lui disais alors que je le tiendrais au courant, il fallait que j’en parle à quelques personnes… Enfin c’est ce que j’étais en train de lui dire quand d’un seul coup je voyais tout le monde bouger et entendit un énorme


« Papaaaaaa !!!!! »

Il me regarda alors et me dit

« C’est votre fille ? »

« Non, non, c’est ma petite puce, et son papa c’est celui qui doit rigoler quelque part dans la salle… »

« Ok, ok vous me rappelez je dois y aller… »

Le saluant alors, je le regardais partir tout simplement, je me mis doucement àrigoler, puis je regardais ma puce et lui dit

« Dit ma chérie, Papa il est où ? C’est lui qui t’a demandé de crier et de m’appelercomme ça ici ? »

Elle se mit à me sauter autour du cou et me serrer fort en me hurlant

« Gros bisous tonton… Et pis papa il est là bas… Et oui tonton c’est papa »

Je souriais et lui faisait un gros bisous a mon tour après avoir écouter tout celaet lui disait

« File »

Elle courra alors dans les bras de son père et lui arriva en me serrant la mainavant de m’approcher de lui pour finir de me saluer… Il me demanda si ca allait… je le regardait et lui dit

« Ca ira quand j’aurais plus mal au cou, que tu récupèras le mec qui vient de partir et que tu dirais aux quelques nouvelles personnes que ce n’est pas ma fille et que du coup je la renie pas… »

Puis je sentais la petite me regarder, puis me tirer un peu le pantalon, je me mis àsourire et lui dit

« Tu sais que tonton il t’aime ma puce ? Tu vas Voir Lilas, juste à côté de tonton et elle va te donner quelques choses »

Je regardais Lilas et lui dit

« Donne lui ce qu’il y a dans la boîte en face de toi »

Lilas lui donna et je regardais Lou, en disant

« Qu’est ce qu’on dit à tonton ? »

Elle arriva en mangeant un gros bonbon bien rouge et me fit un gros bisous qui colle que c’était agréable XD Puis je regardais Max et lui dit

« Et toi , quoi de beau ? Qu’est ce que Monsieur Max vient faire la ? Tu viens me filer ta fille pour quelques jours ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Liens de Famille. Ou pas...   Ven 19 Fév - 22:45


.§.


Oui oui j’étais un père indigne ! A 3 ans et demi j’apprenais déjà à ma fille à faire des bêtises mais que voulez vous… J’étais toujours resté un grand enfant et le fait que devoir élever Lou avait eut tendance à me faire reprendre les vieilles blagues que je faisais avec mon frangin quand on était plus jeune. Après tout Lou était sa continuité aussi même si elle était ma fille… Avec elle Ella et Raph continuaient de vivre et je comptais bien l’élever comme on m’avait élevé moi et lui faire profiter de toutes les conneries que je pouvais faire. Bah oui ça ne pouvait pas paraitre très pédagogique ou autre mais on n’était pas dans une situation normale de toute façon alors autant se faire plaisir ! En attendant j’étais très fière de ma petite poupée qui venait de sauter dans les bras d’Adrian pour lui faire un gros calin en criant Papa !!! Bon je savais très bien qu’elle ne mettrait pas longtemps à dire que c’était de ma faute mais ce n’était pas bien grave car cela me faisait bien marrer quand même. Ouais ouais ce n’était pas hyper visible car je n’étais pas vraiment le genre de mecs à me bidonner mais, à mon léger rictus amusé, on pouvait deviner que j’étais très fier de ma blague. Comme d’hab quoi x)

Je récupérais ma fille dans mes bras en l’embrassant avec douceur alors que je m’approchais de mon vieux pote pour le saluer. Lou était très intéressée par son oncle. Surtout qu’il lui donnait toujours des bonbons quand il la voyait et comme je n’en avais pas à la maison pour ne pas avoir de crises car elle les mangeait tous, elle en profitait à chaque fois.

« Ca ira quand j’aurais plus mal au cou, que tu récupéras le mec qui vient de partir et que tu dirais aux quelques nouvelles personnes que ce n’est pas ma fille et que du coup je la renie pas… »
« Je te trouve super rabat joie en ce moment. Tu devrais prendre des vacances ou te trouver un amant. »

Non je ne l’avais pas crié comme nous étions que tous les deux et je savais très bien que ce secret était important pour mon pote aussi je m’étais contenté de lui glisser à l’oreille tout en finissant de le saluer. Oui c’était clairement du foutage de gueule car c’était bien souvent moi qui le faisait râler mais bon, Adrian était toujours en train de râler donc ça me permettait de savoir qu’il était tout de même en forme même s’il jouait son calimero.

« Tu sais que tonton il t’aime ma puce ? Tu vas voir Lilas, juste à côté de tonton et elle va te donner quelques choses. »

Ma fille était toute heureuse de savoir que son tonton l’aimait -même si elle n’en doutait pas car elle avait autant d’égo que son père à 3 ans U.U- et courus vers Lilas après que je l’eus lâché pour pouvoir récupérer un ou deux bonbons histoire d’être aux anges. Je secouais la tête, amusé, sans la quitter des yeux comme je me méfiais des gens qui pouvaient la renverser sans le faire exprès. En plus elle avait tendance à ne pas supporter que je disparaisse de son champs de vision donc je préférais rester bien visible. Lou revint avec un bonbon rouge qu’elle avait déjà mis dans sa bouche avant même d’avoir dit merci à son tonton et un autre bleu dans la main.

« Qu’est ce qu’on dit à tonton ? »
« Meurciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii wo »

Fit-elle la bouche pleine en mangeant son bonbon avec gourmandise et en embrassant son oncle histoire de lui coller une grosse trace rouge bien collante sur la joue. La class x)

« Et toi, quoi de beau ? Qu’est ce que Monsieur Max vient faire la ? Tu viens me filer ta fille pour quelques jours ? »
« Je vois que tu es toujours aussi doué pour te rappeler de tes rendez vous pro mais certainement pas les personnels. Je t’avais dit que je passerais pour que Lou te voit. On va pas rester longtemps si tu es occupé. »
« Papa ! Pas bon snif »
« T’aimes pas ? »

Ma fille secoua la tête de gauche à droite avant de sortir le bonbon bleu de sa bouche et de me le tendre. Je le récupérais pour le manger à sa place comme je n’avais pas d’endroit pour le jeter et que ça me dérangeait pas de récupérer les trucs tout mâchouillés de Lou. C’était loin d’être la première fois ! x) Elle parti en demander un autre à Lilas mais un rouge de préférence U.U

« T’as besoin de personnel au fait ? J’ai une super serveuse qui est venu me voir mais je suis en effectif complet en ce moment donc ça me sert à rien. »

.§.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Liens de Famille. Ou pas...   Sam 20 Fév - 17:34

Qu’est ce qu’il pouvait apprendre comme bêtises celui là, mais en même temps il en avait fait avant que l’on se connaisse, on en avait fait aussi quand on c’était connu… Et puis cela m’arrivait d’en faire encore que se soit à mes collègues, mes coéquipiers et tout simplement de mon personnel, cela pouvait mettre de la bonne ambiance et un peu de bonne humeur dans l’équipe, et avec les potes… Et puis la petite puce, elle faisait tout ce que son père disait de faire… Alalala les petits, je vous assure… En tout cas la petite puce était bien contente de ce qu’elle venait faire à son oncle chéri, et moi je souriais à vrai dire ce n’était pas bien dramatique c’était elle qui l’avait fait, et pas une personne qui pourrait me faire croire que j’avais eu une fille avec elle pendant ma période « fille », oui oui j’avais eu une période fille, j’avais le droit non ? après tout je suis un garçon quand même…Laissant partir l’homme je retrouvais mon pote, qui je voyais souriais légèrement et cela me suffisait pour comprendre qu’il était content…

J’allais donc vers lui et il s’approchait également pour me saluer, alors que je savais que la petite me demanderais quelque chose, ou me le ferais comprendre, parce que je savais qu’on son père n’était pas comme cela, bah oui son tonton cédait un peu rapidement à tout ce qu’elle pourrait demander… Oui oui, j’étais pas très fort avec la petite puce de 3 ans, mais bon chaque personne à sa faille… Il me regarda alors après lui avoir dit ce que je pensais, bien que je souriais intérieurement pour l’embêter, et il me disait alors qu’il me trouvait rabat joie, et que je devais prendre des vacances ou me trouver un amant… Que répondre à cela ?


« Je ne suis pas rabat joie du tout… Je l’aurais été si la puce qui m’avait appelé papa, n’avait pas été ta fille… En ce qui concerne les vacances ou l’amant… Qui te dit que je n’ai pas prévu d’en prendre des vacances et que je n’aurais pas trouver un amant ? Et puis… Et puis je suis ce que je suis d’abord »

Je le regardais alors en souriant, il m’avait dit cela bien doucement, il savait que je râlerais sans doute encore plus, non je ne râlais pas souvent, et non je n’étais pas du genre « c’est trop injuste », mais bon, par moment j’avais ma petite période comme ca, oui oui c’était qu’une période, bon je crois pas je vais convaincre, mais je me convaincs moi (de loin XD) … Pour ce qui est des vacances j’avais prévu d’en prendre, mais je ne savais pas vraiment quand y allé, et puis surtout j’attendais de voir en fait, si les personnes avec qui je voulais y aller pourrait venir… Et pour l’amant… J’avais bien en vue quelqu’un et ce jeune homme d’ailleurs était fort plaisant pour discuter, et boire un verre… Après pour la suite, on verrait bien Wink

Je regardais alors ma puce et lui dit d’aller voir Lilas, après lui dire que je l’aimais bien que je faisais quand même attention pour voir si elle avait bien compris et ce souvenait de qui était Lilas, bien que Lilas était toujours là quand Lou venait et que je lui donnais des bonbons… je la regardais prendre deux bonbons, et je souriais

Elle me disait alors merci, et je pouvais que sourire, il fallait leur faire apprendre rapidement à être poli tout simplement, et un simple merci m’aurait suffit, mais apparement pas pour elle , qui venait me faire un gros bisous bien collant, et j’étais sur d’avoir une grosse tache… Mais après tout ce n’était pas grave, je regardais la puce, et regardait Max qui devait sans doute se foutre intérieurement de ma tronche, mais après tout ce n’était pas dramatique je me vengerais un moment ou l’autre XD Je lui demandais alors pourquoi il venait , oui je pouvais perdre un peu les pédales, non non ce n’était pas un alzeihmer précoce, j’étais juste un peu perdu dans tout ce que j’avais… Il me disait alors en gros que je n’étais pas doué pour me souvenir de mes rendez vous personnels, oui c’est vrai c’était le cas… Je pouvais pas être le meilleur partout, et puis les personnels étaient tellement rare à vrai dire que… Non je ne cherche pas d’excuse roooh ^^ Il me dit alors que c’était pour que Lou me voit, et qu’ils resteraient pas longtemps si tu étais occupé..


« Désolé, je ne suis pas doué pour les rendez vous que se soit pro ou personnels, en ce moment j’ai quelques petits trucs, et j’ai totalement oublié je suis un peu co… bête…Et non vous pouvez rester, y a pas de souci, je vais prendre du temps pour vous, je n’ai rien de prévu et puis sinon Sacha s’en occupera, il est assez grand quand même… »

Oui je voulais profiter un peu de mon pote, et de ma puce, après tout le boulot me prenait énormément de temps et je zappais un peu certaines personnes mais je me ratrapperais, je souriais en voyant la petite faire une drôle de tête, et je n’eu même pas le temps de lui dire de retourner voir Lilas pour en prendre un rouge elle était déjà parti la bas, bah dis donc, elle perdait pas le Nord cette petite

« T’as besoin de personnel au fait ? J’ai une super serveuse qui est venu me voir mais je suis en effectif complet en ce moment donc ça me sert à rien. »

Je réfléchissais alors un moment et quand il me parla alors d’une serveuse, ce la pouvait sans doute me servir

« Elle a quoi comme disponibilité sur une journée ? et sur la semaine ? Sinon ça m’intéresse bien oui, en ce moment quelques personnes malade, et puis si elle est super comme tu le dis, elle pourra rester ici Wink »

Cela me ferait une serveuse en plus, et puis a vrai dire avec les absences de certains et certaines qui ne feraient sans doute plus long feux ici…

« Dit, vous avez manger, ou ca vous dit de manger avec moi ? »


Pas quoi, après tout je voulais passer un moment avec eux, alors pourquoi manger ensemble

« Enfin, si passer un moment avec un rabat joie ne te dérange pas… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Liens de Famille. Ou pas...   Dim 21 Fév - 16:31


.§.


Je n'étais pas le mec le plus joyeux et le plus marrant de la planète mais ça ne m'empêchait pas de savoir m'amuser et j'aimais bien faire des conneries avec mes potes et surtout avec ma fille qui commençait à bien comprendre tout ce qui se passait autour d'elle. Elle arrivait à la joyeuse période du non d'ailleurs mais il n'était pas dit qu'elle serait le plus têtu entre nous deux. Après tout elle était la digne fille de son père... et de sa mère aussi d'ailleurs car Ella était horrible pour ça. Quand elle avait décidé quelque chose elle ne lâchait pas l'affaire et avait toujours tout ce qu'elle désirait. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait pu vivre entre mon frère et moi pendant des années sans qu'on arrive à partir l'un ou l'autre si facilement. Moi j'avais fuit quand elle était tombée enceinte. Ce n'était pas fairplay mais c'était la seule période où elle avait plus à penser qu'à mon absence donc je m'en étais arrangé. Aujourd'hui j'avais l'impression de la revoir à travers de nombreuses réactions de ma fille mais bon, le passé n'était pas là pour être ressasser... Autant rester sur l'instant présent.

« Je ne suis pas rabat joie du tout… Je l’aurais été si la puce qui m’avait appelé papa, n’avait pas été ta fille… En ce qui concerne les vacances ou l’amant… Qui te dit que je n’ai pas prévu d’en prendre des vacances et que je n’aurais pas trouver un amant ? Et puis… Et puis je suis ce que je suis d’abord »

Un sourire amusé sur les lèvres je regardais mon meilleur ami qui était toujours aussi nul pour se défendre face à moi et finissais toujours par les remarques de gamins qu'on utilisait des années auparavant. Ah la la.. Oui oui il pouvait se convaincre lui même mais certainement pas moi c'était clair.

« T'as des trucs à me raconter alors. »

Je n'étais pas au courant pour l'amant et pour la destination des vacances donc il avait des trucs à me raconter c'était clair. Contrairement à ce qu'on pouvait penser je ne me moquais pas de la vie des autres... Enfin pas de celle de mes potes... Donc pas de celle d'Adrian surtout comme je n'avais qu'un pote et que cela me convenait très bien pour l'instant. Je ne me faisais pas facilement ami avec les gens et c'était ainsi. Je ne m'en étais jamais plains. Je remis ma fille par terre pour qu'elle puisse partir voir Lilas car je ne me faisais pas du tout de soucis sur le fait qu'elle saurait qui avait la réserve de bonbons. Il y avait des choses comme ça. Moi je n'étais pas trop trop sucré de base mais alors ma fille... C'était bien une fille pour ça c'était clair ! Surtout qu'elle savait bien que son oncle était incapable de lui dire non quand elle le regardait avec amour et lui faisait un gros bisou. Je la laissais donc partir en me rendant compte que, comme d'hab, Adrian avait oublié notre rendez vous...

« Désolé, je ne suis pas doué pour les rendez vous que se soit pro ou personnels, en ce moment j’ai quelques petits trucs, et j’ai totalement oublié je suis un peu co… bête…Et non vous pouvez rester, y a pas de souci, je vais prendre du temps pour vous, je n’ai rien de prévu et puis sinon Sacha s’en occupera, il est assez grand quand même… »
« T'as des soucis ? »

Je l'avais fait taire d'un regard quand j'avais entendu le "con" qui allait sortir mais il s'était repris au bon moment. Ma fille était dans sa phase où elle répétais alors bon j'allais essayer de faire attention au max quand même. Même si ce n'était pas toujours facile car elle était aussi souvent au Coyott avec moi et que j'avais des personnes qui parlaient essentiellement comme cela. Quoique j'avais mis une tirelire pour Lou avec une pièce pour chaque gros mot dit en sa présence... Je sentais qu'elle allait finir riche ! x). En attendant j'espérais que mon poto n'avait pas de soucis et je m'étais approché de lui pour ôter la tache que ma fille lui avait fait de mon pouce histoire qu'il ne reste pas ainsi trop longtemps. Je lui parlais en même temps d'une serveuse qui était venue me voir pour avoir du taf mais j'étais en effectif complet. Elle cherchait un CDI et moi je ne pouvais que lui offrir des remplacements donc je pouvais m'en servir de temps en temps.... Enfin je l'avais engagé pour les deux prochains jours comme j'avais une malade mais voila quoi...

« Elle a quoi comme disponibilité sur une journée ? et sur la semaine ? Sinon ça m’intéresse bien oui, en ce moment quelques personnes malade, et puis si elle est super comme tu le dis, elle pourra rester ici Wink »
« Dispo tout le temps. Elle a vraiment besoin d'un taf en temps complet et stable et moi je ne peux lui offrir que quelques services ici et là. Elle travaille pour moi les deux prochains soirs d'ailleurs comme j'ai une de mes Coyott malade. Elle a déjà travaillé en bar et elle est vraiment belle et sait danser donc autant te dire que c'est une perle rare. J'aurais pu je l'aurais gardé. »

Ça c'était clair mais j'avais assez de monde en ce moment et je n'avais aucune raison de me plaindre des jeunes femmes que j'avais engagé donc autant que je lui trouve une bonne place. Non je n'étais pas un bon samaritain mais j'aimais les femmes qui avaient du caractère et de la volonté et elle en avait à revendre donc si je pouvais la placer... Et puis je pourrais toujours la faire bosser une soirée ici ou là si elle était chez Adrian au cas où... Même si j'avais déjà Mayra en dispo tout le temps.

« Dit, vous avez mangé, ou ca vous dit de manger avec moi ? »
« HUmm... On mange avec tonton ? »
« Oh oui oh oui oh oui !!!! coeur »
« Tu as ta réponse... »

J'avais récupéré ma fille dans mes bras alors que je suivais Adrian pour aller nous poser dans un coin où on serait tranquille pour manger et continuer de discuter ensuite. Lou continuait mon bonbon avec gourmandise et avait les doigts pleins de sucres aussi je lui léchais pour enlever le plus gros et elle se met à rire d'un superbe rire de petite fille. Je lui essayais ensuite les doigts avec un mouchoir que j'avais sorti de mon jean et lui essayais ensuite la bouche.

« Enfin, si passer un moment avec un rabat joie ne te dérange pas… »
« Bah je te supporte depuis tellement d'années que je vois pas pourquoi ça me dérangerait aujourd'hui soudainement. »

Je lui mis une tape affectueuse mais virile dans le dos avant de lui adresser un petit sourire en coin. Je m'installais ensuite avec Lou sur mes genoux qui plongea direct vers la fourchette et le couteau mais je fus plus rapide et elle râla alors un peu histoire d'y mettre des formes avant que la sortie d'un feutre de la poche arrière de mon jean la fasse rêver. Ça y est... Elle avait refaire la déco sur la nappe en papier qui avait été mise au dessus d'une nappe en tissu. En espérant que ça traverse pas...

« Tu proposes quoi pour ton pote et ta nièce alors ? »

J'avais la flemme de regarder la carte.

.§.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Liens de Famille. Ou pas...   Lun 22 Fév - 11:20

Mon frère de France, mon pote et sa fille donc qui était la tout simplement pour moi , en même temps saurait été pour qui d’autres dans mon club ? Mais bon, je voyais la petite Lou grandir et s’amuser en répétant les bétises de son père et cela avait le don de me faire sourire, moi qui n’aurait sans doute jamais d’enfant en étant homosexuel, bien que si j’avais un compagnon qui saurait être stable et avec qui je savais que je passais un petit moment cela ne me dérangerait pas, mais était ce bien pour un enfant ? Je ne savais pas vraiment, et puis pour l’instant il n’y avait personne de stable, personne dans la cœur bien qu’une personne était dans mes pensées, et puis surtout avec la reconstruction du club et autre petits travaux, je n’avais pas beaucoup de temps pour un enfant, enfin je saurais sans doute m’y prendre mais bon…

Je lui disait que je n’étais pas rabat joie, bon si un peu mais je voulais pas qu’il est raison dès son arrivée quand même… Et je me défendais alors tout simplement en disant ce que j’avais envie de lui dire…


« T'as des trucs à me raconter alors. »

« Oui j’ai des trucs à te raconter, mais je ne sais pas si c’est vraiment intéressant, si ? »

Je lui fis alors un clin d’œil, et était prêt à lui raconter, puis lui dit

« Je te raconte tout dans 5 minutes… »

J’attendais un peu, pour l’instant je le regardais et sa puce aussi, elle qui adorait le sucre comme son oncle, et comme beaucoup, voir quasiment toutes les filles à vrai dire, mais bon… autant qu’elle en profite un peu là puisque après elle passerait par la phase « régime », ou la phase je mange plus de sucre ça fait grossir, où j’aime plus et toutes les phases que tout le monde pouvait vivre à un moment donné mais qui était beaucoup plus présentes chez les filles… Et puis moi je craquais totalement moi, et si la réserve de bonbons étaient pleines c’est parce qu’elle était mis à jour régulièrement pour Lou, et quelques petits enfants de temps en temps, mais là cette boîte là, c’était pour ma puce, et je savais qu’il ne fallait pas que je recommande les bonbons bleus puisqu’elle n’aimait pas… Un gros bisous d’amour et tout sucré c’était sa façon de me remercier et en voyant son sourire, et ses yeux pétillants car elle était contente, cela me suffisait amplement…

Il venait me voir et j’avais totalement oublié, certes j’étais con la dessus, d’ailleurs j’avais fait attention là-dessus à dire le mot bête en voyant lou, parce que sinon ce n’était pas des bonbons qu’elle allait avoir grâce à moi, mais quelques chose de beaucoup plus cher, parce que quand elle était je faisais ce que Max avait fait dans son club, je donnais des sous à Lou quand je disais un gros mot… Bref, je lui disais alors qu’il pouvait rester et autres j’oubliais mes rendez vous en ce moment, quelque chose qui me tracassait ? Sans doute, je le voyais approcher vers moi et je me demandais ce qu’il faisait c’était pour enlever le sucre que sa fille m’avait mis, cela ne m’avait pas déranger plus que cela, mais c’est sur que sinon ca collerait bien sur mon visage et ce n’était pas top…


« Des soucis ? Non non t’inquiète pas, quelques petites bricoles, mais ça passera, des petites choses qui se sont passés, et des questions que je me pose, tu me connais une petite remise en question Wink »

Je n’avais pas des soucis spécialement, j’avais juste eu un coup de fil qui ne me plaisait pas spécialement, et puis c’était tout enfin… Non mais bon, il savait bien que si j’avais besoin de lui et si je devais lui parler je le ferais donc il ne fallait pas qu’il s’inquiète pour moi, cela irait … Rapidement , en tout cas c’est ce que j’espérais… Il me parlait alors d’une jeune fille, et pour qu’il m’en parle c’est qu’elle devait être bien je faisais entièrement confiance à Max la dessus comme sur tout le reste, donc … Je lui demandais alors ses disponibilités et il m’expliquait…

« Dispo tout le temps. Elle a vraiment besoin d'un taf en temps complet et stable et moi je ne peux lui offrir que quelques services ici et là. Elle travaille pour moi les deux prochains soirs d'ailleurs comme j'ai une de mes Coyott malade. Elle a déjà travaillé en bar et elle est vraiment belle et sait danser donc autant te dire que c'est une perle rare. J'aurais pu je l'aurais gardé. »


« Hum.. Bah écoute moi ça me dérange pas, tu lui files mon numéro , ou même elle passe directement un soir, elle fait un essai bien que d’après ce que tu me dises elle soit super, mais comme ca je vois un peu avec les clients si sa passe et tout, et puis sinon je l’embauche direct et à temps complet ça m’arrange, plutôt que prendre 2 nanas qui ne seraient là qu’a moitié, et encore je préfère qu’elle soit là tout le temps, au moins c’est plus simple ! »

Autant prendre quelqu’un qui m’était recommandé par Max plutôt que de prendre une ou deux nanas parce que je ne trouverais pas quelqu’un qui serait prête à faire des grosses journées et travailler les week end parce qu’elles voulaient sortir, et s’éclater et autres alors bon, apparemment elle voulait et avait besoin d’un taf en temps complet je lui donnerais ! Je lui proposais alors de manger avec moi si cela lui disait


« HUmm... On mange avec tonton ? »
« Oh oui oh oui oh oui !!!! »

« Tu as ta réponse... »

Tant qu’a faire, cela m’arrangeait, je voulais pas être tout seul et je voulais profiter un peu de ma nièce et de Max après tout on ne sait jamais ce que le lendemain serait fait, et donc un repas ensemble nous ferait du bien, et puis je devais lui expliquer pour mes vacances et l’amant, enfin celui qui j’espérais le deviendrait rapidement… Ma puce mangeait un dernier bonbon, et je voyais Max faire alors que la petite rigolait, c’était agréable de voir sa joie de vie à cette puce…

En souriant je lui demandais si passer un moment ne le dérangeait pas, bien que je savais plus ou moins sa réponse…


« Bah je te supporte depuis tellement d'années que je vois pas pourquoi ça me dérangerait aujourd'hui soudainement. »

« C’est vrai que maintenant tu n’es plus à quelques minutes près avec moi… »


Souriant à sa tape, nous partions dans un coin beaucoup plus cool et entendait la petite râler, nous étions dans un coin VIP du club, et là au moins et à cette heure là nous ne serions pas déranger et je vu lou avec un feutre, bien que VIP , il y avait quand même une nappe en papier sur la nappe en tissu et au pire si ca traversait bah tant pis hein ^^

« Tu proposes quoi pour ton pote et ta nièce alors ? »

« Feignant va, tu peux pas choisir toi tout seul, non ? Tout est bon ici, et tu peux demander tout ce que tu veux donc … Moi je vais prendre des pâtes à la carbonara, mais je ne sais pas si cela conviendra à Monsieur et Mademoiselle, sinon un bon sandwich peut être préparer… »

Je rigolais et je voyais la puce faire une drôle de tête

« Ennnnnnnnn… Tonton …. »

« Ce n’est pas grave ma puce, la nappe se lave, et puis sinon sa finira en torchon … »


Bah quel idée aussi à son père de lui donner un feutre hein ? Bien que je préférais le feutre aux couverts… Puis je réfléchissais et dit

« Sinon tu as le traditionnel steak frites, ou des salades, ou vraiment ce que tu veux… Tu sais au moins ce que tu veux boire ? Ou faut que je choisisse pour toi aussi ? »

Non, non je ne l’embêtais pas… Souriant alors en attendant je lui dis alors…

« En ce qui concerne ce que tu m’as parlé tout a l’heure des vacances et de l’amant… L’amant n’est pas officiel loin de là… C’est un petit infirmier bien sympathique avec qui je parle bien… Et les vacances j’attend de voir quand il peut poser les siennes et je lui fais faire un tour en France, il ne connait pas et puis j’ai quelques petits trucs à faire la bas aussi donc je fais d’une pierre deux coups… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Liens de Famille. Ou pas...   Mar 23 Fév - 0:55


.§.


« Oui j’ai des trucs à te raconter, mais je ne sais pas si c’est vraiment intéressant, si ? »

oO. J'haussais un sourcil à cette réponse en regardant de nouveau mon vieux pote. Comme si ses histoires ne m'avaient jamais intéressées. Cependant je ne répondais rien à cela comme je n'étais pas forcément le mec le plus communicatif de la terre. Et puis répondre à des évidences... Autant économiser sa salive... Oui on comprenait mieux pourquoi je n'avais pas beaucoup de potes dans ma vie comme il fallait faire avec mon caractère mais Adrian me connaissait maintenant. Et puis vu le caractère qu'elle avait aussi de toute façon... U.U

« Je te raconte tout dans 5 minutes… »

Ok. Je me contentais alors de laisser ma puce aller chercher son bonbon et elle en profitait pour en piquer un autre au passage. Mais, bien entendu, elle ne semblait pas aimer le gout aussi je le récupérais à moitié mâchouillé pour le manger. Moi qui n'aimais pas les bonbons je n'en avais jamais autant manger que depuis que j'étais papa mais bon, pour ma fille, j'étais capable de faire beaucoup de choses donc je ne disais rien et je me contentais de manger. Je la récupérais dans mes bras après qu'elle eut fait un gros bisou sur la joue de son oncle et j'en profitais pour lui essuyer car, là, il avait l'air d'un clown et je me disais que c'était pas trop trop ce qu'il préférait. Je le voyais me regarder en haussant un sourcil quand je m'en approchais et cela me fit sourire. Oui je savais ce qu'il aimait et non ça me dérangeait pas. A deux dominants dans la même pièce on risquait pas de se poser des questions sur une possible histoire ou pas au moins...

« Des soucis ? Non non t’inquiète pas, quelques petites bricoles, mais ça passera, des petites choses qui se sont passés, et des questions que je me pose, tu me connais une petite remise en question Wink »
« Tu as encore eut des réflexions sur ta "vie" ? »

Je savais très bien que tout le monde n'était pas au courant de ce qu'il était véritablement et que les rares personnes qui savaient n'appréciaient pas forcément donc... Je savais très bien qu'il me parlerait s'il en avait besoin mais ce n'était pas pour autant que je ne pouvais pas lui rappeler que j'étais là pour le moindre soucis tout de même. Enfin... Comme les hommes d'affaires n'oublient jamais ce qu'ils sont je profitais tout de même de le voir et de m'en souvenir pour lui parler de la jeune femme qui était venue me voir car elle avait besoin de taf. Je l'aurais bien engagé mais j'étais en effectif complet déjà donc...

« Hum.. Bah écoute moi ça me dérange pas, tu lui files mon numéro , ou même elle passe directement un soir, elle fait un essai bien que d’après ce que tu me dises elle soit super, mais comme ca je vois un peu avec les clients si sa passe et tout, et puis sinon je l’embauche direct et à temps complet ça m’arrange, plutôt que prendre 2 nanas qui ne seraient là qu’a moitié, et encore je préfère qu’elle soit là tout le temps, au moins c’est plus simple ! »
« Je lui dirais de passer demain soir. »

Oui j'avais son numéro de portable mais c'était normal comme elle était venue chercher du travail et que je n'avais pas trop trop de mal à récupérer les numéros de portable des jeunes femmes. En tout cas j'appellerais dans la soirée pour qu'elle passe au Coyott comme ça on pourrait parler de vive voix et je lui expliquerais comment le boulot se passe au Viper car ce n'était pas tout a fait le même style de taf.

En attendant on était venu pour passer du temps avec Adrian aussi on acceptait de manger avec lui. Lou était même très heureuse même si j'eus vite fait de remplacer les couverts par un feutre. Je me doutais que cela transpercerait mais bon... Ce n'était pas la mort et je préférais largement qu'elle joue avec cela plutôt qu'avec le couteau et Lou ne tenant pas en place je savais très bien que je ne pourrais pas la laisser sans rien faire si on voulait manger tranquille. Je m'installais donc avec ma fille sur mes genoux avant de poser mon portable sur la table au cas où on essaie de me joindre.

« Feignant va, tu peux pas choisir toi tout seul, non ? Tout est bon ici, et tu peux demander tout ce que tu veux donc … Moi je vais prendre des pâtes à la carbonara, mais je ne sais pas si cela conviendra à Monsieur et Mademoiselle, sinon un bon sandwich peut être préparer… »
« Ennnnnnnnn… Tonton …. »
« Ce n’est pas grave ma puce, la nappe se lave, et puis sinon sa finira en torchon … »
« C'est pas grave Lou. »

Elle eut vite fait de continuer du coup et d'uniformiser le reste de la nappe puisqu'elle en avait le droit x). Je sentais que mon pote allait avoir un œuvre d'art sous peu et qu'il pourrait l'afficher d'ailleurs. Après tout cela couterait peut être cher plus tard ! Qui sait !!!!

« Sinon tu as le traditionnel steak frites, ou des salades, ou vraiment ce que tu veux… Tu sais au moins ce que tu veux boire ? Ou faut que je choisisse pour toi aussi ? »
« Steak frites c'est très bien et un steak haché en plus pour Lou. Et une bière ça m'ira très bien. Tu récupères une carafe d'eau pour la puce ? »
« Frites !!! wo »

Attention on venait de dire le bon mot pour faire plaisir à ma fille ! Elle était lancée là et regardais avec intérêt la jeune femme qui venait de récupérer la commande pour être sure de ne pas la rater quand elle reviendrait. En attendant elle m'avait rendu mon feutre et avais jeté son dévolu pour mon Iphone histoire de pouvoir faire joujou avec. Je gardais un œil sur ce qu'elle faisait tout en continuant de discuter avec Adrian.

« En ce qui concerne ce que tu m’as parlé tout a l’heure des vacances et de l’amant… L’amant n’est pas officiel loin de là… C’est un petit infirmier bien sympathique avec qui je parle bien… Et les vacances j'attends de voir quand il peut poser les siennes et je lui fais faire un tour en France, il ne connait pas et puis j’ai quelques petits trucs à faire la bas aussi donc je fais d’une pierre deux coups… »
« Faudra que j'le rencontre cet "infirmier". Je pensais peut être retourner en France aussi pour que Lou puisse connaitre un peu son pays natal. »

Et c'était une première pour moi car Adrian savait bien très bien que je n'étais pas retourné en France depuis la mort de mon frère et de ma belle sœur. J'avais préféré changer de vie totalement pour pouvoir élever ma fille ailleurs mais bon, nous étions français de base tous les deux et j'avais aimé mon pays donc peut être était il temps de tirer un trait sur le passé après tout.

« Et comment vas ta frangine au fait ? »

.§.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Liens de Famille. Ou pas...   Jeu 25 Fév - 0:01

Oui j’avais des trucs à lui raconter, et je disais cela en faisant semblant que ce n’était pas intéressant, je savais très bien qu’il serait intéressé et autres, mais je voulais que l’on soit un peu plus tranquille pour parler tout simplement… C’est pour cela que je lui disais alors que je lui raconterais dans les 5 minutes qui allait suivre, quand on serait installé tous les deux un peu plus loin tranquille dans la salle, pour lui offrir un verre ou autre…

Il n’avait pas besoin d’y répondre, je savais que de toute façon il me comprenait et il saurait pourquoi je lui en parlerais par la suite pas que je ne fais pas confiance aux personnes qui étaient autour de moi où autres… Quand Lou vint me faire un bisous je me doutais bien qu’il devait être bien sucré mais je ne pouvais pas trop voir la marque que cela me faisait, et la dernière foi Lou avait rigolé en me disant que j’étais beau… Un vrai sens de l’humour cette petite dis donc… Et quand je vis Max venir vers moi pour m’essuyer je le regardais et souriais me demandant au départ pourquoi il se rapprochais comme cela, je savais qu’il n’était pas comme moi la dessus, mais j’étais bien trop dominant et lui aussi pour que l’on se pose des questions sur si on pourrait avoir une quelconque relation et puis un pote comme mon frère, Max je ne pourrais pas c’était clair et net… et puis je le voyais pas se laisser dominer et autres donc cela devait être très peu pour lui…

Il me demanda alors par la suite si j’avais des soucis… Moi… Euh un petit mais c’était vraiment des petites bricoles, une petite remise en question encore, cela m’arrivait par moment, mais surtout quand j’avais des reflexions et je me demandais toujours si j’avais fait les bons choix… Cela arrive à tout le monde un moment de la vie non ?


« Tu as encore eut des réflexions sur ta "vie" ? »

« Hum… a vrai dire oui… Les gens ne comprennent pas, et essaye de me mettre des batons dans les roues quand je commence à me sortir de certaines choses… Et puis j’ai eu mon père au téléphone… Alors il m’a demandé quand est ce que je rentrais en France pour me présenter la fille de tel ou telles personnes avec qui il est en affaire, où qui est connue la bas…Enfin tu le connais,… »

Pas grand mon pouvait apprécier ce que j’étais, ou était au courant mais quand il l’étaient beaucoup d’entre eux avait eu du mal à accuser le coup, mais bon… On pouvait pas apprécier tout le monde dans la vie, si ? Et puis je n’avais pas besoin de lui dire grand-chose il s’en doutait, il était comme cela , il me connaissait et je le connaissais … Parlant de la jeune fille, il me disait alors qu’il lui dirait de passer le demain soir, il n’y avait pas de problème pour moi j’étais tranquille, je n’aurais a attendre demain qu’elle vienne tout simplement…

Il avait mon numéro et j’étais sur que je n’aurais pas besoin de la briefer longuement, j’étais persuader qu’il le ferait rapidement après tout, il était toujours comme cela….

Voilà du temps ensemble que nous allions passer, et nous allions manger ensemble puisque Lou était heureuse, d’ailleurs elle dessinait sur la table, et par la suite sur la nappe puisque cela avait transpercer, elle était toute triste quand elle remarqua cela, mais ce n’était pas grave loin de là, il y avait plus grave dans la vie, mais je n’allais pas expliquer toute la vie à la petite , et quand on lui dit son père et moi que c’était pas grave, elle l’avait vite compris après tout… Elle avait quasiment tapisser tout le coin de son père, la nappe était devenu plutôt coloré au lieu de blanche tout simplement…

Je parlais alors du traditionnel steak frites pour Max bien que je pensais au steak haché pour Lou, puisqu’elle était plus petite, il demanda tout cela, et vu le regard de la puce en parlant des frites, je souriais et dit


« Pour ma part tu me mets des carbonara tout simplement , avec un Guevara stp »

Je regardais ma serveuse, et la commande était lancée tout simplement, je souriais et attendait alors tranquillement qu’elle nous ramène la boisson, car il faut dire que c’était tout d’abord cela que nous prendrions, et puis le reste viendrait après…

« Faudra que j'le rencontre cet "infirmier". Je pensais peut être retourner en France aussi pour que Lou puisse connaitre un peu son pays natal. »

« Faudra que tu le rencontres… O .O si tu veux, je te le présenterais, il passera lors d’une soirée, et puis il doit venir au Coyott avec des collègues à lui pour l’une de tes soirées… bien que lui il s’en moquera pas mal, mais bon, c’est histoire de dire de passer une soirée et puis ses collègues ne doivent pas savoir il est arriver il y a pas tellement longtemps… Tu veux y retourner ? Bah je pourrais y retourner avec toi aussi si tu ne veux pas y aller tout seul, sauf si tu veux faire le voyage seul avec ta fille, ce sera peut être le mieux après tout… »

Il préférait peut être cela à vrai dire, puisqu’il avait vécu tellement de chose, et puis c’était sans doute mieux de le faire eux deux, mais au cas où si il voulait j’étais là…

« Et comment vas ta frangine au fait ? »

« Bah écoute la frangine , ça fait un petit moment que je l’ai pas vu mais ca va ! Faudrait que j’aille au mac do, au moins je la croiserais peut être… Faudrait que je fasse une soirée, et puis comme cela tu pourrais la voir, d’après les dernières nouvelles, elle va bien d’ailleurs faut que je lui envoie un texto, j’aime bien même si on se voit pas, prendre des nouvelles des études, du boulot et autres… J’ai vu une photo que Keven m’a montré d’elle à la soirée de la Saint Valentin, elle était en robe blanche elle
était magnifique… D’ailleurs je ne crois pas qu’elle est de valentin, mais faudrait que je vois cela… »


Je souriais, je faisais attention à ma sœur, la seule femme qui comptait vraiment pour moi, le plus possible avec ma nièce de cœur aussi et il ne fallait pas qu’on touche à un de leurs cheveux sinon j’aurais été méchant… la commande arriva, et je regardais alors la petite assiette pour Lou, et nos assiettes remerciant alors ma serveuse…

« Bon appétit vous deux !! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Liens de Famille. Ou pas...   Mar 9 Mar - 4:46


.§.


Avec Adrian on avait partagé des tas de choses. Il avait été présent quand mon frère avait eut cette idée étrange de vouloir un enfant et que ce soit moi qui le fasse à sa femme, il avait aussi été là quand j'avais décidé de partir et que j'avais été rappelé pour le décès de ma famille et que j'avais récupéré la petite. Il était le seul à savoir que cela n'avait pas toujours été facile de composer avec le rôle de père célibataire qui n'avait pas du tout prévu d'avoir une enfant si jeune entre les bras si rapidement. J'aimais ma fille et, aujourd'hui, rien au monde ne pourrait me faire regretter de l'avoir récupérer mais, franchement, les premiers mois, il savait très bien par tout ce que j'étais passé en essayant de composer avec le rôle qu'on venait de me filer. Il avait été un soutien même si je ne l'avais jamais reconnu ouvertement car j'étais trop fier pour le reconnaitre mais je savais qu'il le savait. Aujourd'hui j'étais posé et même si tout n'était pas toujours tout rose, les choses allaient beaucoup mieux pour moi aussi était il normal que je sois maintenant présent pour lui.

Lou aimait son oncle. Alors ça je ne pouvais en douter. Rien qu'à voir ses yeux quand elle savait qu'elle allait pouvoir le voir ou bien dès qu'on passait la porte d'entrée du Viper, je savais qu'elle l'aimait énormément. Pas autant que son père c'était normal mais il était certainement le deuxième homme de sa vie. En plus il avait toujours des bonbons et il était toujours adorable avec elle. J'aimais bien les regarder tous les deux ensemble... Surtout que je savais que Lou serait peut être la seule enfant dans l'entourage d'Adrian aussi je préférais qu'ils soient aussi proches l'un de l'autre. Et c'était encore ce que je pensais à l'instant même comme Lou était en train de coller un baiser sucré sur la joue de son oncle.... Oui je ne m'approchais que pour effacer la trace. Il s'attendait à quoi ? Entre mâle dominant je voyais difficilement comment on pourrait trouver une entente dans un tout autre style de jeu et il savait bien que, face à moi, il n'avait aucune chance de réussir à avoir le dessus. Adrian était peut être dominant avec ses petits amis mais me mettre au pas serait impossible pour lui. Après tout on n'était pas devenu pote pour rien non plus.

« Hum… a vrai dire oui… Les gens ne comprennent pas, et essaye de me mettre des bâtons dans les roues quand je commence à me sortir de certaines choses… Et puis j’ai eu mon père au téléphone… Alors il m’a demandé quand est ce que je rentrais en France pour me présenter la fille de tel ou telles personnes avec qui il est en affaire, où qui est connue la bas…Enfin tu le connais,… »
« Ton père se persuadera toujours que tu vas changer. »

Or je ne voyais pas pourquoi Adrian devrait changer mais je ne pouvais rien y faire. M'en mêler ne serait certainement pas une bonne idée. Non seulement je ne ferais certainement que foutre mon meilleur ami dans la merde mais, en plus, je ne pensais pas que cela aide vraiment mon ami. Le père d'Adrian n'avait jamais été super fan de moi -faut dire que je ne faisais pas vraiment d'effort avec les gens- aussi je doutais que mon avis lui donne envie de changer quoique ce soit à son comportement.

Comme Adrian avait du temps, on en profitait pour se décider à manger ensemble. C'était prévu de base mais bon... Adrian était très tête en l'air quand il s'agissait de sa vie privée donc je ne m'en offusquais pas. Lou s'installa sur mes genoux alors que je fouillais dans mes affaires pour pouvoir lui trouver un crayon. Cela serait clairement dangereux pour la nappe mais bon Adrian avait de quoi se payer une nouvelle nappe et si je n'occupais pas Lou on ne risquait pas de pouvoir discuter 3 secondes tous les deux comme elle ne supportait pas de ne pas être le centre d'attention d'une conversation... La commande passée, je revenais sur l'histoire de son futur petit ami et du fait qu'il était peut être temps pour Lou et moi de retourner en France. Après tout... Il serait bien qu'elle connaisse son pays natal...

« Faudra que tu le rencontres… O.O si tu veux, je te le présenterais, il passera lors d’une soirée, et puis il doit venir au Coyott avec des collègues à lui pour l’une de tes soirées… bien que lui il s’en moquera pas mal, mais bon, c’est histoire de dire de passer une soirée et puis ses collègues ne doivent pas savoir il est arriver il y a pas tellement longtemps… Tu veux y retourner ? Bah je pourrais y retourner avec toi aussi si tu ne veux pas y aller tout seul, sauf si tu veux faire le voyage seul avec ta fille, ce sera peut être le mieux après tout… »
« On va y aller entre père et fille mais, si tu es dans le coin au même moment, ça nous fera l'occasion de profiter un peu de notre pays ensemble donc hésites pas. »

Mais c'était un voyage entre père et fille à la base aussi donc je préférais que cela reste ainsi. Mais si on y allait une semaine on aurait bien deux jours à consacrer à Adrian s'il était dans le coin car je savais que Lou adorait son oncle donc ....

« Bah écoute la frangine , ça fait un petit moment que je l’ai pas vu mais ca va ! Faudrait que j’aille au mac do, au moins je la croiserais peut être… Faudrait que je fasse une soirée, et puis comme cela tu pourrais la voir, d’après les dernières nouvelles, elle va bien d’ailleurs faut que je lui envoie un texto, j’aime bien même si on se voit pas, prendre des nouvelles des études, du boulot et autres… J’ai vu une photo que Keven m’a montré d’elle à la soirée de la Saint Valentin, elle était en robe blanche elle était magnifique… D’ailleurs je ne crois pas qu’elle est de valentin, mais faudrait que je vois cela… »
« Elle a bien raison de profiter de la vie. »

Me contentais je de répondre à ça. Non non je savais qu'Adrian n'essaierait pas de me coller avec sa sœur. Il savait très bien mon avis sur la gente féminine donc ce n'était certainement pas avec un macho comme moi qu'il comptait caser sa sœur c'était clair ! x). Moi je ne l'avais pas vu depuis des années Max aussi je me doutais qu'elle avait du bien changer. La revoir à l'occasion serait sympa même si je me doutais qu'elle n'était en aucun cas au courant de ma vie car j'avais toujours demandé à Adrian de tout garder pour lui. Je n'étais pas le mec le plus causant sur ma vie personnelle donc voila...

Le repas arriva et Lou commença à sauter sur mes genoux avant de sauter en avant vers son assiette mais je la retins... Ce qui me valu un ralage en règle de ma fille qui se mit à bouder mais son regard noir la dissuada de faire place aux larmes.

« Tu attends. C'est papa qui coupe. »

Elle continua de râler en croisant ses bras sur sa poitrine comme je faisais moi même quand j'étais contrarié et je prie le temps de lui couper sa viande avant de lui tendre une frite qu'elle mangea avec appétit. Une fois tout coupé je lui laissais une cuillère avant de commencer mon propre repas en poussant de mon doigt de temps en temps les morceaux de viande avec lesquels elle se battait dans son assiette.

« Bon appétit vous deux !! »
« A toi aussi. »

Fis je en coupant ma viande.

« Et comment va Keven au fait ? »

.§.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Liens de Famille. Ou pas...   Aujourd'hui à 9:06

Revenir en haut Aller en bas
 

Liens de Famille. Ou pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Abandonnés-