Partagez | 
 

 Une nuit au Coyott [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Une nuit au Coyott [libre]   Sam 13 Fév - 19:12

Cela faisait maintenant bine 30minutes que Chrystal écoutait le proprio du bar lui parler inlassablement du rôle capital de la sécurité pour ses serveuses-danseuses et Chrys s'ennuyait à mourir sans même plus prendre la peine de l'écouter.

Dans un premier temps, lors de son entretien, ce type l'avait carréement rembarrée. Il voulait un Mâle, un vrai, un paquet de muscle bourré d'anabolisant. Un mec comme celui qui passait l'entretien en même temps qu'elle. Mais la gonflette à coup de piqures, ça fait pas tout et finalement Chrystal avait été engagée quand en moins de 5 secondes elle avait collée le gorille au tapis, le laissant pleurer roulé en boule sur le sol. Cela vait suffit à convaibcre le Big Boss et Chrystal était donc dans son bureau le lendemain soir a attendre d'enfin pouvoir aller dans la salle.

Son boulot était somme très simple, au même titre que les serveuse, elle devait être sexy pour attirer les clients. Oû cela différé c'était que son boulot à elle serait ensuite d'empêcher les clients de s'en prendre à ses collègues. Rien de bine difficile, pas besoin d'être un génie pour le piger mais le Big Boss voulait pas lui lâcher la grappe avec ses discours ennuyeux sur la solidarité.

Mâchouillant un chewing gum bouche grande ouverte, elle le regardait avec un air d'ennui total en attendant qu'il termine. Et Dieu soit loué il termina enfin !

Chrystal allait enfin pouvoir inaugurer son rôle de sécu !

Ainsi, elle se précipita aussitôt dans la salle encore peu remplie en ce tout début de soirée, histoire d'éviter qu'une nouvel idée de discours vienne a l'esprit du boss, et s'accouda au bar en réclamant joyeusement une bière. Après tout, il avait jamais précisé qu'elle ne devait pas consommé d'alcool, il avait juste dit que le personnel ne payait pas ses propres consommations.

Observant la salle, Chrys fit une boule de chewing gum tout en s'amusant à enrouler une mèche autour de ses doigts, a moitié adossée au bar dans une posture assez sexy avec sa minijupe et ses grosses bottes. Puis, lorsque la bière apparue, même si elle n'avait pas 21 ans, elel se tourna vers ses nouvelles collègues au bar dans le but de faire connaissance avec elles.

Attrapant sa bière, Chrystal vit alors une paire de chaussure juste au niveau de ses yeux. Un peu surprise par cette découverte, elle suivit du regard les longues jambes et se retrouva à observer une très jolie culotte en dentelles. Levant un sourcil, la sécu recula légèrement pour avoir une meilleure vue d'ensemble pour voir à qui appartenait les jambes et le sous-vêtements en questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Lun 15 Fév - 14:12


xXx


Soirée au Coyott ! Non je n’avais pas quitté ce taf ! Je le trouvais assez sympa et puis, franchement, j’avais besoin de souffler ses derniers temps. Il y avait beaucoup de choses qui me mettaient en colère et surtout de me faire larguer comme une vieille chaussette ! Tu te trouves un mec, tu sors avec, tout va bien dans le meilleur des mondes, il trouve le moyen limite de te faire comprendre qu’il veut t’épouser car tu es la femme de sa vie et, pouf, plus de nouvelles pendant quelques jours avant de t’envoyer un sms pour te dire qu’il te quitte ! Ah bah c’est courageux un mec tiens ! Vraiment ! Rahh ce que ça pouvait m’énerver ! Franchement ! On se demandait bien ce qu’il me reprochait pour me larguer d’ailleurs ? Ou alors il avait un soucis personnel mais, s’il ne partageait pas, je ne comptais pas savoir et il ne fallait pas croire que j’allais lui courir après ou bien pleurer toutes les larmes de mon corps pour cette histoire ! Même pas en rêve !!!!

En attendant le gérant du Coyott m’avait appelé pour me dire qu’il avait besoin d’une Coyott pour les 3 prochaines soirées comme il y en avait une de malade donc j’avais accepté. Quand j’étais énervée il fallait que je bouge encore plus que d’habitude or, comme j’étais hyperactive de base, autant vous dire que c’était des périodes où je ne dormais donc pas beaucoup. J’avais des photos à travailler mais je l’avais déjà fait comme le boulot dans la boite commençait très tard aussi je n’étais rapidement changée pour pouvoir venir au bar en taxi comme je n’avais toujours pas de voiture pour me déplacer. Et Ptin c’était chiant de plus avoir de petit ami pour te conduire ! Grrrrrrrrrrrrr ! Pauvre c********.

C’était donc toujours en râlant que j’étais arrivée. J’étais allée dire bonjour au chef comme d’hab et il en profita pour m’annoncer qu’il y avait une nouvelle. Cool ! C’était une bonne nouvelle ça ! Une fille à la sécu ça allait changer et je trouvais ça plutôt sympa ! Même si nos gars étaient super et étaient des grosses masses qui faisaient bien peur, on aurait quelqu’un pour mieux nous comprendre quand on nous mettait une main là où on ne désirait pas forcément. Voyant qu’il y avait déjà beaucoup de monde et que j’étais avec la nouvelle du coup pour l’instant, je mis la musique un peu plus fort avant de sauter d’un geste souple sur le comptoir. Des sifflements de joie et autre arrivèrent tout de suite et je me mis à danser un court instant d’une façon… tendancieuse –et j’adorais faire cela car ça me défoulait- alors que ma collègue servait ce qui nous amena du monde mais aussi, direct, beaucoup de pourboire.

J’allais redescendre de mon perchoir quand une belle vue attira mon regard. L’avantage d’être en hauteur était que j’avais une belle vue sur les décolletés des rares femmes de ce bar. Habillée d’une petite jupe en cuir retournée marron, d’un chemisier blanc avec petit gilet et de grandes cuissardes, je me baissais légèrement pour revenir derrière mon comptoir dans un petit saut.

« Salut ! Tu ne s’rais pas notre nouvelle sécu toi ? »

Demandais-je comme le chef m’avait décrit une belle blonde et qu’elle y ressemblait plutôt bien.

« Moi c’est Mayra et elle c’est Amber. Ca fait du bien de voir une autre femme dans le Staff ! C’est toi qui a fait les bleus à Momo ? »

Ouais j’avais tendance à beaucoup parler… D’ailleurs je continuais de servir les cocktails rapidement en même temps car la nouvelle ne connaissait pas encore tous les cocktails et fallait qu’elle apprenne vite d’ailleurs.


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Lun 15 Fév - 14:37

« Salut ! Tu ne s’rais pas notre nouvelle sécu toi ? »

Chrystal fit une nouvelle boule de chewing gum en détaillant des pieds à la tête La danseuse-serveuse, toujours un peu écartée du bar pour avoir une meilleure vue d'ensemble puis revînt s'y appuyer.

- Chrystal, pour vous servir !

Disant cela, la jeune fille imita une révérance très pompeuse et masculine avant de rattaquer sa bière. Il fallait reconnaitre que les filles du bar étaient assez sexy, tout comme elle d'ailleurs. Pas étonnant qu'il y aille déjà autant de mâle de si bonne heure. Mâles qui d'ailleurs pour certain bavaient déjà presque rien qu'en regardant les deux filles discuter ensemble.

Certes, elles étaient aguicheuses, certes Chrys venait d'avoir la petite culotte de la danseuse devant les yeux durant plusieurs minutes mais il leur en fallait donc si peu pour réveiller leur imagination libidineuse ? Les mecs sont vraiment tous pareil, songea-t-elle tout se tournant à nouveau vers sa collègue. Bon, elel avait l'habitude d'être mattée comme un vulgaire morceau de viande, d'être traitée de la sorte aussi. Heureusement, ce bar était certes assez chaud mais il n'avait rien d'une maison clause. Enfin, pas que Chrystal le sache et c'était d'ailleurs la raison pour laquelle elle avait décidée d'y bosser. Pour éviter que les Demoiselles se fassent mal traitées.

« Moi c’est Mayra et elle c’est Amber. Ca fait du bien de voir une autre femme dans le Staff ! C’est toi qui a fait les bleus à Momo ? »

Chrys but une longue gorgée de bière, il y avait bine que dans des bars comme le Coyott qu'une fille de moins de 21 ans pouvait non seulement bosser mais en plus boire, fit un petit salut de la tête à la fameuse Amber puis reposa son regard sur Mayra en reposant son verre sur le comptoir.

- Chrystal enchantée. Et si part Momo tu entend le gorille bourré d'anabolisant qui a chialé en appelant sa mère après juste 2 minutes d'échauffement alors ouais, c'est bien moi.

S'il y avait bien une chose que Chrys détestait, c'était les paquets de muscles se croyant physiquement supérieur à elle, frêle petite chose. Elle adorait leur donner tort.

- Y a souvent déjà autant de mecs à cette heure-ci où c'est juste le comité d'accueil ?

La jeune fille jeta un regard circulaire à la salle, ne se formalisant même pas du clin d'oeil suivit du sourire lubrique que lui adressa une espèce de baleine échouée sur une banquette du fond. Elle avait bossée dans des endroits bien plus glauque que ça ces dernières années et elle y avait toujours survécut donc elle ne craignait même pas que ça change.

- Joli numéro de danse au fait. tu bosses là depuis longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Lun 15 Fév - 14:58


xXx


« Chrystal, pour vous servir ! »
« Nous protéger surtout ! »

Je lui fis un clin d'œil amusé tout en continuant de servir rapidement les verres qui étaient demandés par la nouvelle était totalement débordée. Le chef aurait du me demander de venir plus tôt car il allait perdre rapidement Amber à la lâcher toute seule alors qu'il y avait un peu de monde. Non ce n'était pas les heures de rush du Coyott mais si elle commençait déjà à prendre peur à cette heure ci, on allait souffrir dans la soirée. Heureusement qu'on serait 3 plus tard sinon ça allait être galère. Tout en continuant de servir je me présentais à la jeune femme et je présentais ma collègue qui semblait avoir soudainement perdu l'usage de la parole. Bahhhh ce n'était pas bien grave, je parlais pour 12 x)

« Chrystal enchantée. Et si par Momo tu entend le gorille bourré d'anabolisant qui a chialé en appelant sa mère après juste 2 minutes d'échauffement alors ouais, c'est bien moi. »
« Ne sois pas si dur ! Il n'est pas méchant ! Il n'a pas inventé la poudre mais il est efficace et nous a sorti de mauvais pas ! »

Je ne voyais pas pourquoi il faudrait lui en vouloir. Après, oui, il avait tendance à se placer en être supérieur mais ce n'était pas bien grave. Ça faisait plaisir à son égo et tant qu'il protégeait je m'en moquais un peu. Ce n'était pas comme ci je devais le supporter tout le temps de toute façon comme j'étais toujours au bar. Par contre c'était clair que ce serait peut être chiant pour Chrystal qui allait être plus souvent avec lui. Je me servis une tékila histoire de me mettre aussi dans l'ambiance avant de faire signe à la miss de prendre les deux prochaines commandes. Tant qu'à faire j'allais en profiter pour vérifier qu'on avait tout pour la soirée.

« Y a souvent déjà autant de mecs à cette heure-ci où c'est juste le comité d'accueil ? »
« Non on a toujours un peu de monde mais, dans une ou deux heures, ce sera la folie tu verras. Tu commences tout de suite ? »

Demandais je tout en commençant à noter ce que j'allais devoir aller chercher même si je pouvais toujours faire les yeux doux au chef comme il était largement plus fort que moi pour aller chercher les bouteilles. Lui ne ferait qu'un seul trajet alors que, moi, j'allais surement en faire deux ou trois U.U

« Joli numéro de danse au fait. tu bosses là depuis longtemps ? »
« Merci »

Oui j'étais plutôt fière de ma façon de danser. Merci Max de m'avoir beaucoup aider à savoir m'en sortir aussi bien aujourd'hui et merci de ne pas être timide et prude sinon je serais bien incapable de le faire aussi ! x)

« Ça va faire 5 mois j'crois bien ! T'es nouvelle dans le coin ? »


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Lun 15 Fév - 15:27

« Nous protéger surtout ! »

Chrys se contenta de sourire en faisant une Xème boule de chewing gum. Mouais, les bonnes manières et Chrys, ça faisait 2 et elle s'en moquait éperduement. Oh ça mère les lui avait apprises en détails mais elles s'étaient littéralement envolées dès la première nuit que Chrystal avait passée sous un carton dans une rue paumée et même si elle ne dormait désormais plus dehors, elles n'étaient jamais revenues. Les petites bredis trop bien élevées se faisaient dévorer en un temps record dans la rue. Là-bas, seuls les plus fort ne se faisaient pas piétiner et ça, Chrystal l'avait tout de suite compris. Son tempérement et son aptitude au Krav Maga lui avaient permis de garder sa liberté, de ne faire les choses que part elle-même sans avoir recours à des plans plus louches les uns que les autres et même si elle avait survécue grâce à des moyens dont elle n'était pas particulièrement fière, elle avait au moins toujours agis de son propre chef et non pas sous la menace d'un Mac.
Mais tout ça, c'était derrière elle désormais.

« Ne sois pas si dur ! Il n'est pas méchant ! Il n'a pas inventé la poudre mais il est efficace et nous a sorti de mauvais pas ! »

Mayra devait sans doute avoir raison. De toutes façons elle allait devoir bosser avec lui alors autant l'avoir dans sa poche que sur son dos. Et puis, les paquets de muscles, dans un lit, ça le faisait parfois, même si ce n'était pas sa préférence.

-Y a souvent des embrouilles avec les clients ?

Ceux présent pour le moment avaient pas l'air méchant mais la soirée ne faisait que commencer et le Big Boss était resté assez vague au sujet du genre de client qui hantaient généralement les lieux.

Tu commences tout de suite ?

- Ouais M'dame ! Je veilles sur vos jolies ptites fesses dès ce soir

D'ailleurs Chrys joignit le geste à la parole se pencha volontairement pour jeter un oeil part dessus le bar avant de jeter un clin d'oeil taquin à Mayra qui courrait un peu en tout sens, Amber semblant peiner un chouillat.

- J'peux t'être utile à quelque chose en attendant ? Pas que l'idée de me tourner les pouces en attendant un peu d'action toute la soirée me dérange hein mais bon
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Lun 15 Fév - 15:50


xXx


Je n'avais pas besoin que la jeune femme me fasse de grands discours de toute façon ! Tant qu'elle savait déjà dire bonjour et qu'elle était sympa je ne demandais pas plus ! Et puis je ne voyais pas en quoi elle n'était pas polie donc je n'avais pas de soucis avec tout ça ! Je ne connaissais pas sa vie et je n'étais pas psy du tout donc elle pouvait me l'expliquer si elle le désirait mais je n'avais pas de soucis à ce qu'elle garde tout cela pour elle si elle préférais ! Après tout on venait de se rencontrer alors je me voyais mal lui demander pourquoi elle faisait telle ou telle chose même si je savais qu'un jour je le ferais si on s'entendait bien ! x). Bref, au lieu de disserter mentalement sur des sujets pas d'actualité, je me contentais de lui expliquer que le gros Momo n'était peut être pas très fin mais ce n'était pas un mauvais bougre. En tout cas je ne trouvais pas personnellement.

« Y a souvent des embrouilles avec les clients ? »
« Non ça va. En fait beaucoup connaissent les règles : on ne touche pas aux Coyott Girl sous peine de ne plus jamais y remettre les pieds et, en échange, on fait des shows et on est cool sur les cocktails. Ce sont souvent les nouveaux venus qui foutent le bordel mais y'en a pas si souvent. »

On avait quand même bien une ou deux embrouilles par semaine mais je ne jugeais pas ça si important étant donné qu'on était quand même dans un bar plutôt "chaud". Surtout qu'on aimait bien faire monter la température les filles ! C'était ce que nous demandait notre chef après tout.

« Ouais M'dame ! Je veilles sur vos jolies ptites fesses dès ce soir »
« Je m'arrangerais pour que tu les voies bien alors... »

Je tournais légèrement sur moi même avant d'aller chercher une bouteille dans un placard en bas histoire de bien mettre en évidence ce qu'elle comptait justement protéger. Ce n'était pas comme ci elle n'avait pas déjà vu ma lingerie en plus donc je ne voyais pas pourquoi je ne pourrais pas m'amuser. Je notais au passage qu'on allait manquer de liqueur et de champagne.

« J'peux t'être utile à quelque chose en attendant ? Pas que l'idée de me tourner les pouces en attendant un peu d'action toute la soirée me dérange hein mais bon. »
« Si tu n'as pas peur de descendre dans la cave avec moi tu peux m'aider oui. J'attends juste que ça se calme avant d'aller faire le réa. »

Je regardais Amber qui était en train de prendre doucement un bon rythme et qui me remerciait d'un sourire d'être arrivée au bon moment. Tout le monde était servit donc on devrait être tranquille pour un bon quart d'heure au moins voir une demi heure si personne n'arrivait donc je pouvais m'occuper du bar histoire qu'on ne court pas dans la soirée même si je savais qu'on risquait tout de même de courir. Les placards n'étaient jamais assez grands pour contenir tout l'alcool donc on avait besoin pour une soirée.

« Tu fais quoi comme combat pour avoir été engagée aussi vite ? »


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Lun 15 Fév - 16:12

« Non ça va. En fait beaucoup connaissent les règles : on ne touche pas aux Coyott Girl sous peine de ne plus jamais y remettre les pieds et, en échange, on fait des shows et on est cool sur les cocktails. Ce sont souvent les nouveaux venus qui foutent le bordel mais y'en a pas si souvent. »

Chrystal prit mentalement note de tout cela car, même si elle avait une attitude assez détachée, intérieurement elle était déjà aux aguets. En revanche, leur trip aux sujets du fessiers de Mayra fit rire chrystal à gorgée déployée, surtout quand sa collègue prit bine la peine de se pencher pour lui refaire profiter de sa lingerie fine. Si l'ambiance était toujours ainsi parmi le personnel, Chrys savait déjà qu'elle s'y plairait. Il y avait rien de tel qu'une ambiance de franche rigolade pour se sentir à l'aise quelque part.

- Cool sur les cocktails hein ?

Une nouvelle bulle de chewing-gum plus tard, Chrys était penchée sur le bar dans une position mettant assez en valeur son propre popotin pour qui la regardait de dos, et accessoirement son décolleté pour qui se trouvait en face.

Accoudée au comptoir, elle fit un clin d'oeil à Mayra avec un air franchement amusé.

- Tu me fera goûter à ta spécialité ?

Ne changeant pas de position, Chrys je ta un coup d'oeil aux alentours toujours relativement calme.

« Si tu n'as pas peur de descendre dans la cave avec moi tu peux m'aider oui. J'attends juste que ça se calme avant d'aller faire le réa. »

- J'ai peur de rien moi !

A part des clowns mais elle doutait fortement en croiser à la cave.

- C'est quoi le réa ?

Chrystal se redressa en s'étirant avec soin tout en jetant une oeillade à un client pas trop mal un peu plus loin dans la salle. On ne lui avait pas dis qu'elle ne pouvait pas boire ni qu'elle n'avait pas droit d'apprécier la vue même si elle n'était pas du genre a flirter avec les clients durant ses heures de travail.

« Tu fais quoi comme combat pour avoir été engagée aussi vite ? »

Pour la première fois depuis son arrivée au bar, Chrystal marqua une légère hésitation, sourcils légèrement froncés mais cela disparu très vite tandis qu'elle haussait vaguement des épaules en souriant.

- Oh juste un peu de Krav Maga. ça a tendance à vite impressionner comme sport, surtout chez une petite blonde alors je crois que l'idée a bien plut au Boss

C'était du moins ce qu'elle se disait. Elle n'était pas entrée dans les détails concernant ses compétences dans le domaine et elle doutait qu'il aille un jour l'idée de faire une recherche internet au nom de Chrystal Cole. Sinon quoi il risquerait de craindre que sa nouvelel recrue ne vienne bientôt lui réclamer une augmentation vu son niveau de compétences dans le domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Lun 15 Fév - 17:20


xXx


« Cool sur les cocktails hein ? »
« Faut savoir pas être conne. »

Fis je avec un petit sourire à Chrystal. Bah oui fallait pas être débile et savoir comment traiter une clientèle comme celle ci. Ce n'était pas en étant trop cool qu'on pouvait réussit à obtenir quoi que ce soit de toute façon ni en étant trop strict alors on passait tous par là : apprendre le juste milieu pour pouvoir faire correctement son métier tout en étant plutôt tranquille. Et puis cela permettait de ne pas créer trop de conflits car notre sécu avait beau être là juste pour ça, ça ne servait à rien de leur filer encore plus de taf pour rien. En tout cas c'est ce qu'on pensait entre Coyott Girl... Je me retournais pour pouvoir laisser à la jeune femme une belle vue puisqu'elle comptait veiller sur mes arrières et qu'il fallait bien qu'elle les connaisse alors. J'en profitais pour noter ce qui manquait encore avant de me retourner pour passer mon regard de ses yeux à son décolleté qui était plus qu'agréable.

« Tu me fera goûter à ta spécialité ? »

Un petit sourire sur les lèvres, je passais mon index dans le sucre rose qu'on mettait sur les verres pour pouvoir ensuite passer mon doigt sur les lèvres de Crystal en me penchant légèrement avant de laisser une légère trace sur sa poitrine.

« Ah pardon tu parlais de cocktails... Quand tu veux... »

Je lui fis un petit clin d'œil tout en laissant tout de même la trace sur sa poitrine avant de continuer de noter ce qui me manquait dans le bar. J'avais une belle liste bien longue au bout de quelques minutes mais je préférais que tout soit parfaitement en place pour qu'on ait le moins à courir. J'aurais pu aussi envoyer la nouvelle le faire mais je préférais qu'elle apprenne doucement et que je n'ai pas a repasser derrière elle comme on n'en aurait pas le temps.

« J'ai peur de rien moi ! C'est quoi le réa ? »
« Réa... ssort... Remplir ce qui manque quoi... »

Et puisque j'avais de l'aide je n'allais pas demander au chef finalement. Surtout que je sentais que cela allait beaucoup l'amuser de nous voir faire cela le connaissant Rolling Eyes Je fis signe à Amber que j'allais faire le réassort et que je lui laissais le comptoir à gérer pour quelques minutes mais, vu que tout était ok, je ne me faisais pas trop trop de soucis. Au contraire. J'en profiterais surement aussi faire un peu de rangement histoire que tout soit en place. Et puis fallait prévoir les musiques de la soirée et les shows. Ce soit on devait faire passer le baptême du feu à Amber et après j'étais avec Cindy donc ce serait tranquille.

« Oh juste un peu de Krav Maga. ça a tendance à vite impressionner comme sport, surtout chez une petite blonde alors je crois que l'idée a bien plut au Boss. »
« Je ne connais pas du tout mais je ne suis pas une sportive donc... »

Et non... J'étais hyperactive et toujours en train de faire 25 millions de choses mais je n'étais pas une grosse sportive et je ne savais pas du tout ce qu'était ce que maitrisait la jeune femme mais je ne mettrais surement pas longtemps à m'en rendre compte. Je pourrais toujours lui demander de m'apprendre un ou deux trucs. Papa m'avait appris les trucs qui font mal pour se débarrasser d'un mec trop gênant mais ça pourrait être sympa d'apprendre de vrais trucs Razz Je passais par dessus le bar pour pouvoir venir à côté de la miss et lui fit signe de me suivre.

« Tu es de L.A. ?»

xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Lun 15 Fév - 19:35

Lorsque Mayra fit passer son index sucré sur les lèvres de Chrystal, cette dernière le lui lécha légèrement dans un geste sensuel qui ne manqua pas de donner des monter de température à certains des hommes présents et lorsqu'elle s'écarta en lui en laissant sur la peau, Chrys passa son doigt sur son décolleté, ren prit le sucre et se suça le doigt de manière plus qu'éloquente avant de rire de bon coeur. Plus de doutes possible, elle allait adorer ce boulot.

« Ah pardon tu parlais de cocktails... Quand tu veux... »

Chrystal adressa un clin d'oeil entendu à Mayra. Elle appréciait son esprit aussi retors que le sien.

« Réa... ssort... Remplir ce qui manque quoi... »

- Aaaaaaaaaah ben oui. Désolée, c'est ma couleur naturelle

Jouant magnifiquement bien les cruches, elle enroula une mèche de cheveux entre ses doigts. Bizarrement, c'était pas vraiment convaincant allez savoir pourquoi. Tout de fois, elle arrêta dès que le sujet changea. Jouer les gourdes, elle y arrivait généralement pas plus de 3 minutes d'affilés.

« Je ne connais pas du tout mais je ne suis pas une sportive donc... »

- Oh vraiment ? Tu as pourtant l'air assez athlétique. A première vue des muscles sont fermes

Chrystal avait dit cela avec un air très sérieux et sur un ton assez professionnel. Des années de compétiotions de niveau mondial lui avait donné ce genre de réflexes d'observation.

- Je t'apprendrais quelque mouvements de base si tu veux. C'est toujours pratique dans ue ville pareil de savoir se défendre. Alors ? On va affronter cette cave ?

Avec une nouvelle bulle, Chrys s'écarta légèrement du bar à la recherche de la porte menant à la réserve.

« Tu es de L.A. ?»

Chrys eue un petit rire amusé.

- Non je viens du clan ennemi en fait. J'suis de Floride, la côte opposé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Lun 15 Fév - 19:53


xXx


Je sentais aussi que j'allais très bien m'entendre avec la jeune femme au vue du répondant qu'elle avait sur la moindre action que j'avais. Je laissais d'ailleurs mon index caresser ses lèvres pour pouvoir y déposer du sucre alors qu'elle le léchait au passage faisant s'étouffer quelques hommes qui étaient appuyés contre le bar et hausser un sourcil à Julian, notre chef, qui venait de passer au même instant pour voir si tout allait bien. Je récupérais mon index pour le lécher à mon tour sans quitter la jeune femme du regard avant de lui faire un clin d'œil et de lui rajouter un peu de sucre à la naissance du creux de sa poitrine car elle me le présentait depuis tout à l'heure et je n'avais jamais compris la réflexion "touchez avec les yeux". Avec les mains, avec les lèvres ou la langue à la limite mais franchement... Pour le reste on repassera Rolling Eyes En attendant je la trouvais tout à fait charmante et je ne m'étais jamais pris la tête à faire des détours quand quelqu'un me plaisait donc je continuais sur ma lancée tout en travaillant tout de même sinon j'allais me faire engueuler. Même si notre chef semblait surtout amusé pour l'instant alors qu'il était arrivé derrière le bar pour me faire signe qu'il restait près d'Amber en passant juste derrière moi.

« Aaaaaaaaaah ben oui. Désolée, c'est ma couleur naturelle. »

Je me mis à rire car elle jouait franchement bien la blonde quand elle s'y mettait et terminais ma liste avant de la coincer dans ma jupe et de sauter par dessus le bar dans un geste souple pour pouvoir me diriger avec elle vers la cave du bar.

« Oh vraiment ? Tu as pourtant l'air assez athlétique. A première vue des muscles sont fermes. »
« Tu veux vérifier ?... Mais je suis ce qu'on appelle une hyperactive donc comme je fais toujours des millions et demi de choses j'ai pas le temps de m'empatter tout bêtement. Il parait que j'suis fatigante x) »

Voir très fatigante mais bon, j'avais l'habitude qu'on me dise cela donc ça me changeait pas vraiment x).

« Je t'apprendrais quelque mouvements de base si tu veux. C'est toujours pratique dans ue ville pareil de savoir se défendre. Alors ? On va affronter cette cave ? »
« Avec plaisir ! Ça ne pourra pas me faire de mal. »

Et puis j'avais un agréable professeur alors que demander de plus !? A boire ? Oui aussi mais pas tout de suite ! Rohhhhhhhhhhh !!! Rolling Eyes Je l'entrainais donc vers l'arrière du bar dans le coin du personnel et passais ce qu'on pouvait appeler nos vestiaires puis le bureau de notre chef avant d'arriver dans ce qui avait été le plus abimé par le tremblement et qu'on n'avait pas encore vraiment désencombrer même s'il n'y avait rien de vraiment très dangereux à part les marches qui menaient à la cave.

« Non je viens du clan ennemi en fait. J'suis de Floride, la côte opposé ! »
« Ah ok ! Je suis de Seattle moi ! »

J'ouvrais la porte mais n'eus pas le temps de dire quoique ce soit que la jeune femme avança aussi je la récupérais soudainement dans mes bras, son dos contre mon ventre et ma main posée sur sa peau, sous son nombril. Un petit sourire sur les lèvres j'allumais la lumière qui ne montrait pas grand chose donc fallait mieux faire gaffe au piège de ce bar. Je lui murmurais à l'oreille...

« La première marche est cassée... Fais attention... »

Ce serait bête qu'elle tombe même si je ne me plaignais pas d'avoir du la récupérer...


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Jeu 18 Fév - 14:17

Etrangement, Chrystal ne doutait pas une seule seconde de l'hyperactivité de Mayra. Après tout, depuis son arrivée elle ne l'avai tpas encore vue tenir en place plus de 10 secondes d'affilées.`C'est d'ailleurs pour cela qu'elle n'avait pas hésitée à lui apprendre quelques bases de Krav Maga à l'occas, car ce sport demandait énormément d'énergie tout en nécessitant beaucoup d'attention et de concentration. Après tout, c'était pour canalyser sa propre hyperactivité qu'elle avait commencée ce genre de sport.

« Tu veux vérifier ?... Mais je suis ce qu'on appelle une hyperactive donc comme je fais toujours des millions et demi de choses j'ai pas le temps de m'empatter tout bêtement. Il parait que j'suis fatigante x) »


- Je sais ce que c'est, je suis hyperactive moi aussi. J'ai désespérée pas mal de prof quand j'étais à l'école. C'est pour ça qu'on m'a envoyée me défouler à des cours de sport de combat d'ailleurs.

En disant cela, Chrys imita un mouvement de karaté assez comique tout en éclatant de rire. Suite à quoi la conversation dévia sur leurs origines. Ainsi donc Mayra venait de Seattle ? Une ville que Chrys connaissait.

- J'ai vécue quelques mois à Seattle. 3 ou 4 je ne sais plus exactement. C'est sympa comme ville même si je préfère le soleil de la Californie. Je ne supporte pas le mauvais temps.

C'était sincère, Chrys était comme une plante, incapable de vivre sans sa dose massive de soleil même si, de part ses cheveux clair, sa peau restait en permanence d'une couleur joliement laiteuse au lieu d'être dorée comme celle de la plupart des filles vivant sur les côtes.

Tout en racontant cela, Chrystal se dirigea vers la porte et entreprit d'en franchir le seuil au moment où Mayra l'attrapa pour la serrer contre elle et la jeune fille en fut tout de même assez surprise, malgré leur petit jeu dans la salle. Tout de fois, ce contacte ne la dérangeait pas plus que ça. Chrys était du genre très tactile.

« La première marche est cassée... Fais attention... »

Chrystal baissa alors les yeux sur la fameuse marche et découvrit qu'effectivement, elle lui aurait valu une belle envolée jusqu'en bas des escaliers.

Toujours bloquée contre Mayra, Chrys tourna son visage vers elle pour lui coller un baiser sur la joue en riant.

- Heureusement que tu es là. Finalement il y a pas que moi qui vais veiller sur les miches des autres ont dirait

Se déggeant en douceur de l'emprise de sa collègue, Chrys sauta la première marche et commença sa descente avec prudence cette fois-ci.

- Et à part jouer les Coyott Girls tu aimes faire d'autre de beau dans la vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Sam 20 Fév - 23:02


xXx


Et il ne serait pas mal que je sache canaliser ma propre hyperactivité aussi. J'avais fait pas mal de choses dans ma vie -bonnes ou mauvaises- sous le coup de mon impulsivité et de mon hyperactivité nées et je devais avouer que, même si je ne l'avouerais jamais tout haut, je regrettais certaines. J'aurais aimé savoir garder mon calme. J'avais beau avoir plus de 2o ans, j'avais toujours autant de mal à prévoir mes actions et pourtant je pensais que je me connaissais plutôt bien. Enfin je verrais cela mais je pensais en effet que des bases d'un art martial pouvait m'aider. Et puis ce n'était pas comme ci je n'avais pas envie de savoir me défendre toute seule donc autant en profiter. Surtout vu le professeur ! La jeune femme était des plus charmantes même si j'attendais encore de voir si elle savait juste jouer ou si elle était capable d'aller jusqu'au bout de ce qu'elle tentait. Amusée, chauffée c'était toujours marrant mais encore fallait il voir si cela allait jusqu'au bout car, moi, je répondais toujours à ce genre d'amusement et encore plus quand c'était d'aussi belles jeunes femmes.

« J'ai vécue quelques mois à Seattle. 3 ou 4 je ne sais plus exactement. C'est sympa comme ville même si je préfère le soleil de la Californie. Je ne supporte pas le mauvais temps. »
« J'aime ma ville mais j'ai eut l'occasion de venir étudier ici aussi l'oiseau à prit son envol. Mais mon père est toujours là bas par contre. »

J'entrainais Chrystal avec moi dans les méandres du Coyott pour pouvoir aller chercher de quoi remplir le bar avant que nous soyons débordés dans la soirée. Je n'eus pas le temps de lui dire qu'il fallait faire attention en descendant les marches qu'elle faisait le premier pas vers le vide. Je passais mon bras autour de sa taille en me plaçant derrière elle et l'attirais contre moi. Rien de plus agréable que de serrer une jeune femme contre soi après tout.

« Heureusement que tu es là. Finalement il y a pas que moi qui vais veiller sur les miches des autres ont dirait. »
« On dirait... »

Je la laissais m'embrasser sur la joue et déposais un sensuel baiser au creux du cou avant de la lâcher. Un petit sourire sur les lèvres je remarquais que la jeune femme était joueuse mais juste joueuse apparemment. Dommage ! J'aurais bien aimé pouvoir profiter un peu plus de ce nouvel agent de sécurité donc je comptais bien protéger les arrières aussi. Je lui fis un clin d'œil alors qu'elle sautait la première marche pour descendre et je fis de même pour pouvoir ensuite pousser une lourde porte et me retrouver dans une réserve qui était moyennement bien ranger mais Max n'était pas le plus gros rangeur de tous les temps ! Et nous non plus x)

« Et à part jouer les Coyott Girls tu aimes faire d'autre de beau dans la vie ? »
« J'suis photographe pour l'agence Ford. Et toi ? Tu fais autre chose de ta vie ? »

Demandais je en commençant à mettre des bouteilles dans une cagette en plastique qui attendait là. Je fis signe à Chrystal de prendre les bouteilles de champagnes qui étaient à sa droite ainsi que la tekila et l'aidais ensuite à descendre le whisky qui était dans un carton sur une étagère.

« Fais attention de ne pas trop te salir. »

A moins qu'elle s'en moquait de ressortir d'ici toute noire x). Moi je venais déjà de me faire une trace sur la joue mais je ne m'en étais pas encore rendu compte.


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Dim 21 Fév - 16:25

Chrystal laissa Mayra lui déposer un baiser des plus explicite dans le cou avant de filer de son étreinte. Non pas que cela la dérangeait, loin de là même, mais la jeune fille adorait se laisser désirer. Chauffer, refroidir, chauffer, refroidir avant d'enfin se laisser avoir, c'était son petit jeu préféré qui d'ailleurs lui aurait sans doute déjà valu pas mal de soucis, principalement avec la gente masculine peu patiente, si elle n'avait pas été capable de rompre le cou d'un type à main nu sans la moindre difficulté.

Ainsi, c'est avec un déhanché étudié pour être sexy sans en avoir l'air que Chrystal descendit l'escalier.

Arrivées dans ce qui était visiblement la réserve, Chrystal marqua un petit arrêt avec un sourire hilare.

- Tu arrives à t'y retrouver là-dedans ? Bon l'avantage c'est qu'on peut y faire sans problèmes des bétises derrière les caisses, personne peut nous y trouver.

Une main sur la hanche, l'autre passée autour de la taille de Mayra, la jeune fille observa les lieux en faisant une bulle de chewing gum avant de se tourner vers Mayra qui répondait à sa première question.

« J'suis photographe pour l'agence Ford. Et toi ? Tu fais autre chose de ta vie ? »

Photographe ? Voila qui devait être cool comme job. C'était le genre de truc que Chrys aurait pu faire si elle n'avait pas plaquée le lycée.

- Photographe le jour, serveuse la nuit... ça t'arrives de te reposer parfois ? Où au moins d'avoir quelques heures devant toi pour... Autre chose ?

Disant cela, Chrys rendit enfin le baiser de Mayra dans son cou avant de finalement lâcher sa taille. Ce petit jeu l'amusait. Du haut de ses 18 jeunes années, Chrystal collectionnait déjà les aventures, oubliant volontairement de compter ceux de son ancien boulot on va dire, et ne s'en cachait pas. Elle refusait de s'attacher pour le moment. Elle n'avait jamais eue de vraies relations amoureuses s'étendant sur du long terme et cela ne lui manquait pas. Pour le moment, elle voulait juste s'éclater et éviter ainsi les trahisons que, à ses yeux, allaient forcément de pair avec l'idée de couple.

- Ben moi pour le moment je ne fais pas grand chose d'autre de ma vie comme tu dis. J'ai aucun diplôme et sur les 3 derières années je suis jamais restée plus de quelques mois au même endroit donc on peut dire que je vis un peu ma vie au jour le jour. J'ai due abandonner ma seule vraie passion, le Krav Maga, mais je garde espoir de m'en découvrir d'autres un jour.

Tout en expliquant cela, Chrystal aida Mayra en prenant les bouteilles qu'elle lui désignait tout en essayant d'éviter de ce prendre une caisse sur le coin de la gueule.

« Fais attention de ne pas trop te salir. »

La jeune fille se tourna vers Mayra et éclata d'un rire cristallin qui résonna dans la réserve.

- Hé ben ça te va bien de me dire ça tiens !

Sans plus de commentaire, Chrys commença à essuyer doucement la joue de Mayra avant d'y poser ses lèvres qu'elle laissa glisser jusqu'à la base de son cou. Sa collègue portait un parfum délicieux, il faudrait qu'elle songe à lui en demander le nom.

- Te revoila à nouveau toute propre. Une heure seule ici et je serais obligée de te donner le bain
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Dim 21 Fév - 20:16


xXx


« Tu arrives à t'y retrouver là-dedans ? Bon l'avantage c'est qu'on peut y faire sans problèmes des bétises derrière les caisses, personne peut nous y trouver. »
« C'est la méthode de rangement de Max. Apparemment y'a une logique selon lui et je ne vais pas le contrarier hein x) »

Ce serait dommage de contrarier un mec comme Max en plus. Non seulement il n'était pas le type même du mec qui avait beaucoup d'humour mais, en plus, je doutais que ça le dérange de mettre une rouste -même à une femme- à quelqu'un qui l'aurait un peu trop contrarié. Si la nouvelle sécu gérait un super art martial, Max était boxeur pro de base donc je me méfiais un peu de ses coups de colère aussi et j'avais déjà eut l'occasion de voir qu'il frappait fort avec quelques clients qui nous avaient un peu trop importunés à l'époque où il manquait un peu de sécu justement et, franchement, je n'avais vraiment aucunement envie de le contrarier. Par contre c'était toujours avec grand plaisir que je venais lui filer un coup de main le jour des livraisons car le voir torse nu en train de décharger pour mettre dans la cave *_* On voyait le sportif de base quand même hein alors bon, c'était super pour se rincer l'œil ! x)

Je regardais la jeune femme avec malice en la laissant me prendre par la taille alors que je regardais rapidement ce qu'on devait prendre. Elle jouait... Tant mieux. J'espérais juste qu'elle avait du répondant quand moi je ne jouerais plus car j'aimais bien m'amuser mais j'avais tendance à aimer avoir ce que je voulais. Oui je n'étais pas forcément hyper patiente mais c'était comme ça. On avait tous nos défauts. U.U

« Photographe le jour, serveuse la nuit... ça t'arrive de te reposer parfois ? Où au moins d'avoir quelques heures devant toi pour... Autre chose ? »
« J'ai toujours du temps pour ça... »

Car c'était ça qu'elle voulait savoir non ? Je la laissais m'embrasser dans le cou avant de descendre ma main que j'avais aussi posé sur ses hanches vers ses fesses avant qu'elle ne s'échappe. Un petit sourire sur les lèvres je la regardais avant de me décider à faire autre chose et a mettre les bouteilles dont j'avais besoin pour la soirée dans une petit cagette en plastique. On pourrait faire un aller et retour ou bien demander à Max de nous filer un coup de main si jamais c'était trop lourd. Je fis signe à la miss de prendre les bouteilles au dessus d'elle en lui disant de faire gaffe au poids et à ne pas se tacher.

« Ben moi pour le moment je ne fais pas grand chose d'autre de ma vie comme tu dis. J'ai aucun diplôme et sur les 3 derières années je suis jamais restée plus de quelques mois au même endroit donc on peut dire que je vis un peu ma vie au jour le jour. J'ai due abandonner ma seule vraie passion, le Krav Maga, mais je garde espoir de m'en découvrir d'autres un jour. »
« Pourquoi t'as abandonné ? »

Demandais je en me retournant avant de la voir sourire. Quoi ? Je m'étais tachée c'était ça ? Rahhhh fallait vraiment que je demande à Max de faire nettoyer la cave complètement. Je la laissais s'approcher pour pouvoir essuyer le tâche et profitais de la douceur ses lèvres sur ma joue avant de la sentir partir dans mon cou... Je l'attirais contre moi en descendant mes mains le long de son dos pour les poser bien plus bas.

« Te revoila à nouveau toute propre. Une heure seule ici et je serais obligée de te donner le bain »
« Restes avec moi comme ça on le prendra à deux... »

Fis je avec un petit sourire avant d'aller chercher ses lèvres pour l'embrasser avec passion car, à trop jouer, on me trouvait facilement. Qu'elle ne s'inquiète pas je ne croyais pas du tout en l'amour non plus -et surtout pas avec ce qui venait de se passer dans ma vie- donc ce n'était pas pour l'épouser que je l'embrassais mais juste pour pouvoir prendre du bon temps et je sentais que j'allais aimer la nouvelle sécu du Coyott.

« Tu dois vraiment prendre ton service tout de suite ?... »


xXx
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Dim 21 Fév - 22:15

« C'est la méthode de rangement de Max. Apparemment y'a une logique selon lui et je ne vais pas le contrarier hein x) »

Chrystal en pouvait plus derire. Pour avoir vu le rangement du bureau du big boss, elle ne doutait pas un seul instant que les réserves étaient aussi son oeuvre.

- Tu as raison ! Ne jamais contredire la logique masculine ! A supposé qu'il en existe une bien sûr. Et puis il est pas mal alors je préfére attendre d'avoir pu tester avant de commencer à le contredire

La jeune fille adressa un clin d'oeil à Mayra tout en tenant sa taille. Un patron du genre pas mal du tout, une collègue qui n'avait pas froid aux yeux, ni nul part ailleurs visiblement... Décidemment Chrys remerciait la providence de l'avoir mise sur la route du Coyott. Chrystal laissa Mayra lui tripoter les fesses avant de, tout comme elle, se remettre à la chasse aux bouteilles tout en papotant d'un peu de tout et de rien.

« Pourquoi t'as abandonné ? »

Chrystal marqua une petite pause pour réfléchir à sa réponse puis décida de se montrer franche. Elle appréciait beaucoup Mayra et espérait vraiment qu'elles deviendraient amies, en plus du reste.

- Parce que je me suis enfuie de chez moi tout simplement.

La jeune fille avait dit cela en haussant vaguement des épaules, comme si elle parlait de la météo. La dernière chose qu'elle voulait, c'était qu'on s'apitoie sur son sort. Après tout, la fugue avait été son idée donc...

Heureusement, la conversation repris une tournure moins... banale. C'est fou comme le simple sujet d'un bain pouvait échauffé les esprits.

« Restes avec moi comme ça on le prendra à deux... »

- Je ne comptais pas attendre au salon en vidant ton bar... Enfin quoi que ça...

Chrystal ne put jamais terminer sa phrase. En effet, les lèvres de Mayra lui coupèrent la parole. Cependant, cela ne l'a dérangea pas plus que cela, bien au contraire. A l'instant où leurs lèvres se touchèrent, Chrys poussa Mayra pour la plaquer contre en empillage de caisse et glissa sa cuisse entres celles de la serveuse tout en lui rendant son baiser avec passion.

« Tu dois vraiment prendre ton service tout de suite ?... »

La videuse adressa un sourire à Mayra avant de se pencher sur son oreille tandis qu'une de ses mains s'aventurait déjà sous le chemisier de sa collègue.

- Hum... je dois bien pouvoir t'accorder 10 minutes.

Aussitôt, la main de Chrys quitta le chemisier pour filer tout droit sous la jupe de Mayra sans la moindre sauf pudeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Lun 8 Mar - 17:10


xXx


Le rangement selon la logique masculine. Tout un poème. Perso je n’avais pas vraiment encore compris comment il pensait réellement qu’on pouvait s’y retrouver avec autant de bordel et surtout des cartons aussi hauts alors que, la plupart du temps, c’était nous qui devions aller les chercher et qu’on n’était pas très grandes mais bon, ça non plus je n’avais pas réussi à le faire comprendre à notre chef. Enfin… Ce n’était pas bien grave et, au pire, on l’appelait pour pouvoir lui demander les cartons trop hauts et on en profitait pour mater un peu quand même U.U Comment ça j’étais une jeune femme intéressée ? Tout à fait ! x)

« Tu as raison ! Ne jamais contredire la logique masculine ! A supposé qu'il en existe une, bien sûr. Et puis il est pas mal alors je préfère attendre d'avoir pu tester avant de commencer à le contredire. »

Ah ça…. Tout le monde le pensait et surtout Sam qui était toujours en train de déconner avec lui sur ce sujet-là. J’aimais bien cette jeune femme là aussi d’ailleurs. On s’était rencontré alors qu’elle venait de me piquer mon portefeuille mais bon, elle était venue me le rendre aussi je n’avais pas porté plainte. Ok il manquait les sous mais il y avait toujours les photos et c’était le plus important pour moi. Si elle avait besoin de sous, qu’elle les prenne. Depuis je l’avais retrouvé au Coyott ou notre chef et personne dans l’équipe ne savait vraiment qu’elle était une voleuse mais je gardais le silence aussi. Après tout, tant qu’elle respectait notre chef et ne piquait pas, je ne voyais pas pourquoi j’irais cracher sur son dos. Et puis je l’appréciais. Avec elle on gardait souvent la petite puce de Max qui était toujours avec lui et j’avais découvert qu’elle était aussi friande de bonbons que Lou d’ailleurs x)

« Parce que je me suis enfuie de chez moi tout simplement. »

oO. Ah oui c’était une bonne excuse. Enfin je me voyais pas parler de cela à la jeune femme aussi je me contentais de continuer de remplir le carton avant que le sujet change soudainement… On parlait bain, on parlait relation humaine aussi c’était tout naturellement que mes lèvres étaient venues chercher les siennes pour pouvoir l’embrasser avec passion. Je ne savais pas quand elle prenait son service mais j’étais persuadée qu’on pouvait en profiter quelques instants si on pouvait être tranquille -en fait c’était ça surtout le soucis car je savais très bien que Max devait guetter notre retour- aussi autant en profiter. Je reculais alors que mes propres mains avaient trouvé le chemin de ses cuisses pour remonter sensuellement le long de sa peau et s’attarder un peu sur sa lingerie…

« Hum... je dois bien pouvoir t'accorder 10 minutes. »

J’allais répondre mais une autre voix se fit entendre au même instant. Max…. Qui était en train de signaler qu’il avait besoin de nous au bar et qu’il allait descendre récupérer le carton se doutant que, de toute façon, je l’avais trop chargé pour le porter comme toujours. Tssssssssssssssss… Pas du tout ! Je déposais un léger baiser sur les lèvres de Chrystal avant de me redresser pour aller vers le carton et… Ok il était trop lourd U.U

« A défaut de profiter maintenant, je t’attends donc dans mon bain… »

Fis je avec malice en lui faisant un clin d’œil avant de remonter pour pouvoir filer un coup de main au bar. Le travail avant tout ! U.U

xXx
END
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une nuit au Coyott [libre]   Aujourd'hui à 3:27

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit au Coyott [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Terminés-