Partagez | 
 

 Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Laura Capel

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 888
• Avatar : Laura Capel

• My age : 22 si tu m'as pas oublié le 17 décembre ^^
• My job : euh des stages de temps en temps
• My dwelling : la villa des fous
• Others : pense au tatouage, au piercing au nombril pkoi pas

___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 21:53

Heureusement qu’elle avait son petit Peter, un jour elle lui dirait réellement tout ce qui se passait dans sa petite tête. Elle l’aimait y’avait pas de doute, elle avait un peu peur de se l’avouer, et de lui avouer à lui c’était une étape très importante aussi. Elle continue à pleurer doucement dans ses bras, elle en avait besoin et en plus le jeune homme la consolait tendrement. Il prenait le temps de la cajoler, ça lui faisait du bien, elle essayait comme ça d’évacuer tout ce qu’elle avait vécu et pas seulement ce soir au tric mais sa dernière expérience sa seule en fait. Elle avait besoin de sentir le jeune homme contre elle, bon d’accord elle allait passer une super bonne nuit parce que elle serait dans ses bras il allait la protéger elle n’avait plus peur. Elle l’écoute parler non mais il était vraiment trop mignon, en fait il était bien plus que ça. Parce que à ce moment là quand il la tenait dans ses bras, quand il la rassurait il n’était plus du tout un petit garçon qui ne savait pas quoi faire. Elle le regarde avec une petite étincelle dans les yeux, elle passe sa main sur ses joues pour essuyer ses larmes. Juste après avoir fait ça elle pose sa main sur celle que peter avait laissée sur la joue de la demoiselle. Rien que ce petit geste qu’il avait eu envers elle, lui avait donné plein de frisson, elle ne pouvait pas se passer des gestes qu’il avait pour elle. Elle caresse la main du jeune homme et elle fait un geste dont elle ne se croyait pas capable. Elle fait glisser la main du jeune homme devant ses lèvres et elle lui pose un petit baiser. Elle garde sa main dans la sienne et elle sourit un peu , pour de vrai cette fois, il lui faisait du bien, il n’y avait que lui pour l’aider elle le savait. Elle dépose un petit bisou sur ses lèvres elle ferme les yeux, et garde son visage contre le sien.

T’aurais pu le faire on ne sait jamais, ça arrive, je crois que j’ai pas mal de problèmes à gérer, je ne veux pas t’imposer tout ça. Mais pour être honnête je serais bien mieux avec toi que sans toi. Je vais arrêter peter, déjà j’en prends moins c’est mieux non ?

Elle se lève oui il lui avait dit qu’il fallait rentrer que l’eau allait mouiller leurs pieds, oui mais voilà elle avait envie de faire une bêtise. Elle vire ses chaussures si ce n’était pas déjà fait, et elle avance jouer avec les vagues qui n’étaient pas loin d’eux c’est vrai. Elle tapait du bout du pied les petites vagues, ça lui donnait des frissons mais c’était agréable. L’eau n’était pas si fraiche que ça. Mouais mais il lui manquait quelque chose à la petite portugaise, ouais deux bras autours d’elle. Un jeune homme à qui elle ne cessait de dire je t’aime sans jamais prononcer un seul son. Non avec la voix c’était bien plus difficile mais tenir sa main elle y arriver, faire glisser ses doigts contre sa peau elle le pouvait aussi. Mon dieu cette nuit elle dormirait contre lui. Elle n’aurait plus mal elle l’aurait lui. Elle avait les pieds dans l’eau elle se tourne vers lui, il était assis sur le sable il la regardait elle temps la main vers lui, pour qu’il vienne la prendre dans ses bras , c’est pas juste il était trop loin.

Je crois que j’ai mouillé mes pieds, ce n’est pas grave dis ?
Je veux un câlin avant d’aller dormir, ne t’en fais pas je vais me reposer et avec toi ça n’ira que bien ce soir je te le promets.


Elle était dos à la mer, de l’eau jusqu’au chevilles, et elle lui faisait un petit sourire, elle avait besoin de lui montrer qu’elle n’était pas que ça, pas qu’une jeune fille triste que même si elle allait mal elle pouvait redevenir une jeune fille légère comme lui , qu’elle voulait vivre les deux. Elle attendait qu’il se ramène vers lui , il n’était pas frileux quand même, elle le réchaufferait elle, elle serait là pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 21:55

Pfiou. L'entendre dire qu'elle en prennait moins venait de le rassuré, mais vraiment beaucoup. Laura avait beau l'avoir dit plus d'une fois, auparavant, Peter avait toujours cette peur en lui qu'elle recommençe. Il était prêt à tout pour l'en empêcher, la rendre heureuse, pour qu'elle ne se sente pas obligé d'en prendre. La rendre archi-creuvée & donc pour qu'elle s'endorme comme un bébé tout mignon. Tout mignon, parce que Laura est vachement mignonne ! Argh Mais là ce n'est pas le sujet.Puis, il pourrait aussi l'emmèner a Walt Disney pour qu'elle fasse de beau rêve dans la nuit et qu'elle oublie ses soucis avec son ancien petit ami. Hum, mais il peut très bien lui offrir aussi un cadeau qui lui fairait plaisir. Comme, son coeur ? Son âme, son corps, tout quoi. Mouarf` Mais c'est pas dit que cela règle les soucis ça. Au contraire, cela pourrait très bien les empiré si il devait lui offrir son corps. Mais, qu'il ne pense pas à ça sinon il va encore perdre toute confiance en lui, alors que là, il gèrait plutôt bien question assurance.

" Que tu en prennes plus du tout serait encore mieux. "

Lui, il ne se l'imaginait pas quand elle sera vieille à aller dans une cure de désintoxication parce qu'elle n'aurait pas stopper l'usage de ses somnifères. Non, il se l'imaginait toujours aussi belle, avec un super mari, des enfants aussi beaux qu'elles et une vie merveilleuse. Alors, ça prouve qu'il avait confiance en elle. Euuh en fait non, pas vraiment, mais on s'en fou. En plus, maintenant qu'elle s'était lever, Peter se redressa d'un bloc. Elle avait son coude de blesser, il tenait pas à ce qu'elle se fasse mal à nouveau, en plus, Emilie risquerais de s'énerver si elle se faisait mal ailleurs. Déjà au poignet, ça suffit largement, & encore, ça aurait dû ne jamais arriver. Quand sa main se tendit vers la sienne, il alla retirer ses chaussures et s'approcha lentement vers elle. Le soleil était encore peu présent, et Laura était magnifique, ses cheveux dans le vent, avec son sourire tout craquant sur le coin des lèvres, avec cette main qui n'attendait que la sienne. Peter tendit son bras, et s'approcha tellement de sa portugaise qu'il se retrouva collé contre elle. Il l'a tourna vers l'océan et reposa son visage sur son épaule. Ses bras retournèrent encercler son corps de gazelle et sur son visage, un sourire des plus béta s'installa. Ses yeux se fermèrent sous l'effet du vent qui tappait sur ses paupières. Et ses lèvres n'avaient qu'une envie : glisser sur la peau nue de Laura. C'est ce qu'elle firent, ses lèvres retournèrent déposer de petit baiser dans sa nuque, des bazoux tous aussi doux les un que les autres, mais tous des patoux qui venaient du fond du coeur. Mais Peter se stoppa en sentant de l'eau sur ses petits pieds, cette eau était froide comparé au corps chaud de Laura contre la sien. C'est à cause de cette eau qu'il revenait sur terre.

" Laura .. Tu veux pas rentrer ? "

Ses mains caressèrent son ventre, mais juste du bout des doigts. Ses doigts n'étaient pas ceux d'une fée, c'était pas des doigts magique, mais des doigts plutôt gros, pas fins, pas tout joli. Mais des doigts de danseur, donc pas des gros doigts comme Passe-Partout * Ben oui, Passe-Partout ses doigts sont immense * Ni des doigts d'araignée, toute fins, tout moche dans le fond. Il avait pas des doigts anorexique, mais des doigts en bonne sentée, pas trop maigre, pas trop gros. Des doigts qui ne lui plaisaient, mais des doigts qu'il arrivait à métrisé, la preuve, ils assuraient de mieux en mieux ses caresses.
Revenir en haut Aller en bas
Laura Capel

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 888
• Avatar : Laura Capel

• My age : 22 si tu m'as pas oublié le 17 décembre ^^
• My job : euh des stages de temps en temps
• My dwelling : la villa des fous
• Others : pense au tatouage, au piercing au nombril pkoi pas

___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 21:56

Il était là à côté d’elle, il faisait tout pour la rassurer, l’aider à aller mieux, il ne savait même pas à quel point ça lui faisait du bien de le savoir près d’elle, d’avoir quelqu’un sur qui compter. Elle se tourne vers lui, elle garde le visage collé contre le sien, la joue sur la sienne, elle avait besoin de le sentir contre elle, d’être sure de ne pas rêver. Elle ne lui demandait rien de plus être près d’elle, elle s’attachait de plus en plus à lui, et maintenant, elle ne voulait plus le lâcher. Il pouvait lui demander n’importe quoi, elle le ferait pour lui. Il était vraiment chou avec elle, et personne ne pourrait plus jamais dire que ce jeune homme était un gamin, non il l’avait protégé de types complètements dingues, il avait sauvé la demoiselle en détresse. Et maintenant, il faisait attention à elle, il s’inquiétait même pour elle, il était vraiment trop mignon, elle lui en était reconnaissante. Elle éloigne un peu son visage de celui du jeune homme. Elle lui fait un petit sourire.

Tu sais pendant un moment prendre un somnifère pour moi c’était vitale, je me disais que si j’en prenais pas, je n’allais pas tenir, je pensais que jamais je n’oublierais ce que je vivais au quotidien. J’ai mis de la distance avec ce qui me faisais souffrir ça va mieux vraiment. Je vois la vie autrement maintenant. Et puis je t’ai toi, et ça vaut tout les médicaments du monde. Tu me fais rire, tu me sauve des méchants, tu t’occupes de moi, t’es vraiment le meilleur mon petit.

Elle se met à sourire, et elle s’éloigne de lui, pour aller mettre ses pieds dans l’eau fraîche. Ça lui faisait du bien, et puis elle n’était pas si froide. Elle repensait à sa soirée mis à part le poignet cassé, elle passait un moment délicieux dans les bras du jeune homme. Elle se sentait de plus en plus attiré par lui. C’est dingue c’était peut être un peu tôt, mais elle savait au fond d’elle, le prochain mec a qui elle s’attacherait réellement , avec qui elle voudrait aller plus loin , plus loin qu’un baiser. Bien sûr elle voulait prendre son temps, elle voulait se rassurer, le rassurer. Mais ce serait lui et pas un autre c’est avec lui, qu’elle voulait se sentir elle une nouvelle fois. Elle était là les yeux clos, devinant les eaux au loin, elle entendait la mer et ça l’apaisait. Le jeune homme vient vite la rejoindre quand elle lui tend la main. Elle se blottit contre lui, pas parce qu’elle avait froid, non juste pour l’envie d’être contre lui. Les petits baisers du jeune homme sur sa peau la firent frissonner de plaisir, oui c’est ce qu’il provoquait chez elle, des envies, et puis ses mains qui venaient caresser son petit ventre. Elle fermait les yeux contre lui. Elle penchait sa tête pour laisser la place au visage du jeune homme. Elle entend ses mots, mais elle ne voulait pas bouger non pas encore.

Attends peter, encore un peu. Je suis bien là, après promis on rentre, mais là, l’eau sur mes pieds ça fait du bien, et puis il ne fait pas froid si ? Je ne sens plus en fait. Je ne suis pas encore trop fatiguée et toi ? Si tu veux te reposer on y va.

Elle reste un moment comme ça, et puis toujours en fermant les yeux, elle se tourne vers lui en essayant de ne pas tomber. Elle pose sa tête sur le torse du jeune homme. Elle passe ses mains dans le dos du jeune homme, elle faisait attention à son poignet parce que dés qu’elle le bougeait un peu ça faisait un de ses mal de chien. Elle reste là contre lui à respirer son parfum.
A moins que tu aies peur de l’eau, et des méchants requins ?

Elle se met à sourire
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 21:58

C'est pas normal que pour une jeune demoiselle de 2o ans, prendre des somnifère devienne quelque chose de vital. Normalement, c'est les personnes comme Britney Spears qui font se genre de chose. Et encore, Britney ne devrait pas le faire, mais c'est du au succès qui lui est monté à la tête et son adolescence foutu en l'air. L'adolescence de Laura n'a pas été fichu en l'air, mais son petit copain à quand même brisé tout ses rêves de princesses qui vit avec le prince charmant. Donc dans le fond, se résoudre au somnifère c'est peut-être bien, non ? Mais, elle lui à assuré avoir arrêter. Et Peter n'allais pas non plus la suivre 24h sur 24 pour vérifier que ce qu'elle dit est la vérité. Surtout qu'il lui avait donner son entière confiance, même si il lui ne lui a pas dit. Mais il croit en tout ce qu'elle pourra lui dire, a pars peut-être une chose .. Et d'autre chose .. Que Peter ne croira jamais. Mais j'ai pas envie d'en parler, donc tant pis. On va se concentrer sur autre chose.

" Merci .. Mais je peux pas être un médicament moi, j'ai pas été programmé pour soigner les gens, moi "

Lui ? Le meilleur médicament du monde ? Cette phrase l'avait frapper en pleins dans le coeur, coeur dont les battements s'étaient accélérer et son sang s'était si vide propager dans tout son corps que ses joues venaient de prendre une allure toute rouge. Touché : Coulé ! Il ne coulait pas, mais à l'intérieur de lui, si. C'était la fête ! Du champagne coulaient le long de son corps et réveillait de plus en plus ses joues, Oups. Il fallait pas que Laura voie ça, mais vu qu'il faisait un peu noir autour d'eux, aucun risque, aucun ? Si quand même. Si il se mettait tout près d'elle, comme il venait de faire, qu'il lui caressait son ventre, et qu'elle lui répondait aussi en déposant sa tête contre son torse peu musclé comparé à ses potes, détail très important ça, réveillait en lui une vrai fête. Des serpentins étaient lancé dans ses bras, dans son dos, et glissaient ensuite dans ses pieds & procurait des frissons tout agréable à Peter. Des confettis était aussi lancé en Peter, et ses confettis lui donnait des sortes de petit papillon dans le bas de son ventre. Quant à ce feu d'artifice qui venait d'exploser & qui rendit ses yeux pétillant sous le regard de Laura qui s'était posé sur le sien. Hum, comment vous expliquez à quel point il était bien ? A quel point il l'aimait là ? Pfiouu ! Y'a même de mot ! En tout cas, c'était la fête, rien à dire de plus. coeur

" J'ai un peu froid .. Mais tu me réchauffes, tu sais, tu me réchauffes sans rien faire. Comme on avait dit en sortant du métro .. T'es la plus forte .. "

Puis de toute façon, il préférait rester ici avec ses pieds dans l'eau plutôt que de remonter à la villa. Quoi-que ! Laura devait se rendre à l'hôpital demain, et de bonne heure. Alors ils pouvaient pas traîner une éternité non plus, sinon quand la portugaise débarquera aux urgences, tellement que ses cernes seront grandes qu'ils penseront que c'est une folle qui a fait la fiesta tout la nuit, alors que c'est pas vrai. Y'a que Peter qui faisait la fête en lui, pas Laura .. Si ? Enfin, il n'en savait rien et préférait ne pas savoir. C'était privé ça, de savoir si une personne fait la fête en lui, ça ne regarde que vous.


" Oui .. J'ai peur des requins moi .. Mais t'en fais pas .. Si ils nous attaquent .. Ben .. Je ferais comme dans les comptes de fée .. Je ferais le prince charmant qui vient sauver la princesse & ensuite .. "

Il eu un blocage ! Peter pouvait pas dire qu'ils allaient se marier et qu'ils auraient pleins d'enfant ? Non ils pouvaient pas, ils étaient même pas un couple. M'enfin, leur relation était très spéciale faut dire xD Car ils s'embrassaient, se câlinaient, se sentaient bien ensemble, mais ne s'étaient toujours pas dit qu'ils s'aimaient. Mais c'est juste que ce n'est pas le moment, c'est tout.

" Et .. le prince et la princesse .. ils vont se marier ... & avoir pleins d'enfant .. et vont vivre .. un très bel amour qui pourra jamais s'arrêter .. "

Peter l'avait dit, il en était très fier ! Mais, histoire de cacher la fête qui se déroulaient dans son corps, il remit son visage dans sa nuque, même si elle y était déjà. Mais pas de la même façon, car quand il lui avait parler de prince & princesse ses lèvres étaient collé à son oreille alors que là, ses lèvres étaient dans le creux de sa nuque à reprendre de tout minuscule baiser qui lui brûlaient les lèvres, mais c'était agréable
Revenir en haut Aller en bas
Laura Capel

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 888
• Avatar : Laura Capel

• My age : 22 si tu m'as pas oublié le 17 décembre ^^
• My job : euh des stages de temps en temps
• My dwelling : la villa des fous
• Others : pense au tatouage, au piercing au nombril pkoi pas

___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 21:59

Laura ne rêvait plus depuis longtemps de princesse et de prince, d’histoires paisibles, et de vrai amour. C’est peut être pour ça qu’elle prenait ses cachets, c’était pour ne plus souffrir, dormir, et essayer de retrouver ce petit monde de rêve. Elle ne le retrouvait plus jamais, ou alors ça restait quelque chose d’artificiel. Mais c’est étrange avec peter, ils avaient une relation particulière, ils s’aimaient sans se le dire encore. Non ils prenaient tout leurs temps et se câlinaient, se protégeaient l’un et l’autre. Franchement elle ne trouvait rien de mieux pour se mettre à l’abri que de se cacher dans les bras de peter.

Elle passe sa main valide sur la joue du jeune homme, elle relève la tête vers lui pour lui faire un petit sourire.


Peter, t’es mieux qu’un médicament, tu fais du bien, t’es naturel, et pas du tout dangereux pour la santé comme mes somnifères. T’es mon remède à moi, par contre y’a un souci, t’es un médicament à effet d’accoutumance. Oui maintenant j’ai besoin de toi, je veux plus être toute seule.

Est-ce qu’il se rendait compte de ce qui se passait dans le petit corps de la portugaise. Non parce que j’en ai pas beaucoup parlé, mais ce n’était pas mieux je vous rassure. Elle se sentait comme froide et inutile en venant rejoindre sa sœur. Oui elle était un peu déprimée, et elle voulait retrouver un peu son état normal, elle allait s’occuper de sa sœur et de sa nièce qui viendrait au monde, et puis au bout de deux ou trois mois, comme prévu elle rentrerait. Oui mais maintenant elle ne voulait plus repartir, elle aurait du quitter los Angeles depuis au moins cinq mois. Mais elle ne voulait plus repartir, il fallait qu’elle le dise à Milie non, elle resterait là, elle ne retournerait pas à paris, où il fait froid, gris, où elle a peur, elle est toute seule, sans Lui. Quand il était là proche d’elle, elle se sentait envahie par la chaleur, elle avait le sourire, elle se sentait toute légère. Et puis quand il la prenait dans ses bras, elle savait que rien ne pouvait lui arriver. Il était peut être moins baraqué que Salem, on est d’accord, mais il saurait tout autant rassurer la demoiselle, il avait su la défendre contre des mecs totalement dingues et qui auraient pu lui faire du mal. Elle se fichait de la douleur qu’elle pouvait ressentir à la main, mais si lui avait été plus blessé elle n’aurait pas pu le supporter. Elle était bien dans ses bras, elle n’avait pas besoin de plus, non le jeune homme et c’est tout.

Elle sourit en l’entendant parler des requins, ce n’est pas mignon un requin, bon d’accord pour faire un câlin ce n’est pas top. Bref elle l’écoute parler de prince et de princesse. Elle était touchée, il l’emmenait dans son monde de rêve. Elle rougissait en l’entendant parler, il disait tout ça pour elle, elle ne rêvait pas. Il venait bien de dire, ce qu’elle avait entendu. Elle se doutait bien que ce n’était pas rien entre eux, les câlins ne trompaient pas, les gestes, les baisers, elle ressentait l’amour qu’il lui donnait. Il n’y avait pas encore de mot pourtant, mais elle le savait, elle le sentait. Elle laisse juste un petit silence après ses mots, elle profitait toujours du petit bisou sur sa nuque qui lui collait des frissons de partout. Et puis elle se tourne vers lui, elle bouge et se colle contre lui, elle avait un peu reculée, et avait de l’eau jusqu’au mollet, mais elle n’avait pas froid, non pas du tout.

Elle relève la tête vers le jeune homme.

La princesse elle voudrait apprendre à aimer. Je ne sais pas comment s’est quand on s’aime vraiment, sans avoir peur, sans pleurer parce que ce n’est pas joyeux tout le temps. TU m’emmènes dans ton conte de fée peter.


Elle le regarde en souriant, elle avait eu besoin de le dire, elle avait eu envie. Elle avait besoin de lui dire qu’il était important pour elle, qu’elle ne voulait plus le lâcher maintenant. Non c’était son peter.

Elle passe sa main sur la joue du jeune homme, elle aimait ce geste tendre. Elle remonte doucement, jusqu’aux cheveux du jeune homme, elle aimait effleurer ses cheveux, garder le contact avec lui. Elle ne l’embrasser pas encore, juste elle le câlinait tendrement, pour qu’il voit à qu’elle point elle craquait pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 22:00

Et bien Peter voulait devenir le prince qui occuperait les rêves de Laura, la plus belle des princesses. Il voulait être se prince charmant qui l'accompagnera dans un pays pas tout rose, mais un pays ou tout sera parfait. Et ou l'amour triompheras ! Wow, ça fait bizarre d'écrire ce genre de chose, mais c'est la vérité. Peter voulait vraiment ça, il voulait vraiment être le parfait prince charmant, celui que tout les femmes attendaient, celui que Laura avait pu s'imaginer durant son enfance. Qui sais .. Pet est peut-être ce prince charmant d'ailleurs. En tout cas, c'est ce qu'il avait commencer à croire en entendant ses paroles qui avaient fait en lui l'effet d'une claque, mais d'une claque tellement douce. Car c'est pas tout les jours qu'on vous dit qu'on a besoin de vous. Si ? En tout cas, pour Peter ce n'était pas quelque chose d'habituel, seul sa maman lui disait ça. Et encore, c'est seulement quand elle veut qu'il passe l'aspirateur ou qu'il débarasse. Donc ce n'est pas tout à fait la même chose .. Hein .. Rassure-moi Laura, tu veux pas que Peter fasse la vaisselle à toi ? C'est pas pour ça que t'a dis que t'avais besoin de lui hein ? xD.

" T'en fais pas .. Je ne te lâcherais plus .. du tout .. ! "

Et comment la lâcher ? La lâcher serait débile. Puis non, Peter ne se rendait pas compte du tout des choses qui se passait dans le petit corps de sa portugaise. Et il était loin de s'imaginer qu'elle avait peur de ne plus être avec lui. Qu'elle soit légère avec lui, envahis d'une chaleur, non, il ne s'en rendait pas compte. Mais ce n'est qu'un petit innocent ce Peter. Il ne comprend pas grand chose. Quant à Peter l'écouter, la sentir, lui donnait de plus en plus d'assurance. Pourtant il n'arrivait pas à croire que Laura puise l'aimer .. Non. Mais je l'ai assez dit. Peter laissa ses doigts se faufiller dans son dos, le long de sa colone vertebrale, ses mains qui prennait leurs temps pour découvrir le corps de Laura. Et son front retourna se caller contre le sien. Autant en profiter, elle s'était tourner vers lui, et il ne pouvait pas la repousser, c'était impossible.

" Le petit prince non plus ne sais pas ce que sais d'aimer .. Il apprend .. Doucement .. grâce à sa princesse .. En ce moment .. Mais le prince peut apprendre ça .. Il va essayer. Et .. Mon conte de fée .. tu en fais déjà partir .. Ma .. princesse .. "

Wow wow wow ! Vive les trous entre chaques mots, et ses mots pronnoncer si doucement. Il avait tellement peur et cela se ressentait dans sa voix, sa voix qui était toute petite, qui était intimidé face à Laura. Sauf qu'elle ne s'en rendait même pas compte .. C'est qu'il savait se montrer fort alors ? Surement. Ses mains le parcourrait. Et celle de Peter remontait encore plus dans sa colone vertable, caressait chaque milimètre de cette peau, chaque centimètre, chaque petite partie, tout passait sous les doigts de Peter. Et son nez caressait aussi celui de sa princesse, mais sans grande assurance. A croire que même son nez tremblait. Tremblait car il ne saura jamais donner un sens au mot aimer à Laura, jamais il n'arriveras ceci .. Et pourtant il lui avait dit le contraire. C'était comme une lourde tâche à accouplir qui sera bien difficile. Enfin bref, ses mains se posèrent sur ses hanches et il la regarda dans le fond des yeux. Laissant alors ses lèvres frôler les siennes. Pour l'instant, lui non plus ne l'embrassait pas, il voulait simplement profiter de l'instant présent. Découvrire le verbe aimer, encore & encore. Puis, faut dire il avait vraiment besoin de le découvrir ce verbe dans les moindres détails.

" Laura .. Tu sais .. T'as une peau toute douce .. Une peau de bébé .. "

Pourquoi il disait ça ? Parce qu'il avait appris à dire ce qu'il pensait depuis quelque jours. Puis il était tellement gaga qu'il serait capable de dire n'importe quoi tout comme ce qu'il pense. Pratique dans le fond xD. Au moins il n'avait pas penser sa phrase, pour ensuite hésiter à la dire, et se dire qu'en fait ça ne sert à rien car sa portugaise va trouver ça débile.
Revenir en haut Aller en bas
Laura Capel

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 888
• Avatar : Laura Capel

• My age : 22 si tu m'as pas oublié le 17 décembre ^^
• My job : euh des stages de temps en temps
• My dwelling : la villa des fous
• Others : pense au tatouage, au piercing au nombril pkoi pas

___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 22:04

Alors comment vous dire, il le rendait juste dingue avec peu de mots, il était là pour elle, il la tenait dans ses bras, il lui disait qu’il ne la lâcherait pas. C’est bizarre elle n’avait pas eu de chance en amour et depuis elle ne faisait que rarement confiance aux autres. Mais voilà le jeune homme lui disait qu’il serait là pour elle, et elle sans réfléchir sans avoir plus peur elle le croyait. Elle se cramponne à lui, elle resserre encore un peu plus son étreinte, elle posait sa tête contre le torse du jeune homme pour le câliner. Elle avait besoin d’être en contact avec lui, de le frôler avec sa peau, elle se rassurait. Il ne le savait peut être pas, il ne le sentait peut être pas, mais il l’aidait, il la relevait sans le savoir. Elle l’avait bien cachée mais elle allait bien mal avant de venir à L.A. et lui là le petit bonhomme qu’il croyait être, lui redonnait la joie de vivre. Non mais c’est vrai il l’écoutait quand elle lui parlait de ses problèmes de ses doutes, il la prenait dans ses bras pour lui faire des câlins. Non mais c’est vrai elle disait qu’il était son médicament mais il était bien plus que ça, oui son petit rayon de soleil. Elle se laissait aller dans ses bras, elle faisait glisser ses mains dans le dos du jeune homme pour en reconnaitre chaque parcelle. Oui elle était accro à lui, mais une chose bien importante aussi, il semblait croire en elle, et ça lui faisait réaliser qu’elle n’était pas la chose insignifiante qu’on lui avait si souvent répétée. Non elle avait le droit de rêver, d’aimer, lui il lui apprenait qu’avec un peu d’aide elle était capable de tout. Oui bon d’accord alors qu’elle avait pris l’initiative de sortir et elle finissait avec un poignet cassé, mais elle venait aussi de se rendre compte qu’elle était réellement amoureuse, qu’elle voulait aller plus loin avec lui. Elle ne voulait pas être seulement une amie, pas seulement une copine de jeu, ou de flirt non elle voulait représenter pour lui, ce que lui représentait pour elle. Ils mettraient peut être un peu de temps pour dire les mots exacts, pour ne pas craindre que les autres se moquent d’eux, mais c’est sûr ils y arriveraient.

Elle l’écoute parler, il prenait son temps, il cherchait ses mots ou alors il voulait juste la faire craquer en prenant le plus de temps possible. Elle relevait les yeux vers lui, il était si touchant en lui parlant. Non et puis, ils ne sont pas mignon à parler de prince et de princesse c’est deux là. Ils étaient choux. Et il venait de lui dire qu’elle faisait partie de son conte de fée, ça veut dire qu’il tenait à elle pour de vrai et que lui aussi il voulait avoir ce petit monde à eux. D’accord pour le moment ça faisait un peu un petit monde rose bonbon mais elle avait besoin de cette tendresse, et elle avait besoin de commencer par une histoire toute douce mais qui fait une place énorme aux sentiments, elle avait besoin de vivre une vraie passion un peu comme dans les films. Depuis qu’elle avait croisé peter elle avait tout de suite ressentie quelque chose de fort pour lui, ce n’était plus un simple ami, non et puis les battements de son cœur quand il effleurait son visage ne mentaient pas, non elle était amoureuse de lui. Elle reconnaissait son parfum, elle devenait toute joyeuse quand elle reconnaissait le son de ses pas à la villa, elle était peut être cucul mais elle aimait et ceux pour la première fois de sa vie. Alors on ne se moque pas et on se réjouit pour elle.

On apprend tout les deux… Je … J’aime être avec toi, mon petit prince, c’est peut être bête, mais voilà je dois te le dire sinon je ne vais plus tenir, mon cœur va exploser si je ne te dis pas que t’es important pour moi.

Elle pose son front contre celui de peter, leurs souffles se croisaient, elle avait toujours les pieds dans l’eau, elle se sentait très bien là, pas de problème. Elle frissonnait en sentant les mains de son peter parcourir sa peau, elle ne bougeait plus du tout, elle avait fermée les yeux, et elle savourait chaque seconde, chaque petit geste. C’était bien d’être là comme ça, sans bouger juste bien dans ses bras, oh quel pied. Elle remue juste un peu ses pieds parce qu’elle commençait à s’enfoncer dans le sable. Elle garde les yeux fermés en entendant le compliment du jeune homme, elle se contente de sourire et de se mordiller la lèvre.

La tienne n’est pas mal non plus, mais je préfère toucher tes abdos enfin t’as du t’en rendre compte…

Elle sourit de plus belle et elle se colle encore plus à lui, pas moyen de s’éloigner de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 22:11

C'était peut-être un monde rose bonbon comme tu le dis si bien. Mais pour attaquer un compte de fée, si c'est pas une ambiance rose bonbon cela ne marche pas. Puis il y a bien des couples qui eu dans leurs départs se parle sexuellement : pas très intéressant pour Peter. Ou alors il se taquine, se cherche, chacun sa façon de s'élancer l'amour, la passion & tout le reste qui va avec. Peter & Laura ont choisit la façon comme dans les films. Mais c'est pas l'esprit de Peter qui sais dit tient je vais me la jouer prince charmant. Au non, il ne préparait rien à l'avance en ce moment. Il vivait au jour le jour, ces paroles sortaient au moment de ses pensées et voilà. C'était déjà un grand pas pour lui, faut pas lui demander non plus d'assurer les câlins, bisous, caresses donc la tendresse. Chaque chose en son temps.
Les mains de Peter, toute tremblante au passage, glissait d'un côté puis de l'autre dans le dos de sa portugaise .. Et ses mains avaient maintenant pris un rymthe régulier. Elles ne s'arrêtaient plus .. Elles étaient habitué à sauter comme ça, de gauche à droite .. Et son souffle attérisaient droit dans le visage de son trésor. Leurs souffles ne faisaient qu'un, et le nez de Peter passait son temps à frôler celui de sa copine. Oui. C'était vraiment comme dans les films téléviser. Mais vraiment pareil. Le jeune garçon avait sauvé une demoiselle qui s'était fait attaqué, il l'avait secouru, l'a ensuite amener dans un endroit romantique, ils ont fini par s'embrasser, et là ils se câlinent face à la mer. Tient : Face à la mer on veux tous grandir .. C'est marrant mais là, c'était ce qu'ils se passaient. Face à la mer, Peter grandissait. Bref. Je reviens à mon roman télévisé : Peter lui, n'allait pas ensuite embrasser fougueusement Laura pour ensuite l'embarquer dans sa chambre & Lui faire l'amour comme un dieu. Et le lendemain la femme annonce à son sauver qu'en fait elle est marier et qu'elle à 4 enfants. Non, là ça va pas vraiment se passer comme ça, mais comme ça : Déjà il allait lui répondre .. Répondre à cette qu'il allait rejoindre tout les autres belles phrases qu'elle avait pu lui dire, dans sa boîte à parole qui se trouvait dans son coeur. Tention. Peter Bordage va parler .. Tching tching * Bruit des cuillères sur les verres * Sayé, il peut parler.

" Moi aussi .. Enfin .. Je pense comme toi .. "

Ouais c'est vraiment que des paroles, paroles, paroles ! En gros, ne sachant pas quoi dire il répondait bêtement à Laura. Accompagné d'un sourire des plus stupides. C'était du Peter tout craché ça, mais que voulez-vous, c'est ça l'amOoOur ! avec un grand A. Pas avec un petit a. Parce que l'amour avec un petit a tu pense ton temps au lit, alors que là ils sont jamais allé au lit ensemble. Pourquoi j'en parle tout le temps ? Pour rassuré Emilie Capel, même si Emilie Capel ne lis pas xD. Tient, Peter recula un de ses pieds, puis l'autre, attirant Laura avec lui. Là il ne voulait pas couper ce moment romantique, oh non =O. Mais il voulait juste que Laura rentre à la villa se reposer, et non pas pour aller lui faire l'amour comme un sauvage. Ok ? Donc il voulait rentrer, qu'elle se repose pour l'emmener le plus tôt possible à l'hôpital sachant qu'ils y resteront bien longtemps. C'est pour ça que sa main de libre grimpa le long de son visage & se stoppa sur sa joue. Son pouce caressa sa peau de bébé et il ouvrit de nouveau sa bouche.

" Oui .. J'ai remarquer .. Puis .. On rentre ? Demain t'a une dure journée qui t'attend .. "

Peter lui adressa un sourire, des yeux, et toute sa bouille en fait avait la même allure. Celle de quelqu'un qui n'avait pas spécialement envie de faire ce qu'il venait de dire, mais qui dans le fond n'avait pas le choix. Il n'avait pas envie & pourtant il savait qu'ils étaient obligé. Laura aussi .. Non ? Laura ne le sentait pas ce truc ? Le fait de vouloir rentrer sans en avoir envie. En tout cas, il recula encore un petit peu, toujours en l'entraînant avec lui. Et Peter déposa même un doux baiser sur son front. C'était un baiser qui voulait dire : Je te laisserais pas tomber. Sa portugaise le savait peut-être déjà, mais faut mieux le répéter. On ne sait jamais. Elle aurait très bien pu l'oublier, secouer par toute les émotions xD.
Revenir en haut Aller en bas
Laura Capel

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 888
• Avatar : Laura Capel

• My age : 22 si tu m'as pas oublié le 17 décembre ^^
• My job : euh des stages de temps en temps
• My dwelling : la villa des fous
• Others : pense au tatouage, au piercing au nombril pkoi pas

___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 22:11

Comment vous dire à quelle point elle était dingue en sentant les mains du jeune homme dans son dos, il faisait des caresses un peu plus franche qu’au début de la soirée, et comment dire ça la rendait toute chose la demoiselle. Elle avait les petits papillons dans le ventre, ceux qui font du bien qui te dise wahou ayouuuuuuuuuuuu, t’es foutu. Oui tu ne peux pas vraiment traduire, tu ne peux pas comprendre ce qui se passe tu dois juste te laisser porter par ce sentiment, parce que tu ne sais pas quand ça reviendra, et comment. Elle était si bien avec lui, elle voulait juste rester là dans ses bras les pieds dans l’eau et tant pis si elle s’enfonçait dans le sable. Mais bon pour le coup il était raisonnable pour deux, il était le plus grand, elle aussi elle savait qu’elle devait y aller, dormir pour partir tôt le lendemain matin, mais vraiment elle ne le voulait pas. Tout le monde sait qu’on ne fait pas toujours ce qu’on veut dans la vie. Elle se laisse entrainer doucement, elle sentait ses pieds quitter l’eau devenue froide. Non mais pourquoi ils avaient tant de mal à se bouger, alors qu’en fait ils allaient dormir ensemble parce qu’elle avait peur, et qu’elle ne voulait pas dormir seule. Elle aurait pu trouver quelqu’un d’autre mais voilà c’est lui qu’elle voulait, elle voulait sentir son odeur près d’elle pour être apaisée. Non mais elle avait une grande chambre vide rien que pour elle, ils ne seraient pas embêtés, et en plus elle ne ronflait pas. Ils avançaient tout doucement avec des petits pas de fourmis, mais ils s’éloignaient tout doucement du lieu où il se câliner doucement. Elle aimait bien cet endroit ça pour sur, même si, elle ne lui avait pas clairement dit les mots, même si elle ne lui avait pas dit je veux être avec toi, qu’on sorte tout les deux ensemble et pas en simple copain, elle avait quand même réussit à lui dire qu’elle craquait grave sur lui et qu’elle voulait avoir son petit conte de fée avec lui. Bah tout ça c’était quand même un sacré gros progrès.

Elle fait une petite mine boudeuse, mais quoi elle avait envie de faire mumuse elle, pas de partir dormir. Enfin elle n’a pas vraiment le temps de dire ça qu’elle baille et comme elle est un peu dans la lune pour ne pas montrer toute sa dentition à son petit chéri, elle se cache la bouche avec sa main mais pas la bonne, non celle qui avait bobo. Du coup elle fait une belle grimace parce qu’en bougeant trop vite elle s’était fait un peu mal. Elle fait de nouveau une petite moue tristounette, mais pour la peine elle se blottit de nouveau contre lui.


Ok on y va même si je préférerais rester là à jouer sur la plage. Dis bon demain je serais fatiguée mais cette semaine ou bientôt on pourra recommencer et venir sur cette plage. J’ai vraiment aimé cette soirée avec toi, à part le petit détail.

Elle se resserre contre lui, et ils quittent tout les deux à contre cœur la plage. Ils arrivent tout doucement à la villa. Elle ne fait pas de bruit elle voulait monter sans croiser sa sœur ou sa famille de dingue. Elle voulait aller dans son petit nid, et se mettre bien au chaud pour dormir avec lui. Ils montent au deuxième…

Euh c’est à moitié rangé seulement, mais ça va aller… ça va t’es toujours sur de vouloir resté dormir avec la grande blessée… ?

Elle lui fait un grand sourire, bah ouais elle lui demandait mais en même temps elle n’avait pas lâchée la main qu’elle tenait depuis qu’ils étaient entrés dans la villa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 22:14

Non, Big-Touffe ne voulait pas que lui & Laura restent ici, sur cette belle plage ou on entendait que le bruit de la mer s'écroulait sur les bancs de sables mouillé, avec les petits coquillages qui décoraient cette plage, et le joli soleil qui se couchait mais qui était maintenant partit se reposer. Le soleil dormait ? Laura devait aller dormir aussi. Non sérieusement, Peter se la jouait Papa-Poule mais il avait ses raisons. Elle avait mal au poignet c'est pas rien, en plus ça fait mal. Alors ziou, un gros bon dodo avant il lui mettra même de la pommade parce que ça soulage toujours un peu & hop au lit ! Si il faut il veillera sur elle toute la nuit, rester une nuit les yeux ouvert pour la regarder s'était loin de le déranger. Au contraire, Pet-Pet donnerai sa place à personne, même pour tout l'or du monde .. Phrase qu'on dit souvent, mais en général ceux qu'il le dise ne le pense pas. Mais là si, il le pensait sinon je l'aurais pas écrit. Ok ? Ok. Le jeune avait beau reculer tout doucement, ses yeux ne quittait pas pour autant ceux de sa portugaise qui semblait lui dire tellement de chose .. Tellement de chose qu'il avait du mal à comprendre. Mais tant pis. Que voulez-vous que je vous dise ?

" Promis .. On reviendra .. Et on restera plus longtemps. Promis "

Pourquoi il répétait promis ? Parce que c'était vraiment une promesse. Il lui avait dit qu'ils reviendraient, alors repasseront un moment comme celui-ci .. Un autre jour. Peut-être dans un an ou dans quelques jours. Peter n'en savait rien, mais un jour. Si sa se trouve ce jour se sera dans 4o ans. Ils auront 4 enfants avec eux, une bague à la main, et on pourra voir des dauphins virevolter dans les airs. Ouais bah faut pas rêver non plus hein. xD. Mais se faire des beaux films de temps en temps ce ne peu que vous faire du bien. Enfin bref. Peter & Laura allèrent donc dans la villa, et ce, sans faire le moindre bruit. A croire que le silence leurs faisaient du bien .. J'sais pas mais aucun des deux n'avaient sa bouche .. Mais ses mains caressaient toujours autant ses côtes, mais tout doucement. Toujours en douceur, m'enfin là c'est à peine si ses doigts la touchait. Mais qu'est-ce qu'il s'en foutait. Du moment qu'il avait toujours un peu de contact avec elle, c'est tout ce qu'il lui fallait .. Oh oui. Il en fauuut peu pour être heureux comme dirait euh je sais plus son nom mais du livre de la jungle. Hihi. Ben voilà, maintenant Peter se répétait cette chanson dans sa tête, Il faut se satisfaire du nécessaire ! Youpiiii ! Un peuuuu d'eau fraîche & de verdure que nous prodigue la nature & vous serez un ours très bien lèèèèèèché. Dit donc, la chanson ça ressemblait pas à l'histoire des deux p'tits jeunes ? Ben oui, de l'eau fraîche : La mer, la verdure pour le sable et l'herbe juste derrière le sable .. Et vous serez un ours très bien lèèèèèché ça revient à un ours très heureux ? Nan ? Ben siiii. C'était exactement pareil, enfin à quelques mots près. Oh ! Sauf que là, il avait du trop se concentrer sur la chanson car il venait d'entrer dans la chambre de Laura. Arf ! C'était marrant mais il avait jamais vraiment dormir avec des filles, apars sa cousine mais ça compte pas, si ? Parce si ça compte j'peux vous dire qu'il dormait avec elle tout les étés, oui oui, chez sa mamie. Hmm, c'est pas des conneries, j'vous jures.

" Si ça va. Avec Yaman c'est piire que ça t'sais. "

Il lui adressa un pitit sourire cro mignon. Ben oui, toujours cro mignon pour Laura, il changeait pas ses habitudes. Ben oui. Puis tient, elle venait de lui poser une drôle de question là .. Pourquoi il voudrais plus dormir avec elle ? Une chose pourrait lui en empêcher c'était la peur. C'est tout. Autrement rien du tout xD. Surtout qu'il allais surement pas dormir, mais la regarder dormir. Tel qu'il se connaissais.

" Non non .. Je reste hein. Puis attend, je reviens ! "

Peter se décala vite fait & Partit bien vite fait dans sa chambre. Il alluma la grande lumière, tant pis pour Yaman. Le pauvre Peter venait de le réveiller d'un coup.

" Mec, t'a foutu ou la pommade ? "

Ouais, question très quiche parce que Yaman il dormait un peu, il avait juste l'air d'avoir la tête dans les chou-fleur & Pet débarquait sur ses grands sabots lui demandant de la pommade. Bien sûr que son poto lui répondit pas .. Logique. xD. Peter se débrouilla donc tout seul, & comme un grand. Il fila dans la salle de bain, attrapa le tube qui était posé sur le lavabo & Retourna vers Laura. Laura .. Elle était ou ? Elle était plus là. Aaaaaaah ! Normal ! Quel idiot, Peter était toujours dans sa chambre, donc y'avait que Yaman dans son champs de vision. Trop bête ce Big-Touffe. M'enfin il soupira et partit sans éteindre la lumière. Quand j'vous dit qu'il est tête en l'air là, c'est pas pour rien. Mais bon, une fois de retour auprès de sa portugaise il lui tendit la pommade comme ci c'était un cadeau précieux auquel elle devait faire trèèès attention.
Revenir en haut Aller en bas
Laura Capel

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 888
• Avatar : Laura Capel

• My age : 22 si tu m'as pas oublié le 17 décembre ^^
• My job : euh des stages de temps en temps
• My dwelling : la villa des fous
• Others : pense au tatouage, au piercing au nombril pkoi pas

___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 22:15

Bah oui ils étaient tout mignon sur cette plage et quitter cet endroit ça cassait un peu la magie, mais elle la retrouverait bien vite avec lui. Non mais elle n’avait qu’a se plonger dans les yeux du jeune homme et direct elle replongerait dans le pays des merveilles. Elle pourrait refaire ses petits rêves qu’un homme pouvait l’aimer et la protéger. Oui elle sentait qu’il avait des sentiments pour elle, elle attendrait ses mots, elle espérerait chacun de ses petits gestes, mais en tout cas elle le voulait pour elle, elle voulait être la jeune fille qu’il voulait tenir dans ses bras. Bon d’accord c’est ce qu’il était en train de faire, d’accord il avait pas mal de plans pour l’avenir, mais il ne lui avait pas dit tout ça, elle lui aurait sourit et elle aurait été capable de dire oui à tout. Oui même pour les quatre enfants au non, mon dieux les pauvres, que des junior, mais enfin pour tout ça ils avaient encore bien du temps devant eux, ils avaient 20 ans à peine. Et laura ce n’est pas Jamie Lynn spears la sœur de sa sœur bien connue, non elle n’avait pas prévue d’avoir des enfants si jeune. En plus à la villa, ce n’était que des cris dans tous les recoins, alors on n’allait pas imposer ça à tous les habitants et comment dire, qui annoncerait à milie que sa Tite sœur était enceinte, en tout cas pas laura c’est sur, et franchement je ne pense pas que peter soit partant, non ils seraient en train de s’enfuir, alors ils ne diraient rien, ils lui ramèneraient l’enfant adulte pas mal non ?

Bref elle s’était blottie tout contre lui pour rentrer, elle ne voulait pas partir de ses bras elle aimait trop l’endroit. Oui juste la tête posée sur son torse là où se trouvait un tatouage, miam. Ils rentrent tout calmement et tout ce temps elle ne pense qu’a une chose, que elle, elle va dormir, parce qu’elle était fatiguée, et le surplus d’émotion l’avait un peu assommée, et elle passerait la nuit dans ses bras. Oui juste contre lui, bah là sur pas besoin de somnifères, elle avait un super nounours.

Elle sourit quand il lui parle de yaman, quoi lui bordélique non ce n’est pas possible. En fait le yaman tout partout dans les autres pièces de la villa, il rangeait mais dans la chambre il se lâchait un peu. Bref là la chambre de laura était toute calme, elle était blanche, elle n’avait pas fait grand changement depuis qu’elle était là, non elle n’osait pas, elle ne savait pas, et puis elle se sentait toujours prête à être rappelée à Paris, alors elle s’installait à peine. Enfin on retrouvait tout de même son petit monde. Elle regarde le jeune homme s’éloigner, non mais il se sauvait, non mais pourquoi, il allait revenir, hein il avait promis.


Bon pour patienter elle passe derrière son paravent elle se bat avec ses vêtements pour se changer, et elle enfile une nuisette bleue claire, quoi elle n’allait pas dormir toute habillée non ? Elle va se brosser les cheveux et elle regarde son poignet, vache il était rouge bleu, oh sympa toute les couleurs. Non mais un arc en ciel la demoiselle. Elle était là patientant pour le retour de son petit chéri. Il revient pour lui donner de la pommade. Elle fait un grimace, et puis elle la prend, elle ouvre le tube et sent le machin, pff ça puait en plus. Elle essaye de prendre toute les précautions du monde, mais c’était très douloureux, pourtant elle ne le passait que du bout des doigts. Elle essayait de ne pas le montrer mais les larmes lui montaient aux yeux, ça piquait, ça sentait pas bon, non mais là je vous jure il avait intérêt à se ramener pour un gros câlin. Elle fait rentrer la pommade, mais franchement là c’était juste l’horreur. Elle pose le tube et elle relève ses petits yeux vers lui, elle fait une petite moue.

Je veux un petit câlin là, s’il te plait… !

Ça fait bobo.


Bah oui elle voulait son petit câlin alors elle jouait la gamine. Il n’allait pas la laisser comme ça, comme une petite misère sur son lit .
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 22:19

Bon, Peter il avait quand même aider Laura à étaler sa crème. Même si c'était crade, pateu, puant, et qu'en plus de ça Laura était toute belle de sa nuisette. Le Pet ça la perturbais, sérieux. Elle est quand même belle sa portugaise ? Il avait l'impression de s'en rendre compte de plus en plus. A croire qu'elle était un soleil entrain de s'élever de plus en plus vers le haut pour mieux briller. Et si Laura s'était vraiment un petit rayon de soleil ? Si sa se trouve le soleil l'éclairait tout les matins, et après la lune s'occupait d'elle pendant la lune. Qui-sais. Peut-être que le soleil choisit des gens comme ça, et qu'après il illumine votre vie. C'est chou n'empêche .. Laura à de la chance d'avoir été choisis par le soleil. Peter aurais bien aimer aussi, briller comme une étoile. Le jeune homme fit glisser ses mains l'une contre l'autre histoire d'enlever la petite crème qui s'y était collé. Mais rien à faire, elle était toujours bien ancré contre sa peau. Grr ! Saleté de crème ! C'est ça le défaut de ce genre de chose, c'est très pratique, t'a plus de bobo mais après t'es obligé d'utiliser un savon ultra performant avant que ta main ne colle plus. Sympa -_-. Mais Peter était déjà dans la salle de bain de Laura entrain d'essayer de retirer la crème, juste pour ne pas avoir des mains toutes coulantes, mais retrouvé ses douces mains de bébé. Hop, ses mains allèrent s'essuyer sur une serviette & Il retourna dans la chambre, déposant son petit derrière à côté de Laura.

" Ça va aller .. "

Il laissa ses lèvres glisser sur son front pour y déposer un petit bisou. Un bisou tout doux, un bisou guérisseur qui fait que tu vas forcément mieux après. Ses bras s'enroulèrent autour de son corps & Il l'a serra tout contre lui. Comme elle venait de lui demander .. Peter en profita même pour coller des petits zibou alternativement sur son épaule, ou sur son visage. Peter adoorait ! Puis Laura aussi avec la tête d'une personne qui avait l'air d'apprécier. Et tant mieux, car c'était quand même pour elle qui surmontait sa peur, son angoisse, et surtout cette chose qui l'avait avant empêcher de se rapprocher des femmes. Alors que maintenant, tout ça s'était envolé. En fait Peter était un glaçon, et ça il l'avait toujours été. Mais depuis qu'il connait Laura, il s'était peu à peu réchauffer pour maintenant être dans sa période liquide .. Mais il n'est pas encore rendu à l'état gazeu. Ce qui veux dire que le jeune homme n'a pas tout à fait perdu tout ses angoisses. Puis cela ne peut pas s'envoler si facilement que ça, il ne faut pas croire. C'est quand dans les films que cela se déroule ainsi. Hop ! Du jour au lendemain l'héroïne du film n'a plus peur des araignées. Les enfants se disent : Wooooow ! Je veux faire comme elle. Les adultes disent : Qu'est-ce que ce film est nul & Peter se dit : Puré c'est nul ce truc mais j'aimerais faire pareil. Mi-enfant mi-adulte. Ça prouve bien cette histoire de glaçon qui fond pour s'évaporer. Haaaaan ! Ou alors, j'ai mieux, c'est comme un petit oiseau qui arrive à voler, mais qui se casse facilement la figure. Voilà. Il a passé le cap du : j'ai peur de m'envoler mais il n'est pas rendu à celui du : je vole avec assurance. Bon, revenons à Peter. Il fit glisser ses chaussures par terre, Ouais, faire un gros câlin c'était cool mais avec les chaussures moins. xD. Et il laissa sa main caresser son bras qui avait un p'tit bobo, juste pour la soulagé encore un peu. Car ça devait pas être évident.

" Dit .. Ça te remonte pas jusqu'à l'épaule hein ? "

Pet-Pet préfèrait en être sûr. Car sinon, si la douleur donnait des décharges méchantes qui lui faisait mal jusqu'à l'épaule c'est signe d'un gros bobo. Oui oui, le médecin lui avait dit ça lorsqu'il était tombé de ses échasses pendant une des représentations du Roi Soleil. Et c'est que ça faisait vraiment trèès mal. Mais trèès trèès mal pas qu'un peu hein. Et Peter ne voulait pas que Laura ai la même chose, alors il allait lui faire penser à d'autre chose, lui faire voir d'autre couleur. Juste en la couvrant de bazou en toute sorte. Mais maintenant il attira son visage vers le sien pour l'embrasse tout amoureusement. Et il en profita pour mieux s'installer sur le lit de sa portugaise. Il n'avait qu'une demi-fesse de poser dessus et c'était loin d'être pratique. Imaginez qu'il tombe, par malheur, par terre. Laura glisserait sur lui, et se serait la fin du monde. Car elle aurait alors une hanche de fellé ! Aaaaaaah. L'horreur quoi ! Milie irait le tuer, c'était obligé, tout ça parce qu'il aurait casser de partout sa soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Laura Capel

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 888
• Avatar : Laura Capel

• My age : 22 si tu m'as pas oublié le 17 décembre ^^
• My job : euh des stages de temps en temps
• My dwelling : la villa des fous
• Others : pense au tatouage, au piercing au nombril pkoi pas

___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 22:20

Bah oui elle avait trop mal, mais elle essayait un peu de le cacher, oui elle ne devait pas trop lui montrer , bah non il faisait tout pour être super gentil avec elle, mais rien que de masser son poignet ça lui faisait un mal de chien , et la mini Capel c’est pas une petite douillette. Bref elle le regarde masser en souriant, ouais ça restait lui et un petit câlin quand même. Il va ensuite se laver les mains, pfiou c’est vrai que ça sentait réellement mauvais ce truc, elle avait l’impression d’avoir le poignet tout collant et puant. Elle s’allonge dans son lit, la couverture était repoussée à ses pieds. Pendant que monsieur essaye désespérément de faire partir l’odeur de ses mains. Elle l’attendait sagement dans le lit. Oui une Capel peut rester sage dans un lit si c’est possible. Elle avait envie qu’il revienne vite pour la câliner, c’était étrange, elle stressait un peu de passer une nuit comme ça près de lui, et si elle se mettait à ronfler, et si en fait elle se retourner sans cesse dans le lit, et qu’elle lui donnait le mal de mer. Bon on respire on se calme et on attend que le jeune homme revienne. Et forcément il refait bien vite son apparition. Il vient se mettre à côté d’elle, mais il n’avait pas l’air plus sûr qu’elle. Il était un peu sur le bord du lit, elle se laisse embrasser doucement, sur le front, il la rassurait par des gestes, des petites attentions. Elle le fait doucement venir contre elle, pour qu’il se mette mieux, il n’allait pas passer la nuit sur le bord du lit, attention ça allait être très dangereux. Elle avait posée sa main sur la hanche du jeune homme, elle le faisait venir contre elle, doucement, elle voulait le sentir proche d’elle, heureusement qu’il était là, elle avait encore un peu peur depuis la boîte de nuit. Bon heureusement il avait su faire ce qu’il fallait et chacun de ses petits bisous atteignaient leurs cibles. Elle aimait tellement sentir ses lèvres, pas une seule seconde elle ne se disait qu’il n’était as totalement à l’aise, non pour elle il savait ce qu’il faisait. Comment elle pouvait comprendre que c’était nouveau pour lui, elle ne savait rien de tout ça, et jamais elle n’oserait lui demander un truc pareil.
Elle souriait de plus en plus avec lui, elle délaisse la hanche, le bas du dos de monsieur peter, pour venir caresser le bras du jeune homme. Elle avait besoin à son tour de le câliner de lui rendre un peu de ce qu’il lui donnait.


Je le sais que ça va aller, puisque t’es là avec moi, je n’ai pas peur, plus maintenant.
Bah écoutes la crème a soulagé un peu, la douleur remonte dans mon bras oui, mais ça va je te jure. Ce n’est pas la première fois que j’ai ça, en plus à cette main là aussi. Je te jure je vais bien, ne t’en fais pas pour moi. Bon je ne suis pas là de jouer de la guitare, ça m’embête mais je te jure un bon petit câlin et tout ira bien. Ça va…


Elle l’avait regardé dans les yeux en lui parlant, elle sentait bien qu’il s’inquiétait pour elle, elle ne le voulait pas, et en même temps elle était très touchée par lui, c’était la première fois qu’une personne autre qu’un membre de sa famille, s’inquiétait pour elle, et voulait la protéger, prendre soin d’elle. Et elle ressentait vraiment au fond d’elle qu’elle lui appartenait, elle ne pouvait pas se détacher de lui, elle ne se voyait pas sans lui avec elle. Mais bon elle n’était pas là de lui dire clairement peter je suis en train de tomber amoureuse de mon ami, de toi. Elle rougissait rien qu’en pensant à tout ça. Elle fait remonter sa man le long du bras musclé de peter, elle glisse jusque sa nuque, elle laisse ses doigts dans la big touffe de peter. Elle aimait jouer avec ses cheveux, elle ne cessait de sourire avec lui. Elle s’approche de ses lèvres tout doucement, elle les dépose tendrement sur celle du jeune home avant de lui offrir un vrai baiser digne de ce nom tout en maintenant une légère pression de la main sur la nuque du jeune homme. Elle met doucement fin à ce baiser aussi doucement qu’elle l’avait commencée.

Merci de dormir avec moi, je vais être bien au chaud, et je n’aurais pas peur, je me sens bien mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Lun 22 Déc - 22:20

(pf)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)   Aujourd'hui à 9:00

Revenir en haut Aller en bas
 

Soirée pas ordinaire (suite avec le bo brun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Terminés-