Partagez | 
 

 Aie aie aie ! PV Laura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Laura Capel

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 888
• Avatar : Laura Capel

• My age : 22 si tu m'as pas oublié le 17 décembre ^^
• My job : euh des stages de temps en temps
• My dwelling : la villa des fous
• Others : pense au tatouage, au piercing au nombril pkoi pas

___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Aie aie aie ! PV Laura   Jeu 1 Jan - 5:52

Que quelqu’un fasse durer ce moment le plus longtemps possible, elle n’aurait pas faim, elle n’aurait envie de rien d’autre sauf rester blottie dans ses bras, elle pouvait y rester la nuit entière là. Juste contre lui elle en oubliait tout le reste, y’avait pas de soucis, tout se passait très bien et sa vie était bien organisée chut. Elle continuait à glisser ses mains sur la nuque du jeune homme, lentement dans un geste sensuel mais plein de tendresse. Elle ne cessait de lui sourire, c’est qu’il y tenait à ses cheveux, enfin elle était mal placée pour dire quoi que se soit, parce que depuis qu’il lui avait dit qu’il allait les couper, elle ne cessait de les toucher, de laisser ses mains dedans. Elle souriait de plus belle quand il réagissait à la proposition de valou en coiffeur. Elle se rapproche encore un peu plus de lui, oui c’était possible.

Non faut qu’il te reste des cheveux, sinon tu voudras plus sortir quoi que ce n’est pas si mal ça. Je te jure si il fallait juste te raser le crâne je l’aurais fait, mais tu vas me revenir tout beau, tu vas te faire chouchouter par les mains d’une autre femme que moi, tsss ça va pas me plaire finalement.

Quoi elle jalouse et possessive juste un peu. Il en avait l’habitude non ? Bah fallait s’y faire, elle n’aimait pas qu’il se fasse peloter par une autre, surtout que bon le massage du crane offert parce qu’il est mignon, qu’il pourra apprécier comme il se doit, non ça va pas le faire. Bon elle n’était pas si jalouse que ça, elle avait juste au fond d’elle toujours cette petite peur qu’il en préfère une autre à elle.
Il en revenait à un sujet sérieux, elle n’avait jamais vraiment parlé de ce stage, de comment ça se passait, elle avait bien aimé vraiment, mais c’était un environnement particulier, elle n’était pas influençable, mais elle avait peur de devenir comme eux.


Ouais enfin j’ai rien fait rassures toi, mais juste je me disais qu’à force je pourrais finir comme eux, et je te jure j’ai eu peur. SI tu veux le boulot là bas ça me plaisait vraiment, on voyait tout les créas, la création des fringues du magasine, c’était vraiment super. Mais c’est des fous, ils tiennent un rythme de folie, mais tu vois ils le font pas en restant nature. Et par moment, quand y’avait une parution qui se rapprochait c’était vraiment de la folie, et du coup pour supporter pour tenir le coup ils prennent des cachets. J’ai été super naze aussi mais jamais j’ai craquée, pourtant c’était si simple.

La boutique pourquoi pas, ça peut être bien, pas tout à fait ce que je recherchais, mais en travaillant, en bossant un peu un jour je pourrais peut être créer ma boutique.


Elle avait baissé les yeux le temps de lui parler de cette faiblesse maintenant elle le regardait elle essayait de sonder son esprit. Il avait évité de lui répondre, elle se doutait que ça ne voulait rien dire de bon ça, elle avait bien vu qu’il n’avait pas grande activité, juste un ou deux contrats qui l’avait éloigné d’elle un peu. Elle s’inquiétait pour lui, elle avait peur qu’il s’ennuie, qu’il ne croit plus en lui, qu’il se dise que c’était foutu. Elle serait toujours là pour lui, elle y croirait pour deux quand il douterait. Elle caressait sa joue.

Mon peter dis moi ce qui se passe dans ta tête là. J’aime pas te voir avec ses yeux là. Je sais t’as pas bossé depuis un moment, tu veux qu’on cherche tous les deux, je vais être ton agent, j’irais démarcher pour toi, j’irais leurs dire qu’ils sont en train de rater un grand danseur.

T’as une idée, une envie ?


Qu’il lui parle, elle l’aiderait, elle était là pour lui.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Aie aie aie ! PV Laura   Jeu 12 Fév - 18:26

" Attends, tu as dis quoi ? Jalouse d'une coiffeuse ? C'est comme ci moi j'étais jaloux de ton médecin, alors qu'ils sont payer pour te tripoter. Tu es bête parfois tu sais ? En plus la coiffeuse, si ça se trouve, elle sera moche et sans intêret. "

Dans le fond, Peter comprenait ce qu'elle pouvait ressentir - ou du moins ce qu'elle pouvait lui dire -, lui non plus n'apprécierait pas de savoir qu'un homme touche son corps. Il lui suffit de ne pas y penser, après tout, ce monsieur est payer pour ça. Ce n'est pas forcément un bel et gros obsedé. Heureusement d'ailleurs. Et si il partait sur ce principe, de toujours jalouser le moindre homme ou femme qui la touchait, l'observait de trop prêt, le pauvre ! Il n'aurait pas fini, elle non plus d'ailleurs. C'est pour ça que cette remarque le faisait bien sourire, dévoilant ses dents blanches et aligné. Peter prennait soin de son corps, des dents au bout des pieds, tout y passait. Bref, revenons à nos moutons. Il l'écoutait attentivement.. Cela se voyait face à son expression neutre. Ses yeux ne lâchait pas son visage, pour y déchiffrer la moindre de ses expressions. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres à la fin de ses paroles. Ca se voyait qu'il pensait la même chose qu'elle ?

" Content que tu ne sois pas devenu comme ça. Je pense pas que j'aurais aimer. Un peu comme dans le film là. Le diable s'habille en je sais plus quoi. Prada non ? Un truc du genre. Non mais oui.. je vois. La galère ! Mais bon, c'est pas le rymthe le pire, ça t'y prend l'habitude j'pense, mais le fait de pas rester soi-même c'est pas bon, pas bon du tout. J'aurais vraiment pas pu supporter ! Que tu deviennes une archanée de ton travail et que je ne te vois plus, que tu passes ta vie avec ça, non-merci. "

Là, il se posait une question assez étrange: mais ma vie à moi, c'est un peu celle que je ne veux pas qu'elle ai, non ? Oui car, vivre que pour ça ! 24h/24. Peter c'est ce qu'il faisait, plus tellement maintenant. Mais, dans le fond c'était identique. Sauf qu'il restait égal à lui-même, il n'a pas pris la grosse tête et ne se sent pas suppérieur à tous malgré son boulot, enfin passion.

" Pourquoi tu vas travailler dans la boutique ? Qu'est-ce que tu attends ? Moi j'te jure je te soutiendrais. Mais sérieux, j'veux pas que tu deviennes une fille comme ceux qui y'avais dans l'entreprise hein ! Une dingue qui s'prend trop le chou. Tu resteras la même hein ? "

Maintenant il s'en posait tout pleins de question. Tant de doute qui montait. Pourquoi s'inquièter ? Laura n'était pas le genre de femme à changer si rapidement de caractère à cause de son boulot ? Se prendre la grosse tête ? Elle ? Non, ce n'était pas son genre. Ou alors c'est qu'il l'a connaissais mal. Mais Peter en doutais, au bout de deux ans, ou un, il ne sait même plus depuis quand il l'a connais, enfin si il l'a connais depuis l'époque du Roi Soleil, mais réellement parlant. Pas comme étant "la petite soeur d'Emilie Capel qui viens nous voir souvent au Roi Soleil". Non. Pas cette Laura, là il parlait de sa Laura, sa portugaise. Sa main se déposa sur sa joue, et il lui releva doucement son visage. La voir comme ça ne lui plaisait pas ! Il fallait qu'elle se batte pour attendre ses rêves, sinon ça rimait à quoi la vie ? Si on se aller dès les premières difficultés. C'était bien à lui de songé à tout ça, lui qui pensait que sa carrière dans la danse était fichu parce qu'il ne faisait plus rien.

" Non non t'inquiètes pas, ça va aller. Je vais bien trouver quelque chose, j'ai pensé à aller aider dans l'école de danse qui est à 10 minutes d'ici. Tu sais, j'y suis passé l'autre jour ! Il avais l'air d'avoir besoin d'homme, je proposerais au autre de venir avec moi. D'ailleurs en parlant de danse, si on va au studio, là, maintenant, tout de suite. Tu m'accompagnes ? "

Il relecha le corps de Laura avant de déposer un bisou sur son front. Puis il se leva, tapotant aussitôt sur ses cuisses. Une habitude qu'il avais pris, toujours par peur d'être crade. Son regard se faisait de plus en plus égaré. Le fait d'avoir parler de la danse lui avait rendu son moral à zéro en moins de deux minutes.. très lunatique Peter ces temps ci.
Revenir en haut Aller en bas
Laura Capel

Modo
• The player : Kareen
• I'm here since : 17/12/2008
• My number of posts : 888
• Avatar : Laura Capel

• My age : 22 si tu m'as pas oublié le 17 décembre ^^
• My job : euh des stages de temps en temps
• My dwelling : la villa des fous
• Others : pense au tatouage, au piercing au nombril pkoi pas

___ MORE
• Statut: Libre comme l'air
• Relationship:
• Children: Un jour...
MessageSujet: Re: Aie aie aie ! PV Laura   Dim 15 Fév - 2:57

C’était pas vraiment de la jalousie, enfin si un petit peu, non mais c’était une réaction normale, elle n’avait pas envie que d’autre le touche de trop près. Quand il dansait, elle s’en fichait bon ça ne lui plaisait pas de trop quand les jeunes filles tout gloussantes se collaient serrées à lui, mais elle savait que c’était sa passion, et qu’elle n’avait rien à craindre. N’empêche que la jalousie, elle l’avait un peu en elle, mais elle contrôlait bien, non elle ne fouillait pas dans son portable, elle ne le suivait pas pour savoir ce qu’il faisait, et puis elle ne sortait pas les griffes dès qu’une blonde venait lui parler. Bref c’était une petite amie bien agréable non ?
Et que dire de lui alors, il était si prévenant avec elle, et il l’écoutait lui confier tout ses petits soucis, ça devait le saouler non ? Apparemment non il l’écoutait, il était tout mignon avec elle.


T’inquiètes pas mon chérie, y’a trop de choses dans ma vie auxquelles je tiens pour risquer de tout perdre pour un boulot. Non mais c’est vrai ils n’avaient plus de vie, je te jure la plupart d’entre eux avaient des gosses des femmes, et ils ne les voyaient pas, ils ne quittaient jamais leurs bureau, et ça criait, ça courrait dans tout les sens.
EN plus si tu leurs demandait si leur rythme de vie leur plaisait ils étaient incapables de te répondre. Au final je crois qu’ils n’avaient aucune passion pour ce qu’il faisait à longueur de journée, ou si ils l’avaient eu ils l’avaient perdus depuis un bail.


Elle s’était rapprocher de peter, tout contre lui elle oubliait un peu ce boulot, elle y avait crut, elle pensait avoir trouvé ce qu’elle aimait, mais elle s’était trompée un peu dur la déception, mais bon elle s’en remettait, elle finirait par trouver ce pourquoi elle était faite. Elle était envieuse de peter, il faisait ce qu’il aimait, bon en ce moment c’était un peu dur pour lui, il avait du mal aux états unis mais elle croyait réellement en lui, elle savait que d’ici peu il aurait des bons contrats.

T’inquiètes pas mon chéri, je changerais pas, je veux pas devenir comme ça, je me dis que bosser dans la boutique c’est pas mal en attendant de voir ce que j’aime vraiment, j’ai envie d’avoir un peu de sous, pour bouger un peu, m’acheter tout plein de fringues que je mettrais jamais.

C’est pas mal comme idée, et puis un prof c’est sympa non. Tu sais que j’ai confiance en toi, je sais que tu es un bon danseur, et crois moi j’en ai vu passer depuis le temps.

Elle se mettait en face de lui, elle avait vu la petite ombre passer sur son visage, il était souvent perdu quand il pensait à son job, sa vie, sa passion il se mettait à être pensif, un peu nostalgique et paumé. Elle le regarde et caresse sa joue du revers de la main, elle ne savait pas le rassurer là-dessus, elle ne se sentait pas bien elle aurait aimé lui redonner sa confiance mais elle hésitait, ne trouvait pas ses mots.

Mon chéri t’es vraiment un bon danseur, suis yaman, il est limite boulimique de boulot là, il veut faire les concours dans le coin, en tout genre. Tu te mesureras aux autres et tu comprendras peut être ce que je vois moi en toi, parce que je ne suis pas la seule.
Tu sais que je suis jalouse, t’as trouvé ce que t’aimais, et je te jure que putain t’as le talent pour, tu aimes ce que tu fais et tu le fais bien, moi j’en suis toujours à chercher. Ta carrière commence, et elle va être belle . Moi j’ai confiance en toi, je ne doute pas du tout, je sais que ça va aller.


Elle ne savait pas si le moindre de ses mots pouvait faire qu’il croit plus en lui, mais pas grave, elle allait croire pour deux, elle le pousserait il était vraiment bon. Elle le regarde en souriant, toujours partante pour une sortie avec lui. Ils avaient passés un moment assez intense, et pour ne rien cacher assez chaud, elle se sentait un peu mieux maintenant, non pas que ça lui ai déplu, depuis un an et demi, ils se touchaient se frôlaient, elle aimait cette relation, elle voulait que ça change tout en le redoutant, alors ce moment hot passé elle avait aimé, elle avait été troublée, et elle l’aimait.

Bien sur que je te suis. Attends un rancard avec les meilleurs danseurs, t’es au courant que je suis toujours partante.
Allez hop on y va ou on se fait un petit bisou t’en qu’on est encore tout seul ?


Elle le regarde en faisant une petite moue tout a fait adorable…alors peter on fait un petit bisou à la jolie demoiselle, on arrête la musique et on va se préparer.

T’as pas un creux, je devais aller boire un chocolat avec quelqu’un mais on m’a posé un lapin, du coup j’ai un petit creux là…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Aie aie aie ! PV Laura   Aujourd'hui à 7:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Aie aie aie ! PV Laura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Terminés-