Partagez | 
 

 Nouvelle année, nouveau traitement !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
MessageSujet: Nouvelle année, nouveau traitement !   Jeu 4 Fév - 16:08


*.*

Journée hôpital aujourd’hui. Ce n’était pas les journées que je préférais mais bon, je ne pouvais pas faire autrement et je devais venir pour faire des analyses car mon médecin anglais avait transmis mon dossier ici pour que je puisse être soignée le temps de mon travail dans le coin. Je ne venais pas pour longtemps à la base mais comme je venais tout juste d’avoir une nouvelle déclaration de guerre de cancer je ne pouvais pas trop faire autrement. J’attendais donc tranquillement dans la salle d’attente mon tour avant de rencontrer le médecin qui allait s’occuper de moi. Comme toujours, quand je rencontrais un nouveau médecin, je remarquais cet air gêné et surpris devant mon dossier. Bah ouais… Il y avait des gens qui n’avaient pas de chance niveau santé mais bon, ça ne les empêchait pas d’avoir fait quand même ce qu’ils voulaient –enfin presque- de leur vie et j’étais comme cela. Bah oui… Voir deux cancers, un autre en cours mais j’étais tout de même un mannequin reconnu, je gagnais bien ma vie et j’étais une jeune femme plutôt épanouie bien qu’on me regarde toujours comme ci j’allais mourir demain ça faisait bizarre. Et bah j’étais très fière d’être bizarre ! NA ! J’attendis donc tranquillement qu’il ait tout bien en tête avant de passer les examens avec lui. Examens dont j’aurais des nouvelles dans deux heures et je me doutais déjà que cela ne serait pas bon mais bon…

En attendant je déambulais dans l’hôpital et je restais quelques instants dans l’aile des enfants pour pouvoir discuter avec eux, faire quelques dessins, prendre un peu de mon temps pour eux quoi. Après tout j’avais été à leur place un long moment alors je ne voyais pas pourquoi je serais égoïste aujourd’hui. Et puis je pensais qu’on restait tous un enfant tout au long de notre vie donc il ne fallait pas oublier les autres. Surtout que, nous, nous avions beaucoup de choses pour nous occuper et pour « oublier » un peu ce qui nous arrivait et ces enfants devaient rester au milieu des malades longtemps et, pour y avoir passée deux fois un an, je savais ce que c’était. Je restais donc un long moment avec eux alors qu’on m’expliquait la destruction de l’hôpital et donc sa reconstruction. J’avais remarqué, en effet, qu’un côté de la bâtisse n’était pas encore en activité et je comprenais mieux pourquoi soudainement.

Au bout d’une heure je décidais d’aller me chercher un café et j’aurais presque pu suivre ma première idée si je n’avais du éviter soudainement une infirmière que je n’avais pas vu –peut être parce que j’étais encore plongée dans mes pensées pour changer- aussi je me décalais à la dernière minute pour… Ne pas éviter l’autre infirmier qui allait en sens inverse aussi je m’écroulais par terre dans un fracas de papiers au passage comme le jeune homme avait des dossiers dans les mains. Aieee U.U. Y’avait pas à dire la terre était basse et j’avais mal aux fesses U.U.

« Excusez moi ! »

Pourquoi est ce que j’avais l’impression de dire toujours la même chose aux gens que je rencontrais ! U.U. Je me redressais un peu pour l’aider à ramasser tous les papiers que notre rencontre violente avaient fait s’envoler partout dans le couloir. Ce que je pouvais être maladroite !!!!!

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Jeu 4 Fév - 20:52

Je travail pour des tarés... Cette pensée tournée sans arrêt dans l'esprit de Noah depuis 3 jours. A savoir depuis le moment précis de son arrivée en toute franchise.

Noah avait passé un diplôme d'infirnier, il était infirmier, il n'avait toujours travaillé que comme infirmier. S'il avait suivit des études de médecine ça se saurait tout de même ! Et surtout, le plus important, il aurait le salaire qui allait avec.

Le problème était que le St-Sinaï Hospital manquait tout simplement cruellement de médecins et les coûts pour les travaux étaient tels que le salaire qu'ils pouvaient leur proposer n'était tout simplement pas suffisament attrayant pour les faire venir s'installer dans cette ville à moitié dévastée. Ainsi, les infirmiers se retrouvaient non-seulement débordés de travail mais en plus ils devaient parfois faire travaux généralement dévolus aux médecins. Comme de faire passer un check-up complet à une cancéreuse part exemple.

Quand sa cheffe lui avait apprit ça, Noah avait manqué de s'étouffer. Certes, il savait le faire, ils l'apprenaient quand même à l'école d'infirmier, mais tout de même. Elle avait minimisée la chose en lui expliquant qu'il n'avait qu'à faire une prise de sang, prendre la tension. Jusque là ok c'était dans sa fonction. Parcontre faire passer un peek flow et un ECG... Il savait comment le faire oui mais il ne savait pas les interprêter. Peu importe lui avait rétorquée la Harpie lui servant de cheffe, il de vait se contenter de noter les résultat sur la feuille prévue à cet effet et le médecin s'occuperait du reste quand il viendrait voir la patiente. Le but était semble-t-il de gagner du temps. En faisant faire ce boulot aux infirmiers et non pas aux médecins, cela permetait à ses derniers de passer bien 20minutes de moins sur un patient et donc d'en voir plus part jour.

Certes l'idée n'était pas mauvaise mais il fallait que cela reste sur du court terme. Un hôpital ne pouvait pas tourner indéfiniment en sous-effectif de médecins.

C'est pourquoi Noah arpentait à vive allure les couloirs de l'hôpital, les yeux rivés sur le dossier de sa fameuse patiente cancéreuse, Lily Weaver, lorsqu'un choc violent lui fit lâcher ses feuilles. S'il ne se retrouva pas lui aussi parterre se fût uniquement parce qu'il pu se rattraper in extremis au mur.

- Et Merde !

Décidemment c'était vraiment pas son jour. Quand on l'engluait pas de glace, on le percutait de plein fouet.

« Excusez moi ! »

Noah posa alors les yeux vers le boulet de canon qui avait envoyé valsé son dossier et poussa un petit soupire avant de sourire et de tendre la main pour l'aider à se relever.

- C'est pas grave. Rien de cassé j'espère ?

Manquerait plus qu'on me demande de jouer les radiologue pour un bras cassé, songea-t-il en adressant un adorable sourire particulièrement chaleureux à la jeune demoiselle. Après quoi, il entrprit de l'aider à récupérer les feuilles. Déjà qu'il était en retard pour sa consultation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Ven 12 Fév - 1:37


*.*

Je continuais de m'engueuler mentalement. "Lily !! Ce que tu peux être maladroite quand même !!!". Pourquoi est ce que j'étais tout le temps comme ça ?! Dans les mauvais jours -ceux où on ne peut pas toujours trouver le moral de se dire qu'on vit et que c'est déjà pas mal U.U- je finissais par me dire que j'étais vraiment née sous une mauvaise étoile. Contrairement aux contes de fées, je n'avais pas eut de marraine pour pouvoir m'apporter la bonne étoile et veiller sur moi. Ou alors j'étais une étoile filante et elle s'était cassée avant que j'ai eut le temps de faire quoi que ce soit ! x). En attendant j'avais toujours été une horrible maladroite. Et surtout une horrible distraite en fait car, quand j'étais sur un podium, avec toutes les lumières sur moi à devoir déambuler avec la dernière grande robe d'un magnifique créateur je n'avais jamais de soucis. Ohh si si j'étais tombée mais il ne fallait pas croire qu'une seule mannequin dans sa vie puisse se vanter de n'être jamais tomber car tout le monde avait pris une buche au moins une fois. Mais, pour ce qui était de moi, dans la vie de tous les jours, je trouvais toujours le moyen de me faire distraire car un papillon, une tache sur un mur et une autre idiotie du genre qui me faisait prendre un réverbère ou bien rentrer dans quelqu'un comme en ce moment. U.U

Toute rouge -gênée de ce que je venais de faire- j'essayais de me redresser tout en aidant le jeune homme à récupérer tous les dossiers qui venaient de tomber. Ne pouvant pas être plus gênée et donc plus rouge que je ne l'étais déjà, j'essayais au moins d'arranger ce que je venais de faire tout en continuant de m'excuser. Non seulement j'étais maladroite mais, EN PLUS, je gênais les gens dans leur travail.... J'étais irrécupérable !!! >.<

« C'est pas grave. Rien de cassé j'espère ? »
« Non non ne vous inquiétez pas ! Et vous ? »

Ma fierté ? Ouh laa ça faisait bien longtemps que ce n'était pas ma fierté que je jouais et je cassais sur ce genre de choses car sinon je l'aurais détruite depuis bien longtemps hein !! x). En attendant j'espérais ne pas avoir fait mal à l'infirmier -ou médecin je ne savais pas trop- et je lui tendais les deux dernières feuilles en remarquant que j'étais justement mon prénom et mon nom qui était dessus. J'avais déjà fait toute une partie des examens avec le premier médecin que j'avais vu aussi peut être avait il les résultats. Qui sait...

« Je suis Lily Weaver au fait... Je vois que c'est mon dossier que vous avez dans les mains. »

Non non je n'étais pas une poupée de porcelaine sortie de son emballage même si cela pouvait y faire penser et j'étais plus vieille que je pouvais le laisser apparaitre. Enfin je n'allais pas me plaindre de mon apparence puisque c'était elle qui m'avait permis de me faire remarquer dans le monde de la mode. Comme quoi... C'était ironique d'une maladie puisse aider dans ce genre de choses mais bon, au moins cela me permettait de m'amuser avant de ne plus rien pouvoir faire.

Adressant un fragile mais charmant sourire au jeune homme, je le regardais intensément en espérant qu'il était bel et bien en charge de mon dossier. Des bonnes nouvelles ? Non ça je n'espérais plus avec le temps. Surtout que je savais très bien que ce nouveau cancer du foie n'était pas le plus indiqué après les deux aux poumons mais que voulez vous, je ne faisais jamais les choses à moitié x)

« Vous prenez la suite de mon dossier ? »

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Ven 12 Fév - 21:40

Noah bougea légèrement ses membres tout en partant à la chasse aux feuilles. Non à priori il n'avait rien de casser. Encore heureux d'ailleurs vu le boulot l'attendait encore avant qu'il ne puisse enfin finir son service. Et puis bon, vu le personnel manquant, s'il c'était cassé un bras ou une jambe il aurait encore dû se faire ses radios tout seul il le sentait venir.

« Je suis Lily Weaver au fait... Je vois que c'est mon dossier que vous avez dans les mains. Vous prenez la suite de mon dossier ? »

- Oui et non. Plus ou moins...

Remettant le dossier plus ou moins en ordre, Noah re posa son regard azur sur la demoiselle face à lui.

- Je m'appel Noah, je vais être votre infirmier. C'est moi qui vais être en charge de vous faire subir toutes sortes de test ennuyeux en attendant le Médecin.

Noah tendit la main pour serrer celle de Lily puis lui indiqua la direction du couloir.

- Si vous voulez bien me suivre, nous allons aller part ici. Il n'y a pas encore de service de cancérologie à proprement parler dans l'hôpital mais il devrait être inauguré dans l'année. Il manque juste les médecins pour y fourmillier. Il manque des médecins dans tout l'hôpital.

Ils arrivèrent à cet instant devant la porte d'une salle d'examen que Noah ouvrit avant de s'effacer pour laisser Lily y pénétrer la première.

- Mais ne vous inquiétez pas, je sais ce que je fais vous n'avez rien à craindre.

Noah adressa un magnifique sourire rassurant à Lily en lui désignant le lit.

- On va commencer part la base, prise de tension, écoute de la respiration puis prise de sang. Vous pouvez relever votre manche ?

Noah avait dit tout cela sur un ton très amicale mais assez machinalement. Il était crevé de faire le boulot de tout le personnel de l'hôpital et non pas que le sien, qui était déjà assez stressant comme ça.

Lorsqu'il se tourna vers la patiente avec son tensiomètre, il l'a regarda vraiment pour la première fois. Elle avait l'air d'une gamine à peine adolescente. Il n'avait pas fait attention à sa date de naissance en parcourant son dossier mais il lui semblait qu'elle devait être adulte. Mine de rien, il reprit la première page du dossier et relut la date de naissance. 23 ans ? Elle ne les faisaient vraiment pas.

S'approchant d'elle, Noah lui passa délicatement le brassard autour de son bras plutôt frêle.

- ça va serrer un peu.

Un pianotement sur la machine et 3 bip bip plus tard, le tout se mit en route.

- J'ai lu dans votre dossier que vous en êtes pas à votre premier, vous devez sûrement mieux connaître ces procédure que moi donc si vous voyez que j'oublie quelque chose n'hésitez pas à me le dire d'accord ?

Noah avait lancé cela d'une voix douce et amusée tout en adressant un clin d'oeil comlice à sa patiente dans l'espoir de la mettre un peu à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Ven 12 Fév - 22:20


*.*

Je ne mis pas longtemps à remarquer que le jeune homme avait, dans les bras, mon dossier aussi je me présentais pour qu'il comprenne qu'il avait sa patiente en face de lui. Je ne savais pas trop s'il reprenait mon dossier ou bien s'il allait se contenter de me faire passer de nouveaux examens aussi je posais tout simplement la question ayant l'habitude de survivre en univers hostile x). Je lui rendis donc les deux derniers papiers que je trouvais par terre avant de me redresser totalement. Bon je n'étais pas sure que mes fesses allaient s'en sortir sans un gros bleu dessus mais ce détail allait rester entre moi et moi hein ! Il allait ausculter largement assez de choses pour aujourd'hui U.U

« Oui et non. Plus ou moins... Je m'appelles Noah, je vais être votre infirmier. C'est moi qui vais être en charge de vous faire subir toutes sortes de test ennuyeux en attendant le Médecin. »
« Oh je vois ! »

Je lui serrais la main avec douceur tout en suivant le geste qu'il venait de me faire. Non non je n'allais pas dire "Enchantée de vous rencontrer" étant donné que cela serait totalement faux comme je savais qu'il allait être mon tortionnaire sous peu mais bon, ce n'était pas de sa faute et ce n'était pas comme ci c'était la première fois que je faisais ce genre d'examen étant donné que j'en étais à mon troisième cancer aujourd'hui. Après deux aux poumons, un au foie. Logique... Enfin pour mes médecins c'était surtout logiquement mortel mais bon, ça je préférais le laisser de côté.

« Si vous voulez bien me suivre, nous allons aller part ici. Il n'y a pas encore de service de cancérologie à proprement parler dans l'hôpital mais il devrait être inauguré dans l'année. Il manque juste les médecins pour y fourmillier. Il manque des médecins dans tout l'hôpital. »
« Vu les dégâts du tremblement je me doute qu'il n'est pas facile de tout reconstruire et de donner envie aux gens de venir travailler de nouveau ici. »

En tout cas il devait y avoir pas mal de personnes qui avaient décidé d'aller voir ailleurs si l'herbe était plus verte et je pouvais les comprendre. Personnellement, tant que j'étais soignée, cela ne me dérangeait pas de ne pas avoir mon service rien que pour moi... Cela m'évitait d'être regardée avec pitié dès que j'entrais dans le service de cancérologie. J'avais assez des médecins pour me donner l'impression que j'allais mourir demain. Je pénétrais dans le salle que Noah venait de m'indiquer tout en ôtant mon manteau et mon gros pull comme je me doutais que cela serait plus pratique pour les examens.

« Mais ne vous inquiétez pas, je sais ce que je fais vous n'avez rien à craindre. »
« Je ne m'inquiètes pas. »

Je ne voyais pas pourquoi je devrais m'inquiéter. S'il était infirmier c'était qu'il avait fait des études et donc qu'il était compétent donc je lui confiais mon corps en toute confiance.

« On va commencer part la base, prise de tension, écoute de la respiration puis prise de sang. Vous pouvez relever votre manche ? »
« Bien entendu. »

Je relevais la manche de mon petit haut après m'être installé sur le lit. Je le vis regarder dans mon dossier aussi je le détaillais à mon tour pour pouvoir graver son visage dans mon esprit. Si c'était lui qui me faisait tout le temps mes examens, il était mieux que je m'en souvienne. J'aimais bien la couleur de ses yeux. Ils étaient clairs contrairement aux miens qui étaient particulièrement azurs mais ils étaient agréables à regarder. Et oui j'aimais beaucoup les yeux des gens. Je trouvais qu'on était capable de voir beaucoup de choses à travers le regard des autres aussi cela avait tendance à me passionner.

« Ça va serrer un peu. »

Cela ne m'inquiétait pas vraiment aussi je tendais mon bras pour qu'il puisse prendre le sang qu'il voudrait tout en soupirant légèrement car, à vrai dire, j'en avais marre de tous ses examens...

« J'ai lu dans votre dossier que vous en êtes pas à votre premier, vous devez sûrement mieux connaître ces procédure que moi donc si vous voyez que j'oublie quelque chose n'hésitez pas à me le dire d'accord ? »
« C'est mon troisième en effet. Deux poumons et maintenant le foie selon mon médecin d'Angleterre mais je n'avais pas eut le temps de faire tous les examens avant de devoir venir ici pour le travail... Et je suis sure que vous saurez tout bien faire. »

Car, franchement, je ne faisais plus vraiment attention à ce qu'on me faisait avec le temps mais cela avait eut le don de me faire sourire quelques instants alors que je regardais le jeune homme avec douceur.

« Vous êtes infirmier depuis longtemps ? Vous avez toujours travaillé ici ? »

Oui j'étais curieuse et autant discuter pendant les examens hein...

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Sam 13 Fév - 13:52

« Vu les dégâts du tremblement je me doute qu'il n'est pas facile de tout reconstruire et de donner envie aux gens de venir travailler de nouveau ici. »

- Je vous le fait pas dire. Les toubib réclament des salaires de ministres pour bosser ici. C'est pourquoi Votre Serviteur ici présent se retrouve obligé de s'improviser à moitié médecin. Je devrais peut être songé à me lancer dans les cours du soir de médecine ?

Noah adressa un clin d'oeil complice à sa jeune patiente. Il avait déjà songé à faire médecine à la fac mais les années d'études l'avait dissouadé, le poussant plutôt dans des études moins poussées d'infirmier. Tout de fois, l'idée d'éventuellement reprendre ses études en cours du soir à côté de son boulot restait une éventualité pas totalement fermée.

En attendant, il lançait la prise de tension de la jeune femme tout en préparant sur un plateau la piqure et les ampoules destinées à recevoir le sang de la prise qu'il en ferait un peu plus tard tout en l'écoutant. 3 cancers en 23 ans, elle jouait vraiment de malchance. Surtout en ce qui concernait ses cancers du poumon.

- Pourquoi être venue ici aussi rapidement sans attendre de savoir ce qu'il en était de votre foie ? Enfin si c'est pas indiscret bien sûr.

Les personnes chez qui ont soupçonnait un cancer avaient généralement plus tendances à camper devant le cabinet de leur médecin pour attendre les résultats que de quitter le continent. Mais la jeune fille face à lui avait presque l'air de prendre cela avec fatalité Cela dit, quand on souffrait de cancers depuis l'enfance, cela pouvait se comprendre que ce genre de diagnostiques ne soient plus aussi douloureux à la longue. L'humain est capable de s'habituer à tout, même au pire, songea-t-il en l'observant tranquillement.

Prenant le dossier, il observa les données du tensiomètre et les reporta sur la feuilles prévues à cet effet.

- Votre tension est bonne en tout cas. C'est déjà une bonne chose.

Noah adressa un sourire à Lily en lui retirant le brassard inconfortable avec douceur puis agita son stétoscope avec amusement. Il n'avait plus écouter une respiration depuis l'époque de ses études, ce genre de choses étant généralement dévolues aux médecins mais bon, il valait peut être mieux pas qu'il laisse sa pauvre patiente s'en apercevoir.

- En fait je suis infirmier depuis un peu plus de 2 ans maintenant. Parcontre je viens d'arriver à Los Angeles. Je travail ici depuis un peu moins de 15 jours. Ceci j'ai eut plus de boulot ici en 15 jours qu'en 2 ans dans mon ancien hôpital je crois bien.

Il adressa une petite grimace comique à Lily puis plaça son dans son dos.

- Respirez profondément bouche ouverte s'il-vous-plait.

Interprêter une respiration quand on ne le faisait pas quotidiennement n'était déjà pas une mince affaire mais dans le cas de Lily, cela relevait carréement de l'exploit. Pas trop sûr de son coup, il se contenta donc d'écrire rapidement ses observations. Après tout, le toubib pouvait bien bosser un peu quand même !

- Ok, on va passer au plus désagréable, la piqure.

Noah déplaa son plateau avec un petit air désolé volontairement comique dans le but de tirer au moins un petit rire à cette fragile petite poupée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Sam 13 Fév - 21:36


*.*

« Je vous le fait pas dire. Les toubib réclament des salaires de ministres pour bosser ici. C'est pourquoi Votre Serviteur ici présent se retrouve obligé de s'improviser à moitié médecin. Je devrais peut être songé à me lancer dans les cours du soir de médecine ? »
« Pourquoi pas ! Cela vous permettrait d'avoir le statut et donc le salaire de médecin au lieu de vous faire exploiter. Mais ça dépend aussi de ce que vous désirez vraiment. »

Car il fallait toujours faire ce qu'on désirait réellement faire dans la vie ! Et il ne fallait pas se poser des questions pendant 1o7 ans quand on avait envie de faire quelque chose ! La vie était bien trop courte pour la laisser passer en se disant que le lendemain serait toujours mieux ! En tout cas c'était ma conception de la vie mais ma santé avait peut être déformé un peu les choses. Est ce que je serais autrement si je n'avais pas eut cette vie là et cette santé là ? Surement... Ou peut être pas... Avec des si on pourrait refaire le monde de toute façon et je ne comptais pas commencer car j'avais des choses bien plus importantes en tête. Et puis ma vie m'avait permis de rencontrer des gens que j'aimais vraiment même s'ils étaient peu nombreux.

« Pourquoi être venue ici aussi rapidement sans attendre de savoir ce qu'il en était de votre foie ? Enfin si c'est pas indiscret bien sûr. »
« Je suis mannequin pour Nina Ricci et j'ai deux défilés à faire à L.A. aussi je n'ai pu finir mes examens et attendre de savoir. Et puis ce n'était pas comme ci je n'avais pas l'habitude de ce genre de choses alors en Angleterre ou ici... Cela ne change pas grand chose... »

Oui je prenais les choses avec fatalité car je ne voyais pas comment je pourrais les prendre autrement. Je n'allais pas attendre, au fond de ma couette, les résultats des examens que je faisais. Vous imaginez si je devais déjà stressée pour les simples examens alors qu'après je devais, de toute façon, subir un traitement plus que violent ? Non franchement je préférais vivre ma vie à côté. Si c'était bel et bien un nouveau cancer j'aurais largement assez l'occasion de faire des crises et de souffrir donc autant profiter tout de suite de mon boulot dont j'étais très fière. Bien que je sois malade j'étais une mannequin reconnue aujourd'hui !

« Votre tension est bonne en tout cas. C'est déjà une bonne chose. »

Tant mieux. Je laissais ma manche remontée comme je savais que nous allions passer à la prise de sang sous peu aussi ce n'était pas la peine de tout remettre en place. Je m'occupais plutôt de défaire mon chemisier pour qu'il puisse poser son stéthoscope sur ma peau et écouter ma respiration qui était plus que difficile puisque j'avais un poumon en moins tout de même.

« En fait je suis infirmier depuis un peu plus de 2 ans maintenant. Parcontre je viens d'arriver à Los Angeles. Je travail ici depuis un peu moins de 15 jours. Ceci dit, j'ai eut plus de boulot ici en 15 jours qu'en 2 ans dans mon ancien hôpital je crois bien. »
« Vous êtes d'où ? »

Demandais je avec toujours autant de curiosité avant de frissonner en sentant le froid de l'appareil sur ma peau. BrRrRRRRrrRRRRR...

« Respirez profondément bouche ouverte s'il-vous-plait. »

Je respirais profondément. Enfin comme je le pouvais comme je n'avais plus beaucoup de souffle maintenant. Ce n'était pas pour rien que je ne faisais plus du tout de sport à part de la marche un peu histoire d'essayer de garder un semblant de forme et de ne pas tomber d'épuisement lors des défilés qui me demandaient beaucoup d'énergie. Une énergie que je n'avais pas souvent d'ailleurs depuis quelques temps et je comprenais mieux pourquoi : J'étais de nouveau malade.

« Ok, on va passer au plus désagréable, la piqure. »

Je me contentais de regarder de l'autre côté pour ne pas voir Noah me rentrer l'aiguille dans le bras car je n'aimais pas cela mais me laissais faire. On m'avait souvent dit que j'étais une super patiente car je me laissais toujours faire sans rien dire mais faut dire qu'avec les années... J'en avais surtout l'habitude. Je ne savais pas si j'allais passer par les scanners et autre ensuite mais je pensais... Comme c'était au foie mon soucis... Enfin je laissais l'infirmier faire son travail.

« Vous piquez bien... Ça fait bien longtemps qu'on ne m'a pas fait mal en me le faisant. »

C'était débile comme réflexion mais j'avais eut envie de lui dire honoon

« Je dois passer quoi encore comme examens ? »

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Dim 14 Fév - 20:12

« Pourquoi pas ! Cela vous permettrait d'avoir le statut et donc le salaire de médecin au lieu de vous faire exploiter. Mais ça dépend aussi de ce que vous désirez vraiment. »

Noah posa ses yeux azur sur sa patiente avec un charmant sourire. Combien de fois sa mère lui avait dit et répété de faire Médecine au lieu de simplement infirmier ? Il avait arrêté de compter. Son boulot d'infirmier lui plaisait. Sans vouloir dénigrer les toubibs, il trouvait le boulot d'infirmier plus humain car ils étaient généralement bien plus en contact avec les patients et discutaient vien plus avec eux d'autres choses que de leurs soucis de santé.

« Je suis mannequin pour Nina Ricci et j'ai deux défilés à faire à L.A. aussi je n'ai pu finir mes examens et attendre de savoir. Et puis ce n'était pas comme ci je n'avais pas l'habitude de ce genre de choses alors en Angleterre ou ici... Cela ne change pas grand chose... »

- Il me semblait bien que votre joli minois m'était familier. J'ai bossé 2-3 fois comme mannequin pour me faire de l'argent durant mes études.

Disant cela, Noah adressa un sourire digne d'une pub dentifrice à Lily en prenant une pause volontairement exagérée de mâle beau gosse sûr de lui avant de rien chaleureusement.

- Ma carrière c'est limitée à des défilés dans des centres commerciaux, je sais pas pourquoi.

Ce qui n'était pas plus mal. Sa courte expérience à l'échelon le plus bas du mannequinat avait suffit à lui faire réaliser que c'était pas du tout pour lui. S'il n'avait rien ajouté sur ses examens c'était volontaire. Déjà parce que de un il n'avait pas le droit de lui divulguer les premiers résultats, cela était le boulot du médecin, mais aussi parce qu'il voulait qu'elle soit détendue. Être à l'hôpital n'était jamais plaisant, il aimait bien mettre les patients en confiance.

« Vous êtes d'où ? »

Noah venait de s'équiper de son stétoscope et adressa un clin d'oeil à Lily pour lui faire comprendre que les questions devraient attendre 3 minutes. Comme il s'y attendait, cela n'était pas évident. Il devait admettre que la pauvre était vraiment mal en point.

Une fois l'écoute finie, il prit note et répondit enfin.

- Je suis de Norfolk, un coin paumé dans le Nebraska mais j'ai fais mes études et bossé ces dernières années dans l'Iowa. Mais 26 ans de pluie ça fatigue alors j'ai décidé de migré au soleil.

Disant cela, il prit le plateau contenant la piqure et les tubes de prélévements, enflila une paire de gants et prit un air désolé.

- Je vais tâcher d'y aller le plus en douceur possible, promis.

Il plaça le garot, tapota la veine et piqua délicatement. A vrai dire, il était assez doué dans cet exercice. A l'école, il n'avait jamais eu de peine a trouver des cobayes pour s'entrainer. La plus part féminine d'ailleurs.

« Vous piquez bien... Ça fait bien longtemps qu'on ne m'a pas fait mal en me le faisant. »

- Vous m'en voyez ravie. Je vous aurais autorisée à me taper sinon.

Noah s'appliqua à remplir les tubes le plus rapidement possible afin de pouvoir retirer l'aiguille.

« Je dois passer quoi encore comme examens ? »

- Hum...

Noah déplaça le plateau pour le poser plus loin et s'empara du dossier.

- Réflexes, prise de salive, prise de température. Et ce sera tout pour moi le reste ce sera le toubib.

L'infirmier reposa le dossier et brandit fièrement un termomètre en forme de pistolet pour les oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Dim 14 Fév - 23:48


*.*


« Il me semblait bien que votre joli minois m'était familier. J'ai bossé 2-3 fois comme mannequin pour me faire de l'argent durant mes études. »

Je me mis à rougir devant ce léger compliment et adressais un grand sourire au jeune homme avant de rire de bon cœur en voyant la pause qu’il était en train de prendre pour me faire comprendre ce qu’il avait fait à 2 ou 3 reprises. Personnellement je ne le trouvais pas si moche que ça. Il avait un physique peut être un peu particulier mais je me voyais mal dire quelque chose vu comment j’étais. J’étais même persuadée qu’il serait capable de faire un assez beau mannequin s’il choisissait le métier mais on avait tous nos envies et je n’allais pas me plaindre sur le fait qu’il soit devenu infirmier car, pour l’instant, il était très gentil et c’était toujours plus agréable d’avoir une personne ainsi en face de soi quand on passait autant de temps à l’hôpital que moi.

« Ma carrière c'est limitée à des défilés dans des centres commerciaux, je sais pas pourquoi. »
« Parce que ce n’était pas ce que vous désiriez vraiment faire tout simplement peut être. »

Il semblait plutôt heureux d’être infirmier même si on lui donnait beaucoup de travail en ce moment donc ceci pouvait expliquer cela. En tout cas il semblait consciencieux et je me pliais à ce qu’il me demandait tout en essayant d’inspirer et d’expirer normalement mais ce n’était pas toujours le plus facile avec un poumon en moins… Il me fit signe qu’il répondrait plus tard à ma question aussi je fermais les yeux en continuant de respirer normalement pour qu’il puisse faire son diagnostic. Comme souvent je toussotais un peu comme je n’avais pas l’habitude de respirer « normalement » et je prie une profonde respiration pour essayer de me sentir mieux avant de baisser mon chemisier pour le remettre en place.

« Je suis de Norfolk, un coin paumé dans le Nebraska mais j'ai fais mes études et bossé ces dernières années dans l'Iowa. Mais 26 ans de pluie ça fatigue alors j'ai décidé de migré au soleil. »
« Je comprends ! Je suis de Londres moi et je pense que je vais apprécier le climat ici même si je reste peu. »

Et qu’il ne faisait pas particulièrement beau en ce moment mais c’était tout de même mieux que chez moi aussi je n’allais pas me plaindre ! Je le laissais me faire une prise de sang en remarquant qu’il piquait particulièrement bien comme je n’avais rien senti. Pour une fois je n’allais pas avoir un bleu immense au bras du coude et je devais avouer que j’étais contente. Oui ce n’était pas un truc super important mais, à force, j’avais appris à apprécier la moindre petite chose. Même s’il n’y avait que moi qui la voyait.

« Vous m'en voyez ravie. Je vous aurais autorisée à me taper sinon. »
« Je ne pense pas que je vous aurais fait bien mal ! »

J’avais des petits poings rageurs qui ne faisaient pas beaucoup de dégâts quand même. Je remis ma manche correctement alors qu’il venait de me mettre un petit pansement au cas où je saigne encore un peu et attendis la suite des évènements comme je me doutais que cela ne serait pas aussi rapide.

« Hum... Réflexes, prise de salive, prise de température. Et ce sera tout pour moi le reste ce sera le toubib. »
« D’accord. »

Je le laissais alors prendre ma température et faire le reste des examens sans rien dire et en jouant la parfaite petite patiente car je n’avais pas forcément envie de rester là pendant des années non plus. Je trouvais Noah plutôt doux et gentil et ça me faisait du bien. En tout cas c’était toujours plus agréable et je me disais que je le demanderais surement pour mes prochaines visites.

« Vous savez quand le médecin va me recevoir ? »

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Lun 15 Fév - 13:36

« Parce que ce n’était pas ce que vous désiriez vraiment faire tout simplement peut être. »

Non, en effet même si cette courte expérience avait tout de même été flatteuse pour lui.

- Je voulais être un super héro quand j'étais gosse. Mais j'ai vite compris que sans les super pouvoirs et avec ma carrure... C'était un peu foutu d'avance alors je me suis rabattue sur le paramédicale.

Il était vrai que Noah, même s'il était quand même musclé, n'avait pas vraiment la stature d'un Wolverine. Lui c'était plutôt le musclé mince, juste de quoi évité l'apparence de la crevette squeletique.

- Et c'est vrai que le climat Londonnien doit être assez pourri aussi. Et vous ? Vous avez toujours voulue être mannequin ?

Noah mit un sparadra sur le bras de Lily tout en l'écoutant plaisanter sur sa force de frappe.

- Oh vous savez, un coup particulièrement bien placé ne demande pas beaucoup de force pour faire très mal. Croyez-moi j'en sais quelque chose.

Le souvenir d'une fillette de 7 ans n'ayant pas aimée le voir approcher avec une piqure de la table où elle était assise restait douloureusement gravé dans sa mémoire.

Il énuméra le reste des tests qu'il avait à lui faire subir tout en plaçant le termomètre électronique dans l'oreille de la jeune fille. Un BIP plus tard, il prit note du résultat et attrapa un coton-tige pour la prise de salive,

« Vous savez quand le médecin va me recevoir ? »

- A priori je dirais entre il y a 10 minutes et dans 2 heu...

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que la porte d'ouvrit sur un homme en blouse blanche d'une cinquantaine d'année qui semblait aussi chaleureux que l'iceberg qui avait coulé le Titanic. Marmonnant un truc ressemblant vaguement à un bonjour, sans même regarder les deux personnes présentes, il se dirigea vers le dossier qu'il parcouru en laissant Noah terminer les premiers test.

Ce dernier, tournant le dos au médecin, adressa une petite grimace comique à Lily avant d'échanger le coton-tige contre le petit marteau servant à tester les réflexes.

- Je vous présente le Docteur Lincoln, notre spécialiste en Oncologie.

En entendant Noah, le toubib sembla vaguement réaliser son impolitesse et adressa un signe de tête à Lily avant de se replongé dans le dossier tendit que Noah tapotant doucement les coudes puis les genoux de la jeune femme.

- Vos réflexes sont parfaits !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Lun 15 Fév - 18:55


*.*


« Je voulais être un super héro quand j'étais gosse. Mais j'ai vite compris que sans les super pouvoirs et avec ma carrure... C'était un peu foutu d'avance alors je me suis rabattue sur le paramédicale. »
« C’est une autre façon de sauver les gens en effet… »

Cette remarque m’avait fait rire. Un rire cristallin, assez enfantin… Un rire qui collait avec l’allure de poupée que j’avais. On me donnait souvent beaucoup moins que l’âge que j’avais et je n’avais jamais rien fait pour qu’on pense autre chose car cela m’allait d’être une simple petite poupée a laquelle il fallait prendre soin. Je n’avais jamais vécu toute seule et j’étais très dépendante et je ne pensais pas que c’était aujourd’hui que cela allait changer car j’avais besoin de soutient pour la vie de tous les jours. Changer ? Non je ne comptais pas changer.

« Et c'est vrai que le climat Londonnien doit être assez pourri aussi. Et vous ? Vous avez toujours voulue être mannequin ? »
« Cela a été une coïncidence en fait. »

Je me mis à sourire doucement en repensant à cette journée dans ce grand magasin de Londres où j’avais été remarqué par un styliste alors que je passais une de ses robes et que je me regardais devant la glace. Je ne pensais pas qu’un jour j’aurais été mannequin. Loin de là puisqu’à la base, j’avais commencé des études de médecine.

« En fait j’ai commencé par des études de médecine. Je pensais que je serais capable, ainsi, d’aider les gens qui auraient la même maladie que moi et mieux comprendre ma santé. Et puis je suis tombée de nouveau malade et j’ai commencé à me poser des questions… Peut être que je n’avais pas envie de passer ma vie à l’hôpital alors que j’y étais déjà tellement pour mes propres soucis mais je restais tout de même sur cette voie. Et puis un jour j’ai été remarqué par un styliste dans un magasin de Londres alors que j’essayais sa nouvelle collection. C’est ainsi que j’ai commencé les défilés avant de lâcher mes études et de prendre enfin un peu soin de moi et de faire ce que je voulais réellement faire. »

Cela pouvait peut être paraitre un peu égoïste de, finalement, décider de prendre juste soin de sa petite personne mais c’était comme ça.

« Oh vous savez, un coup particulièrement bien placé ne demande pas beaucoup de force pour faire très mal. Croyez-moi j'en sais quelque chose. »
« Je ne pense pas être capable de faire du mal à quelqu’un. »

Je n’avais jamais voulu faire du mal à qui que ce soit et je ne comptais pas en faire. Encore moins à ce gentil infirmier qui était en train de prendre soin de moi depuis quelques instants. Enfin il me faisait des examens mais cela ne me dérangeait pas car il était doux et il me parlait, ce que j’appréciais car il me mettais en confiance contrairement à l’homme qui venait de rentrer et qui ne semblait pas vraiment avoir envie de s’occuper de moi étant donné qu’il avait déjà le nez dans mon dossier. Je soufflais un bon coup histoire de prendre sur moi car je sentais que je n’allais pas apprécier ce qu’il allait me dire.

« Je vous présente le Docteur Lincoln, notre spécialiste en Oncologie. »
« Bonjour Docteur. »

Me contentais je de dire sans le quitter des yeux alors qu’il avait surement eut les examens que j’avais déjà passé en Angleterre et qu’il regardait ce que Noah venait de me faire faire.

« Vos réflexes sont parfaits ! »

J’adressais un sourire à l’infirmier tout en le laissant continuer que le médecin venait de s’approcher de moi ne sachant pas vraiment comment dire ce qu’il avait à dire apparemment. Je soupirais avant de lui faire signe d’un geste de cracher le morceau car je n’allais pas attendre des heures qu’on me dise ce que je savais déjà.

« C’est bien un cancer primitif du foie Mademoiselle… Nous allons vous faire de nouveaux examens pour voir si une opération est envisageable en fonction de la location exacte des cellules cancéreuse comme une nouvelle chimiothérapie serait peut être un peu trop lourde. Je vais prendre des avis auprès de mes confrères en fonction des nouveaux examens et nous reprendrons rendez vous. »

Je me contentais d’hocher la tête sans rien dire car je digérais la nouvelle. Je savais ce que m’avait déjà dit mon médecin en Angleterre aussi ce n’était pas une surprise mais j’avais tellement souffert lors des dernières chimio que j’espérais que ce serait une opération… J’en savais rien en fait. Le médecin parti de nouveau après avoir donner les nouveaux examens que je devais faire à Noah.

« Ca faisait longtemps que je n’avais pas entendu ce genre de phrases…. »

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Lun 15 Fév - 20:59

Noah écouta Lily lui parler de son arrivée dans le milieu de la mode. Il aimait bienécouter ses patients parler, même les petites vieilles lui racontant toutes les mésaventures de leurs 3 chats, cela permettait d'alléger l'atmosphère généralement assez lugubre des hôpitaux.

L'arrivée des plus glacial du Docteur Lincoln ne le surprit pas. Il n'était pas méchant mais il gardait une certaine distance avec ses patients, contrairement à Noah. Ce dernier adressa d'ailleurs un petit sourire encourageant à Lily pour compenser le silence du médecin.

Tout de fois, le médecin finit par prendre la parole. Malheureusement, ce qu'il avait à dire n'avait rien d'encourageant. Noah connaissait déjà le diagnostique pour l'avoir lu dans le dossier et il était désolé pour la jeune femme.

Instinctivement, il posa une main réconfortante sur son épaule pendant que le médecin donnait son diagnostique. Un peu de chaleur humaine n'avait jamais tué personne. Lorsque le Docteur Lincoln s'en alla, Noah le salua briévement puis se tourna vers Lily.

Dans son regard, il n'y avait pas cette pitié dégoulinante qu'avait généralement les gens quand on leur annonçait que la personne auprès d'eux était gravement malade. Il fallait dire que s'il devait s'apitoyer sur le sort de tout ses patients, le pauvre n'en finirait jamais. Tout de fois, il fit un petit sourire à Lily en lui serrant légèrement l'épaule avant de la relâcher.

Elle avait encaissée sans broncher avec beaucoup de courage, c'était assez impressionnnant de la part d'une si fragile petite poupée.

« Ca faisait longtemps que je n’avais pas entendu ce genre de phrases…. »

- J'imagine que c'est le genre de phrase dont on se passerait bien. Si vous voulez en parler n'hésitez pas.

Noah reprit le dossier et relut les notes du médecin.

- Bien, il va falloir que vous passiez une IRM pour votre foie et vous êtes inscrite en prioritaire. Je vais voir s'il est disponible. Je reviens dans 2 minutes d'accord ?

Reposant le dossier, Noah quitta un moment la chambre pour filer en direction de la récéption pour réserver la salle et l'équipe de radiologie. Avant de revenir dans la chambre.

- Alors, vous êtes la suivante à y passer, j'espère que vous n'aviez pas un rendez-vous important dans l'heure.

Noah tandis une horrible chemise d'hôpital à Lily.

- Changez-vous seulement et je vous poserais une perfusion juste après.

Chose qui ne servirait totalement à rien hormis à piquer inutilement la Demoiselle mais tout les hôpitaux faisaient pareils. Dès qu'il y avait des séries de test à faire plus complexes qu'un simple check-up, ils posaient des perfusions afin de faciliter l'injection de médicaments en cas de problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Lun 15 Fév - 23:42


*.*


Je restais profondément silencieuse pendant le diagnostic du médecin. Je ne voyais pas quoi dire de toute façon. Mon médecin m’avait prévenu de ce que je risquais avec les examens aussi ce n’était pas une surprise et j’avais appris à ne plus espérer de toute façon. Je préférais penser au pire tout de suite maintenant quand je faisais des examens parce que je me sentais mal, c’était plus facile. Et j’avais eut raison encore cette fois puisque je venais d’apprendre que j’avais bel et bien un cancer du foie. Mon médecin m’avait expliqué que, selon l’endroit où se trouvaient les zones cancéreuses, je pourrais subir une opération ou bien j’aurais de nouveau une chimiothérapie à supporter et, là, ça risquait de se compliquer comme j’en avais déjà eut deux qui m’avaient bien fatigué. Surtout que c’était des séances entières à l’hôpital avec 3 jours ensuite à y rester donc bon… Faudrait que je vois mais je n’avais pas forcément envie de me refaire une année entière avec ¾ de mon temps ici je devais avouer mais ce n’était pas forcément à moi de décider non plus.

Je soupirais en laissant Noah continuer les examens alors que le médecin partait mais bon, il fallait mieux que je le prenne bien car je n’en avais pas le choix de toute façon et que j’avais promis à tous ceux qui comptaient pour moi de me battre en plus. Allez… Courage ma Lily !!!!! J’adressais un doux sourire à mon infirmier car j’avais apprécié son geste pour essayer de me faire comprendre qu’il était là si j’avais besoin mais je préférais rester silencieuse sur mon état. J’étais trop émotive pour me laisser aller maintenant.

« J'imagine que c'est le genre de phrase dont on se passerait bien. Si vous voulez en parler n'hésitez pas. »
« Je vous remercie Noah. »

Mais non ça allait. Je le laissais lire les notes du médecin avant d’entendre de savoir ce que j’allais passer en plus du coup comme je devais refaire des examens pour savoir où se trouvait exactement mon nouveau cancer. Je posais ma main contre mon torse en me disant que j’allais vraiment finir par avoir du mal à gérer si je permets une partie de mes organes à chaque cancer… Tout cela était fatigant…

« Bien, il va falloir que vous passiez une IRM pour votre foie et vous êtes inscrite en prioritaire. Je vais voir s'il est disponible. Je reviens dans 2 minutes d'accord ? »
« D’accord. »

Je descendais de la table d’auscultation tout en soupirant de nouveau légèrement et profitant d’être toute seule pour fermer les yeux et serrer mes bras contre ma poitrine en prenant sur moi pour continuer de trouver le courage de subir tous les examens sans sombrer. Pourquoi est ce que je n’avais rien dit à Ryan alors que j’avais besoin de lui pour ce genre de moment ! J’aurais du demander à O de venir avec moi… Je savais qu’il avait autre chose à faire mais j’avais voulu jouer la grande et pourtant je me sentais bien seule soudainement… Je rouvris les yeux en entendant Noah revenir et me reprenais. De toute façon je ne pouvais appeler personne donc autant prendre sur moi.

« Alors, vous êtes la suivante à y passer, j'espère que vous n'aviez pas un rendez-vous important dans l'heure. »
« Pas de soucis. »
« Changez-vous seulement et je vous poserais une perfusion juste après. »
« Ça m’avait manqué : la mode de l’hôpital… »

Je regardais la chemise en rigolant légèrement avant de commencer à enlever mes affaires avec douceur et de les plier pour ne pas ressembler à rien quand je sortirais. J’ôtais aussi mes rares bijoux avant de tout regrouper avec mon sac à main et de me retourner pour qu’il puisse me mettre la perf comme je savais que je n’allais pas y échapper même si j’avais horreur de cela.

« Vous restez avec moi pour l’IRM ? »

Il avait le droit de me dire « M*RDE » mais qui ne demande rien… n’a rien…

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Mar 16 Fév - 23:57

« Je vous remercie Noah. »

- De rien

Même s'il restait tranquille et souriant, Noah en voulait au toubib d'avoir été aussi froid avec elle en lui annonçant le diagnostique. Certes, il avait encore 5 autres cancéreux qui l'attendait mais quand même. Lily avait beau en être à son 3ème cancer, personne était blindé contre ce genre de chose.

C'était le gros problème dans cet hôpital. Les médecins étaient trop peu nombreux et débordés. Ils alignaient les patients toute la journée. C'était ce à quoi songeait Noah en programmant l'IRM et en revenant à la chambre en tendant la chemise à Lily.

« Ça m’avait manqué : la mode de l’hôpital… »

Il ne put s'empêcher de rire. Il était vrai que ce genre de vêtement n'était pas très sexy.

- Allez je suis sûr que même dans cette horreur vous êtes jolie comme tout.

Noah avait dit cela avec naturel. Il le pensait tout simplement et venant de lui, cela n'avait absolument rien d'une tentative de drague. Lily était très mignone, même lui le trovait mais elle n'était pas tout à fait son genre quand même. Pour laisser à Lily un peu de pudeur, il se retourna en faisant mine de lire une fois de plus le dossier pendant qu'elle se changeait.

Une fois Lily changée, il lui fit signe de s'asseoir et attrapa le nécessaire de perfusion.

Avec le pus de douceur possible, il planta l'aiguille sur le dos de la main de sa patiente et attache le tout avec un sparadrap sans tout de fois relier le dispositif à une poshce de solution saline. Seul le drain serait utile en cas de soucis, inutile donc de l'encombrer d'avantage.

C'est alors que la jeune femme lui posa une question qui le prit au dépourvu.

« Vous restez avec moi pour l’IRM ? »

Un peu surprit, il releva les yeux sur elle. En vérité, une fois Lily chez les radiologues, se serait enfin sa pause. Petite coupure de 20 minutes qui avait lieu 2 fois part jour en plus de sa pause repas et qui lui permettait de s'avaler un café en s'aérant les idées.

Mais la jeune femme était seule pour affronter un diagnostique assez lourd et même si elle semblait encaisser le coup, il avait de la peine à l'idée de la laisser seule. Il pouvait bien se passer d'une pause pour une fois, cela n'allait pas le tuer. Et qui sait, il arriverait peut être à la prendre un peu plus tard. Ainsi, il s'improvisa un petit mensonge rapide avec un air convaincant.

- Oui bien sûr, c'est le protocol. Je serais dans la pièce de contrôle pendant les radios parce qu'on ne peut pas rester dans la pièce mais oui je serait-là. Je vous chanterais même une petite berceuse au micro si vous le souhaitez.

Noah ria de bon coeur à cette idée. S'il avait eut une voix de chanteur, ça se saurait. C'était de loin pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Jeu 18 Fév - 3:42


*.*


« De rien »

Je lui adressais un petit sourire pour appuyer le remerciement que je venais de formuler mais je n’avais pas forcément envie d’en parler. En plus il n’avait pas que moi à gérer tout au long de sa journée aussi je ne me voyais pas lui raconter ma vie comme ça. Je ne pouvais nier que j’avais un peu de mal à encaisser la nouvelle car j’en avais marre d’être toujours autant malade mais ce n’était pas pour autant que j’étais aussi effondrée que je l’avais été la première fois que j’étais tombée malade. Il fallait juste que ça passe. De toute façon je devais aussi attendre le diagnostic pour savoir à quelle sauce j’allais être mangé dans cette histoire. Je devais avouer que je préférais l’opération que la chimiothérapie même si cela me demandait de rester à l’hôpital une semaine car j’avais déjà subis deux chimio et c’était horrible… J’avais trop souffert… Beaucoup trop et j’espérais que cela se calme un jour quand même.

Je regardais ce qu’il venait de me passer en soupirant. Je n’aimais vraiment pas les superbes blouses qu’on vous donnait à l’hôpital et ce n’était pas juste parce que j’étais une mannequin qui avait l’habitude de porter des belles fringues mais tout simplement parce que c’était vraiment horrible. Vraiment… Je ne pus m’empêcher de faire la remarque à Noah en rigolant d’ailleurs…

« Allez je suis sûr que même dans cette horreur vous êtes jolie comme tout. »

Je rougissais légèrement sous le compliment avant de me retourner pour commencer à ôter délicatement mes affaires comme Noah venait de se retourner. Je prie le temps de bien tout plier pour ne pas tout froisser car j’avais encore des trucs à faire en sortant de l’hôpital avant de passer la superbe blouse blanche qu’il venait de me passer. Je m’installais de nouveau pour qu’il puisse placer l’aiguille sur le dos de ma main et grimaçais plus par habitude qu’autre chose car le jeune homme était vraiment doux pour ce genre de choses. Il n’était jamais agréable de voir un truc planté dans sa main mais j’en avais eut besoin une fois et je devais avouer que j’en avais compris l’utilité aussi j’évitais juste de regarder ma main pour l’instant avant d’oser poser une question au jeune homme car je n’avais pas envie de me retrouver toute seule. En fait j’étais un peu paumée car, trois secondes plus tôt je pensais que je ne voulais pas le déranger, et maintenant j’étais en train de lui demander de venir avec moi à l’IRM. Je vis son regard surpris d’ailleurs et enchainais rapidement…

« Vous avez surement autre chose à faire ! Je suis désolée, je demandais ça comme ça vous savez… »

Je ne voulais pas le déranger et encore moins passer pour une emmerdeuse ou bien une fille fragile mais je n’avais pas pu m’empêcher de lui poser tout de même la question.

« Oui bien sûr, c'est le protocole. Je serais dans la pièce de contrôle pendant les radios parce qu'on ne peut pas rester dans la pièce mais oui je serais là. Je vous chanterais même une petite berceuse au micro si vous le souhaitez. »
« Je veux une chanson d’amour alors ! »

Fis-je avec humour en le remerciant d’un doux sourire avant d’aller vers la salle d’examen comme il était l’heure. Comme je ne connaissais pas du tout cet hôpital, je le laissais me conduire avant de faire exactement ce qu’on me disait pour bien m’installer bien « confortablement » et surtout de façon à ce qu’ils voient bien tout ce qu’il fallait pour savoir où se trouvait exactement mon cancer. Je restais donc totalement immobile en fermant les yeux car la luminosité me faisait mal avant de voir si Noah était toujours là comme je savais qu’on m’entendait de l’intérieur de ce tube étrange.

« Vous êtes là ? »

J’aimais pas les bruits de l’appareil donc ça m’évitait de stresser sinon j’allais avoir du mal à respirer et là y’aurait un soucis…

« Ca va durer encore longtemps ? »

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Jeu 18 Fév - 14:57

Une chanson d'amour... ? Noah avait jamais été très doué pour retenir le sparoles des chanson, même de ses préférées mais cette demande l'amusa assez et le fit rire tandis qu'il se tournait à nouveau vers Lily.

- Allez allons-y, c'est votre tour.

Comme le voulait le protocol habituel des hôpitaux, Noah s'apprétait à aller chercher une chaise roulante pour ballader la jeune femme à travers les couloirs mais cette dernière semblait avoir décidée d'y aller sur ses jambes et Noah ne comptait pas l'en dissouader.

Arrivés dans la salle d'IRM, Noah salua les deux radiologues en frappant son poing aux leurs tout en échangeant rapidement une ou deux plaisanterie avec eux au sujet de la Harpie en Cheffe avant que tout 3 se concentrent sur Lily. Part chance, les deux spécialistes étaient bien plus chaleureux et sympathiques que le toubib et c'est avec un entrain contagieux que l'un d'eux, qui semblait avoir le même âge que Noah, l'aida à s'installer tandis que le 2ème s'installait déjà dans l'aquarium protégé. En même tant, Noah adressait un sourire confiant à sa patiente.

- Si jamais ils vous fatiguent avec leurs blagues stupides hésitez pas à leur dire de ce taire surtout. Ils en tendances à être incapable de s'arrêter part eux-même.

Commentaire qui valu à Noah une volée d'insultes gentillette de la part du jeune radiologue.

Une fois Lily en place, le second, dont le badge portait le prénom de Marc, partit également en direction de la pièce mais marqua un arrêt lorsqu'il remarqua que Noah le suivait.

- T'es pas censé être en pause toi maintenant ? La machine à café c'est dans la salle de repos pas part-là je te rappel.

Noah secoua la tête avec un air légèrement désespéré tout en continuant de se diriger vers l'aquarium.

- Je t'en pose moi des questions ?

30scondes plus tard, les 3 hommes étaient enfermés dans la petite pièce insonorisée. Si eux pouvait entendre Lily en permanence, elle en revanche ne les entendaient que lorsqu'ils activaient le micro. Ce que fit d'ailleurs le plus âgé des radiologues durant un court instant.

- On va commencer. Restez immobile et s'il y a quoi que se soit hésitez pas à hurler.

A peine avait-il coupé le micro et mit en route l'imposant appareil que le Marc se tournait vers Noah avec un air hilare.

- Dis donc Casanova, depus quand tu loupes tes pauses pour des atouts féminins toi ? J'ai manqué un épisode ou quoi ?

Noah adressa un regard emplit de pitié à Marc avant de rire de bon coeur. Il n'avait pas caché ses préférences à ses collègues, à quoi bon ?, et ces derniers, principalement Marc, avaient tendances à le charrier là-dessus depuis à chaque fois qu'une patiente de sexe féminin lui faisait désespérement les yeux doux. A savoir donc environ une fois par jour.

- Elle est venue toute seule et vient d'apprendre qu'elle avait probablement un cancer...

Aux yeux de Noah, cela expliquait sans le moindre doute la raison de sa présence. Le radiologue le plus âgé, appelé Andrew, adressa d'ailleurs un regard entendu avec Noah. Âgé de 55 ans, il en avait vu passer des infirmiers et ce petit jeune lui plaisait bien. Il prenait son boulot à coeur en traitant les patients comme des humains et non comme de simples dossiers.

« Vous êtes là ? »
« Ca va durer encore longtemps ? »


Poussant Marc et sa chaise de bureau à roulettes sans ménagement, Noah se pencha sur le micro qu'il enclencha.

- Oui oui on est toujours là ne vous en faites pas. Et il y en a encore pour maximum 5 minutes ne vous inquiètez pas. Tout va bien pour vous ?

Repensant à sa demande, Noah décida alors de détendre la jeune fille à sa manière et, appuyant toujours sur le bouton du micro, se lança avec humour dans une tentative d'interprétation de Nothing else matter de Metallica.

- So close no matter how far, couldn't be much more from the heart. Forever trust in who we are, and nothing else matter.

Si cela n'avait pas convaincu Lily, Marc et Andrew, eux, étaient mort de rire et le son de leur franche rigolade se faisait entendre dans la salle d'IRM de part le micro toujours enclenché.

Certe, Noah ne chantait pas trop trop mal mais il n'était pas chanteur non plus. Alors, dans un élan de pitié pour lui, les deux radiologues se mirent à chanter en coeur avec l'infirmier le reste de la chanson avec entrain emplit d'amusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Jeu 18 Fév - 17:08


*.*


Je le suivis à travers le dédale de l’hôpital mais, non, je n’avais pas envie d’être mise sur une chaise roulante. C’était idiot mais c’était comme ça et j’avais passé assez de temps dessus quand j’étais en chimio pour avoir envie de m’y retrouver alors que j’étais capable de marcher. Je savais qu’on m’y forçait souvent aussi je fus contente que le jeune homme accepte mon léger caprice mais je finissais par avoir mes habitudes dans les hôpitaux et il était vrai qu’on ne me connaissait pas encore ici -ce qui devrait changer- aussi je n’aurais pu lui en vouloir de me dire qu’il ne pouvait pas faire autrement. Je lui adressais un doux sourire tout en me dirigeant vers l’IRM en essayant de ne pas stresser car je n’avais jamais particulièrement appréciée de me retrouver dans cet appareil. Je n’étais claustro mais cela ne m’empêchait de ne pas apprécier d’être coincé dans ce tube aussi j’avais tendance à stresser et donc avoir du mal à respirer mais j’espérais que tout se passerait bien. De toute façon il y avait de l’oxygène ici si jamais j’avais le moindre soucis. Ca me faisait penser que je devais faire vérifier la petite bouteille que j’avais à la maison au cas où j’ai une crise… Faudrait que je l’emmène à Noah tiens…

Je saluais les deux personnes qui étaient présentes pour l’IRM et riais de leurs blagues tout en écoutant bien ce qu’ils étaient en train de me dire pour bien me placer. Je désirais que cela se passe le plus vite possible aussi je préférais être attentive et j’adressais un petit sourire à mon infirmier -oui oui MON infirmier- qui me disait que je pouvais les faire taire si jamais ils disaient trop de bêtises mais cela me déstressait au contraire aussi je lui fis signe que tout allait bien ! Je m’allongeais ensuite pour les laisser faire les « radios » dont il avait besoin pour savoir exactement où se trouvait le cancer. J’entendis tout le monde sortir pour se mettre dans la petite pièce à côté et fermais les yeux en essayant de rester totalement calme même si j’avais le cœur qui battait plus vite depuis quelques instants. Jusqu’à là pas de soucis… Fallait juste pas que je me mette en apnée comme j’avais tendance à le faire quand je stressais sinon j’allais avoir un soucis. Je prie donc sur moi d’inspirer et d’expirer consciencieusement.

« On va commencer. Restez immobile et s'il y a quoi que se soit n’hésitez pas à hurler. »
« D’accord. »

Je m’immobilisais sans plus rien faire et donc j’en oubliais de bien respirer forcément mais je savais quelle phase il ne fallait pas que je dépasse depuis le temps aussi je restais attentive à la moindre réaction de mon corps tout en espérant que cela se finirait vite. Pour oublier où j’étais, j’en profitais pour demander à Noah s’il était toujours là… C’était bête mais ça me rassurait.

« Oui oui on est toujours là ne vous en faites pas. Et il y en a encore pour maximum 5 minutes ne vous inquiétez pas. Tout va bien pour vous ? »
« Ca devrait aller pour les 5 prochaines minutes. »

Je devrais tenir sans trop de soucis mais il ne faudrait pas que cela dure trop non plus. Je me mis ensuite à rire en entendant Noah qui s’était mis à chanter pour me détendre. Un grand sourire sur les lèvres, je gardais les yeux fermés en essayant de ne pas bouger même si c’était dur. Ses collègues semblaient se moquer de lui aussi je ne pus m’empêcher de dire.

« Ce n’est pas très gentil de se moquer ! Il chante pas trop mal je trouve !! »

Les deux autres se mirent à chanter en même temps aussi le temps passa plus vite même si ma respiration commençait à se faire sifflante même si j’essayais de faire attention à la façon dont je respirais. Je grimaçais un peu. Non pas que cela me fasse mal mais disons juste que je n’aimais pas manquer d’air et c’était très rapide quand il vous manquait un poumon. J’inspirais donc un peu plus fortement pour compenser mais ma respiration était clairement un peu trop sifflante…

« Je ne tiendrais plus longtemps je vais manquer d’air… »

Je n’avais pas souvent de soucis avec le fait de n’avoir qu’un seul poumon sauf quand je devais forcer physiquement ou que je me retrouvais en situation de stress… Et là j’avais beau être apaisée par les 3 hommes qui chantaient, j’avais quand même du mal à ne pas me sentir mal aussi je respirais mal…. Très mal…

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Ven 19 Fév - 0:28

« Ce n’est pas très gentil de se moquer ! Il chante pas trop mal je trouve !! »

Pour toute réponse, Lily eue droit à trop de fou rire masculins dans le micro avant que les 3 hommes ne se lancent dans une interprétation enflammée de Nothing else matter. Le moins que l'ont puisse dire était qu'ils y mettaient tout leur coeur. Laisser ces 3 là dans une même pièce n'était pas la plus sage des idées. Heureusement, la chanson avait une fin.

Les 2 radiologues se concentrèrent sur les images de l'IRM apparaissant sur leur écran tandis que Noah observait l'écran relié à la caméra donnant sur le visage de Lily. Même si la chanson l'avait visiblement amusée, elle ne semblait pas au sommet de sa forme. Chose que Lily confirma d'ailleurs une trentaine de seconde plus tard.

« Je ne tiendrais plus longtemps je vais manquer d’air… »

Avant de renclencher le micro pour lui parler, Noah se tourna vers le minuteur. Il restait encore une minute environ. Inquiet, Noah se tourna vers Andrew sans mettre en route le micro.

- On peut la sortir maintenant ?

L'homme secoua négativement la tête en soupirant.

- On peut mais les images ne seront pas complètes il faut qu'elle tienne le coup.

Malheureusement, le petit sifflement de Lily se faisait entendre dans le micro continu de l'IRM. Finalement, Noah avait bine fait de ne pas prendre sa pause. Prenant sa voix la plus confiante, il enclencha son micro.

- Il reste exactement 37 secondes. Respirez doucement si cela peut vous aider d'accord ?

Mais il avait beau prendre une voix assurée, Noah ne l'était pas plus que cela et avait le regard rivé sur le décompte. C'est fou comme 30 secondes pouvaient sembler très longues parfois.

- On y est presque... Je vais arriver.

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2...

Noah ne vit jamais le 1. A 3 il était debout, à 2 avait la main sur la poignée et à 1, au moment où le bruit de l'IRM cessa, il était dans la pièce. Sans prendre la peine d'y réfléchir, il prit aussitôt avec lui la bouteille d'oxygène et un masque et la déposa à ses pieds tandis que le lit quittait l'IRM. Dès qu'il le pu, il prit doucement la main de Lily. Les doigts étaient trop frais, même pour elle et posa sa seconde main sur son cou, trouvant son pouls du premier coup.

- Voila c'est fini. Dans quelle position vous vous sentez le mieux ? Allongée ? semi-assise ? Assise ?

Tout en la questionnant gentiment, il lâcha son cou, et, d'une main, entreprit de déballer le masque qu'il cala difficilement contre sa hanche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Ven 19 Fév - 5:36


*.*


La petite chanson m’avait permit de me sentir mieux en effet mais cela ne m’avait pas permit d’oublier l’endroit où je me trouvais et, à cause de mon stress, je me mettais à avoir besoin de plus d’air que je n’en avais normalement aussi, forcément, cela n’allait pas très bien. J’essayais de respirer correctement mais comme j’en demandais plus à mon poumon sous le coup du stress, j’avais du mal à reprendre une respiration normale. Je le signalais tout de suite à Noah car je sentais que je ne tiendrais pas encore très longtemps dans cet état sans avoir une crise. Les quelques secondes de silence de la part de mon infirmier me firent rapidement comprendre que je devais encore prendre sur moi avant même qu’il ne me le dise en remettant le micro en marche.

« Il reste exactement 37 secondes. Respirez doucement si cela peut vous aider d'accord ? »

Je ne répondis pas en gardant les yeux fermés et en essayant de respirer correctement mais ma respiration était clairement sifflante depuis quelques secondes et j’essayais juste de ne pas avoir une crise ou bien des spasmes sinon cela allait être très compliqué de rester dans l’IRM or il fallait que je reste immobile pour qu’on puisse savoir où se trouvait mon cancer. Cette pensée ne m’aida pas forcément à reprendre mon calme comme j’étais encore sous le coup de cette annonce mais j’essayais tout de même de me forcer à bien respirer. Je sentis une quinte de toux venir mais j’essayais de la contenir et je n’entendis pas ce que venait de me dire Noah comme je m’étais entièrement renfermée sur moi-même comme je le faisais souvent dans ce genre de cas. Je ne pensais à rien d’autre que ma respiration pour essayer de me sentir mieux. Et je me coupais du monde extérieur pour oublier la moindre agression ou autre.

Ce fut quand je sentis une main sur la mienne que je rouvris les yeux pour regarder Noah mais je fus un peu éblouie par la lumière comme j’avais gardé les yeux fermés longtemps. J’ouvris la bouche pour dire quelque chose mais ce fut une respiration rauque et sifflante qui en sorti alors que je me redressais soudainement car je ne supportais pas la position allongée dans ce genre de cas. Je portais mes mains à mon cou en sentant que je n’arrivais à réguler et ne pus répondre à la question de Noah alors qu’il prenait un appareil respiratoire pour pouvoir m’aider. Il était clair que je n’y arrivais plus là… Il manquait de l’air dans cette salle pour que j’arrive à me remettre de mes émotions et je serrais la main de Noah avant de sentir le masque sur mon nez et l’air venir soudainement abreuver mon seul poumon encore en étant de marche.

Je rouvris grand les yeux en sentant soudainement l’air oxygéner tout mon corps et ouvrais grand la bouche pour respirer. J’essayais de calmer mon cœur et aussi ma respiration et tout mon corps à vrai dire… Je n’aimais pas ce genre de crises et, heureusement, j’en avais peu comme je faisais attention mais bon je n’étais pas une grande courageuse donc il ne fallait pas grand-chose pour qu’un coup de stress ou de peur me fasse oublier ma respiration et me fasse tousser. Généralement ça se calmait juste vite…

« Merci… »

Arrivais-je à dire doucement à Noah alors que je reprenais une respiration plus correcte et que je restais assise sur le lit de l’IRM en posant une de mes mains sur mon masque comme ci j’avais peur que, soudainement, l’air s’en aille et que j’ai de nouveau une crise.

« Ca a été ? Ils ont tout ? »

Je n’avais franchement pas envie de retourner les refaire donc j’espérais de tout mon cœur et c’est un regard un peu implorant que je lançais à Noah en espérant qu’il me dise « oui oui ».

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Dim 21 Fév - 15:22

Au moment où le lit avait quitté l'IRM, Lily c'était redressée assez violement. Aussitôt, passa sa main dans son dos pour l'empêcher de retomber en cas d'étourds. De son côté Lily porta ses mains à sa gorge dans un geste de splus éloquent. Alors Noah, qui venait de sortir le masque de son emballage, le brancha à la bouteille d'oxygène et le positionna sur le visage de sa patiente avec sur le visage une expression de calme et de confiante qu'intérieurement, il n'éprouvait pas vraiment. Mais la jeune femme était déjà assez nerveuse comme ça, inutile de l'inquiéter encore plus.

D'un petit geste discret, il fit comprendre aux deux radiologues toujours derrière leur vitre de préparer de défibrilateur pour le cas où avant de se reconcentrer sur Lily à qui il parla d'une voix douce, presque murmurante.

- Doucement ne respirez pas trop vite vous risqueriez de tomber en hyperventilation.

« Merci… »

Le fait que Lily parvienne à murmurer quelque chose était bon signe. Ainsi, les radiologues gardèrent le défib à l'écart pour ne pas la stresser d'avantage avant de retourner à leur aquarium pour visionner les images de l'IRM tandis que Noah continuait de soutenir sa patiente en repassant sa main dans son dos pour l'aider à rester assise. Heureusement, elle semblait reprendre peu à peu le dessus et reprenait même légèrement des couleurs. Enfin, pour le peu de couleur que sa peau laiteuse pouvait avoir.

Tout de fois, Noah attrapa le charriot d'ECG, enclencha l'apapreil et posa la petite pince au doigt de Lily pour pouvoir garder un oeil sur son pouls et surtout son taux de saturation en oxygène.

Agrippée à son masque, Lily, quant à elle, semblait vraiment soucieuse.

« Ca a été ? Ils ont tout ? »

Noah jeta un coup d'oeil à ses collègues qui, grâce au micro et à la porte à présent ouverte, avaient tout entendu et firent un signe de tête positif à l'infirmier.

- Oui ils ont tout ne vous en faites pas et maintenant évitez de parler avant d'avoir repris votre souffle d'accord ? On va rester ici jusqu'à ce que vous alliez mieux.

S'assurant que Lily n'allait pas tourner de l'oeil sur le lit d'IRM, Noah fila rapidement à l'autre bout de la pièce et réapparu avec une chaise roulante.

- Le carrosse de Mademoiselle est avancé.

Devançant les protestations de Lily qui, il en était sûr, n'allaient pas tardé à fuser à travers le masque à oxygène, Noah lui adressa un grand sourire désarmant.

- Et inutile de protester. Vous retournerez dans la salle de consultation en limousine spéciale hôpital même si je dois vous y attacher. Vous vous sentez un peu mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Dim 21 Fév - 17:27


*.*


« Doucement ne respirez pas trop vite vous risqueriez de tomber en hyperventilation. »

J'hochais la tête pour lui faire comprendre que j'avais bien entendu -c'était des réflexes que j'avais depuis que je faisais des crises car mon médecin de Londres m'avait bien fait comprendre qu'il fallait que je communique au max pendant mes crises même si je ne pouvais parler- alors que je posais mes mains sur mon masque comme s'il risquait de partir soudainement. Je fermais les yeux pour essayer de reprendre mon calme. Je n'étais plus dans la machine donc plus d'inquiétude à avoir. Oui j'avais le cancer qui me donnait beaucoup à penser mais cela ne servait à rien de craquer maintenant. Surtout que je ne savais pas encore comment j'allais être soignée pour l'instant. Enfin voila... Perdue un peu dans mes pensées j'essayais de reprendre mon souffle mais le masque m'y aidait grandement et je rouvris mes yeux azurs pour les poser de nouveau sur le jeune homme qui me tenait pour que je ne tombe pas.

« Oui ils ont tout ne vous en faites pas et maintenant évitez de parler avant d'avoir repris votre souffle d'accord ? On va rester ici jusqu'à ce que vous alliez mieux. »

J'hochais de nouveau la tête en étant rassurée de savoir que j'étais restée assez longtemps dans l'appareil pour qu'on puisse voir où se trouvait mon cancer. Maintenant il ne restait plus qu'au médecin de se décider sur la marche à suivre et je savais qu'il prendrait surement le temps d'appeler le médecin qui avait suivit ma santé jusqu'à là aussi je ne risquais pas d'avoir ma réponse tout de suite. Mais au moins j'étais fixée maintenant. Je me sentais bien mieux aussi j'allais essayé de me redresser quand je vis Noah partir pour pouvoir aller chercher un fauteuil roulant. Oui non mais j'allais bien hein ! Ok ok c'était faux mais j'étais persuadée que je n'avais pas besoin de cela malgré le masque, l'ECG et autre... Bon ok j'étais pas dans un super état >.<'.

« Et inutile de protester. Vous retournerez dans la salle de consultation en limousine spéciale hôpital même si je dois vous y attacher. Vous vous sentez un peu mieux ? »
« Oui ça va mieux. »

C'était pas encore trop ça car je me sentais très fatiguée mais je respirais au moins et c'était vraiment une sensation exquise. Rien n'était plus désagréable que d'étouffer et de se sentir mourir dans ce genre de sensations >.< Mais tout allait mieux maintenant et je me relevais avec douceur avec l'aide de Noah pour me poser dans le fauteuil comme je n'avais pas le choix. Je fermais les yeux le temps du trajet avant de frissonner car j'avais un coup de froid. Ce n'était rien... Juste une petite conséquence de ce que je venais de vivre...

« Merci Noah d'être resté avec moi pour tout ça... Je suppose que le médecin va m'appeler quand il aura fait son choix pour mon traitement... Puis je rentrer chez moi ? »

Histoire de dormir 48 heures U.U

*.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Dim 21 Fév - 19:53

Lily communiquait tant bien que mal par langage des signes, le masque toujours sur son joli minois, et, malgré les circonstances, cela lui donnait un air adorablement amusante.

Tout de fois, après quelques minutes, Lily semblait pouvoir respirer par elle-même et Noah diminua le niveau d'oxygène tandis que la demoiselle lui confirmait qu'elle allait mieux et faisait mine de vouloir aller sur le fauteuil roulant. Au moins elle ne le refusait pas, ce qui était déjà une bonne chose. De toutes façons, Noah ne lui aurait pas laissé le choix, comme il le lui avait dit plus tôt.

Une fois Lily installée sur le fauteuil, Noah fit un signe de la main aux radiologues avant de se mettre en route dans les couloirs.

- En route Mademoiselle !

Tout de fois, à peine avaient-ils commencé à avancer dans les couloirs en travaux que Lily frissonna et Noah regretta de ne pas avoir pensé à prendre une couverture.

- Allez on y est presque. Il fait plus chaud aux consultations.

Effectivement, même Noah frissonnait dans les couloirs mais il se doutait bien que les frissons de Lily étaient plus duent à sa crise qu'à la température ambiante.

« Merci Noah d'être resté avec moi pour tout ça... Je suppose que le médecin va m'appeler quand il aura fait son choix pour mon traitement... Puis je rentrer chez moi ? »

Noah baissa les yeux sur Lily en ralentissant la cadence. Elle venait d'avoir une problème respiratoire et demandait déjà à rentrer chez elle ? Cette fille était hors du commun.

- Je ne sais pas comment ça va se passer mais j'irais me renseigner pendant que vous vous changerez.

Ils arrivèrent dans la salle de consultation et Noah aida Lily à se lever. Puis, tandis qu'elle se changeait, il partit en quête du toubib. Comme l'avait prédit la jeune femme, il se contenta de marmonner un "je l'appelerais, elel peut rentrer" tout en signant la feuille de sortie. La pauvre Lily Weaver était décidemment tombée sur le médecin le plus sympathique de l'hôpital.

De retour dans la chambre, Noah agita joyeusement le papier de sortie puis le tendit à sa patiente.

- Voila votre sauf conduit pour al liberté. Si il y a quoi que se soit hésitez pas à revenir d'accord ? Ne prenez pas de risque inutile.

Après les remerciements et adieux d'usages, Noah regarda la fragile poupée s'éloigner. Il aurait aimé pouvoir espérer ne plus avoir à la revoir dans cet hôpital mais il savait que se serait vain.


[Fin RP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nouvelle année, nouveau traitement !   Aujourd'hui à 13:14

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelle année, nouveau traitement !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA in Live :: Topics Terminés-